En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Transport Urbains : Gratuité

Sondage

Etes vous ?

Pour --- ---
Contre --- ---
Sans Avis --- ---
J'attends de voir les résultats des études pour me donner un avis --- ---
Nombre de votants : 39 Seuls les membres peuvent voter et voir le résultat des sondages.

#1 08-06-2018 13:59:52

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2389

Transport Urbains : Gratuité

Depuis plusieurs années, des réseaux de taille moyenne et petite en France se lancent dans la gratuité des transports collectifs, le dernier réseau, et le plus grand jusqu'en Septembre 2018, c'est Niort, en septembre 2018, Dunkerque sera la plus grande ville a adopté le réseau gratuit, après 2 ans de travaux, pour mettre en place le BHNS sur 5 lignes fortes et la restructuration du réseau de bus.

Aubagne a instauré la gratuité, quelques années plus tard, elle met en service le tramway, la plus petite ligne de tramway de France, le réseau d'Aubagne sera à terme devenu payant, puisque le Pays de l'Etoile, l'interco d'Aubagne fait maintenant parti de Aix - Marseille Métropole.

En France, il y a des agglos de Aubagne, Bar le Duc, Carhaix, Castres, Chateauroux, Colomiers, Compiègne, Niort, Porto Vecchio, etc....

Prochainement l'Allemagne va instaurer une expérimentation de la gratuité des réseaux de grandes agglomérations, notamment, pour répondre aux futurs sanctions financières de l'UE sur la pollution de l'air, pays pourtant pingre, très sévère sur la dépense publique.

Tallinn, capitale de l'Estonie a instauré la gratuité de son réseau de transport en 2013.

Sachant que la FNAUT et les autres associations et collectifs sont contre la gratuité du réseau de TC, même le journaliste Olivier Razemon

On entend tout est son contraire sur la gratuité du réseau de transport collectif, les inconvénients, et les avantages....

La gratuité en avantage, pour les uns amènent de la cohésion sociale, l'environnement, le report du trafic, etc...

Les inconvénients semblent assez nombreuses, selon les détracteurs, le bus gratuit attire les piètons et non les automobilistes, augmentation des incivilités, dégradations du service suite à la hausse de fréquentation, surcoût, etc....

D'ou mon interrogation, notamment, sur ce forum spécialisé sur l'urbanisme et l'aménagement du territoire, est ce que la gratuité selon vous a toutes les qualités ou bien tous les défauts à court et long terme ?
Notamment sur la vie de la ville (centre urbain plus fréquentée ? Densification ? Nouveaux habitants ? Etc.... ?

Avez vous des informations sur les études poussées et réalisées sur ce sujet ? Permettant de prendre du recul sur ce sujet, mais surtout un retour du moins "neutre".
B5

Dernière modification par greg59 (08-06-2018 14:03:31)

Hors ligne

 

#2 08-06-2018 14:48:13

Thomas3
Tour Total
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 960

Re: Transport Urbains : Gratuité

Colomiers c’est terminé depuis belle lurette!!!

https://actu.fr/occitanie/toulouse_3155 … 92888.html

Hors ligne

 

#3 08-06-2018 15:09:30

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2248
Photos: 8

Re: Transport Urbains : Gratuité

Je suis ni pour, ni contre, bien au contraire  A10

Déjà, clarifions un point important : les transports gratuits n'existent pas. Au final, il y a toujours un pigeon qui paye, ce n'est que la part imputable au contribuable qui change. Et ne me dites pas "oui, mais ce sont les entreprises qui payent", car de toute façon au final cela finira par être prélevé sur les salariés (gels de salaires pour payer ces surcharges), sur les clients (hausse des tarifs), sur l'avenir (baisse des marges, donc moins d'investissement) ou carrément sur l'emploi (délocalisation...).

La gratuité du réseau peut se justifier dans certains cas, comme par exemple un système de transport moribond faute d'utilisation.
Le cas de Chateauroux est typique de ce raisonnement : Au lieu d'avoir des bus payants circulant a vide, il n'y avait que deux choix possibles : soit supprimer le service (inutile de dire que ce n'est pas vraiment réaliste), soit le rendre au moins utile en incitant les gens à l'utiliser, et le moyen le plus simple reste encore la suppression de la billeterie.
Au final, que l'utilisateur paye son billet ou un peu plus en impôts, il n'y a pas trop de différence en pratique (l'augmentation du versement transport fut quand même de 20% - passant de 0,5% à 0,6%).
Mais...
Dans des villes ou le réseau est déjà saturé, la gratuité serait carrément néfaste en augmentant la saturation du réseau tout en éliminant une partie des financements permettant de pallier à cette saturation. C'est bien d'exiger toujours le moins cher, mais au final faut pas venir râler après que c'est saturé, que les conducteurs se mettent en gréve à cause de leur salaire qui n'augmente pas, que les infrastructures vieillissent et manquent d'entretien et en conséquence que le service se dégrade progressivement.

Encore pire, dans le cas ou un pourcentage significatif d'utilisateurs proviennent de zones extérieures à la ville ou à la communauté de communes financeant ledit réseau, cela engendre un effet d'aubaine pour ces utilisateurs, risquant d'augmenter encore plus l'attractivité résidentielle de la couronne périurbaine par rapport aux communes centrales... L’étalement urbain et les transports en communs ne font pas bon ménage en général.
Et ne me dites pas que les voyageurs extérieurs sont toujours "à la marge", des études récentes montre que c'est loin d’être anecdotique sur Bordeaux :

La Tribune a écrit:

Les études montrent qu'il y a autant de visiteurs que d'habitants qui utilisent les transports en commun sur une semaine. En six semaines d'hiver, on décompte plus de deux millions d'usagers différents.

2 millions d'usagers différents... Soit presque le triple de la population de la métropole (773 557 habitants) et s'approchant même du double de la population de l'aire urbaine (1 215 769 habitants)
Dans ce genre de situation, est il vraiment juste de reporter les 30-35% du financement provenant de la billetterie sur les seuls habitants de la métropole?

En conclusion : c'est une solution à quelques problèmes précis et limités, pas une formule miracle absolue et généralisable.

[EDIT]

greg59 a écrit:

Avez vous des informations sur les études poussées et réalisées sur ce sujet ? Permettant de prendre du recul sur ce sujet, mais surtout un retour du moins "neutre".
B5

Bonne chance  A10

Dernière modification par yaga (08-06-2018 15:15:35)

Hors ligne

 

#4 08-06-2018 18:05:32

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 903

Re: Transport Urbains : Gratuité

Tout a été dit par yaga. J'ajouterai juste quelques mots sur la balance financière. Plus le réseau est utilisé, et plus son financement est dépendant de la contribution des usagers. Ce qui est donc faisable à Châteauroux est totalement impossible à Paris. Pour les réseaux des plus grandes villes françaises, dont le versement transport est déjà souvent au seuil le plus haut autorisé, il est illusoire de penser que le service pourrait être maintenu au même niveau sans billetterie et abonnement. Pour ces grandes villes, la problématique serait plutôt de trouver d'autres sources de financement. La « gratuité » promise par certain prend alors un fort accent électoraliste.


MiKL-One et RoccatArvo ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#5 08-06-2018 19:59:59

Erwann
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 21-05-2016
Messages: 1590

Re: Transport Urbains : Gratuité

"Gratuit"=impôts locaux supplémentaires, après c'est un choix.

Hors ligne

 

#6 08-06-2018 20:46:43

colonel
Notre Dame
Lieu: nantes
Date d'inscription: 29-05-2015
Messages: 180

Re: Transport Urbains : Gratuité

Je suis pour la "gratuité" mais pour les habitants de la métropole concernée , peu importe le statut social ou  l'âge, et payant pour les autres (touristes, habitants hors agglos etc...) car la gratuité doit favoriser les habitants, via une carte de transport gratuite donnée aux mairies par exemple. Bien sûr pour financer tout ça, il y aura augmentation des impôts locaux, mais sachant que les gens n'aiment pas payer pour rien, ca incitera surtout les gens utilisant les voitures, à plus utiliser les transports en garant leurs voitures dans les P+R, histoire de rentabiliser. Et aussi rendre cet "impôt" proportionnel au nombre de lignes qui desservent les communes (une commune qui n'a qu'une ligne doit payer moins que celle qui en a 15).
Autre source de financement avec les amendes et les prix des tickets (je vais prendre exemple de la TAN à Nantes mais ca peut marcher pour les réseaux semblable) : actuellement l'amende à Nantes pour absence de titre de transport c'est 50 €, on pourrait monter cette amende à 100 € si réglé sur place, nantais ou pas, puis passer a 150 € pour paiement différé etc... Et le prix du ticket est de 1.60 €, on pourrait le passer à 2 € par exemple.
Et il y a aussi la publicité : j'ai remarqué que dans les TC Français, les bus et trams ou métros sont vides de publicités ou alors une affichette par wagon vite fait, contrairement au Japon par exemple où tout les espaces à l'intérieur du véhicule sont remplis de pubs. C'est vrai que ça va peut-être piquer aux yeux de certains mais bon, c'est mieux que de devoir payer à chaque trajet !

Apres c'est une question de volonté politique et de choix de vie pour les gens : payer plus de taxes pour un service utile ou pas ? That is the question

Dernière modification par colonel (08-06-2018 21:52:25)


La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène... (Dr House)
Il n'y a pas d'enfer, il n'y a que la France. (Frank Zappa)

yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#7 08-06-2018 23:14:13

géogaga
Exclu
Date d'inscription: 25-02-2016
Messages: 1417

Re: Transport Urbains : Gratuité

colonel a écrit:

Je suis pour la "gratuité" mais pour les habitants de la métropole concernée , peu importe le statut social ou  l'âge, et payant pour les autres (touristes, habitants hors agglos etc...) car la gratuité doit favoriser les habitants, via une carte de transport gratuite donnée aux mairies par exemple. Bien sûr pour financer tout ça, il y aura augmentation des impôts locaux, mais sachant que les gens n'aiment pas payer pour rien, ca incitera surtout les gens utilisant les voitures, à plus utiliser les transports en garant leurs voitures dans les P+R, histoire de rentabiliser. Et aussi rendre cet "impôt" proportionnel au nombre de lignes qui desservent les communes (une commune qui n'a qu'une ligne doit payer moins que celle qui en a 15).
Autre source de financement avec les amendes et les prix des tickets (je vais prendre exemple de la TAN à Nantes mais ca peut marcher pour les réseaux semblable) : actuellement l'amende à Nantes pour absence de titre de transport c'est 50 €, on pourrait monter cette amende à 100 € si réglé sur place, nantais ou pas, puis passer a 150 € pour paiement différé etc... Et le prix du ticket est de 1.60 €, on pourrait le passer à 2 € par exemple.
Et il y a aussi la publicité : j'ai remarqué que dans les TC Français, les bus et trams ou métros sont vides de publicités ou alors une affichette par wagon vite fait, contrairement au Japon par exemple où tout les espaces à l'intérieur du véhicule sont remplis de pubs. C'est vrai que ça va peut-être piquer aux yeux de certains mais bon, c'est mieux que de devoir payer à chaque trajet !

Apres c'est une question de volonté politique et de choix de vie pour les gens : payer plus de taxes pour un service utile ou pas ? That is the question

Et les recettes du stationnement réglementé étendu à l'intégralité du PTU ? Et le péage urbain - beaucoup plus riqué au vu de ce qui s'est passé à Manchester par exemple - ?

Hors ligne

 

#8 09-06-2018 00:03:46

RoccatArvo
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 10-12-2011
Messages: 1063
Immeubles: 1

Re: Transport Urbains : Gratuité

Je pense que la "gratuité" est une mauvaise chose pour les transports en commun. Quand une municipalité ou une interco augmente la fiscalité des ménages et le taux du versement transport des entreprises, cela ne sert pas à développer le réseau, mais à continuer de le faire fonctionner au même niveau qu'avant ou moins bien.

Certaines villes se vantent d'avoir vu la fréquentation des bus augmenter avec la gratuité. Mais elles se sont vite rendues compte que depuis que la gratuité était en place, des gens attendaient parfois le bus pour faire 1 ou 2 arrêts seulement, ce qui a augmenté la congestion des bus aux heures de pointe. Du coup, pour palier à la saturation... il a parfois fallu augmenter la fréquence de passage, et donc les coûts d'exploitation. Augmenter la fréquence d'une ligne pour transporter des gens d'un quartier à l'autre, ça a dû sens. Mais devoir augmenter la fréquence d'une ligne parce que beaucoup de gens ont la flemme de marcher, c'est ridicule. D'ailleurs, on peut voir que dans plusieurs villes, depuis que la gratuité est en place... la part modale des modes "doux" comme la marche et le vélo a diminué.

Lambig a écrit:

Tout a été dit par yaga. J'ajouterai juste quelques mots sur la balance financière. Plus le réseau est utilisé, et plus son financement est dépendant de la contribution des usagers. Ce qui est donc faisable à Châteauroux est totalement impossible à Paris. Pour les réseaux des plus grandes villes françaises, dont le versement transport est déjà souvent au seuil le plus haut autorisé, il est illusoire de penser que le service pourrait être maintenu au même niveau sans billetterie et abonnement. Pour ces grandes villes, la problématique serait plutôt de trouver d'autres sources de financement. La « gratuité » promise par certain prend alors un fort accent électoraliste.

Dans le cas de Paris, il ne faut pas oublier que le réseau a besoin d'investissements massifs, que ce soit pour prolonger les lignes de tramway et de métro, mais surtout développer le Grand Paris Express. En Île-de-France, les usagers paient un peu moins de 30 % du coût des transports. Ce n'est pas en amputant les recettes de près de 30 % qu'on va financer des projets comme le métro du Grand Paris ou la remise à niveau du RER.

Vu les énormes besoins en transports en commun en Île-de-France, la gratuité serait un énorme frein au financement des nouveaux investissements. Et comme les besoins de déplacements sont en augmentation, ne pas développer suffisamment le réseau, ça ne peut mener qu'à la détérioration du service.


Minato ku et le renard ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#9 09-06-2018 15:47:27

Erwann
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 21-05-2016
Messages: 1590

Re: Transport Urbains : Gratuité

Certains prennent les transports gratuitement dans tous les cas, ils leur suffit de ne pas payer l'amende qu'ils se prennent quand elle arrive, je connais un cas à Nantes et on lui a toujours pas réclamer le règlement de l'amende depuis des mois.

Hors ligne

 

#10 10-06-2018 13:31:34

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1155

Re: Transport Urbains : Gratuité

J'imagine que la région Ile de France pourrait faire des tests de gratuité sur certains réseaux de grande couronne, où les bus sont sous-utilisés. Les usagers sont généralement les scolaires et les travailleurs pendulaires vers Paris.

Je pense que la gratuité amènerait d'autres personnes à prendre le bus : les personnes qui travaillent dans la ville centre ou qui veulent profiter des commerces du centre ville au lieu d'aller au supermarché.
Mais aussi pourquoi pas les personnes qui vont quelques fois en voiture vers Paris (ou vers des villes desservis par la voie ferrée). La gratuité leur évitera de payer le ticket de bus qu'il faut débourser en plus du billet de train.

Ainsi, la centralité des pôles de grande couronne concernés serait améliorée et la part modale de la voiture diminuerait.

Au niveau du financement, il faudrait sûrement augmenter la fréquence des bus en heures creuses.
Pour les revenus : il n'y aura pas de baisse des gains pou les usagers pendulaires puisu'ils ont souvent un pass navigo et continueront de le payer. Et on peux espérer que les revenus de la ligne ferroviaire augmente aussi un peu.


B5

Hors ligne

 

#11 10-06-2018 23:53:13

géogaga
Exclu
Date d'inscription: 25-02-2016
Messages: 1417

Re: Transport Urbains : Gratuité

Certains, comme l'économiste des transports Frédéric Héran (site), prétendent que la gratuité des TU ne saurait mordre sur la part modale bagnole, mais plutôt sur celle des modes actifs de déplacement...

Peut être en serait-il différemment si une batterie de mesures l'accompagnait dans l'interco qui voudrait la mettre en place, dont :

- généralisation du stationnement payant à toutes les communes de l'interco ;
- police de voirie rigoureuse pour lutter contre le stationnement illicite sur trottoir et aménagement cyclable;
- investissement massif dans une offre en TU capacitaire et confortable;
- idem pour la requalification viaire au profit des modes actifs ;
- péage urbain in fine si ça prend bonne tournure après la mise en oeuvre des quatre mesures précédentes...

Dernière modification par géogaga (10-06-2018 23:54:36)

Hors ligne

 

#12 11-06-2018 09:00:16

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2389

Re: Transport Urbains : Gratuité

géogaga a écrit:

Certains, comme l'économiste des transports Frédéric Héran (site), prétendent que la gratuité des TU ne saurait mordre sur la part modale bagnole, mais plutôt sur celle des modes actifs de déplacement...

d'ou mon interrogation, est ce que la gratuité, après restructuration du réseau, comme c'est le cas à Dunkerque n'entraîne pas une baisse de la part modale de la voiture ?
J'en serai plus d'ici 1 an....

Donc il n'y a aucune étude faite à ce sujet sur la gratuité ?

Hors ligne

 

#13 11-06-2018 09:50:34

géogaga
Exclu
Date d'inscription: 25-02-2016
Messages: 1417

Re: Transport Urbains : Gratuité

au-delà des "études" (!... ne fâchons personne... ) considérons que la base de retour d'expérience est bien étroite...

il me semble que les deux plus gros PTU sont pour l'instant Dunkerque et Niort, soit 200.000 et 100.000 hab. respectivement et approximativement, et le recul temporel est bien faible...

Par contre on pourrait se "baser" sur une simulation économétrique où l'on pourrait faire tourner entre autres mes quatre ou cinq variables, très politiques, évoquées à mon post précédent :

je ne dispose pas du temps nécessaire, mais n'importe qui pourrait se fendre d'un petit email auprès de F. Héran, dont j'ai mis à dispo le lien... dans le post précédent :

très pédagogue et ouvert aux citoyens et assos le gars.

Hors ligne

 

#14 11-06-2018 11:03:31

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2389

Re: Transport Urbains : Gratuité

A Dunkerque ce sera le cas à partir de septembre 2018, après restructuration du réseau de bus, qui sera présenté lundi prochain, il y a pas mal eu de travaux dans l'agglomération, voie de bus, priorité bus, etc.... B5
La gratuité est effective seulement le WE depuis 2016, la fréquentation a explosé de 30% le samedi et 80% le dimanche, ne soyez pas surpris du chiffre du dimanche, la liaison Belgique - Dunkerque par bus fonctionne à merveille, surtout pour le tabac, l'alcool A10

Hors ligne

 

#15 12-06-2018 15:23:21

Chevalier
Modérateur, oufti!
Lieu: Liège
Date d'inscription: 07-07-2006
Messages: 7734
Immeubles: 151
Photos: 190

Re: Transport Urbains : Gratuité

Commençons déjà par des tarifs plus abordables, et une meilleure offre (dans certaines villes). Ensuite, oui, pourquoi pas, mais cela demande des éléments de réflexions supplémentaires.

Hors ligne

 

#16 12-06-2018 15:50:59

Minato ku
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 27-08-2006
Messages: 1332

Re: Transport Urbains : Gratuité

Les tarifs dans les transports public sont super abordable en France.


すみません
J’aime Paris et je veux des tours !

Lambig a aimé ce post.

Hors ligne

 

#17 12-06-2018 17:47:04

midi.31
Tour Phare
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 19-11-2007
Messages: 4583

Re: Transport Urbains : Gratuité

Rien n'est gratuit, si c'est pas l'usager qui paie cela se fait par les impôts, et comme les communes en France se serre déjà la ceinture..........., ce sera augmentation des impôts, ou moins d'argent pour autre chose.


per tolosa totjorn mai

Hors ligne

 

#18 12-06-2018 18:49:44

RoccatArvo
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 10-12-2011
Messages: 1063
Immeubles: 1

Re: Transport Urbains : Gratuité

Minato ku a écrit:

Les tarifs dans les transports public sont super abordable en France.

Oui. Les partisans de la gratuité des transports en commun mettent souvent en avant le côté social de cette mesure, mais la réalité, c'est que dans faits les recettes de tickets et des abonnements ne couvrent qu'une partie du coût des transports. Le reste est couvert par les entreprises et les collectivités. Si les usagers devaient payer le vrai prix des transports, le ticket serait probablement trois ou quatre fois plus cher selon les réseaux.

Il faut aussi rappeler que de nombreux réseaux appliquent des réductions tarifaires pour beaucoup de foyers modestes, ce qui rend le coût encore plus bas pour l'usager.

Hors ligne

 

#19 12-06-2018 18:57:46

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 903

Re: Transport Urbains : Gratuité

géogaga a écrit:

Certains, comme l'économiste des transports Frédéric Héran (site), prétendent que la gratuité des TU ne saurait mordre sur la part modale bagnole, mais plutôt sur celle des modes actifs de déplacement...

La voiture, hors impôts, coûte déjà bien plus cher à l'usager que l'utilisation des transports en commun. Rendre « gratuit » les transports en commun ne changera donc rien pour les automobilistes. Par contre pour les cyclistes et les piétons, c'est une aubaine. CQFD.


yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#20 13-06-2018 19:46:27

marco68
Notre Dame
Date d'inscription: 08-12-2016
Messages: 114

Re: Transport Urbains : Gratuité

On a parler du sujet aujourd'hui, dans l'émission quotidienne d'Europe 1 "Circuits courts".

http://www.europe1.fr/emissions/circuit … 18-3680354

Dernière modification par marco68 (13-06-2018 19:47:12)

Hors ligne

 

#21 15-06-2018 15:37:53

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2248
Photos: 8

Re: Transport Urbains : Gratuité

marco68 a écrit:

On a parler du sujet aujourd'hui, dans l'émission quotidienne d'Europe 1 "Circuits courts".

http://www.europe1.fr/emissions/circuit … 18-3680354

M. Baloge, maire de Niort, dit clairement sa motivation : "Je trouvais qu'il n'y avait pas beaucoup de monde dans les bus (...) et qu'un service public qui n'est pas utilisé ne fait pas forcement son usage"
En passant sur le pléonasme final, il s'agit typiquement d'une bonne raison pour instaurer la gratuité, surtout qu'il affirme que ce n'a pas conduit à une augmentation du taux du versement transport des entreprises. Il ajoute également que la vente des billets représentait 10% du budget...
Par contre, il commence a avoir des problèmes de saturation. B2

Mme Maisonneuve rappelle aussi le fait que cela réduit surtout la part des déplacements musculaires et pas beaucoup celle de la voiture, tout simplement car le royaume de la voiture reste le périurbain, la ou les TCs deviennent inefficaces...

Lambig a écrit:

géogaga a écrit:

Certains, comme l'économiste des transports Frédéric Héran (site), prétendent que la gratuité des TU ne saurait mordre sur la part modale bagnole, mais plutôt sur celle des modes actifs de déplacement...

La voiture, hors impôts, coûte déjà bien plus cher à l'usager que l'utilisation des transports en commun. Rendre « gratuit » les transports en commun ne changera donc rien pour les automobilistes. Par contre pour les cyclistes et les piétons, c'est une aubaine. CQFD.

Pas tout a fait. C'est un calcul erroné de ne considérer que le cout total de la voiture, car il n'est valable que dans le cas ou la personne ayant besoin de se déplacer n'a pas encore de voiture ou va s'en débarrasser.
Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.
Dans mon cas, j'ai calculé que le prix de l'abonnement local de TC, avec toutes les réductions (au final, 16,25 euros par mois. Bonjour la ruine.) revenait moins cher que le carburant utilisé pour aller au boulot à partir de 4 AR/semaine.

Dont acte : ma voiture dort sur le parking de ma résidence la semaine et ne sort que quand le trajet en TC n'est pas pertinent pour telle ou telle raison (courses en peripherie, vamos à la playa, déplacement en groupe...).

Cette erreur de ne considérer que le cout global (Cout que les ayatolah du vert ont tendance à matraquer de façon lourdingue) entraine des raisonnements fallacieux, qui deviennent en plus contre productif pour inciter les automobilistes à envisager d'autres moyens de transport ("J'ai déjà payé énormément en frais fixes pour la voiture, autant rentabiliser en l'utilisant le plus possible". C'est un grand classique).

Dernière modification par yaga (15-06-2018 15:58:18)


greg59 et yb ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#22 18-06-2018 17:48:08

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 903

Re: Transport Urbains : Gratuité

yaga a écrit:

Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.

Pour être pointilleux, il faudrait compter en plus du carburant :
- des frais d'entretien directement imputables à l'utilisation de la voiture ;
- des frais d'assurance changeant selon l'utilisation de la voiture ;
- des éventuels frais de péage ou de stationnement à chaque déplacement.

Je suis bien d'accord qu'un certain nombre de frais sont incompressibles dès que l'on possède une voiture. Mais ne considérer que le carburant reste une erreur.

Hors ligne

 

#23 19-06-2018 00:25:36

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2248
Photos: 8

Re: Transport Urbains : Gratuité

Lambig a écrit:

yaga a écrit:

Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.

Pour être pointilleux, il faudrait compter en plus du carburant :
- des frais d'entretien directement imputables à l'utilisation de la voiture ;
- des frais d'assurance changeant selon l'utilisation de la voiture ;
- des éventuels frais de péage ou de stationnement à chaque déplacement.

Je suis bien d'accord qu'un certain nombre de frais sont incompressibles dès que l'on possède une voiture. Mais ne considérer que le carburant reste une erreur.

Ben... euh... oui?

yaga a écrit:

Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.

A10

Hors ligne

 

#24 19-06-2018 15:01:56

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1022

Re: Transport Urbains : Gratuité

Lambig a écrit:

yaga a écrit:

Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.

Pour être pointilleux, il faudrait compter en plus du carburant :
- des frais d'entretien directement imputables à l'utilisation de la voiture ;
- des frais d'assurance changeant selon l'utilisation de la voiture ;
- des éventuels frais de péage ou de stationnement à chaque déplacement.
Je suis bien d'accord qu'un certain nombre de frais sont incompressibles dès que l'on possède une voiture. Mais ne considérer que le carburant reste une erreur.

Les voitures électriques changent la donne. Pour elles, les frais de carburants sont bien moins importants. Par contre les frais d'achat ou de location de la batterie (cas des Renault Zoe) comptent bien plus.


yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#25 19-06-2018 17:31:27

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 903

Re: Transport Urbains : Gratuité

yaga a écrit:

Ben... euh... oui?

yaga a écrit:

Si il la garde quelque soit le mode de transport choisi par la suite, il ne faut considérer que les couts d'usage, principalement le carburant donc.

A10

Thanks Captain Obvious. Je ne m'attendais pas à autant de condescendance en complétant un propos.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact