En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : CNIT

CNIT19

Carte d'identité
Identifiant PSS#76
NomCNIT
Noms alternatifsPalais des expositions, Centre des nouvelles industries et technologies
PaysFrance
RégionÎle-de-France
DépartementHauts-de-Seine
Aire urbaineParis
CommuneCourbevoie (92400)
QuartierLa Défense
Adresse(s)2, place de La Défense
Coordonnées48° 53’ 34” N 2° 14’ 22” E
Année1958
Fonction(s)Commerces et activités, Bureaux, Hôtel
Statut Construit
Style architecturalMouvement moderne
Agences d'architectureANPAR
Cuno Brullman - Jean-Luc Crochon + Associés
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvreMichel Andrault
Cuno Brullmann
Robert Camelot
Jean-Luc Crochon
Nicolas Esquillan
Bernard Lamy
Jean de Mailly
Pierre Parat
Jean Prouvé
Ennio Torrieri
Bernard Zehrfuss
Maître(s) d'ouvrageEmmanuel Pouvreau
Sari
Unibail-Rodamco
Données techniques
NiveauxR+4
Hauteur totale50.00 m
Hauteur du toit50.00 m
SHON200 000 m²
Liens associés
Discussion sur le forum#913
Site officielcnit.com



© Piéton

Historique du CNIT

Le site retenu pour ce premier édifice construit à la Défense est un rond-point sur une colline naturelle où vient s'achever la voie royale tracée par Le Nôtre. Au milieu de ce rond-point se situait une statue "La Défense de Paris de 1871", qui donnera son nom au futur quartier d'affaires.

Le CNIT possède la plus grande voûte autoportée du monde (238 mètres de portée). La forme générale du bâtiment est issue de l'exigence suivante : construire sur un terrain triangulaire la plus grande surface d'exposition possible sans point d'appui1.

La voûte de béton, influencée dans sa structure par les voûtes nervurées gothiques, a été posée fuseau par fuseau et est formée de deux voûtes superposées séparées par un vide. Les trois points d'appui sont reliés par de très puissants câbles d'acier qui permettent d'éviter qu'ils ne s'écartent les uns des autres en provoquant l'écroulement du bâtiment.

Cette coque, datant de 1958, établit deux records qui tiennent toujours : celui de la portée (206 m en façade, 238 m sous les arêtes de noue), et celui de la surface portée par point d'appui : 7 500 m². La distance entre les appuis est de 218 m et l'espace couvert représente 22 500 m².

La verrière est entièrement indépendante de la voûte, ce qui permet le travail de dilatation en cas d'humidité.

- Maître d'ouvrage : Emmanuel Pouvreau (président du Syndicat des constructeurs de machines-outils)
- Architectes : Bernard Zehrfuss, Robert Camelot et Jean de Mailly
- Concepteur de la voûte : Nicolas Esquillan
- Concepteur des façades de verre : Jean Prouvé



Caractéristiques

- Hauteur : 50 m
- Dimensions au sol : 220 x 220 x 220 m
- Surface : 22 500 m² (comparable à la Place de la Concorde)
- Volume de béton utilisé : 30 000 m3
- Personnel du chantier : 500 hommes pendant 27 mois



Dates clés

- Construction : 1956 - 1958
- Inauguration : 12 septembre 1958
- 1ère exposition : Floralies de 1959
- Restructurations : 1988-1989 et 2000-2012



Première restructuration (1988-1989)

À l'origine, l'espace d'exposition était indivisible, ce qui entraînait l'impossibilité de présenter plus de trois ou quatre expositions annuelles dans un espace aussi vaste. Dix mois sur douze, le CNIT était vide. Afin d'améliorer sa rentabilité, le volume intérieur a été fractionné en 1989 afin de permettre l'organisation de plus petites manifestations.

- Maître d'ouvrage : Sari (alors propriétaire des lieux)
- Architectes : Michel Andrault, Pierre Parat, Ennio Torrieri et Bernard Lamy, avec Bernard Zerhfuss pour conseiller



Seconde restructuration (2000-2012)

À partir de 2000, le nouveau propriétaire du CNIT, Unibail-Rodamco, entame une nouvelle opération de restructuration. Il s'agit principalement de dégager des surfaces commerciales et tertiaires supplémentaires. Par ailleurs, la dalle cernant le bâtiment depuis 1978 est partiellement démolie et le CNIT retrouve alors son apparence extérieure d'origine, avec désormais un accès depuis la dalle via cinq passerelles.

La célèbre toiture a également subi une rénovation lourde : réfection de son étanchéité et de son isolation. Ce dernier chantier s'est achevé en 20122.

- Maître d'ouvrage : Unibail-Rodamco
- Architectes : Cuno Brullmann et Jean-Luc Crochon, associés à Pierre Parrat


Depuis ces travaux le CNIT accueille, outre un centre de congrès, plusieurs enseignes commerciales importantes, des surfaces de bureaux et un hôtel.



Notes et références

  1. Pour de plus amples informations sur le CNIT et son histoire, consulter le site Wikipédia.
  2. Pour plus d'informations sur le chantier de rénovation de la voûte du CNIT, consulter cet article du Moniteur en date du 4 octobre 2011.
photo photo photo photo photo
Cnit
© Garbougnat
Cnit
© Garbougnat
Entrée
© Garbougnat
CNIT
© Piéton
CNIT
© Piéton

Fiche ajoutée par Phil (206)   |  Modifiée par monmix (5781) et tertiaire (8320)  |  Voir l'historique

Pied de page du site

Copyright © 2006-2017 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact