En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Pont transb…

Pont transbordeur

Carte d'identité
Identifiant PSS#1291
NomPont transbordeur
PaysFrance
RégionPays de la Loire
DépartementLoire-Atlantique
Aire urbaineNantes
CommuneNantes (44000)
QuartierCentre-ville
Coordonnées47° 12’ 30” N -1° 153’ 57” E
Année(s)1903
Fonction(s)Pont
Statut Détruit
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Données techniques
Hauteur totale76.00 m
Liens associés
Discussion sur le forum#32992

Ce pont de Nantes permettait la traversée d'un des bras de la Loire, celui de « la Madeleine », à hauteur de l’actuel pont Anne de Bretagne, reliant le quai de la Fosse à la Prairie au Duc.

Les premiers travaux démarrent le 16 février 1902. Les deux pylônes de 76 mètres et le tablier métallique culminant à 50 mètres du quai sont caractéristiques. Une nacelle suspendue au tablier par des câbles assure le transfert d'une rive à l'autre. Cette plateforme bordée de trottoirs comporte des bancs et une cabine première classe surmontée de la cabine vitrée de l'opérateur (le wattman). Ce pont transbordeur est du type à haubans et contrepoids, comme celui de Marseille. Cette disposition évite, en ville, les inconvénients des ancrages à grande distance, telle qu'on peut encore les voir sur les ponts de Rochefort, Bilbao ou Newport.

Son inauguration eut lieu le 1er novembre 1903, à partir de sept heures du matin. Le public se presse, le succès du premier jour se chiffre à dix mille traversées à 5 ou 6 centimes selon la classe et deux mille ascensions au tarif de 0,50 francs. Les pilotes de bateaux Omnibus se doivent de respecter une réglementation toute particulière lors des manœuvres de la nacelle. La traversée nécessite l'achat de tickets ou de jetons pour deux minutes de trajet sur 142 mètres de longueur.

C'est après cinquante-deux ans de service, que le 1er janvier 1955, le pont cesse de fonctionner. Malgré les protestations, il sera démonté et ferraillé en 1958. Il garde encore aujourd’hui pour les Nantais une valeur de symbole. Des vestiges subsistent, qu'on peut facilement observer sur les deux rives : éléments de la base maçonnée des pylônes, tiges filetées dressées à la verticale. Une plaque commémorative a été apposée près du pont actuel, sur le parapet, côté nord-est.

Fiche ajoutée par TigreRouge (168)   |  Modifiée par le renard (860), monmix (7414) et Rajiv (81)  |  Voir l'historique

Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact