En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

#876 14-01-2019 10:37:54

Xanaska
Tour Eiffel
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 3659

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

On oublie un peu vite que la carte électorale est complètement atomisée (cf le dernier sondage "Européennes" avec liste GJ). Il n'y a plus de parti dit "républicain"majoritaire en France (le PS et LR sont dans les tréfonds de par l'indigence de leurs dirigeants respectifs). Partant de là tout est possible, mais surtout le chaos à venir...


Sauvez le Centre Ville !

Hors ligne

 

#877 14-01-2019 11:15:02

Marseille à la loupe
Tour First
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 06-11-2012
Messages: 2212
Site web

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Dire LREM ou le PS, "c'est fini", ça ne veut pas dire grand chose. Il suffit qu'un(e) candidat(e) intéressant(e) émerge pour que les choses bougent et se cristallisent. Une campagne électorale, c'est une dynamique, un concours de circonstances aussi parfois (on l'a vu en 2017).


Marseille à la loupe : www.facebook.com/marseillealaloupe

Marseille accélère ? Soyons optimistes et gageons que oui. Cette page Facebook suit avec vigilance l'avancée des projets annoncés.

Nguyom a aimé ce post.

Hors ligne

 

#878 14-01-2019 12:46:17

Xanaska
Tour Eiffel
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 3659

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Oui enfin on ne sort pas un Macron tous les ans et la classe politique française est d'une médiocrité affligeante. Sinon des noms d'individus brillants et charismatiques à l'horizon? Le discours populiste va s'installer et pour longtemps hélas. Bon je suis HS.


Sauvez le Centre Ville !

greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#879 14-01-2019 12:53:30

fantasia
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 25-01-2006
Messages: 1698

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

j'ai le sentiment que VAssal veut faire bouger les choses ..non? ou c'est de la logique electorale, et passé avril 2020 , on attendra tranquillement 5 ans avant de faire les choses a la va vite comme pour le centre ville.

Hors ligne

 

#880 14-01-2019 13:15:10

Xanaska
Tour Eiffel
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 3659

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

fantasia a écrit:

j'ai le sentiment que VAssal veut faire bouger les choses ..non? ou c'est de la logique electorale, et passé avril 2020 , on attendra tranquillement 5 ans avant de faire les choses a la va vite comme pour le centre ville.

Elle n'a pas d'autres choix tellement les tensions montent de partout. Pour ce qui est du fond c'est la famille locale.


Sauvez le Centre Ville !

Nguyom a aimé ce post.

Hors ligne

 

#881 14-01-2019 13:57:53

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 6995

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

La majorité des projets a été engagée avant que les tensions ne montent. Après, tous les élus "travaillent" pour se faire réélire, ici plus qu'ailleurs. Mais j'ai quand-même l'impression que c'est plus sérieux et plus cohérent depuis que la Métropole a repris les choses en main.

Dernière modification par osin13 (14-01-2019 14:26:26)

Hors ligne

 

Publicité

#882 14-01-2019 14:45:23

Marseille à la loupe
Tour First
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 06-11-2012
Messages: 2212
Site web

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

En passant de Gaudin à Vassal, on est passé de rien à quelque chose. C'est sûr qu'on voit la différence.


Marseille à la loupe : www.facebook.com/marseillealaloupe

Marseille accélère ? Soyons optimistes et gageons que oui. Cette page Facebook suit avec vigilance l'avancée des projets annoncés.

Delenn13, Xanaska et Nguyom ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#883 14-01-2019 16:05:45

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 6995

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Marseille à la loupe a écrit:

En passant de Gaudin à Vassal, on est passé de rien à quelque chose. C'est sûr qu'on voit la différence.

E2

Hors ligne

 

#884 14-01-2019 16:36:54

Fracasse
Grande Arche
Date d'inscription: 23-10-2018
Messages: 334

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Sans tomber dans le cliché du pilier de comptoir, Macron a bénéficié pour son élection - comme pour son ascension poste par poste au préalable - du soutien de certaines hautes-têtes de l'état profond, deep state comme disent les anglo-saxons chez qui le terme est redevenu à la mode depuis Trump, ainsi que de la presse nationale, deux facteurs qui trouveront difficilement écho je pense à l'échelon local puisque la presse régionale est plutôt focalisée sur les chats écrasés, et que l'on n'a pas de deep city.
A10

Avant que l'on me retourne la vague LREM aux législatives, c'est la norme à toutes législatives depuis le retour du quinquennat, que d'offrir une majorité au président élu depuis deux mois plus tôt, ce qui conforte la vision Gaullienne de Vème République comme monarchie présidentielle - ceci étant dit sans le moindre jugement de valeur, je n'ai rien contre les monarchies !
D6

Dernière modification par Fracasse (14-01-2019 16:37:31)


Aragorn62 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#885 14-01-2019 16:52:34

Geronimo
Tour First
Date d'inscription: 18-06-2012
Messages: 2667

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Fracasse a écrit:

Avant que l'on me retourne la vague LREM aux législatives, c'est la norme à toutes législatives depuis le retour du quinquennat, que d'offrir une majorité au président élu depuis deux mois plus tôt, ce qui conforte la vision Gaullienne de Vème République comme monarchie présidentielle - ceci étant dit sans le moindre jugement de valeur, je n'ai rien contre les monarchies !
D6

C'est pourtant bien ce régime qui pourrit le débat aujourd'hui, à tous les niveaux. La Vème a été écrite par un militaire, dans un contexte de guerre civile. Cette constitution et les institutions qui vont avec sont totalement archaïques et n'ont plus aucun sens dans un pays démocratique moderne.


Marseille change... ou pas.

Abomey a aimé ce post.

Hors ligne

 

#886 14-01-2019 18:41:02

AkarSarren
Tour Eiffel
Date d'inscription: 26-07-2009
Messages: 4249

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Je suis pour une dictature !


Xanaska et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#887 14-01-2019 19:02:18

Delenn13
Tour EDF
Date d'inscription: 23-04-2015
Messages: 456

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

AkarSarren a écrit:

Je suis pour une dictature !

.................. C3

Hors ligne

 

#888 14-01-2019 20:18:54

PNLL
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 02-04-2018
Messages: 82

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Moi aussi je suis pour la dictature ! Mais à une condition : c'est moi le chef !  D6
Problème : on est très très nombreux sur les rangs et on n'est pas d'accord entre nous.  E5
C'est pour ça que c'est le bordel et que ça fait des millénaires que ça dure.


greg59 et Geronimo ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#889 20-01-2019 21:09:58

Maxam1392
Tour Gan
Date d'inscription: 15-09-2013
Messages: 604

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Dans une dictature, le ministre de l’Intérieur nierait avoir connaissance de forces de l’ordre qui frappent des manifestants sans raison apparente, arrachent des mains, crèvent des yeux, etc. Et puis on serait aussi sûrement le seul pays du continent à utiliser un certain type se grenade militaire sur des foules civiles.

Attendez...

Hors ligne

 

#890 20-01-2019 21:22:08

xelou
Tour EDF
Date d'inscription: 29-03-2015
Messages: 479

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

B6 Tu dois pas trop connaître la Guardia civil ou les carabenieri... Et la je parle même pas de grands pays comme les usa ou Russie.
Bref ici c'est Marseille.


Nguyom a aimé ce post.

Hors ligne

 

#891 20-01-2019 21:42:01

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 6995

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Lisez ce texte de K. Daoud, ça vous remettra les idées en place.
https://www.lepoint.fr/editos-du-point/ … 1_1913.php

Dernière modification par osin13 (20-01-2019 21:47:49)


Nguyom, Xanaska et alfred ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#892 20-01-2019 22:32:19

Fracasse
Grande Arche
Date d'inscription: 23-10-2018
Messages: 334

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

osin13 a écrit:

Lisez ce texte de K. Daoud, ça vous remettra les idées en place.
https://www.lepoint.fr/editos-du-point/ … 1_1913.php

Il faudrait avoir des idées bien fébriles, pour les voir remises en place par un article cumulant deux sophismes, celui de coller soi-même et arbitrairement une définition absolue aux mots, et celui du c'est-pire-ailleurs.

Dès le début sur le terme dictature, j'ai pensé à OSS 117 :"Savez-vous seulement ce que c'est qu'une dictature ? Une dictature c'est quand les gens sont communistes, déjà. Qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès.". Il existe autant de définitions de dictature que l'on peut imaginer de systèmes de gestion des individus, des organisations ou des États, et le fait qu'il en existe de plus monstrueuses que d'autres ne permet pas pour autant de s'en accaparer le terme et d'en priver les autres - à ce train-là il serait légitime que les nord-coréens viennent le prendre à son propre jeu en lui disant :"Hé, chouinez pas, nous on bouffe de l'herbe, vous connaissez pas la misère" ?

Je suis le premier à déplorer le détournement du lexique auquel on assiste dans tous pleins de champs de la société, notamment le politique et le médiatique qui se font une religion de l'hyperbole et du sentimentalisme, et j'ai souvent l'impression d'assister à une extinction des espèces version langue française quand j'écoute des élus ou des journalistes. Mais le faire comme le fait ici ce monsieur, qui développe d'habitude des positions bien plus construites et plus pertinentes, c'est très peu convaincant pour ne pas dire décevant.

Dernière modification par Fracasse (20-01-2019 22:32:53)


reuze, Abomey et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#893 20-01-2019 23:01:37

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 6995

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Ce n'est pas une question de pire ailleurs ou pas. Ce n'est tout simplement pas comparable! Ceux qui parlent de dictature ne savent pas ce que cela signifie de vivre sous un tel régime. En Algérie, lors des émeutes de 1988, les militaires tiraient à balles réelles sur des gamins qui leur balançaient des cailloux. Il y a eu plus de 150 morts. Mon cousin qui avait 1 an à l'époque a vu passer une balle à 10cm de sa tête alors qu'il était dans les bras sa mère. La balle a traversé la fenêtre et s'est logée dans le mur du salon. Ce n'est pas pour faire pleurer dans les chaumières mais simplement pour dire que certaines personnes ici (et ailleurs) ne se rendent pas bien compte de la chance qu'elles ont de vivre dans un pays comme la France. Car on est très loin d'être dans une dictature, même si tout n'est pas parfait. 
Il y a eu des affrontements violents lors des dernières manifs, des agressions perpétrées par des GJ, des bavures policières et des dommages collateraux. Mais c'était principalement du à la violence d'une frange radicalisée d'ultras de gauche et de droite qui se sont unis pour le pire, ainsi que quelques casseurs. Nous en avons un bel échantillon à la Plaine d'ailleurs.
Vous remarquerez que la manif des GJ femmes s'est déroulée dans le calme et la bonne humeur tout comme la marche pour le climat; un hasard vous pensez?

Dernière modification par osin13 (21-01-2019 02:10:09)


Delenn13, Nguyom, Geronimo et alfred ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#894 21-01-2019 09:11:44

Geronimo
Tour First
Date d'inscription: 18-06-2012
Messages: 2667

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Nan mais clairement on est très loin d'une dictature. Mais que ce constat n'empêche pas qu'on puisse critiquer et dénoncer certaines "méthodes" de certains ministères.

Je rappelle qu'en termes de justice d'une part, et de police d'autre part, la France est régulièrement pointée du doigt par les ONG, et condamnée par des instances telles que la CEDH. Ça n'est pas glorieux, et ça doit faire réfléchir.

[j'ai pas vu le rapport avec le sujet du fil par contre  A10 ]


Marseille change... ou pas.

Delenn13 et Nguyom ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#895 21-01-2019 10:05:08

Nguyom
Tour Total
Lieu: Marseille 15
Date d'inscription: 03-01-2013
Messages: 980
Immeubles: 1

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Je me dis qu'on a de la chance d'être en France car autant d'un point de vue de la violence des manifestants ou de celle des policiers et la répression qui s'en suit, ça reste très calme comparé à ce que l'on pourrait voir dans 99% des pays du globe, y compris en Europe.

Et il n'y a que chez nous qu'on fait une insurrection hebdomadaire planifiée et encadrée sans plus de problème que ça. Et pour ça, cocorico.


Marseille à la loupe, Xanaska et osin13 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#896 21-01-2019 11:09:00

Fracasse
Grande Arche
Date d'inscription: 23-10-2018
Messages: 334

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

osin13 a écrit:

des bavures policières

"Non, une bavure policière, ce n'est pas ce que l'on a observé ces derniers mois ; une bavure policière c'est lorsque le brigadier-chef s'appelle Marcel Patulacci, qu'il a une moustache, et qu'il tire sur le caméraman qui l'interviewe."

Voilà comment pourrait te reprendre M. Daoud en tenant la même logique que celle de son article, et c'est bien là où je mets le doigt, son procédé argumentaire est très fallacieux dès lors qu'il choisit lui-même de fixer la définition des termes sur lesquels il attaque les autres.

Évidemment que l'on n'est pour l'heure pas en dictature, et que ça ferait du bien à certains hurlant ce mot pour un oui pour un non d'en voir une vraie un jour ou deux, mais résumer la dictature à un régime où l'on tire à balles réelles sur la foule, et rien d'autre, c'est faire preuve d'hypocrisie. La finalité d'un dictateur n'est pas d'éliminer la moitié du peuple, sans quoi il ne reste plus grand monde sur qui gouverner ; il existe autant de formes de dictatures possibles que l'on peut en imaginer, et certaines peuvent se faire sans violence physique, ce qui est bien plus insidieux. A ce titre, je ne suis pas sûr que Pyongyang ait désormais besoin de beaucoup de munitions quotidiennes pour asseoir son autorité ; pareillement dans la fiction, l'Oceania de 1984 n'a pas besoin de rafler son peuple pour être un odieux modèle de gouvernement ; encore le Panoptique de Bentham s'assure d'une docilité maximale des individus sans le moindre coup de matraque.

L'histoire, la sociologie ou d'une façon moins convaincante la fiction fournissent bien des exemples de modèles dictatoriaux qui ne se régissent pas uniquement via des armes à feux, de la même manière qu'avoir un droit de vote ou un droit de manifester n'est pas dans l'absolu synonyme automatique d'une noble démocratie à la Platon.

Dernière modification par Fracasse (21-01-2019 11:16:37)


Geronimo et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#897 21-01-2019 13:50:57

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 6995

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Geronimo a écrit:

Nan mais clairement on est très loin d'une dictature. Mais que ce constat n'empêche pas qu'on puisse critiquer et dénoncer certaines "méthodes" de certains ministères.

Je rappelle qu'en termes de justice d'une part, et de police d'autre part, la France est régulièrement pointée du doigt par les ONG, et condamnée par des instances telles que la CEDH. Ça n'est pas glorieux, et ça doit faire réfléchir.

[j'ai pas vu le rapport avec le sujet du fil par contre  A10 ]

Je te rejoins sur ce point. Il y a eu des excès de la part des forces de l'ordre qu'il faut absolument condamner, mais il faut savoir rester mesurés et ne pas employer des mots à tort et à travers.


Nguyom et Delenn13 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#898 21-01-2019 14:28:04

Nguyom
Tour Total
Lieu: Marseille 15
Date d'inscription: 03-01-2013
Messages: 980
Immeubles: 1

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

C'est vrai que ça n'a absolument aucun rapport avec le schmilblick et je trouve ça appréciable qu'à Marseille les choses se passent bien avec les gilets jaunes, en dehors des opposants de la Plaine qui se revendiquent Gilets Jaunes pour l'occasion.

Ceci dit, je comprends quand même que l'État puisse user de sa légitime violence pour que de telles scènes soient évitées :

https://img.lemde.fr/2018/12/03/0/0/2560/1704/688/0/60/0/e81f748_gSYU-renYEEbGnctRWmJsTrU.JPG

https://img.aws.la-croix.com/2018/12/01/1200986809/pompier-devant-voitures-feudes-manifestations-gilets-jaunes-samedi-1er-decembre-Paris_0_729_486.jpg

Dernière modification par Nguyom (21-01-2019 14:28:43)


osin13, Delenn13, Aragorn62 et Xanaska ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#899 22-01-2019 09:17:13

AkarSarren
Tour Eiffel
Date d'inscription: 26-07-2009
Messages: 4249

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Parc Borély, hôpitaux Sud, transports… Jean-Claude Gaudin maintient ses projets (1/2)

Si le drame de la rue d’Aubagne était logiquement le sujet phare des vœux à la presse de Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille est également revenu sur le développement économique de la ville et les grands projets d’aménagement en cours.

Deux mois et demi après la catastrophe de la rue d’Aubagne, le maire de Marseille s’est une nouvelle fois expliqué sur sa gestion du drame, saluant le travail des secours et du personnel de la ville. Droit dans ses bottes (lire demain le 2e volet de notre reportage), il refuse toujours d’en assumer l’entière responsabilité et défend son bilan sur le plan social mais aussi économique : « Gérer les intérêts de la ville de Marseille, c’est aussi poursuivre le travail engagé depuis plus de 20 ans dans tous les domaines qui font d’elle une capitale européenne d’envergure, économiquement forte et plaque touristique méditerranéenne », a-t-il lancé, lundi 21 janvier au matin, à l’assemblée des journalistes.

Jean-Claude Gaudin s’est ainsi félicité de l’afflux toujours plus important de touristes. Ils étaient plus de cinq millions à visiter Marseille l’an dernier, « ce qui a permis de faire reculer le taux de chômage qui est passé de 23 % en 1995 à environ 12 % aujourd’hui », affirme-t-il. Il parle même de 350 millions d’euros de retombées économiques rien que pour l’activité de congrès. L’attractivité de Marseille est donc créatrice d’emplois et de richesses. Pour autant, la ville doit encore progresser dans de nombreux domaines dont un en priorité : les transports.

Les grandes manœuvres contre les embouteillages
Restant l’une des villes les plus embouteillées de France, Marseille connaît une vague de nouveaux chantiers d’importances qui visent à fluidifier la circulation routière. En fin d’année dernière, la fameuse rocade L2 a enfin été ouverte, « qui a permis de réduire de 30 % le trafic sur le Jarret, nous allons donc continuer le travail de décongestionnement des grands axes et de requalification des grandes voies de circulation que sont le Jarret et le Cours Lieutaud », a rappelé le maire. Pour le premier, les travaux doivent se terminer en 2021 alors que le deuxième chantier sera finalisé normalement à la fin de l’année prochaine.

Enfin, « grâce aux 218 millions alloués par le Département, nous pourrons aussi achever le contournement de Marseille avec le Boulevard Urbain Sud », a jouté Jean-Claude Gaudin. Pour ce dernier grand axe, la date de livraison est annoncée pour fin 2022. Sur les transports publics, il n’a plus la main. La compétence appartient désormais à la Métropole. Cependant, il observera toujours de près « les décisions financières de l’État pour que la Métropole puisse programmer le prolongement du tramway vers le Sud, le Nord et la place du 4-septembre ». Il n’abandonne pas non plus le projet du téléphérique jusqu’à Notre-Dame de la Garde. « Nous suivrons au plus près les études techniques du projet de téléphérique que nous souhaitons pour relier le Vieux-Port à Notre-Dame-de-la-Garde », assure-t-il. Sur le tramway comme le téléphérique certains élus de sa propre majorité sont pourtant très critiques, à l’instar de la maire du 1er et 7e arrondissements, Sabine Bernasconi.

Le parc Borély pourrait s’étendre sur l’hippodrome
Très attaché aux quartiers Sud de Marseille, Jean-Claude Gaudin est revenu sur un projet qu’il avait évoqué en novembre 2017 : l’extension du parc Borély vers la mer. « C’est ici, aussi, au bord des plages Gaston-Defferre, que nous voulons étendre le Parc Borély jusqu’à la mer dès l’expiration de la convention qui lie la Ville à la société hippique gestionnaire de l’hippodrome », a annoncé le maire. En effet, le bail de la société hippique de Marseille arrive à son terme en 2022 et la mairie propriétaire du terrain de l’hippodrome ne souhaite donc pas le renouveler. Elle voudrait le récupérer pour étendre la parc Borély vers les plages avec un accès direct à la mer. Reste à savoir quelle est la position de l’actuel locataire. En mars dernier, Patrice Camacho, le président de la société hippique, demandait des garanties sur l’avenir de l’hippodrome. « Si Marseille-Borély n’existait plus, le centre d’entraînement de Calas pourrait être remis en cause et l’hippodrome de Vivaux aurait également des difficultés. Ce sont près de 400 emplois qui sont en jeu », confiait-il à nos confrères de La Provence. Les propos de Jean-Claude Gaudin aujourd’hui ne risquent pas de le rassurer. La société hippique verse actuellement un loyer annuel de 130 000 euros à la mairie auquel il faut rajouter 450 000 euros par de taxe sur les paris perçues par la mairie.

Des start-ups dans l’hôpital Salvator
Après le parc Borely, le maire a rappelé son attachement à l’hôpital Sainte-Marguerite et demande à « l’AP-HM de développer, sur les terrains qui entourent l’ancien hôpital Salvator, une zone de start-up liées à la recherche médicale ». L’Etat avait évoqué en mars dernier une possible fermeture de l’hôpital Salvator. Jean-Claude Gaudin continue de militer pour un maintien d’activité médicale de pointe sur le site. Les services de développement économique ont commencé à travailler sur ce terrain. Ils l’ont notamment présenté au groupe américain Johnson & Johnson qui cherche depuis plus d’un an maintenant un emplacement pour installer un incubateur à Marseille.

Très attaché à la réputation d’excellence médicale de Marseille, Jean-Claude Gaudin a également annoncé qu’il allait « entreprendre tout ce qui sera nécessaire pour relancer le projet du grand hôpital privé à Saint-Barnabé avec une configuration urbanistique plus adaptée au tissu urbain qui l’entoure et avec quelques améliorations par rapport au projet initial ». Il semble donc que la mairie soutient le groupe Sainte-Marguerite dans sa volonté de s’installer sur le site de l’ancien collège Louis Armand. La direction doit maintenant revoir sa copie légèrement à la baisse pour répondre aux exigences des habitants du quartier et des services de l’Etat.

https://www.go-met.com/parc-borely-hopi … bRdAYt4br0

Hors ligne

 

#900 22-01-2019 10:44:09

reuze
Notre Dame
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 30-03-2018
Messages: 167

Re: Marseille - Gouvernance des institutions (Mairies et Métropole)

Ce serait stupide de dérouler le tapis rouge à Johnson&Johnson en particulier, alors que les biotechs locales sont courtisées par toutes les big pharma, qu'elles sont structurées et capables de porter elles-mêmes un projet de développement.

On a le choix: soit on aide les biotechs locales à grandir en conservant leurs sièges sociaux à Marseille, soit on aide Johnson&Johnson à s'installer pour les phagocyter et Marseille deviendra un gentil site secondaire d'une seule multinationale.
Gaudin semble privilégier la deuxième solution, quelle ambition...


Abomey, Delenn13 et Aragorn62 ont aimé ce post.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact