En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Valenciennes - Discussion générale

#1 19-01-2005 16:53:37

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Valenciennes - Discussion générale

hoplà, un sujet sur la ville de Valenciennes, surnommée athène du Nord (hé oui !) qui a connu l'enfer et qui aujourd'hui voit enfin le bout du tunnel.  F10

Ca me paraît justifié étant donné l'horrible réputation de la ville.  A5

Tout d'abord, et ça me paraît être un bon départ, ne manquez pas le site de la ville, qui, une fois n'est pas coutume, est intéressant :
http://www.ville-valenciennes.fr/
Vous y trouverez entre autres une cinquantaine de photos aériennes haute résolution .

Les évènements de son histoire

Valenciennes apparait pour la première fois dans un document de l'époque relatant une sentence rendue en l'an 693 par clovis II, Roi des Francs. Lors du traité de Verdun en 843 , Valenciennes devint une ville neutre frontière entre la Neustrie et l'Austrasie.
En 881 le Hainaut est envahi par les normands . Par la suite Valenciennes fit partie du Duché de Lorraine dépendant de l'empire germanique. En 1008 une famine provoque une terrible épidémie de Peste, la Vierge Marie aurait alors déroulée autour de la ville un cordon qui miraculeusement protégea ses habitants de la peste. Depuis lors, chaque année , à même époque, les Valenciennois prirent l'habitude d'accomplir autour de la ville ce chemin, long de 14 Km : le Tour du Saint -Cordon.
De nombreux Comtes se succédérent pour le gouvernement du Hainaut. En 1285 la monnaie du Hainaut fut remplacée par la monnaie de France : l'écu.
Au XIVème siécle Albert de Bavière fit construire la Tour de la Dodenne et la cloche qui sonne encore aujourd'hui à Notre Dame du St-Cordon . Au XV éme siècle, rattaché à la bourgogne le Hainaut perdait de son autonomie, mais Valenciennes jouissait d'une incroyable renommée grace aux nobles personnages qu'elle protégeait sous ses murs (le chroniqueur Georges Chastelain, le poète Jehan Molinet, le peintre miniaturiste Simon Marmion, le sculpteur Pierre du Préau et l'orfèvre Jérôme de Moyenneville).

En 1524 Charles Quint fait son entrée à Valenciennes. En 1552, Henri II Roi de France s'allie aux protestants contre Charles Quint. Après la révolte des gueux, en 1566, Philippe II, Roi d'Espagne, masse ses troupes à la porte d'Anzin dans une forteresse appelée "La Redoute" qui fut ensuite assiégée par les Valenciennois en 1576. Malgré ces différentes querelles Valenciennes reste espagnole.
En 1591 les jésuites créent une école puis font batir l'église Saint-Nicolas. En 1611 la facade de l'hotel de ville est entièrement reconstruite en style rennaissance. Au XVIIéme siècle l'Escaut fut canalisé entre Valenciennes et Cambrai, les manufactures d'etoffes de laine et de toiles fines en bénéficièrent.
En 1677 les armèes de Louis XIV occupent la ville et Valenciennes devint Française en 1678 par le traité de Nimègue et la ville devint l'une des principales places fortes françaises du Nord, fortifiée par Vauban.
La situation économique de Valenciennes allait en empirant jusqu'à la découverte du charbon. Le premier puit fut creuser à Fresnes en 1718 et la découverte du charbon gras en 1734 à Anzin forma la Compagnie des Mines d'Anzin. Pour utiliser les fils de lin les femmes se mirent à faire la célèbre Dentelle de Valenciennes.
   
La ville fut fortifiée par Vauban et devint au XVIIIe siècle, un centre actif de la dentelle et de la porcelaine. Valenciennes était alors surnommée l'Athènes du Nord, pour son rayonnement artistique.
En juillet 1793, lors des guerres liguant plusieurs puissances européennes contre la Révolution française, Valenciennes fut prise, ravagée et occupée par des troupes anglo-autrichiennes commandées par le duc d'York et le prince de Saxe-Cobourg. La ville ne fut reprise par les armées révolutionnaires qu'un an après, en août 1794. . Après l'arrivée de Napoléon en 1810 Valenciennes se rend aux bourbons en 1815 pour cinq ans. Par la suite, l'industrie houillère et les raffineries de sucre retrouvent leur expansion. En 1824 Valenciennes devient sous-préfecture. Au XIXéme siècle, grâce au charbon, Valenciennes était devenue un grand centre industriel, qui en avait fait la capitale de la sidérurgie du Nord.
En 1890 une loi du 6 aout déclasse la ville comme place de guerre.
De 1891 à 1893 les fortifications sont démolies et la ville est décorée de la Légion d'Honneur en 1900.

L'armée allemande occupe la ville en 1914.C'est l'armée britannique et son corps canadien qui délivrent la cité en 1918 après de durs combats.
En 1940 la ville est bombardée le 10 mai. Un gigantesque incendie dévore le coeur de la cité. Les troupes allemandes occupent la ville le 27 mai. En 1944 les troupes américaines entrent dans Valenciennes, de nouveau libérée le 2 septembre.
Pierre Carous fut élu maire de Valenciennes en 1947. La crise des années 70 a causé la fermeture de ses usines métallurgiques, de terres réfractaires, de textiles, et de produits alimentaires. Malgré tout, Valenciennes conserve des fabriques de tubes, des ateliers de constructions ferroviaires et de mécanique automobile. Olivier Marlière succéda à Pierre Carous et les élections municipales de mars 1989 mirent Jean-Louis Borloo sur le trône.

Ses grands noms

La ville est entourée de boulevards dont les noms sont ceux des plus fameux artistes ayant vu le jour dans ses murs :

- le sculpteur Saly (1717-1772) qui réalisa la statue équestre de Lousi XV dans du marbre de Gênes.
- le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux
- le peintre Antoine Watteau (1684-1721)
- les peintres Antoine et Jean-Baptiste Pater (1695-1731).
- le dessinateur-graveur Charles Eisen (1720-1778).
- le paysagiste Harpignies.
- le chroniqueur Jean Froissart (1333-1404) né à Valenciennes qui décrivit les peines et les joies des grands de ce monde.

La dentelle de Valenciennes

Comment ne pas parler de Valenciennes et de sa dentelle qui contribua à la réputation artistique et à la gloire de notre cité. En 1661, Françoise Badar créa une communauté "la sainte famille" pour enseigner aux jeunes valenciennoises la dentelle.

Plusieurs vitrines de "la Valenciennes" installées au Musée des Beaux-Arts offrent à votre curiosité un choix de pièces arachnéennes qui naquirent des doigts de fées de nos ancêtres si habiles à faire virevolter les fuseaux.

Les pièces présentées proviennent des fonds constitués ces dernières années par de généreux donateurs car les prestigieuses collections du patrimoine Valenciennois ont été anéanties lors de l'incendie de l'Hotel de Ville en mai 1940.

http://www.chez.com/valenciennes/histoire.htm


Pff...

Hors ligne

 

#2 19-01-2005 16:58:29

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

La Maison Espagnole
http://ladefense.free.fr/1/threadval/maison.jpg

Cette maison "dite espagnole" construite à la fin du XVe siècle, est en fait un bâtiment à chevrons et pans de bois de style régional hennuyer datant de la domination des Rois d'Espagne dans les anciens Pays-Bas.

Elles étaient très nombreuses jusqu'au XVIIème siècle mais disparurent progressivement pour laisser place aux constructions de brique et pierre. Il s'agit du type le plus ancien d'architecture locale qui nous soit parvenu. On peut remarquer leur présence en arrière plan dans les oeuvres des maîtres flamands du XVème siècle.

Jusqu'en 1964, elle était située à l'angle de la rue de Mons et de la rue des Capucins.



Au XVIIIe siècle, cette demeure fut occupée par un maître tapissier, avant de devenir l'atelier d'un forgeron.

Aujourd'hui reconstruite à l'entrée de la rue Askièvre, la célèbre bâtisse accueille l'office du tourisme - Syndicat d'Initiatives de Valenciennes. Ils vous attendent pour vous guider dans votre découverte de Valenciennes et de sa région.


Pff...

Hors ligne

 

#3 19-01-2005 17:01:01

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Les Magasins Modernes
http://ladefense.free.fr/1/threadval/magmod.jpg

Les Magasins Modernes, dits "Passage de la Paix", sont situés face à la gare de Valenciennes (voir plan de la ville). Ils furent édifiés en 1912.

Le matériau prédominant est le fer, peu visible sur les façades habillées de pierres et de briques, comme couramment pratiqué au début du XXe siècle. À l'intérieur, la charpente vitrée offre des espaces vastes et bien éclairés. Les galeries sont rythmées par des piliers métalliques.

Les façades, d'architecture éclectique, sont bien dans l'esprit de l'époque, également influencée par les matériaux architecturaux et décoratifs locaux.
La monumentalité de l'édifice traduit la domination d'un ordre économique nouveau, lié à la révolution industrielle ; la fantaisie éclectique exprime une activité nouvelle dépendant de la consommation accrue de produits manufacturés. Les Magasins Modernes seront vite vendus, par suite de la mauvaise situation économique qui prévaut à la veille de la première guerre. L'espace se réduit à un passage couvert ouvert au public.

Architecte : S. Laville, Nikoforos Provelenghios


Pff...

Hors ligne

 

#4 19-01-2005 17:06:08

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Le Phénix
http://ladefense.free.fr/1/threadval/phenixfac.jpg


Étoffant sa vie culturelle, Valenciennes est fière de retrouver un théâtre au c½ur de sa ville. Ouvert en janvier 1998, ce bâtiment haut de 32 mètres constitue un véritable signal de la cité.

Le Phénix, immense paquebot rouge posé sur son socle noir, possède :
une salle de 800 places
une salle de 200 places
Véritable carrefour culturel, il offre également : 
une salle d'exposition
une maison des comédiens
un cybersalon
un café
un foyer des artistes

Le Phénix s'affirme à la fois comme un forum culturel public et une véritable maison des artistes.
Résolument atypique, il gravite entre le virtuel et le réel, entre aujourd'hui et demain.

Architectes : Emmanuel Blamont & Lou Caroso Neiva


Pff...

Hors ligne

 

#5 19-01-2005 17:09:46

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Basilique Notre Dame du Saint Cordon
http://ladefense.free.fr/1/threadval/stcordon.jpg

Elle fut honorée du titre de Basilique en 1922 par le Pape Pie XI.

Le clocher haut de 82 m (achevé en 1865), abrite la cloche municipale "Jeanne de Flandres" qui se trouvait dans l'ancien beffroi de la cité, celle-ci sonne à l'occasion des événements importants et de la fête patronale. Fondue en 1358 elle est l'oeuvre de Guillaume de Saint-Omer.

On peut également remarquer une Sainte-Véronique accostée de deux anges en bois plaqué d'argent ciselé et gravé de 1704; un ostensoir en argent d'époque Louis XIV; deux médaillons à bas reliefs de Saint-Pierre et Saint-Gilles, en bois sculpté du XVIIIe siècle.

La basilique possède un certain nombre d'oeuvres d'art et des vitraux dûs au maître verrier Paul DUCATEZ.
Les grandes orgues sont de la Maison MERKLIN de Bruxelles, la tribune et le buffet ont été exécutés et sculptés par Charles BOULANGER ainsi que le chemin de Croix.
Le soubassement du maître-autel contient une mise au tombeau en pierre blanche due au sculpteur René FACHE.
Au transept gauche, une peinture de Lucien JONAS, "le Sauveur" évoque les sacrifices des soldats tombés pour la Patrie.

Chaque année, depuis bientôt mille ans, des pèlerins se réunissent pour effectuer une procession autour de la ville, en rendant grâce à la Vierge Marie qui protégea Valenciennes de la peste en 1008, en l'entourant d'un "Saint-Cordon".





à propos de la légende du saint cordon :

PROCESSION DE VALENCIENNES,
FÊTE de Saint Jacques et de Saint Christophe
(D'après un récit paru en 1846)

La Procession de Valenciennes fut instituée dans cette ville, en reconnaissance de la faveur signalée d'un Cordon précieux dont la sainte Vierge l'entoura, en 1008, pour la délivrer du fléau de la peste. On la célébrait le 8 septembre, jour de la Nativité. La procession se composait des magistrats ; du clergé des paroisses, avec les châsses contenant les reliques ; des religieux de toutes les abbayes du voisinage ; des ordres mendiants, avec les châsses de leurs saints ; de la confrérie du saint Cordon, dont les membres prenaient le nom de Royés ; des corps de métiers avec leurs insignes ; des pauvres des hospices ; et des compagnies bourgeoises. Cette procession sortait de l'église vers dix heures du matin et traversait la ville.

Pendant la marche, sept jeunes garçons dansaient dans des cerceaux, pour donner, dit-on, une représentation des sept planètes se mouvant dans leur orbite. Des individus figuraient Jésus portant sa croix. Sur l'un des chars qui suivaient, se trouvait la sainte Vierge, entourée d'un choeur d'anges qui chantaient ses louanges et tenaient à la main des rameaux de laurier-cerise. Chacune des compagnies bourgeoises avait un fou qu'on appelait Jean de Nivelle (voir article sur notre site), lequel était habillé grotesquement, avec des grelots à son bonnet et à sa jaquette ; il était monté sur un cheval marin en carton, ayant une longue queue dont il se servait pour écarter la foule des enfants ; et il était armé en outre d'une arquebuse remplie de son qu'il soufflait sur la poitrine des femmes. Les armes de la ville étaient représentées par un lion en bois sur lequel était juché un petit garçon habillé à la hussarde, et deux cygnes, également en bois, portant aussi sur leur dos deux petites filles très parées.

A la porte Saint-Gilles était dressée une tente, sous laquelle on offrait des rafraîchissements aux magistrats et aux membres du clergé. Pendant ce repas, on promenait les châsses à l'extérieur de la ville, en suivant la ligne que, d'après la tradition, le cordon avait occupée. On chantait, durant ce voyage, le veni Creator, les Litanies des Saints, et, en rentrant en ville, le Te Deum. Les compagnies bourgeoises, divisées entre les cinq portes, accompagnaient les châsses. Le corps des Puchots, à cheval et en habit rouge, escortait celle du saint Cordon jusqu'au lieu de Saint-Roch, où un dîner était préparé pour la confrérie de cette châsse. A quatre heures, la procession se remettait en marche pour rentrer à Notre-Dame la Grande, où les châsses restaient déposées pendant la neuvaine. A cette fête religieuse se joignaient des réjouissances civiles, telles que des jeux de balle, des courses, etc.

Une autre fête se célébrait autrefois à Valenciennes, le 25 juillet : la fête de Saint Jacques et de Saint Christophe. Elle consistait en jeux, en danses, en carrousels et en festins, qui avaient lieu sur les places, dans les carrefours et jusqu'au milieu des rues. C'était principalement le soir que les réjouissances devenaient le plus actives, et elles se prolongeaient toujours jusqu'à une heure avancée de la nuit.

On faisait choix, pour représenter une jeune mariée, de la femme la plus laide et la plus vieille du quartier, et, après l'avoir couverte de riches atours, on l'entourait de toute la pompe qu'on aurait accordée à une véritable cérémonie nuptiale, ce qui excitait au plus haut degré la joie des assistants. Toutefois, ces plaisirs nocturnes avaient de graves inconvénients, et ils furent abolis au mois de juillet 1547.


Pff...

Hors ligne

 

#6 19-01-2005 17:12:59

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

L'église Saint Gery

La construction d'une église est entreprise par la comtesse dès 1232, mais les Franciscains, soucieux de respecter la règle de pauvreté, la refusent. Ils acceptent par la suite après suppression du clocher et des vitraux prévus. L'édifice, dédié a la Sainte Trinité, est consacré en 1233.
   
   En 1272, on agrandit l'église en construisant un choeur neuf, de 26m de long, au-delà du chevet primitif, surélevé par rapport à la nef qui a absorbé le premier choeur, le nouveau sanctuaire est d'une plus grande élévation et il est éclairé par de grandes fenêtres hautes.

La dernière guerre est désastreuse pour l'église ; le 8 mai 1944 des bombes la frappent. La ruine paraît irréparable d'autant plus qu'en 1958, deux incendies aggravent les dégâts. Néanmoins, la décision est prise de restaurer l'église qui est rendue au culte en 1965. Ancienne église des Récollets du XIIIe , elle est remaniée au XIIIe et XIV siècle.

La tour a été édifiée après 1850 dans le style gothique romantique. Elle comporte 55 panneaux de bois sculpté, représentant les vies de Saint-Augustin et de Saint-Norbert, provenant des salles de l'Abbaye de Vicoigne, entre 1624 et 1642.

Mentionnons également la présence d'un bronze par Jacques Perdry du XIIe siècle, dix statues de pierre et statues en bois des apôtres.


Pff...

Hors ligne

 

#7 19-01-2005 17:32:30

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Les transports en communs

Le réseau SEMURVAL :
http://www.semurval.com/

Historique :

La traction à vapeur   
       
1880    Création de la Société des Tramways de Valenciennes à Anzin et extensions

1881    Exploitation de la 1ère ligne de tramway :
Valenciennes - Anzin - Raismes

1882    Le réseau comporte 22,5 kms de lignes, dessert Condé sur Escaut et Saint Amand les Eaux

1884    Création de la Société des Chemins de Fer du Nord (CEN), appartenant au groupe Empain

1888    1.522.480 voyageurs transportés cette année sur le réseau …

1894    L'extension du réseau des tramways à vapeur de Valenciennes s'achève : il comporte 58,5 kms de lignes

La traction électrique   
   
  1914    Les premières rames électrifiées commencent à circuler.
Le dépôt du boulevard Harpignies est mis en service.
Le réseau transporte 3 millions de voyageurs par an.

   
  1919 à 1923    Importants travaux de reconstruction du réseau suite aux dommages de guerre.


  1931    65 kms de ligne sont en service et le nombre de voyageurs atteint près de 16 millions par an.


Les années 30 : L'autobus apparait   
         
mars 1932    L'entreprise Finand commence l'exploitation par autobus de 4 lignes. Les CEN emboîtent le pas sur 2 lignes.

   
fin 1939    La mobilisation d'une grande partie du personnel entraîne la mise en place d'un service réduit qui se maintiendra jusqu'à la fin de la guerre.


1946 à 1948    Le réseau transporte plus de 23 millions de voyageurs par an. Il dessert alors une agglomération en expansion de 230.000 habitants.

octobre 1961    La reconversion progressive en une exploitation par autobus se trouve amorcée avec la création de la ligne d'autobus Saint-Waast - La Briquette.


03 juillet 1966    dernier voyage du tramway (surnommé " Le Péril Jaune ")
à Valenciennes.


L'autobus dessert de nouveaux quartiers   
         
04 mai 1976    Création du Syndicat Intercommunal des Transports Urbains de la Région de Valenciennes (SITURV) qui regroupe 28 communes.

   
31 décembre 1978    Fin de l'exploitation du réseau par la Compagnie des Transports du Hainaut, filiale des CEN. La SEMURVAL, société d'économie mixte, détenue majoritairement par le Syndicat intercommunal, est créée.


1980    Création des premiers abonnements et conception du premier plan de réseau.


de 1980 à 2001    Le SITURV passe progressivement de 28 à 72 communes membres.
1997    Mise en service de la carte à puce " Transcarte ".


juillet 2001    Le projet du nouveau tramway TRANSVILLES qui a vu le jour en 1993 est déclaré d'utilité publique.

… et l'aventure se poursuit !

Le réseau de la SEMURVAL comporte 38 lignes (dont 19 confiées à des transporteurs affrétés) qui relient les 75 communes du périmètre urbain. 350000 habitants sont ainsi desservis.
Ces communes appartiennent à l'une des deux Communautés d'Agglomération récemment créées : Valenciennes Métropole
et la Porte du Hainaut.
   

Plus de 20 millions de voyages sont effectués par an. Plus de 8 millions de kilomètres commerciaux sont parcourus par 171 véhicules (au 31.12.03)
Le réseau comporte 638 kilomètres de lignes, équipés de 744 arrêts.

http://www.semurval.com/LaSemurval/imag … s_clés.pdf


Pff...

Hors ligne

 

#8 19-01-2005 17:39:30

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Le Tramway

La première ligne
   
L'itinéraire

La première ligne de tramway, d'une longueur de 9,5 kms, relie le quartier de Dutemple à l'Université du Mont Houy

Elle dessert les communes d'Anzin, Valenciennes, Marly La Briquette et Aulnoy.

Elle comprend 19 stations, dont 8 seront en contact avec au moins une ligne de bus et 1 avec le train.

plan de la ligne :  http://www.semurval.com/Documents_Pdf/V … e_tram.PDF

http://www.semurval.com/LaVieduReseau/images/Pont_A2.gif

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/tram5.jpg

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/tram4.jpg

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/tram3.jpg

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/tram2.jpg

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/tram7.jpg


Pff...

Hors ligne

 

#9 19-01-2005 17:48:39

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Coeur de Ville


http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/perspectgrand.jpg

http://travaux.valenciennes.fr/IMG/jpg/editogrand.jpg
Réaménagement d'un batiment existant qui deviendra l'entrée principale de ce centre commercial, sorte de mini euralille, qui accueillera notamment une Fnac.
remarquez la petite tour au fond à droite.

Quatorze ans pour monter le dossier, trois pour la construction de l’ensemble
Coeur de ville : données et enjeu




À l’automne 2003, le dossier immobilier Coeur de ville avait donné des sueurs froides à ses promoteurs, mais elles étaient sans commune mesure avec le drame survenu hier midi.
Les appels d’offres lancés pour la couverture obligatoire en assurance « dommages ouvrage » du chantier étaient revenus infructueux. Le monde de l’assurance avait fait savoir qu’il se désengageait du secteur du BTP en raison des risques financiers encourus. Après moult négociations, un accord avait été trouvé avec l’assureur leader sur ce marché et deux autres compagnies, et la construction avait débuté en janvier 2004, accusant un retard de quatre mois, rattrapé depuis.
[...]

http://www.lavoixdunord.fr/vdn/journal/ … 1133.phtml


Pff...

Hors ligne

 

#10 19-01-2005 17:53:36

marco
Tour First
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03-01-2005
Messages: 2961
Immeubles: 398
Photos: 64

Re: Valenciennes - Discussion générale

Une photo en "avant premiere" du tramway en direct de l'usine ALSTOM a Aytre :
http://tramateurs.free.fr/actualite/aytre/valenciennes.JPG

Il manque un truc, non ?

Hors ligne

 

#11 19-01-2005 17:56:06

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Merci pour la photo, et oui en effet il manque quelquechose, le carrénage avant.


Pff...

Hors ligne

 

#12 19-01-2005 18:37:13

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Merci pour le thread, Phil  B6

Nombre de commune(s)(1)       61
Superficie en km²     507

POPULATION
Population sans doubles comptes en 1999(1)     357 395
Densité de population (habitants au km²) en 1999(1)     706
Variation de la population taux annuel moyen entre 1990 et 1999(1)     - 0,03
dont variation due au solde naturel taux annuel entre 1990 et 1999     + 0,36
dont variation due au solde migratoire taux annuel entre 1990 et 1999     - 0,39
Population estimée au 1er janvier 2003(2)     ND

LOGEMENT (3)
Nombre total de logements en 1999     141 897
Part des résidences secondaires (y.c les logements occasionnels) en 1999     0,8

REVENUS FISCAUX (4)
Médiane du revenu fiscal par U.C. en 2001     11 147,0
Part des ménages imposés en 2001     45,5

EMPLOI-CHÔMAGE
Emploi total (salarié + non salarié) au lieu de travail en 1999(3) 108 949
dont emploi salarié au lieu de travail en 1999     100 297
Variation de l'emploi total
taux annuel moyen entre 1990 et 1999     + 0,74
Emploi total estimé au lieu de travail au 31 décembre 2002(5)     ND
Nombre de demandeurs d'emploi (catégories 1-2-3-HAR) au 31 décembre 2003(6)     21 501
Taux de chômage (au sens du BIT) au 31 décembre 2003(7) ND

ENTREPRISES-ETABLISSEMENTS (8)
Nombre d'établissements au 1er janvier 2003     9 307
    -Industrie     999
    -Construction     832
    -Commerce et réparations     2 829
    -Services     4 647
dont 10 salariés et plus     1 014
dont 500 salariés et plus     13

ND : information non disponible     
S : information couverte par le secret statistique

Sources :     
(1) Insee - Recensements de la population (population légale)    
(2) Insee - Estimations localisées de population    
(3) Insee - Recensements de la population (exploit. principale)    
(4) Direction générale des impôts - Revenus fiscaux des ménages    
(5) Insee - Estimations d'emploi - données provisoires
(6) ANPE
(7) Méthode nationale
(8) Insee - Répertoire Sirène - Champ ICS


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#13 20-01-2005 02:41:16

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

de rien  A5

Données générales
Superficie de la ville : 1 384 ha
Altitude : 22 m

Population (1990) : 38 440 habitants
Population : 41 278 habitants
Valenciennes et ses environs : 348 994 habitants

Un arrondissement de 63 500 hectares comptant 9 cantons, 82 communes
3ème unité urbaine de la région Nord Pas-de-Calais
14ème agglomération Française


Pff...

Hors ligne

 

#14 20-01-2005 03:09:05

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Des petites légendes et anecdotes historique sympa :

La légende de Val en Cygnes

La légende poussée par l'imaginaire débordant de nos ancêtres, raconte qu'après avoir sauvé la vie d'un cygne, une princesse fit construire une villa au bord de l'Escaut.
Elle l'appela Val en Cygnes.
Par la suite, ce sont les mérovingiens qui y firent construite un palais. Peu à peu, Val en Cygnes devint Valenciennes

-------------------------------------

L'histoire remonte aux années 1330, alors qu'un bailli hollandais, dépouille un paysan de sa vache. Privé de sa principale source de revenu, le paysan s'en alla implorer le Comte de Hainaut Guillaume Le Bon qui condamna le bailli à rendre la vache et lui fit trancher la tête. En souvenir de ce châtiment, on sculpta un bovin sur la façade de la maison échevinale, afin de faire réfléchir ceux qui exerçaient l'autorité du Comte en son nom et dans ses Etats !

---------------------------------------

la bibliothèque

Renferme l'une des plus belles collections de manuscrits de la région en provenance des Abbayes, et notamment de celle de Saint Amand. Parmi ses richesses figure la " Cantilène de Sainte Eulalie ", premier document actuellement connu en langue française, rédigé autour des années 882.
Cette cantilène, exposée lors de manifestations particulières, conte l'histoire d'une enfant de 13 ans qui osa reprocher son impiété à un dignitaire de l 'empire romain et refusa de renier sa foi chrétienne.
Elle fut suppliciée pour ce crime et la légende veut que, lorsqu'elle rendit son dernier souffle, une colombe s'échappa de sa bouche…

--------------------------------------

Valenciennes est  surnommée l'Athènes du Nord, en raison des nombreux Prix de Rome et artistes issus de son Académie des Beaux-Arts et de son Conservatoire National de Musique.

--------------------------------------

la rue Notre Dame

Doit son nom au plus important édifice religieux de la cité avant la Révolution, l'église Notre-Dame-la-Grande, malheureusement disparue comme tant d'autres avec elle.

---------------------------------------

Histoire de Notre Dame

L'histoire raconte qu'en 1008, alors que la peste sévissait, la vierge apparut dans le ciel entourée d'angelots.
Elle déploya un cordon autour de la Cité ce qui sauva Valenciennes du fléau.
Depuis, la tradition veut que chaque année au mois de septembre, des dizaines de milliers de pèlerins suivent la procession de Notre Dale du Saint Cordon, en parcourant un circuit de 14 km autour de la ville sur la trace du cordon

-----------------------------------------

Parmi les charmes de valenciennes, il en est un conféré par les nombreuses portes en bois des maisons ! Qu'elles soient richement ornementées de motifs champêtres ou plus modestes, elles mettent en valeur les demeures qu'elles protègent.
Leur grand nombre s'explique par l'importance des forêts à proximité de Valenciennes des forêts de Saint -Amand, Mormal,.. Elles sont d'époque très différente et pourtant toute l'½uvre d'artisans totalement anonymes.
Ne manquez pas de les admirer. Elles vous raconteront peut-être leur mystère..

----------------------------------

La tour de la dodenne

Doit son nom à la forme en dos d'âne du sommet de deux petits murs qui canalisaient les eaux. De dos d'âne vient le mot " dodenne " en patois. La tour fut sauvegardée parce qu 'elle constituait une porte d'eau permettant de réguler l'entrée des eaux de la Rhônelle.

La tour , bâtie en 1449, est le dernier vestige des remparts de Valenciennes, démantelés vers 1890. Sur le tracé de l'ancienne enceinte fortifiées de la Cité, on trouve aujourd'hui les boulevards. Le parc de la Rhônelle qui longe l'un d'entre eux fait le bonheur des petits et des grands.


Pff...

Hors ligne

 

#15 26-01-2005 23:59:03

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Des rames canadiennes pour la SNCF

La SNCF vient de signer une commande ferme de 100 Autorails Grande Capacité (AGC) au canadien Bombardier. Ces rames seront livrées entre décembre 2007 et février 2009. Le montant de la commande est de 350 millions d'euros et la production sera assurée en France, à Crespin près de Valenciennes où le site de Bombardier compte 1600 employés.

Un accord avait été conclu en septembre 2001 entre la société canadienne, la SNCF et les régions, portant sur 500 AGC. Un premier lot de 192 rames avait été signé fin 2001, puis de 87 en 2003. Le total des commandes est désormais porté à 379.

http://techno-science.net/illustration/Transports/Trains/BombardierAGC.jpg

Commentant cette commande, Olof Persson, Président de la Division Mainline et Métros de Bombardier Transport, a déclaré: "Cette commande de rames supplémentaires sur la base du contrat signé en 2001 confirme la confiance que la SNCF et les Régions Françaises témoignent une nouvelle fois à Bombardier. Ces trains ont la capacité de couvrir de grandes distances et offrent aux passagers un moyen de transport régional accessible et confortable. L'ensemble des salariés de notre site de Crespin est impliqué totalement à la réussite de ce projet.»

Bombardier Transport n'est pas un inconnu sur le marché du rail en France. Il participe aux programmes TGV et développe une large gamme de matériels destinés aux transports publics. Parmi ces produits, on trouve certaines rames du métro parisien, les véhicules récents du RER, des automotrices de transport régional ou les tramways de plusieurs villes françaises. Fin 2004, 26 tramways ont été commandés par la ville de Marseille et seront livrés en début d'année 2007.


Pff...

Hors ligne

 

#16 27-01-2005 00:08:28

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 560
Photos: 15
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Eh bein ça roule pour Bombardier on dirait!
C'est une bonne nouvelle toutes ces comandes pour les voyageurs de la SNCF, le confort sera beaucoup mieux que dans les rames actuelles.


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#17 28-01-2005 19:59:51

Nekobasu
ねこバス
Date d'inscription: 28-01-2005
Messages: 5945
Immeubles: 1782
Photos: 2433
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Ça fait plaisir de voir un thread si complet sur Valenciennes.
B6

2 photos de la maquette de Coeur de Ville.

http://astrakoop.free.fr/valenciennes/086.jpg

http://astrakoop.free.fr/valenciennes/088.jpg

Il y aura 3 "tours" du même gabarit que celle de l'hôtel de ville (j'espère qu'elle sera refaite d'ailleurs). Une seule sera réservée à des bureaux, et les deux autres seront des logements. Ce sont les seules constructions qui me paraissent potables sur ce projet.

Hors ligne

 

#18 28-01-2005 20:10:01

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Merci pour les photos de la maquette  B6

Ca donne une meilleure vue d'ensemble du projet.
C'est vrai que c'est pas spécialement transcendant, mais ça sera quand même largement mieu que le parking pourri parsemé de nid de poule (voire de trous d'obus  D6 ).

Pour la tour de l'hotel de ville, ils serotn surement "obligés" de la rénover, la laisser comme ça, ca serait limite de la provocation. B9


Pff...

Hors ligne

 

#19 28-01-2005 20:12:19

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Intéressant !  B6
Je trouve que les villes du Nord-Pas-de-Calais n'ont plus rien à envier aux villes du sud du point de vue dynamisme, c'est même le contraire... Ca construit dans tous les coins et visiblement avec qualité.  B6


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#20 29-01-2005 10:49:11

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Oui, après des années de vaches maigres, les villes  du NPDC (enfin, certaines... parviennent enfin à arrêter l'hémorragie.  F10


Pff...

Hors ligne

 

#21 29-01-2005 18:28:07

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

J'en reviens, le centre commercial pousse l'une des "tours" est déjà au 3e ou 4e étage.
Par contre pas de travaux en vue sur la tour de l'hotel de ville...

Et les travaux du tram créent un "bordel" incroyable.  A8


Pff...

Hors ligne

 

#22 29-01-2005 19:31:25

Nekobasu
ねこバス
Date d'inscription: 28-01-2005
Messages: 5945
Immeubles: 1782
Photos: 2433
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Quand j'ai visité le chantier de coeur de ville, j'ai remarqué que l'intérieur de la tour de l'hôtel de ville était en rénovation... alors peut-être que l'extérieur est prévu aussi.

Sinon tu as vu le mobilier urbain des rues qui sont terminées dans le centre ? Je trouve les chaises vraiment horribles ! Mais bon, c'est déjà beaucoup mieux qu'avant.

Hors ligne

 

#23 29-01-2005 19:57:36

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

J'avoue ne pas avoir fait gaffe à l'intérieur de la tour .

Sinon oui, les rues sont réussies mais le mobilier urbain n'est pas toujours génial.


Pff...

Hors ligne

 

#24 24-02-2005 17:26:56

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

Le Monde, 24/02/2005

Un nouveau tramway à Valenciennes
LE MONDE | 24.02.05 | 14h44

C'est le dernier chantier en site propre subventionné par l'Etat.

Avec la présentation, vendredi 25 février, de la première rame Citadis, de l'entreprise Alstom, le tramway de Valenciennes (Nord) annonce sa prochaine arrivée. Gris bleuté, son nez en "V" symbolise le Valenciennois. Les usagers devront patienter jusqu'au 16 juin 2006 pour l'emprunter.

Longue de 9,5 km, avec ses 19 stations, la ligne reliera l'université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis au quartier Dutemple, à l'extrémité de l'agglomération. Le tramway transportera en moyenne 55 000 personnes par jour.[...]
En 2007, une nouvelle ligne de 10 km (60 millions d'euros) reliant Dutemple à Denain viendra renforcer l'offre de transport et de mobilité dans le Valenciennois.[...]

Dominique Buffier
• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 25.02.05


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#25 25-02-2005 22:08:46

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Valenciennes - Discussion générale

A noter aussi que la première rame a été présentée publiquement aujourd'hui sur la place d'arme, mais je ne trouve pas de photos  A5

D'ailleur la présentation a été dérangée par les chauffeurs de bus en grève.


Pff...

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2017 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact