En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

#1 15-06-2007 16:43:30

Boris_F
Hermitage plaza
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

Discutons ici de l'article de JP : Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

--> https://www.pss-archi.eu/article-13.html


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#2 17-06-2007 09:23:01

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

Pour en discuter, il faut avoir plusieurs avis, j'aurais aimé que les autres forumeurs réagissent avant moi, parceque étant architecte, j'aimerais connaître le regard des autres sur ce que c'est l'architecture...
Pour moi, l'architecture est une discipline beaucoup plus importante qu'une sculpture ou une îcone, mais j'attends vos réactions pour en dire plus et continuer. D6

J.P.  merci pour cet article qui traîte une "image" très importante de l'architecture. A5

Hors ligne

 

#3 29-06-2007 14:40:12

JP
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 1430
Immeubles: 6
Photos: 45

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

Qu'est ce que l'architecture? Vaste problème. Libre à chacun de l'apprécier.
La penser est une autre question. L'architecture n'est donc pas la même discipline selon les relations que l'on entretient avec elle.
La perception de l'usager n'est pas la celle du passant, qui n'est pas celle du concepteur...

L'architecture est bien entendu plus qu'une sculpture ou une icône, disons une image pour éviter les contresens.

Force est de constater qu'on (je préciserai qui après) cherche à réduire l'architecture à une quête formelle, sculpturale, picturale.
Ce que l'information, son traitement, a subi, ce "pouvoir" , ce "choc" des images, l'architecture est en train de le vivre à son tour... c'est une tendance. Les étudiants en architecture en viennent même à produire des images avant de produire des projets et donc des réflexions spécifiques au site entre autre...

Alors "on"?
Les commanditaires de l'architecture veulent de l'image, ne sommes-nous pas dans l'ère de la communication... du "marketing urbain"... il faut à tout prix diffuser de l'image... c'est vendeur (à mon avis bientôt plus...)
Les architectes... produire de l'image...encore et toujours...pour satisfaire les commandes, mais aussi remplir les revues d'architectures, toujours plus nombreuses, diffuser des projets, alimenter une réputation, faire sa publicité, commercialiser sa griffe... Zaha délaisse la peinture pour l'architecture, l'imagerie est lisse, brillante, lumineuse, séduisante... mais la réalisation couteuse... on se contentera alors de l'image...

Apprécier l'architecture devient difficile. La pratiquer est la meilleure solution, mais l'entrée est souvent celle de l'image (ou de la photographie). Je reviens sur l'exposition Portzamparc à la cité de l'architecture. Décevante. Je n'ai eu qu'animations et maquettes... et la réflexion de l'architecte? ...une telle richesse est délaissée au profit de l'imagerie... pas forcement bonne d'ailleurs...

Voilà une dérive affligente...
Je ne suis pas contre l'image, bien au contraire, elle me plait, elle me séduit, et je prends moi aussi plaisir à la créer à travers la photographie. Mais elle ne suffit pas, elle n'est pas l'architecture, elle n'en est que l'apparence.

A mon gout, cette dernière devient trop importante aujourd'hui. Si la production d'image prime, elle envahit dorénavant  le discours. Trop d'architectes "signent" ou cherche à signer.
La ville s'enrichit de façades, de formes... c'est bien... mais pas suffisant... et la lacune discursive introduit probablement ce symbolisme de bas étage introduit par Jenks...

Hors ligne

 

#4 27-08-2007 02:04:48

rocky
Notre Dame
Date d'inscription: 01-02-2005
Messages: 196

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

Je suis globalement d'accord avec JP, rien à ajouter si ce n'est que je pense que cette phase d'experimentations et d'image, sera ephémere CF ma réponse au sujet sur le modernisme et le post modernisme de mynight

Hors ligne

 

#5 27-08-2007 08:44:57

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

JP, j'avais pas vraiment lu ta réponse, aujourd'hui, je prends une petite minute pour te répondre, je suis tout à fait d'accord avec ta réaction vis-à-vis de l'image qu'ils veulent vendre aujourd'hui de l'architecture, c'est une image qui ne durera pas, elle deviendra un peu ternie si on ne va pas au-delà de cette image. Moi aussi, j'apprécie énormément les images d'architectures, photographiquement parlant ou images de synthèses, etc... mais ces images ne donnent pas forcément une belle vision de l'architecture. Je m'explique, même les gens qui se font avoir avec ces images , auront une piètre opinion de ce qui est l'architecture.
C'est vrai avec les moyens d'aujourd'hui, il ne faut pas se priver de ces "images" mais les utiliser intelligemment, parceque l'image à elle seule ne suffit jamais, il faut expliquer aux gens, certains argumentent que l'image peut toucher tout le monde mais l'explication dans tout ça? Il faut expliquer à tout le monde et trouver le moyen de parler avec leurs  propres paroles, si on arrive à faire ça, c'est qu'on est un bon architecte, il faut descendre du piédestal, discuter, expliquer, souvent avec des mots très simples et les autres comprendront et chngeront leurs avis. A cette occasion, j'aimeris poser une question, pourquoi le refus systématique des gens envers l'architecture nouvelle? c'est pas quelque part parcequ'il y a une manque de communication et justement il n'y a que cette image?

Hors ligne

 

#6 27-08-2007 13:08:30

JP
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 28-09-2005
Messages: 1430
Immeubles: 6
Photos: 45

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

En gros pourquoi rejeter l'architecture contemporaine alors que l'image en est si séduisante?

Si dans mon précédent message j'ai posé la question qui veut diffuser l'image...il faudrait poser maintenant qui la reçoit...
Finallement il semble qu'elle reste dans un milieu très clos de professionnels et de passionnés. Il y a ces lieux publics qui dévoilent maquettes et images, ces centres d'informations, gratuits... A Paris le pavillon de l'Arsenal et le musée de la Défense en sont les exemples, mais n'avez-vous jamais remarqué...c'est très souvent...vide, et ceux qui y vont sont souvent ceux-la même qui sont déjà informés. L'exposition consacrée à la tour phare serait un bon contre exemple, l'exception qui confirme la règle? Je n'ai pas eu écho d'un rejet massif de cette tour du reste.
La revue d'architecture...désormais "catalogue d'images"... je n'ai pas encore vu de ménagère acheter de revue d'architecture... nous restons donc dans le vase clos.
Alors il y a de temps en temps dans la presse quotidienne ou hebdomadaire des articles et des images, mais la chose est trop rare pour qu'elle soit significative.
Je pense donc que l'image n'a de rôle actuellement que pour flatter l'égo d'architectes, de promoteurs, de décideurs, ou de villes. Elle n'est pas informative. Pour preuve, quant elle n'est pas esthétisante et illisible, elle est improbable dans son angle de vue, à moins d'être une mouette ou un pigeon (selon la ville où vous vous trouvez)...

Le rejet de l'architecture est probablement du à la peur de la nouveauté, peut-être parfois à un manque d'éducation aussi. On ne comprend mieux qu'a posteriori. Pour le cas parisien, je dirai que la capitale n'a jamais été un lieu d'innovation. Je l'avais déjà écrit quelque part. Elle perfectionne plus qu'elle n'innove. La tour Eiffel est arrivée après un demi siècle d'architecture métallique. L'architecture contemporaine ne va trouver son expression uniquement quand elle sera adoptée et partagée par tous. Les temps s'accelerent et l'adaptation est plus rapide, mais la fondation Vuitton comme le Philharmonique arriveront presque 20 ans après Bilbao ou Los Angeles (qui avait pris du retard dans son projet de Walt Disney Concert Hall, décidé en 1988, inauguré en 2003).

Maintenant je n'évoque que des architectures extra-ordinaires. Le banal est dicté par la mode.
L'architecture contemporaine laissera à Paris une strate plus importante qu'on ne le croit.

Alors je ne sais plus où aller, parce qu'il y a le constat des détracteurs de la ville musée, il y a les professionnels confrontés aux assiociations réactionnaires et aux décideurs froids, et puis le flâneur qui a toujours la chance de découvrir ici et là des architectures contemporaines de valeurs. Quelle réalité? Je ne sais pas.

Hors ligne

 

Publicité

#7 15-04-2008 02:28:16

gripeux
Grande Arche
Lieu: PARIS
Date d'inscription: 01-12-2006
Messages: 223

Re: Lecture critique de 'Iconic Building' de Charles Jenks

L'image à toujours été un préambule à la construction d'architecture et ce n'est pas une nouveauté. (Je vous laisse vous perdre dans la contemplation des rendus des beau arts du XIX et encore avant, Violet le duc, Vauban jusqu'a Vitruve et pourquoi pas plus loin encore ).
L'architecture changeant l'environnement, l'image permet une simulation de cette métamorphose. SI l'on rajoute à ca les sommes colossales en balance... L'enjeu finalement est trop important pour qu'on laisse faire l'homme de l'art. Il doit soumettre sa vision a celle du peuple, et donc depuis l'avènement de la démocratie à ses représentants : les élus.
Maintenant si les représentants du peuple sont incompétents, ben... il faut pas s'attendre a grand chose... LE PROBLEME EST LA. Les architectes ont le droit d'êtres mauvais ( y en a qui font des efforts mais qui sont nuls c'est comme en sport ), mais les jurys EUX ne devraient pas avoir le droit de les choisir.

Je vous rappelle quand même que ce sont des élus qui jugent les concours ? Les décisions des commissions techniques censées incarner le professionnalisme ne sont plus suivies. C'est le maire qui choisi sont nouveau palais. Ce sont eux qui choisissent pour vous ! Eux qui imposent leur vision. Mais qu'elle expertise ont-ils ?

Vous trouvez ça normal ? Imaginez des élus devant des panneaux de projet... AU SECOURS !!!! C'est intolerable.
Imaginez leur intérieurs, leurs meubles, leurs disques de Sardou, les napperons sur les accoudoirs du canapé, les petits tapis en moquettes orange en descente de lit, le renard empaillé sur la fausse cheminée, le baromètre du Mont Saint michel....AAAARG ça en est trop.

Je ne veux être jugés QUE par des professionnels, ou des experts ou encore des passionnés... mais pas par des blaireaux. Ca suffit maintenant. On est les derniers en Europe à agir de la sorte, un peu de sérieux. Regardez la production architecturale allemande, espagnole et dans les pays nordiques en général, on est a des années lumière derrière.

Désolé d'avoir glissé sur un autre sujet MN . J'adore Jenks par ailleurs, l'histoire de l'architecture moderne du même auteur est un pavé jouissif.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact