En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

PSS Football Club

#526 10-03-2019 13:55:23

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

Mondial 2022: De nouveaux soupçons de corruption pèsent sur le Qatar, qui aurait versé 880 millions de dollars à la Fifa

Toujours selon le Sunday Times, la chaîne de télévision Al-Jazeera, propriété de l’État qatari, a effectué deux paiements de 400 et 480 millions de dollars à la Fifa pour décrocher un accord secret concernant la diffusion des rencontres. Ces deux virements supposés auraient été effectués 21 jours avant de la désignation du pays organisateur, au moment où la Fifa venait justement de clore son enquête concernant des soupçons de corruption.

https://www.20minutes.fr/sport/football … llars-fifa

En ligne

 

#527 13-03-2019 13:11:04

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

Cocorico: Marée humaine, ferveur et culture ultra... Les supporters français bluffent l'Europe du foot

Ce n’est pas nouveau, le football français souffre d’une sorte de complexe d’infériorité à l’heure de monter sur la scène européenne et d’aller se mesurer à ses voisins. Mais si le constat est implacable sur le terrain, c’est un peu moins vrai quand on tourne la tête et qu’on lorgne vers les tribunes.

Cette année encore, les supporters français montrent qu’ils ne sont pas les derniers à ambiancer un stade et à encourager leurs joueurs à l’extérieur, à l’image des 5.000 Lyonnais et Rennais espérant un exploit de leur club, respectivement ce mercredi (21 heures) à Barcelone et jeudi (21 heures) à l’Emirates Stadium d’Arsenal. On a encore en tête les images de cette marée rouge et noire rennaise envahissant les rues et le stade de Séville lors du 16e de finale retour victorieux en Ligue Europa.

https://www.20minutes.fr/sport/football … urope-foot

En ligne

 

#528 14-03-2019 14:49:17

Myrza
Tour Montparnasse
Lieu: Lille/Lyon
Date d'inscription: 03-11-2011
Messages: 1984

Re: PSS Football Club

Mais lol !

La France n'a pas la culture foot. Là on parle de groupes de passionnés. Il y a partout ! Allez voir un Lille-Toulouse au Grand Stade et faites vous bien chier.
Je ne parle même pas de la L2 (à l'exception de Lens bien sûr). Dans les autres pays il y a du monde quoiqu'il arrive. En France, à part Marseille Saint-Étienne et Lens, dès que le club est en mauvaise pente il n'y a plus personne. Idem pour l'équipe de France.
Quant à l'exemple rennais, c'est l'euphorie, ils savent très bien qu'ils ne vont pas vivre ça 10 fois.

Hors ligne

 

#529 14-03-2019 16:41:15

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

Effectivement, le LOSC a du boulot pour rendre les supporteurs plus excitant et vivant, Lens a toujours été le club du Nord le plus vivant des clubs de Foot de la région.


Myrza a aimé ce post.

En ligne

 

#530 15-03-2019 14:52:53

Myrza
Tour Montparnasse
Lieu: Lille/Lyon
Date d'inscription: 03-11-2011
Messages: 1984

Re: PSS Football Club

Puisque ce que j'aime chez Lens c'est qu'ils forment les jeunes. A Lille, on trouve très peu de lillois d'origine.


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#531 15-03-2019 20:54:57

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

La Fifa se prononce pour un Mondial à 48 équipes dès 2022 et la VAR au Mondial féminin.

Oh la surprise. Le Conseil de la Fifa, réuni vendredi à Miami, a recommandé comme le souhaitait le président Gianni Infantino de porter de 32 à 48 le nombre d'équipes qui participeront au Mondial 2022 au Qatar. Une décision finale sera prise en juin à Paris. Ce nouveau format qui implique de passer de 64 à 80 matchs était prévu seulement à partir de la Coupe du monde 2026.

sa mise en place nécessitera qu'un pays voisin du Qatar accueille des matchs, ce qui soulève de nombreuses questions dans le contexte de blocus qui touche le pays du Golfe

Le gouvernement du football mondial a également validé l'utilisation de l'assistance-vidéo à l'arbitrage (VAR) lors du Mondial féminin 2019 qui sera disputé cet été en France

Nous aurons en 2021 une vraie Coupe du monde des clubs, qui aura à coup sûr un fantastique impact sur le football des clubs à travers le monde», a assuré le président de la Fifa.

Les clubs européens de football ont d'ailleurs indiqué dans une lettre adressée à Infantino avant la tenue de cette réunion du Conseil qu'ils boycotteraient cette compétition.

https://www.20minutes.fr/sport/2473903- … al-feminin

En ligne

 

Publicité

#532 17-04-2019 13:47:09

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

Un nombre record d'associations membres vont de l'avant avec le processus d'appel d'offres 2023

Argentine
Australie
Bolivie
Brésil
Colombie
Japon
Corée
Nouvelle Zélande
Afrique du Sud

https://www.fifa.com/womensworldcup/new … 1777787479

Décision en octobre 2019 normalement A7

En ligne

 

#533 02-05-2019 12:17:32

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

PSG : le Qatar se pose des questions sur son engagement

Affecté par les échecs sportifs récurrents, le propriétaire du PSG vit de plus en plus mal les critiques, qu’il juge injustes et nuisibles à son image.
Huit ans après la reprise du PSG, l’enthousiasme a laissé place à un certain scepticisme à Doha. Davantage que les échecs récurrents en Ligue des champions, c’est l’environnement médiatico-financier qui répand le doute. À tel point qu’un désengagement à moyen terme, ou une baisse sensible du financement du club n’est plus à exclure.

La lassitude ne vient pas des défaites en Coupe de France face à Rennes (samedi dernier) ou en championnat à Montpellier (mardi soir), vécues de façon anecdotique, comme un énième camouflet qui ne change finalement rien au tableau.

L’origine du malaise est beaucoup plus profonde. Les Qatariens sont particulièrement sensibles aux critiques dont ils font l’objet en France et les vivent comme une injustice. Grâce à eux, la marque PSG est devenue l’une des plus puissantes du monde et des stars planétaires comme Beckham, Ibrahimovic ou Neymar ont foulé les pelouses de Ligue 1. Ils estiment que les preuves de reconnaissances sont rares. En revanche, après chaque déroute, des flots de raillerie ternissent l’image du club et, par ricochet, celle de l’émirat. Avec la récurrence des contre-performances, les propriétaires craignent que Qatar ne rime avec déboire.

Si les critiques des médias fatiguent les dirigeants parisiens, le manque de soutien du football français les afflige. Comme le rappelle souvent Nasser al-Khelaïfi, sans Neymar et Mbappé, Mediapro n’aurait pas déboursé 1,15 milliard d’euros pour s’approprier les droits de diffusion du championnat entre 2020 et 2024. Une manne qui va profiter à tous les clubs de Ligue 1, y compris Lyon, dont le président est l’un des plus farouches détracteurs du PSG… Les interventions médiatiques de Jean-Michel Aulas sont vécues comme des agressions. Elles entretiennent le climat d’incompréhension dans lequel navigue le PSG, un club qui a toujours volontiers glissé dans la paranoïa.

Le doute qatarien se nourrit aussi de considérations beaucoup moins sentimentales. Souvent montré du doigt pour les moyens démesurés qu’il a investi dans le club parisien, le Qatar met en exergue le montant des impôts prélevés chaque année par l’État français. Depuis son arrivée en 2011, le PSG aurait versé plus d’un milliard d’euros d’impôts. Selon le syndicat Première Ligue, le PSG paie à lui seul plus de charges sociales que l’ensemble des clubs de première division allemande, italienne et espagnole réunis !

Les équipes de Nasser al-Khelaïfi l’excluent catégoriquement. Car les échecs sportifs ne doivent pas masquer le chemin parcouru depuis 2011, notamment au niveau commercial. Les revenus sponsoring ont été multipliés par dix en sept ans et le groupe Accor signera chaque saison un chèque de 65 millions d’euros pour s’afficher sur le maillot des champions de France. En outre, deux grands projets sont sur les rails : le nouveau centre d’entraînement verra le jour à Poissy en 2021 (un investissement de 300 millions d’euros) et l’extension du Parc devrait prendre forme après 2024. Les 750 salariés du club n’ont donc pas de souci à se faire à court terme.

Mais puisque tout est lié aux résultats dans un club, Thomas Tuchel et ses joueurs seraient bien inspirés de réussir, enfin, une bonne campagne européenne en 2020. Cela ramènerait une vraie sérénité, à Paris comme à Doha.

http://www.leparisien.fr/sports/footbal … 064168.php

En ligne

 

#534 02-05-2019 23:12:29

Djayls
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 04-04-2008
Messages: 2142
Immeubles: 1

Re: PSS Football Club

Franchement je les comprends. Ils ont peut-être investi 2 milliards d’€ dans le PSG sans gloire sportive, même le titre de champion de France leur a échappé 2 fois. Ça devient ridicule. Il faudrait des résultats européens et vite.


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#535 07-05-2019 11:44:32

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3379

Re: PSS Football Club

La cupidité débordante des gros club européens est inquiétant tout de même !

Les grands clubs veulent-ils tuer la Ligue des champions (et les championnats nationaux ?)

Le Real Madrid n’est plus là, pour une fois, et pourtant, le destin de la Ligue des champions se joue cette semaine bien plus près du stade Santiago Bernabeu que d’Anfield ou de l’Arena d’Amsterdam. 500 mètres à vol d’oiseau depuis les tours géantes de l’hôtel Eurostar de Madrid, où la classe moyenne du foot a prévu de fomenter la rébellion mardi. L’association des Ligues Européennes, le syndicat des Ligues nationales, a convié 150 clubs issus de l’Europe entière pour débattre de la dernière idée de génie qui circule en ce moment au sommet du foot européen, avant d’aller défendre son bout de gras devant l’UEFA le lendemain. Un projet de transformation de la Ligue des champions en Superligue fermée, défendu par l’ECA, le Medef des syndicats du foot (Real Madrid, Bayern, Barça, etc...). Résumons la fourberie du dit projet, dont les détails officieux ont habilement filtré dans la presse :
Quatre poules de 8 équipes au lieu des 8 poules de quatre qu’on connaît >> Des matchs possiblement le week-end >> Les six premiers de chaque poule automatiquement qualifiés pour l’édition suivante >> Huit places qualificatives seulement en jeu, réparties entre les demi-finalistes de la Ligue Europa et les championnats de seconde zone, genre Portugal, ou Pays-Bas = 0,00002 % de chances de se qualifier si on ne fait pas partie des happy fews sélectionnés la première année.

Vers un système de promotion/relégation ?
Pour ce qui est de l’objectif, pas besoin d’avoir fait HEC. Plus de matchs, plus d’argent pour se goinfrer, et de moins en moins d’aléa sportif : c’est vrai que c’est pénible de se faire sortir par un club de Lilliputiens comme l’Ajax quand on vend un millions de maillots CR7 en Asie du Sud-Est . Dans les mots du Medef, enfin de l’ECA, cornaqué par le boss de la Juve Andrea Agnelli :
- « Un plus grand nombre de matchs européens est une bonne chose pour les fans, pour la culture, pour le développement sportif et financier » (note du redecteur: Fais tourner Andrea)
- « Cela entraînerait plus de dynamisme à l’intérieur du système par le biais d’un principe prudemment appliqué de promotion et de relégation » (nouvelle note du redacteur: Wahou c’est de la bonne)
- « La compétition serait une plateforme inclusive, basée seulement sur la méritocratie et non sur les privilèges historiques » (dernière note du rédacteur: JE VOIS DES LICORNES QUI VOLENT AU PLAFOND LA VAAAAACHE)

« La menace qui pèse sur le foot européen tel qu’on le connaît est très forte. Si l’UEFA accepte ça, on va prendre la même direction que le sport nord-américain, avec un modèle de franchises, ce qui n’est pas du tout notre souhait. Si nous devions suivre les principes présentés dans la lettre d’Agnelli, cela signifierait une ligue fermée au sommet de la pyramide du foot européen. J’attends de voir le projet officiel, mais ce sont de vieilles propositions qui ont déjà une longue histoire derrière elles, et qui devraient rester où elles sont. Cette réforme poursuit exactement les mêmes objectifs que ceux du G14 au début des années 2000 ».

Premier projet de Superligue en 1998
Amusant de voir, en effet, la persistance des grands clubs dans leur cupidité presque maladive. En fouillant un peu, on dégote les prémices de cette obsession… dès 1998. Une Superligue à 32 clubs vendue par un affidé de Berlusconi aux magnats des médias soi-disant prêts à allonger leur assurance-vie pour se payer la compétition.

Gerhard Aigner, alors secrétaire général de l’UEFA, avait reçu personnellement l’Italien Rodolfo Hecht, le commercial de Silvio. Il se souvient sans hésitation

« Si les supporters s’opposent à ce projet, il ne passera jamais »
Mais n’est-il pas déjà trop tard, alors que les grands clubs semblent avancer leurs pions un peu plus à chaque réforme, au point de s’en vanter publiquement, et qu’une troisième Coupe d’Europe a déjà été ressortie du placard pour acheter la plèbe ? Ecoutez Josep Maria Bartomeu, le président du Barça, avant le match aller face aux Reds : « Cette saison, c’est la première fois en 11 ans que Manchester United joue ici, et la première fois depuis 2006 pour Liverpool. Nous ne pouvons pas jouer autant de matchs et si peu face à ces grands clubs. Nous ne parlons pas d’une ligue fermée, c’est une évolution plus attrayante, pas une révolution ».
« L’ingrédient le plus important ce sont les fans, et je suis sûr qu’ils ont la même position que nous, assure Olsson. Si les supporters s’opposent à ce projet, il ne passera jamais ». « C’est très difficile de revenir en arrière, mais il faudrait rassembler les forces du foot pour ne pas permettre que les championnats soient endommagés outre mesure, complète Gerhard Aigner. L’autre jour, j’ai vu un derby de Milan le même jour qu’un match de Ligue des champions. Ça, c’est vraiment pas possible ».

https://www.20minutes.fr/sport/2512015- … -nationaux

En ligne

 

#536 08-05-2019 12:53:51

artemis
Tour Eiffel
Date d'inscription: 17-03-2008
Messages: 3927

Re: PSS Football Club

Les grands clubs portugais ou hollandais qui économiquement souffre de la taille de leur marché domestique pourraient faire partie des gagnants d'une compétition européenne occupant une place grandissante dans les budgets des clubs, sous réserve comme tu le rappelles de pouvoir y participer. A priori pas de raison qu'avec 32 équipes, ils aient moins de participants qu'à 24. Je vois plus les perdants du côté de l'Europe de L'Est (hors Russie) où il deviendra de plus en plus difficile de pouvoir y prendre place.

Dernière modification par artemis (08-05-2019 12:54:40)

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact