En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

#1 31-10-2007 18:42:25

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 9844
Immeubles: 20
Photos: 7

Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Marseille veut faciliter l'Union de la Méditerranée

Saisir la balle au bond. Lancé par Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, et réitéré la semaine dernière à Tanger, le projet d'Union méditerranéenne a été repris à Marseille par l'Institut de la Méditerranée. Cette institution, qui regroupe collectivités et entreprises locales, milite depuis 1992 pour « positionner » Marseille au coeur de la Méditerranée. Elle présentait hier à la chambre de commerce et d'industrie (CCI) un rapport jetant les bases de ce que pourrait être le futur partenariat entre les pays du pourtour médi terranéen.

« Cette union ne pourrait se faire sans l'adhésion de l'Algérie et du Maroc », souligne d'emblée Jean-Louis Reiffers, président du conseil scientifique de l'Institut. Insistant sur « la mise en commun de compétences et de connaissances », le rapport privilégie les thèmes de l'éducation, de la culture et de l'environnement pour lancer un processus qui « viendrait en complément de l'action de l'Union européenne ». Jean-Louis Reiffers espère voir l'Union de la Méditerranée se doter d'une charte précisant les valeurs partagées, « ainsi que d'un Parlement méditerranéen et d'une banque dédiée ». « Marseille prend l'initiative, s'est félicité Jacques Pfister, président de la CCI. C'est une opportunité formidable pour la ville, ne serait-ce que par sa position géostratégique. » Jeudi dernier, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin avait appelé de ses voeux la tenue à Marseille du sommet fondateur de l'Union de la Méditerranée. La CCI est sur la même longueur d'onde. Pour Jacques Pfister, il s'agit d'une « question de bon sens ».

Frédéric Tchalian - ©20 Minutes, éditions du 31/10/2007 - 07h10

http://www.20minutes.fr/article/191563/ … rranee.php

Hors ligne

 

#2 31-10-2007 20:44:37

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Merci c'est un thread que je souhaitais ouvrir aussi! j'ai pas mal d'info à y mettre!


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#3 31-10-2007 21:28:02

RV d'Salon 13
Tour EDF
Lieu: Marseille - Salon
Date d'inscription: 19-02-2006
Messages: 586

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Super ce nouveau thread ; pourvu qu'il s'enrichisse de bons signaux !

Hors ligne

 

#4 31-10-2007 23:28:21

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Je mets ça ici car ça arrive bientôt et ces évènements sont important tant pour la ville que pour les pays des deux rives de la med (nord UE et sud MED).
Je mettrais d'autres infos lorsque j'aurais plus de temps.

Semaine économique de la Méditerranée:

     
Du 19 au 24 novembre prochain, la première « Semaine Economique de la Méditerranée » réunira à Marseille 23 événements majeurs autour de la consolidation du partenariat méditerranéen et de l’intégration économique régionale.

Chefs de file des relations euro-méditerranéennes, la Ville de Marseille et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont associées pour mettre en place, en partenariat avec Euroméditerranée, la première édition de la « Semaine Economique de la Méditerranée ». Les organisateurs de cette Semaine sont en effet convaincus que Marseille et la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sont le lieu privilégié du dialogue et de l’action entre l’Europe et la Méditerranée.

Les manifestations existantes, telles que le « Sommet Euromed sur l’Investissement » proposé par The Economist ou les « Rendez-vous de la Méditerranée » du Cercle des Economistes et de l’Institut de la Méditerranée, seront enrichies de nouvelles initiatives sur des thématiques destinées à renforcer le processus euro-méditerranéen. Les sujets d’actualité tels que l’innovation, les clusters, la gestion des déchets urbains, les financements de l’Union Européenne, la solidarité Nord-Sud seront également au cœur des échanges.

Tout au long de la semaine, les enjeux stratégiques pour le développement de l’espace méditerranéen – coopération, emploi, investissement, formation, jeunesse – et son positionnement dans l’économie mondiale seront explorés et illustrés par des témoignages et des partages d’expériences. De nombreuses personnalités locales, nationales, européennes, méditerranéennes et internationales du monde politique, économique et universitaire débattront, analyseront et échangeront dans l’objectif d’alimenter les réflexions engagées et de faire émerger des propositions concrètes et opérationnelles.

(...)
19 au 24 novembre 2007.

http://www.semaine-eco-med.com/

http://www.semaine-eco-med.com/



La Région organise le lancement du Programme MED
(Publié le 19 octobre 2007)

http://www.regionpaca.fr/typo3temp/pics/4659d2735b.jpg


Innovation, environnement, accessibilité des Etats euroméditerranéens : la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, autorité unique de gestion du programme de coopération transnational MED, organise le 22 novembre 2007 le séminaire de lancement du programme.
Doté de plus de 250 M€, le programme MED couvre les régions côtières et méditerranéennes de neuf Etats membres de l’Union européenne (Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Portugal, Royaume-Uni, Slovénie) ainsi que les Etats méditerranéens candidats à l’Union européenne intéressés par le programme (Croatie et Monténégro).

Le programme a pour objectifs principaux

L’amélioration de la compétitivité de l’espace de façon à assurer la croissance et l’emploi pour les générations à venir (stratégie de Lisbonne).

La promotion de la cohésion territoriale et la protection de l’environnement dans une logique de développement durable (stratégie de Göteborg).
Il financera des projets portant sur divers domaines tels que l’innovation, l’environnement, l’accessibilité ou le développement polycentrique.

Région PACA.

Top Franchise Méditerranée,
du 12 au 13 novembre 2007 Palais des Congrès du Parc Chanot à Marseille

http://www.topfranchisemed.fr/img/logo_marseille.gif

La Fédération française de la franchise et Reed Expositions France ont conclu un accord avec la Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille Provence (CCIMP) pour l'organisation de Top Franchise Méditerranée le salon méditerranéen de la franchise..

Initié et développé avec succès par la CCI Marseille Provence, Top Franchise Méditerranée s'est imposé au terme de 4 éditions comme le second salon français de la franchise et du commerce en réseau, incontournable sur le bassin méditerranéen...

http://www.topfranchisemed.fr

Dernière modification par jack de mars (31-10-2007 23:38:06)


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#5 01-11-2007 17:00:01

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

http://www2.ccimp.com/newsletter/aout07/images/mediterrane.jpg

L’Union de la Méditerranée à l’étude

Créé en 1994 à Marseille, l’Institut de la Méditerranée, dont le conseil scientifique est présidé par Jean-Louis Reiffers, est devenu l’organe de référence pour le développement et l’évaluation de la politique méditerranéenne de l’Europe. Dans une lettre récemment adressée au Président de la république, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, a proposé d’en faire « la base avancée »de l’action que souhaite mener Nicolas Sarkozy à travers l’Union Méditerranéenne.

L’Institut de la Méditerranée réunissait le 5 juillet au Palais de la Bourse de la CCI Marseille Provence un groupe d’experts de haut niveau. Objectif : réfléchir sur le projet d’Union de la Méditerranée (Umed) du Président de la République.
Une deuxième journée de travail a eu le 13 juillet.

En deux journées, le groupe d’experts a auditionné les personnalités suivantes :
> André Bassols, Chef adjoint de l’unité régionale RELEX, Bruxelles
> Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président BEI
> François Gouyette, Ambassadeur du processus Euromed, France
> Jean-Marie Paugam, Sous-Directeur au Trésor chargé de la Méditerranée
> Marc Pierini, Chef de la Délégation de l’Union Européenne, Ankara
> Juan Prat, Ambassadeur en mission spéciale pour les affaires méditerranéennes
> Fathallah Sijilmassi, Ambassadeur du Royaume du Maroc en France
> Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Sur cette base, le groupe d’experts prépare un rapport de fond qui offrira des alternatives permettant d’éclairer les choix gouvernementaux. Parmi les questions posées lors de ces débats : quel contenu pour l’Umed, quelle concept, quelles relations avec les dispositifs existants (partenariat Euromed, processus de Barcelone, politique de voisinage), quelle forme institutionnelle, quels secteurs d’intervention, quels financements…
Ce rapport sera présenté début septembre et remis aux différentes autorités concernées. Un retour sur ces travaux aura lieu le 24 novembre, lors des Rendez-vous de la Méditerranée, à la fin de la Semaine économique de la Méditerranée qui se déroulera à Marseille. Les conclusions du rapport seront alors confrontées aux commentaires des participants.


* Sous la présidence de Jean-Louis Reiffers, Président du Conseil Scientifique de l’Institut de la Méditerranée :
> Louis ALOCCIO, Vice-Président de la CCIMP
> Andrea AMATO, Président de l’IMED, Rome
> Jean-Eric AUBERT, Directeur du Bureau de la Banque Mondiale à Marseille
> Denis BAUCHARD, Conseiller scientifique à l’IFRI
> Christian de BOISSIEU, Président du Conseil d’Analyse Economique du 1er Ministre.
> Jean-Claude COUSSERAN, Secrétaire géneral de l’Académie Internationale.
> Ahmed GALAL, Directeur de l’Economic Research Forum du Caire.
> Michael GASIOREK, Professeur à l’Université de Sussex, UK
> Jean-Paul de GAUDEMAR, Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille
> Peter HOLMES, Professeur à l’Université de Sussex, UK
> Larbi JAIDI, Professeur à l’Université de Rabat, Maroc
> Alejandro LORCA CORRONS, Professeur à l’Universidad autonoma de Madrid
> Rostane MEDHI, Directeur du CERIC, Professeur à la faculté de Droit d’Aix.
> Philippe ORLIANGE, Directeur de l’Agence Française de Développement, Paris
> Henry ROUX ALEZAIS, Président de l’Institut de la Méditerranée
> Henri-Luc THIBAULT, Directeur du Plan Bleu, Sophia Antipolis.

Plus d'infos sur CCIMP.com

La Méditerranée fait son business à Marseille

Organisées par la CCI Marseille-Provence, en partenariat avec Ubifrance, le réseau des Missions Economiques et les Chambres de Commerce Françaises implantées dans les pays concernés, ces rencontres business s’inscrivent dans le cadre d’un dispositif d’actions diversifiées en Méditerranée, conduit par le Pôle Affaires Internationales :

> Missions et participations à des salons professionnels
> Conventions business sectorielles
> Développement au profit des entreprises d’un réseau de partenaires au travers d’une plate-forme collaborative dédiée.

Parallèlement, le Cercle des économistes et l'Institut de la Méditerranée organisent le 24 novembre au Palais du Pharo les troisièmes Rendez-vous économiques de la Méditerranée centrés cette année sur l'évolution des relations entre la Chine et le bassin méditerranéen.
Le thème : "Chine – Méditerranée : vers de nouveaux partenariats" permettra d'appréhender la stratégie et les méthodes de la Chine en Méditerranée ; d'écouter d’importants responsables chinois analyser en quoi des formes de partenariat nouvelles peuvent permettre une plus grande présence des opérateurs méditerranéens sur le marché chinois.
Dans cette perspective, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a accepté d’organiser une session sur le financement des grandes infrastructures.

Les évolutions institutionnelles des relations Europe-Méditerranée seront également débattues avec la présentation des conclusions du Colloque d’Aspen et celles du rapport du groupe d’experts de haut niveau réuni par l’Institut de la Méditerranée sur “l’Union méditerranéenne” annoncée par la présidence de la République française.

Ces manifestations interviennent dans le cadre de la « Semaine Economique de la Méditerranée », qui aura lieu du 20 au 24 novembre 2007 à Marseille.
Soutenue par les collectivités locales (Conseil Régional et Ville de Marseille) et les acteurs tournés vers la Méditerranée, cette semaine rassemblera les événements suivants :

> La Conférence annuelle de la Cité Euroméditerranéenne de la Mode
> Le Forum Medinnov
> Le Colloque du Réseau Académique des Ecoles Méditerranéennes
> Aspen France
> Le 3e Euromed Business Summit
> L’Assemblée Générale du Femise
> L’Assemblée Générale du Réseau Anima
> Les Rencontres Business Méditerranée


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#6 01-11-2007 17:01:59

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Les Rencontres d'Averroès 2007


http://www.marseille.fr/vdm/webdav/site/vdm/users/dgcre/public/culture/Actualites/averroes200x132.jpg


Du 20 octobre au 1er décembre 2007
« La Méditerranée au temps du monde »


Depuis quelques années les Rencontres d'Averroès s'articulent autour de trois programmes qui se répondent et se complètent :

> Les trois tables rondes [9 & 10 novembre - Auditorium du Parc Chanot à Marseille] qui constituent le point nodal de la manifestation

> Le volet culturel "Sous le signe d'Averroès" [20 octobre au 1er décembre] qui propose une approche artistique et sensible -souvent plus accessible- de la problématique qui sera débattue lors des tables rondes et se déploie dans toute la région [Nice, Avignon, Aix, Arles, Vitrolles, La Garde et Marseille]

> Le dispositif  "Averroès Junior" qui participe d'une double volonté :
    - sensibiliser les jeunes générations à la complexité du monde méditerranée qui les entoure,
    - développer un nouveau public pour les tables rondes, dans un premier temps les personnels éducatifs et les relais      sociaux qui encadrent ces jeunes générations.



Les tables rondes
9 & 10 novembre 2007 - Auditorium du Parc Chanot

Comment saisir la Méditerranée, ce nom donné à un espace dans le temps qui lui est propre ? Comment ajuster au mieux les regards portés sur le monde méditerranéen aux formes du temps qui se succèdent ?
Les images et les idées sont vagabondes, elles suivent et parfois précèdent ce que les philosophes appellent « l'esprit du temps », que nous nommerons ici, avec Jacques Berque, le « temps du monde ».

Les généalogies sont complexes et les angles d'approche divers. Il nous faut donc choisir pour tenter de mieux comprendre ce monde méditerranéen aux multiples visages. Il se métamorphose selon les époques et se joue des rythmes comme des échelles de mondialisation.
Les vagues du temps s'entrecroisent, s'interpénètrent et interagissent les unes sur les autres. Le temps de l'antique comme le temps des grandes découvertes, le temps de la modernité comme le temps de ce qui vient après et que nous ne savons pas encore exactement comment nommer...

Ce sont ces différentes vagues de temps et le rapport au monde qu'elles dessinent que nous allons tenter d'appréhender à l'occasion de cette 14ème édition des rencontres d'Averroès.
Trois grands moments seront privilégiés, trois rapports au temps et au monde qui donnent à la Méditerranée une expression singulière seront ici d'interrogés :
    - la Méditerranée, centre du monde ?
    - la Méditerranée, à l'épreuve du temps
    - la Méditerranée, dans  la mondialisation     


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#7 02-11-2007 15:51:59

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Union de la Méditerranée : Marseille prend la main

Le 30 octobre au Palais de la Bourse Jean-Louis Reiffers, Président du Conseil Scientifique de l'Institut de la Méditerranée, a présenté les grandes lignes d’un rapport sur le projet d’Union méditerranéenne, en présence d’Henry Roux-Alezais, président de l’Institut de la Méditerranée, et de Jacques Pfister, président de la CCIMP.

http://www2.ccimp.com/newsletter/nov07/images/med.jpg

Sous  la  présidence  de  Jean-Louis  Reiffers, un groupe d'experts de haut niveau*  s'est  réuni  les  5  et 13 juillet dernier pour réfléchir sur le projet  d'Union de  la  Méditerranée  (Umed) du Président de la République Nicolas  Sarkozy. 

(...)

Pour Jean Louis Reiffers, "cette Union est notre dernière chance de faire converger L'Europe et les pays du Sud. Pour cela, elle doit définir un cercle de valeurs partagées et offrir les conditions d'un dialogue politique d'égal à égal". Le rapport précise les principes qui devraient gouverner le fonctionnement d’une Union Méditerranéenne agissant de façon complémentaire par rapport à la politique européenne de voisinage.  Il  préconise notamment une action tournée vers la connaissance et les compétences dans les domaines de l’éducation et la formation, la culture, l’environnement…

Les  conclusions  de ces travaux permettront d'étayer le projet gouvernemental. « Sur la question de l’Union méditerranéenne, Marseille et l’Institut de la Méditerranée ont pris la main en proposant cet éclairage d'experts. Nous attendons une réponse et nous n’en resterons pas là », a déclaré Jacques Pfister en conclusion.

* Le groupe d’experts a auditionné les personnalités suivantes :
> André Bassols, Chef adjoint de l’unité régionale RELEX, Bruxelles
> Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président BEI
> François Gouyette, Ambassadeur du processus Euromed, France
> Jean-Marie Paugam, Sous-Directeur au Trésor chargé de la Méditerranée
> Marc Pierini, Chef de la Délégation de l’Union Européenne, Ankara
> Juan Prat, Ambassadeur en mission spéciale pour les affaires mé diterranéennes
> Fathallah Sijilmassi, Ambassadeur du Royaume du Maroc en France
> Michel Vauzelle , Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

* Participants aux débats :
> Louis ALOCCIO, Vice-Président de la CCIMP             
> Andrea AMATO, Président de l’IMED, Rome             
> Jean-Eric AUBERT, Directeur du Bureau de la Banque Mondiale à Marseille     
> Denis BAUCHARD, Conseiller scientifique à l’IFRI           
> Christian de BOISSIEU, Président du Conseil d’Analyse Economique du 1er Ministre.
> Jean-Claude COUSSERAN, Secrétaire géneral de l’Académie Internationale.     
> Ahmed GALAL, Directeur de l’Economic Research Forum du Caire.       
> Michael GASIOREK, Professeur à l’Université de Sussex, UK             
> Jean-Paul de GAUDEMAR, Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille   
> Peter HOLMES, Professeur à l’Université de Sussex, UK           
> Larbi JAIDI, Professeur à l’Université de Rabat, Maroc           
> Alejandro LORCA CORRONS, Professeur à l’Universidad autonoma de Madrid     
> Rostane MEDHI, Directeur du CERIC, Professeur à la faculté de Droit d’Aix.     
> Philippe ORLIANGE, Directeur de l’Agence Française de Développement, Paris     
> Henry ROUX ALEZAIS, Président de l’Institut de la Méditerranée       
> Henri-Luc THIBAULT, Directeur du Plan Bleu, Sophia Antipolis


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#8 02-11-2007 16:43:29

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Liste des Organisations Euro-mediterranées et Institutions nationales et internationales ayant un siège sur Marseille.

Cette liste n'est pour le moment pas complète, j'essairais de la compléter lors de mon temps libre. Il n'y a pas d'ordre hierarchique, ni alphabétique dans cette liste démontrant la supériorité d'une sur les autres entre ces institutions.

•    Mediterranée Technologies:

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/15_15_mediterranee_technologies.jpg

Méditerranée Technologies a pour objectifs :
- de fédérer les énergies et les initiatives locales afin de permettre aux filières de se structurer et, en particulier aux PME, de bénéficier des résultats de la recherche publique,
- d'animer des réseaux de transfert technologique,
- de structurer des pôles technologiques « clusters » susceptibles de jouer un rôle majeur au plan international,
- d'accompagner les acteurs régionaux dans la démarche des pôles de compétitivité,
- de favoriser l’Europe de la Recherche en supportant l’effort des laboratoires & des industriels, particulièrement des PME dans leur participation aux programmes européens,
- de contribuer à positionner la Région comme pivot des relations euro-méditerranéennes.

Site Internet:
http://www.mediterranee-technologies.com/main.htm



•    CEFIM: La CEFIM (Communauté Economique et Financière Méditerranéenne)

http://www.wtc-marseille-provence.com/images_wtc/partenaires/cefim.gif

Un pôle de compétence financières et tertiaires au services des entreprises de la région et région MENA.

Site Web:
http://www.cefim.org/



•    Medinnov: Réseau euromediterranée de l’innovation:

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/7_logo_medinnov.jpg

Medinnov, réseau euro-méditerranéen de l'innovation, rassemble les structures contribuant à l'innovation en méditerannée autour des thèmes de la création d'entreprises innovantes, du transfert de technologie et du financement de l'innovation dans la zone Méditerranéenne.

Les membres du réseau sont des incubateurs, des pépinières d'entreprises, des technopôles, des laboratoires de recherche, des agences de promotion des investissements, et entreprises innovantes des pays méditerranéens.

Ce réseau a été initié par Marseille Innovation et AFII-Anima à l'occasion du colloque Medinnov'2005.

Site Internet :
http://www.medinnov.com/



•    Eco-Med, Marseille et PACA en Mediterrannée.

Le portail des acteurs de développement économique.
Equivalent d'un "Marseilleuromedbusiness.org"


Site Internet :
http://www.eco-med.info/



•    AFII-Anima Investment Network :

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/14_logo_anima.jpg

ANIMA
Anima a pour objectif premier de renforcer les capacités d'intervention des agences nationales en charge de l'investissement dans les pays MEDA. Mais l'objectif ultime de réseau ANIMA est bien d'accroître les investissements étrangers directs dans la région méditerranéenne. ANIMA est financé par l'Union Européenne.       

Site Internet :
http://www.animaweb.org/



•    Institut de la Méditerranée :

http://www.ccimp.com/var/ccimp/storage/images/media/images/images_logos/institut_de_la_mediterranee/20886-1-fre-FR/institut_de_la_mediterranee_entete_page.gif

Présente la réalité méditerranéenne, observe les politiques des pays riverains, propose les priorités et les stratégies de consolidation de la région, ...


Site Internet :
http://www.ins-med.org/



•    Club de Marseille :

http://www.club-marseille.org/images/index_01.jpg

Le Club de Marseille défend, soutient et promeut la construction réelle d'une euroméditerranée:
- celle du partage de la connaissances et des compétences,
- celle de l'échange des biens mais aussi des savoirs, des technicités et des êtres,
- celle qui fera exister la Méditerranée pour autres chose que ces conflits,
- celle qui réduira les disparités entre le Nord et le Sud,
- celle qui refuse la ruée de l'Europe vers le Nord et l'Est,
- celle qui refuse de laisser se creuser le fossé entre les deux rives,
- celle qui refuse que le processus de Barcelone ne tienne pas ses promesses.
Pour cela, il soutient une vision:
- celle de la "Méditerranée du Monde", influente et apaisée.
- celle où l'on parie l'homme et la femme euroméditerranéens.
- celle où l'on implique la jeunesse et la citoyenneté.
- celle de l'égalité des chances et des pensées.

Site Internet :
http://www.club-marseille.org/



•    I2C / C2M : Innovation, Connectivité et compétitivité des métropoles méditerranéennes :

http://www.ins-med.org/i2c/images/logo.gif

Le projet Interreg III B Medocc Coopération des Métropoles Méditerranéennes (C2M) a associé, autour de la ville Marseille et de l'Institut de la Méditerranée, les villes de Barcelone, de Lyon, de Gênes, de Séville et de Malaga. C2M trouve son origine dans la signature, en 1998, de la Charte d'Alliance par les maires de Barcelone, Lyon, Gênes et Marseille. Ils s'engageaient ainsi à renforcer leurs liens et leurs échanges sur toute une série de questions touchant à la cohésion et à la compétitivité du bassin méditerranéen.


Site Internet :
http://www.ins-med.org/i2c/c2m_presentation.html



•    Medcoop : Collectif pour le développement de la coopération décentralisée en Méditerranée

http://www.medcoop.com/images/medcoop-logo.jpg

Medcoop réunit des militants de longue date pour la coopération méditerranéenne, représentatifs d'associations de terrain. Actif depuis juillet 1998, créé officiellement en décembre 1999, le Collectif a pour ambition de promouvoir la coopération entre les acteurs du Nord et du Sud de la Méditerranée.

Site Internet :
http://www.medcoop.com/



•    First Mediterranean : Mediterranean Business and Tourism Network on Internet.

http://www.1stlebanon.net/images/1stnet.gif

Site Internet :
http://www.1stmediterranean.com/



•    OECD MENA (OCDE Middle East and North Africa):

http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_fr.gif


Site Internet:
http://www.oecd.org/pages/0,2966,en_346 … _1,00.html



•    Réseau Femise:

http://www.femise.org/images/femise2005-v3s.jpg

Le réseau FEMISE regroupe plus de 60 membres (instituts de recherche en économie), représentant les 37 partenaires du Processus de Barcelone.
Soutenu par la Commission Européenne dans le cadre du volet régional de MEDA depuis 1997, le FEMISE est co-animé par l'Institut de la Méditerranée (France) et l'Economic Research Forum (Egypt).
Renouvelé par la Communauté Européenne pour 4 ans en novembre 2005, le FEMISE s'est transformé, pour devenir une association de loi française 1901 et poursuit 3 objectifs principaux:
1.    de participer au renforcement du dialogue sur le volet économique et commercial du Partenariat, notamment entre instituts membres du FEMISE, fonctionnaires des ministères compétents des pays partenaires de Méditerranée et représentants de la Commission,
2.    d’identifier et de suivre le cheminement des pays partenaires de Méditerranée dans la voie de la transition et de l’ouverture, notamment pour ce qui concerne la zone de libre-échange et la coopération Sud/Sud,
3.    d'amplifier la recherche économique sur les sujets prioritaires pour le Partenariat.

Site Internet :
http://www.femise.org/index.html



•    Cité Euromediterranéene de la Mode :

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/5_logo_citemode.jpg

Face à la concurrence venue d'ailleurs, et d'Asie particulièrement, la réalisation de la zone Euroméditerranéenne est décisive pour la filière Mode - Textile - Habillement.
La Cité Euroméditerranéenne de la Mode, créée en juin 2005, est un projet original regroupant et fédérant les professionnels de la filière de l'espace Euroméditerranéen autour d'un objectif commun : « Assurer la compétitivité de leur activité dans un contexte économique totalement bouleversé »
La Cité s'est donnée pour objectifs de consolider l'ensemble de la chaîne de production proche du marché européen, de combiner les avantages en matière de coûts et de qualité, mais aussi de préserver les 4 millions d'emplois recensés sur la zone MEDA.
La Cité encouragera l'innovation et la création en développant des partenariats autour d'actions de co-traitance «gagnantes gagnantes», afin de valoriser chaque partenaire de la zone, de favoriser leurs synergies et leurs complémentarités. Car, si le sud est naturellement client et fournisseur de l'Europe, il doit continuer à se développer.
La Cité Euroméditerranéenne de la Mode est articulée autour de 4 pôles d'excellence qui constituent les fondamentaux de la filière Mode – Textile – Habillement :
Entreprises/ formation/ Multimedia/ Création

Site Internet :
http://www.citemedmode.com/



•    Cosmed :

http://www.cosmed.fr/img/cosmed.gif

Site Internet :
http://www.cosmed.fr/index.php


•    EU/Euromed Partnership (une antenne à Marseille pas le siège social qui se trouve à Bruxelles)

http://ec.europa.eu/external_relations/euromed/barcelona_10/images/euromed_logo_w150h143.jpg

Site Internet :
http://ec.europa.eu/external_relations/euromed/



•    Conseil International de la Ville de Marseille


Site Internet :
http://www.civm.fr/



•    Les consulats de Marseille :

Marseille compte plus de 70 consulats ce qui en fait la deuxième représentation consulaire de France après Paris.

Site Internet :
http://www.consulats-marseille.org/



•    Ubifrance : Agence Française pour le développement international des entreprises

http://en.simaonline.com/ExposiumCms/cms_sites/SITE_32050/images32050/Ubifrance.jpg

Paris (siège social) ; Marseille (siége grand sud + pays MEDA)

Site web :
http://www.ubifrance.fr/Default.asp?Reload=156
Contact :
http://www.ubifrance.fr/general/contact.asp



•    World Bank (KNA for MENA countries):

http://www.worldbank.org/wb/images/home/banner2-wb.gif

In response to increasing demand from the Middle East and North Africa (MENA) for expertise and knowledge services, the World Bank Group, with technical and financial support from the city of Marseilles, has opened a technical office, the MENA Knowledge Networks Agency (KNA), in Marseilles, France.
The objective of the KNA is to build capacity for knowledge sharing and learning in the MENA region. The KNA’s proximity to the region enables it to work with regional institutions to identify the demand for knowledge in key areas and to organize learning activities in response. These MENA institutions (centers of excellence, training centers, thematic networks, and communities of practice) at the national, subregional, and regional levels are playing a lead role as knowledge connectors and providers.

Site Internet:
http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNA … 99,00.html

http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNA … 54,00.html



•    l’ONUDI (ONU pour le Développement Industriel)

http://www.unido.org/images/logo.gif

Présentation du Service
Le Service de l'ONUDI en France a été créé en 1980 par un accord entre le gouvernement français et l'ONUDI pour renforcer la coopération industrielle entre les entreprises françaises et les pays en développement ou en transition.
Il a pour mission d'identifier et de promouvoir des projets industriels des pays en développement ou en transition qui requièrent des technologies, du savoir-faire et des capitaux étrangers. Son objectif est également d'élargir l'horizon des entreprises françaises à de nouveaux partenariats interentreprises dans ces pays.
Depuis 2004, il comporte deux bureaux, l'un à Paris, l'autre à Marseille.

Site Internet :
http://www.unido.org/doc/56982


•    IMED : Appui à l’export des PME en méditerranée :

http://www.imedfr.org/images/home/logo.gif

Site Internet :
http://www.imedfr.org/



•    Réseau Urbain Europe-MENA :

http://www.euromedina.org/communs_fichiers/logo%20noir%20euromedina%20bilingue2%20copie.gif

Le réseau urbain Europe-MENA, créé en Mars 2004, à l’initiative de la ville de Marseille et de la Banque Mondiale, propose une démarche collective de réflexion et d’action pour répondre aux difficultés de la gestion urbaine. Ce partenariat s’articule autour de :
~ la promotion des échanges de connaissances, d’expériences et de pratiques réussies,
~ le renforcement des institutions de formation des élus et cadres territoriaux,
~ la mise à disposition d’expertises pour aider les villes partenaires à identifier, évaluer ou mettre en oeuvre des projets de développement urbain,
~ la facilitation des contacts pouvant déboucher sur le portage conjoint de projets de développement, en particulier sous forme de coopération décentralisée.

Ce partenariat repose sur l’idée que les villes sont devenues des acteurs incontournables du développement et de la coopération et marque la volonté de s’inscrire dans une démarche d’échange, de confrontation des politiques et de transfert de savoir-faire sur des questions concrètes touchant la gestion urbaine.

Site web :
http://www.euromedina.org/index.html



•    Organisation Internationale pour les Migrations:

http://www.mrree.gub.uy/vincula/oim2.GIF

L’OIM (Organisation internationale pour les migrations) vient d’ouvrir un nouveau bureau, à Marseille, afin de “développer et étendre les activités de l’organisation en France”. Cette implantation intervient dans le cadre d’une initiative de la ville visant à créer une “maison des organisations internationales”. Le projet marseillais vise à “faciliter la coopération entre les organisations basées dans cette zone et les entités locales, pour contribuer au développement de cette région méditerranéenne”.

Site web :
http://www.iom.int/jahia/Jahia/lang/fr/pid/1



•    La Commission Méditerranée de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU)

http://www.cities-localgovernments.org/uclg/imag/logo_encabezado.gif

Coprésidée par le Maire de Marrakech et le Maire de Beyrouth avec la Présidente de la Région Piémont, cette Commission a pour ambition forte et innovante de faire vivre la première plate-forme institutionnelle commune à toutes les collectivités locales (Villes, Provinces, Régions) et à leurs réseaux, sur les trois rives de la Méditerranée.

Chargée en priorité d’organiser le premier «Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée», elle a pour vocation de faire émerger, à terme, une conscience et une citoyenneté méditerranéennes, capables de peser sur les politiques nationales, européennes et internationales, mises en œuvre en Méditerranée.

Des objectifs d’autant plus pertinents face aux événements qui frappent actuellement le Liban, Israël et les territoires palestiniens.

En tant que pôle institutionnel, économique et diplomatique, Marseille confirme, par l’accueil de cette Commission, sa vocation de capitale euroméditerranéenne.

Site Web :
http://www.cities-localgovernments.org/uclg/index.asp



•    Commission Européene Marseille :

http://www.femise.org/images/CE.gif

Disposant d’une Représentation dans la capitale de chacun des pays de l’Union, la Commission européenne a choisi de s’implanter à Marseille en 1985 en raison de sa dimension de plus grande cité régionale et pour son potentiel de plate-forme de coopération vers la Méditerranée et l’Afrique.
la Cité Phocéenne, qui a été la première ville à créer la Mission des Programmes Privés et Européens, s’implique fortement dans des actions de coopération interrégionale à travers notamment le programme «MARINED», lié Au veloppement du tourisme durable.

Site Web :
http://ec.europa.eu/france/marseille/index_fr.htm



•    ADECI:

l’ADECI (Ass. Régionale pour le Développement de la Coopération Industrielle Internationale.)

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/11_adeci.gif

SITE WEB:
HTTP://WWW.ADECI.ORG/V2002/ADECI/INDEXNEW.CFM



•    FINANCE MEDITERRANÉE: THE MEDITERANEAN NETWOR FOR FINANCE MANAGERS:

Finances Méditerranée est un réseau de professionnels du monde de la finance issus des deux rives de la Mé ...

http://www.eco-med.info/components/com_mtree/img/listings/13_logo_fin_med.jpg

SITE WEB:
HTTP://WWW.FINANCESMEDITERRANEE.COM/

Dernière modification par jack de mars (02-11-2007 22:56:17)


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#9 02-11-2007 23:37:22

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 9844
Immeubles: 20
Photos: 7

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Exellent Jack ! T'avais en effet pas mal de choses à regrouper ici   B5

Hors ligne

 

#10 03-11-2007 09:49:27

Aurelien De Pekin
Tour First
Lieu: Shanghai
Date d'inscription: 24-11-2006
Messages: 2079
Site web

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Excellent.

A ma connaissance, il y a egalement le siege de l'organisation mondiale de l'eau.

Hors ligne

 

#11 04-11-2007 00:35:29

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Oui je vais les rajouter petit à petit en me concentrant en premier lieu sur les organismes directement orientés vers les partenariats euromed.


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#12 05-11-2007 14:02:42

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 9844
Immeubles: 20
Photos: 7

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

La ville accueillera la Semaine économique de la Méditerranée
Publié le lundi 5 novembre 2007 à 08H38

Marseille accueillera, du 19 au 24 novembre, la première édition de la Semaine économique de la Méditerranée. Organisée par la municipalité, la région Paca et l’établissement public Euroméditerranée, cette semaine rassemblera dans la cité phocéenne des élus et des acteurs économiques de tous les pays méditerranéens. On y parlera business et coopération méditerranéenne. Une manière pour Marseille de se positionner comme capitale de l’espace économique méditerranéen.

La Provence

http://www.laprovence.com/articles/2007 … rranee.php

Hors ligne

 

#13 06-11-2007 01:24:42

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Ubifrance Marseille grand Sud pourrait s'agrandir:

Cellule P2C : UbiFrance accompagne les pôles à l'export (05/11/07)

UbiFrance, réseau public d’appui à l’exportation, s’est penché depuis peu sur le sort des pôles de compétitivité. L’EPIC (Etablissement public à caractère industriel et commercial) vient en effet de créer une cellule nommée P2C, destinée à étendre ses prestations, d’ordinaire dédiées aux entreprises, aux 71 clusters labellisés en France. C’est à Marseille, sur Euroméditerranée, où l’établissement a opéré une décentralisation partielle depuis 2004, que ce nouveau service est basé. Pourquoi dans la cité phocéenne, du reste, et non pas à Paris ?

" Lors de la phase de candidature des premiers pôles de compétitivité, nos services ont été sollicités par la Préfecture Paca pour assister les clusters locaux dans l’élaboration de leur dossier, qui devait comporter toute une partie dédiée à l’international. Nous avons donc été très tôt impliqués dans ce processus, et avons travaillé conjointement avec les services du SGAR, pour accompagner les futurs pôles, bien en amont de l’obtention de leur labellisation. Cette expérience, très bénéfique, nous a montré que ces derniers manifestaient un réel intérêt pour nos missions. Nous avons donc décidé de mutualiser tout ça, de bâtir un dispositif qui couvre la France entière, et de proposer aux pôles de bénéficier de nos corps de métier : entre autres l’information (veille et expertise économique), et l’accompagnement (organisation de missions à l’étranger, prospection, participation à des salons, prestations presse)… Bien que nous ne soyons pas spécialistes de l’innovation ", détaille Michel Bauza, adjoint au directeur de l’établissement de Marseille, et responsable de la cellule P2C. Lire la suite sur le site www.innovationlejournal.fr

Affaire à suivre même si l'échéance me parait trop rapide, le processus lui commence à faire son chemin. A Marseille d'imposer ces pions...

Objectif 2010 : une grande zone euroméditerranéenne de libre échange


Construire dans l'Euroméditerranée la plus grande zone de libre échange au monde, c'est le rêve qu'entendent réaliser les Européens et leurs voisins de la rive sud dont plus de la moitié forment le nord de l'Afrique. Ils viennent de confirmer l'objectif, malgré les doutes.

Pour l'UE, créer un marché intégré de 700 millions de consommateurs, à l'horizon 2010, répartis entre les pays de l'Union européenne et des Etats du pourtour méditerranéen, c'est préparer la riposte face aux grands géants mondiaux, Chine, Etats-Unis et Russie.

Pour la plupart des observateurs, dont le parlement européen, il est irréaliste de l'envisager pour une échéance si proche, comme envisagé dès le départ, tant les enjeux paraissent peu clairs car limités à un commerce dont les flux venant du Nord écrasent ceux provenant de la rive sud. Les ministres du commerce de l'espace EuroMed (L'UE plus ses partenaires voisins de la région, 35 pays au total plus la Commission européenne. La Libye y a assisté à titre d'observatrice) n'en démordent pas.

Réunis le dimanche 21 octobre à Lisbonne, les ministres ont confirmé l'objectif de 2010 et ont même décidé d'accélérer le processus. Ils ont décidé de « créer un groupe de travail de haut niveau, qui se réunira en 2008 ». Sa mission sera de « définir une feuille de route », selon le ministre portugais de l'Economie, Manuel Pinho, qui présidait la conférence...

www.lesafriques.com

Dernière modification par jack de mars (06-11-2007 01:26:02)


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#14 12-11-2007 23:37:51

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Rencontres d’Averroès. Salle comble et plébiscite public pour le premier débat de cette 14e édition qui replace les deux rives au cœur de la mondialisation.

Un auditorium du parc Chanot comble et un public qui prend le micro pour dire son bonheur face à la qualité des débats. Encore une fois, les Rencontres d’Averroès qui ont débuté hier ont réussi leur pari de passionner les foules. Pourtant, une fois encore, le sujet était loin d’être simple : un point de vue historique sur la mondialisation. Mais les intervenants sont clairs, pas forcément d’accord mais toujours respectueux, refusant la facilité des anachronismes même si, suite à une demande du public, Maurice Sartre, professeur d’histoire à Tours, souligne qu’il « ne connaît pas d’exemple de délocalisation à l’époque antique sauf les potiers italiens inventeurs de la sigillée contraints à la fermeture après que leur céramique n’ait été reproduite partout ».

Pilotés par Emmanuel Laurentin, les quatre intervenants ont balayé des siècles d’histoire et abordé les concepts de géographie, de cartographie, de frontière, de perception du monde… Et de déclin de l’empire. Maurice Sartre expose d’abord les étapes de la construction spatiale de la Méditerranée : « Il y a une phase de découverte. Longtemps, les peuples n’ont eu comme perspective que le bout de mer se trouvant devant eux, beaucoup le considérant comme hostile, tels les Syriens ou les Egyptiens. Au 5e ou 4e siècle avant JC, c’est chose faite et de là découle l’organisation de l’espace. » Un espace tripartite poursuit l’historien - l’Afrique, l’Asie et l’Europe - « lié aux possibilités d’ouverture de la Méditerranée par Gibraltar, le Bosphore ou l’actuel isthme de Suez ». « Un espace tripartite et en même temps, une mer coupée en deux, complète Didier Pralon, professeur de littérature grecque à l’université de Provence, avec une partie orientale vue comme un pont, un passage, opposée à la mer dangereuse et inconnue de l’ouest. » « Une mer composée d’îles, ajoute enfin le cartographe Georges Tolias, une vision insulaire récupérée plus tard par les Humanistes et qui leur permettra ensuite de se tourner vers le reste du monde. »

(...)

Si, avec des nuances réelles, tous s’accordent à reconnaître que « l’époque impériale romaine est une époque unique où la Méditerranée est le centre du monde et l’unité politique et culturelle est réalisée, confirmée ensuite par le Christianisme » pour reprendre la formule de Maurice Sartre, plus difficile est de comprendre le déclin. Alors que l’historien penche pour « une conséquence de l’abandon des provinces par l’empire », Aïche ben Abed pointe surtout « l’appauvrissement des cités ». Mais les intervenants finissent par lâcher le mot « mystère ».


ANGELIQUE SCHALLER

La marseillaise


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#15 16-11-2007 20:02:13

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Dossier sur le lancement du Programme Med (appuyé par le FEDER):

Une chance de développement
Traditionnel carrefour culturel, l’espace méditerranéen devrait être garant d’un développement social et économique dont tous les peuples riverains bénéficieraient. En ce début de XXIème siècle, le chemin à parcourir est encore long. En dépit d’échanges incessants, les flux humains et économiques ne suffisent pas à harmoniser les conditions de vie dans les Etats méditerranéens.

Par son positionnement géographique, Provence-Alpes-Côte d'Azur assure une fonction stratégique d’organisation des échanges entre l’Europe du nord et le bassin méditerranéen. Cette fonction constitue une véritable opportunité économique pour nos entreprises, une chance de développement à l’international. Elle nous place aussi devant une responsabilité de co-développement avec les autres régions des rives sud de la Méditerranée.

Historiquement, la Région développe des actions de coopération euroméditerranéenne et soutient les acteurs impliqués dans la même démarche. Nos entreprises régionales, autant que nos partenaires méditerranéens, doivent ainsi pouvoir y trouver leur compte. Une nécessité d’autant plus grande que le contexte européen est à l’élargissement, avec un risque important de déséquilibre au détriment des pays du sud de l’Europe. Contribuer au renforcement de l’espace euroméditerranéen est donc un axe privilégié de la politique internationale et de coopération de la Région.

Une véritable reconnaissance

Cette volonté d’ouverture au monde et de rééquilibrage nord-sud a valu à la Région d’être choisie formellement comme « Autorité unique de gestion » par l’ensemble des neuf Etats membres du programme MED : Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Portugal, Royaume-Uni et Slovénie. Appelé programme transnational MED, il est doté d’un financement de 193 M€ du Fonds européen de développement régional (FEDER) pour la période 2007/2013. Le programme MED concerne les régions côtières et méditerranéennes de ces neuf Etats. Pour le Royaume-Uni, le territoire inclus dans le programme est celui de Gibraltar. Avec les sommes apportées par les Etats, le financement total du programme atteint 250 M€.

De nouvelles responsabilités

La Région va accompagner plusieurs projets répondant notamment aux orientations suivantes : l’innovation par la création et le développement de réseaux scientifiques et technologiques ; l’environnement par la gestion de l’eau, par l’efficacité énergétique, par la prévention des risques… ; l’accessibilité aux services de transport et de télécommunication ainsi qu’à l’amélioration de leur qualité (en Méditerranée, les îles constituent un enjeu particulier à cet égard)…

A cette responsabilité, s’ajoute celle d’ « Autorité nationale » pour le compte de quatre Régions françaises : Corse, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes. A ce titre, la Région est chargée de la vérification permanente de l’instruction des dossiers ainsi que des contrôles des dépenses réalisées.

Objectif : solidarité

Forte de ses acquis et de son expérience en matière de coopération, la Région va s’appuyer sur des actions communes pour amener les partenaires à explorer des voies nouvelles et améliorer les expériences positives. C’est notamment le cas des démarches de coopération construites en concertation étroite avec les partenaires, dans le cadre d’accords mutuellement profitables. Les programmes européens Interreg développés de 2000 à 2006 ont été un vecteur fort de ces relations. Ils ont impliqué de grandes Régions telles l’Andalousie, la Campanie, le Piémont… mais aussi, de plus en plus, des partenaires de la rive sud. La force et l’identité de la coopération, c’est sa dimension de solidarité, par les liens directs qu’elle établit, par la mobilisation des communautés qu’elle favorise, par les échanges interculturels où chacun apprend de l’autre. Tous ces liens offrent une réelle capacité à agir et à jeter des passerelles.

Euro-région

En novembre 2006, les Présidents des Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes en France, et des Régions Piémont, Vallée d’Aoste et Ligurie en Italie ont approuvé la Constitution d’une Euro-région Alpes Méditerranée. Elle vise à définir les contours d’une communauté d’intérêts consacrant des décennies de coopération économique et humaine.

Marseille capitale économique de la Méditerranée
du 19 au 24 novembre 2007

Chefs de file des relations euroméditerranéennes, la Ville de Marseille et la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur organisent, avec l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerranée, la première « Semaine Economique de la Méditerranée ». 18 événements majeurs permettront aux économistes, experts, entrepreneurs, élus et responsables publics locaux et nationaux de différents pays, d’aborder la consolidation du partenariat méditerranéen et l’intégration économique régionale.

Région Paca.


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#16 16-11-2007 20:43:31

RV d'Salon 13
Tour EDF
Lieu: Marseille - Salon
Date d'inscription: 19-02-2006
Messages: 586

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

de l'initiative convergente ouf !

maintenant je demande à voir question retombées locales...

en plus, marseille demeure un bastion combatif en matière de question sociale
(voir cheminots, étudiants, combat des nestlé, lidl, mc do, pjj ; public et privé convergeant)

question identité, ça fait plutôt une ville globale  A8

Hors ligne

 

#17 21-11-2007 08:42:02

Bakou
Tour Eiffel
Date d'inscription: 20-03-2007
Messages: 4443

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

DES RELATIONS COMMERCIALES AU PROJET COMMUN

Méditerranée. Le réseau Medcoop a inauguré hier la semaine économique de la Méditerranée. L’occasion de parler d’économie et de société civile.

Medcoop est un collectif régional regroupant des organismes intervenant dans la coopération décentralisée.

La suite dans La Marseillaise.

Hors ligne

 

#18 21-11-2007 18:24:59

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

En plein semaine économique de la Méditerranée, voici quelques infos:

EUROMED - Un Sommet des Chefs de l'Etat de l'Union de la Méditerranée à Marseille ? 
15-11-2007 

Le projet d'Union de la Méditerranée impulsé par le président de la République française Nicolas Sarkozy connaîtra son premier temps fort en juin 2008 lors d'un Sommet des Chefs de l'Etat de l'Union de la Méditerranée, "sans doute à Marseille". L'Union européenne figure en bonne place parmi les invités (José Manuel Barroso, président de la Commission européenne ; Benita Ferrero-Waldner, Commissaire européenne aux Relations extérieures ; un représentant du pays assurant la présidence de l'Union européenne...).

Source : MOCI News 15/11/07

http://www.eco-med.info/

Jeudi 22 – 3e Euro-Mediterranean Business Summit (proudly sponsorised by the Economist conference network). Il est consacré aux besoins de services publics et d’infrastructures performants dans les domaines des transports, des technologies de l’information ou encore du logement.

Vendredi 23 – Conférence l’Institut ASPEN France/ Italie en présence d'Alain LE ROY, chargé par le Président de la République de suivre le projet de création de l’Union Méditerranéenne.

Samedi 24 – 3e édition des Rendez-vous Economiques de la Méditerranée sur le thème “Chine-Méditerranée – Vers un nouveau partenariat“. Les travaux concernent la nature des partenariats réciproques qui se développent, les implications géopolitiques, en particulier dans les relations Europe-Afrique, le développement des relations économiques dans les grands secteurs (énergie, infrastructures, environnement) et le projet d’Union Méditerranéenne.

Anima Investment network: http://www.animaweb.org/

Le programe de la semaine disponible sur : http://www.semaine-eco-med.com/

Dernière modification par jack de mars (21-11-2007 18:27:14)


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#19 22-11-2007 08:23:59

Bakou
Tour Eiffel
Date d'inscription: 20-03-2007
Messages: 4443

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Marseille en capitale de la Méditerranée

La Méditerranée sous tous les angles. Il en a encore parlé, mardi dernier à Strasbourg, devant les députés européens: si Nicolas Sarkozy appelle à la fondation d'une Union de la Méditerranée, c'est parce que l'Europe ne doit pas "tourner le dos à son avenir".

La suite sur La Provence.

Hors ligne

 

#20 24-11-2007 19:49:35

RV d'Salon 13
Tour EDF
Lieu: Marseille - Salon
Date d'inscription: 19-02-2006
Messages: 586

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

C'est un Jean-Noël Guérini époustouflé par le dynamisme de la capitale de la Catalogne qui est rentré vendredi soir à Marseille. Accompagné de trois de ses futurs colistiers, dont son directeur de campagne Patrick Mennucci, le candidat socialiste a rencontré durant cette visite de 24 heures le jeune maire socialiste de Barcelone, Jordi Hereu, ainsi que les dirigeants du Port et les responsables d'une impressionnante opération de requalification urbaine baptisée 22@Barcelona.

"Ici, ils se battent comme des lions, souligne le président du conseil général des Bouches-du-Rhône qui entend bien s'inspirer de cette réussite fulgurante. Il y a trente ans à peine, Barcelone avait pourtant les mêmes difficultés que Marseille... A nous de faire preuve du même volontarisme politique".

Demain dans la provence...

Hors ligne

 

#21 26-11-2007 03:24:47

Aurelien De Pekin
Tour First
Lieu: Shanghai
Date d'inscription: 24-11-2006
Messages: 2079
Site web

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Tiens, après 20 ans, il y a un responsable politique marseillais qui se rend compte qu'il se passe quelque chose a Barcelone !!!

Je suis épaté !

Hors ligne

 

#22 05-12-2007 20:11:53

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 9844
Immeubles: 20
Photos: 7

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Selon l'Hebdo de la semaine dernière c'est officiel:

Union méditerranéenne: sommet à Marseille en juin

Prévue en France, la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des pays riverains de la Méditerranée se tiendra à Marseille au mois de juin prochain. Il s'agit d'engager le processus qui, selon les voeux formulés par le président de la République, aboutira à une union de ces pays autour de leurs atouts et de leurs problèmes communs.
Un sommet européen pourrait aussi se tenir à Marseille durant la présidence française de l'UE au second semestre 2008.

Hors ligne

 

#23 05-12-2007 20:37:03

jack de mars
Hermitage plaza
Date d'inscription: 21-09-2005
Messages: 6668

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

Si ça se confirme, alors c'est une excellente nouvelle!


https://farm8.staticflickr.com/7159/6634546543_c7fef52602_m.jpg

Hors ligne

 

#24 05-12-2007 21:05:24

RV d'Salon 13
Tour EDF
Lieu: Marseille - Salon
Date d'inscription: 19-02-2006
Messages: 586

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

J'attends de voir comment tout cela va se goupiller...
Si déjà la tenue du sommet se déroule à Marseille, c'est un bon signal.

Mais il faut marquer un tournant (pas refaire un sommet franco-espagnol tenue sur Marseille qui avait eu en son temps un impact pas franchement concluant)...

Hors ligne

 

#25 05-12-2007 21:59:32

pastis
... avec modération
Date d'inscription: 26-06-2007
Messages: 9844
Immeubles: 20
Photos: 7

Re: Marseille capitale euroméditerranéenne ? (institutions et projet UPM)

En même temps, un sommet entre l'Espagne et la France n'a ni la portée d'une réunion entre les chefs d'Etat de deux continents ni la portée symbolique de Marseille au regard du sujet traité. On sait aussi que l'union euroméditerranéenne est l'un des grands projets de Sarko. C'est probablement pour cela qu'il veut marquer le coup en réunissant ses homologues à Marseille plutôt qu'à Paris ou dans une ville qui illustrerait beaucoup moins son idée. Ce sommet devrait donc être assez marquant, au moins pour la ville. En ce concerne les suites politiques, ça sera une autre histoire

J'espère qu'il n'y aura pas de contraintes techniques pouvant remettre en cause la tenue du sommet à Marseille. Comme par exemple l'offre encore limitée d'hôtels de luxe pour l'accueil de ce type d'évènements.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact