En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

#1 04-08-2009 18:11:51

Bastou
Membre
Date d'inscription: 27-07-2009
Messages: 21

Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Bonjour,

Pour mon premier message sur le forum,... je commence par une demande.

J'ai beaucoup aimé les topic sur les grattes-ciel et les immeubles de science-fiction au cinéma. J'aimerai en créer un nouveau sur un autre espace urbain. Je sais que ce site est spécialisé sur les immeubles, mais il s'intéresse visiblement aussi au phénomènes urbains et sur la ville en général.

Pour mon mémoire de fin d'étude, une partie de mon analyse interroge le mythe de la maison individuelle et la place culturelle du lotissement. J'aimerai illustrer cette partie avec quelques exemples du 7ème art.

J'aurais aimé que nous partagions ici nos références cinématographiques sur "l'étalement urbain" et sur "la nappe pavillonnaire". Je ne cherche pas des films sur la maison individuelle elle-même mais plutôt sur le paysage périurbain : qu'il soit exagéré ou qu'il serve de décor. Je cherche des références françaises autant que étrangères. 

Alors je me lance :
http://thumbnails.hulu.com/10/71/33160_512x288_generated__ZoVyyLEhHU+IY-69Fcuk-Q.jpg
http://louvreuse.net/images/stories/mero/52%20edward%20aux%20mains%20d%20argent.jpg
Edward au main d'argent de Tim Burton
http://louvreuse.net/images/stories/mero/51%20big%20fish.jpg
Big Fish du même réalisateur


Merci d'avance

Bastou


Le problème du logement... c'est qu'il y a des gens dedans.

Hors ligne

 

#2 04-08-2009 18:53:50

micou
Modénateur
Date d'inscription: 18-08-2007
Messages: 6333
Immeubles: 2111
Photos: 2545

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Bienvenue Bastou, intéressante question!
Ce n'est pas du 7ème art mais je pense que celà est un bel exemple du "mythe de la maison individuelle et la place culturelle du lotissement" :

Desperate Housewives, et le lotissement de Wisteria Lane (mais je pense que tu y avais déjà pensé):


http://8d.img.v4.skyrock.net/8d9/desperate-sims/pics/313507532_small.jpg
http://ninije.n.i.pic.centerblog.net/y6f7aq0b.jpg
http://www.gearlog.com/images/19039.jpg


Sinon, je pense à Gran Torino également, mais ce n'est pas très convaincant. Je vais tâcher de réfléchir un peu plus  D2

Dernière modification par micou (04-08-2009 19:02:40)

Hors ligne

 

#3 04-08-2009 19:10:10

PerfectShoot
Tour Phare
Date d'inscription: 08-10-2006
Messages: 5032
Immeubles: 2461
Photos: 1309

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

The Truman Show est aussi un bon exemple  A7


Retrouvez mes photos de Tokyo, Kyoto, Osaka, Seoul, Hong-Kong, Singapour, Macau, Canton et bien d'autres villes asiatiques sur mon blog : http://objectif.seoul.over-blog.com/#

Bonne visite !

Hors ligne

 

#4 04-08-2009 19:16:52

micou
Modénateur
Date d'inscription: 18-08-2007
Messages: 6333
Immeubles: 2111
Photos: 2545

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

J'arrête de modifier mon premier message sinon ça va devenir illisible.

Un lien qui pourrait t'intéresser : http://www.objectif-cinema.net/communau … adid=12708
Il s'agit d'un étudiant en architecture qui avait un mémoire à faire sur "la vision du lotissement pavillonnaire à travers les films de cinéma". Sont cités : Podium, Narco,mon oncle (Tati),Mais, qui a tué paméla rose? et C'est arrivé près de chez vous.
Le même étudiant, sur un autre forum, avait eu pour réponse "Scènes de crimes" (1999) avec Charles Berling et André Dussolier --> http://forum.commeaucinema.com/forum/vi … php?id=999

Sinon pour en revenir à Gran Torino, l'intrigue se déroule dans une banlieue pavillonnaire et les usages de la maison individuelle ainsi que les représentations qu'on peut avoir sur la vie en lotissement (rencontre avec les voisins ; place de l'automobile ; importance de l'entretien du jardinet --> tonte, présence de nains de jardin ; importance de la distinction des propriétés malgré l'absence de clôtures) y figurent.

[Edit] J'ai trouvé une image pour The Truman Show :

http://kunstlercast.com/images/TrumanShowSeaside.jpg

Dernière modification par micou (10-02-2010 09:58:27)

Hors ligne

 

#5 04-08-2009 19:28:09

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20119
Immeubles: 806
Photos: 1585

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Sujet intéressant. (Et quelle excellente idée de commencer avec Tim Burton, dont j'affectionne tout particulièrement ses oeuvres A5 )

A propos de Wisteria Lane : il s'agit de Colonial Street, aux studios Universal. Elle regroupe des maisons de tout style. Un beau melting pot de ce qu'on retrouve dans les banlieues américaines, histoire que Fairview ne soit pas localisé dans un état existant (les plaques d'immatriculations portant d'ailleurs l'indication "Eagle State", il me semble). La rue a accueillit d'autres tournages auparant : certaines maisons apparaîssent dans "Deep Impact", d'autres dans "Providence"...

Au sinon, je mentionnerais :

La série (par ailleurs excellente) Weeds, qui se déroule dans une banlieue californienne (Agrestic et Majestic, mais pas la peine de chercher sur une carte). Le générique rend d'ailleurs "hommage" aux banlieues aseptisées des USA, qui servent de cadre à cette série à l'humour grinçant.

Dans le même esprit : American Beauty caricature aussi le rêve américain des banlieues pavillonaires.

La saga des Harry Potter rend plutôt hommage aux banlieues pavillonaires britanniques. Le deuxième volet débute d'ailleurs par une belle vue aérienne. Les cités ouvrières britanniques sont mises à l'honneur dans des films tels que Billy Elliot, Charlie et la Chocolaterie ( A5 ) ou encore Le Sens de la Vie.

En Belgique, à ma connaissance, les banlieues pavillonaires n'ont jamais fait l'objet d'un traitement important sur grand écran. Une exception : les cités-jardin de Watermael-Boitsfort (le Logis et Floréal) servent de cadre à des films tels que Toto le héros, Le huitième jour (tout deux de Jaco Van Doormael) ou encore Jeu d'enfant.

Aux Pays-Bas (où les banlieues pavillonaires se rapprochent de ce qui se fait au Royaume-Uni), je suppose que Jardin secret, l'adaptation néerlandaise de Desperate Housewives, doit être un bon exemple. Mais je n'ai jamais vu cette série.

En France, je me souviens de Bienvenue chez les Rose. Ou encore La soif de l'or, qui s'intéresse un peu aux lotissements de maisons préfabriquées.


Voilà, si je pense à d'autres films ou séries, je les rajouterai... (Et oui, 'fallait pas me lancer sur le cinéma D7 )

Dernière modification par Le Bruxellois (04-08-2009 19:36:44)


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#6 04-08-2009 21:37:19

Bastou
Membre
Date d'inscription: 27-07-2009
Messages: 21

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Ben merci beaucoup pour toutes ces réponses.

J'avais en effet pensé à desperate mais je le mettais de coté pour l'instant. Gran torino est une excellente idée ! Je l'ai vu, j'ai adoré et j'y ai même pensé en le regardant. L'avoir oublié aurait été une erreur.

Pour touts les autres je vais regarder ça en détail.

Le débat reste ouvert. Encore merci

Bastou E2


Le problème du logement... c'est qu'il y a des gens dedans.

Hors ligne

 

Publicité

#7 05-08-2009 00:29:55

Thomas
Notre Dame
Date d'inscription: 29-04-2006
Messages: 103

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Sur l'étalement pavillonaire, l'un des réalisateurs de référence est Sam Mendes, avec American Beauty (banlieue années 90) et Revolution Road (banlieue années 60). Dans ce dernier film, on voit le coupe vedette (Di Caprio et Kate Winslet) déménager de Manhattan à une banlieue pavillonaire verte, ce qui coïncide avec l'abandon de leurs rêves d'artistes bohèmes et le début d'une vie routinière métro-boulot-dodo-enfants...

Hors ligne

 

#8 10-02-2010 04:50:44

gotyeah
Tour EDF
Lieu: Bordèu
Date d'inscription: 12-03-2009
Messages: 426
Immeubles: 471
Photos: 100

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

Garden State par le réalisateur de Scrubs. Los bastardos. La zona


Que cau continuar aqueth coumbat tà la culturà nostra !

Hors ligne

 

#9 10-02-2010 09:41:00

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: Banlieues pavillonnaires dans le cinéma

A Serious Man, le dernier film des frères Coen, qui m'a considérablement ennuyé, est un excellent exemple de film sur la banlieue américaine : le film tourne souvent autour du quartier où vivent le « héros » : le problème de la limite entre les propriétés, la montée sur le toit qui donne au héros une vision différente du quartier (et de sa voisine), le fils qui court pour échapper à son voisin et se réfugie à chaque fois dans la sécurité de sa maison...

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact