En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : NiceImmeuble : Hôpital Sai…

Hôpital Saint-Roch - Bâtiment principal

© monmix
Identifiant PSS #39569
Nom Hôpital Saint-Roch - Bâtiment principal
Quartier Carabacel
Adresse(s)
  • place Marshall
  • rue Delille
  • rue Édouard Beri
Statut

Construit

Construction 1859
Fonction(s) Santé
Style architectural Néo-classicisme

Données techniques

Niveaux R+4
Hauteur du toit estimée

≈17,00 m

Surface du terrain 13 166 m²

Liens associés

À propos de cette fiche

Ajoutée par monmix le 02/06/2012
Dernière mise à jour par monmix le 09/04/2015
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre

En 1538, le pape Paul III réunit en un seul hôpital plusieurs petits établissements sous le nom d'hôpital Saint-Éloi. Cet établissement fut démoli lors du siège de 1543, puis reconstruit près de la place de la Ville en 1546.

Plus tard, le nom de "Saint-Éloi" sera remplacé par celui de "Saint-Roch". En 1632, l'administration de l'établissement passa sous l'autorité de la commune.

À la fin du premier Empire en 1815, l'hôpital Saint-Roch fut transféré sur l'emplacement de l'Hôtel de Ville actuel, rue Saint-François de Paule dans le Vieux-Nice1.


En 1850 fut décidée la construction d'un nouvel hôpital sur un terrain cédé par Hippolyte Defly, dans un quartier à l'époque situé à l'extérieur de la ville mais qui sera rapidement rattrapé par l'urbanisation. Le nouvel hôpital Saint-Roch, dessiné par l'architecte Joseph Vernier, fut achevé en 1859 ; il disposait alors de trois corps de bâtiments disposés en « U » entourant une cour ouverte sur la rue Defly, pour une capacité de 120 lits.

En 1873, un quatrième corps de bâtiment aux accents néo-classiques plus marqués est ajouté le long de la rue de l'Hôtel des Postes, sur ce qui est aujourd'hui la place Marshall. L'ensemble forme alors un bâtiment rectangulaire ouvert sur un patio central, et la capacité est portée à 220 lits.

Dans les années 1900, des bâtiments bas furent ajoutés le long de la rue Édouard Beri par les architectes Daniel pour y loger les services de radiologie. En mars 1940 une nouvelle aile ouvrit sur la rue Pastorelli. Conçue par l'architecte Borghi, cette aile Art Déco abritait initialement l'administration centrale de l'hôpital2.

Plus tard, différentes extensions de part et d'autre du bâtiment historique verront le jour, mais de façon désordonnée et sans unité architecturale. C'est pourquoi en 1958 ces extensions furent démolies puis remplacées par deux ailes reprenant de façon quasi identique le décor néo-classique de l'édifice de Vernier. Quelques années plus tard, deux ailes seront à nouveau construites en extension du bâtiment principal sur le même modèle. Enfin en juillet 1981, un nouveau bâtiment des Urgences est inauguré à l'angle des rues Pierre Devoluy / Édouard Beri3 : il s'agira de la dernière extension de l'hôpital Saint-Roch.


À partir de mi-2015, les services actuellement hébergés sur le site de Saint-Roch vont progressivement déménager vers le nouvel hôpital Pasteur 2 situé dans le quartier du même nom4. Débarrassé de sa fonction hospitalière, Saint-Roch devrait à terme connaître une vaste opération de reconversion : il est ainsi prévu que ce bâtiment historique - objet de cette fiche - soit conservé et devienne le nouveau Commissariat central de la ville, tandis que les deux extensions de la rue Pierre Devoluy seront démolies et remplacées par un programme mêlant logements, bureaux et parking souterrain5.



Notes et références

  1. Voir la fiche de l'Hôtel de Ville sur PSS.
  2. Voir la fiche de cette extension sur PSS.
  3. Voir la fiche du bâtiment des Urgences sur PSS.
  4. Voir la fiche de l'hôpital Pasteur 2 sur PSS.
  5. Pour plus d'informations sur ce projet de reconversion, voir le sujet dédié sur notre forum.
    Cf. également l'article de Metro (13/03/2015) : Une maison de la sécurité à la place de Saint-Roch

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact