En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

#4301 09-01-2021 11:33:10

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Ronaldo a écrit:

Peut être que la question du périmètre métropolitain devrait être posé dans ce cas.

Personnellement je n'étais pas fan de cette fusion métropolitaine.
Il y a en général deux grandes visions (global/local) qui s'opposent dans ces débats sur les tailles des collectivités, sans qu'il n'y ait de vérité mais la 1ère étant dominante auprès d'une certaine élite ces dernières années :
- la taille donne de la puissance, des moyens ;
- il y a besoin que les décideurs connaissent le terrain et soient disponibles (proximité).
Pour une interco, on considère en général que le périmètre doit être cohérent avec le bassin de vie. La question ici est de savoir s'il existe vraiment un bassin de vie métropolitain, et s'il est souhaitable qu'il ait une telle taille à un moment où l'on prône la ville des courtes distances. Autant une fusion entre l'interco de Marseille et d'Aubagne me semblait cohérent, autant Aix ne me semblait pas être un pôle secondaire de Marseille, et Istres, Miramas, Salon me semblaient éloignés de Marseille.

De toute façon cette métropole est mal née. Les choses ont été faites à l'envers. Cela aurait dû être le sentiment d'un fait métropolitain qui conduit à sa création, et non l'inverse.

Et l'objectif des décideurs Marseillais n'était pas plus que les autres de se rapprocher des autres territoires pour vivre un destin commun mais bien d'aller essayer de récupérer de l'argent, victime de leur gabegie. Cela leur a paru plus simple que de réformer le fonctionnement de leurs structures. Marseille, centralité mal gérée, n'est pas une victime des territoires environnants qui ont naturellement joué leur partition jusqu'à la création de la métropole. A Marseille de se rendre désirable.

Hors ligne

 

#4302 10-01-2021 11:40:56

Didou78
Tour Gan
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 21-10-2006
Messages: 789

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Bilo a écrit:

Il y a en général deux grandes visions (global/local) qui s'opposent dans ces débats sur les tailles des collectivités, sans qu'il n'y ait de vérité mais la 1ère étant dominante auprès d'une certaine élite ces dernières années :
- la taille donne de la puissance, des moyens ;
- il y a besoin que les décideurs connaissent le terrain et soient disponibles (proximité).
Pour une interco, on considère en général que le périmètre doit être cohérent avec le bassin de vie. La question ici est de savoir s'il existe vraiment un bassin de vie métropolitain, et s'il est souhaitable qu'il ait une telle taille à un moment où l'on prône la ville des courtes distances.

Les deux ne sont pas incompatibles. Simplement l’organisation de la collectivité doit être décentralisée. Pour schématiser sur un modèle fédéral. C’est-à-dire avec un transfert de compétences et de « souveraineté » à l’échelle de la métropole et la conservation des compétences de proximité avec la souveraineté afférente à l’échelle des communes.
Mais ça en France on ne sait pas faire ça, notamment du fait de notre histoire et de notre culture. Ce qui est particulièrement exacerbé ici avec une addition de contentieux historiques, d’égoïsmes locaux et de clientélismes incompatibles avec une gestion commune.

Dans un tel schéma il y a fusion entre métropole et département et disparition totale des « conseils de territoire » sur le périmètre actuel de la métropole et le Pays d’Arles est en dehors. La cohérence avec le bassin de vie est respectée, l’ensemble des études sur la métropole montrant que c’est peut-être son périmètre qui est la chose la plus pertinente dans sa création.
La métropole d’Aix-Marseille-Provence récupère une part de la fiscalité, les transports, la stratégie économique et une part de la gestion du foncier ainsi que des questions environnementales. Ce serait à la fois plus efficace économiquement, du point de vue du développement et favoriserait la lutte contre le clientélisme (trop long de développer ce point).La gestion de la proximité est rendue aux communes avec une part de fiscalité qui leur donne une marge de manœuvre et ne les rend pas exclusivement dépendantes de la métropole pour éviter le syndrome du « guichet » que l’on connaît bien ici avec le département.
Par exemple pour la propreté on peut imaginer qu’une part prépondérante de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères soit uniformisée et perçue par la métropole, avec une gestion du tri, du stockage, de la revalorisation géré par la métropole mais une gestion du nettoyage des rues et de l’incitation aux comportements civiques par les communes, financée par une part de la taxe perçue au prorata de la population et/ou de la superficie à gérer.

C’est du vite fait et évidemment ça demanderait une analyse bien plus précise mais le principe est clair avec une mise en œuvre pragmatique. L’inverse de ce que l’on a fait avec la métropole avec des principes de fonctionnement qui ménagent la chèvre et le chou (ou les copains et les coquins), qui laissent la place aux arrangements mais des modalités de fonctionnement verrouillées avec peu ou pas de place pour le pragmatisme.


Qui pense peu se trompe beaucoup

Raphifou et Aurelien De Pekin ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#4303 10-01-2021 22:14:32

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Didou78 a écrit:

Les deux ne sont pas incompatibles.

Un peu quand même. Combien de fois vu la taille du machin un président de la métropole se rend dans les autres communes que Marseille pour suivre les projets, les inaugurer, écouter les habitants et leurs besoins ?

Didou78 a écrit:

Pour schématiser sur un modèle fédéral. C’est-à-dire avec un transfert de compétences et de « souveraineté » à l’échelle de la métropole et la conservation des compétences de proximité avec la souveraineté afférente à l’échelle des communes.

C'est le principe même d'une interco.

Didou78 a écrit:

La cohérence avec le bassin de vie est respectée, l’ensemble des études sur la métropole montrant que c’est peut-être son périmètre qui est la chose la plus pertinente dans sa création.

C'est sûr ? J'avais en tête qu'il y avait 3 grands bassins de vie, Marseille, Aix, étang de Berre.

Ce serait bien d'avoir l'avis des habitants autour de l'étang (s'il y en a qui lisent le forum). Personnellement cela m'embêterait que l'on me dise que jusque lors il y avait certes les industries pétrochimiques, un aéroport, un incinérateur, mais qu'en compensation il y avait au moins de l'argent pour les services, mais que désormais le destin est plus d'être une banlieue de Marseille et que ce surplus d'argent doit aller à Marseille parce qu'il y a un retard de développement.

Suivant la logique de décentralisation, je n'ai rien contre une collectivité qui cultive une singularité. Marseille a le droit d'être rebelle et d'avoir préféré offrir une prébende à certains plutôt que des équipements, mais alors elle assume. Tout le monde dit que la ville a un gros potentiel. Si elle veut s'attirer de meilleures faveurs de la périphérie, il faut qu'elle commence par mieux soigner les apparences : qu'elle soit propre sur elle (état des rues), un peu maquillée (ravalement de façades), plutôt bien élevée (cf. comportement de certains), bien apprêtée (ordonnancement des espaces publics), et ça devrait aller tout seul...

Après cette longue digression (mais il y a le même type de questions autour de la métropole du Grand Paris, elle aussi non construite à partir d'une demande locale, qui montre bien que ce type de bricolage institutionnel n'est pas abouti), pour en arriver au tramway des Catalans, la difficulté que ce projet aura pour convaincre les autres communes de la métropole de le mettre au-dessus de la pile est qu'il fait plutôt marseillo-marseillais et qu'en parallèle il ne sera pas vraiment vecteur de développement (source de recettes futures...) vu que le quartier est déjà bien urbanisé. Il faudrait que la ville se décide à établir un rapport de force avec la métropole si elle veut l'accéler, mais on a bien compris que ce ne devrait pas être le cas.

Hors ligne

 

#4304 11-01-2021 11:14:53

Ronaldo
Arc de Triomphe
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 17-11-2020
Messages: 91

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Il faudrait arrêter avec cette légende urbaine comme quoi les riches contribuables du pays d'Aix paient pour que les pauvres marseillais puissent rattraper leur retard. Il suffit de lire les budgets pour se rendre compte que c'est un pur sophisme électoral.

1) Personne ne dit que la ville de Marseille a été bien gérée, sauf que la, on parle de la métropole, les compétences sont différentes. Dans le domaine des transports ou des emplois le retard est partagé par l'ensemble des communes du territoire.

2) La création de la métropole via la loi MAPTAM est une initiative de l'Etat via le gouvernement Ayrault. C'est un mensonge que de dire que la métropole a été créée par les marseillais pour gratter l'argent des autres. D'ailleurs ça n'a aucun sens d'opposer ou comparer Marseille avec Aix en Pce. Ces deux villes ne sont pas à la même échelle sur le plan démographique ou économique. Les recettes fiscales aixoises qui sont faibles en comparaison de la moyenne des villes de 100 000 habitants, ne représentent que 17% des recettes fiscales de la Ville de Marseille.

3) Ma critique initiale. Les problèmes budgétaires métropolitains sont liés aux reversements de fiscalité aux communes, ce n'est pas moi qui le dit, c'est l'institut Montaigne, c'est la Chambre régionale des comptes, c'est le rapport du préfet de région (https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co … 3-2019.pdf) ... Ils représentent 63 % de ses dépenses réelles de fonctionnement de la métropole (environ 1 milliard d’euros sur un total de 1,75 milliard d’euros). La moyenne nationale c'est 28 %.

Parmi ces reversements, les fameuses attributions de compensations (AC) dont j'ai déjà parlé plusieurs fois et qui représentent 37,58% des dépenses réelles de fonctionnement de la Métropole… A Bordeaux c'est 0%, Lyon 9,5%, Nantes 18,5%...

Je cite ce rapport : "Les attributions de compensation (AC) ont augmenté de 35 % entre 2013 et 2015, soit plus de 180M€. Sur cette somme, la mission considère que 147M€ ne s’expliquent ni par des transferts de charges entre les EPCI et leurs communes membres, ni par une augmentation des recettes fiscales professionnelles. Pour 93M€, il s’agit de la simple intégration de la dotation de solidarité. Cette pratique est toutefois légale. "

Et on ose encore dire que les contribuables des communes périphériques payent pour Marseille via la métropole. C'est faux, puisque les élus des conseils territoriaux (qui ne devraient d'ailleurs plus exister mais qui sont toujours là) ont virtuellement gonflé leur AC pour permettre aux communes de capter une grande partie des recettes fiscales. Voila le manque à gagner de la métropole et ce qu'elle ne pourra pas reverser dans son autofinancement. Voila pourquoi on avance à pas de fourmis sur ce territoire.

4) Alors est-ce que la ville de Marseille est au moins avantagée par les AC ? Il suffit de lire la dernière délibération
(https://deliberations.ampmetropole.fr/d … /D0D57.pdf) et faire un petit calcul. Aubagne perçoit 281 € d'AC par habitant, Marignane 262 €, Aix 329 €, Salon 431 €, Vitrolles 824 €, Istres 1415 €, Martigues 1938 € et enfin la grande gagnante Marseille avec ….141 € par habitant !!! La ville de Marseille ne perçoit même pas la moitié du reversement moyen par habitant. La encore ce n'est pas moi qui le dit, c'est ce qui a été voté le mois dernier.

5) Et pour le reliquat ? Les quelques 350 millions d'euros de dotations d'investissement versées aux territoires seront elles équitablement distribuées cette année ? Et bien non, par habitant, Marseille Metropole, dont les besoins sont les plus importants du fait de sa démographie, de sa centralité, de son activité économique, ne touchera que 137 € de dotations d'investissement quand le pays d'Aix se verra verser 271 € par habitant soit quasiment le double.

On notera que le territoire Marseille Métropole est présidé par le Maire de Gémenos, Roland Gilberti et que son exécutif ne comprend aucun élu issu de la majorité municipale. Ce dernier dont le territoire est composé à 81% de marseillais, s'est distingué dès le premier jour en disant je cite : "Les débats marseillo-marseillais, ça n’intéresse personne." On ne peut pas dire que Marseille soit avantagé de ce point de vu là.

Dernière modification par Ronaldo (11-01-2021 12:04:58)


Tisax, Fracasse, reuze, Fabrizio, Didou78 et Lafcadio ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#4305 11-01-2021 13:07:03

Fabrizio
Membre
Date d'inscription: 11-11-2020
Messages: 21

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Ronaldo a écrit:

Il faudrait arrêter avec cette légende urbaine comme quoi les riches contribuables du pays d'Aix paient pour que les pauvres marseillais puissent rattraper leur retard. Il suffit de lire les budgets pour se rendre compte que c'est un pur sophisme électoral.

1) Personne ne dit que la ville de Marseille a été bien gérée, sauf que la, on parle de la métropole, les compétences sont différentes. Dans le domaine des transports ou des emplois le retard est partagé par l'ensemble des communes du territoire.

2) La création de la métropole via la loi MAPTAM est une initiative de l'Etat via le gouvernement Ayrault. C'est un mensonge que de dire que la métropole a été créée par les marseillais pour gratter l'argent des autres. D'ailleurs ça n'a aucun sens d'opposer ou comparer Marseille avec Aix en Pce. Ces deux villes ne sont pas à la même échelle sur le plan démographique ou économique. Les recettes fiscales aixoises qui sont faibles en comparaison de la moyenne des villes de 100 000 habitants, ne représentent que 17% des recettes fiscales de la Ville de Marseille.

3) Ma critique initiale. Les problèmes budgétaires métropolitains sont liés aux reversements de fiscalité aux communes, ce n'est pas moi qui le dit, c'est l'institut Montaigne, c'est la Chambre régionale des comptes, c'est le rapport du préfet de région (https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co … 3-2019.pdf) ... Ils représentent 63 % de ses dépenses réelles de fonctionnement de la métropole (environ 1 milliard d’euros sur un total de 1,75 milliard d’euros). La moyenne nationale c'est 28 %.

Parmi ces reversements, les fameuses attributions de compensations (AC) dont j'ai déjà parlé plusieurs fois et qui représentent 37,58% des dépenses réelles de fonctionnement de la Métropole… A Bordeaux c'est 0%, Lyon 9,5%, Nantes 18,5%...

Je cite ce rapport : "Les attributions de compensation (AC) ont augmenté de 35 % entre 2013 et 2015, soit plus de 180M€. Sur cette somme, la mission considère que 147M€ ne s’expliquent ni par des transferts de charges entre les EPCI et leurs communes membres, ni par une augmentation des recettes fiscales professionnelles. Pour 93M€, il s’agit de la simple intégration de la dotation de solidarité. Cette pratique est toutefois légale. "

Et on ose encore dire que les contribuables des communes périphériques payent pour Marseille via la métropole. C'est faux, puisque les élus des conseils territoriaux (qui ne devraient d'ailleurs plus exister mais qui sont toujours là) ont virtuellement gonflé leur AC pour permettre aux communes de capter une grande partie des recettes fiscales. Voila le manque à gagner de la métropole et ce qu'elle ne pourra pas reverser dans son autofinancement. Voila pourquoi on avance à pas de fourmis sur ce territoire.

4) Alors est-ce que la ville de Marseille est au moins avantagée par les AC ? Il suffit de lire la dernière délibération
(https://deliberations.ampmetropole.fr/d … /D0D57.pdf) et faire un petit calcul. Aubagne perçoit 281 € d'AC par habitant, Marignane 262 €, Aix 329 €, Salon 431 €, Vitrolles 824 €, Istres 1415 €, Martigues 1938 € et enfin la grande gagnante Marseille avec ….141 € par habitant !!! La ville de Marseille ne perçoit même pas la moitié du reversement moyen par habitant. La encore ce n'est pas moi qui le dit, c'est ce qui a été voté le mois dernier.

5) Et pour le reliquat ? Les quelques 350 millions d'euros de dotations d'investissement versées aux territoires seront elles équitablement distribuées cette année ? Et bien non, par habitant, Marseille Metropole, dont les besoins sont les plus importants du fait de sa démographie, de sa centralité, de son activité économique, ne touchera que 137 € de dotations d'investissement quand le pays d'Aix se verra verser 271 € par habitant soit quasiment le double.

On notera que le territoire Marseille Métropole est présidé par le Maire de Gémenos, Roland Gilberti et que son exécutif ne comprend aucun élu issu de la majorité municipale. Ce dernier dont le territoire est composé à 81% de marseillais, s'est distingué dès le premier jour en disant je cite : "Les débats marseillo-marseillais, ça n’intéresse personne." On ne peut pas dire que Marseille soit avantagé de ce point de vu là.

Bien résumé. Qu'est-ce qui pourrait faire changer les choses pour que Marseille ne soit plus lésée ? La municipalité peut-elle en référer à l'état ?

Hors ligne

 

#4306 11-01-2021 13:30:37

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Ronaldo a écrit:

Il faudrait arrêter avec cette légende urbaine comme quoi les riches contribuables du pays d'Aix paient pour que les pauvres marseillais puissent rattraper leur retard.

Je ne dis pas que c'est le cas aujourd'hui, je dis que es élus Marseillais l'auraient bien souhaité.

Ronaldo a écrit:

Personne ne dit que la ville de Marseille a été bien gérée, sauf que la, on parle de la métropole, les compétences sont différentes.

La gestion des espaces publics à Marseille relevait déjà de la communauté urbaine, on ne peut pas dire que la démonstration a été faite d'une compétence flagrante, je n'ai jamais vu ailleurs en France métropolitaine des rues aussi défoncées.

Ronaldo a écrit:

Dans le domaine des transports ou des emplois le retard est partagé par l'ensemble des communes du territoire.

Pour les emplois je ne suis pas d'accord, certains territoires sont plutôt bien pourvus. Pour les transports, s'il y a retard partout, il faut donc y remédier partout.

Ronaldo a écrit:

La création de la métropole via la loi MAPTAM est une initiative de l'Etat via le gouvernement Ayrault. C'est un mensonge que de dire que la métropole a été créée par les marseillais pour gratter l'argent des autres..

Vous croyez donc qu'un jour le pouvoir centralisé parisien s'est réveillé et s'est dit " il faudrait un territoire institutionnalisé plus cohérent sur Aix-Marseille " ? Non, il s'est juste dit qu'il y avait un problème avec Marseille, sans solution prête à l'emploi y compris sur le plan politique local. Ce type de montage, avec des dispositions spécifiques à un seul territoire, est toujours porté et remonté par des pouvoirs locaux (Guérini/Gaudin), comme avec Gérard Collomb pour la métropole de Lyon, avec plus ou moins des nuances de façade pour ménager son camp (Gaudin).
Après, libres à vous de croire que les Marseillais étaient animés d'intentions pures mues par leur sentiment d'un destin commun avec l'étang de Berre et Aix, et que c'est pour cela qu'ils voulaient aussi fusionner avec le département.

Ronaldo a écrit:

Ma critique initiale. Les problèmes budgétaires métropolitains sont liés aux reversements de fiscalité aux communes

Je ne remets pas en cause que c'est un problème, même si pour moi ce n'est pas la cause unique. Après il faut regarder dans le détail, parfois la commune se substitue bien à la métropole pour certaines actions.

Ronaldo a écrit:

Et pour le reliquat ? Les quelques 350 millions d'euros de dotations d'investissement versées aux territoires seront elles équitablement distribuées cette année ? Et bien non, par habitant, Marseille Metropole, dont les besoins sont les plus importants du fait de sa démographie, de sa centralité, de son activité économique, ne touchera que 137 € de dotations d'investissement quand le pays d'Aix se verra verser 271 € par habitant soit quasiment le double.

Sauf qu'il faut y rajouter toutes les dépenses d'investissement relevant des compétences communes comme les transports si on veut vraiment faire la comparaison entre territoires, Marseille bénéficiant de projets de rénovation du métro, de tramways...

Où je vous rejoins aussi, c'est qu'on en est pas encore, vu le fonctionnement erratique de la métropole (mais en pouvait-il être autrement quand la grande majorité des membres était contre ?), à se poser des questions philosophiques du genre Marseille doit-elle bénéficier de plus d'investissements métropolitains que les autres communes, doit-on plutôt aider à l'émergence de pôles secondaires avec leurs spécificités, doit-on plus aider les communes périphériques ? L'argument de la centralité pour moi n'impose pas que cela engendre plus de dépenses par habitants, des économies d'échelle étant possible, surtout que la métropole ne gère pas les grands équipements (tels que stade vélodrome, opéra municipal, piscines, palais omnisports de la Capelette...).

Mais bon, tout cela ne résout pas la question : Marseille doit-elle bénéficier d'un plan de rattrapage particulier de la métropole, et comment le justifier pour le rendre acceptable auprès des autres communes (au-delà de dire qu'on n'a presque rien foutu pendant au moins le dernier mandat) ?

Hors ligne

 

#4307 11-01-2021 13:35:06

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Fabrizio a écrit:

Qu'est-ce qui pourrait faire changer les choses pour que Marseille ne soit plus lésée ? La municipalité peut-elle en référer à l'état ?

En quoi a t-elle été lésée ? La métropole a t-elle stoppée un projet de la Ville ou a t-elle interrompue un projet qu'elle avait prévue elle-même pour Marseille ? (à moins de penser que tout ce qui est payé en impôts par les Marseillais doit revenir aux Marseillais, mais du coup les autres peuvent dire la même chose)
Qui a endetté lourdement la métropole en l'incorporant, restreignant aussi ses capacités d'action ?

Dernière modification par Bilo (11-01-2021 13:38:22)

Hors ligne

 

#4308 11-01-2021 13:50:14

Ronaldo
Arc de Triomphe
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 17-11-2020
Messages: 91

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Pour ce qui est des AC et de leur répartition, je t'invite à lire mon lien avec le rapport Pierre Dartout (page 31 à 35). Ce rapport plaide pour la fusion métropole-département et la suppression des conseils territoriaux par la loi. Sauf que l'Etat a reporté sa réforme territoriale durant la crise des gilets jaunes, par ailleurs avec le COVID il n'y a plus rien d'autre qui compte, je doute que cette reforme soit toujours d'actualité.

Après sur le volet judiciaire, il y a la fameuse affaire des procurations, qui pourrait faire gagner des conseillers métropolitains au PM si la fraude au bénéfice de LR est avérée. De même Joissain a été jugé inéligible en Cour d'Appel, elle a formé un pourvoi en Cassation. Si la Cour de cassation va dans le sens de son inéligibilité, je ne sais pas si ils y auraient des conséquences sur la composition des conseillers métropolitains aixois. Est-ce qu'on peut s'attendre à un renversement de majorité métropolitaine ?

Je mets ce billet d'un élu aixois qui me semble bien résumer ce qui ne tourne pas rond dans la métropole
https://gomet.net/tribune-metropole-aix … -penelope/

Hors ligne

 

#4309 11-01-2021 14:39:33

Ronaldo
Arc de Triomphe
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 17-11-2020
Messages: 91

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Juste précision, je ne dis pas que Marseille doit être pris en exemple, c'est une ville pauvre, déclassée, qui a subi des pressions économiques, démographiques et qui aujourd'hui souffre de ne pas avoir été bien gérée. Je ne suis pas non plus contre le développement des autres communes, bien au contraire, mais la aussi, comment la métropole peut elle être à la hauteur si elle n'a pas les moyens d'exercer ses compétences.

Je réponds juste à cette affirmation erronée comme quoi Marseille monopolise les ressources de la métropole au dépend des autres. Les chiffres ne mentent pas.

Et on parle de métro ou de tramway, mais depuis la création de la métropole il n'y a rien du tout à Marseille. Les extensions de ligne, le renouvellement des rames, la mise en accessibilité c'est juste sur le papier. Peut être qu'il y a eu une ligne de BHNS je ne sais pas, mais mise à part l'extension calamiteuse du capitaine Geze et le Boulevard Urbain Sud qu'on est pas prêt de voir aboutir, c'est le vide absolu en 4 ans. Et je m'attends pas à un grand bouleversement dans 6 prochaines années.

Quant à la question "Qui a endetté lourdement la métropole en l'incorporant, restreignant aussi ses capacités d'action ?" Et bien ce sont les territoires, d'ailleurs c'est pour cela qu'on voit aujourd'hui une telle déperdition des ressources. C'est la Chambre régionale des comptes qui l'écrit dans ses rapports d’observations.

Hors ligne

 

#4310 11-01-2021 14:58:39

Ronaldo
Arc de Triomphe
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 17-11-2020
Messages: 91

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

https://www.ccomptes.fr/system/files/20 … 0-1418.pdf

"(106) Les anciens EPCI ont procédé, avant leur fusion dans la métropole, à une révision libre et à la hausse de ces attributions de compensation. À cet effet, la dotation de solidarité communautaire versée à leurs membres a notamment été intégrée dans l’attribution de compensation.
(107) Selon l’ordonnateur, les AC des six EPCI ont ainsi augmenté de 220 M€ entre 2012 et 2016, alors que près de 80 % de cette augmentation ne correspond à aucun transfert de charge. Cette démarche obère désormais très fortement les marges de manœuvre du nouvel EPCI."

le tableau qui suit page 24 est très éloquent.

Hors ligne

 

#4311 11-01-2021 15:16:49

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Mais je suis tout-à-fait d'accord.
Quand j'ai vu les "Marseillais" (désolé, ça fait un peu clanique) prendre le pouvoir à la métropole dès le départ (président / DGS), je me suis dit que cette métropole ne pouvait pas être bien gérée au vu des expériences passées et que ça courrait à la catastrophe. Ce que démontre le rapport de la Cour des comptes c'est que les autres territoires n'ont pas joué le jeu (mais ils n'avaient rien demandé au départ) et ont usé de toutes les ficelles pour ne pas se faire pomper "leur argent". Résultat des courses, la métropole s'endette à un rythme encore plus élevé qu'avant avec les EPCI alors qu'elle n'a même pas réalisé de grand équipement structurant durant un mandat. La gestion et le bilan de cette métropole sont donc pour l'instant mauvais, c'est indéniable.

Il y a donc trois solutions :
- on redécoupe la métropole en 3 EPCI ;
- on arrive à convaincre les autres territoires de rentrer pour de bon dans la métropole ;
- on fusionne avec le département pour récupérer des marges de manœuvres financières, non pardon, pour rendre plus cohérentes les politiques publiques.

N'habitant plus la région, je ne suis pas partie prenante, mais je posais juste la question de ce qui pourrait favoriser le point 2 (que je soutiens pas particulièrement à titre personnel), et que ce n'était certainement pas de dire que Marseille avait un retard d'infrastructures et avait besoin d'argent.

Hors ligne

 

#4312 11-01-2021 15:41:58

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Pour rebondir, il me semble donc que le préalable est que Marseille redevienne attractive (ce qui est un peu paradoxal, j'en conviens), en travaillant sur plusieurs axes :
- montrer patte blanche (revenir à des pratiques normales de gestion publique),
- avoir quelques grands projets fédérateurs à l'échelle supra-communale (ce qui peut sembler paradoxal quand on n'a pas trop d'argent),
- s'investir autour du développement économique et immobilier,
- accepter en termes culturel de devenir la capitale de la Provence plutôt que d'essayer de se chercher un destin "euro-méditerranéen" à part qui en ferait plus une interface avec l'hinterland que le chef de proue du territoire.

Dernière modification par Bilo (11-01-2021 15:48:07)

Hors ligne

 

#4313 11-01-2021 16:14:45

Fracasse
Tour Total
Date d'inscription: 23-10-2018
Messages: 965

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Bon après s'il est indéniable que la gestion municipale depuis l'après-guerre est un désastre qui se paie lourdement aujourd'hui, il ne faut pas oublier que l'on ne vit pas dans un paradigme de Cités-Etats indépendantes, et que Marseille a pu aussi pâtir de certaines politiques publiques qui dépassait ses seules compétences, pour ne pas dire son seul libre-arbitre, parfois même à double-facette.

Par exemple si être le port principal de tout un empire colonial a pu être à une époque vecteur de grosse richesse, se retrouver un siècle plus tard porte d'entrée conséquente d'une immigration conséquente, plutôt pauvre, appelée d'abord notamment pour la reconstruction du pays, puis ensuite beaucoup par effet d'entrainement, accueillie dans les conditions qu'on connait parfois, dans un contexte socio-économique drastiquement différent depuis, etc., c'est une chose que l'on peut difficilement imputer seulement aux autorités locales. Et des villes - ou leur habitants - qui ont pu dans l'Histoire profiter de la proximité du port, sans prendre part à ses coûts financiers comme humains, ont beau jeu de venir se la jouer bastion civilisé protégé de la sauvagerie marseillaise.

- accepter en termes culturel de devenir la capitale de la Provence plutôt que d'essayer de se chercher un destin "euro-méditerranéen" à part qui en ferait plus une interface avec l'hinterland que le chef de proue du territoire.

Franchement j'y crois pas une seconde à ça, à une époque où les métropoles du monde tendent à ressembler de plus en plus à des melting-pots mondialisés déconnectés de leur terroir, je vois très mal Marseille, avec son histoire et sa démographie, prendre un virage à 180° et se construire ou se vendre provençale plus qu'internationale.

Dernière modification par Fracasse (11-01-2021 19:41:26)


reuze a aimé ce post.

Hors ligne

 

#4314 11-01-2021 22:53:19

Bilo
Grande Arche
Date d'inscription: 15-01-2010
Messages: 307

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Fracasse a écrit:

Franchement j'y crois pas une seconde à ça, à une époque où les métropoles du monde tendent à ressembler de plus en plus à des melting-pots mondialisés déconnectés de leur terroir, je vois très mal Marseille, avec son histoire et sa démographie, prendre un virage à 180° et se construire ou se vendre provençale plus qu'internationale.

Je suis d'accord, en y réfléchissant un peu plus, en caricaturant, la jouer capitale de la Provence fait plus de droite et métropole euroméditerranéenne plus de gauche. Même si la majorité municipale actuelle a pu être élue sur un rejet de Martine Vassal, son mandat porte en premier lieu sur plus de solidarité et de culture que sur du développement économique et la valorisation du littoral via plus d'espaces récréatifs (du Gaudin en mieux). Le truc c'est que ça demande quand même un peu d'argent, et il est à espérer que le discours sur la justice fiscale et la situation financière de la ville n'est pas le prélude à une augmentation de la taxe foncière en profitant de la suppression de la taxe d'habitation, vu qu'elle est déjà relativement élevée.
Pour toujours en revenir au sujet initial, il ne suffira pas d'améliorer les infrastructures de transport pour renforcer les liens entre Marseille et les territoires environnants, il faudra aussi faire évoluer les images mentales et donner l'envie d'aller à Marseille, comme un banlieusard aime aujourd'hui se rendre à Paris, Lyon ou Bordeaux si on fait abstraction du temps de transport.

Hors ligne

 

#4315 12-01-2021 09:12:39

Paul Kersey
Grande Arche
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 15-05-2014
Messages: 267

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Quentin-78 a écrit:

Bonjour
En ayant découvert Marseille cette année, une question m'est vite venue à l'esprit. Dans toutes les villes de France équipée d'un tramway que je connais, le tram sonne toujours le gong (j'appelle ça comme ça mais j'imagine que ce n'est pas le bon terme technique) avant de redémarrer à chaque station mais visiblement pas à Marseille.
Y a t-il une raison?
Merci d'avance pour vos réponses

Nous avons pour consigne d'utiliser le gong lors de croisement d'une rame, en cas de danger immédiat, ou pour avertir de notre présence, par exemple les piétons qui semblent ne pas nous avoir vu.
En partant de station, il n'est pas demandé d'utiliser le gong de manière obligatoire.


Quentin-78, reuze et passe_taga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#4316 12-01-2021 09:22:39

Quentin-78
Membre
Date d'inscription: 29-12-2020
Messages: 10

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Paul Kersey a écrit:

Quentin-78 a écrit:

Bonjour
En ayant découvert Marseille cette année, une question m'est vite venue à l'esprit. Dans toutes les villes de France équipée d'un tramway que je connais, le tram sonne toujours le gong (j'appelle ça comme ça mais j'imagine que ce n'est pas le bon terme technique) avant de redémarrer à chaque station mais visiblement pas à Marseille.
Y a t-il une raison?
Merci d'avance pour vos réponses

Nous avons pour consigne d'utiliser le gong lors de croisement d'une rame, en cas de danger immédiat, ou pour avertir de notre présence, par exemple les piétons qui semblent ne pas nous avoir vu.
En partant de station, il n'est pas demandé d'utiliser le gong de manière obligatoire.

D'accord, merci pour votre réponse :)

Hors ligne

 

#4317 12-01-2021 23:53:20

ju2mars
Tour First
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 20-02-2009
Messages: 2705

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Le CD13 va augmenter sa participation au financement de la 1re phase du projet d'extension de la ligne T3. Le montant de la subvention passe de 88 M€ à 140 M€ soit 76 % du montant des travaux.
L'arrêté de DUP sera publié au plus tard mi mars et la phase administrative de la procédure d’expropriation va débuter prochainement.


« N’importe qui, de n’importe quelle couleur, peut descendre d’un bateau et se fondre dans le flot des autres hommes. Marseille appartient à ceux qui l’habitent. » (J.C Izzo)

cyrillou13 et Quentin-78 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#4318 13-01-2021 07:19:15

jesuralem
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 04-02-2016
Messages: 1048

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Du coup ça veut dire qu'une autre institution réduit la sienne ?

Hors ligne

 

#4319 13-01-2021 08:45:52

Quentin-78
Membre
Date d'inscription: 29-12-2020
Messages: 10

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

A mon avis cela veut dire qu'il manquait toujours 52 millions dans le plan de financement

Hors ligne

 

#4320 13-01-2021 08:59:38

fantasia
Tour First
Date d'inscription: 25-01-2006
Messages: 2137

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

peut etre le financement du troncon geze/la castellane?

Hors ligne

 

#4321 13-01-2021 10:13:10

ju2mars
Tour First
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 20-02-2009
Messages: 2705

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

Les conséquences du recul de la participation du budget principal de la Métropole vers le budget annexe des transports plafonné à seulement 104 M€...


« N’importe qui, de n’importe quelle couleur, peut descendre d’un bateau et se fondre dans le flot des autres hommes. Marseille appartient à ceux qui l’habitent. » (J.C Izzo)

Quentin-78 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#4322 13-01-2021 12:10:33

jesuralem
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 04-02-2016
Messages: 1048

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

OK donc c'est grosso modo un transfert métropole vers département.

Hors ligne

 

#4323 13-01-2021 12:18:06

osin13
Hermitage plaza
Date d'inscription: 11-11-2006
Messages: 8511

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

C'est une forme de compensation donc... Martine a dû faire des concessions importantes pour conserver la tête de la Métropole mais elle continue de soutenir financièrement la ville via le département.

Dernière modification par osin13 (13-01-2021 12:18:36)

En ligne

 

#4324 13-01-2021 13:47:28

Fracasse
Tour Total
Date d'inscription: 23-10-2018
Messages: 965

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

L'EPCI qui se retire partiellement d'un projet de TCSP, et le Département qui compense, la répartition des compétences entre strates territoriales fait des pirouettes dans son lit.


reuze a aimé ce post.

Hors ligne

 

#4325 13-01-2021 14:37:56

Ronaldo
Arc de Triomphe
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 17-11-2020
Messages: 91

Re: Marseille - Tramway (T1, T2, T3)

C’est pas tout à fait ça, car l’EPCI est toujours maître d’ouvrage et aura la charge de la conduite de l’opération quelque soit le niveau de subvention (qui est plafonné à 80%). Je ne connais pas le dossier,  donc je ne sais pas pourquoi le CD a monté la subvention accordée. Mais soit le coût de revient de l’opération à augmenté soit la part d’autofinancement de la métropole a diminué.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2021 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact