En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

#1 25-09-2006 01:28:21

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Le biogaz couve dans les déchets

20 Minutes | édition du 25.09.06


Sous les gravats, trente mètres de déchets vous contemplent. Bienvenue à la décharge de Septèmes-les-Vallons, qui recueille chaque année 150 000 tonnes de « déchets ultimes » (qui ne peuvent être compostés ou recyclés) sur 54 hectares. Au début du mois, une enquête publique a été lancée. En projet : presque doubler sa capacité de stockage.

On y accède par une route qui serpente au pied du massif de l'Etoile. Passés l'entrée et les hauts tas de compost, il y a bien une parcelle où les ordures affleurent du sol mais, tout autour, on se croirait dans une gigantesque carrière. Le principe de gestion est simple : quand on creuse un nouveau « carreau » pour y entreposer des déchets, « on met au fond une couche d'argile, puis un film plastique et un liner, comme dans les piscines, pour empêcher les infiltrations d'eau dans le sol », explique Hervé Pernot, directeur du centre. Une couche de déchets, on recouvre, et ainsi de suite. Ça et là, de larges tuyaux de plastique noir sortent des gravats. Ils recueillent le gaz issu de la fermentation des matières organiques. Actuellement, la décharge produit 1 000 m3 de biogaz par heure. Le gaz est recueilli et brûlé, comme les liquides qui percolent au travers des ordures. Avec l'extension de la décharge, en 2011, la production de biogaz pourrait atteindre 3 000 m3. « On travaille à des solutions pour utiliser notre biogaz dans des moteurs de voiture ou produire de l'électricité », explique Hervé Pernot.

F. L.


La décharge de Septèmes envisage de passer de 150 000 à 250 000 tonnes de déchets stockés par an. La production de compost devrait elle aussi augmenter, passant de 3 750 à 15 000 tonnes par an.

http://www.20minutes.fr/articles/2006/0 … echets.php


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#2 25-09-2006 01:29:47

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Camions et parc arboré à la décharge de Septèmes

20Minutes.fr | 24.09.06 | 23h51


Vent debout contre l'extension de la décharge. Alertés par la presse et par Frédéric Dutoit, député-mairie (PC) des 15e et 16e arrondissements, plusieurs riverains expriment leur ras-le-bol. L'inquiétude porte surtout sur l'augmentation du trafic de poids-lourds, qui doivent traverser les quartiers Nord, notamment le secteur de Notre-Dame-Limite, pour arriver à la décharge. La société Valsud, qui gère la décharge de Septèmes, reconnaît qu'il y aura une augmentation « mais elle devrait être limité grâce à l'utilisation de camions de plus forte contenance ». Selon les estimations de Valsud, le trafic pourrait atteindre 150 camions par mois : « Après les inondations de 2004, nous avons dû faire quatre mois de travaux durant lesquels on a atteint 180 camions par mois. A l'époque, nous n¹avons pas eu une seule plainte ». Située au pied du massif de l'Etoile, site classé, la décharge de Septèmes devrait fermer en 2021. Suivant son cahier des charges, Valsud a prévu d'aménager les sols. «L'objectif est de permettre que, spontanément, un paysage se développe, assure Hervé Pernot, directeur du centre de stockage. Demain, la décharge sera un parc arboré, et les maisons attenantes prendront de la valeur.» Pour le moment, la décharge a été cachée à la vue des maisons par des haies d'arbres.

F.L.

http://www.20minutes.fr/articles/2006/0 … ptemes.php


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#3 28-09-2006 20:14:24

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Pour l'incinérateur de Fos, informations +++ sur le site

http://www.evere.fr/gabaritkb.html

Chiffres clés et calendrier


Informations générales

410.000 tonnes de déchets ménagers de Marseille Provence Métropole seront traités
chaque année au sein du centre de valorisation.
Autorité délégante : Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole
Délégataire : EveRe Sas (80% Urbaser, 20% Valorga   International)
Architectes : S'Pace Sa - Architecture et Environnement / Atelier Bruno Miranda



Budget

280 millions d'euros 
46,4 millions d'euros pour l'unité de méthanisation
233,6 millions d'euros pour l'unité de valorisation énergétique



Unité de tri-méthanisation                                                                     

Capacité : 110.000 tonnes de déchets traités par an.
Production énergétique : 160 Nm3/tonne de biogaz par an, soit 13.000 MWh électriques par an.


Pace e Salute

Hors ligne

 

#4 30-09-2006 10:11:43

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Pour Vitrolles, le 19 juin dernier marquait un sérieux changement de cap. "La ville tourne une page sombre de son histoire" soulignait le maire et conseiller général Guy Obino. Rien à voir, pourtant,avec le passé politique de la commune. Vitrolles mettait en service la première tranche de sa nouvelle station d’épuration, zone des Bagnols,aux toutes dernières normes européen- nes.L’ancienne,appelée à être démolie,ne laissera visiblement
aucun regret... "Nous devrions être tranquilles pour longtemps" assurait le maire à un parterre d’une centaine de personnalités et d’invités,parmi lesquels Jean-Noël Guérini,pré- sident du Conseil général.Le Département a en
effet apporté une aide financière de 5,4 millions d’euros,soit près de 20 % du coût total de la réalisation de l’installation."L’enjeu était majeur,car l’étang de Bolmon qui est l’exutoire de la station de la Glacière, via la
rivière de la Cadière,était fortement altéré en azote et en phosphore,l’ancienne station ne répondant plus aux normes" expliquait-il.Considéré comme une action essentielle du contrat de rivière "Etang Cadière-Bolmon" dont le Conseil général est signataire,cet équipement permet de poursuivre et renforcer le plan de reconquête de l’étang de Berre.Dotée d’un dispositifde ventilation et de désodorisation qui atténuera les nuisances pour les riverains,la station a été conçue pour servir un bassin de population de 120 000 habitants (Vitrol-
les,Les Pennes-Mirabeau,Cabriès-Calas) et les zones d’activités environnantes.


Pace e Salute

Hors ligne

 

#5 13-10-2006 12:38:42

Boris_F
Hermitage plaza
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Batiactu, 12/10/2006

Reprise des travaux de l’incinérateur à Fos-sur-mer

Dans un jugement rendu public mercredi, le tribunal administratif de Marseille a suspendu une modification du plan local d'urbanisme (PLU) de Fos-sur-mer qui visait à empêcher l'implantation sur son territoire d'un incinérateur.
[...]

12/10/2006

La suite: www.batiactu.fr


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#6 25-10-2006 09:48:15

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Selon 20 minutes:

En progrès, mais peut encore mieux faire. La société Eco-Emballages, chargée par l'Etat d'organiser le tri des emballages ménagers, a fait le point hier sur le recyclage des déchets dans sa région « Sud-Est » (Languedoc-Roussillon, Paca et Corse). Premier constat : la région est plutôt bien équipée, que ce soit en points d'apport volontaire (les bacs fixes installés dans la rue) ou en porte-à-porte (les bacs à roulettes mis à disposition dans chaque immeuble). « La totalité de la population est desservie, à l'exception de certains quartiers d'Aix et de Marseille, où il y a des difficultés liées à la densité d'habitation », estime Denis Blanchard, responsable régional chez Eco-Emballages.

Pour les ordures non-recyclables, « Sud-Est » est là aussi bien lotie, avec 47 % de la population bénéficiant d'une collecte plus de trois fois par semaine. Selon Eco-Emballages, il y a là des pistes d'amélioration : « On peut réduire fortement la fréquence des collectes en ville, assure Denis Blanchard. Cela permet de faire baisser les coûts et d'inciter les habitants à recycler plus. » Sur les dix-huit communes de l'agglomération de Marseille-Provence-Métropole (MPM), trois (dont Marseille) collectent leurs ordures tous les jours, et huit le font trois jours par semaine. Marseille a lancé en mars dernier un test dans le 9e arrondissement en supprimant la collecte le dimanche. En 2005, les habitants de MPM ont recyclé 29 kg d'emballages par personne, un chiffre inférieur à la moyenne nationale (47 kg) et à celle de « Sud-Est » (33 kg).

ALORS TOUS A VOS POUBELLES POUR AMELIORER LE TRI


Pace e Salute

Hors ligne

 

Publicité

#7 28-10-2006 08:38:40

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

pour info sur l'incinérateur de Fos:

http://www.jeanclaudegaudin.net/img_sit … ssier6.pdf


Pace e Salute

Hors ligne

 

#8 14-11-2006 23:31:31

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Le Moniteur 14-11-2006

Marseille veut recycler sa vase polluée du Vieux-Port en remblai ou composants pour le béton

Le Vieux-Port de Marseille veut se débarrasser de ses 10.000 tonnes de vase polluée au plomb et au mercure: depuis mardi, une partie de ces boues sont prélevées pour être recyclées dans le cadre d'un projet pilote, unique en France, de valorisation des déchets portuaires.
"Avec les nouvelles directives européennes, on ne peut plus draguer les vases polluées des ports pour les rejeter au large. Il faut les stocker ou les recycler", a expliqué Claude Piccirillo, président de la commission des ports à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM).
[...]

La suite: http://www.lemoniteur-expert.com/depech … mp;acces=1


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#9 21-11-2006 10:03:54

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération


Pace e Salute

Hors ligne

 

#10 21-11-2006 10:40:18

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Corbeilles et conteneurs en renfort 3000 corbeilles et 1 200 postes fixes installés sur la voirie: ce sont les moyens supplémentaires mis en place par MPM pour gagner le pari de la propreté. Mais renforcer le parc existant ne sera efficace que si chacun prend l’habitude d’utiliser les moyens mis à sa disposition !

Depuis le début de l’été, de drôles d’engins partent à l’assaut des tags et des graffitis qui fleurissent un peu trop souvent sur les murs de la ville. Deux quads équipés sillonnent en effet les rues de Marseille et traquent sans relâche ces oeuvres d’artistes indélicats mais aussi les affiches sauvages placardées à la volée. « Ces véhicules permettent une meilleure accessibilité, car ils possèdent un gabarit moins encombrant et offrent des délais d’intervention encore plus performants, explique Joseph Garguilo, adjoint au Maire délégué à la propreté. Les opérations urgentes peuvent désormais être réalisées dans les deux heures ».
Sur le long terme, les quads, adaptés au tout-terrain, pourront desservir une zone beaucoup plus large et assurer, aussi, la propreté des Calanques.

Une station d’épuration sous le stade Vélodrome
Le vaste chantier qui jouxte les abords du stade Vélodrome cache la construction d’une véritable cathédrale souterraine.
En effet, la plus grande station d’épuration au monde, baptisée Géolide, est en passe de voir le jour sous l’esplanade Ganay.Sa particularité ? Proposer un traitement biologique des eaux usées, garanti sans odeur !
Une future alliée de choix pour les plages marseillaises, puisque sa mise en service entraînera des rejets inoffensifs pour le milieu marin. Plus de problème en cas d’orage !
Le chantier, qui mobilise plus de 300 personnes, coûte 162 millions d’euros à MPM. Il devrait s’achever à la fin 2007.


Pace e Salute

Hors ligne

 

#11 22-11-2006 13:15:07

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération


Pace e Salute

Hors ligne

 

#12 05-01-2007 22:26:38

dr_arnaud
Tour EDF
Date d'inscription: 26-10-2006
Messages: 407

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

J'aurais bien voulu savoir s'en est où de la propreté, car hier j'étais sur marseille je suis partit du 15ième jusqu'à belle de mai et franchement ça devient de pire en pire niveau saleté et ne parlons pas des rideaux de fer baissé dans tout marseille.... et le soir, c'est mort mais c'était impréssionnant à voir  F4  F8

Hors ligne

 

#13 05-01-2007 23:02:23

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

C'est normal c'est les quartiers nord. Certainement le dernier endroit qui bougera niveau propreté...
Ca serait déjà bien que le centre ville devienne propre. Pour l'instant c'est le chaos avec le chantier du tram. On verra bien une fois qu'il sera en service.
Quant à l'animation, un jeudi soir d'hiver en fin de vacances c'est en effet pas le meilleur moment pour s'attendre à assister au carnaval de Rio A10

Hors ligne

 

#14 06-01-2007 13:23:03

dr_arnaud
Tour EDF
Date d'inscription: 26-10-2006
Messages: 407

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Mistral a écrit:

Quant à l'animation, un jeudi soir d'hiver en fin de vacances c'est en effet pas le meilleur moment pour s'attendre à assister au carnaval de Rio A10

non mais bon, j'ai trouvé bizar, que les commerçant fermaient à 18h  D3  et que tant de commerce reste inutilisé ...

Hors ligne

 

#15 07-01-2007 04:07:53

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

En général ils baissent le rideau à 19h. C'est aussi le cas à Paris.
A 18h c'était peut-être spécial après les fêtes. Peut-être des fermetures pour inventaire ou pour compenser les ouvertures dominicales du mois de décembre.

Mais il est vrai qu'en hiver, à partir de 19h, on a l'impression d'être déjà en fin de soirée sur la Canebière. Avec des rideaux baissés, des trottoirs où la foule a laissé place à une poignée de gens pressés et des petits attroupements autour des vendeurs de kébab. J'espère que la requalification de l'artère à partir de l'arrivée du tram changera les choses.
La fin du service des TC à 21h est aussi une explication. Sachant que l'heure de pointe se termine à 19h. Ca n'incite pas les gens à s'éterniser et encore moins à passer la soirée dans le coin s'ils n'ont pas de moyen de transport pour rentrer. D'autant plus en hiver.
Le tram roulera jusqu'à 0h30, c'est déjà ça. Je pense que le métro suivra. La Canebière sera plus agréable grâce aux nouveaux aménagements.
Mais à la manière des Champs, il faut surtout une majorité de resto et de magasins suceptibles de rester ouverts en soirée pour que l'artère reste animée le soir. Actuellement ce ne sont pas les banques, les petites boutiques et les sandwicheries qui peuvent attirer du monde à la nuit tombée.
Les gens préfèrent rester autour du Vieux Port ou à la Plaine. Ca serait intéressant que la Canebière fasse justement le lien entre ces 2 hauts lieux de l'activité nocturne marseillaise.

Hors ligne

 

#16 16-02-2007 13:44:21

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Le Moniteur 15-02-2007

Incinérateur de Fos : le Conseil d'Etat tranche en faveur du projet

Coup dur pour les opposants au futur incinérateur de déchets que l'agglomération de Marseille souhaite construire à Fos-sur-Mer. A deux reprises, le Conseil d'Etat s'est prononcé contre les adversaires de ce projet destiné à remplacer la décharge à ciel ouvert d'Entressen (en photo).

La plus haute juridiction administrative a d'abord annulé une ordonnance du juge des référés du tribunal administratif de Marseille, qui avait suspendu le 24 mai 2006 l'autorisation d'exploitation délivrée par le préfet des Bouches-du-Rhône. Le juge marseillais, appelé à statuer en urgence, [...]

La suite: http://www.lemoniteur-expert.com/depech … mp;acces=0


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#17 24-02-2007 19:58:55

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Le maire de Fos demande la fermeture de l'incinérateur de déchets industriels
Publié le samedi 24 février 2007 à 10H15

Le maire de Fos-sur-mer, René Raimondi (PS) a demandé hier la fermeture de l'incinérateur de déchets industriels de l'entreprise Solamat-Merex. Selon lui, après des premiers dépassements de rejets de dioxines enregistrés en décembre[...]

La suite: www.laprovence.fr

Dernière modification par Mistral (24-02-2007 20:00:05)

Hors ligne

 

#18 01-03-2007 03:54:40

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Cette fois le point de non retour est atteint pour le chantier de l'incinérteur.


A Fos, l'incinérateur fait son trou
20 Minutes | édition du 01.03.07 

http://www.20minutes.fr/img/photos/20mn/locales/20070301/20070301-MAR-INCINERATEUR.jpg

La foreuse s'enfonce rapidement dans le sol. L'eau de mer n'est qu'à deux mètres de profondeur et il faut descendre jusqu'à trente mètres pour installer les huit cents piliers prévus par les plans. La semaine dernière, la société Everé faisait visiter le chantier du futur incinérateur de déchets de la communauté urbaine de Marseille. Dans la zone du Caban sud, près du terminal minéralier à Fos, jusqu'à cinq cents ouvriers travaillent sur dix-huit hectares. Malgré les manifestations et les recours en justice, l'objectif « est toujours de faire démarrer l'usine fin 2008, explique Claude Saint-Joly, président d'Everé. Nous avons pris quelques mois de retard au démarrage, mais on peut se rattraper sur d'autres phases du chantier. »Dès 2009, le site devrait traiter chaque année 410 000 tonnes d'ordures ménagères produites par la communauté urbaine de Marseille : les deux tiers étant incinérés, le reste recyclé ou transformé en biogaz. Avant d'être triés, les déchets seront stockés dans des fosses de quatorze mètres de profondeur. « Mais nous creusons jusqu'à trente mètres pour installer un système d'étanchéité », détaille Bertrand Robin, directeur construction d'Everé. De l'autre côté de la route, l'incinérateur de déchets industriels Solamat-Merex éjecte un panache de fumée blanche. « Avoir un panache peut être utile, ça permet d'avoir une idée des rejets, assure Claude Saint-Joly. Si la vapeur est marron, orangée ou foncée, c'est mauvais signe. Mais bon, la population n'aime pas voir les fumées, donc on les refroidit pour qu'elles soient transparentes. »

Frédéric Legrand

Hors ligne

 

#19 08-03-2007 00:17:47

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

266 000 Marseillais sommés de passer à la poubelle verte
Publié le mercredi 7 mars 2007

350 points de collecte sélective installés du 1er au 7e arrondissement


De nouveaux conteneurs sont en cours d'installation dans le centre-ville. Comme ici place Castellane. Aux Marseillais de les utiliser, en triant leurs poubelles. Pour leur faciliter la tâche, des sacs plastiques réutilisables (gratuits) sont à leur dispos


Le pari est en passe d'être gagné. Celui de l'installation, dans tout Marseille, de conteneurs spécifiques pour développer la collecte sélective des déchets ménagers. Les résidences et maisons individuelles des arrondissements périphériques (du 8e au 16e) ont déjà été dotées par les services de la Communauté urbaine MPM de bacs jaunes (4000 au total) permettant de trier les déchets recyclables, carton, papier, emballage, etc. [...]

La suite: www.laprovence.fr

Hors ligne

 

#20 11-03-2007 21:55:14

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Depuis 40 ans, ce lac marin est pollué par l’eau douce que déverse la centrale de Saint-Chamas. Empêchant la vie marine de se développer. Mais une association de pêcheurs a fait plier EDF qui doit désormais limiter ses rejets.

La centrale de Saint-Chamas pollue à l'eau douce l'étang de Berre.
©SERGE GUEROULT ARCHIVES LA PROVENCE
C’est un paradoxe écolo : l’étang de Berre (15 000 hectares) est pollué depuis 40 ans par l’eau douce que rejette la centrale hydroélectrique EDF de Saint-Chamas. Un site qui produit le quart de l’électricité consommée en Paca, sans gaz à effet de serre, ni déchets nucléaires…
Après sa mise en service en 1966, la centrale déversait chaque année entre 3 et 4 milliards de m3 d’eau douce et 520 000 tonnes de limon dans l’étang. Des rejets massifs et intermittents qui « déstabilisent en permanence le milieu, le rendant impropre à la vie marine ou en eau douce, créant des conditions que ne supportent que l’anguille, le mulet, le loup et exclut toute espèce d’algue ou de coquillage », écrivent les responsables de l’association écolo Etang nouveau.
Premières limitations
En 1993, le plan Barnier de « reconquête de la mer intérieure » impose de limiter les apports d’eau douce à 2,7 milliards puis à 2,1 milliards de m3. Quant au limon, pas plus de 200 000 tonnes par an. Insuffisant pour enrayer le processus de dégradation de l’écosystème, surtout qu’EDF ne respecte pas toujours ces restrictions.
Le changement va venir des pêcheurs. Depuis 1957, pour cause de pollution chimique, il leur est interdit de pêcher sur l’étang sauf dérogation. Beaucoup ont rendu leur bateau en échange de compensations et d’une reconversion. Dans les années 90, ils sont encore 70 à exercer leur activité professionnelle sur l’étang (contre 600 dans les années 70).
En 1998, la Coordination des pêcheurs lance une double procédure judiciaire. L’une en référé au tribunal de Marseille pour contester l’autorisation d’exploitation de la centrale de Saint-Chamas. L’autre à la Commission européenne contre l’Etat français pour n’avoir rien mis en œuvre contre cette pollution par l’eau douce. « L’idée de nos avocats était de prendre EDF en tenailles », souligne Jean-Claude Bourgault, le président de la Coordination des pêcheurs.
Condamnation de l’Etat français
Et ça a marché. En 2000, la Commission européenne a reconnu dans un « avis motivé » que l’Etat français n’avait pas pris les mesures appropriées pour prévenir, réduire et combattre la pollution massive et prolongée de l’étang de Berre par la centrale EDF de Saint-Chamas. La France a « manqué aux obligations qui lui incombent », qui découlent de deux textes fondamentaux pour l’Europe : la Convention de Barcelone (1976) sur la protection de la Méditerranée et le protocole d’Athènes (1980).
La procédure va se poursuivre devant la Cour de justice européenne (CJE) qui en octobre 2004 condamne la France pour pollution massive et répétée de l’étang de Berre par les rejets de la centrale de Saint-Chamas. Le plan de sauvegarde proposé par la France pour limiter les rejets, jugé insuffisant est retoqué par l’Europe.
Cette décision est un camouflet pour l’Etat français et également pour le Gipreb - Groupement d’intérêt public pour la réhabilitation de l’étang de Berre - qui rassemble élus riverains, usagers et certaines associations. Créé en 2000, ce GIP a été mis en place principalement pour étudier les solutions de dérivation. Notamment l’aménagement d’une dérivation des eaux de la Durance vers le Rhône, loin de faire l’unanimité vu son coût (estimé à plus d’un milliard d’euros) et au regard des difficultés techniques.
Le Gipreb soutient également le projet de réouverture du tunnel du Rove. Ce tunnel, effrondré en 1963, va être remis en eau d'ici 2011 pour un coût de 8,5 millions d'euros. En pompant l'eau de mer, ce tunnel devrait sauver  l'étang de Bolmon et la partie sud de l'étang de Berre.
Victoire des pêcheurs
Après négociations entre les ministres français de l’Industrie et de l’Environnement et la Commission européenne, le gouvernement a décidé de limiter à 1,2 milliard de m3 par an la quantité maximale d’eau douce qu’EDF pourra rejeter dans l’étang de Berre. Le décret prévoit aussi de réguler ces rejets « sur un rythme hebdomadaire », pour ne pas modifier trop brutalement l’écosystème marin. Et il fixe à 60000 tonnes la quantité maximale de limons rejetables.
L’eau et les limons qui ne seront plus déversés dans l’étang doivent bien aller quelque part. La solution pour l'instant, c'est de restituer ces éléments à la Durance à hauteur de Mallemort, en amont du site de Saint-Chamas, dernière centrale d’une chaîne de 19 usines hydro-électriques.
Si les pêcheurs sont contents - « ces rejets sont compatibles avec la reprise de la vie marine » -, le Syndicat mixte d’aménagement de la Vallée de la Durance (SMAVD) juge « catastrophique » la solution envisagée. Alors que René Benedetto, le président de l’association écologiste Etang nouveau parle de « bénéfice collatéral » pour la Durance, le SMAVD pointe, de son côté, de graves risques d’inondations. Le débat est encore loin d’être clos.
Ailleurs sur le web :
www.etangdeberre.org
Le site institutionnel du GIP créé « pour la réhabilitation de l’étang de Berre » est riche d’infographies et de documents.

www.letangnouveau.org/
La réhabilitation de l’étang vue par l’association écolo « l’étang nouveau ».


Pace e Salute

Hors ligne

 

#21 11-03-2007 21:56:30

Fabemariclem
Tour Montparnasse
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 28-09-2006
Messages: 1237
Immeubles: 1

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Un siècle d’étang de Berre
Publié le vendredi 5 janvier 2007 à 00H00

   
©SERGE GUEROULT ARCHIVES LA PROVENCE 
1900 et 1930
Installation des raffineries Shell à Berre l'étang (1928).
1955
Promulgation de la loi sur l’aménagement Durance-Verdon qui prévoit le détournement de l’eau de la Durance dans l’étang de Berre.
1957
Interdiction de la pêche dans l’étang de Berre se justifiant par l’accumulation de la pollution chimique dans la chair des poissons.
1963
Eboulement du tunnel du Rove.
1966
Mise en service de la centrale EDF de Saint-Chamas et production d'hydroélectricité : apports de 3,3 milliards de m3/an d’eau douce en moyenne et de 800 000 tonnes de limon.
1989-1990
Important épisode de sécheresse donc réduction des rejets d’eau douce et reprise de la vie marine dans l’étang.
1991
Référendum d'initiative locale :250 000 riverains se mobilisent et votent à 95 % pour l'arrêt des rejets EDF.
1993
Le Plan Barnier impose la réduction des apports d’eau douce à 2,7 puis 2,1 milliards de m3 sur douze mois et à 0,4 milliard de m3 entre le 1er mai et le 30 septembre. Les rejets de limons sont limités à 200 000 tonnes par an.
1994
Rétablissement du droit de pêche dans l’étang.
1998
La Coordination des pêcheurs dépose plainte contre EDF auprès du TGI de Marseille et auprès de la Commission européenne.
2000
Création du Gipreb : Groupement d’intérêt public pour la réhabilitation de l’étang de Berre pour une durée de six ans.
2002
Réalisation de l’étude « Bilan de connaissance – état de santé du milieu » par le Gipreb.
2003
Lancement par le Gipreb des études de dérivation des rejets EDF jusqu’au Rhône.
2004
Condamnation de la France par la Cour de justice des Communautés européennes pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour sauver l’étang. Réponse de la France : un plan de sauvegarde de régulation des rejets.
2005
Jugeant insuffisantes les nouvelles modalités de rejets d'EDF, la Commission européenne adresse à l'Etat français une mise en demeure.
2006
Après négociations avec la Commission européenne, un décret en Conseil d’Etat limite chaque année à 1,2 milliards le nombre de m3 que peut rejeter la centrale EDF. Et à 60 000 tonnes la quantité maximale de limons rejetables.


Pace e Salute

Hors ligne

 

#22 16-03-2007 03:49:16

Mistral
Grande Arche
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 389

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Marseille : le plan de bataille de Gaudin pour rendre enfin la ville propre
Publié le jeudi 15 mars 2007

Achat et renouvellement de matériel, installation de conteneurs et de corbeilles, verbalisation, optimisation d'Allô mairie : autant de mesures du plan Gaudin pour enrayer le casse-tête de la saleté. Les syndicats attendaient pourtant plus.


Dans un an, les urnes trancheront. La municipalité Gaudin, n'en pouvant plus d'entendre, comme un écho assourdissant, les récriminations des Marseillais, des congressistes et des touristes, et craignant le couperet électoral, a décidé de prendre à bras-le-corps la question de la propreté. La Provence dévoile en exclusivité une série de mesures prises et à venir. Avec deux axes: "Mieux nettoyer et moins salir."

1) Du 8 e au 16 e arr., fin de la collecte du dimanche. [...]

La suite : www.laprovence.fr

Hors ligne

 

#23 22-06-2007 05:53:15

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6886

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Une station d’épuration unique au monde

http://www.metrofrance.com/_internal/cimg!0/guy18dqlrqsyth8l2pjehpefjeixjjs

Derrière le Vélodrome, elle est enterrée sous la plus grande place de la ville Le projet architectural de l’esplanade Ganay, qui couvre la station d’épuration et dont les travaux viennent d’être achevés. 
C’est la plus grande station enterrée jamais construite
...

Plus d'infos sur: metro.fr

Une photo de la géode en Avril: (elle doit être finie depuis, si certains forumers peuvent poster des photos plus récentes ce ne sera pas de refus  B5 ).

http://www.geolide.fr/chantier_img/138.jpg

Plus d'infos sur: http://www.geolide.fr/


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#24 01-07-2007 20:59:42

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 10316
Immeubles: 20
Photos: 7

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

Je ne la voyais pas si grande  B6


Propreté : les incivismes vont être verbalisés
Publié le dimanche 1 juillet 2007 à 18H57

En janvier, le sénateur-maire UMP Jean-Claude Gaudin, président de la communauté urbaine en charge du dossier, avait déclaré que la propreté serait sa priorité pour 2007. Après plusieurs mois de préparation, son équipe met son plan en action. Du matériel supplémentaire a été acheté, tous les foyers marseillais vont recevoir une lettre de rappel des règles à respecter et, demain soir, ce sont les commerçants qui signeront une charte où ils s'engagent à nettoyer leur portion de trottoir.

Redoutant, comme par le passé, que ce soit insuffisant et que ce plan échoue à son tour, les Marseillais qui déposent leurs poubelles sur les trottoirs à toute heure du jour pourront désormais être verbalisés entre 35 € et 170 €. 200 agents ont été assermentés.

Le détail de ces mesures, l'avis des experts, la réaction des commerçants et des syndicats en exclusivité demain dans "La Provence". 

La Provence

http://www.laprovence.com/articles/2007 … propre.php

Hors ligne

 

#25 02-07-2007 09:11:31

Didou78
Tour Gan
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 21-10-2006
Messages: 773

Re: Marseille - Systèmes de Traitements des Déchets de l'Agglomération

La suite avec quelques précisions dans un artcile de La Provence d'aujourd'hui :

Gaudin tire ses dernières cartouches contre la saleté
Publié le lundi 2 juillet 2007 à 07H51
La sensibilisation des commerçants et des riverains débute ce soir, avant les amendes

La Ville entend faire place nette et débute aujourd'hui une vaste opération de sensibilisation à la propreté auprès des commerçants et des riverains.

Il n’y a pas que la fatigue des deux campagnes électorales qui a poussé le maire à pousser une colère mémorable il y a trois semaines. Jean-Claude Gaudin a secoué le cocotier de la propreté, car il n’est toujours pas satisfait des résultats du plan mis en place ces derniers mois.

Ce soir, la Ville, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie (CCIMP), va relancer sa charte de la propreté pour que la nouvelle se répande dans Marseille comme une traînée de poudre. "Il y a des règles qui sont applicables à tous, habitants comme commerçants, justifie Gérard Chenoz, l’élu UMP maître d’œuvre de la mission. Les gens doivent respecter les règles. Moi, j’ai une chaîne qui part de l’information, passe par la sensibilisation, l’avertissement puis la sanction."

Alors, tous les foyers marseillais vont recevoir dans leur boîte aux lettres un dépliant qui leur rappellera le ba.ba. Il leur sera donc (ré) expliqué les règles de base de la vie en communauté : "J’utilise des sacs poubelles résistants et bien fermés" ; "Je les jette exclusivement dans des conteneurs publics à partir de 19h" ; "je ne jette rien par terre" et "Je ramasse moi-même les déjections de mon chien."

Commerçants et artisans vont également avoir la mémoire rafraîchie : nettoyer le trottoir devant la boutique, ne pas jeter plus de 120 litres de déchets par jour dans les conteneurs publics et déposer des cartons vidés et pliés.

Si la carotte ne marche pas, ça sera le bâton
Jean-Marc Avram, vice-président de la CCIMP, estime que "tous ensemble, en mettant la main à la pâte, c’est possible. Tout le monde porte une part de responsabilité" dans ce fléau.
Du côté de Force ouvrière, syndicat majoritaire dans le secteur du nettoiement, on se montre moyennement emballé par le plan. "Il y a incontestablement des choses qui vont dans le bon sens, nuance Patrick Rué. Les moyens logistiques sont augmentés et on va tourner à deux couples balayeuses-arroseuses par arrondissement. Même si on est encore loin du compte…"

Les agents réclament cependant des "cantonniers affectés à des secteurs" et réfutent l’efficacité des "volants." Bref, le chemin reste long et la pente raide. Et si tout ça ne marchait toujours pas ? Il reste la solution, ultime, de la répression (voir ci-contre). "Si tout est basé sur la punition", ça ne marchera pas, assure Gérard Chenoz.

Mais voir tomber les prunes pour une crotte pas ramassée ou des sacs abandonnés, c’est aujourd’hui l’envie de beaucoup, épuisés de slalomer entre les saletés.
Par Christine François-Kirsch (cfrancois@laprovence-presse.fr)

http://www.laprovence.com/articles/2007 … salete.php

Quant aux résultats attendus et à la réalité des verbalisations, j'attends personnellement de le voir pour le croire. Cette municipalité nous a déjà fait le coup plusieurs fois sans résultats si ce n'est une lente dégradation de la situation.


Qui pense peu se trompe beaucoup

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact