En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

#1 12-02-2010 12:55:29

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Pour arrêter de disperser des données sur 3 sujets différents et pour éviter que ces données soient perdues dans la masse, je crée ce sujet. N'hésitez pas à poster D2

Petit récapitulatif :

Les évolutions en 1999 sont calculées par rapport à 1990, celles de 2007 le sont par rapport à 1999, tout comme les évolutions en 2006 le sont par rapport à cette même date de 1999. J'espère ne pas m'être trompé devant cet afflux de chiffres...

Nantes intra-muros : (65,19 km²)
Population 1990 : 244 995
Population 1999 : 270 251   +25 256 hab   +10,31% (+2806/an, +1,10%/an, record national pour l'évolution en %)
Population 2006 : 282 853   +12 602 hab   +4,66%   (+1800/an, +0,65%/an)
Population 2007 : 283 025   +12 774 hab   +4,73%   (+1597/an, +0,58%/an)

Unité Urbaine de Nantes : (476 km²)
Population 1999: 544 932  (+1,1%/an pour mémoire par rapport à 1990)
Population 2006: 568 743   +23 811 hab   +4,37% (3402/an, +0,61%/an)
Population 2007: 569 960   +25 028 hab   +4,59% (3129/an, +0,56%/an)

Aire Urbaine de Nantes : (2 243 km²)
Population 1999 : 711 120  (+1,05%/an pour mémoire par rapport à 1990)
Population 2006 : 763 116   +51 996 hab   +7,31% (7428/an, +1,01%/an)
Population 2007 : 768 303   +57 183 hab   +8,04% (7148/an, +0,97%/an)

Loire-Atlantique: (6 815 km²) (18 villes de plus de 10 000 hab, une trentaine dans 20 ans)
Population 1990 : 1 052 183
Population 1999 : 1 134 266   +82 083 hab   +7,80% (9120/an, +0,84%/an)
Population 2006 : 1 234 085   +99 819 hab   +8,80% (14 260/an, +1,21%/an)
Population 2007 : 1 246 798   +112 532 hab  +9,92% (14 067/an, +1,19%/an)

Reste de la Loire-Atlantique sans les aires urbaines de Nantes et Saint-Nazaire : (3 843,9 km²)
Population 1999 : 250 767
Population 2006 : 286 175      +35 408 hab   +14,12%  (5 058 +/an,1,90%/an)
Population 2007 : 292 302      +41 535 hab   +16,56%  (5192/an, +1,934%/an)

Les populations au 1er janvier 2007 de Nantes, de son agglomération et de son aire urbaine délimitations 1999 sont donc une nouvelle fois moins fortes que prévu. A l'opposé, la population de la Loire-Atlantique connaît toujours peu ou prou la même croissance très forte, ce qui montre ce que nous pressentions, c'est-à-dire le tropisme côtier et surtout l'explosion de la 3ème couronne de l'aire urbaine nantaise, et cela est facilement vérifiable en regardant des communes comme Blain, Savenay (même s'il faut pour attester ces propos attendre la nouvelle délimitation), toutes situées à 40 kms et plus de Nantes et qui selon l'auran appartiennent maintenant à l'aire urbaine. De plus, si l'on soustrait les aires urbaines de Nantes et Saint-Nazaire de la population du département, nous voyons qu'entre 2006 et 2007 cette partie restante de la population (3ème couronne des 2 villes+ communes côtières) a été réajustée à la hausse, ce qui corrobore cet étalement.
Quant à la côte, ce n'est guère mieux, même si le Nord-Loire construit de plus en plus de collectifs mais le Sud-Loire connaît l'anarchie. Avec 4002 maisons autorisées, la Loire-Atlantique est en 2008 le troisième département français avec le Finistère à avoir autorisé le plus de maisons individuelles. La Vendée est le département français le plus actif devant la Gironde (4 372 maisons).

Pour conclure, Nantes et la zone côtière de Loire-Atlantique gagnent toujours de l'attraction et celle-ci est même supérieure à 1990-1999, mais la croissance est largement plus diffuse. La croissance annuelle du département a presque augmenté de moitié en moins d'une décennie (42%).

Au tour de Saint-Nazaire :

Saint-Nazaire intra-muros : (46,79 km²)
Population 1990 : 64 812     -3536 hab     -5,17% (-442/an, -0,66%/an)
Population 1999 : 65 874    +1 062 hab    +1,64% (+118/an, +0,18%/an)
Population 2006 : 68 838    +2 964 hab    +4,5%   (+423/an, +0,63%/an)
Population 2007 : 68 522    +2 648 hab    +4,02%   (+331/an, +0,49%/an)

Unité Urbaine de Saint-Nazaire : (280,92 km²)
Population 1999 : 136 886
Population 2006 : 143 106   +6220 hab   +4,54% (889/an, +0,64%/an)
Population 2007 : 143 499   +6613 hab   +4,83% (827/an, +0,59%/an)

Aire Urbaine de Saint-Nazaire : (728,10 km²)
Population 1999: 172 379
Population 2006: 184 794   +12 415 hab   +7,20% (1774/an, +0,998%/an pour ne pas dire 1 C9 )
Population 2007: 186 193   +13 814 hab   +8,01% (1727/an, +0,97%/an)


Je n'ai pas les chiffres de 1999 par rapport à 1990, mais la croissance était faible. La ville de Saint-Nazaire confirme donc sa bonne croissance nouvelle et récente depuis 1999 (due à une diversification de son économie et à sa position côtière et proche de Nantes). D'autre part, même analyse que pour Nantes, les croissances de la ville-centre et de son unité urbaine sont réajustées à la baisse tandis que le reste de la Loire-Atlantique (3ème couronne nantaise, 2ème couronne nazairienne et la côte du sud-Loire) explose et est réajusté à la hausse...

Dernière modification par eiffel-ô (12-02-2010 14:09:23)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#2 12-02-2010 13:18:17

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

L'étalement des aires urbaines risque donc d'être malheureusement très fort avec les nouvelles délimitations. L'auran (Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Nantaise) a étudié avant l'insee les communes pouvant rejoindre l'aire urbaine de Nantes :
http://www.auran.org/download/EMLB_Nantes.pdf (très intéressant, comparaisons avec d'autres grandes villes françaises)

AU Nantes 1999 limites AU 1999 :                 711 120
AU Nantes 2007 limites AU 1999 :                 768 303   + 57 183     + 8,04% (7148/an, +0,97%/an)
Selon l'auran :
AU Nantes 2006 limites AU 2006 :                 857 000 (+1,2%/an, +9800/an)
Communes AU 2006 hors limites AU 1999 :   93 884 (857000-763 116, chiffre aire urbaine 2006) +20,7% (2,7%/an...)

On passerait pour les délimitations 2006 de :
-2243 km2 à 3571 km2 (soit une surface augmentant de 59,21%)
-763 116 (chiffre aire urbaine 2006) à 857 000 habitants (l'auran ne donne pas à l'habitant près mais çà n'a pas réellement d'importance), soit 93 884 habitants supplémentaires
-82 à 121 communes (déjà depuis 1999 dans le Maine-et-Loire, maintenant jusqu'en Vendée)

Le chiffre "relativement décevant" de croissance pour l'agglomération nantaise (par rapport au record de la décennie précédente) et même pour son aire urbaine est donc à relier au fait que l'étalement ait été considérable (presque 100 000 habitants tout de même !) et qu'une importante partie de la croissance se soit déversée très loin.
Au 1er janvier 2010, l'aire urbaine compterait donc environ 897 000 habitants (chiffres de +9800/an ou +1,2%/an correspondant aux chiffres de l'aire urbaine 2006 délimitations 2006 par rapport à 1999 délimitations 1999). A ce rythme de +9800/an, l'aire dépassera le million en 2021 (avant si l'étalement se poursuit, ou après si l'accroissement annuel diminue un peu). Sur une si grande surface çà craint un peu.

Une étude de l'insee en lien parue en janvier en lien avec mes propos, extrêmement intéressant pour les connaisseurs, on peut voir les évolutions par quartiers selon les communes...
http://www.insee.fr/fr/themes/document. … f_id=15850

Ainsi qu'un article :
http://www.presseocean.fr/actu/actu_det … 8_actu.Htm
Presse-Océan
Rémi Certain et Jean-Philippe Lucas

Le « boom » de la grande couronne

Certes le Sud-Loire croît davantage en %, mais c'est normal, le Nord-Loire est déjà beaucoup plus urbanisé et peuplé. Le problème avec le Sud-Loire, justement, c'est que le front de l'urbanisation est moins fort qu'au Nord, donc on risque de voir encore beaucoup de logements individuels se construire au Sud-Loire en lisière de l'agglomération.

Dernière modification par eiffel-ô (12-02-2010 14:14:31)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#3 12-02-2010 13:20:56

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Ce pdf est issu d'une étude de l'insee :
http://upload.ouestfrance.fr/presseocea … /Insee.pdf
J'ai compté 18 communes croissant à au moins 4%/an depuis 1999. Grâce à ce pdf, j'en conclue qu'en Loire-Atlantique (221 communes), depuis 1999 :
- 4 communes croissent à plus de 5,4%/an (record : La Chevallerais : 8,15%/an)
- 45 communes ont un accroissement compris entre 3 et 4,92%/an
- 110 communes ont un accroissement compris entre 1 et 2,99%/an
- 52 communes ont un accroissement compris entre 0 et 0,99%/an
- 10 communes ont un "accroissement négatif" (record : Vritz : -0,78%/an)
Au total, 159 communes ont un taux supérieur à 1% (département : 1,19%/an depuis 1999), soit 72% des communes du département...

Voici l'étude de l'insee :
http://www.insee.fr/fr/themes/document. … f_id=15811
Sur la carte (ai-je le droit de la poster ?), on voit très bien la troisième couronne nantaise (30-40 kms) que j'ai plusieurs fois évoquée. Sur la carte de l'accroissement de la Vendée (http://www.insee.fr/fr/themes/document. … f_id=15814), on voit que tout le nord de ce département est en forte croissance en raison de la proximité de Nantes (2ème raison de croissance de la Vendée après le tropisme côtier), un journaliste avait parlé de phénomène de "Nantes valley".

A ce rythme de +14 067 habitants/an, la Loire-Atlantique dépassera :
-1,3 millions d'habitants à la fin de l'année 2010
-1,4 millions début 2018
-1,5 millions début 2025

L'insee prévoit 1 477 000 habitants en 2030, mais l'accroissement est déjà un peu plus fort que prévu puisque l'insee attribuait 1 264 722 habitants au 1er janvier 2010 et ils seront atteints au cours de l'année 2008, soit avec un an et demi d'avance.
Cependant, la population de la Loire-Atlantique au 1er janvier 2008 est estimée par l'insee à 1 259 000 habitants, soit en fait 13 858 habitants/an depuis 1999, ce qui ne change même pas mes projections.


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#4 19-02-2010 00:10:43

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

eiffel-ô a écrit:

Une étude de l'insee en lien parue en janvier en lien avec mes propos, extrêmement intéressant pour les connaisseurs, on peut voir les évolutions par quartiers selon les communes...
http://www.insee.fr/fr/themes/document. … f_id=15850

Très intéressant en effet, ce décompte par IRIS est l'un des premiers bénéfices de la nouvelle méthode de recensement. Et cela permet de vérifier le décalage entre la médiatisation d'un projet urbain et ses effets sur le recensement : ainsi on voit que le quartier de l'hyper-centre qui a le plus grossi entre 1999 et 2006 c'est Madeleine-Champs-de-Mars, dont la ZAC était sous le feu des projecteurs dans les années 90.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#5 11-03-2010 13:04:56

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Formidable !!!J'ai enfin trouvé la digne succession de Sitadel ! Appelée simplement Sit@del2 D4
http://developpement-durable.bsocom.fr/ … 3,106,107,
Cliquez sur logements commencés par exemple, choisissez le mois qui vous intéresse (à l'année c'est mieux), et cliquez sur votre département et il est donné toutes les communes. C'est plus compliqué qu'avant mais on s'y habitue.

Topo (alarmant en terme d'étalement urbain, mais en terme de démographie une maison accueille plus d'habitants qu'un appartement) des départements ayant mis en chantier le plus d'individuel en 2009 :

1° Gironde 5621 logements individuels (3616 maisons individuelles pures et 2005 maisons groupées sur 10 974 logements en tout)
2° Loire-Atlantique 5 070 (4095+975, sur 9 645 logements en tout)
3° Vendée 4672 (4203+469, sur 5 359 logements en tout, soit 87,2% des logements !!)

Un petit topo des régions qui ont le plus commencé de logements en 2009 (chiffres 2008 entre parenthèses):

1° Rhône-Alpes 40 316 (49 812)
2° IDF 34 852 (42 003)
3° L-R 25 231 (26 410)
4° Aquitaine 24 149 (30 288)
5° Bretagne 23 238 (29 618)
6° PDL 22 886 (23 654)
7° PACA 19 801 (27 892)
8° M-P 19 646 (23 389)

Topo des départements :

1° Rhône 12 657 contre 12 068 en 2008 (8281 collectifs, 2006 logements rien que dans le 7e arrondissement de Lyon, sur 3561)
2° Gironde 10 974 (très forte baisse, 14 702 en 2008)
3° Hérault 10 680 (légère hausse, 10 059 en 2008)
4° Haute-Garonne 9 829 contre 10 720 en 2008 (forte baisse, mais très forte hausse Toulouse intra-muros qui passe de 3 357 à 4341 en 2009, soit 44,2% des mises en chantier départementales)
5° Loire-Atlantique 9 645 (légère hausse, 9 275 en 2008, après plusieurs années passées au-dessus des 10 000)

A Nantes ont été mis en chantier 1 210 logements en 2009, contre 2 389 en 2008 (et 2950 en 2007), soit un effondrement de moitié !
Saint-Nazaire : 671 en 2008, 749 en 2009.

Dernière modification par eiffel-ô (11-03-2010 13:35:02)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#6 11-03-2010 17:09:20

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Pour la seconde année consécutive, le nombre de logements en construction dans le département passe sous la barre des 10 000 annuels, ce qui n'était pas arrivé depuis 2003. Cependant, parmi les 5 départements les plus actifs, la Loire-Atlantique est le seul avec l'Hérault à augmenter.
Contrairement aux autres villes où j'ai constaté un certain recentrage des mises en chantiers dans les villes-centre en raison de la crise, la Loire-Atlantique déroge à la règle.
Nombre de logements mis en chantier en 2009 (en 2008 entre parenthèses) :

-Nantes 1 210 (2 389) --> chute de 49,4%
-CUN 3 755, dont 2 545 pour la CUN hors Nantes (4 356, dont 1 967 pour la CUN hors Nantes)
-aire urbaine Nantes 5 517, dont 1 762 pour les communes hors CUN (5 798, dont 1 442 pour les communes hors CUN ) --> au total, petite baisse de 4,85%.

Analyse :
Alors même que le nombre de logements mis en chantier a augmenté de 4% en un an dans le département, le nombre de logements commencés à Nantes a chuté de 49,4%. L'agglomération (CUN) hors Nantes compense cette énorme chute par une hausse de 29,4% (323 constructions à Couëron en 2009 par exemple). L'aire urbaine hors CUN progresse elle aussi de 22,2% (133 constructions à Sainte-Pazanne, 132 à Nort-sur-Erdre). Mais la ville de Nantes représentant la plus grosse partie des constructions, le nombre de logements total mis en chantier diminue légèrement sur un an de 4,85% à 5 517 (6056/an en moyenne entre 2004 et 2009, 4846/an entre 1998 et 2003).
Or, le nombre de logements commencés dans le département a augmenté de 4% en un an. Je me suis donc attelé à voir la part de Saint-Nazaire : (chiffres 2008 toujours entre parenthèses)

-Saint-Nazaire 749 (671)  --> hausse de 11,6%
-pôle urbain 1303 (1142) --> hausse de 14,1%
-aire urbaine 1 812, dont 509 pour les villes hors pôle urbain (1498, dont 356...)--> hausse totale de 21%

L'analyse est rapide, tout est en hausse pour Saint-Nazaire, et de plus en plus au fur et à mesure que l'on s'éloigne du centre (surtout l'aire urbaine donc). Ce pôle gagne toujours plus d'attraction depuis quelques années. C'est donc encore une fois surtout le reste du département qui explose en 2009 par rapport à 2008, c'est-à-dire les nouvelles couronnes nantaises, nazairiennes (non inclues dans le périmètre 1999), et toutes les villes côtières. Ainsi, en additionnant les deux aires urbaines, on obtient 7 329 constructions en 2009 contre 7296 en 2008 (la forte hausse de Saint-Nazaire compense la petite baisse de l'aire nantaise), ce qui signifie que les constructions en dehors de ces deux aires urbaines et donc sur le reste du département sont passées de 1 979 à 2 316 logements, soit une hausse de 17% en un an.

Enfin, 10 242 logements ont été autorisés en 2009 et 13 929 en 2008 dans le département, ce qui est de bonne augure pour les deux années à venir pour les 3 plus grosses villes notamment, car pour certaines ce sera le calme plat, comme Bouguenais ou Carquefou avec respectivement 2 et 7 logements autorisés en 2009.
nombre autorisations 2009
-3078 à Nantes
-744 Saint-Nazaire
-411 la Chapelle-sur-Erdre
-359 à Saint-Herblain

nombre autorisations 2008 :
-2851 à Nantes
-1405 Saint-Nazaire
-671 à Saint-Herblain

Dernière modification par eiffel-ô (11-03-2010 17:21:10)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#7 11-03-2010 17:52:27

Drey
Hermitage plaza
Lieu: Nantes/Bordeaux
Date d'inscription: 18-03-2007
Messages: 7396
Immeubles: 258
Photos: 810

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Merci pour cette analyse précise et très intéressante eiffel! B6

Où trouves-tu les chiffres d'autorisations de constructions?

Autant les 7 logements autorisés à Carquefou cette année ne m'étonnent pas, autant les 2 logements autorisés à Bouguenais oui. Cette dernière est moins résidentielle, et dispose d'espaces urbanisables important (ainsi que de nombreuses Zac). Espérons que l'année 2010 soit plus prolifique pour ces deux communes, surtout pour Bouguenais...

Dernière modification par le brigadier (11-03-2010 17:53:24)


"Une ville achevée est une ville morte"

Hors ligne

 

#8 11-03-2010 18:13:45

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Au niveau communal, pour les petites communes notamment, je pense qu'il faut lisser sur plusieurs années, en fonction des démarrages/achèvements de ZAC. Pour Carquefou, qui a connu une forte croissance ces dernières années, j'imagine qu'il s'agit d'un "trou d'air" consécutif à l'achèvement de la ZAC du Souchais, par exemple. A Nantes la chute de mises en chantier reste quand même impressionnante ! Quelle(s) cause(s) à votre avis ? Un contexte (crise) plus défavorable à l'offre nantaise, compte-tenu des prix pratiqués ? Un redémarrage de la première couronne, affaiblissant la demande intramuros ? Le fait que Pré-Gauchet et à moindre mesure l'IDN soient en attente d'une seconde phase, et que Erdre-Porterie tarde à sortir de terre ? Un peu des trois ?

Mais la tendance à l'étalement est plus vive que jamais, j'espère que les élus de Nantes et de Loire-Atlantique en sont bien conscients.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#9 11-03-2010 18:30:41

Drey
Hermitage plaza
Lieu: Nantes/Bordeaux
Date d'inscription: 18-03-2007
Messages: 7396
Immeubles: 258
Photos: 810

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Oui probablement une phase de transition...

Un point positif tout de même, la hausse des autorisations sur Nantes en 2009! L'année 2010 devrait être riche, avec le "grand lancement" de la Zac Erdre-Porterie, la seconde phase d'Euronantes...


"Une ville achevée est une ville morte"

Hors ligne

 

#10 11-03-2010 18:40:52

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Sur ce lien, dans la partie droite, tu trouveras tout ton bonheur A7
Rapport: SIT@DEL2 - Logements autorisés par commune (01/2008-01/2010) Documentation
Rapport: SIT@DEL2 - Logements commencés par commune (01/2008-01/2010) Documentation
Rapport: SIT@DEL2 - Logements par nature du projet (01/2008-01/2010) Documentation

On peut sélectionner la date voulue en cliquant sur "période" puis la case (mois, trimestre, ou par année).
Sinon, il n'y pas que les logements, il y a les bureaux notamment, en cliquant cette fois à gauche sur "Sit@del2 - Locaux non résidentiels" :
Ainsi, là je viens de calculer les mises en chantier de bureaux sur la CUN en 2008 et 2009 E9
2008 : 172 686 m²( C4 )
2009 : 33 742 m²

L'année 2008 est hallucinante, 173 000 m² de bureaux mis en chantier sur la CUN, dont 86 703 à Nantes (Euronantes) et 37 484 à St-Herblain. Puis 2009 plus rien, 34 000 m² (12 012 m² à St-Herblain, 8 766 à Carquefou et 7407 à Nantes), certes il y a la crise mais ce doit sûrement être un cycle, le temps d'absorber tout çà...
Sinon il serait intéressant de voir la part de l'aire urbaine, en forte croissance, avec les exemples 2009 de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu avec 2 218m², Saint-Julien-de-Concelles avec 1572 m², Le Bignon avec 1202 m² (nouveau parc créé à l'ouest du primitif depuis 2005 en pleine campagne, déjà 20 000 m² de bureaux créés sur les deux parcs depuis 2006). D'ailleurs si ce parc continue à s'étendre (près du péage où l'autoroute court vers la Vendée) si vite, il pourrait rejoindre un jour le village même du Bignon au Sud et faire partie de l'unité urbaine par jointure avec la zone du Taillis aux Sorinières elle-même en procédure de zac et avec possibilité d'extension de l'autre côté de la départementale vers le parc du Bignon justement.

Sinon pour Carquefou tu as raison renard, la ville attend de concrétiser et démarrer son "projet 2015" et ses 1 400 logements, bureaux, etc.
Pour la chute nantaise, je dirais un peu des 3 (tes arguments), sûrement aussi la crise qui a retardé beaucoup de projets qui vont repartir en 2010 (inévitable vu le rythme très fort des autorisations intra-muros) mais surtout je pense à un trou d'air naturel (comme pour les chiffres des bureaux) suite à une année 2007 et un premier trimestre 2008 exceptionnels. Pour rappel, voici le nombre de logements mis en chantier sur la CUN chaque année depuis 1996 :

1996 : 3608
1997 : 3397
1998 : 4101
1999 : 3229  *
2000 : 2824
2001 : 2503
2002 : 3380
2003 : 3762  **
2004 : 4306
2005 : 4745
2006 : 3414
2007 : 5125 (dont 2 900 Nantes intra-muros !)
2008 : 4356 (1 272 juste au premier trimestre et juste sur Nantes)
2009 : 3755 (1 210 Nantes intra-muros)

* De 1999 jusqu'à 2002, cette faible production correspond à l'explosion de l'aire urbaine (prix trop forts en cœur de ville, absence de politique de densification, forte croissance départementale difficile à absorber, etc)

** De 2003 à aujourd'hui : mise en place d'une politique de densification avec de grosses zac dans l'unité urbaine. C'est là que nous pouvons voir l'année 2006 comme une exception, et je pense que 2009 est la même chose (même s'il y a la crise), pour la même raison, à savoir l'effet trou d'air passager. Peu de souci à se faire donc, d'autant que comme le rappelle le brigadier, les autorisations sont en hausse, malgré un niveau 2008 déjà très forts. D2

Dernière modification par eiffel-ô (11-03-2010 19:02:54)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#11 16-03-2010 11:47:33

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

En décortiquant un peu les années 2008 et 2009, je constate une reprise dans plusieurs communes de la première couronne (excepté le mauvais chiffre 2009 pour Nantes déjà expliqué) :

A Gauche, en cumulant 2008 et 2009 (en 2 ans donc) : villes du département dépassant 192 logements.
Entre parenthèse : production livrée annuellement selon l'auran entre 99 et 2006, en un an donc, chiffre que j'ai multiplié par 2 pour donner l'évolution et comparer avec les 2 années 2008-09 :

Nantes              3599 logements en construction (1 528), production annuelle en hausse de presque 18%
Saint-Nazaire     1420
Rezé                 537                               (222), hausse de 21%
Saint-Herblain    428                               (173), hausse de 24%
Couëron            434                               (90), production multipliée par 2,41 !
la Chapelle-sur-Erdre    424                     (97) multiplication par 2,19 et 116 logements commencés en janvier 2010
Bouguenais        406                              (83) multiplication par 2,45
Sainte-Luce-sur-Loire  349                       (70) multiplication par 2,49
Les Sorinières    333                               (73) multiplication par 2,28
Vertou               291                               (143) même niveau
Guérande          289
Saint-Sébastien-sur-Loire  284                 (67) multiplication par 2,12
Le Loroux-Bottereau  257 *
Carquefou         230                               (204) forte baisse de 56% (creux en attendant le projet Carquefou 2015)
Pornic               221
Sainte-Pazanne  206  *
Nort-sur-Erdre     199  *
Saint-Jean-de-Boiseau 197                      (25) multiplication par 3,94 pour ce village de 4 716 hab A8
Herbignac          192

La baisse de production en 2009 à Nantes intra-muros est donc à relativiser, d'autant plus qu'au final la production annuelle sur 2 ans est supérieure à 99-06. La baisse intra-muros 2009 est sûrement passagère et 2008 compense largement. De plus, un grand nombre de communes de la CUN explose par rapport aux années passées, en raison de la politique de densification qui voit le commencement de nombreuses grosses zac. Je n'ai pas cité les communes qui produisent moins, mais c'est souvent la même chose, Thouaré est en hausse de 46% (163 logements en 2008-09 contre une production antérieure annuelle de 56 logements), le Pellerin multiplie par 2,1, etc...
Les logements commencés en 2009 seront finis en 2011 (une maison individuelle est achevée en moyenne quinze mois après son autorisation, un immeuble collectif 24 mois après) et donc les habitants visibles au 1er janvier 2012. Ainsi, on peut raisonnablement estimer compter environ 293 000 habitants à Nantes au 1er janvier 2012, soit une légère accélération en raison de la forte production depuis 2005.

* Notons le niveau incroyable de ces 3 communes de l'aire urbaine de Nantes.
Le Loroux-Bottereau explose sa production. La commune comptait 6 177 hab en 2007 (2,84%/an, +1238 hab depuis 1999), probablement 6800 en 2010 et a pour 2011-12 un potentiel d'accueil de 640 habitants, et presque autant pour 2012-13 en raison des autorisations (229 en 2008-09). Avec la décohabitation, la commune compterait probablement 7 300 hab en 2012, 7 550 au 1er janvier 2013.
Même chose pour Sainte-Pazanne qui poursuit son ascension, 4 946 hab en 2007 (4,61%/an, + 1498 hab depuis 99), probablement 5 200 hab en 2010, 5 600 en 2012, 5 700 en 2013.
Troisième et dernière commune, Nort-sur-Erdre, qui va rapidement profiter du tram-train, comptait 7 197 hab en 2007 (2,55%/an, +1312 hab), se maintient à son niveau très élevé depuis 2005, et compte probablement 7 800 hab en 2010, 8 200 en 2012, 8 300 en 2013.
J’ai constaté que l’étalement urbain est à relativiser. Si le nombre de constructions progresse toujours dans l’aire urbaine, et même si la part de maisons reste toujours la même (à savoir très forte, 50%), en fait il ralentit dans beaucoup de communes (la Haie-Fouassière, Saint-Mars-du-Désert et Petit-Mars, Geneston et beaucoup d'autres par exemple ne construisent presque plus alors qu'elles ont connu des taux de 2 à 6% annuels), mais explose dans quelques-unes, et les plus importantes (effet de la ligne Nantes-Pornic pour Sainte-Pazanne, du scot et du tram-train pour Nort, etc), ce qui fait que finalement les chiffres de construction de l'aire urbaine continuent régulièrement d'augmenter légèrement. Sur la côte et son arrière-pays, ce ralentissement est loin d'être observable, l'étalement se poursuit partout (exemple d'Herbignac). Donc l'étalement continue fortement, mais les gros pôles centraux et secondaires du département concentrent de plus en plus la construction.

En ce qui concerne les autorisations, elles sont en baisse de 10,7% sur la CUN et sur un an (hausse de 8% pour Nantes, baisse de 26,5% sur le département), mais le fort chiffre pour la CUN de 2008 (5901) et même de 2009 (5270), laissent augurer une bonne année 2010, notamment Saint-Sébastien-sur-Loire qui compte 869 logements autorisés en 2 ans (je le disais bien que les programmes étaient nombreux), ou Saint-Herblain avec 1 030 logements autorisés, Couëron avec 628, la Chapelle-sur-Erdre avec 580. Nombre de communes ont un nombre d'autorisations sur 2 ans dépassant 200, notamment des petites villes de la CUN telles Le Pellerin (270), Thouaré (247), Basse-Goulaine (219) et Bouaye (205), mais aussi les villes du scot Nantes-Saint-Nazaire, à savoir La Baule-Escoublac (301), Savenay (228), des villes côtières (Saint-Brevin-les-Pins avec 273, Pornic avec 217, Herbignac dans l'arrière-pays avec 187), et les grosses villes de l'aire urbaine de Nantes, avec Vallet (287).
Reste à savoir l'impact de la crise dans tout çà et si dans les nombreuses communes que j'ai citées (Geneston et autres), il ne s'agit pas plutôt d'une pause plus que d'un ralentissement voulu par certains maires (la Chapelle-Heulin notamment) pour pouvoir "absorber" puis repartir plus tard très fort.

Dernière modification par eiffel-ô (16-03-2010 11:58:50)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#12 16-06-2010 19:39:19

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Extrait d'un article du magazine Loire-Atlantique :
"les projections actuelles laissent penser que la Loire-Atlantique pourrait compter 1,5 million d'habitants en 2030".
Jusque là rien de nouveau, sauf la suite :
"un scénario basé sur la prolongation des tendances 1999-2006 présente même un chiffre de 1 648 000 habitants en 2030"

Pourtant, même en rajoutant 14 200 habitants fois 24 années, on trouve 1 574 801 habitants, mais à mon avis c'est parce que mécaniquement plus la population augmente, plus le nombre de naissances augmente aussi, c'est pourquoi le chiffre donné est supérieur, d'autant plus que les nouveaux arrivants sont très largement des jeunes actifs. De plus, le solde migratoire est peut-être amené également à encore augmenter car :

"contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, une personne sur 2 qui s'installe est un actif et les retraités représentent moins de 10% des nouveaux habitants"
L'afflux de retraités n'est donc peut-être qu'à ses débuts...

Dernière modification par eiffel-ô (16-06-2010 19:59:41)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#13 30-06-2010 19:00:25

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Je n'arrive pas à retrouver mes messages où j'évoquais le record démentiel de constructions à Nantes et en Loire-Atlantique en avril !!!!
Quelqu'un se rappelle où on en avait parlé ?On se demandait même si c'était un bug !

Eh bien en mai, cela se confirme, la Loire-Atlantique est le 2eme département le plus productif de toute la France avec 1 060 mises en chantier (moitié collectif et  1 096 pour la Haute-Garonne) !C'est beaucoup moins que le mois précédent (2 253) mais cela reste un chiffre (très) fort.

Nombre de logements commencés en mai :
- Saint-Nazaire 229 (454 depuis janvier, cela ferait plus de 1000 en un an, ce qui correspond au rythme à attendre pour atteindre 100 000 habitants en 2030)
- Nantes 78 (1 330 depuis janvier)

J'ai compté cela fait 3 075 logements commencés en 5 mois sur la CUN. A ce rythme cela ferait 7 380 sur 2010.

Autre record, le département a autorisé 1 994 logements en mai, c'est plus que tout l'Aquitaine ou le L-R. Le second département est le Nord avec 1 692 autorisations.

Dernier point, 21 589 m² de bureaux ont été mis en chantier en mai
sur le département (9 605 à Carquefou, 4 104 à la Baule, 1 505 à Saint-Nazaire, 1 467 à Orvault, 1 000 à Vertou), soit la seconde place en France après les Hauts-de-Seine (26 296 m²), c'est plus que tout Rhône-Alpes...


Quelqu'un pourrait m'expliquer cette euphorie de construction en Loire-Atlantique ?
Le département gagne encore en attractivité ?

Dernière modification par eiffel-ô (30-06-2010 19:06:22)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#14 30-06-2010 21:02:18

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

eiffel-ô a écrit:

Je n'arrive pas à retrouver mes messages où j'évoquais le record démentiel de constructions à Nantes et en Loire-Atlantique en avril !!!!
Quelqu'un se rappelle où on en avait parlé ?On se demandait même si c'était un bug !

C'est ici --> http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 17#p309017

Quelqu'un pourrait m'expliquer cette euphorie de construction en Loire-Atlantique ?
Le département gagne encore en attractivité ?

Je pense que le maire de Notre-Dame-des-Landes a lancé en grand secret une réplique à l'identique du Sillon de Bretagne, dans l'axe des pistes du futur aéroport. Ou alors le correspondant de l'Insee à Nantes marche aux amphet'

Non, je n'ai pas d'autre explication, si ce n'est l'hypothèse du réajustement évoquée par le brigadier. Ce serait quand même étonnant par exemple que la CUN, qui vient de fixer un objectif de 5000 logements, n'ait pas anticipé une telle explosion de la construction.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#15 30-07-2010 13:28:06

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Merci Renard.

En juin la Loire-Atlantique est le département à avoir le plus d'autorisations de logements de toute la France (une fois n'est pas coutume) et le 3è le plus productif derrière l'Hérault et le Maine-et-Loire malgré une plus faible activité logique l'été.

Rapide résumé sur les 6 premiers mois, à multiplier par 2 pour donner une idée sur un an :
                   Autorisations                 Mises en chantier
L-A              9 342 (colossal)              6 032
Gironde        6 213                            5018
Nord             6 954                           4 969
Rhône          7 959                            4 830
Hérault          5 778                           4 383
Hte-Garonne 7 185                            4 298

Nantes         2 026                            1 377
St-Nazaire      285                              605
CUN             6 159 (colossal)             3 316

Rezé              728                              177
St-Herblain     576                              185
Couëron         200                              217
St-Sébastien   193                              203
Bouguenais    197                              200
La Chapelle    185                              193
Vertou            312                              180
Sainte-Luce     512                             139
Orvault           397                             130

Grandchamps est la ville de la deuxième couronne qui produit le plus :
125 (117 maisons)                 64 (62 maisons)


Malgré son faible chiffre comparé aux mois derniers, le département se place avec 5 496 m² de bureaux commencés (2 478 à Nantes) derrière la Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, le Finistère, le Rhône et l'Essonne.
Le chiffre le plus incroyable est l'autorisation de bureaux, 36 920 m², loin devant le Finistère et l'Ille-et-Vilaine avec 22 000 m².
A noter que Nantes autorise 10 577 m² de bureaux, peut-être la phase 2 EuroNantes, un ou deux immeubles du moins, et Saint-Herblain autorise 21 128 m².

La Haute-Garonne et les Bouches-du-Rhône n'arrivent toujours pas à se relever, ou en tout cas retrouver le niveau d'avant qui était très fort, que ce soit en production de logements ou de bureaux. Peut-être leur cycle de croissance avait atteint un pic. Il est normal que cela redescende.

Maintenant que l'on sait que la Loire-Atlantique est le département le plus productif toutes catégories confondues sur les 6 premiers mois de l'année, je ferai un prochain bilan à la fin de l'année, sauf chiffre hors norme notable (une forte autorisation de bureaux à Nantes laissant présupposer l'arrivée de rendus pour Euronantes 2, ou autres chiffres très forts).


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#16 30-07-2010 13:58:39

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

La Haute-Garonne et les Bouches-du-Rhône ne construisent pas une part plus importante de collectifs (par rapport aux années précédentes et/ou à la LA) ? Les AU de Toulouse et Marseille empiètent aussi largement sur les départements voisins, ce qui repousse sans-doute le "front" de l'étalement urbain.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#17 20-08-2010 21:17:43

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

AVERTISSEMENT :
Depuis mars 2009, le suivi des permis de construire est fortement perturbé.
2 problèmes ont été rencontrés :
-  difficultés rencontrées par le ministère lors du passage à Sit@del2. Ces problèmes sont en train d’être résolus, seuls les chiffres sur les logements commencés ne sont pas encore définitifs et ne sont pas disponibles à un niveau géographique fin.

...

http://www.pays-de-la-loire.developpeme … ubrique=69

Ça ressemble à un bug...


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#18 21-08-2010 11:46:59

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Oh non je devrai mettre à jour tous les chiffres de mes posts précédents^^C'est quand même dingue, sur 9 villes de PDL à avoir de mauvais suivis, 7 sont de la banlieue nantaise. Le chiffre très faible de 3 755 logements commencés en 2009 sur la CUN est donc bien en-deçà de la réalité, ce qui est de bonne augure en cette année de crise.

le renard a écrit:

La Haute-Garonne et les Bouches-du-Rhône ne construisent pas une part plus importante de collectifs (par rapport aux années précédentes et/ou à la LA) ? Les AU de Toulouse et Marseille empiètent aussi largement sur les départements voisins, ce qui repousse sans-doute le "front" de l'étalement urbain.

Oui ces 2 aires urbaines dépassent largement leur département mais ceci depuis de nombreuses années. Pour les Bouches-du-Rhône c'est la plaine du Var qui prend le relais et absorbe le surplus démographique, mais je pense tout simplement que la Haute-Garonne était arrivée à un seuil exceptionnel de croissance et qu'elle ne peut plus maintenant le maintenir. Il faut savoir qu'à ses meilleures années ce département lançait annuellement plus de 14 000 logements (9 à 10 000 en 2008 et 2009).
Sinon je viens de voir que de 2003 à 2007 la Vendée a produit annuellement entre 7 et 9 000 logements dont 6 à 8 500 maisons (5 à 6000 logements entre 1999 et 2002 et en 2008 et 2009), il se pourrait donc que la Vendée s'approche des 2% de croissance annuelle entre 2007 et 2010. Il serait intéressant de savoir la part de ce dynamisme qui est à incomber à la proximité de Nantes.

Dernière modification par eiffel-ô (23-08-2010 14:09:38)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#19 21-08-2010 13:45:19

Romuald
Tour Eiffel
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 3216
Immeubles: 2
Photos: 1
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Au sujet de Toulouse
Depuis 2008, il faut prendre aussi en compte le nouveau maire (aussi président de la communauté urbaine) qui a bloqué tous les projets. Là, on doit faire fasse à une pénurie importante en logements.

Article de Février 2010

Peut-on pour autant parler de « reprise » ? Pas sûr, car d'après l'Observer la pénurie de logements neufs, déjà annoncée l'an dernier, se confirme. Surtout dans Toulouse, où les nouveaux programmes sont un peu au point mort et l'offre commerciale (appartements et individuel groupé) en baisse de 60 % ! Il y a actuellement 2 120 lots disponibles sur l'agglomération, dont 81 % d'appartements et 13 % d'individuel groupé, et seulement 37 % de l'offre se situe dans la ville-centre, soit 783 logements en tout et pour tout.

Il faudrait trois fois plus de stock pour répondre aux besoins annuels. Les professionnels du neuf font donc des appels du pied aux collectivités locales : « Il faut développer des zones d'aménagement au plus vite, je crains qu'on ait du mal à produire sur les mêmes niveaux », insiste, mois après mois Alexandra François-Cuxac.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/02 … neufs.html


Je ne pense pas qu'à Toulouse le rythme baisse, les besoins sont les mêmes, c'est juste qu'on a le plus mauvais maire de l'histoire des élus de France.  A11
J'espère que d'ici 1 an tout sera redevenu normal.

Dernière modification par Romuald (21-08-2010 13:46:04)

Hors ligne

 

#20 21-08-2010 15:05:48

Philippe
Tour Eiffel
Lieu: Paris
Date d'inscription: 10-06-2006
Messages: 3424

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

merci à vous pour vos précisions. Le cas de la Haute-Garonne est lancinant.
Eiffel O, la Haute-Garonne à 14 000 logements les années de boom, c'était très (trop?) élevé en effet au vu de la croissance aux alentours de 18000-20000 hab/an.
Les chiffres de Loire-Atlantique sont impressionnants. Tant mieux si cela peut relancer la machine, car les chiffres de 2006 semblaient montrer un ralentissement démographique de la région Nantes. Maintenant, la ville va peut-être reprendre un ascendant sur la croissance bordelaise elle aussi repartie dernièrement (?). Belle dynamique côtière en tout cas.

Hors ligne

 

#21 22-08-2010 14:22:47

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Comment se fait-il que le maire de Toulouse bloque à ce point les constructions ?


Tout à fait Philippe, la croissance de l'unité urbaine de Nantes est passée de 1,1% en 1990-1999 à 0,56% en 1999-2007, c'est très faible !
La croissance de l'aire urbaine est passée de 1,1% à 0,97% dans la même période. Cela ne signifie cependant en aucun cas que Nantes a perdu de l'attractivité. La production de logements a en effet fortement chuté au début des années 2000 sur la CUN et elle a explosé non pas sur l'aire urbaine délimitations 1999 mais s'est reportée encore bien au-delà, ce qui a malheureusement provoqué probablement le plus fort (ou l'un des plus forts) étalement urbain de France, jusqu'en sud Vendée et l'ouest du Maine-et-Loire :
http://a.imageshack.us/img824/8813/evolaunantes.jpg

Pour conclure, avec les nouvelles délimitations de l'aire urbaine, nous verrons en fait que la croissance de l'aire urbaine a augmenté à 1,2%, ce qui correspond au taux du département. De plus, la production de logements est bien repartie sur Nantes et banlieue. La volonté de construire 5 000 logements par an sur la CUN ne mettra en aucun cas un terme à l'étalement urbain car l'ambitieux plan départemental de l'habitat prévoit au moins 12 000 logements par an dans les prochaines années (seule 2007 a dépassé ce chiffre), soit plus du double de l'offre sur la CUN.

Pour la croissance bordelaise, je pense qu'elle n'en est qu'à ses débuts, avec l'arrivée du tgv vers Paris, d'autant plus que la CUB a parlé de 10 000 logements par an.

Dernière modification par eiffel-ô (22-08-2010 14:28:53)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#22 17-10-2010 14:18:44

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Voici les villes du département qui ont le plus construit :

mises en chantier 2006-2009 / nombre habitants 1999 / 2007 / estimation au 1er janvier 2011 (en estimant pour chaque logement mis en chantier un gain d'une personne par logement à Nantes, Saint-Nazaire, Saint-Herblain et la Baule, 1,5 à Châteaubriant et dans les communes littorales et de banlieue, 2 dans le périurbain) :

Nantes 8 959                                     / 270 251 / 283 025 / 291 984
Saint-Nazaire 3 009                           / 65874 / 68 522 / 71 531
Bouguenais 1 148                              / 15 627 / 16 698 / 18 420
Rezé 917                                          / 35 478 / 37 846 / 39 222
Saint-Herblain 798                            / 43 726 / 43 516 / 44 314
La Chapelle-sur-Erdre 741                 / 16 391 / 16 816 / 17 928
Guérande 591                                   / 13 603 / 15 356 / 16 243
Couëron 584                                    / 17 808 / 18 392 / 19 268
Carquefou 572                                 / 15 377 / 17 956 / 18 814
Vertou 554                                      / 20 268 / 21 199 / 22 030
Les Sorinières 546                           / 6 239 / 7 259 / 8 078
Saint-Brevin-les-Pins 545                  / 9 594 / 12 055 / 12 873
Le Loroux-Bottereau 537                  / 4 939 / 6 177 / 7 251         *
Sainte-Luce-sur-Loire 496                / 11 261 / 11 665 / 12 409
Saint-Sébastien-sur-Loire 488           / 25 223 / 24 724 / 25 456
La Baule 481                                  / 15831 / 16 719 / 17 200
Pornic 461                                      / 11903 / 13 906 / 14 598
Nort-sur-Erdre 434                          / 5 885 / 7 197 / 8 065          *
Pontchâteau 422                             / 7773 / 9 140 / 9 984           *
Pornichet 403                                 / 9668 / 10 442 / 11 047
Herbignac 394                                / 4353 / 5 184 / 5 972           *
Sainte-Pazanne 342                        / 3 448 / 4 946 / 5 630           *
Châteaubriant 337                          / 12065 / 12 466 / 12 972
Saint-Philbert-de-Grand-Lieu 318     / 6 253 / 7 465 / 8 101           *
Montoir-de-Bretagne 315                / 6204 / 6 298 / 6 771
Savenay 306                                 / 5883/ 7 039 / 7 651            *


* communes de périurbain


Faits marquants :
- Rezé va franchir les 40 000
- un nombre important de villes va dépasser les 20 000 ou s'en approche, comme Couëron, Carquefou, Bouguenais, la Chapelle, la Baule, et à plus long terme Guérande et Pornic
- explosion de la population de Saint-Brévin et des communes périurbaines
- un grand nombre villes de s'approche des 10 000, Pontchâteau, les Sorinières, Nort-sur-Erdre, Saint-Philbert, Savenay, mais il y en a en vérité encore plus, car j'ai arrêté la liste à 300 logements en 4 ans, Vallet et Blain s'approchent très rapidement des 10 000, mais aussi Basse-Goulaine, Thouaré, Treillières, Ancenis.
- Châteaubriant affiche un regain de population de plus en plus important au fil des ans.
- de très nombreux villages dépassent ou vont dépasser les 5 000

Dernière modification par eiffel-ô (17-10-2010 14:43:27)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#23 17-10-2010 17:15:48

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18693
Immeubles: 858
Photos: 1175
Site web

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Je rajouterais : Saint-Herblain et Saint-Sébastien gagneraient de nouveau des habitants. Globalement si ces chiffres s'avèrent justes, on assisterait à un vrai redémarrage de la première couronne.

Gageons qu'avec les opérations en cours et prévues, Saint-Herblain se peuple un peu plus rapidement car compte-tenu de la surface urbanisable offerte par la commune, de la qualité des dessertes routière, ferroviaire et par les TC, ces 798 mises en chantier font un peu pitié quand même E1


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#24 07-12-2010 19:38:14

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

L'Auran a étoffé son site de nombreuses nouvelles publications qui vont ravir les curieux!
1) Chiffres et repères
Nantes 6e ville de France et ses 11 quartiers :

http://www.auran.org/download/256-10/256-10LR.html

Entre 1999 et 2006, Nantes Erdre (1,5%/an), le centre-ville et l'île de Nantes (1,2%) sont dans l'ordre les quartiers à croître le plus, plus de 1%/an. Les nouveaux habitants investissent majoritairement le centre-ville, Malakoff-Saint-Donatien et les Hauts-Pavés, ce qui tend à montrer que Nantes Erdre croît par une très forte natalité due à un comportement périurbain, ce qui est confirmé page 34, 47% des familles de ce quartier sont des couples avec enfants, ce qui est le plus fort taux dans cette catégorie.

Si la ville de Nantes affiche une croissance du nombre d'emplois de 1,7%/an, l'aire urbaine affiche un incroyable 2,6% et le département 2,4 !!

Enfin, l'auran estime la population de Nantes intra muros en 2030 : entre 320 et 340 000 habitants. Nantes rattraperait ainsi quasiment Nice si elle continue sa stagnation. Mais méfions-nous de ces projections, ce n'est qu'à titre indicatif, d'autant qu'à Nantes çà fluctue constamment, record des années 1990, faible production de logements de 2000 à 2005, belle reprise depuis et chiffres démentiels pour 2010 avec probablement plus de 3 000 logements commencés et plus de 4 000 autorisés !

Sur les 10 premiers mois de l'année, il y a déjà une multitude de records : 6 127 logements commencés sur la CUN (sûrement plus de 7 000 en fin d'année) et 1 068 à Saint-Nazaire... Le record de 2007 est explosé.

Et 2010 ne sera rien comparée à 2011, déjà 9 197 logements autorisés en 10 mois sur la CUN, çà donnera probablement du 11 000 en fin d'année...


edit : encore une accélération en novembre avec 1 170 logements commencés sur la CUN, soit 7 297 en 11 mois (3 167 sur Nantes) et 12 486 en 11 mois sur le département.
Décélération pour les autorisations, soit en 11 mois 9 657 autorisations sur la CUN (3 716 sur Nantes) et 15 787 pour le département

Dernière modification par eiffel-ô (04-01-2011 12:26:45)


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 

#25 07-12-2010 20:20:19

eiffel-ô
Tour Eiffel
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 03-08-2008
Messages: 3770
Immeubles: 334

Re: Démographie de Nantes, Saint-Nazaire et du département

Suite :

Il y a une autre estimation de l'agrandissement de l'aire urbaine sur cet autre lien :
2°) Évolution du territoire urbanisé et du territoire des déplacements entre 1960 et 2008
http://www.auran.org/download/230-09-WEB.pdf
Je poste les deux estimations, sachant que je pense qu'il faut mieux croire la nouvelle (amoindrie) car c'est la plus récente :
http://img63.imageshack.us/img63/3198/aireur.png
http://a.imageshack.us/img824/8813/evolaunantes.jpg

Regardez bien dans le PDF la part de la population de Clisson (et agglo) travaillant dans la commune même ! 20 à 40%!! C'est ridiculement bas pour un pôle d'une ampleur départementale ! Ce qui me fait dire que Clisson rentrera bientôt dans l'aire urbaine de Nantes, l'arrivée du tram-train dans quelques mois s'en chargera...


A vos commentaires...


Ma carte des opérations d'urbanisme sur le Nord-Vendée (12 pages) :
https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203 … &msa=0

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact