En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : NiceImmeuble : 10, avenue …

10, avenue Félix Faure

Aucune photo n'a encore été ajoutée sur cette fiche.

Identifiant PSS #72736
Nom 10, avenue Félix Faure
Noms alternatifs Ex-Grand Hôtel
Quartier Carabacel
Adresse(s)
  • 10, avenue Félix Faure
  • rue Alberti
  • rue Gubernatis
Statut

Construit

Construction 1867, ≈1877, ≈1895, ≈1920, ≈1985
Fonction(s) Logements, Commerces et activités
Fonction initiale Hôtel
Style architectural Belle Époque

Données techniques

Niveaux R+6
Hauteur totale estimée

≈23,00 m

Hauteur du toit estimée

≈23,00 m

Surface du terrain 2 278 m²

À propos de cette fiche

Ajoutée par Cordozar le 20/04/2020
Maître(s) d'ouvrage
  • Auguste Schmitz
  • Compagnie Poncet
  • Germaine Schmitz
  • Sogepro

Le Grand Hôtel fut construit en 18671 par l'entrepreneur lyonnais Poncet, qui procéda préalablement à la destruction des anciens bâtiments du quai Saint-Jean-Baptiste qu'il avait acquis2.

La démolition des bâtiments achevée à l'été 1866, se succédera la construction de l’hôtel jusqu'en septembre 18673.

Auguste Schmitz se portera quelques mois plus tard acquéreur de l’hôtel nouvellement livré afin de l'exploiter4. Le long bâtiment se déploie sur le quai Saint-Jean Baptiste (devenue l'avenue Félix Faure) entre les rues Alberti et Gubernatis, soit pas moins de 35 travées. Il présente un corps central en R+4, flanqué de part et d'autre par deux ailes dissymétriques en R+3. L'architecture est simple et typique de l'époque, seul le 2e étage recevant une décoration plus poussée : frontons triangulaires sur la majorité des fenêtres et balcons couvrant plus ou moins de travées.

De nouveaux travaux seront engagés à partir de 18695, puis en 18766 avec la surélévation de deux étages des ailes coté rues Alberti et Gubernatis, puis en 18947 avec la surélévation d'un étage du corps central, permettant ainsi d'uniformiser la hauteur du bâtiment.

Les façades de l'hôtel seront modifiées suite à une demande de la propriétaire Germaine Schmitz en 19198 sous la direction de l'architecte Charles Dalmas. Ce dernier dessine ainsi une nouvelle façade d'inspiration Belle Époque, en ajoutant notamment deux bow-windows larges de deux travées et en remaniant totalement l'entrée de l'hôtel.

Après-guerre, une partie de l'établissement est transformée en une annexe de la Préfecture des Alpes-Maritimes, en plus de son implantation historique du Palais Sarde dans le Vieux-Nice, et jusqu'au déménagement de la majeure partie des services au nouveau Centre Administratif de Nice-Ouest au début des années 80.

Dans la foulée, un projet de reconversion de l'hôtel en appartements privés est engagé, sous la houlette des architectes Février et Giauffret9. Ces derniers reconstruisent une partie du bâtiment mais la façade sur l'avenue Félix Faure est conservée en subissant toutefois des modifications. Elle est ainsi « creusée » en plusieurs endroits des 2e, 3e et 4e étages, ainsi qu'aux oriels, afin de créer des loggias. Le même principe est appliqué sur la totalité de l'ancienne façade du 5e étage, où les profondes loggias sont complétées par des balustrades massives. Certains balcons du 2e étage sont également rallongés et réunis. Les ferronneries neuves (balcons et loggias) reproduisent le modèle d'origine dans un souci d'homogénéité esthétique. À cette occasion, un 6e étage en attique sera également ajouté. Quant à la façade arrière, elle est intégralement reconstruite dans un style contemporain. Ces travaux se dérouleront entre 1984 et 1985.



Notes et références

  1. Archives municipales - cote 2 T 24-44.
  2. Voir l’article dédié sur le blog ArtPlastoc : https://artplastoc.blogspot.com/2018/01 … hotel.html
  3. Article du 15 septembre 1867 - Le Journal de Nice.
  4. Article du 19 janvier 1868 - Les Échos de Nice.
  5. Archives municipales - cote 2 T 30-46.
  6. Archives municipales - cotes 2 T 48-83 et 2 T 48-94.
  7. Archives municipales - cote 2 T 146-330.
  8. Archives municipales - cote 2 T 310-16.
  9. Permis de construire n° 06 088 81 S 0573 déposé en décembre 1981 par la SOGEPRO - Archives municipales, cote 287W129.

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact