En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
Des modifications proposées sur cette fiche n'ont pas encore été validées.

Caserne des Marins-Pompiers Consolat-Mirabeau

Carte d'identité
Identifiant PSS#30813
NomCaserne des Marins-Pompiers Consolat-Mirabeau
PaysFrance
RégionProvence-Alpes-Côte d'Azur
DépartementBouches-du-Rhône
Aire urbaineMarseille - Aix-en-Provence
CommuneMarseille (13000)
Quartier15e arrondissement
Adresse(s)1, impasse Albarel Malavasi
Coordonnées43° 20’ 52” N 5° 20’ 49” E
Année1942
Fonction(s)Autre
Statut Construit
Style architecturalNéo-classicisme
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille
Données techniques
NiveauxR+4
Hauteur totaleenv. 18.00 m



© revolution.joy

La caserne "Consolat-Mirabeau" des Marins-Pompiers de Marseille fut active jusqu'en avril 2004. Remplacée par la nouvelle caserne de Saumaty à l'Estaque, elle est depuis désaffectée. Ses vastes bâtiments à l'architecture remarquable sont squattés et la grande cour centrale occupée par un ou plusieurs garages clandestins. Une petite annexe est légalement utilisée par le collectif "K17" qui regroupe de nombreuses associations artistiques.

Ce même collectif avait proposé en 2005 de racheter l'intégralité des lieux pour 1,6 millions d'euros au Conseil Général des Bouches-du-Rhône, mais un promoteur immobilier également intéressé par le terrain pourrait proposer une somme nettement supérieure. Pendant quelques temps, un vide grenier se tenait tous les premiers dimanches du mois dans la grande cour centrale. Située entre une passerelle d'autoroute et une cité délabrée, aucun projet sérieux de requalification de la caserne n'a pour l'instant été trouvé.

Dans le PLU (Plan local d'urbanisme) édité par la métropole Aix-Marseille Provence en 2015, la caserne est ainsi décrite : Plan de masse : édifice organisé sur un plan en U (trois bâtiments constitués d'un corps central
flanqué de deux ailes avec deux pavillons aux extrémités ; pavillon d'entrée / Matériaux :
béton, enduit / Couverture : toits à deux croupes ; tuile / Ornements : soubassement et piliers
à refends ; pavillons d'entrée symétriques au sud ornés d'un fronton brisé interrompu orné
d'un cartouche suspendu à un anneau / Épannelage : R+4.


Le PLU préconise ainsi sa conservation pour sa valeur historique et architecturale. "Cet ensemble bâti à l'architecture originale peut servir de support à un projet urbain au profit du secteur. [...] Dans le cadre d’une opération d’ensemble, le plan de la composition devra être respecté (espace central, plan en U) ainsi que l’ordonnancement des façades. Le pavillon d’entrée devra être préservé."

A noter qu'un des architectes de la caserne, André Arbus, a également co-conçu le phare et les bâtiments de l'île du Planier, au large de Marseille.


Fiche modifiée par revolution.joy (488)  |  Voir l'historique

Pied de page du site

Copyright © 2006-2017 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact