En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Ce fil de discussion concerne les immeubles suivants :

(Cliquez sur les liens pour consulter et modifier leur fiche)

NomFonction(s)HauteurNiveauxAnnée
ZAC Paris Rive Gauche - Lots A7-A8Bureaux, Commerces et activités, Logements, Hôtel27.00 mR+82023
ZAC Paris Rive Gauche - Lot M10BLogements, Commerces et activités50.00 mR+162022
AuroreHôtel, Commerces et activités, Bureaux24.00 mR+72022
U-CareLogements, Commerces et activités33.00 mR+102022
New G Logements, Commerces et activités36.00 mR+112021

#1 29-12-2004 02:05:05

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Paris 13 - Paris Rive Gauche (ZAC)

Liens rapides:

Zac Paris Rive Gauche - Etat des lieux et retrospection - oct 08
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 20&p=1

Paris 13e arrondissement (hors Paris Rive Gauche)
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 878#p22878

L'Université PARIS 7 - Denis Diderot
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=15837

Paris 13 - Halle de Freyssinet SERNAM ZAC Paris Rive Gauche
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 209#p16209

Paris 13 - Tribunal de Grande Instance de Paris (Tolbiac/Massena)
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=26671

La Bibliothèque Nationale de France (BNF) - 79m
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=985

//////////////////////////////////////////////////////

L'université Paris 7 : son transfert rive gauche

La refondation sur le site "Paris Rive Gauche" constitue pour l'université Paris 7 une chance historique qui lui permettra enfin de développer ses projets sans être contrainte par une répartition défavorable des surfaces sur le campus de Jussieu ; elle offrira également aux étudiants et aux personnels des conditions de travail et d'étude dignes d'une grande université du XXIe siècle.

L’Université Paris 7-Denis Diderot est une université pluridisciplinaire qui accueille environ 26 000 étudiants répartis de manière à peu près égale dans les trois secteurs qui la composent : Sciences, Lettres et Sciences Humaines et Santé.
Créée en 1970 dans le cadre de la loi Edgar Faure, sa naissance coïncide avec l’édification du gril d’Albert sur le campus Jussieu.

Historique
Construit initialement pour accueillir 20 000 étudiants, le bâtiment d’Albert reçoit aujourd'hui plus de  40 000 usagers. Ce  bâtiment constitue un véritable grand ensemble dont la rationalité de la trame et la raideur du dessin occultent l’incohérence de la répartition des locaux entre l’université Paris 6, l’université Paris 7 et l’Institut de Physique du Globe de Paris. Le résultat s’est traduit par une imbrication extravagante des laboratoires de recherche, des locaux administratifs, des salles de travaux dirigés et des salles de travaux pratiques de ces trois établissements, dont les identités sont dissoutes dans cette globalité confuse.

Le projet de parachèvement du campus Jussieu dans le cadre du plan Université 2000 a été un échec lié à l’inadaptation du bâtiment, à l’insuffisance de préparation des acteurs de ce projet, et surtout à l'absence de données fiables - plans, effectifs réels, répartition des locaux, inventaire des activités - qui n’ont pas permis de concevoir un programme cohérent.

En 1989, l’université Paris 7-Denis Diderot, consciente de ces lacunes et des difficultés spécifiques du campus Jussieu, mettait en oeuvre la réalisation d’un cadastre de ses locaux et de ses activités afin de disposer de bases de données précises indispensables à une gestion rigoureuse et pour concevoir une programmation justifiée de ses besoins.

Ce travail a débouché sur la production de plans numériques du campus, d’un inventaire et d’une quantification précise de ses locaux.

Par ailleurs, la prise en charge de la gestion de la grande maintenance des locaux confiée aux établissements depuis 1989, a mis en évidence la complexité des problèmes techniques spécifiques au système constructif du gril d’Albert, qui venaient s’ajouter à la présence d’amiante.

Dès le mois de juin 1995, l’université Paris 7-Denis Diderot s’engageait donc dans l’étude d’un déménagement hors du site de Jussieu, convaincue que :

    *      le désamiantage du gril d’Albert devenait une nécessité absolue ;
    *      la mise en ½uvre de cette opération conduirait inévitablement à la mise aux normes de sécurité contemporaines des bâtiments qui, pour ce faire, devraient  être complètement « désossés » ;
    *      l’enchevêtrement des différents types d’activités des trois établissements publics qui se partagent les bâtiments rendrait extrêmement complexe la programmation du chantier et nécessiterait une masse de locaux tampons considérable ;
    *       ces travaux dureraient au minimum 10 ans si on ne mobilisait pas dès le départ une quantité suffisante de locaux de substitution ;
    *      le coût final de location de locaux tampons adaptés aux contraintes ERP serait aussi élevé que le coût de construction de locaux neufs.

Novembre 1995
Le président de l'Université présentait aux autorités de tutelle les principes du déménagement.

Ce projet était soutenu par la Ville de Paris et la SEMAPA dont le Président avait engagé des moyens pour aider l’Université à réaliser des études de faisabilité.

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/MASSENA-02.gif

Fin octobre 1996
Une maquette du projet d’implantation de l’université Paris 7 et de l’IPGP sur le site Paris Rive Gauche était présentée à la SEMAPA en présence de Madame Anne-Marie Couderc, alors Ministre et Maire ajointe à l’urbanisme de la Ville de Paris. Cette maquette était accompagnée de pré-études pour la réhabilitation des bâtiments des Grands Moulins et de la Halle aux Farines.

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/maquette-PRG.gif

Le 19 novembre 1996
A l’issue d’une large consultation et de la présentation à l’ensemble des usagers de l’Université de trois études d’avant-projet de déménagement, le Conseil d’Administration se prononçait en faveur du déménagement de l’Université sur le site Paris Rive Gauche.
En 1999, le projet de l’université Paris 7 - Denis Diderot, indispensable au désamiantage et à la mise en sécurité du campus Jussieu, sera intégré dans le plan U3M dont il devient le projet phare.

Quatre premières opérations représentant au total 82 000 m2 SHON seront engagées dans le cadre du CPER en maîtrise d’ouvrage État : la réhabilitation  des Grands Moulins et de la Halle aux Farines et la construction de deux bâtiments sur les parcelles M3C et M3F.
Par la suite, il sera rapidement décidé, pour accélérer la libération du campus Jussieu, de mettre en chantier 30 000 m2 de constructions supplémentaires dont 9 000 m2 en maîtrise d’ouvrage État et 21 000 m2 en maîtrise d’ouvrage Ville de Paris.

Paris Rive Gauche, l'université dans la ville

Ce projet a pour ambition de créer une université citoyenne, en phase avec son environnement social et économique, dont les bâtiments doivent participer à la constitution du tissu urbain au même titre que les immeubles de bureaux et de logements.

L’ampleur du projet de l’université (155 000 m2 SHON) ne devant pas générer de catastrophe urbaine et surtout ne pas recréer  une enclave comme celle que constitue le  campus Jussieu, l’option retenue a donc été celle d’un déploiement à partir d’un ensemble de plusieurs bâtiments de masse raisonnable, plus ou moins connexes, se mélangeant aux autres immeubles du quartier et disposant de rez-de-chaussée sur rue.
Servir la rue, se servir de la rue,

répartir les activités de l’université dans un ensemble de bâtiments c’est choisir, de réinvestir la rue à partir du foisonnement des circulations des usagers de l’université entre les immeubles. Il faut également faire en sorte que le traitement des rez-de-chaussée contribue à l’animation de la rue à partir d’activités de services aux usagers de l’université tels que les services d’information et d’orientation, la médecine préventive, la scolarité, le relais handicap, le bureau emplois, le bureau Europe, des restaurants, etc. Par ailleurs, des emprises inaliénables seront réservées pour des activités commerciales indépendantes.

Réinvestir des bâtiments anciens,

faisant partie du patrimoine industriel parisien, dessiner l’avenir en s’adaptant à l’existant, mélanger la réhabilitation et les constructions neuves, s’inscrit naturellement dans la culture pluridisciplinaire de l’université Paris 7 -Denis Diderot.

Dès de la première visite des lieux, l’université est convaincue que les Moulins doivent accueillir la bibliothèque – lieu emblématique de l’université -  et que la Halle aux farines doit être reconvertie en immeuble d’enseignement centralisé (amphithéâtres, salles de travaux dirigés, etc.).

Ces deux bâtiments permettent de développer, dès la première tranche de travaux, une partie du programme qui tient une grande place dans le projet de refondation de l’université Paris - Denis Diderot : sédentariser les étudiants sur le site en leur offrant des services, des espaces documentaires sur plus de 12 000 m2 et en mettant à leur disposition des équipements informatiques en libre service pour que chacun d’eux ait accès aux ressources pédagogiques en ligne et aux grandes bases de données nationales et internationales.

L’université est un espace culturel et social dont il faut préserver la richesse. Gérer une université pluridisciplinaire, c’est réussir à faire émerger  les ensembles qui la sous-tendent et définir un programme universitaire qui   préserve la multiplicité des réseaux et des interfaces. Quelles informations donner aux architectes pour qu’ils puissent appréhender la complexité de l’université sans aboutir à une transcription réductrice ? C’est une des raisons qui nous ont fait privilégier l’organisation de la programmation à partir de petites entités : préserver les spécificités pertinentes, adopter une échelle telle qu’un architecte puisse investir la problématique du projet sans systématisme et faire en sorte que l’expression architecturale contribue à l’identification de l’entité traitée. Une telle échelle doit favoriser l’intégration dans le quartier et l’assimilation physique ainsi que le repérage des activités.

La mise en ½uvre de ce projet repose sur le travail de réalisation du cadastre complet des activités et la constitution de différentes bases de données de l’université Paris 7. Ce travail a permis d’évaluer les besoins réels de l’établissement, dans le respect du référentiel des constructions universitaires « SR 97 », puis de définir une programmation rigoureuse et structurée des différents bâtiments conformément aux contraintes de fonctionnement de l’ensemble. Cette programmation sera validée par les autorités de tutelle.

Les Grands Moulins

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/01-moulinsv-.jpg
Ce bâtiment accueillera notamment :

    *      La bibliothèque centrale de Lettres et Sciences humaines et de Sciences ;
       
    *       Le département de premier cycle Lettres et Sciences Humaines (LSH) ;
       
    *      Les activités d’enseignement et de recherche des UFR Sciences des Textes et Documents (STD) et Langues et Civilisations d’Asie Orientale (LCAO) ;
       
    *       L’Institut de la Pensée Contemporaine (IPC) ;
       
    *      Le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation et d‘aide à l’insertion Professionnelle (SCUIOP) ;
       
    *      Les services de la formation continue et professionnelle ;
       
    *      Le service de la scolarité ;
       
    *      L’imprimerie centrale ;
       
    *      Le Bureau Valorisation et Relations Industrielles (BVRI) ;
       
    *      Le bureau Étudiants Paris 7 Emploi (EPE) ;
       
    *      Les services informatique de gestion et système et réseau ;
       
    *      Un restaurant universitaire.

La Halle aux Farines

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/04-hallev-.jpg

  Ce bâtiment accueillera en particulier :

    *      Des amphithéâtres et des salles de travaux dirigés ;
       
    *      Le Service Commun de Ressources Informatiques Pédagogiques et Technologiques (SCRIPT) ;
       
    *      Le Relais Handicap ;
       
    *      Le PC de Sécurité ;
       
    *      Un restaurant universitaire ;
       
    *      Un espace culturel géré par la Ville de Paris.

Les bâtiments de la parcelle M3C :

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/08-M3C2v-.jpg

   Ces bâtiments accueilleront :

    *      Le Département de premier cycle Sciences Exactes (SE) ;
       
    *     Les activités d’enseignement et de recherche de l’UFR de Physique ;
       
    *     Des locaux commerciaux indépendants.

Les bâtiments de la parcelle M3F :

http://www.sigu7.jussieu.fr/PRG/images/10-Biologie-M3F.jpg

  Ces bâtiments accueilleront :

    *      Le Département du premier cycle Sciences de la Nature et de la Vie (SNV) ;
       
    *      Les activités d’enseignement et de recherche de l’IFR de Sciences de la Vie dont l’Institut J. Monod ;
       
    *      Un restaurant universitaire ;
       
    *      Des locaux commerciaux indépendants ;

Ces quatre réalisations sont  les premiers maillons d’un ensemble complexe. Il trouvera toute sa cohérence lorsque le projet d’ensemble sera mené à son terme. Seule la mise en ½uvre des opérations non engagées permettra d’assurer la libération rapide du campus Jussieu, de mettre fin aux locations diverses et dispendieuses de locaux tampons et de donner ainsi à l’université Paris 7-Denis Diderot les moyens de remplir sa mission d’enseignement et de recherche dans le respect des règles du Service Public. (màj sept 2004)

L'Université a conçu, dès 1996, un projet détaillé (hors médecine) de réimplantation / refondation sur la ZAC Paris Rive Gauche dont le principe a été voté par le Conseil d'Administration de l'Université le 19 novembre 1996.
Le projet retenu dans le cadre du plan U3M (Université du 3ème Millénaire) et du  CPER (Contrat-Plan-Etat-Région), reprend l'ensemble de l'étude initiée par  Paris 7 et qui comprend :

    *      le déménagement du campus Jussieu et le regroupement de l'ensemble de ses activités, hors médecine, sur le site Paris Rive Gauche ;
    *      la refondation scientifique, pédagogique et administrative de l'établissement ;
    *      la création d'une bibliothèque centrale.

En découle concrètement un projet dont l'articulation repose sur :
    *      un schéma d'aménagement concerté avec la Ville et l'aménageur de la ZAC « Paris Rive Gauche » portant sur l'organisation et la répartition des activités de l'Université, définissant ainsi une nouvelle urbanité universitaire en adéquation avec les autres composantes d'un nouveau quartier ;
    *      et un projet scientifique rénové et discuté au sein du Comité de pilotage de l'Université et approuvé par le Ministère de l'Éducation et celui de la Recherche.

Ce projet a fait l'objet d'une programmation fine élaborée par l'Université et validée par les tutelles.
Il a été acté pour une surface de 153 000 m² SHON
dans le cadre du plan U3M (Université du 3ème Millénaire)
et du CPER (Contrat-Plan Etat-Région).

Financement du projet   

Extraits du dossier de presse du Ministère de l'Éducation communiqué en février 2002

L'implantation de l'Université Paris 7 - Denis Diderot dans la ZAC Paris Rive Gauche, sera financée par L'État, la Région Île de France et la Ville de Paris.
Le projet de 150 000 m² à terme dont 110 000 m² livrés entre la rentrée 2004 et la rentrée 2005 pour un coût global (hors foncier) de 198,2 M¤

Une première tranche de 80 000 m²
Coût global de 137,2 M¤ financés dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région Ile de France signé le 18/05/2000 avec une participation de la région Ile de France de 7,62 M¤ et de la Ville de Paris qui met à disposition le foncier nécessaire à la réalisation de l'opération.
Cette première tranche comporte quatre opérations :
- la Halle aux farines 22,30 M¤
- les Grands moulins 42,81 M¤
- la construction neuve M3C 27,73 M¤
- la construction neuve M3F 37,20 M¤
- le premier équipement 7,16 M¤

Une tranche complémentaire de 30 000 m²
(permettant de sortir la totalité des activités de l'université Paris 7 du campus Jussieu)

Coût global de 61 M¤ financé par l'état (27,75 M¤) par décision du premier ministre du 14/11/2001 et par la ville de Paris (33,23 M¤) qui met également à disposition le foncier nécessaire à la réalisation de cette opération.

Echéancier de réalisation du projet   

En fonction des nécessités de libération des locaux situés sur le gril de Jussieu, des priorités ont été définies afin d’inscrire le projet dans un échéancier de réalisation divisé en 2 phases.

1ère phase 111 000m²    
La première phase est elle-même divisée en 2 opérations :

    *      Une première opération qui est engagée dans le cadre du CPER verra la réalisation de 82 200 m² de locaux sur les 150 000 m², qui seront répartis sur 4 sites du quartier Massena. Les travaux débuteront au 1er trimestre 2004, les premier bâtiments seront livrés à partir de 2006.

Parcelle M2A      réhabilitation des « Moulins »    30 000m²
Parcelle M3A    réhabilitation  de la « Halle aux farines »  17 000m²
Parcelle M3C    construction neuve "Physique"    15 200m²
Parcelle M3F    construction neuve "Sciences de la Vie"    20 000m²
   
Total :  82 200m² SHON

    *   suivie d'une opération complémentaire de 28 800m² qui fait l'objet d'un avenant et devrait permettre de quitter définitivement le gril de Jussieu.
         
Parcelle M3A2      construction neuve (extension adossée à la Halle aux Farines ) 3 000 m²
Parcelle M3C1    construction neuve    4 800 m²
Parcelle M3I    construction neuve     11 000 m²
Parcelle M5    construction neuve    10 000 m²
   
Total : 28 800m²

2ème phase 39 000m²    

L'étude de la 2ème phase est largement engagée et l'université est actuellement en négociation avec la tutelle. Cette 2ème phase sera réalisée dans le cadre du 2ème CPER à partir de 2007. Elle sera réalisée sur les parcelles :

Parcelle M3I      construction neuve complément    5 000 m²
Parcelle M5    construction neuve    20 000 m²
Parcelle M6    construction neuve     14 000 m²
   
Total : 39 000m²

La 2ème phase permettra d'une part de libérer définitivement les locaux du campus Jussieu et d'autre part de regrouper les UFR délocalisées.

    * UFR de Mathématiques et Informatique, actuellement sur le site de Chevaleret
    * UFR de Sciences Humaines Cliniques, actuellement sur le site de l'ancien hôpital St Lazare
    * UFR GHSS et Sciences Sociales, actuellement à Javelot
    * UFR d'Etudes Anglophones, actuellement sur le site de Charles V
    * UFR d'Odontologie, actuellement sur le site de Garancière
    * UFR de Chimie laboratoire ITODYS
    * UFR EILA
    * UFR Sciences Physiques de la Terre

----------
Edité le 29/12/2004 à 02:06 par MyNight


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#2 29-12-2004 02:14:12

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Paris XIIIe - Amputation de la Halle Freyssinet
30-10-2004
Le Monde, Emmanuel de Roux

Le projet de réaménageement du quartier Tolbiac-Chevaleret prévoit la destruction d'une partie essentielle de la Halle d'Eugène Freyssinet (1879-1962) qui est un témoin de l'architecture industrielle des années 1927-1929.
< Il s'agit d'une erreur "dramatique" selon christophe Girard, l'adjoint au maire de Paris, chargé de la culture, qui compare ces halles à celles de Baltard.
Sur les huit projets proposés, cinq d'entre eux (dont ceux de Patrick Berger et de Roland Castro) prévoyaient la conservation de cet édifice aujourd'hui occupé par la SERNAM. Les trois autres projets, dont celui du lauréat Pierre Gangnet prévoyaient l'amputation de l'édifice. La proposition de Pierre Gangnet prévoit la destruction de toute une travée de la Halle côté Seine et l'amputation de l'autre travée (rue Chevaleret).
Parmi les réalisations de l'ingénieur Eugène Freyssinet on peut citer les ponts de Saint-Etienne-du-Vauvray sur la Seine ou de Plougastel en Bretagne et les hangars à dirigeables d'Orly (détruits au cours de la seconde guerre mondiale).[...]


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#3 29-12-2004 02:22:59

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Une menace pèse sur le plus grand chantier en cours dans la capitale, la ZAC Paris-Rive gauche. Le déménagement annoncé du Palais de justice pourrait contrecarrer les projets, pourtant déjà arrêtés, d'urbanisation du secteur Tolbiac-Chevaleret - 10,7 hectares situés entre l'avenue de France et la rue du Chevaleret, au pied de la Bibliothèque de France, dans le 13e arrondissement.

"Cherche entre 100 000 et 130 000 mètres carrés de salles d'audience et de bureaux..."L'annonce date de huit ans mais la décision devrait s'accélérer. Le garde des Sceaux, Dominique Perben, vient d'annoncer que la future adresse du tribunal de grande instance (TGI) de Paris serait choisie fin 2004. Le problème, c'est que ni le maire (PS) du 13e, Serge Blisko, ni les associations, à commencer par l'une des plus anciennes dans le secteur, Tam-Tam, qui a réuni 300 personnes dans une salle du quartier, lundi 29 novembre, ne veulent entendre parler du TGI à Tolbiac. Pour une raison simple : le projet d'aménagement de Pierre Gangnet, choisi par un jury parmi huit propositions, le 22 octobre, en serait, selon Fabrice Piault, président de Tam-Tam, "entièrement dénaturé". "Les besoins en mètres carrés du TGI sont supérieurs à la surface totale de bureaux prévue", a-t-il expliqué aux habitants, qu'il a appelés à se "mobiliser".

Le maire du 13e fait chorus : "Au mieux, lâche M. Blisko, le TGI mange la moitié des bureaux ; au pire, il absorbe en plus la moitié des logements. Dans tous les cas, il fait de ce quartier l'un des plus morts de Paris, puisque pour des raisons de sécurité il sera très difficile d'implanter des commerces en pied d'immeubles." Et M. Blisko fait une contre-proposition : renvoyer avocats et juges sur le secteur Masséna, dans le futur pôle universitaire qui doit accueillir 30 000 étudiants entre 2006 et 2008. Pas question, ont déjà répliqué les intéressés, qui jugent le site trop excentré...[...]


**********************************************************

Une tour dans le quartier Massena ?...

Et si le palais de Justice déménageait dans le XIII e ?
L'Etat veut implanter le futur tribunal de grande instance à l'Hôtel-Dieu. La Ville de Paris refuse et propose le quartier de Tolbiac. Mais deux autres lieux, jamais dévoilés publiquement et également dans le XIII e , sont à l'étude.

LE PALAIS DE JUSTICE sur l'île de la Cité est trop petit. Magistrats, avocats et huissiers s'en plaignent tous les jours. Mais pas facile de quitter le coeur de Paris et de se passer du privilège de travailler dans un quartier prestigieux.
Depuis maintenant huit ans, le dossier est sur le bureau du garde des Sceaux en quête d'un lieu idéal pour accueillir, d'ici à 2011, pas moins de 110 000 mètres carrés de salles d'audience, de salle des pas perdus et de bureaux... Les sites hospitaliers (Hôtel-Dieu et Saint-Vincent-de-Paul) sont les favoris du ministère de la Justice. Or, trois études très poussées ont été commandées il y a quelques mois à des architectes pour d'autres implantations. Des études jusqu'ici jamais révélées.[...]


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#4 29-12-2004 13:24:17

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Voici l'adresse d'un site très bien conçu pour suivre l'actualité de l'aménagement et des projets de Paris Rive Gauche

http://www.parisrivegauche.com/


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#5 01-01-2005 18:40:28

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 559
Photos: 15
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Sorif livre le premier immeuble de bureaux parisien de Norman Foster

http://www.batiactu.com/special/image.php3?type=Grande_image&amp;doc=/data/23122004/23122004-123136.html

Situé à Paris Rive Gauche, entre la gare d’Austerlitz et le boulevard Masséna, cet immeuble HQE, allie esthétique contemporaine et rationalité d’implantation.


"Notre concept architectural est né de la conviction que le lieu où nous évoluons a une incidence directe sur notre qualité de vie et notre environnement" déclare Norman Foster. "Nous voulions que l’environnement urbain du quartier interagisse avec le lieu de travail, pour un bien-être absolu. C’est un nouveau concept de bureaux totalement innovant qui combine judicieusement écologie, lumière, confort, performance..." poursuit-il.[...]

Je l'ai vu il casse pas des brique mais c'est pas mal quand même c'est sûrement pas le pire en tout cas  A7 .


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#6 01-01-2005 18:40:49

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 559
Photos: 15
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

hey Bienvenue Edenel :-)

Je suis passé dans le quartier la semaine dernière j'ai regardé un peu, mais il faisait nuit donc je suis pas resté longtemps. J'ai cru voir un bâtiment aux couleurs de Paris 2012 au bout de l'avenue de France, le bureau d'organisation sûrement?
Enfin bon c'est un joli champ de Low Rise ce quartier et j'ai bien vu, comme tout le monde, qu'il manquait d'animations, de commerces au pied (des tours j'allais dire lol mais nan y'a pas de tours) des immeubles, mais c'est neuf, ça viendras après sûrement.
J'espère aussi qu'ils vont finir la dalle au dessus des rails d'Austerlitz pour tout couvrir, ça permettrait de relier le quartier avec le reste du XIIIeme.
La gare de la BNF est pas mal c'est moderne, J'aime bien et juste à coté j'ai remarqué un ancien pont qu'ils ont gardés. C'est l'enchevêtrement de 2 rues, c'est pas mal, en plus c'est bien éclairé et bien nettoyé.


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#7 01-01-2005 18:51:02

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Un de ces jours, j'irai faire un reportage photos dans ce quartier. Pour l'instant, comme toi Sticky, je le trouve vide et inanimé. Je trouve aussi qu'il s'intègre très bizarrement au "vieux" quartier alentour, surtout au bout de Vincent Auriol. Je pense que la Mairie de Paris devrait soigner la suture entre ces îlots de low-rises et le reste, sinon on aura encore longtemps l'impression d'un bout de ville un peu posé là comme un cheveu sur la soupe.

Bon, ceci dit, il me semble que le quartier est loin d'être terminé, il faudra le voir dans 20 ans... quand enfin on aura eu l'idée géniale d'y implanter une tour de 300 mètres. Mais pour l'instant, comme ma soeur Anne, je ne vois rien venir...  D4


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#8 04-01-2005 13:33:40

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Belvédère au bout de l’avenue de France

Dans le prolongement de la bibliothèque François-Mitterrand, Yves Lion planche sur la jonction entre le 13e et Ivry. Avec ou sans tours.
   
La Ville de Paris a enfin décidé de s’atteler au problème du débouché de l’avenue de France, qui court désormais au-dessus des voies de chemin de fer de la gare d’Austerlitz. Comment pouvait-elle finir sa course sur le boulevard des Maréchaux et développer des liens avec Ivry? L’architecte-urbaniste Yves Lion propose, pour la dernière extension de la Zac Rive gauche, un carrefour en patte d’oie avant le boulevard des Maréchaux pour rejoindre d’un côté les quais de Seine, de l’autre les coteaux d’Ivry. En se faisant discret sur ses propositions d’immeubles de grande hauteur qui ont déjà suscité un tir de barrage des Verts, de l’opposition municipale et des associations.
L’avenue se terminerait alors par une place majeure, en belvédère sur les voies de chemin de fer avec un point de vue imprenable sur la banlieue sud-est. Aucun arc de triomphe ne se dressera sur cette porte, mais cette place publique laisse la possibilité de venir combler dans un deuxième temps l’espace vide laissé entre les deux boulevards, pour accueillir un grand équipement régional. Yves Lion suggère une salle philharmonique, le belvédère se transformant en parvis de l’édifice sur le boulevard Masséna. Un scénario à long terme mais qui séduit aussi bien le 13earrondissement que la commune d’Ivry.
Présente lors du choix du projet, Ivry, accompagnée de la Mission Seine Amont, apprécie l’option «continuité urbaine», qui prévoit aussi un nombre important d’espaces verts, et se dit favorable à créer des rues de son côté. Ce nouveau quartier à cheval sur les derniers boulevards parisiens accueillera environ 400000m2 d’espaces construits, dont la moitié seront attribués à des logements. Il faut imaginer pouvoir bientôt emprunter «l’allée Paris-Ivry» depuis l’université Paris-VII, passer sous les boulevards (Maréchaux et périphérique), apercevoir les pieds des nouvelles bretelles inscrites dans un parc, et redescendre vers les quais de la Seine pour une partie de beach volley…


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#9 04-01-2005 15:02:46

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Merci pour toute ces infos.

Cette opération , pourtant gigantesque, laisse vraiment un gout amer, c'est plein de vide, c'est mort, c'est banal..il y a quelques choses intéressantes et .c'est pas un échec total , mais c'est tellement moins bien que ce qui aurait pu être fait.... 130 hectares c'était vraiment enorme.. Peut-être la prochaine fois  B5

----------
Edité le 04/01/2005 à 15:03 par Phil


Pff...

Hors ligne

 

#10 05-01-2005 00:48:45

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Je pense en effet que deux choses manquent fondamentalement au quartier :
--> une suture avec le Paris moins récent, inutile d'y revenir ;
--> une méchante tour de 250 mètres ou 300 mètres.

Il n'y a pas là de contre-indication : paysage urbain non historique, ombre portée sur des rails ou des paysages de low-rises, etc.etc.

En fait, ce morceau de ville aurait besoin d'un vrai symbole pour exister. Je sais que le plus gros pôle universitaire de Paris y sera implanté. Raison de plus pour marquer l'endroit avec un symbole fort.

De plus, vu des rives de Bercy, le quartier ne serait pas défiguré par un "vrai" IGH (250m mini).

Une tour mixte tertiaire/habitation serait vite remplie : proximité porte de Bercy/A4, gare d'Austerlitz, métro lignes 6/14/5/7, toutes commodités, pas loins de la TGB, de la Pitié, du centre commercial Bercy 2, de l'autre centre commercial Ivry Grand Ciel, du ministère des Finances, du plus grand parc urbain de POPB, etc... Que rêver de plus ???

Aller, il faut croiser les doigts pour que cette évidence ressurgisse, et pour que quelqu'un ressorte un IGH des cartons. C'est essentiel pour Paris et pour le quartier...


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#11 08-01-2005 12:26:11

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Quartier Depuis 1991, dans le 13e, la ZAC Rive-gauche pousse ex nihilo, au fil des négociations
Le Paris de demain s’élève à l’Est
Lundi 15 septembre 2003

Pas une semaine ne se passe sans qu’une délégation étrangère ne visite la ZAC Rive-gauche. En Europe, en Asie, on attend de voir comment Paris se débrouille pour créer de toutes pièces un quartier, dans le 13e arrondissement, sur des friches industrielles et des voies ferrées. Et les habitants-« pionniers » surveillent de près son aménagement.

Président de l’association de riverains Tam-Tam, Fabrice Piault redoute « la froideur d’une ville nouvelle ». Mais Rive-gauche a su « s’adapter en cours de route », fait valoir le directeur délégué de la Semapa (société d’économie mixte d’aménagement chargée du projet), Gilles de Mont-Marin. Ainsi, le cinéma MK2 ou le récent rééquilibrage en faveur du logement social et de l’université – au détriment des bureaux – n’étaient pas prévus à l’origine, en 1991. « C’est un urbanisme de continuité, pas une ville nouvelle aux portes de Paris, même si l’architecture est contemporaine », insiste Gilles de Mont-Marin. Ici, pas question d’ériger une Défense bis : il s’agit de « construire des équipements publics, des logements et des bureaux en même temps, au même endroit ». Par ailleurs, pour favoriser les transports en commun, les règles propres à la ZAC prévoient moins de parkings qu’il est d’usage par rapport à la superficie de bureaux.

Fabrice Piault concède des « évolutions positives ». Mais le président de Tam-Tam reste affolé par la hauteur des tours et trouve les vastes pieds d’immeuble guère accueillants pour les petits commerces. « Ça va pour une chaîne, mais un commerçant indépendant a du mal à occuper ces volumes. » Au cabinet de l’adjoint à l’Urbanisme, on en convient. Un schéma d’implantation commerciale autour de l’université doit précisément tenir compte de cet aspect. Autre « erreur », selon Fabrice Piault : les écoles enclavées sous les habitations, dont les cours sont parfois la cible de projectiles. La Mairie assure s’être penchée sur la question.

Reste à connaître le prix des nouvelles orientations. « Les chiffres seront rendus publics courant septembre », répond la Ville. Tam-Tam espère que la municipalité ira quoi qu’il arrive au bout de ses bonnes intentions.


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#12 14-01-2005 14:02:24

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

20 minutes, 14/01/2005

Nouveau tribunal, ça se précise
Vendredi 14 janvier 2005
 
Jean-Marie Burguburu s’est fait une raison. Le bâtonnier de Paris a indiqué hier que le gouvernement s’orientait « vers le 13e arrondissement » pour implanter le nouveau Palais de Justice. En juillet dernier, le chef de file des avocats avait mené la fronde contre ce projet de transfert. Une installation dans les hôpitaux de l’Hôtel-Dieu ou de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul sont aussi à l’étude.

Dans le 13e, trois sites sont envisagés : Tolbiac-Chevaleret, Austerlitz et dans une moindre mesure, le quai d’Ivry. Le premier a la préférence du ministère de la Justice, le second celui de la mairie (PS) du 13e, des riverains et des commerçants. « S’ils font le tribunal à Tolbiac, ils nous enlèvent 300 logements et un jardin de 15 000 m2, explique le maire Serge Blisko. En revanche, à Austerlitz, la zone est déjà prévue pour accueillir des bureaux. »


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#13 14-01-2005 14:09:21

Phil
Administrateur
Lieu: Nord
Date d'inscription: 03-12-2004
Messages: 6300
Immeubles: 206
Photos: 49
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

J'espere qu'ils ne nous feront pas un gros carré censé représenter une tour comme sur les rendus qu'on a vu....
Remarque il est possible de faire une jolie tour de 115m (Marseille...), mais bon... feront-il l'effort ?

Sinon pour être repassé dans le quartier cette semaine, mon jugement est moins sévère, c'est agréable comme quartier je trouve. Peut-être un petit peu trop branchouille parfois mais c'est pas mal.


Pff...

Hors ligne

 

#14 21-01-2005 15:42:42

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Dépêche AFP - 21/01/2005

Nouveau palais de justice : Perben favorable au site de Tolbiac
AFP | 21.01.05 | 13h32

Le garde des Sceaux Dominique Perben est favorable au choix du site de Tolbiac, dans le XIIIe arrondissement de Paris, pour la construction du nouveau palais de justice, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.L'annonce du site définitif pourrait survenir de manière "imminente", a-t-on précisé de même source.A la mi-juillet, les sites de l'Hôtel-Dieu (IVe) et de l'hôpital Saint-Vincent de Paul (XIVe) avaient été recommandés par le Conseil d'administration de l'établissement public du palais de justice de Paris (EPPJP).Mais la mairie et les arrondissements concernés s'y étaient opposés, préférant le site de Tolbiac.Les avocats du barreau de Paris s'étaient de leur côté vigoureusement opposés au choix du XIIIe, trop éloigné de l'Ile de la cité, où se trouve actuellement la quasi-totalité des juridictions parisiennes et où certaines seront toujours appelées à demeurer. L'actuel palais ne correspond plus aux besoins actuels en termes de place et de sécurité.


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#15 26-01-2005 15:48:54

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

20 Minutes, 24/01/2005

Tolbiac, prochain arrêt pour le Palais
Lundi 24 janvier 2005

Ce devrait être Tolbiac. Dominique Perben, ministre de la Justice, doit annoncer de manière « imminente » son choix pour le site qui accueillera le nouveau Palais de Justice, actuellement implanté sur l’île de la Cité (1er). Le déménagement du tribunal de grande instance est devenu nécessaire au regard de l’exiguïté des locaux qu’il partage avec la cour d’assises. Il s’agit de l’un des grands chantiers de la capitale à l’horizon 2011.

Dans l’entourage du garde des Sceaux, on vient de confirmer que le site de Tolbiac, dans le 13e arrondissement, est favori. A la Mairie de Paris, c’est le soulagement : il a été question, à un moment, d’implanter le TGI sur deux sites, les anciens hôpitaux de l’Hôtel-Dieu (4e) et de Saint-Vincent-de-Paul (14e), auxquels la Ville était « farouchement opposée » rappelle l’entourage de Bertrand Delanoë. En revanche, ça grince du côté de la mairie du 13e. Le maire Serge Blisko (PS) a exprimé sa « ferme opposition » au choix de Tolbiac, rappelant qu’« un projet d’aménagement de cette zone a été décidé au mois d’octobre ». Projet qui serait fortement remis en cause. L’élu n’est pas hostile à accueillir le nouveau tribunal, mais pas dans sa totalité, et plutôt du côté d’Austerlitz.

Il y a quelques jours, le bâtonnier de Paris, Jean-Marie Burguburu, sentant déjà que « l’on s’orientait vers le 13e », déclarait de son côté : « Si c’est le cas, il faudra gérer le projet, je ne vais pas organiser de grandes manifestations » à son encontre. Il avait pourtant mené la fronde contre le projet de transfert dans le 13e. Quelque 500 avocats du puissant barreau de Paris, très attaché au site historique de l’île de la Cité, avaient notamment formé une chaîne humaine autour du Palais pour demander une « véritable concertation ».


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#16 27-01-2005 15:29:38

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Le Monde, 27/01/2005

L'installation du Palais de justice va chambouler la ZAC Rive gauche
LE MONDE | 27.01.05 | 14h37

La confirmation, par le ministre de la justice, de sa volonté d'installer le tribunal de grande instance de Paris dans ce nouveau quartier provoque des protestations au sein des associations d'habitants. Elle va obliger la Ville à revoir le plan d'aménagement de cette zone, située à l'est de la capitale.
Le projet risque de remettre en cause le fragile équilibre d'une opération arrêtée, dans ses grandes lignes, il y a trois mois. Le gouvernement a finalement choisi le secteur Tolbiac-Chevaleret, au c½ur de la ZAC Paris-Rive gauche, pour y déménager le Palais de justice de Paris. 

En discussion depuis un an entre l'Etat, la Ville et les représentants des avocats et des magistrats, cette décision était attendue. Le choix de ce quartier du 13e arrondissement, le plus grand chantier en cours dans la capitale, a été confirmé, jeudi 27 janvier, par M. Perben.

dré Santini, le maire (UDF) d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), qui lui a proposé "un lieu magnifique en bord de Seine", dans sa ville.[...]

• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 28.01.05


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#17 27-01-2005 19:37:30

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

AFP

27 janvier, 18h19
Tolbiac : un déménagement historique pour une justice trop à l'étroit
Par Raphaël HERMANO
L'annonce de la construction d'un nouveau palais de justice à Tolbiac (XIIIe arrondissement de Paris) marque un tournant dans l'histoire de la justice parisienne, rendue sur l'Ile de la Cité depuis des siècles dans des locaux désormais trop étroits et inadaptés.
"Il était vraiment plus que temps. Il n'y a que les couloirs et les salles d'audience qui sont belles et prestigieuses, le reste des locaux est une catastrophe", explique Michel Pécondo-Lacroix, substitut au parquet général, livrant un sentiment dominant parmi les magistrats qui y travaillent.
Lieu de résidence des rois devenu ensuite Parlement, centre de la justice royale puis républicaine, le palais possède encore des tours du XIVe siècle et abrite la Sainte Chapelle, édifiée par Saint Louis au XIIIe siècle.
Mais malgré sa taille imposante (90.000 m2 de surface au sol, 24 km de couloirs et galeries), le palais de l'Ile de la Cité (Ier arrondissement) n'a pu assumer l'accroissement de l'activité de la justice.
"Quand des délégations étrangères prestigieuses viennent nous voir, nous les recevons dans un bric-à-brac pas croyable. Quant à nos juges, ils squattent dans des mini-bureaux avec leurs greffiers", témoigne la collaboratrice d'un célèbre juge antiterroriste de la galerie Saint-Eloi.
A quatre dans 20 m2[...]


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#18 28-01-2005 09:54:34

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Le Parisien, 28/01/2005

Soulagement à l'Hôtel-Dieu 



C'EST LE SOULAGEMENT au centre de Paris, et notamment pour tous les défenseurs de l'Hôtel-Dieu. « L'annonce de l'implantation du futur TGI dans le XIII e met un terme définitif aux rumeurs de fermeture de cet hôpital », affirme Dominique Bertinotti, maire PS du IV e et présidente de la commission de surveillance de l'Hôtel-Dieu. Ici, la mobilisation contre l'éventuel déménagement du palais de Justice avait été particulièrement forte.
Les manifestations se sont multipliées et une pétition a rassemblé près de 20 000 signatures. L'Hôtel-Dieu est en effet le seul hôpital des neufs premiers arrondissements de la capitale. Chaque année, 120 000 urgences y sont accueillies ici et 350 000 consultations y sont assurées. « Nous faisons une médecine de proximité, pas seulement pour le quartier mais pour toute la région », explique le professeur Pourriat, qui représente les 360 médecins et les 800 infirmières et aides-soignantes qui travaillent ici chaque jour. Il reste maintenant à garantir l'avenir. Le projet médical pour 2005-2010 existe : urgence, médecine de proximité, dépistage et prévention, hôpital de jour pour de courts séjours... Ils doivent maintenant être confirmés par l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

E.L.M.


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#19 28-01-2005 13:51:02

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Nouvel Obs, 28/01/2005

Le TGI va à Tolbiac, le Quai
d'Orsay à Saint-Vincent de Paul

NOUVELOBS.COM | 28.01.05 | 09:25

Le Premier ministre a arrêté son choix. Le nouveau palais de justice de Paris sera construit dans le XIIIe arrondissement. Le ministère des Affaires étrangères déménage à l'hôpital.

 
Le palais de Justice de Paris
   
J ean-Pierre Raffarin a décidé jeudi 27 janvier le transfert du ministère des Affaires étrangères et la construction d'un nouveau tribunal de grande instance, respectivement dans les XIVème et XIIIème arrondissements de Paris.
Dans un communiqué, le Premier ministre a fait part au préfet de la région Ile-de-France, Bertrand Landrieu, de sa décision concernant "la construction d'un bâtiment pour le tribunal de grande instance sur la ZAC de Tolbiac (XIIIème arrondissement) et le transfert des bureaux du ministère des Affaires étrangères sur le site de l'hôpital Saint-Vincent de Paul (XIVème arrondissement)".
Le ministre des Affaires étrangères et ses secrétaires d'Etat auront eux aussi leurs bureaux sur le nouveau site, a précisé le Quai d'Orsay. Le Palais des Affaires étrangères, situé quai d'Orsay (VIIème arrondissement), servira pour les réceptions officielles, a-t-on indiqué.

Le PS "atterré"

Patrick Bloche, député de Paris et président du groupe socialiste au Conseil de Paris, a vigoureusement critiqué jeudi la démarche "sans concertation" de l'Etat. Publicité


"Je suis atterré par la décision arbitraire de l'Etat, au terme d'une démarche sans concertation notamment avec les deux maires d'arrondissement mis devant le fait accompli", a indiqué Patrick Bloche à des journalistes.
Il a rappelé à propos de Saint-Vincent de Paul que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, avait l'intention d'y créer un centre pour poly-handicapés, et qu'il y avait "beaucoup de mobilisation" des associations locales contre le transfert du ministère.
Quant au TGI, il a rappelé que le maire socialiste du XIIIe, Serge Blisko, s'était vigoureusement prononcé contre le transfert à Tolbiac, où le projet Paris-rive-gauche devrait permettre un rééquilibrage à l'est de l'activité commerciale.
L'implantation du TGI devrait, selon Serge Blisko, entraîner "une forte remise en cause de ce projet", avec notamment la suppression de 33 logements, l'absence d'équipements collectifs, la diminution d'un projet de jardin et l'impossibilité d'installer des commerces en pied d'immeubles.
Patrick Bloche a comparé la démarche du gouvernement sur le TGI et les Affaires étrangères au "grand acte démocratique" que constitue le Plan local d'urbanisme, qui définira l'aménagement de la ville pour les 15 prochaines années et sera débattu en Conseil de Paris lundi. Le PLU a donné lieu à la distribution d'un questionnaire à tous les Parisiens, à des débats en conseils de quartier et d'arrondissement, et sera l'objet après son acceptation d'une enquête publique.

Delanoë "brutal"

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a dénoncé jeudi le "comportement impérial" et "brutal" du gouvernement Raffarin, qui "essaie de passer en force".
"La mairie de Paris a toujours eu une attitude très constructive. Simplement, il faudrait que le gouvernement ne poursuive pas un comportement impérial avec Paris. Car Paris, c'est une ville avec des habitants", s'est indigné Bertrand Delanoë devant la presse, en marge de la pose du premier rail du Tramway parisien.
Vendredi dernier, le garde des Sceaux Dominique Perben avait fait savoir par son entourage que le site de Tolbiac partait favori pour accueillir le nouveau palais de justice, l'un des grands chantiers de la capitale à l'horizon 2011.
L'entourage du maire de Paris avait alors indiqué prendre acte "avec intérêt" de cette position. Il "notait également de manière positive le fait que le garde des Sceaux ait abandonné la perspective de l'implantation du TGI sur deux sites auxquels la ville était farouchement opposée, les anciens hôpitaux de l'Hôtel-Dieu et de Saint-Vincent de Paul", respectivement dans les IVe et XIVe arrondissements.


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#20 28-01-2005 17:01:37

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Le Monde, 28/01/2004

M. Raffarin et M.  Delanoë s'opposent sur le déménagement du Quai d'Orsay
LE MONDE | 28.01.05 | 13h47

L'hôpital Saint-Vincent-de-Paul serait choisi.
Le premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a confirmé, jeudi 27 janvier, sa décision d'installer le tribunal de grande instance (TGI) de Paris au c½ur de la ZAC Paris-Rive gauche, dans le 13e arrondissement (Le Monde du 28 janvier). Il a aussi fait part de son intention de transférer les bureaux du ministère des affaires étrangères, actuellement situés Quai d'Orsay, dans les locaux de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, près de la place Denfert-Rochereau, dans le 14e arrondissement.

Quatre mille fonctionnaires travaillant au Quai y seraient regroupés sur une dizaine d'autres sites.

CENTRE DU HANDICAP

L'hôpital doit, d'ici 2008, transférer ses services de maternité et de pédiatrie à Cochin - Port-Royal. Dans un communiqué, le premier ministre a précisé qu'il " veillerait à ce que ce second projet soit compatible avec les équipements sociaux que la Ville de Paris envisage d'aménager sur le site, notamment en faveur des personnes handicapées".

Le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, souhaite créer à Saint- Vincent de Paul un centre médico-social du handicap, une hypothèse que le conseil d'administration de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (APHP) a validé en 2002.

Le chef du gouvernement a demandé au préfet d'Ile-de-France, Bertrand Landrieu, "d'engager les discussions nécessaires" avec la Ville et l'APHP. Il attend de M. Delanoë qu'il prenne en compte ces opérations dans le futur plan local d'urbanisme, qui doit être examiné par le Conseil de Paris, lundi 31 janvier.

Alors que le transfert du TGI dans le 13e arrondissement, auquel M. Delanoë n'est pas opposé, fait, depuis plusieurs mois, l'objet de négociations entre l'Etat et la Ville, aucune discussion n'avait, jusque-là, été ouverte concernant le déménagement du Quai d'Orsay. En visite sur le chantier du tramway parisien, le maire de Paris a dénoncé, jeudi, "le comportement impérial et brutal" du gouvernement, qui "essaie de passer en force". Dans un courrier, rendu public, à M. Raffarin, il s'"étonne" de cette "annonce unilatérale du gouvernement" et émet "les plus strictes réserves" sur ce transfert.

Christine Garin

• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 29.01.05


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#21 31-01-2005 11:55:32

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

20 minutes, 31 janvier 2005

Quai d’Orsay, TGI : bras de fer entre la Ville et l’Etat
Lundi 31 janvier 2005
 

Depuis l’annonce de Jean-Pierre Raffarin, jeudi soir, de l’implantation du nouveau Tribunal de grande instance (TGI) à Tolbiac, sur la ZAC Rive-Gauche (13e), et du transfert du ministère des Affaires étrangères sur le site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul (14e), la polémique n’a cessé d’enfler entre la Ville de Paris et le gouvernement.

« Si la ZAC Rive-Gauche constitue une piste digne d’être explorée, de nombreux points devront être précisés », prévient ainsi le maire de Paris. A commencer par le prix d’acquisition du foncier : « 150 millions d’euros, alors que l’estimation de la Ville égale 320 millions d’euros » s’étonne encore Bertrand Delanoë. A la mairie du 13e, on rappelle que le transfert du TGI sur le site de Tolbiac rendra caduque le plan d’aménagement du quartier, notamment le projet d’un grand jardin de 1,5 hectare, approuvé il y a trois mois par la Ville.

Concernant le projet de déménagement du quai d’Orsay à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul, l’Hotel de Ville est encore plus virulent. Regrettant une « décision unilatérale », Bertrand Delanoë rappelle que ce site est censé accueillir un pôle médico- social sur le handicap. « Le ministre des Affaires étrangères, Michel Barnier est particulièrement soucieux de conduire ce projet dans un esprit de concertation » s’est empressé de préciser le Quai d’Orsay depuis. Il a d’ailleurs rencontré, vendredi, le maire du 14e, Pierre Castagnou. Sans résultat.
 


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#22 01-02-2005 10:00:09

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

AFP

31 janvier, 23h24

TGI : le maire du XIIIe demande "une concertation exemplaire"

Le maire du XIIIe arrondissement, le socialiste Serge Blisko, a regretté lundi la manière "régalienne" de procéder du gouvernement et demandé "une concertation exemplaire" à propos du transfert du Tribunal de grande instance (TGI) sur le site Tolbiac.
Le transfert a été annoncé la semaine dernière par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.
Devant le Conseil de Paris, M. Blisko a rappelé qu'en septembre 2003 ce même conseil avait voté "à l'unanimité un autre dessein pour cette zone", avec espaces verts, logements, équipements collectifs...
M. Blisko a déploré la "manière un peu régalienne" de procéder de l'Etat, s'étonnant qu'il "donne déjà la fourchette dans laquelle il veut négocier".
Il a fait valoir aussi que le XIIIe était "prêt à accueillir tout ou partie du TGI dans des conditions normales, avec des discussions normales, des prix normaux, et un urbanisme à visage humain".
"Nous aimerions, a-t-il encore déclaré, que se mette en place une concertation exemplaire sur ce dossier", faute de quoi "nous n'aurions jamais que le refus à opposer à l'oukase de l'Etat".
"Nous ne nous laisserons pas imposer quoi que ce soit par le gouvernement", a ajouté Nicole Borvo (PCF, XIIIe).


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#23 01-02-2005 17:02:15

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

L'Expansion.com

Le chiffre du jour

Entre 600 et 900 millions d'euros
Le coût du nouveau Palais de justice de Paris, qui sera construit à Tolbiac 




Le palais de justice de Paris, actuellement situé sur l'île de la Cité, va déménager. Le nouveau palais sera construit sur le site de la ZAC de Tolbiac, dans le XIIIè arrondissement de la capitale, comme l'a annoncé jeudi le premier ministre, Jean-Pierre Raffarin. Il regroupera, en plus du tribunal de grande instance, neufs sites actuellement disséminés dans divers quartiers de Paris, comme le tribunal de police, le pôle financier, le service de l'application des peine ou celui des insertions et probations. Seules la cour d'appel et la cour de cassation resteront à proximité de Notre-dame de Paris. Le concours d'architecture pour le nouveau palais pourrait avoir lieu « au cours de l'année 2005 », selon le Garde des Sceaux, Dominique Perben. Les travaux sont censés s'achever en 2011. Leur coût sera compris « entre 600 et 900 millions d'euros ». 

Le premier ministre a également annoncé le déménagement du ministère des affaires étrangères. Il a retenu le site de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, dans le XIVè arrondissement. Le Quai d'Orsay ne servirait plus qu'aux réceptions officielles. Reste que la mairie de Paris, qui a aussi sont mot à dire, souhaite, depuis longtemps, faire du bâtiment retenu par le gouvernement un « centre médico-social du handicap ». Elle s'était déjà opposée avec succès au transfert du palais de justice à Saint-Vincent-de-Paul, ce qui était l'une des options envisagées. 

LExpansion.com


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#24 01-02-2005 17:10:51

Boris_F
Administrateur
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Le Monde, 27/01/2005

Trois questions à Dominique Perben
LE MONDE | 27.01.05 | 14h37

En tant que ministre de la justice, pourquoi avoir décidé de déménager le tribunal de Paris ?

Le président de la République a pris l'engagement, il y a deux ans, de lancer la reconstruction du tribunal de grande instance de Paris sur un nouveau site.  Il n'est pas possible, dans les conditions actuelles, d'organiser une justice moderne ni un accueil correct des justiciables. Le tribunal est éclaté sur neuf sites dans la capitale et des milliers de mètres carrés sont loués hors de l'île de la Cité.

L'idée d'un déménagement était devenue un serpent de mer. Nous avons souhaité ne plus repousser les décisions. Les difficultés que nous avons rencontrées récemment pour installer deux juges supplémentaires au pôle antiterroriste ont bien montré que la situation ne pouvait plus durer. Le chef de l'Etat a soutenu la création d'un établissement public pour le Palais de justice de Paris. Un inventaire des lieux disponibles a été dressé.

Les sites de l'Hôtel-Dieu et de Saint-Vincent-de-Paul avaient ma préférence mais ils suscitaient beaucoup de réserves de la part des milieux médicaux et de la Mairie de Paris. En outre, ce choix aurait encore repoussé les échéances, et il aurait encore signifié un éclatement du tribunal.

Quels sont les avantages de Tolbiac ?

La ZAC Tolbiac (13e arrondissement) pourra accueillir les 100 000 m2 nécessaires au tribunal. Il s'agit de le bâtir le plus moderne possible, avec toutes les garanties de sécurité et un meilleur accueil. La cour d'appel et la Cour de cassation demeureront sur l'île de la Cité, ainsi qu'une partie du dépôt de police.[...]

• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 28.01.05


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#25 01-02-2005 18:37:28

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 559
Photos: 15
Site web

Re: Paris 13e - Paris Rive Gauche (T1-75)

Les 600 à 900 millions d'euros prévu pour la construction ça inclu le prix du terrain également?
C'est une somme coquette, en comparaison ça serait le prix de La Grande Arche (600 millions d'euro et des peanuts).


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 



Dernières photos ajoutées

photo photo photo photo photo
Rendu du programme
© Ateliers 234
Siège social du Groupe Le Monde
© Q_DC
Visuel de l'immeuble
© MG-AU + NRAU / Paris Habitat
Visuel du projet
© Tania Concko / Paris Habitat
Visuel du projet
© Ameller, Dubois et Associés / Sodearif

Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact