En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Lotissement…

Lotissement De Gontaud-Biron - Maison Guignard

Carte d'identité
Identifiant PSS#13286
NomLotissement De Gontaud-Biron - Maison Guignard
Noms alternatifsLotissement Le Grand Road
PaysFrance
RégionOccitanie
DépartementHaute-Garonne
Aire urbaineToulouse
CommuneToulouse (31000)
QuartierSecteur 1 - Grands Boulevards
Adresse(s)3, square du Boulingrin
Coordonnées43° 35’ 48” N 1° 27’ 12” E
Année1931
Fonction(s)Logements
Statut Construit
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • M. De Gontaud-Biron
  • M. Guignard
Label(s)Classé monument historique
Données techniques
NiveauxR+2
Hauteur totaleenv. 11.50 m
Hauteur du toit8.00 m

Creative Commons LicenseChéricutz

A la toute fin du XVIIIe siècle, l'ensemble des jardins et promenades du Sud-Est du centre-ville de Toulouse sont aménagés dans un but de représentation et dans une optique d'urbanisme hygiéniste. Le square du Boulingrin (nom donné au boulodrome au centre du Grand-Rond) voit son urbanisation périphérique s'accélérer progressivement à la fin du XIXe siècle et atteindre sa plénitude dans le premier tiers du XXe siècle.

C'est donc un florilège de réalisations Art nouveau et surtout Art déco que l'on peut découvrir à ses abords, à l'image de l'opération de lotissement appelée parfois "Le Grand Road" (1), parfois "Lotissement De Gontaud-Biron "(2). Réalisé entre 1931 et 1935, il est aujourd'hui classé Patrimoine du XXème siècle. Sur ce terrain appartenant donc à M. De Gontaud-Biron et jouxtant le Grand Rond s'élevait auparavant une ancienne brasserie ; l'architecte Edmond Pilette y délimite 5 lots (redivisés ensuite pour atteindre au total 7 immeubles) de 350 à 450 m². 

Cette vaste demeure pour une seule famille fut la première réalisation du lotissement. Projetée par Pilette en 1931, elle subit une lourde intervention en 1935 qui par le biais notamment de surélévations transforme la maison pittoresque en bâtisse occupant toute la façade sur rue, longue de 23 m et haute de 8m sous sablière. Du point de vue style, elle se distingue par une maçonnerie blanche, des avancées de toit et des arcatures à la manière de l'architecture balnéaire du Pays Basque ainsi que des ferronneries plus déliées et lyriques que ses voisines.



______

(1) Plus d'informations sur Le Grand Road sur le site de la DRAC.

(2) A lire, l'excellent livre publié par l'École d'Architecture de Toulouse en collaboration avec le CAUE
"Toulouse 1920-1940 : la ville et ses architectes" éditions Ombres, 1991. Très documenté, il propose outre un panorama complet de l'urbanisme toulousain de l'entre-deux-guerre, de nombreuses descriptions d'opérations, une riche iconographie ainsi que des biographies d'architectes de cette période.

Fiche ajoutée par Chéricutz (4194)   |  Modifiée par Chéricutz (4194) et le renard (858)  |  Voir l'historique

Pied de page du site

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact