En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSForum de discussionFranceOccitanieDiscussion : Occitanie…

Occitanie - Discussion générale

#26 18-02-2017 19:20:02

ANDRE
Tour Total
Date d'inscription: 14-08-2009
Messages: 995

Re: Occitanie - Discussion générale

Les système Lyonnais et Marseillais ne s'entrelacent pas tant que ça.

Lyon étend son système sur l'ensemble de l'ex région RA, hormis pour ce qui concerne les critères navettes domicile-travail et navettes domicile- travail des cadres des fonctions métropolitaines où existent les systèmes "Savoie-lac Léman" et "Moyenne vallée du Rhône". Le système "Clermond-ferrand-Auvergne" est autonome pour tous les critères mais la dynamique de rattachement est cependant tardive, en milieu ou en fin de processus, marquant la faiblesse de ces liens.

Marseille étend son système sur l'ensemble de la région PACA avec un système Méditerranéen en ce qui concerne les migrations résidentielles des étudiants

Un réseau émerge rapidement autour de Marseille La constitution du réseau s’étendant le long du littoral méditerranéen débute très rapidement : Marseille-Aix et Toulon sont les premières à former un réseau. Les aires de Montpellier et de Nîmes se regroupent ensuite entre elles, puis rejoignent rapidement l’ensemble formé par les aires de Marseille-Aix, Toulon, Nice et Avignon. À ce réseau s’agrègent successivement 18 autres aires.

Constater l'existence d'un système plus ou moins vaste en fin de processus a moins d'intérêt que d'analyser l'apparition des sous systèmes au cours du processus.

ex: Transferts d’établissements. Le réseau de Montpellier se constitue rapidement. Montpellier se regroupe d’abord avec Sète puis, successivement, avec Lunel, Nîmes, Béziers, Alès, Narbonne et Carcassonne. Cet ensemble intègre en fin de processus les aires de Perpignan et Saint-Cyprien regroupées dès le début.

Hors ligne

 

#27 19-02-2017 23:50:33

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

https://www.topuniversities.com/city-rankings/2017

L'Occitanie à l'honneur avec nos 2 métropoles meilleures villes étudiantes du monde

Toulouse a la 68 ème place et Montpellier 90 ème

seul Paris , Lyon, Toulouse , Montpellier et Lille figure dans le top 100  B6  F6


dalco, GRD_34 et stoker ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#28 21-02-2017 20:12:57

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

http://ecomnews.fr/article/7955/Analyse … -occitanie

Quelles sont les principales caractéristiques économiques de la région Occitanie


Avec 5 731 000 habitants, l’Occitanie est la 5ème région de France, mais pourrait devancer les Hauts-de- France et la Nouvelle-Aquitaine d'ici 2022, si le rythme de croissance démographique, le 2ème de métropole après celui de la Corse, perdurait. Chaque année, la population augmente de 51 400 habitants, soit l'équivalent d'une ville comme Narbonne

En conséquence, le taux de chômage régional, le 2e taux le plus élevé après la Corse, reste structurellement plus élevé en Occitanie qu'en métropole.

L’Occitanie est la région qui compte le plus de pôles de compétitivité : 14 sur les 71 en métropole dont 7 implantés principalement dans la région

Forte de deux grands pôles d'enseignement supérieur d'envergure nationale, l'Occitanie est la 2e région de province pour l'accueil des doctorants, après Auvergne-Rhône-Alpes.

Toulouse, le chef-lieu de région, a un rôle majeur dans le développement économique régional. L'aire urbaine de Toulouse concentre 27 % des emplois de la région (4e rang des grandes aires urbaines de plus de 100 000 emplois de province) et 45 % des emplois productifs (3e rang).

Elle contribue également à l'importance de la R&D en Occitanie : avec 62 % des emplois de la conception-recherche de la région, l'aire urbaine de Toulouse occupe le 1er rang des chefs-lieux de région en province.

L'Occitanie est la région qui présente la plus forte disparité avec Paca


oc31 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#29 24-02-2017 20:49:22

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

Encore une étude sur notre belle région

http://objectifnews.latribune.fr/econom … tanie.html

L'horizon s'éclaircit nettement pour les cadres de la région Occitanie. Selon une enquête menée par l'Apec (Agence pour l'emploi des cadres) auprès de 11 000 entreprises, entre 11 600 et 12 670 embauches de cadres sont prévues en 2017, soit le plus haut niveau de recrutement depuis 2007 et le début de la crise des subprimes.

Le marché de l'emploi des cadres est très dynamique en Occitanie, cela est lié aux secteurs d'activité comme celui de l'aéronautique et du spatial qui génère un cercle vertueux de recrutements"

Côté répartition géographique, l'ex-région Midi-Pyrénées concentre 61 % des embauches cadres de la nouvelle région (contre 68 % l'année précédente) et Languedoc-Roussillon 39 % (contre 32 %). Toulouse à elle seule concentre 50 % des recrutements en Occitanie.

L'Occitanie est la 3e région de France en matière de recrutement de cadres

À noter également que Toulouse est la 4e ville de plus de 25 000 habitants en nombre de cadres (99 700) devant Bordeaux (63 700) et Marseille (67 400). Montpellier figure à la 14e place avec 33 200 cadres


oc31 et dalco ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#30 01-03-2017 11:38:38

Cyr34
Tour Eiffel
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-07-2007
Messages: 3012

Re: Occitanie - Discussion générale

INFOGRAPHIE : " Toulouse vs Montpellier"

=> ici <=  A9 

Source : Grizette


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090627230873.gif     https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090824781791.gif  "Eh oui !"

dalco et ANDRE ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#31 11-03-2017 20:09:29

Chrispic
Modérateur piquant
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 10-03-2006
Messages: 4459
Immeubles: 1765
Photos: 1314
Site web

Re: Occitanie - Discussion générale

stoker a écrit:

"Un milliard d'euros pour le Plan Littoral 21"

Le 10 mars, à l’Hôtel de Région de Montpellier, avait lieu la présentation des conclusions du rapport sur l’aménagement du littoral en présence du Premier ministre Bernard Cazeneuve. Un accord-cadre entre l’Etat, la Région et la Caisse des Dépôts signe le lancement du Plan Littoral 21, avec des ambitions à horizon 2050.
Le Plan Littoral 21, projet régional élaboré conjointement par la Région Occitanie et la Caisse des Dépôts, a vocation à donner un nouvel élan à l'économie maritime et littorale, dite économie bleue, à horizon 2050.

Lancé en juillet 2016, il a fait l'objet d'une large concertation avec les collectivités locales, les acteurs de l'économie régionale et le Parlement de la mer, et méritait au moins la présence d'un ministre pour venir sceller un accord-cadre Etat-Région-Caisse des dépôts le 10 mars, à Montpellier.

Les premières grandes orientations du rapport sur l'aménagement du littoral, réalisé par les architectes Elisabeth et Christian Portzamparc et Laurence Tubiana, négociatrice de l'accord de Paris sur le climat, ont donc été présentées à l'Hôtel de Région de Montpellier, en présence du Premier ministre, Bernard Cazeneuve.

Un Parlement de l'urbanisme
L'ambition du projet est de doper l'attractivité du littoral méditerranéen sur sa partie Occitanie, menacée par le vieillissement des stations touristiques, l'inadaptation des infrastructures aux nouveaux usages, le risque d'étalement des équipements et le mitage du paysage, ou encore la pollution des lagunes et eaux marines. L'espace retenu par le Plan Littoral 21 n'est donc pas limité au trait de côte, mais s'étend en profondeur sur le territoire, incluant l'arrière-pays.

La vision stratégique était donnée par les auteurs du rapport.

« La Mission Racine (lancée en 1963 et qui a vu la création ex-nihilo de six stations balnéaires sur le littoral languedocien, NDLR) a eu ce mérite de nous laisser en héritage un trésor préservé, observe Christian de Portzamparc. Il y a un travail à faire sur les liens entre la côte et l'arrière-pays, le long de la côte. Il faudra imaginer, commune par commune, non plus des ZAC mais une vision en archipel, définie avec des architectes et des urbanistes qui décideront ensemble une méthode commune. Une sorte de Parlement de l'urbanisme qui travaillera sur la qualité de l'habitat, sur l'esthétique, la valorisation des étangs, etc. Ca pourrait être une méthode innovante. »

« Pas de projets pharaoniques, préconise Elisabeth de Portzamparc. Nous proposons de partir du potentiel existant, déjà riche, et de le développer avec des méthodes durables. »
Classer le patrimoine immatériel
Avant toute chose, l'architecte propose de valoriser tout ce qui fait l'identité de la région.

« Quand on superpose les différentes couches patrimoniales, nous arrivons à un ensemble divers mais cohérent, ajoute-t-elle. Notre première proposition, c'est le classement à l'Unesco du patrimoine immatériel de l'Occitanie, c'est-à-dire tout ce qui caractérise les cultures de la région. Ce qui permettra de construire un récit régional. »
Elle imagine, dans la continuité, de valoriser les différents sites classés par la création de « pavillons-nature » qui seraient des sortes de résidences d'artistes, afin de « faire vivre ces lieux ».

« Merci pour cette vision holistique, elle est indispensable, a déclaré le Premier ministre à l'attention d'Elisabeth et Christian de Portzamparc. Car il ne faut pas seulement rendre compatibles les activités maritimes mais essayer de penser toutes les problématiques dans des espaces allant au-delà de l'espace maritime. Ne pas penser ce qui se fait à Balaruc ou Bouzigues en écho à ce qui se fait à l'intérieur des terres serait une absurdité. Cette pensée holistique implique que l'on y mette de la matière grise, et dans cette période, cela fait du bien... »
Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, soulignait la volonté politique forte de ce projet tripartite.

« Une autre révolution est nécessaire, afin que notre région gagne son statut de puissance maritime européenne. La Méditerranée du futur s'inventera en Occitanie. Le tourisme est devenu une industrie majeure, mais son impact est fort sur un environnement fragile, et il manque de la cohésion entre le littoral et l'arrière-pays. Il faut remettre en désir notre littoral par l'innovation et la qualité. Mais il faut voir plus large que la problématique touristique. »
Une vitrine de la résilience écologique
L'ambition du Plan Littoral 21 est donc de concilier économie et tourisme durable. Globalement, il comprend trois orientations stratégiques : faire du littoral languedocien « une vitrine française de la résilience écologique », exploiter le potentiel d'innovation pour booster la croissance bleue, et améliorer l'attractivité, l'accueil et le vivre-ensemble.

Ce qui impliquera de verdir toute action d'aménagement du trait de côte, par exemple en luttant contre l'étalement urbain, en favorisant des infrastructures de transport et des modes doux de mobilité, ou en accompagnant la préservation écologique des milieux littoraux et des eaux marines et lagunaires.

Sur le plan économique, le Plan Littoral 21 s'attachera à valoriser les atouts de la région : faire émerger une filière régionale d'éolien offshore flottant (la région a remporté deux projets de fermes pilotes d'éoliennes flottantes au large de Gruissan et Leucate), renforcer la compétitivité des filières halieutiques, soutenir le développement d'une filière sportive autour du vent, structurer une offre touristique d'excellence, ou encore accompagner les innovations de ruptures dans les filières maritimes.

« Une centaine de projets ont été identifiés, et des appels à projets permettront de détecter d'autres projets, énumère Carole Delga. Il faut enclencher le cercle vertueux de l'innovation. Un plan d'équipement régional nautique sera lancé. La Région veut continuer à promouvoir un tourisme populaire. Il faut développer les ports, le fret, la logistique - et nous travaillons au projet d'un cluster logistique -, favoriser l'intermodalité pour accroitre trafic portuaire. Pour assurer le bien-vivre ensemble sur le littoral, priorité sera donnée à la réhabilitation des infrastructures urbaines et portuaires, au développement de l'offre de services... »
Toutes les conclusions de l'étude Portzamparc/Tubiana n'ont pas été finalisées. D'autres propositions seront faites d'ici la fin mars.

Des financements partagés
Ce premier accord-cadre du Plan Littoral 21 préfigure le futur contrat territorial littoral 2018, qui sera intégré au futur Contrat de plan Etat-Région (CPER). Sur la période 2017-2020, le coût total prévisionnel du Plan Littoral 21 est estimé à près d'1 Md €.

La Région Occitanie apportera 300 M€ (soit 33 % du financement global) sur les trois prochaines années. Le reste sera assuré par l'Etat (200 M€, soit 22 %), ainsi que par les collectivités locales et le secteur privé par effet de levier (400 M€, 45 %).

La part de financement de l'Etat repose sur le CPER, les crédits Investissements d'Avenir sur les deux projets d'éoliennes en mer (78 M€ et 60,5 M€), mais aussi sur « une enveloppe d'investissement spécifique 8 M€ annuels pendant dix ans », précise Bernard Cazeneuve, soit 80 M€ contractualisés dans la nouvelle action du programme d'intervention territoriale de l'Etat.

L'économie bleue en Occitanie, c'est...

En Occitanie, le littoral méditerranéen compte 220 km de rivages, 55 communes classées « littorales » par la loi (450 000 habitants, dont un tiers à Narbonne, Sète, Agde et Frontignan), un parc naturel marin de 4 000 km2, 20 stations balnéaires, 70 ports de plaisance, 5 ports de pêche et 3 ports de commerce (Sète, Port-la-Nouvelle, Port-Vendres). L'économie bleue représente 8 millions de touristes par an, 30 000 chambres d'hôtes, 800 campings, 95 % de la production halieutique en Méditerranée française et 10 % de la production conchylicole nationale (530 exploitations), et 1 790 entreprises dans le secteur du nautisme (6 600 emplois).

Cécile Chaigneau

Objectif L.R 10/03/2017


oc31 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#32 11-03-2017 21:23:23

Cyr34
Tour Eiffel
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-07-2007
Messages: 3012

Re: Occitanie - Discussion générale

Le littoral ce n'est pas l'Occitanie. C'est le Languedoc-Roussillon ! Vite !http://img11.hostingpics.net/pics/8970806324.gif  C7


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090627230873.gif     https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090824781791.gif  "Eh oui !"

Hors ligne

 

#33 12-03-2017 02:02:47

oc31
Tour Total
Date d'inscription: 16-09-2016
Messages: 885

Re: Occitanie - Discussion générale

On commence à parler de la côte occitane  A7


dalco a aimé ce post.

Hors ligne

 

#34 16-03-2017 01:00:00

Cyr34
Tour Eiffel
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-07-2007
Messages: 3012

Re: Occitanie - Discussion générale

"Les entreprises de l'ex-LR plus rentables que dans l'ex-MP"

Selon une étude Cazes-Goddyn publiée le 15 mars et réalisée auprès des 80 plus grands comptes d'Occitanie, les entreprises de l'ex-Languedoc-Roussillon feraient 24 % de chiffre d'affaires en plus que leurs homologues de l'ex-Midi-Pyrénées. De même, elles investiraient deux fois plus.

=> ici

Source : Objectif Languedoc-Roussillon - La Tribune


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090627230873.gif     https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090824781791.gif  "Eh oui !"

dalco a aimé ce post.

Hors ligne

 

#35 01-06-2017 04:27:47

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

http://toulouse.latribune.fr/nomination … 27415.html

La Safer Occitanie a vu le jour le 30 mai dernier à Albi avec la fusion des trois sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural existantes.

Les Safer sont des opérateurs fonciers incontournables qui portent notamment le développement des espaces ruraux, agricoles et forestiers de façon durable et équilibrée. En Occitanie - l'une des plus vastes régions de France - l'enjeu est de taille.

Le siège social de la nouvelle Safer est situé à Auzeville-Tolosane ( banlieue de TOULOUSE). L'entreprise compte 150 salariés présents dans les 13 départements de la région et est dotée de 15 millions d'euros de fonds propres

Hors ligne

 

#36 02-06-2017 00:42:27

oc31
Tour Total
Date d'inscription: 16-09-2016
Messages: 885

Re: Occitanie - Discussion générale

Pour ceux qui espéraient la fin de la nouvelle région Occitanie suite aux présidentielles...
Bonne lecture
Les fusions de régions produisent leurs premières économies

« La fusion des régions permet déjà de faire des économies », affirme Philippe Richert, président (LR) de l'association Régions de France. A l'origine dubitatif sur cette réforme, le patron de la région Grand Est se veut aujourd'hui plus positif.

Rationalisation

L'Occitanie est aussi en cours de négociation avec la SNCF et escompte une belle économie sur les 260 millions d'euros payés actuellement. « La SNCF empochait 1,5 million d'euros pour facturer le transfert de matériel roulant entre les deux anciennes régions, nous allons éviter cela notamment », détaille Simon Munsch, DGS de la présidente Carole Delga (PS). Autre exemple, la notation financière de l'Occitanie. Elle a récupéré la meilleure des notes des deux anciennes régions, réduisant jusqu'à 20 points de base, les taux d'intérêt des emprunts, soit 1 million d'euros économisés par an.


GRD_34 et Thomas3 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#37 15-06-2017 21:38:42

stoker
Tour Phare
Lieu: Montpellier / Paris
Date d'inscription: 31-10-2008
Messages: 4530
Photos: 1

Re: Occitanie - Discussion générale

"Dynamiques d’Occitanie, le regard croisé des agences d’urbanisme" 14/06/17

Lien vers l'étude

Dernière modification par stoker (15-06-2017 21:39:23)

Hors ligne

 

#38 25-06-2017 00:31:30

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

http://www.occitanie-tribune.com/articl … -positive/

Carole Delga présentera la trajectoire pour faire d'Occitanie la 1ère Région d'Europe à énergie positive
le 26 juin au siège de la région a  Toulouse .

Hors ligne

 

#39 16-08-2017 11:05:05

Cyr34
Tour Eiffel
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-07-2007
Messages: 3012

Re: Occitanie - Discussion générale

C'est étrange...   A8

"Rue Montpellier Ave" vs "Rue Toulouse Ave" => [ici]   

United States : Henderson, Nevada

la suite => [ici]

Source : Google Maps, Wikipédia


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090627230873.gif     https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090824781791.gif  "Eh oui !"

Hors ligne

 

#40 30-10-2017 16:22:42

Manon81
Membre
Date d'inscription: 28-07-2017
Messages: 33

Re: Occitanie - Discussion générale

Le développement économique est l’une des compétences majeures de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Par ailleurs, l'Occitanie est la 1ère région française dans le milieu de la recherche et du développement :

- 5,558 milliards d’euros de dépenses R&D;
- plus de 29 400 chercheurs
-15 pôles de compétitivité :
Aerospace Valley • Agri Sud-Ouest Innovation
Cancer Bio-Santé • Derbi • Eau • Elopsys • Eurobiomed
Mer Méditerranée • Optitech • Pôle Européen de la Céramique
Qualiméditerranée • Risques • Terralia • Trimatec • Via Méca
- 227 148 étudiants
- 35 grandes écoles et universités

Les atouts dont dispose ce territoire constituent autant d’opportunités de création d’emplois et de richesse.

Hors ligne

 

#41 08-11-2017 06:33:49

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

http://toulouse.latribune.fr/decideurs/ … 57088.html







Sophie Garcia élue présidente du Medef Occitanie

Les 14 Medef territoriaux et les 21 branches professionnelles ont élu ce mardi 7 novembre la nouvelle présidente de l'organisation patronale en Occitanie. C'est la Toulousaine Sophie Garcia qui l'a emporté devenant ainsi la seule femme présidente d'un Medef régional

Dernière modification par Thomas3 (08-11-2017 06:35:31)

Hors ligne

 

#42 20-11-2017 11:36:36

Cyr34
Tour Eiffel
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 02-07-2007
Messages: 3012

Re: Occitanie - Discussion générale

"Occitanie an II : une fusion à petits pas"

Deux ans après la création de la nouvelle Région, les chantiers sont encore nombreux.

http://img15.hostingpics.net/pics/294420miniiconfileextensionpdf.png

Source : Midi Libre


https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090627230873.gif     https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/31/180531090824781791.gif  "Eh oui !"

stoker a aimé ce post.

Hors ligne

 

#43 22-02-2018 19:03:26

oc311
Tour Gan
Date d'inscription: 07-10-2017
Messages: 728

Re: Occitanie - Discussion générale

Pour refaire le point sur la réforme de la carte judiciaire, partons d'un constat.

Les différentes circonscriptions des cours d'appel ne sont pas basées sur les régions.
La réforme vise à recalibrer les circonscriptions sur le périmètre régional (entre autre)

La cour d'appel de Nîmes a compétence sur la Lozère, le Gard en Occitanie, puis l'Ardèche en Auvergne Rhône Alpes, puis le Vaucluse en PACA.

La cour d'appel de Montpellier a compétence sur l'Hérault, l'Aveyron, l'Aude et les Pyrénées orientales toutes en Occitanie.

La cour d'appel de Toulouse a compétence sur la Haute-Garonne, l'Ariège, le Tarn, le Tarn-et-Garonne également toutes en Occitanie.

La cour d'appel de Pau en nouvelle aquitaine a compétence sur les Hautes-Pyrénées en Occitanie.

La cour d'appel d'Agen egalement en nouvelle aquitaine a compétence sur le lot et le Gers en Occitanie.


Partant de ce postulat, en recalibrant par périmètre régional, on devrait se retrouver avec :

La Cour d'appel de Toulouse qui devrait avoir compétence sur l'Ariège, la Haute-Garonne, le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées, le Tarn, le Tarn-et-Garonne suite à fermeture des cours d'appel d'Agen et de Pau dont le périmètre restant serait redistribué sur la circonscription de la cour d'appel de Bordeaux.

La cour d'appel de Montpellier devrait conserver sa circonscription actuelle.

La cour d'appel de Nîmes amputée de l'Ardèche récupéré par la cour d'appel de Grenoble et du Vaucluse récupéré par la cour d'appel d'Aix. Lui resterait la Lozère et le Gard.

Deux choses l'une : soit la cour d'appel de Nîmes est conservée (ce qui m'étonnerait) soit sa circonscription est récupérée par la cour d'appel de Montpellier.


Au final soit l'Occitanie se retrouve avec 2 cours d'appel (ce qui me semble plausible), soit 3.
https://www.caissedesdepotsdesterritoir … 0280642200

Si Nicole Belloubet a promis qu'il n'y aurait pas de grand soir de la carte judiciaire, elle a "concédé" que le redécoupage géographique des ressorts serait calqué le plus possible sur la carte administrative. Une façon de valider l'idée qu'il y aurait bien des cours d'appel chef de file qui concentreraient les fonctions administratives et budgétaires, permettant aux autres de se concentrer sur les affaires juridictionnelles... et certains territoires pourraient être davantage impactés. "En Nouvelle-Aquitaine, il y a cinq cours d'appel, trois en Occitanie, une seule en Provence-Alpes-Côte d'Azur, est-ce qu'il va y avoir un rééquilibrage ?", questionne ainsi Armand Pinoteau.

À partir de là, on devrait se retrouver avec une cour d'appel régionale chapeautant les deux cours d'appel (comme sous la forme de la rectrice d'académie d'Occitanie regroupant les deux académies de Montpellier et de Toulouse).
Cette fois ci la cour d'appel régionale pourrait donc être à Toulouse avec les fonctions administratives et budgétaires en plus , concernant les 2 ou 3 cours d'appel régionales.
Ce sont surtout les fonctions administratives et financières qui devraient être regroupées sur la cour d'appel régionale, laissant le juridictionnel et fonctionnement dans toutes les cours d'appel y compris du siège régional.


En dehors de la cour d'appel régionale, j'espère que la réforme va aussi s'attaquer à la cour d'appel administrative qui devrait aussi reprendre le périmètre régional.


Thomas3 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#44 22-02-2018 21:50:31

Thomas3
Tour Total
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 864

Re: Occitanie - Discussion générale

Une demande en ce sens  pour la création d’une cour administrative d’appel à Toulouse en 2016.
Il serait temps maintenant que nous avons (Madame Belloubet qui est quand même toulousaine ) de faire forcing pour l’obtenir enfin à Toulouse cette cour administrative d’appel.

https://www.senat.fr/questions/base/201 … 20115.html

Toulouse en tant que capitale régionale doit avoir une cour administrative qui épouse les contours de la nouvelle grande région   ( au lieu d’être  à Bordeaux ou à Marseille ) ainsi que sa propre zone de défense.

Je trouve que Moudenc et Delga sont laxiste sur ce genre de dossier. F8

https://www.ladepeche.fr/article/2015/1 … louse.html

https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 … riale.html

Le souci manifeste de la garde des Sceaux est de coller aux régions administratives et judiciaires. Ainsi, le Lot et le Gers sont appelés à sortir du giron de la juridiction d’appel d’Agen, pour rejoindre Toulouse. Selon les magistrats agenais, la chancellerie serait favorable à un regroupement du Lot-et-Garonne avec la Dordogne, soit 700 000 habitants environ.

Dernière modification par Thomas3 (23-02-2018 01:07:29)

Hors ligne

 

#45 23-02-2018 10:57:55

Samuel S
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 14-06-2014
Messages: 1582

Re: Occitanie - Discussion générale

Les limites de ressort des cours administratives d'appel ne devraient-elles pas être avant tout fixées en fonction des besoins des habitants donc, globalement, en fonction des populations ? Or, si le ressort bordelais est actuellement le plus peuplé de France (Nouvelle Aquitaine, ex-Midi-Pyrénées, Indre, DOM), le marseillais serait réduit à très peu (PACA & Corse) sans l'ex-Languedoc-Roussillon, sauf si les DOM passaient de Bordeaux à Marseille.

Pour les zones de défense et de sécurité, les populations varient déjà du simple (Bordeaux & Lille : environ 6 millions d'habitants) au double (Rennes & Paris : plus de 12 millions). Amputée de l'Occitanie, Marseille aurait la zone la moins peuplée.

Dernière modification par Samuel S (23-02-2018 11:08:44)

Hors ligne

 

#46 23-02-2018 18:05:00

oc311
Tour Gan
Date d'inscription: 07-10-2017
Messages: 728

Re: Occitanie - Discussion générale

Oui et après ?
Au niveau zone de défense, l'Occitanie et ses 6 millions d'habitants peut très bien avoir sa zone de défense tout comme PACA couplée à la Corse faisant 5,4 millions d'habitants.

Je ne vois pas en quoi, les Pyrénées et la région toulousaine devrait être vassalisee à Aix-Marseille pour sa propre sécurité locale en terme de décision préfectorale.
PACA a déjà beaucoup à faire entre Marseille, Toulon, Nice et la Corse. PACA seule se suffit déjà d'elle même. Alors en plus avec la Corse.
Mais de toute façon la question ne se pose plus puisque la ZDSud couvre PACA, Occitanie et Corse si cela peut vous rassurer.
En attendant les décisions venant de Marseille ne sont pas au contact direct des problématiques pyrénéennes et toulousaines.

Idem concernant la cour d'appel d'Aix (seule en PACA) qui récupèrerait le 05 et le 84 et qui à elle seule pèsera quasiment les cours d'appel de Toulouse + celle de Montpellier.

Laissons l'Occitanie respirer au milieu.

Dernière modification par oc311 (23-02-2018 18:08:28)

Hors ligne

 

#47 23-02-2018 20:18:01

bigorre
Tour Total
Date d'inscription: 03-10-2014
Messages: 992

Re: Occitanie - Discussion générale

oc311 a écrit:

Oui et après ?
Au niveau zone de défense, l'Occitanie et ses 6 millions d'habitants peut très bien avoir sa zone de défense tout comme PACA couplée à la Corse faisant 5,4 millions d'habitants.

Je ne vois pas en quoi, les Pyrénées et la région toulousaine devrait être vassalisee à Aix-Marseille pour sa propre sécurité locale en terme de décision préfectorale.
PACA a déjà beaucoup à faire entre Marseille, Toulon, Nice et la Corse. PACA seule se suffit déjà d'elle même. Alors en plus avec la Corse.
Mais de toute façon la question ne se pose plus puisque la ZDSud couvre PACA, Occitanie et Corse si cela peut vous rassurer.
En attendant les décisions venant de Marseille ne sont pas au contact direct des problématiques pyrénéennes et toulousaines.

Idem concernant la cour d'appel d'Aix (seule en PACA) qui récupèrerait le 05 et le 84 et qui à elle seule pèsera quasiment les cours d'appel de Toulouse + celle de Montpellier.

Laissons l'Occitanie respirer au milieu.

Je comprends pas cette vision des choses.
La France est une pays  unifié et très étatisée. Donc, il n' y a pas de régions autonomes et encore moins de régions qui en contrôlent d'autres.....
Mais, on  va pousser le raisonnement jusqu'au bout...Admettons que Toulouse abrite le service en charge de la ZD Sud. C'est quoi au final,  quatre fonctionnaires en lien direct avec le préfet de Région  qui lui même reçoit ses ordres de Paris. En aucun cas, Carole Delga ou tout autre représentant locaux n’interférera dans le travail de ces fonctionnaires....Je le rappelle  mais l'Occitanie n'est  pas un  Landers avec une constitution et  un gouvernement....
En gros, ces services on s'en fout à part le fait qu'ils nourrissent  l'économie présentielle de Toulouse...C'est pas stratégique....

Hors ligne

 

#48 23-02-2018 20:30:49

Samuel S
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 14-06-2014
Messages: 1582

Re: Occitanie - Discussion générale

oc311 a écrit:

Oui et après ?
Au niveau zone de défense, l'Occitanie et ses 6 millions d'habitants peut très bien avoir sa zone de défense tout comme PACA couplée à la Corse faisant 5,4 millions d'habitants.

Je ne vois pas en quoi, les Pyrénées et la région toulousaine devrait être vassalisee à Aix-Marseille pour sa propre sécurité locale en terme de décision préfectorale.
PACA a déjà beaucoup à faire entre Marseille, Toulon, Nice et la Corse. PACA seule se suffit déjà d'elle même. Alors en plus avec la Corse.
Mais de toute façon la question ne se pose plus puisque la ZDSud couvre PACA, Occitanie et Corse si cela peut vous rassurer.
En attendant les décisions venant de Marseille ne sont pas au contact direct des problématiques pyrénéennes et toulousaines.

Idem concernant la cour d'appel d'Aix (seule en PACA) qui récupèrerait le 05 et le 84 et qui à elle seule pèsera quasiment les cours d'appel de Toulouse + celle de Montpellier.

Laissons l'Occitanie respirer au milieu.

Et après ? : L'Etat français doit gérer au plus juste, vu son endettement important et son fort niveau de prélèvements obligatoires. Il s'agit donc d'allouer les ressources en fonction des besoins. Par ailleurs, les hauts fonctionnaires qui organisent la sécurité militaire et civile sur une zone de défense sont fréquemment mutés et on ne peut valablement préjuger de leurs incapacités à prendre en compte tel ou tel contexte. Quant à supposer que les magistrats aixois perdraient leur capacités parce que les faits se seraient dérouler de tel ou tel côté du Rhône...

Hors ligne

 

#49 23-02-2018 20:55:59

oc311
Tour Gan
Date d'inscription: 07-10-2017
Messages: 728

Re: Occitanie - Discussion générale

Donc Samuel S, on peut très bien basculer les sièges inter-regionaux à Montpellier.
Vous n'y verriez pas d'inconvénients.
Toulouse cumule les fonctions administratives occitanes.
Marseille cumule les fonctions administratives PACA
Montpellier cumule les fonctions inter-regionales Sud (Occitanie, PACA, corse).

Mutualisation au sud (dans le sens des économies d'État), centralisation des mutualisations sur Montpellier (au centre de ce sud et récupérant des fonctions administratives suite à son déclassement récent)..

Je vois ici un équilibre global.

Dernière modification par oc311 (23-02-2018 20:56:11)

Hors ligne

 

#50 23-02-2018 21:20:40

Samuel S
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 14-06-2014
Messages: 1582

Re: Occitanie - Discussion générale

Tout à fait d'accord. Je pense que des métropoles plus petites et moins polyvalentes comme Rennes, Montpellier, Grenoble, Clermont-Ferrand, Orléans, Metz... ont un besoin plus vital d'emplois administratifs que Toulouse, Marseille, Bordeaux, Nantes ou Lyon.

Dernière modification par Samuel S (23-02-2018 21:21:46)

Hors ligne

 

PSSForum de discussionFranceOccitanieDiscussion : Occitanie…

Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact