En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

N2 - Paris / Maubeuge

#1 20-07-2005 12:56:27

Wallis
Membre
Date d'inscription: 16-02-2005
Messages: 18

N2 - Paris / Maubeuge

(Extraits)
Retards de modernisation de la RN2 :

Yves Daudigny en appelle à Gilles de Robien

Yves Daudigny a annoncé, ce mardi 26 avril lors d’une rencontre avec la presse, son intention de demander une audience à Gilles de Robien pour évoquer le problème de l’aménagement de la RN2 dans l’Oise. Le président du Conseil général de l’Aisne souhaite obtenir du ministre un " engagement ferme " sur la mise en ½uvre des travaux programmés dans le cadre du volet routier du contrat de plan Etat-Région (CPER) 2000/2006.

(…)

Il n’y a aucune certitude que ces travaux démarrent avant le terme du CPER, ce qui est catastrophique pour l’Aisne, notamment sur le plan économique, et contraire à l’esprit qui a animé les travaux de programmation en 2000 ".

Les élus du Conseil général de l’Aisne ont adopté à l’unanimité le 31 janvier dernier un v½u demandant à l’Etat " de respecter les engagements pris lors de la signature du CPER ", rappelle encore le Président du Conseil général de l’Aisne.

Aisne.com le 28/04/2005

Hors ligne

 

#2 16-08-2005 13:33:22

Wallis
Membre
Date d'inscription: 16-02-2005
Messages: 18

Re: N2 - Paris / Maubeuge

La déviation d'Urcel et de Chavignon
Source : http://www.aisne.equipement.gouv.fr

L'inauguration

Le vendredi 13 mai, l'Etat et la Région Picardie ont inauguré la déviation d'Urcel et de Chavignon, sur la RN 2 et l'ont mise en service.

L'opération aura coûté 58,96 millions d'¤, cofinancés à parts égales par l'Etat et la Région Picardie, dans le cadre du contrat de plan.

Quelques particularités ont marqué l'histoire de ce chantier. Citons la découverte prévue d'engins de guerre et de corps de soldats ou encore l'utilisation de tirs de mine pour extraire des matériaux rocheux.

Les caractéristiques techniques
La déviation est une voie expresse à 2x2 voies longue de 9,4 Km.
Elle comporte :
8 ouvrages d'art,
2 échangeurs,
des chaussées d'une largeur de 7,50 m,
des fossés et des bandes d'arrêt d'urgence,
10 postes d'appel d'urgence,
21 Km de clôture,
54 km de marquage au sol,
8,4 Km de glissières béton,
4,3 Km de glissières métalliques.
La déviation

Autres chiffres marquants :

2,6 millions de m3 de déblais et remblais,
104 000 tonnes d'enrobés,
50 000 tonnes de matériaux d'apport (hors enrobés),
15 tonnes de munitions retrouvées.

Retour en arrière

Paris-Belgique
La liaison Paris-Belgique par la RN2 figure au Schéma Directeur Routier National approuvé par décret du 1er avril 1992.
En novembre 1994, une décision ministérielle approuve l'étude préliminaire du dossier d'Avant Projet Sommaire d'Itinéraire.
Elle prévoit l'aménagement à terme de la RN2 entre Paris et la Belgique à 2x2 voies, avec statut de voie expresse.

Soissons-Laon
Le 7 septembre 1995, l'étude précédente est affinée.
Elle définit dans les grandes lignes, la nouvelle configuration de la future voie.
Elle prévoit en particulier la déviation des communes d'Urcel et de Chavignon, le nombre et la position des échangeurs ainsi que celle des ouvrages d'art.
C'est sur la base de cette étude et après enquête publique (du 9 octobre au 8 novembre 1995) que l'aménagement de la RN 2 entre Soissons et Laon est déclaré d'utilité publique en janvier 1997.

Chavignon-Urcel
Le choix s'est porté sur la construction d'une route nouvelle à 2x2 voies, de 9,4 Km, aux caractéristiques de route express.
Les études de conception technique ont débuté aussitôt, réalisées par le service Ingénierie et Grands Travaux (SIGT) de la DDE.
En 1999, le chantier de la déviation commence par la préparation des sols pour construire l'ouvrage sur le canal.

Les spécificités du chantier

Les aléas d'un chantier en zone de front
Les obus retrouvés

Le tracé croise la ligne de front des grandes batailles du Chemin des Dames. L'Etat, les associations du souvenir des deux guerres et les services des sépultures françaises et allemandes ont porté une attention particulière à ce haut lieu de mémoire.
Malgré la dépollution pyrotechnique effectuée au préalable, nombre d'engins de guerre ont été découverts au cours du chantier.
Tous les intervenants ont donc suivi une formation pour acquérir les bons réflexes. L'objectif étant de limiter les risques pour les personnes et les entraves au chantier.

Les tirs de mine
271 000 m3 de matériaux rocheux ont été extraits à l'explosif. Chaque jour, avec 2 tirs de mine, 15 000 m3 étaient extraits.
La puissance et l'espacement des charges d'explosif ont été étudiés finement pour prendre en compte la proximité de certaines habitations. De plus, afin de mieux maîtriser la propagation des ondes, les tirs ont été déclenchés électroniquement.

L'extraction d'une quantité impressionnante de déblais
Ce chantier a généré un tonnage important de déblais : 1,7 millions de tonnes. Ce qui équivaut à 180 terrains de football sur 1 mètre de haut.
L'extraction devait se faire en un temps très court, les entreprises ont donc adapté leurs horaires. Elles ont travaillé de 5 h 00 à 22 h 00.
Pour mémoire, au niveau du grand déblai, la route est située à 25 m sous le niveau du terrain naturel.

L'environnement, une donnée cruciale

L'eau

Nous avons créé des bassins de rétention et de décantation pour recueillir les eaux de la plate-forme routière. Cela permet de récupérer les huiles et les divers polluants.
L'infrastructure traverse une zone de marais : nous avons choisi des matériaux sableux pour la base des remblais dans un souci de respect du milieu et de maintien de la perméabilité et de l'acidité du sol.
Dans les périmètres de protection des zones de captages d'eau potable, fossés et bassins de rétention sont étanches.

La faune
Le passage faune

Une frayère à poissons, creusée à la demande du conseil supérieur de la pêche, permet de compenser la déviation de la rivière Ailette.
Nous avons travaillé avec les fédérations de chasse pour construire au meilleur endroit un ouvrage de passage pour le grand gibier. La déviation est clôturée sur toute sa longueur pour éviter les collisions avec la grande faune.
Les rives du canal conservent une grande largeur car certains animaux les empruntent

La flore
Le tracé passe par le bois de l'Usine à Urcel où les marais acides ont développé des plantes particulières et rares. Ce site pollué, devenu un milieu naturel protégé par la présence de ces plantes, a été préservé.

Le paysage
Une partie de l'excédent de matériaux a servi à recouvrir des parcelles qui seront rendues à la culture. Le reste a été déposé à certains endroits choisis pour ne pas nuire à la flore et modeler le paysage.
66 000 végétaux ont été plantés pour diminuer l'impact visuel de la déviation sur le paysage.

Hors ligne

 

#3 16-08-2005 13:49:23

Wallis
Membre
Date d'inscription: 16-02-2005
Messages: 18

Re: N2 - Paris / Maubeuge

D'autres chantiers sont au programme  (Extraits)
Source : http://www.aisne.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=103
La poursuite de l'aménagement de la RN 2 entre Laon et Soissons
L'aménagement à 2x2 voies de la section entre Chavignon et Pont-Rouge sera achevé fin 2007. Il représente un coût de 29 millions d'¤.

La section Pont-Rouge - Laffaux
Le premier ouvrage a été terminé en décembre 2004.
Depuis la mi-mars, les travaux de la section Pont-Rouge - Laffaux ont débuté. La mise en service est prévue pour fin 2006. 5,2 Km de voies nouvelles ouvriront alors.

(...)

Au sud de Soissons
L'échangeur de Cravançon (RN 2)
Il est inscrit dans le programme complémentaire du CPER(financement Région et Département).
Les travaux débuteront à l'automne. L'opération coûtera environ 7 millions d'¤

La déviation de Vaumoise et Vauciennes

(...)
Notre objectif est de pouvoir commencer cette réalisation par les acquisitions foncières à l'issue du présent CPER.

La fin de l'aménagement à 2x2 voies de la déviation de Villers-Cotterêts
La construction du passage faune dans la forêt de Retz est inscrite au CPER. Elle est un préalable à la poursuite à l'achèvement de la déviation de Villers-Cotterêts

Hors ligne

 

#4 10-11-2018 12:15:08

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4382

Re: N2 - Paris / Maubeuge

Un pacte signé entre Etat, Région et départements du Nord et de l'Aisne doublement de la RN2 entre Laon et Maubeuge :

Pour la première fois, l’Etat, les Départements de l’Aisne, du Nord et la Région Hauts-de-France se sont engagés à réaliser l’aménagement complet à 2X2 voies de la RN2. Une première pour la RN2, une victoire pour les habitants des Hauts-de-France !

Dans les trois années à venir, plus de 17 millions d’euros seront engagés afin de lancer les études de contournement de La Capelle, Froidestrées et Vervins, et de réaliser de nouveaux tronçons de mise à 2X2 voies entre Avesnes-sur-Helpe (Nord) et Laon (Aisne).

La Région Hauts-de-France financera 50% de ces opérations, à parité avec l’État. Un programme détaillé des études et des travaux sera communiqué début 2019. Le scénario des seuls aménagements de sécurisation et de fluidification sur cet axe majeur, qui n’aurait été que le renoncement du 2X2 voies, est donc clairement abandonné.

Ce financement assuré par l'Etat et la Région permettra aux départements de mobiliser leurs moyens pour l'attractivité et la desserte des territoires dans le cadre de leurs compétences, notamment, pour l'amélioration et le développement du réseau des routes départementales.

L’État et les collectivités se sont engagés à ce que dès le prochain contrat de Plan État/Région, qui entrera en vigueur en 2020, des enveloppes d’investissement permettent d’engager de nouvelles opérations de doublement de la RN2.

Le doublement de cet axe majeur entre Avesnes-sur-Helpe et Laon désenclavera la Sambre, l’Avesnois et la Thiérache et facilitera les déplacements quotidiens des habitants.
Longtemps considéré comme un serpent de mer, nous avons, pour la première fois, une feuille de route en 2X2 voies de la RN2 !

http://www.hautsdefrance.fr/signature-d … l-hebdo-79


tonioVAFC et dooby59 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#5 05-04-2019 18:59:04

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4382

Re: N2 - Paris / Maubeuge

Avesnois La ministre des Transports attendue le 16 avril pour la mise à 2x2 voies de la RN2

La ministre des Transports, Élisabeth Borne, devrait être dans l’Avesnois le mardi 16 avril pour participer au comité de pilotage de la mise à 2x2 voies de la route nationale 2. Après que le président de la République a décidé, il y a cinq mois, de l’aménager dans sa totalité entre Paris et Maubeuge.

Où ce fut aussi l’occasion, pour le chef de l’État, d’annoncer la mise à 2x2 voies de la RN2 sur sa totalité entre Paris et Maubeuge (jusqu’à la frontière belge). Un aménagement attendu depuis des lustres. Mais qui prend forme. Dans le département du Nord, les 16 km entre Étrœungt et Beaufort sont en partie budgétés. Les travaux préliminaires pour la portion Étrœungt – Bas-Lieu ont commencé. Livraison en 2024 – il n’y a pas encore de date arrêtée pour le tronçon Bas-Lieu – Beaufort.

Et dans le département de l’Aisne ? Ça avance au sud de Laon (déviations de Vaumoise, Gondreville, Péroy-les-Gombries, Vauciennes…). Reste le chaînon manquant, La Flamengrie-Laon, 60 km à aménager avec les contournements de La Capelle, Vervins, Marle, en autres. L’État a débloqué une (modeste) enveloppe de 17 M € pour les premières études. Mais vu l’ampleur du chantier, il lui faudra ensuite passer à la vitesse supérieure avec son partenaire dans ce dossier, la région Hauts-de-France. On devrait avoir des précisions sur le sujet dans moins de deux semaines.

http://www.lavoixdunord.fr/563350/artic … -de-la-rn2

Hors ligne

 

#6 22-04-2019 21:12:37

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4382

Re: N2 - Paris / Maubeuge

Dans l’Aisne, Nicolas Fricoteaux accélère sur la RN2

Et maintenant que les 17 millions sont du bon côté de la route, la question est de savoir par quoi commencer. Faut-il privilégier la Thiérache ou la partie laonnoise ? La mise à 2x2 voies totale de l’axe n’est pas pour demain car cela nécessite des travaux de grande ampleur, avec de nombreux contournements et des sommes colossales. « Il faut d’une part, de programmer ces crédits d’ampleur sur une durée adaptée et, par ailleurs, définir un nouveau tracé de la RN2 incluant l’ensemble de ces contournements. »

Ce qui veut dire que les 17,2 millions fléchés sur trois ans, devront être affectés sur des portions de la voie ne risquant pas d’être remises en cause par le tracé définitif… que l’on ne connaît pas encore. « J’ai sollicité le préfet pour qu’il organise une réunion technique, avec les services de l’État, la Région, le Département et les élus concernés afin que tous soient au même niveau de compréhension des problématiques et des enjeux. Et sans affirmer une préférence, j’ai proposé que si la partie laonnoise devait être retenue pour les premiers travaux, il soit tout de même important de réaliser rapidement quelques aménagements pour faciliter le trafic sur la partie Thiérache. »

La réflexion doit se poursuivre, « afin que nous fassions des choix éclairés dans les prochaines semaines car le contribuable ne comprendrait certainement pas que des moyens conséquents soient déployés sur des portions de la RN2 qui deviendraient inutiles dès lors que le tracé final ne les inclurait pas. » Un dossier majeur sur lequel Nicolas Fricoteaux veut avancer vite et surtout bien.

http://www.aisnenouvelle.fr/87908/artic … sur-la-rn2

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact