En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Ce fil de discussion concerne les immeubles suivants :

(Cliquez sur les liens pour consulter et modifier leur fiche)

NomFonction(s)HauteurNiveauxAnnée
L'Escapade Logements, Autre13.66 mR+42020
Nouvel AngleLogements12.00 mR+32020

#1426 11-10-2018 13:56:03

jllc
Grande Arche
Date d'inscription: 20-01-2012
Messages: 201

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Mephisto a écrit:

[...]
Enfin, mais ça je pense que c'est finit pour toujours, l'ornement des façades. Quel dommage qu'on n'ait plus d'ornements le plus souvent, je pense que sur du béton ça doit être possible non ? Je n'aime pas quand ils mettent des couleurs fluos par exemple de l'orange, ou du vert, sur une partie, qui détonne par rapport au reste et donne un côté incongru.
[...]

Dans beaucoup de cas, ces immeubles neufs sont construits à la place de maisons anciennes, avec souvent des ornements, ou au moins de beaux matériaux (pierre de maçonnerie, encadrement de portes et fenêtres).

C'est dommage que les promoteurs et architectes n'en récupère pas au moins une partie. Les matériaux sont sur place (pas de coût de transport), propriété du promoteur (avec la maison démolie), déjà pas mal taillés. Ça ne devrait pas être trop compliqué d'en intégrer une partie dans la façade de l'immeuble : en rez-de-chaussée, en bandeau, dans une avancée ou un renfoncement.

Surtout, ça donnerait un petit "plus" qualitatif à la construction.

Hors ligne

 

#1427 11-10-2018 22:49:22

Mephisto
Membre
Date d'inscription: 04-07-2018
Messages: 10

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Oui effectivement je n'avais pas pensé à ça mais ce serait une bonne idée, de réutiliser certains matériaux ou ornements pour agrémenter la nouvelle construction. En plus ça s'inscrirait dans une logique peut être plus écologique, en tout cas de recyclage.

Je ne sais pas si c'est possible car je n'y connais rien du tout en construction, si quelqu'un le sait ?

Hors ligne

 

#1428 12-10-2018 01:30:17

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18583
Immeubles: 857
Photos: 1175
Site web

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Au sujet du PLUM devant (en théorie) renforcer la qualité des projets immobiliers, un article intéressant paru cet été :

Nantes face aux enjeux de sa densification

La métropole invite ses habitants à donner leur avis sur ce qui mérite d’être préservé, amélioré. Ces recommandations alimenteront le prochain plan local d’urbanisme métropolitain.

LE MONDE | 23.07.2018 à 14h23 • Mis à jour le 23.07.2018 à 21h45 |
Par Laetitia Van Eeckhout

...

Pour préserver l’esprit de ses quartiers et garder une ville respirable, Nantes-Métropole (...) a décidé de solliciter ses citoyens et de confronter leur ressenti à la vision technique des professionnels chargés d’aménager la ville.

Cette « expertise citoyenne », la ville en a fait le moteur du plan paysage et patrimoine (PPP), qu’elle développe depuis 2016. L’idée de ce PPP d’un nouveau genre est de favoriser, quartier par quartier, ce regard croisé entre professionnels et habitants, et de le transcrire en plans d’actions. Ces « plans guides » doivent alimenter le prochain plan local d’urbanisme métropolitain (PLUM). Et sont appelés à être transmis aux promoteurs et aux architectes avant leur intervention dans les quartiers.

...

Ainsi, les habitants sont-ils invités à parcourir, accompagnés d’un paysagiste, leur quartier de long en large pour dresser un inventaire de ses atouts et de ses faiblesses, de ce qui va et de ce qui ne va pas, de ce qui mérite d’être préservé, amélioré

...

A partir du portrait qu’ils brossent de leur quartier, les habitants sont appelés à définir un plan d’action qu’ils iront présenter aux services d’urbanisme, des espaces verts et du patrimoine de la ville, lesquels doivent apporter des réponses concrètes, et motivées en cas de refus ou de désaccord. « Cette confrontation est intéressante, car elle permet de compléter, d’élargir la vision très technique des services de la ville par une expertise du quotidien, du vécu apportée par les citoyens. Et en cela, elle les amène à évoluer dans leur façon de travailler », relève Gaëlle Pinier, paysagiste cogérante de MAP, une des agences chargées d’animer les ateliers dans les quartiers.

Pour la mairie, la démarche a aussi une vertu pédagogique : elle doit permettre de faire prendre conscience aux citoyens des contraintes réglementaires, techniques ou sécuritaires auxquelles les professionnels doivent faire face. En filigrane, elle espère ainsi que cette initiative contribuera à réduire le nombre de recours.

« Cette confrontation en face à face est une des clés de la démarche, car il faut vraiment que la ville s’engage, apporte des réponses et assure un suivi sur le long terme. Cette démarche crée des attentes auxquelles il faut qu’elle réponde, insiste néanmoins Gaëlle Pinier. Elle est d’autant plus importante que certains habitants manifestent une méfiance au début, se demandent si ce n’est pas juste un plan pour faire passer la pilule des opérations immobilières avec quelques pots de fleur. »

...

https://www.lemonde.fr/smart-cities/art … 11534.html

Et aussi ce compte-rendu d'une table ronde entre élus, promoteurs et habitants, dans le cadre de l'élaboration du PPP du quartier Hauts Pavés St Félix : https://www.nantesco.fr/files/live/site … rbain1.pdf
Sont évoqués notamment deux projets immobiliers, portés par Lamotte et Giboire, et les améliorations apportées après confrontation avec les habitants.

Mephisto a écrit:

J'aimerai savoir aussi ce serait intéressant. Est ce qu'il s'agit de contraintes Haussmaniennes si je puis dire par exemple des contraintes d'alignement, d'uniformité, sur les matériaux employés ? Ou alors des choses plus vagues ?

Les contraintes existent aussi bien entendu, tu peux les consulter sur le règlement (non finalisé) du PLUM : https://plum.nantesmetropole.fr/files/l … rtrait.pdf

J’imagine qu'elles ont été renforcées mais j'ignore dans quelle mesure (si quelqu'un a le courage de faire la comparaison complète avec le règlement des actuels PLU communaux... D4 ).

J'ai lu le document en diagonale, et j'ai trouvé quelques points appréciables, comme ici :

Les intentions urbaines en UMa et UMc

...

En faveur de la qualité urbaine et architecturale :

•Participer à l’amélioration de la qualité
d’ambiance et de paysage de la rue par :
• Une diversité des formes bâties associée
à la présence du végétal,
• Une diversité des façades sur rue comprenant
des ruptures, des retraits ou des saillies*,
des variations de hauteurs,
• Une adaptation de la hauteur des constructions
en fonction de la largeur des voies pour favoriser
l’ensoleillement de la rue et des logements les bordant.

■ Favoriser l’innovation et la qualité des
constructions notamment celle des logements :
•En privilégiant les logements traversants,
en favorisant le confort d’usage (terrasses,
maisons sur le toit*, duplex, etc.),
•En ciblant la qualité des rez-de-chaussée,
leur animation, leur réversibilité et les vues
vers les cœurs d’îlot.

...

(p51)

Secteurs UMa et UMc
1. Dans l’objectif de favoriser leur réversibilité en cas de
changement de destination ou de sous-destination, les
rez-de-chaussée des constructions sur rue* atteignant
au moins R+2+couronnement*, doivent respecter une
hauteur minimale de 4 mètres de plancher à plancher
(avec 3,20 mètres minimum sous poutre).

(p70)

Je tiens à cette réversibilité, car une critique revient souvent pour les nouveaux programmes, celle de l'absence de commerces. Or, si l'activité commerciale est compliquée dans un quartier peu animé, ou simplement émergeant, elle pourrait prendre à l'avenir, une fois que le quartier aura par exemple atteint un certain seuil de population. Pour que la transformation en local commercial ou artisanal soit possible un jour, il faut absolument imposer une hauteur sous plafond suffisante (4m en l'occurrence), mais aussi que cette règle s'applique à toute la rue, tant l'isolement de ce type d'activités complique son maintien.

Quand on regarde les immeubles bâtis au XVIIIème siècle quartiers Royale et Graslin (et inspirés de ce qui se faisait à Paris), les rez-de-chaussée à arcades, généreux, intègrent le plus souvent un entresol. Parfois le rdc est commerçant et l'entresol habité, parfois les deux sont habités, parfois les deux ont été transformés en commerce, parfois enfin l'entresol s'efface voire a disparu au profit de volumes sous-plafond plus importants pour les commerces. On a là, derrière des façades très réglées, une grande souplesse, une grande capacité de mutation du rez-de-chaussée.

Il faudrait renouer avec cet usage (dans un mode contemporain et approprié), au moins le long des axes principaux et dans les cœurs de quartiers.

Mephisto a écrit:

Ce qui est dommage c'est que tout se ressemble. Qu'on aille à Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille, ce sont les mêmes immeubles partout. Il n'y a aucune spécificité dans la construction locale. On nous donne la villa mathilde on serait incapable de dire de quelle ville il s'agit. C'est trop uniforme je trouve.
On devine à mon propos que mes goûts architecturaux sont plutôt portés vers l'ancien donc ça doit aussi fausser mon jugement.

En effet les modes (souvent en réponse à la mode précédente, parfois en écho à un courant plus ancien, toujours dans l'air du temps), mais aussi les contraintes réglementaires du moment (comme la HQE depuis une quinzaine d'années) font ressortir l'homogénéité de la production contemporaine. C'est moins frappant pour l'ancien car les époques sont mêlées... sauf dans le cas d'ensembles réalisés dans un temps très court, comme la percée de la rue de Budapest, bâtie par des architectes qui dans le même temps reconstruisaient le front de mer de La Baule. Comme un air de famille, non ? A7

De manière générale, les opérations urbaines, menées sous la houlette d'un urbaniste (et où l'enjeu politique est fort - effet vitrine), s'en sortent mieux que les projets privés isolés. C'est en cela que les PPP pourraient être une solution, là où l'encadrement est insuffisant/défaillant.

Mephisto a écrit:

Oui effectivement je n'avais pas pensé à ça mais ce serait une bonne idée, de réutiliser certains matériaux ou ornements pour agrémenter la nouvelle construction. En plus ça s'inscrirait dans une logique peut être plus écologique, en tout cas de recyclage.

Je ne sais pas si c'est possible car je n'y connais rien du tout en construction, si quelqu'un le sait ?

Parfois des ornements, voire éléments de façades sont inclus dans le projet (me vient en tête le Chalet suisse de la place Zola) mais ce n'est pas toujours une réussite... G2

Un cas différent, et davantage dans une optique recyclage, est le travail mené sur le terrain de l'ancienne caserne Mellinet :

[Vidéos] Caserne Mellinet, premières constructions en 2018

...

Un projet urbain à 2030

D’ici 2030, le projet de la Caserne Mellinet accueillera sur 13,5 hectares quelque 1700 logements dont 35 % de logements sociaux, autant de logements abordables et 30 % de logement libre, une école, une crèche et des locaux d’activités, ateliers d’artistes, cour artisanale, bureaux pour petites entreprises. Une vingtaine de bâtiments existants ont été conservés sur le site et le réemploi dans les espaces publics d’une partie des matériaux de démolition, chevrons de bois, pierres de taille ou bordures de granit, conférera une patine unique aux lieux.

https://www.nantes.fr/home/actualites/d … linet.html


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Swederman et Rajiv ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1429 12-10-2018 14:05:31

colonel
Notre Dame
Lieu: nantes
Date d'inscription: 29-05-2015
Messages: 161

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Je pense que c'est une mauvaise idée de demander l'avis des gens en ce qui concerne l'urbanisme et le PLUM en particulier, surtout avec pour thème la densification, car on sait tous quel sera le résultat : aucune construction supérieur à r+1 (les hauteurs en mètres ne signifie pas grand chose au commun des mortels) donc lotissement pour tous sur 40km² car maison de plein pied + jardin = nature, des parcs et jardins partout pour se croire à la campagne, a coté de sa maison de lotissement identique aux 400 autres du même secteur etc...
Je caricature mais en gros c'est clairement ce que les  gens de base veulent comme ville, sans comprendre le non-sens et logique de leur mouton a 5 pattes.


La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène... (Dr House)
Il n'y a pas d'enfer, il n'y a que la France. (Frank Zappa)

Hors ligne

 

#1430 12-10-2018 14:36:31

Rajiv
Tour Gan
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 10-08-2016
Messages: 763
Immeubles: 43
Photos: 61

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

Comme expliquer par l'article du Monde posté par le renard :

Ainsi, les habitants sont-ils invités à parcourir, accompagnés d’un paysagiste, leur quartier de long en large pour dresser un inventaire de ses atouts et de ses faiblesses, de ce qui va et de ce qui ne va pas, de ce qui mérite d’être préservé, amélioré : petit patrimoine issu de l’histoire singulière de chaque quartier, qu’il soit construit (porche, portail, puits, fontaine…) ou vivant (arbres remarquables, alignements végétaux…), perspectives visuelles, vues lointaines, caractéristiques architecturales ou encore problèmes de circulation, carrefour dangereux à aménager, place envahie par les voitures à rendre aux riverains…

Il ne s'agit donc clairement pas de demander l'avis des riverains sur la densification en elle-même (comme tu le soulignes, ça serait contre-productif  F7 ), mais de leur demander ce qu'il y a de remarquable, selon eux, dans leur quartier.

L'exercice (d'équilibriste) mérite d'être tenté selon moi, afin de préserver "le cachet" du quartier.
...Rude gageure...

________________________________
Nouvel Angle (fiche de l'immeuble): 22 appartements neufs, du T1 au T4, en remplacement de 2 maisons.

Rendu issu du site promoteur (Groupe Launay) :
https://i.goopics.net/Namg1.jpg
Ce programme est situé à Nantes, quartier Zola, à l'angle des rues des Renardières et du Corps de Garde.

J'apprécie les détails de ce rendu : le (faux) muret en (vrai) pierres, ainsi que la volumétrie relativement cassée. Souhaitons que les choses n'évoluent pas trop à l'économie...

Dernière modification par Rajiv (12-10-2018 14:50:43)

Hors ligne

 

#1431 12-10-2018 16:14:16

jllc
Grande Arche
Date d'inscription: 20-01-2012
Messages: 201

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

colonel a écrit:

Je pense que c'est une mauvaise idée de demander l'avis des gens en ce qui concerne l'urbanisme et le PLUM en particulier, surtout avec pour thème la densification, car on sait tous quel sera le résultat : aucune construction supérieur à r+1 (les hauteurs en mètres ne signifie pas grand chose au commun des mortels) donc lotissement pour tous sur 40km² car maison de plein pied + jardin = nature, des parcs et jardins partout pour se croire à la campagne, a coté de sa maison de lotissement identique aux 400 autres du même secteur etc...
Je caricature mais en gros c'est clairement ce que les  gens de base veulent comme ville, sans comprendre le non-sens et logique de leur mouton a 5 pattes.

A Rennes, il y a eu une enquête public en juin, sur la révision du PLU. J'ai pu lire beaucoup de remarques en lignes (qui ne sont hélas plus accessible), où les personnes expliquait clairement comprendre le besoin de densifier, mais ne voulait pas qu'on tombe dans l'excès de tours de 10-15 étages. 3-4, 5-6 étages selon l'endroit étaient globalement accepté.

Dans l'exemple ci-dessous, en passant de 2 maisons à un immeuble de 22 logements, cela multiplie déjà par 11 la densité de logement. Et il ne fait que 3 étages.

Rajiv a écrit:

[..]
J'apprécie les détails de ce rendu : le (faux) muret en (vrai) pierres, ainsi que la volumétrie relativement cassée. Souhaitons que les choses n'évoluent pas trop à l'économie...

D'après les images que je vois sur Google StreetView, ce muret pourrait très bien être fait avec les pierres de la maison faisant l'angle. Démontrant que ce que je suggérais hier est tout à fait faisable.

Hors ligne

 

#1432 12-10-2018 23:30:09

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18583
Immeubles: 857
Photos: 1175
Site web

Re: Nantes Métropole - divers programmes immobiliers

colonel a écrit:

Je pense que c'est une mauvaise idée de demander l'avis des gens en ce qui concerne l'urbanisme et le PLUM en particulier, surtout avec pour thème la densification, car on sait tous quel sera le résultat : aucune construction supérieur à r+1 (les hauteurs en mètres ne signifie pas grand chose au commun des mortels) donc lotissement pour tous sur 40km² car maison de plein pied + jardin = nature, des parcs et jardins partout pour se croire à la campagne, a coté de sa maison de lotissement identique aux 400 autres du même secteur etc...
Je caricature mais en gros c'est clairement ce que les  gens de base veulent comme ville, sans comprendre le non-sens et logique de leur mouton a 5 pattes.

Caricatural en effet. Quand la grogne monte*, est-ce vraiment judicieux de faire la sourde oreille ? En général dans ces cas là, ce sont les riverains les plus obtus qui se font entendre, et ça se paye aux élections, au profit d'un programme radicalement conservateur**.

La densification a plus de chances d'être acceptée si les projets sont réussis, intégrés, et que les habitants y ont contribué. La méthode comporte des risques évidemment, et même un coût***, mais si cet "urbanisme de négociation" est bien mené, tout le monde sortira gagnant : moins de recours en justice, de l'énergie et du temps gagnés, et une ville plus réussie. Mieux vaut prévenir que guérir.



* cf. ce qui se passe à Rezé, et lire les commentaires sous l'article que j'avais posté précédemment
** cf. à Paris le plafond de 37 mètres de hauteur instauré par Valéry Giscard d'Estaing en 1976, après l'euphorie immobilière des années Pompidou
*** selon des intervenants de l'atelier projets immobiliers, à la table ronde évoquée dans mon post précédent :

Ces améliorations et ces demandes spécifiques de dédensification représentent une « perte » d’environ 400 logements par an. Mais il s’agit d’un travail de couture afin que les projets s’insèrent au mieux dans le paysage existant.

https://www.nantesco.fr/files/live/site … rbain1.pdf


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Rajiv a aimé ce post.

Hors ligne

 



Dernières photos ajoutées

photo
106, rue Joseph Blanchart
© Rajiv

Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact