En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSForum de discussionFranceNormandieDiscussion : Normandie…

Normandie - Projets RFF et SNCF

#1 10-10-2006 10:24:41

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Normandie - Projets RFF et SNCF

OF

mardi 10 octobre 2006
Trains : la ligne Caen-Coutances s'améliore
 

Le président de l'Association de défense de la ligne Caen-Rennes a rencontré le patron des lignes corail normandes de la SNCF. Il fait le bilan.
Train Caen-Coutances : du mieux. À partir du 10 décembre, la ligne SNCF Caen-Coutances devrait connaître une amélioration de service. C'est Guy Fontenelle, président de l'ADPCR (Association pour la défense et la promotion de la ligne ferroviaire Caen - Saint-Lô - Rennes) qui le dit. « Suite à une rencontre d'associations d'usagers avec Gilles Glimois, directeur des lignes normandes corail Intercités, nous avons appris que nous allions passer à douze allers-retours par jour entre Saint-Lô et Caen. Dans ces douze allers-retours, huit viendront de Coutances. » C'est historique, selon Guy Fontenelle. « En terme de trajet domicile-travail pour les usagers et pour les étudiants, on aura l'équivalent de deux Rennes-Caen par jour, six Coutances-Caen et quatre Saint-Lô-Caen sur cette ligne. »
[...]


Yann HALOPEAU.

Ouest-France du mardi 10 octobre 2006


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#2 06-12-2006 17:51:03

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Ligne Saint-Lô - Caen : le premier train électrique sur les rails dimanche
Pour la première fois dimanche, un train électrique transportera des passagers de Saint-Lô à Caen. La SNCF profite de la mise en place des horaires d'hiver pour utiliser enfin l'électrification de la ligne Saint-Lô - Lison, en service depuis le printemps. Le départ est fixé à 17h et l'arrivée à 17h40. Quatre trains électriques circuleront quotidiennement dans chaque sens.
Plus d'informations demain dans Ouest-France


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#3 07-12-2006 08:15:12

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Mézidon-Canon plate-forme fret ferroviaire
Le Schéma régional d'aménagement et de développement du territoire (Sradt) met sur rail son intérêt pour ce projet logistique de plus de 1 000 ha.
« Ça fait plus de dix ans que je radote pour essayer de persuader les décideurs, que le site de Mézidon-Canon peut devenir le site d'accueil d'un grand projet rail-route », souligne François Aubey (PS), président de la communauté de communes de la vallée d'Auge et maire de Mézidon-Canon. « Le noeud ferroviaire de Mézidon-Canon est le seul en Haute et Basse-Normandie qui permette, à partir de l'ouest, d'irriguer le sud européen en contournant Paris. À proximité de Cherbourg, Caen, Le Havre et Rouen, Mézidon est le point de conjonction par excellence. »
[...]

Ouest-France

Dernière modification par wynopino (07-12-2006 08:16:08)


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#4 13-12-2006 08:10:06

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Caen-Flers, la voie ferrée sera préservée
Après de nombreuses discussions et études, le conseil régional vote une délibération pour le maintien de la ligne, avec aménagement touristique.
Dans les tribunes de l'assemblée régionale, les membres des associations de défense de la ligne Caen-Flers et les syndicalistes CGT applaudissent. La délibération que vient de voter le conseil régional est une victoire. À l'unanimité, les élus régionaux sont en effet favorables au maintien de la voie ferrée sur l'ensemble de son tracé.

[...]

J.-P. B.

Les vélos rails, voir un train touristique, pourront donc circuler.

Ouest-France


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#5 16-12-2006 16:37:51

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Ces trains roulaient jusqu'au début des années 90 sur le Paris-Caen
http://www.turbotrains-rtg.net/photos/lim_id2.jpg

Dernière modification par wynopino (16-12-2006 17:02:56)


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#6 22-12-2006 22:11:37

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Nouvelles infrastructures ferroviaires aux Mureaux
08/12/2006 à 10 heures 45
Le 3 décembre 2006, les nouvelles installations ferroviaires en gare des Mureaux ont été mises en service avec succès par Réseau Ferré de France (RFF), propriétaire et gestionnaire des infrastructures ferroviaires nationales.

Après 4 autres opérations de modernisation, l’achèvement de ces travaux constitue une étape décisive dans l’amélioration globale du fonctionnement de la ligne Paris-Mantes et particulièrement de la régularité des trains.

Les réalisations, engagées en mars 2005, concernent principalement la création d’une voie supplémentaire, réservée aux trains terminus, pour libérer la voie centrale et améliorer ainsi les conditions de trafic.

Ainsi, l’achèvement des travaux aux Mureaux permettra, à compter du 10 décembre, de mettre en place une nouvelle grille horaire plus fiable sur l’ensemble de la ligne Paris-Mantes. En outre, les nouvelles infrastructures permettront d’être plus réactif face aux incidents courants en offrant notamment un retour à la normale plus rapide.

D’autres rénovations ou équipements ont déjà été effectués le long de la ligne Paris Mantes depuis août 2003 : signalisation renforcée entre Poissy et Vernouillet, voie supplémentaire à Mantes-la-Jolie, nouvelle liaison entre deux voies à Houilles-Carrières, voie à double sens à Epône-Mézières. Toutes ces opérations constituent le projet d’amélioration de la ligne Paris - Mantes qui vise à fluidifier le trafic ferroviaire pour une meilleure ponctualité des trains.

Enfin, en 2010, la mise en service d’un système de contrôle de vitesse des trains par balise, ultime opération du projet d’ensemble, renforcera encore la fiabilité des circulations en assurant également des gains de temps de parcours pour les liaisons normandes (lignes Paris-Cherbourg et Paris-Le Havre).
http://webtrains.net/actualites.php?article=1000000934


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

Publicité

#7 27-12-2006 20:09:42

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Le plan de déplacement régional met en évidence la qualité encore médiocre des transports ferroviaires


La qualité de service, la coordination et l’accessibilité des réseaux et des offres apparaissent comme les principaux défis auxquels devront répondre les transports collectifs de Haute-Normandie d’ici à 2020, à la lecture du Plan de déplacement régional (PDR) que vient d’adopter le conseil régional de Haute-Normandie.

Le PDR est un document de planification des transports collectifs qui concernent au premier chef la région en tant qu’autorité organisatrice des transports ferroviaires régionaux (TER). En Haute-Normandie, le conseil régional a élaboré le PDR avec les deux conseils généraux de l’Eure et de la Seine-Maritime. Les autres collectivités “autorités organisatrices de transport urbain“ ont été associées, communautés d’agglomération dont c’est une compétence ainsi que les villes de Bernay, Fécamp et Bolbec. Au total près de 1.700 élus ont été consultés avec les organisations d’usagers lors de réunions territoriales.

Une bonne part des objectifs inscrits dans ce plan, relève d’abord d’une capacité budgétaire, comme le renouvellement et le renforcement du parc, la rénovation des réseaux, la  modernisation et l’accessibilité des gares. Alors que les insuffisances et défaillances du réseau ferroviaire ne cessent d’alimenter la chronique, le premier enjeu est de fiabiliser et améliorer l’existant face à une demande croissante de déplacements. Ainsi le réseau ferroviaire doit assurer chaque jour les voyages de 5.000 personnes  entre Paris et Rouen, autant entre Le Havre et Rouen, de 2.000 personnes entre Vernon et Paris et autant entre Evreux et Paris. Tous leurs usagers connaissent la fragilité de ces lignes.

Saturé, le réseau ferroviaire ne répond pourtant qu’à une petite partie de la demande de déplacement. Les transports collectifs assurent 6% des domicile-travail dans la région. Sur 100.000 déplacements quotidiens depuis et vers l’agglomération rouennaise, 7.000 sont assurés en train (7%), 90.000 en voiture. A Rouen même, on compte 940.000 déplacements de véhicules jour en interne et 180.000 véhicules jour d’échanges




La réponse quantitative, nécessaire, ne sera pas suffisante. LE PDR montre qu’elle devra être aussi, et surtout, qualitative. A plusieurs reprises, le document pointe les limites du “plus de train“. « Le Havre, Rouen, Evreux – Paris plus rapides, c’est bien ! Performants, c’est encore mieux ! » souligne par exemple le rapport à propos de la relation avec la capitale alors qu’il s’agit de la ligne la plus profitable de tout le réseau SNCF.




« Les lignes normandes semblent les grandes oubliées du progrès » constate encore le PDR en rappelant l’absence de liaison performante avec le réseau TGV, si ce n’est celle qui permet de rejoindre chaque jour Marseille depuis Le Havre et Rouen. Le cas du TGV Normandie Méditerranée est d’ailleurs l’illustration du paradoxe normand. Rouen fut en 1983, la première ville de province avec Lille, raccordée au réseau TGV naissant vers Lyon. 20 ans plus tard, la métropole lilloise est desservie par le TGV (grâce à sa position entre Paris, Londres, Bruxelles) avec des liaisons directes vers l’ouest, le sud-ouest et le sud-est. La Normandie n’a de son côté gagné qu’un quart d’heure sur la seule liaison.




Pour les dessertes interrégionales, le PDR souligne le succès mais aussi la fragilité des améliorations (récente) des relations avec Caen, Amiens et Lille voulues par les conseils régionaux de Normandie, de Picardie et du Nord-Pas de Calais. L’idée d’ouvrir des dessertes interrégionales vers d’autres destinations comme Rennes ou Orléans, est avancée.







A l’intérieur des limites régionales, le grand projet du PDR est de donner plus de fluidité et d’intensité au réseau sachant que les correspondances et l’intermodalité sont les « points noirs »  des déplacements des Haut-Normands. Il faudra d’une part « faire entrer le train au cœur des grandes agglomérations » (Le Havre, Rouen, Elbeuf), construire une intermodalité entre le ferroviaire, les cars et les réseaux urbains, avec un investissement matériel pour les coordonner et les cadencer. « Les opérations pilotes de coordination de l’offre comme la LER (Le Havre – Montivilliers) montrent clairement l’enjeu d’une coopération renforcée entre autorités organisatrices, avec un effet de levier sur la fréquentation », souligne le PRD. Le plan prévoit aussi de créer à Rouen “un rendez-vous ferroviaire“ sur le principe des “hub“ des plate-forme aériennes où toutes les combinaisons de correspondances sont possibles dans un délai assez court. La réouverture d’une ligne Rouen – Louviers – Evreux, est à l’étude.

Le Plan de déplacement régional sera consultable à partir de la fin janvier sur le site Internet de la Région




Date : 27/12/06 17:37:06
Source : ANI


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#8 28-12-2006 17:55:18

leolenormand
Membre
Date d'inscription: 14-12-2006
Messages: 9

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

L'état, la SNCF, et RFF se foutent des Normands! Les améliorations ont été voulu par les élus et payé par les contribuables tant "haut" que "bas" Normands. Les bourgades bretonnes et lorraines desservies par le TGV, Rouen, Le Havre, Caen oubliées, 3.250.000 Normands humiliés D8 . Trois centrales nucléaires (Flamanville, paluel, penly) pour  fournir de l'électricité, entre autre, à la grande vitesse des autres. Bravo et merci E8 . Ce n'est pas demain que la SNCF E6  nous fera préférer le train.

Hors ligne

 

#9 28-12-2006 21:18:54

geo
Tour First
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 2065
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

leolenormand a écrit:

L'état, la SNCF, et RFF se foutent des Normands! Les améliorations ont été voulu par les élus et payé par les contribuables tant "haut" que "bas" Normands. Les bourgades bretonnes et lorraines desservies par le TGV, Rouen, Le Havre, Caen oubliées, 3.250.000 Normands humiliés D8 . Trois centrales nucléaires (Flamanville, paluel, penly) pour  fournir de l'électricité, entre autre, à la grande vitesse des autres. Bravo et merci E8 . Ce n'est pas demain que la SNCF E6  nous fera préférer le train.

Rouen et Le Havre ne sont pas oubliés par le TGV. L'avenir du TGV en Normandie, c'est le TGV pendulaire connectable au reste du reseau LGV...en attendant bien sur un TGV des estuaires européens (à l'instar des autoroutes)


http://i22.servimg.com/u/f22/11/30/64/09/11848110.jpghttp://i70.servimg.com/u/f70/11/30/64/09/photol10.jpg

Hors ligne

 

#10 29-12-2006 09:46:07

leolenormand
Membre
Date d'inscription: 14-12-2006
Messages: 9

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Soyons sérieux faire rouler des TGV sur des voies non dédiées ne rime à rien. Voir ces rames se trainer à 120km/h alors qu'elles sont faites pour des vitesses de 300km/h est pathétique, sans compter que faute d'infrastructures TGV d'interconnexion les trains empruntent le réseau banlieue pour contourner Paris et rejoindre la ligne à grande vitesse vers Lyon. La SNCF envisage un TGV Caen-Roissy en 2008, si c'est pour renouveler l'expérience antérieure du Cherbourg-Lille dont on a pu mesurer le succès, sans doute vaut-il mieux réfléchir à d'autres solutions. Dans les années 90, le TGV Normandie existait dans le schéma national: ligne nouvelle Paris-Rouen (avec une gare nouvelle rive gauche hors agglomérationet antenne vers Le Havre) - Caen. Celle-ci fut retirée du schéma, la SNCF ne la trouvait pas assez rentable, et nos élus de "haute" et "basse" Normandie n'ont même pas réagi. Ailleurs on aurait tapé du point sur la table! Résultat: quinze ans après, les Normands sont  avec les Auvergnats les oubliés définitifs de la vraie grande vitesse.

Hors ligne

 

#11 29-12-2006 10:14:09

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Passe encore que RFF abandonne la LGV Normande, ce que je trouve dommage c'est que la SNCF ait abandonné le TGV Pendulaire en 2001.


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#12 13-01-2007 15:25:10

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

La Région n'aura pas de trains rapides



Hier à Caen, la présidente de la SNCF a annoncé la modernisation des voitures Corail et tiré un trait sur les rêves de lignes rapides.
Au cours d'une visite de courtoisie aussi rapide qu'un TGV Paris-Lyon, Anne-Marie Idrac est venue annoncer aux Bas-Normands qu'ils auront de belles voitures Corail mais devront remiser leurs espoirs de Trains à grande vitesse. La bonne nouvelle donc, « c'est la modernisation des voitures Corail. Après négociations, nous avons obtenu que l'intégralité du parc (150 wagons) soit remplacée sous deux ans », se félicite Philippe Duron, président du conseil régional. Le budget de cette coquetterie s'élève à 42 millions d'euros. À charge pour le contribuable bas-normand d'en régler la moitié. En 1996, il avait déjà mis la main au portefeuille pour payer l'électrification de la ligne Cherbourg-Caen-Paris (3 millions de passagers par an) et circuler moins bien qu'à l'époque des Turbotrains.

[...]

Jean-Pierre BUISSON.

Ouest-France


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#13 14-01-2007 22:15:53

geo
Tour First
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 2065
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

La ligne Paris-Caen-Cherbourg n'a été electrifié qu'en 1996 !!!!  C4  Pourquoi autant de temps ????


http://i22.servimg.com/u/f22/11/30/64/09/11848110.jpghttp://i70.servimg.com/u/f70/11/30/64/09/photol10.jpg

Hors ligne

 

#14 15-01-2007 16:22:12

Teurgoule61
Membre
Date d'inscription: 15-12-2006
Messages: 19

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Tout simplement parce que dans les années 70, début, on a fait rouler sur cette ligne les turbotrains qui fonctionnaient au gaz. En outre, ils parcouraient les 230km en 1h45. vitesse jamais égalée par les rames électriques. Quant aux fréquences elles étaient bien plus élevées qu'aujourd'hui, une vingtaine d'aller-retours quotidien, avec (nostalgie) un bar. A noter que la première ligne entièrement électrifiée fut Paris-Le Mans dans les années 30.

Hors ligne

 

#15 15-01-2007 22:01:04

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Teurgoule61 a écrit:

Tout simplement parce que dans les années 70, début, on a fait rouler sur cette ligne les turbotrains qui fonctionnaient au gaz. En outre, ils parcouraient les 230km en 1h45. vitesse jamais égalée par les rames électriques. Quant aux fréquences elles étaient bien plus élevées qu'aujourd'hui, une vingtaine d'aller-retours quotidien, avec (nostalgie) un bar. A noter que la première ligne entièrement électrifiée fut Paris-Le Mans dans les années 30.

Eh oui! La ligne Paris-Cherbourg a fait beaucoup d'envieux dans ces années là, on parlait d'avenir radieux pour les turbotrains.... et puis il y a eu les chocs pétrolier! On connaît la suite...


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#16 16-01-2007 11:38:51

GremliN
Notre Dame
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 08-12-2006
Messages: 103

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

wynopino a écrit:

" Le budget de cette coquetterie s'élève à 42 millions d'euros. "

" avec sanitaires séparés pour les dames "

"et stabiliser la durée."

C'est vraiment du foutage de gueule...

Hors ligne

 

#17 16-01-2007 15:04:14

geo
Tour First
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 2065
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

wynopino a écrit:

Teurgoule61 a écrit:

Tout simplement parce que dans les années 70, début, on a fait rouler sur cette ligne les turbotrains qui fonctionnaient au gaz. En outre, ils parcouraient les 230km en 1h45. vitesse jamais égalée par les rames électriques. Quant aux fréquences elles étaient bien plus élevées qu'aujourd'hui, une vingtaine d'aller-retours quotidien, avec (nostalgie) un bar. A noter que la première ligne entièrement électrifiée fut Paris-Le Mans dans les années 30.

Eh oui! La ligne Paris-Cherbourg a fait beaucoup d'envieux dans ces années là, on parlait d'avenir radieux pour les turbotrains.... et puis il y a eu les chocs pétrolier! On connaît la suite...

Ne pourrait-on pas inventer des "Turbo-train" electriques. Ca serait un bon compromis puisque le TGV Paris - Le Havre et Paris Caen c'est pas pour demain !

Je pense que techniquement le Turbo-Train électrique est possible ??? Qu'en pensez vous ?


http://i22.servimg.com/u/f22/11/30/64/09/11848110.jpghttp://i70.servimg.com/u/f70/11/30/64/09/photol10.jpg

Hors ligne

 

#18 16-01-2007 17:29:06

Teurgoule61
Membre
Date d'inscription: 15-12-2006
Messages: 19

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Les TGV Paris-Caen et Paris-Le Havre, c'est pour JAMAIS.
j'étais un opposant à la concurrence sur les lignes de chemin de fer pour les passagers, mais maintenant vu le mépris de la SNCF pour la Normandie (Haute et Basse même combat), je souhaite vivement la fin de ce monopole

Hors ligne

 

#19 16-01-2007 20:50:08

geo
Tour First
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 2065
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Teurgoule61 a écrit:

Les TGV Paris-Caen et Paris-Le Havre, c'est pour JAMAIS.
j'étais un opposant à la concurrence sur les lignes de chemin de fer pour les passagers, mais maintenant vu le mépris de la SNCF pour la Normandie (Haute et Basse même combat), je souhaite vivement la fin de ce monopole

Il faut surtout arrêter ce centralisme Parisien. Quand on pens que des villes comme Metz, Reims ou encore Dijon, Macon etc... son desservis par le TGV et que Rouen, Le Havre et Caen ne sont même pas desservis.

OUI le TGV est valable en Normandie, mais pas pour ce rendre Paris. A l'instar du TGV Le Havre-Marseille, on pourrait très bien avoir des lignes à destination de l'Allemagne ou du Nord.
Pourquoi ne pas envisager un TGV EST-OUEST, qui contournerait Paris en faisant un grande boucle par la Normandie. On pourrait ainsi envisager de desservir nos 3 métropoles normandes.

L'espoir vient du TGV FRET. La Normandie est la 3eme ou 4eme place portuaire Européenne (Avec les ports de Rouen, de Caen, de Cherbourg et bien sur le port du Havre). Lorsque la SNCF n'aura plus le monopôle, on pourra enfin espèrer de voir des TGV Fret quitter le port du Havre et les différentes plates formes logistiques de la région.  Et oui, car la Normandie est peut être un cul de sac, mais c'est loin d'être le dernière région sur le plan économique. La Haute Normandie est la 4eme région la plus riche de France et a Grande Normandie était la première région de France pour les investissements étrangers.


http://i22.servimg.com/u/f22/11/30/64/09/11848110.jpghttp://i70.servimg.com/u/f70/11/30/64/09/photol10.jpg

Hors ligne

 

#20 16-01-2007 21:13:34

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18837
Immeubles: 860
Photos: 1192
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

geo a écrit:

Il faut surtout arrêter ce centralisme Parisien. Quand on pens que des villes comme Metz, Reims ou encore Dijon, Macon etc... son desservis par le TGV et que Rouen, Le Havre et Caen ne sont même pas desservis.

Metz, Reims, Dijon, Macon... sont sur de grands axes européens. CQFD
(sinon, que dire du cas de Toulouse, alors ?)

La fin du monopole n'y changera rien, les lignes les moins viables (donc les moins rentables) auront autant de mal à émerger (je devrais dire : plus de mal).


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#21 16-01-2007 22:54:01

geo
Tour First
Lieu: Le Havre
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 2065
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

le renard des volumes a écrit:

geo a écrit:

Il faut surtout arrêter ce centralisme Parisien. Quand on pens que des villes comme Metz, Reims ou encore Dijon, Macon etc... son desservis par le TGV et que Rouen, Le Havre et Caen ne sont même pas desservis.

Metz, Reims, Dijon, Macon... sont sur de grands axes européens. CQFD
(sinon, que dire du cas de Toulouse, alors ?)

La fin du monopole n'y changera rien, les lignes les moins viables (donc les moins rentables) auront autant de mal à émerger (je devrais dire : plus de mal).

Au contraire, les lignes Paris-Le Havre et Paris-Charbourg sont les plus rentable de toutes les lignes CORAIL en France.

Tu dit que Dijon, Macon sont sur de grands axes Européens. Donc c'est bien ca, il faudra attendre le TGV FRET pour que la Normandie soit enfin desservis. La Normandie est sur un axe International avec le port du Havre et aussi celui de Rouen. D'ou encore l'idée de TGV des estuaires reliant les principales facades maritimes d'Europe.


http://i22.servimg.com/u/f22/11/30/64/09/11848110.jpghttp://i70.servimg.com/u/f70/11/30/64/09/photol10.jpg

Hors ligne

 

#22 16-01-2007 23:21:24

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18837
Immeubles: 860
Photos: 1192
Site web

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

geo a écrit:

Au contraire, les lignes Paris-Le Havre et Paris-Charbourg sont les plus rentable de toutes les lignes CORAIL en France.

Ouep... et le TGV est rentable sur les longues distances (cf. le succès de Paris-Marseille), sur lesquelles il fait vraiment la différence avec les trains classiques.

Tu dit que Dijon, Macon sont sur de grands axes Européens. Donc c'est bien ca, il faudra attendre le TGV FRET pour que la Normandie soit enfin desservis. La Normandie est sur un axe International avec le port du Havre et aussi celui de Rouen. D'ou encore l'idée de TGV des estuaires reliant les principales facades maritimes d'Europe.

Effectivement, si ces régions arrivent à définir un projet cohérent et attractif qui répond à une demande (voire la suscite), pourquoi pas ?

En passant, les villes comme Macon voient surtout des TGV passer dans leurs gares sans s'arrêter...


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#23 20-01-2007 00:13:17

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Ligne Saint-Lô-Paris : « On sera fixé en juin ! »
Un train direct Saint-Lô-Paris, le rêve pour certains, une réalité en devenir pour d'autres. Jean-Karl Deschamps, vice-président de la Région, a fait le point jeudi.
« Concrètement, la Région s'est engagée à prendre à son compte 50 % du montant du déficit de cette ligne Saint-Lô-Paris aller-retour. » Un déficit estimé à 1 million d'euros par la SNCF. « Sous réserve que la SNCF, les autres collectivités et les entreprises y aillent aussi de leur poche ».

La Région a précisé que si cette ligne voyait le jour, ce serait d'abord à titre expérimental, durant 2 ans « afin de tester qu'elle correspond bien à une fréquentation du public et des entreprises qui la réclament. Il s'agit d'en démontrer l'utilité et d'en tirer les leçons. » Contrairement à ce qui s'est dit, « la SNCF, selon Jean-Karl Deschamps, ne s'est pas engagée à participer au déficit à hauteur de 10 % : ses responsables sont en train de réfléchir. »

Autre information : « Le timing est arrêté. En mars, la SNCF livrera le coût affiné du montant du déficit car nous avons quelques interrogations sur la première estimation du déficit. Là, nous serons fixés avec en main le chiffrage du coût, mais aussi la faisabilité technique. » Car cette ligne directe Saint-Lô-Paris aura des incidences sur le fonctionnement de la gare de Saint-Lô et le trafic des TER. « En terme de personnels à mettre au terminus pour s'occuper de l'entretien du train et en terme d'horaires. »

Entre mars et juin, Philippe Duron, président de la Région, réunira alors tous les financeurs potentiels pour prendre une décision définitive.

Ce sera oui ou non en fonction du déficit et de ce que chacun sera prêt à faire pour mettre cet aller-retour Saint-Lô-Paris sur les rails ou non.


Ouest-France


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

#24 24-01-2007 05:03:50

caen-ping
Tour EDF
Lieu: lille
Date d'inscription: 21-11-2006
Messages: 536
Immeubles: 1
Photos: 1

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

LE QUOTIDIEN DES USINES
Transport
Un contrat exceptionnel pour les ateliers de la SNCF
23/01/2007
Philippe Duron, Président de la Région Basse-Normandie et Anne-Marie Idrac, présidente de la SNCF, viennent de signer une convention exceptionnelle, relative à la rénovation des trains Corail des lignes inter cités, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Deauville-Trouville. Ce contrat de 45 millions d’euros vise à rénover intégralement 150 wagons obsolètes, ils ont en moyenne 25 ans de fonctionnement, d’en moderniser les capacités d’accueil, notamment pour les handicapés, d’y installer des connexions à Internet, de nouveaux sièges et des sanitaires confortables.

Si, selon Philippe Duron, l’engagement de la SNCF est unique sur ce type de programme puisqu’elle va en financer 22,5 millions d’euros, un autre aspect de ce dernier n’est pas moins inédit : ce sont deux ateliers de maintenance de la SNCF qui vont assurer d’ici fin 2008 le travail, ceux de Périgueux en Dordogne et de Romilly-sur-Seine dans l’Aube.

Le dernier gros marché signé par la SNCF, la rénovation entre 2005 et 2008 de quelque 70 000 sièges de TGV, a été confiée à l’entreprise Compin d’Evreux (Eure) pour un montant estimé supérieur à 20 millions d’euros. La signature par Anne-Marie Idrac du contrat avec la Basse-Normandie augure peut-être d’une nouvelle ère pour les activités des ateliers de la SNCF.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois
@ Rédaction L'Usine Nouvelle

Hors ligne

 

#25 03-03-2007 13:37:04

wynopino
Tour First
Date d'inscription: 12-11-2005
Messages: 2012

Re: Normandie - Projets RFF et SNCF

Poursuite de la modernisation Caen – Rennes,
section Coutances – Folligny – Granville
Communiqué de presse du 2 mars 2007
Conformément à ses engagements répétés en faveur du développement du service public ferroviaire, la Région Basse-Normandie poursuit ses investissements sur le réseau bas-normand.

Lors de la commission permanente du Conseil Régional du 2 mars 2007, la Région a confirmé ses engagements en faveur de la modernisation de la section Coutances – Folligny – Granville en attribuant une subvention de 25, 615 M € à Réseau Ferré de France. Cette modernisation permettra de développer l’offre de transport ferroviaire et d’améliorer notamment les liaisons entre Granville et le reste de la Région.

Après les travaux engagés pour la modernisation et l’électrification de la section Lison – Saint-Lô, la modernisation de la section Saint-Lô – Coutances et les travaux de voies réalisés sur la section Coutances - Folligny, la dernière phase de travaux entre Coutances – Folligny et Granville va être engagée afin d’améliorer rapidement le confort des usagers du chemin de fer :

 Amélioration de la qualité de service par un meilleur confort et des conditions de sécurité et de régularité accrues grâce à la mise en œuvre d’un système automatique d’espacement des trains, entre la gare de Coutances et de Folligny.

Amélioration du le temps de parcours de la desserte par un relèvement de la vitesse de fond de ligne à 110 - 120 km/h.

Amélioration de l’offre de transport :
Le tronçon Coutances – Granville modernisé doit permettre, de proposer une offre directe TER entre Caen et Granville grâce au raccordement direct de l’ouest de la gare de Folligny et le rétablissement de l’ex voie 2 entre les gares de Folligny et Granville. Il facilitera également la circulation des trains actuels Caen – Rennes de bout en bout et des futurs trains Transbaie Granville – Saint-Malo à l’horizon 2008.

De nouvelles étapes dans la modernisation de l’axe Caen – Rennes grâce aux engagements pris dans le cadre du contrat de projets Etat – Région.

Pour les opérations s’inscrivant dans le contrat de projets Etat – Région 2007 – 2013 Basse Normandie, la Région a retenu la desserte ferroviaire de la baie du Mont Saint Michel, qui revêt un caractère prioritaire dans la mesure où elle permettra d’offrir une alternative à la voiture pour accéder au grand site touristique du Mont-Saint-Michel. Le tronçon Pontorson - Dol de Bretagne sera modernisé en coordination avec la Bretagne et la Région Basse-Normandie s’engage à moderniser les tronçons Folligny – Avranches et Avranches – Pontorson.

C’est au total 35 M€ qui seront mobilisés par les différents partenaires sur le tronçon Pontorson – Dol dont 7 M€ par la Région Basse-Normandie.

La Région Basse-Normandie apportera 39,54 M€ pour la modernisation Folligny – Avranches – Pontorson pour un coût global de 69,65 M€ (le solde est financé par l’Etat -16, 18 M€ - et RFF -13,93 M€- ).


C9  ...Caen Capitale

Hors ligne

 

PSSForum de discussionFranceNormandieDiscussion : Normandie…

Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact