En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Tour Phare

Tour Phare49

© Piéton
Identifiant PSS #113
Nom Tour Phare
Noms alternatifs Tour Signal, Tour Morphosis
Quartier La Défense
Adresse(s)
  • boulevard Circulaire
Statut

Annulé

Livraison prévisionnelle 2015
Fonction(s) Bureaux, Commerces et activités
Style architectural Architecture contemporaine

Données techniques

Niveaux R+68
Hauteur totale

296,20 m

Hauteur de la dalle

9,70 m

SHON 130 000 m²
SHOB 185 500 m²
Surface du terrain 3 000 m²

Liens associés

À propos de cette fiche

Ajoutée par Phil le 27/11/2006
Dernière mise à jour par monmix le 18/09/2015
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Unibail-Rodamco

La tour Phare est issue d'un concours d'architecture lancé par Unibail-Rodamco et l'EPAD, dans le cadre du programme d'expansion "La Défense 2006-2013".

Le projet gagnant, situé sur la place Carpeaux, a été dévoilé le 24 novembre 2006. Il s'agit du projet de l'architecte américain Thom Mayne (agence Morphosis).

Peu de projets ont ainsi fait couler autant d'encre sur la région parisienne. Cet objet de presque 300 mètres de haut pour 130 000 m² devait en effet coûter quelques 900 millions d'euros. La tour était en effet implantée sur des nœuds routiers et ferroviaires complexes et denses et ne pouvait donc disposer que de très peu de points d'appui.

Outre une forme excessivement audacieuse et complexe qui ne laisse personne indifférent - dans une perspective d'architecture dite "organique", cet objet devait répondre aux dernières normes de haute qualité environnementale avec double peau sur trois façades et éoliennes au sommet (sa fameuse "chevelure") produisant jusqu'à cinq mois de climatisation par an.

Les travaux devaient commencer en 2009, mais dans le contexte de crise, le projet a été revu à la baisse. La tour mesurera finalement 349 m NGF, soit 286,50 m par rapport à la dalle. Pour autant, en avril 2009, les études techniques furent finalisées, et le dépôt du permis de construire a suivi.

Le vendredi 10 décembre 2010, Unibail-Rodamco par voie de communiqué de presse annonce avoir obtenu l'autorisation de l'EPADESA - Établissement public d'aménagement de la Défense Seine-Arche, anciennnement EPAD - de lancer la construction. Les travaux préparatoires devaient débuter fin 2012, le chantier de la tour proprement dit vers 2015, pour une livraison prévisionnelle vers 2020.

À noter que le 66e et dernier étage devait abriter un restaurant panoramique, tandis que le 27e étage accueillait une terrasse extérieure.


En septembre 2015, Unibail-Rodamco officialise l'abandon du projet de la tour Phare, la situation économique n'étant plus du tout favorable à la commercialisation d'autant de surfaces de bureaux - quelques 130 000 m² - dans un bâtiment qui tombait de fait sous la réglementation ITGH (Immeuble de très grande hauteur).

Dans la foulée, la foncière indique avoir mandaté l'architecte Christian de Portzamparc pour la réalisation d'un programme mixte, baptisé « Tours Sisters »1 : une première tour de bureaux de 200 m de hauteur, et une seconde de 100 mètres accueillant un hôtel 4 étoiles. Ce nouveau projet devrait être achevé à l'horizon 2021.



Notes et références

  1. Pour plus d'informations, consulter cet article du Figaro (18/09/2015).

photo
Tour Phare
© Thom Mayne
photo
Tour Phare
© Thom Mayne
photo
Tour Phare
© Thom Mayne

Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact