En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Transports en commun et modes doux

#201 27-11-2017 17:36:21

BAD 542
Grande Arche
Date d'inscription: 31-03-2011
Messages: 209
Site web

Re: Transports en commun et modes doux

Société de transports de l'agglomération stéphanoise (STAS).

Rive-de-Gier : Autocars Planche repart pour un tour avec de nouveaux moyens

Même si ce n’était pas une surprise, l’enjeu était de taille pour la filiale du groupe Keolis, puisque le dépôt de Rive-de-Gier fonctionne uniquement avec le Stéphanois.

« Ce sont de petites adaptations », veut relativiser Marc Lambilliotte, directeur de secteur du groupe Keolis et directeur d’Autocars Planche. « C’est très enthousiasmant », ajoute-t-il cependant en énumérant les nouveautés.

Il y a d’abord un contrat renouvelé avec la Stas. La Société de transport de l’agglomération stéphanoise et l’entreprise ont signé la poursuite de l’accord jusqu’en juin 2021.

Même si ce n’était pas une surprise, l’enjeu était de taille pour la filiale du groupe Keolis, puisque le dépôt de Rive-de-Gier fonctionne uniquement avec le Stéphanois. C’est en effet ici, route de Longes que sont stationnés les bus de la Stas roulant sur les lignes M5, 57, 58 et 59. La ligne M5, qui traverse toute la vallée du Gier est par ailleurs cotraitée par la société CarPostal.

Le Progrès du lundi 27 novembre 2017

Hors ligne

 

#202 28-11-2017 16:21:42

BAD 542
Grande Arche
Date d'inscription: 31-03-2011
Messages: 209
Site web

Re: Transports en commun et modes doux

Société de transports de l'agglomération stéphanoise (STAS).

Vous sortez, nous vous ramenons !

Du 27-11-2017 au 27-12-2017.

La Ville de Saint-Étienne et la Stas lancent Noctambus. Un nouveau service de transport en minibus dédié aux noctambules qui souhaitent rentrer chez eux en toute sécurité.

Pas le courage de rentrer de soirée à pied ? Difficile de trouver un « Sam » volontaire pour vous ramener chez vous en pleine nuit ? Ayez le réflexe Noctambus ! Depuis le 30 novembre, la Ville de Saint-Étienne et la Stas ont mis en place deux nouvelles lignes de bus qui viennent prendre le relais des lignes actuelles en proposant un service de nuit. Les Noctambus circulent de minuit à 5 h du matin, du jeudi au samedi, vacances scolaires comprises.

Ces deux nouvelles lignes sont accessibles à tous les Stéphanois qui souhaitent rentrer chez eux en toute sécurité à l'issue d'une soirée.

Infos : www.reseau-stas.fr

www.saint-etienne.fr

Hors ligne

 

#203 06-12-2017 16:38:27

BAD 542
Grande Arche
Date d'inscription: 31-03-2011
Messages: 209
Site web

Re: Transports en commun et modes doux

Ils militent pour un redéploiement du trolleybus

«Les Stéphanois ont un capital inutilisé de 25 millions d’euros au-dessus de leurs têtes», lance Hubert Azoulay, président de SaintéTrolleybus, une association créée cet été. Comme son nom l’indique, elle milite pour un retour, ou plutôt pour un redéploiement, du trolleybus dans la cité stéphanoise.

Cela fait soixante-quinze ans cette année que le premier trolley stéphanois a été mis en circulation. À la fin des années 1990, il y en avait encore près de soixante-dix, circulant sur sept lignes. Le réseau a commencé à être démantelé au début des années 2000, et aujourd’hui, il ne subsiste plus que sur trois lignes, les M3, M6 et M7, soit une vingtaine de kilomètres. Mais dans les faits, seule la M3 (La Cotonne/Terrenoire) est encore desservie par des trolleybus.

Le Progrès du mardi 5 décembre 2017


géogaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#204 06-12-2017 22:20:09

géogaga
Tour Gan
Date d'inscription: 25-02-2016
Messages: 762

Re: Transports en commun et modes doux

BAD 542 a écrit:

Ils militent pour un redéploiement du trolleybus

«Les Stéphanois ont un capital inutilisé de 25 millions d’euros au-dessus de leurs têtes», lance Hubert Azoulay, président de SaintéTrolleybus, une association créée cet été. Comme son nom l’indique, elle milite pour un retour, ou plutôt pour un redéploiement, du trolleybus dans la cité stéphanoise.

Cela fait soixante-quinze ans cette année que le premier trolley stéphanois a été mis en circulation. À la fin des années 1990, il y en avait encore près de soixante-dix, circulant sur sept lignes. Le réseau a commencé à être démantelé au début des années 2000, et aujourd’hui, il ne subsiste plus que sur trois lignes, les M3, M6 et M7, soit une vingtaine de kilomètres. Mais dans les faits, seule la M3 (La Cotonne/Terrenoire) est encore desservie par des trolleybus.

Le Progrès du mardi 5 décembre 2017

Ce ne serait pas un prétexte du tonnerre de transformer ces anciennes lignes, et l'unique desservie en trolleybus, vers du BHNS en site propre... ? Du BHNS avec du trolleybus, pour décrocher la même légitimité de requalification de l'espace viaire quand on lance une nouvelle ligne de tram... ?

Sauf que cette dernière technique doit rester le choix au cas où le potentiel de reconquête de la clientèle des transports en commun est forte...

Alors... ?


BAD 542 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#205 07-12-2017 16:37:29

BAD 542
Grande Arche
Date d'inscription: 31-03-2011
Messages: 209
Site web

Re: Transports en commun et modes doux

Une association souhaite le retour du Trolleybus

Hubert Azoulay, un parisien installé à Saint-Etienne depuis 1974 souhaite son retour.

Il est président de l’association SaintéTrolleybus qui a pour but le retour des bus électriques. Elle a été créée cet été avec une dizaine de bénévoles avec les membres des Amis du Rail du Forez.

Les trolleybus étaient au nombre de soixante-dix et circulaient sur sept lignes.

Le réseau a commencé à être défait  au début des années 2000.

La société de transport de l’agglomération stéphanoise ne dispose, à ce jour, que de neuf bus électriques avec ces fameux bras qui atteignent les fils électriques au-dessus des routes.

Pour l’association, les trolleybus ont de nombreux avantages, ils sont plus rapides dans les côtes, ils sont silencieux et non polluants.

A une époque où l’écologie reste un sujet fort en politique, Hubert Azoulay demande le retour de ces bus. Même si, à l’achat, un trolley coûte cher (500 000 euros contre 200 000 euros), c’est l’équivalent d’un bus électrique.

Saint-Etienne Métropole n’est pas contre son retour sur les routes de Saint-Etienne. Un frein est quand même là : le prix. Son retour n’est pas prévu pour le moment.

42info.fr du mercredi 6 décembre

Dernière modification par BAD 542 (07-12-2017 16:42:14)

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2017 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact