En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
Des modifications proposées sur cette fiche n'ont pas encore été validées. Voir la fiche non modifiée.

La Cité du Cinéma

Carte d'identité
Identifiant PSS#3215
NomLa Cité du Cinéma
Noms alternatifsCité européenne du Cinéma ; Projet Besson
PaysFrance
RégionÎle-de-France
DépartementSeine-Saint-Denis
Aire urbaineParis
CommuneSaint-Denis (93200)
QuartierCarrefour Pleyel
Adresse(s)20, rue Ampère
Coordonnées48° 55’ 22” N 2° 20’ 9” E
Année2012
Fonction(s)Bureaux, Culture, Éducation
Statut Construit
Style architecturalArchitecture contemporaine
Agences d'architectureReichen & Robert & Associés
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvreBernard Reichen
Philippe Robert
Maître(s) d'ouvrageEuropaCorp Studios
Vinci Immobilier
Données techniques
NiveauxR+6
Hauteur du toit30.00 m
SHON65 000 m²
Liens associés
Discussion sur le forum#1235


Introduction



Fantastique boîte à outils pour tous les professionnels du cinéma français et étranger, la Cité européenne du cinéma, imaginée par le réalisateur, producteur et directeur d'EuropaCorp, Luc Besson, constitue un équipement entièrement dédié au 7e art d'une ampleur jamais atteinte en France. Située au numéro 20 de la rue Ampère, dans le quartier Pleyel à Saint-Denis, cette véritable "ville dans la ville" a été inaugurée le 21 septembre 2012. Il s'agit de l'équivalent français d'autres grands studios de cinéma européens comme Cinecittà à Rome (Italie), Pinewood à Londres (Royaume-Uni) ou Babelsberg à Berlin (Allemagne).

Histoire et développement



Conçu en 2000 par Luc Besson, puis lancé en 2004, le projet a nécessité de nombreux mois d'études techniques et financières. Il a été soutenu par de grandes sociétés cinématographiques et de nombreuses petites et moyennes entreprises leaders dans leur domaine : développement de pellicules, loueur d'éclairage, etc. La Cité du cinéma a été financée par un partenariat public-privé (PPP) et à 90% par la Caisse des Dépôts.

Fin 2006, la société de Luc Besson EuropaCorp, est devenue propriétaire du site qui appartenait jusqu'à présent à EDF et les travaux débutèrent en mars 2010 pour se terminer en avril 2012, date à laquelle le groupe Vinci a donné les clés au réalisateur et locataire de la cité jusqu'en 2024, Luc Besson.

La Cité du cinéma se développe sur le site de l'ancienne centrale EDF Saint-Denis II, localisé entre la rue Ampère et la Seine. Celle-ci est implantée à proximité du pôle-image de l'Établissement Public Territorial (EPT) de Plaine Commune, qui compte une cinquantaine de studios de télévision (notamment à La Plaine Saint-Denis) et 14 plateaux de cinéma (à Épinay-sur-Seine, Aubervilliers, Stains et Saint-Ouen).

Le site compte 15 000 m² de bureaux et 9 plateaux de tournage.

La Cité du cinéma devait être inaugurée initialement en mai 2012, en marge du Festival de Cannes, mais elle l'a finalement été le 21 septembre de cette même année, en présence de stars et de personnalités publiques. À l'occasion de son inauguration, un court-métrage de 8 minutes portant sur la construction du complexe cinématographique a été projeté aux visiteurs.

Le tout premier film tourné à la Cité du Cinéma fut "Les Schtroumpfs 2", en juillet 2012 (sorti en salles en 2013).

Un équipement d'envergure internationale



Construite dans une ancienne centrale thermique de Saint-Denis datant du début du XXe siècle, la Cité du cinéma est aussi bien une usine à rêves qu'un outil entièrement consacré au cinéma. L'édifice intègre justement l'ensemble des métiers de la chaîne de fabrication d'un film, de l'écriture au scénario, en passant par la fabrication des décors et des costumes, le tournage et la post-production.

Le projet de Luc Besson, lancé en 2004 et devenu réalité en septembre 2012, a conservé l'architecture industrielle Art Déco originelle du bâtiment. Le site occupe une surface totale de 62 000 m² et accueille le siège social du groupe EuropaCorp, l'École Nationale Supérieure Louis Lumière, ainsi que l'École de la Cité, créée par Luc Besson.

Après l'ouverture de la Cité du cinéma, de nombreuses entreprises évoluant dans l'industrie cinématographique et audiovisuelle ont immédiatement intégré le site, ce qui donna naissance à une véritable ville miniature totalement dédiée au 7e art.

L'ensemble immobilier a une capacité d'accueil pouvant aller à 2 000 utilisateurs. Il représente un outil majeur au service du cinéma, doté d'un équipement de haute valeur technologique. La Cité du cinéma, telle que voulue par Luc Besson, s'est donnée pour vocation de dynamiser le secteur cinématographique afin d'accroître la production de films, mais aussi d'attirer sur le sol français des productions internationales.

À l'horizon 2023, cet ensemble de grande envergure sera desservi par l'un des pôles majeurs de transports du Grand Paris : il s'agit de la future gare Pleyel qui concentrera plusieurs lignes structurantes d'Île-de-France :
- le RER D et la ligne H (gare de Saint-Denis - Stade de France) ;
- les trois lignes du futur métro automatique du Grand Paris Express (lignes 14, 15 et 16-17) ;
- enfin, l'actuelle ligne 13 du métro parisien.

La dimension architecturale



Le projet architectural consistait à conserver le patrimoine industriel du quartier Pleyel tout en réhabilitant l'ancienne centrale thermique et en construisant parallèlement de nouveaux bâtiments respectant la logique du plan originel.

Certaines salles comme la salle des machines (ou la nef), la salle des pompes et leurs annexes ont donc été totalement reconverties et transformées en halls et en restaurant. Les couleurs initiales du bâtiment, dans les teintes rose et orangé ont été également conservées. Les façades anciennes ont été ravalées et ont reçu de nouveaux vitrages conçus selon le découpage initial.

Chiffres



La Cité du cinéma occupe une surface totale de 62 000 m² dans le quartier dionysien de Pleyel. Elle comporte également :
- 500 m² pour l'école de maquillage Make Up For Ever : 4 salles de formation et 1 boutique professionnelle dédiée au maquillage ;
- 571 m² pour la mezzanine permettant d'accueillir 500 personnes en cocktail et 380 personnes en repas assis ;
- 1 129 m² pour le restaurant permettant d'accueillir 1 500 personnes en cocktail et 650 personnes en repas assis ;
- 4 280 m² pour la nef centrale : 214 mètres de long, 20 mètres de large et 18 mètres de hauteur. Elle dispose d'une capacité d'accueil pouvant aller jusqu'à 2 500 personnes ;
- 4 500 m² de rue couverte dans la nef monumentale totalement réhabilitée ;
- 8 000 m² pour l'École Louis Lumière ;
- 1 000 m² pour l'École de la Cité ;
- 11 000 m² de plateaux de tournage (qui sont au nombre de 9) : les plateaux 1 et 2 font 776 m², les plateaux 3 et 4 font 1 045 m², le plateau 6 fait 998 m², le plateau 7 fait 792 m², le plateau 8 fait 613 m² et le plateau 9, enfin, fait 1 243 m². Le plateau 5 est, quant à lui, le plus grand, avec une superficie de 2 068 m². Les sols sont en béton lisse ou en bois selon les plateaux. De plus, ils ont une hauteur sous plafond de 16,5 m et possèdent des fosses de 80 à 400 m² en fonction des plateaux, ainsi qu'une climatisation et du chauffage. Ils ont une capacité d'accueil pouvant aller jusqu'à 600 personnes et jusqu'à 1 500 personnes pour le plateau 5, pour toutes sortes d'évènements : convention, soirée dansante, workshop ;
- 3 800 m² de services communs (restaurant, cafétéria, conciergerie) ;
- 12 000 m² de locaux d'activités dédiés au cinéma (loges, ateliers de peinture, menuiserie, serrurerie, magasins lumière et caméra, salles de montage) ;
- Le parking : 40 places disponibles en journée et 150 places disponibles en soirée ;
- L'auditorium : 432 places destinées aux professionnels et à l'évènementiel. La scène fait 18 mètres de longueur sur 7 mètres de hauteur ;
- Un coût de 140 millions d'euros (130 millions pour la Caisse des Dépôts et Consignations et 10 millions pour Vinci) ;
- Agence d'architecture ayant réalisé la Cité du cinéma : Reichen et Robert - Direction : Jean-François Authier, Marc Warnery, Bernard Reichen, Philippe Robert, Jacques Lissargues, Marc Reinche. Chef de projet : Clément Deodati.


1. , 2.



Notes et références

  1. Présentation du projet sur le site de Plaine Commune : Lien .
  2. Voir également l'article de Wikipédia sur le site : Cité du cinéma - Wikipédia .
Fiche modifiée par nyc971 (1090)  |  Voir l'historique

Pied de page du site

Copyright © 2006-2017 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact