En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

#1 01-11-2007 10:53:23

Boris_F
Hermitage plaza
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Discutons ici de l'article de Thierry, L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

paru ici :
--> https://www.pss-archi.eu/article-25.html


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#2 03-11-2007 11:28:36

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Thierry,
encore une fois( A7 ), je te félicite pour cet article qui est sensé parler d'une civilisation qui est très loin de celle que tu connaisse où tu vis mais que tu la maîtrise à merveille...

J'ai comme d'habitude beaucoup de questions mais il va falloir que je m'attarde un peu plus longuement sur ces deux articles, donc, voilà à la va vite la première question qui me vient à l'esprit, ces ensembles un peu partout parsemés dans le pays, est-ce qu'ils daterait d'une même époque? c'est juste une réaction à l'indépendance de ce pays? (un peu comme les grandes barres de l'après-guerre dans les villes françaises bombardées comme Toulon ou Brest,...)?
Est-ce qu'il y a une continuité de construction qui a commencé à cette époque et elle continue aujourd'hui? ou bien avec la mondialisation, les regards ont changé et même en Corée on va vers d'autres critères plus modernes?
Pour l'instant c'est tout.
Merci beaucoup pour ces deux sujets... A5

Hors ligne

 

#3 03-11-2007 11:59:54

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

archimonde a écrit:

Thierry,
encore une fois( A7 ), je te félicite pour cet article qui est sensé parler d'une civilisation qui est très loin de celle que tu connaisse où tu vis mais que tu la maîtrise à merveille...

J'ai comme d'habitude beaucoup de questions mais il va falloir que je m'attarde un peu plus longuement sur ces deux articles, donc, voilà à la va vite la première question qui me vient à l'esprit, ces ensembles un peu partout parsemés dans le pays, est-ce qu'ils daterait d'une même époque? c'est juste une réaction à l'indépendance de ce pays? (un peu comme les grandes barres de l'après-guerre dans les villes françaises bombardées comme Toulon ou Brest,...)?
Est-ce qu'il y a une continuité de construction qui a commencé à cette époque et elle continue aujourd'hui? ou bien avec la mondialisation, les regards ont changé et même en Corée on va vers d'autres critères plus modernes?

Merci archimonde. Les premiers tanji datent des années 1960, impulsés par l'Etat. Ils se sont largement diffusés à partir des années 1970 et le mouvement ne s'est pas arrêté : on voit, un peu partout, des chantiers de construction de nouveaux tanjis. Le mouvement est vers l'immensité et la hauteur. Les premiers tanjis se limitaient en général à une douzaine d'étages (avec comme chez nous une résistance à dépasser les quinze étages à cause des réglementations anti-incendies, plus contraignantes à partir d'une certaine hauteur). Aujourd'hui, on fait couramment des barres de vingt ou vingt-cinq étages (sans parler du cas de Tower Palace, dont la plus haute tour atteint 70 étages...).

L'architecture a un peu évolué : moins de coursives, plus de cages d'escalier (ce qui assure une meilleure intimité par rapport aux voisins, d'autant plus que, dans une barre, chaque palier ne dessert typiquement qu'un ou deux appartements). Et il y a un certain effort d'ornementation sur les façades.

On ne voit toutefois pas pour l'instant de changement de direction important dans le système du logement de masse, perçu là-bas comme nécessaire.

Certains de ces points seront abordés dans la troisième partie de l'article...

Dernière modification par Thierry (03-11-2007 12:02:27)

Hors ligne

 

#4 03-11-2007 13:18:03

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci pour cette réponse Thierry,très intéressante la troisième partie, bel analyse.
(tu m'as donné de la lecture pour le week-end D6 )
Encore une question, si je comprends bien, au début c'est le manque de place qui a favorisé ce genre de bâti, un peu comme certaines villes américaines, notamment Chicago ou même l'Italie qui donne l'exemple parfait d'une ville serrée entre les montagnes et la mer. Par contre ce que j'aimerais savoir est-ce que la croissance démographique en Corée, risquerait de s'accroître d'une telle manière qu'ils seraient presque obligés de garder ce genre d'architecture verticale et même l'augmenter? Et puis à priori le risque de déterioration de telles ensembles n'étant pas exclu, est-ce qu'ils pourraient reloger tous ces habitants une fois que ces ensembles seraient très anciens?
A priori, non, donc, c'est un peu comme un cercle viscieux... est-ce que j'ai bien compris?

Hors ligne

 

#5 03-11-2007 14:37:52

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

archimonde a écrit:

Encore une question, si je comprends bien, au début c'est le manque de place qui a favorisé ce genre de bâti, un peu comme certaines villes américaines, notamment Chicago ou même l'Italie qui donne l'exemple parfait d'une ville serrée entre les montagnes et la mer. Par contre ce que j'aimerais savoir est-ce que la croissance démographique en Corée, risquerait de s'accroître d'une telle manière qu'ils seraient presque obligés de garder ce genre d'architecture verticale et même l'augmenter? Et puis à priori le risque de déterioration de telles ensembles n'étant pas exclu, est-ce qu'ils pourraient reloger tous ces habitants une fois que ces ensembles seraient très anciens?
A priori, non, donc, c'est un peu comme un cercle viscieux... est-ce que j'ai bien compris?

L'avenir de ces grands ensembles est un mystère. Je ne suis pas assez qualifié pour me prononcer là-dessus. Le problème n'est en tout cas pas à moyen terme dans la croissance démographique : la Corée du Sud, qui fait tout très vite, a déjà accompli sa transition démographique et possède aujourd'hui l'un des indices de fécondité les plus faibles de l'OCDE (1,2 à 1,3 enfant par femme contre 1,9 en France). La pyramide des âges en Corée fait peur : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mog … A9e_du_Sud

Hors ligne

 

#6 03-11-2007 16:05:29

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci Thierry, effectivement cette pyramide est effrayante, c'est dû à une politique quelconque volontaire de la part de l'état un peu comme en Chine ou c'est juste aux coréens eux mêmes? bizarre comme résultat surtout pour un pays qui jusqu'au milieu du siècle dernier était sous domination...

Je reviendrai sur la partie "architecture traditionnelle", plus tard, il va falloir que je relise de nouveau les trois parties ensembles. Je sais je pose beaucoup de questions et j'ai un très grand défaut: la curiosité D6
Mais c'est tellement bien écrit et expliqué que ça donne envie d'en savoir plus... A5

Hors ligne

 

Publicité

#7 03-11-2007 16:51:28

nikos
Tour Montparnasse
Lieu: Tours
Date d'inscription: 16-01-2007
Messages: 1354
Immeubles: 133
Photos: 90
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci Thierry pour l'article, un peu long certe mais très intéressant et complet  B6
L'urbanisme de la Corée me fait un peu penser à une partie de la Pologne dont je viens de visiter (Lodz) et à ses "blocks", immeubles d'une dixaines d'étages (entre tour et barre) offrant une qualité de vie de loin supérieure aux vieux immeubles de centre-ville (qui sont au passage dans des états pitoyables). Bien entendu, l'ampleur de ces "blocks"est moindre en Pologne, les raisons historiques sont différentes, mais leur diffusion dans l'espace est semblable: quelle surprise au détour d'une route de campagne, de croiser une petite ville de 10000 habitants composée à 90% de blocks tout comme l'entrée des grandes villes.
Par contre, le parallèle s'arrete ici, car il semblerait une volonté des polonais de reconstruire et rénover leurs anciens quartiers, leur donner une nouvelle attractivité, le futur semble donc être divergeant entre ces deux pays.

Ci-dessous une image d'un quartier de "blocks" de Varsovie (désolé pour la qualité, la photo a été prise en avion):
http://img143.imageshack.us/img143/7995/vars1tn2.jpg


Val de Loire, patrimoine mondial de l'UNESCO.
Tours, Ville d'Art et d'Histoire.

Hors ligne

 

#8 04-11-2007 14:23:27

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Thierry, je te prépare à une longue série de questions, banales pour certains mais dont je ne possède pas les réponses, donc, si tu les as, merci de ta patience D6

j’ai lu les articles entiers cette fois, je passe rapidement la partie des éloges  D7 dont j’ai déjà parlé, j’arrive à l’architecture traditionnelle…

Est-ce que dans les grandes villes il existe encore des traces de cette architecture ancienne ou bien on les trouve une fois qu’on sort vers l’extérieur ? est-ce qu’on a de temps en temps en se baladant dans la ville,la surprise d’apercevoir parmi les tours un temple ou un quartier historique par exemple ? ou bien à chacun sa place, les tours à part dans la ville et les « hanok » à l’extérieur vers la nature ? Dans leurs villes, est-ce que la nature est omniprésente comme d’autres villes sud asiatiques Singapour par exemple où on croirait parfois dans une forêt tropicale avec une autoroute et un pont qui nous font revenir à la réalité ?

Pour les temples, ton explication est très convaincante dans la mesure où dans le monde entier, les lieux du culte historiques se trouvaient en hauteur, en général dans les endroits les plus beaux et les plus isolés. Venons-en aux matériaux utilisés, c’est à priori exclusivement en bois ? Est-ce que les couleurs sont criardes comme à l’intérieur de certains temples indiennes ou pas ?

Re-Merci Thierry...

Dernière modification par archimonde (04-11-2007 14:24:19)

Hors ligne

 

#9 05-11-2007 22:34:07

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

archimonde a écrit:

Est-ce que dans les grandes villes il existe encore des traces de cette architecture ancienne ou bien on les trouve une fois qu’on sort vers l’extérieur ? est-ce qu’on a de temps en temps en se baladant dans la ville,la surprise d’apercevoir parmi les tours un temple ou un quartier historique par exemple ? ou bien à chacun sa place, les tours à part dans la ville et les « hanok » à l’extérieur vers la nature ? Dans leurs villes, est-ce que la nature est omniprésente comme d’autres villes sud asiatiques Singapour par exemple où on croirait parfois dans une forêt tropicale avec une autoroute et un pont qui nous font revenir à la réalité ?

Pour les temples, ton explication est très convaincante dans la mesure où dans le monde entier, les lieux du culte historiques se trouvaient en hauteur, en général dans les endroits les plus beaux et les plus isolés. Venons-en aux matériaux utilisés, c’est à priori exclusivement en bois ? Est-ce que les couleurs sont criardes comme à l’intérieur de certains temples indiennes ou pas ?

1) On trouve à Séoul des quartiers de maisons anciennes, en particulier du côté d'Insadong (quartier un peu artiste mais de plus en plus commercial) et du palais royal. A certains endroits, on se croirait vraiment à une autre époque...

http://img104.imageshack.us/img104/4944/seoulhanokla9.jpg

Toutefois elles sont plutôt regroupées. Les styles sont moins mélangés qu'à Bucarest, par exemple, où les façades de verre des tours de bureaux contemporaines renvoient le reflet des vieux immeubles décrépis...

2) Les temples sont en bois, oui : charpente, murs, plancher. Seules les tuiles ne sont pas en bois. Les couleurs sont vives mais pas "criardes". La palette de couleurs est limitée à cinq ou six couleurs essentiellement, qui ont bien sûr une signification symbolique dont je ne me souviens plus.

http://img104.imageshack.us/img104/1917/charpentehh4.jpg

Dernière modification par Thierry (05-11-2007 22:35:47)

Hors ligne

 

#10 06-11-2007 17:25:14

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci Thierry pour les explications et les photos, les couleurs sont même "très douces" je n'attendais pas à ça...
Je remarque quand même l'abscence du rouge...

Hors ligne

 

#11 09-11-2007 23:33:45

takahashi
Tour Montparnasse
Lieu: Sud-Ouest
Date d'inscription: 25-05-2007
Messages: 1154
Immeubles: 24
Photos: 252

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci Thierry, c'est toujours intéressant d'avoir une approche de l'urbanisme et de l'architecture à partir d'une autre culture. Ca permet d'éviter l'ethnocentrisme : en l'occurence, j'aurai appris pourquoi les grands ensembles ne sont pas aussi mal vus en Corée qu'en France.

Hors ligne

 

#12 10-11-2007 01:25:24

Gunty
Tour Montparnasse
Lieu: New York, Bryant Park Tower
Date d'inscription: 02-06-2005
Messages: 1129

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

archimonde a écrit:

Merci Thierry pour les explications et les photos, les couleurs sont même "très douces" je n'attendais pas à ça...
Je remarque quand même l'abscence du rouge...

Le rouge est plutôt le symbole du temple japonnais, donc de leurs frères-ennemis... Inutile de dire qu'un temple rappelant l'envahisseur japonnais serait très mal vu en Corée, même 50 ans plus tard.


Personne ne leur avait dit que c'était impossible, alors ils l'ont fait...

Hors ligne

 

#13 10-11-2007 01:41:59

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Si, il y a tout de même du rouge. Y en a-t-il autant qu'au Japon, je ne saurais pas le dire...

http://img104.imageshack.us/img104/6359/hwaeomsapn2.jpg

(Hwa-eomsa, dans le sud du pays)

Dernière modification par Thierry (10-11-2007 01:43:28)

Hors ligne

 

#14 10-11-2007 03:29:55

Gunty
Tour Montparnasse
Lieu: New York, Bryant Park Tower
Date d'inscription: 02-06-2005
Messages: 1129

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Exact, mais en regardant bien, tu verras que les structures sous la toiture sont toujours d'un ton vert/bleu. Les piliers sont un peu rouges, mais plus proches de la couleur du bois. Au Japon, les temples sont vraiment tout rouge.

Comme celui-ci
http://www.tripadvisor.fr/LocationPhoto … ml#1641004

Dernière modification par Gunty (10-11-2007 03:40:15)


Personne ne leur avait dit que c'était impossible, alors ils l'ont fait...

Hors ligne

 

#15 10-11-2007 06:56:47

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci Gunty, je n'avais pas du tout pensé aux relations de la Corée avec d'autres pays dans l'utilisation de la couleur, si c'est ça, très intéressant, il doit y avoir d'autres explications pour la préference et le choix des couleurs aussi, mais j'ai remarqué effectivement que les couleurs sont plutôt vert-bleu comme tu le dis, le rouge s'il y en a est très pâle limite rose foncé, je ne connais pas les temples au Japon, bien que j'ai trop envie d'y aller faire un tour, mais j'ai remarqué la couleur rouge très foncé (ce qu'on appelle: vermillon ou carmin) dans pas mal de temples syngapourienne que j'ai visité, d'où le lapsus...

Hors ligne

 

#16 10-11-2007 10:01:37

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

En effet Gunty, la charpente sous le toit est toujours multi-colore en Corée. Ces couleurs ont les significations suivantes d'après mon copain Lonely Planet :

La technique de polychromie (danchong), qui recouvre les temples, reprend les couleurs symboliques issues du taoïsme chinois : le noir pour le nord, la peur et l'eau ; le rouge pour le sud, le feu et la joie ; le blanc pour l'ouest, le chagrin et le métal ; le vert et le jaune pour l'est, la colère et le bois ; le jaune pour le centre, la compassion et la terre.

Hors ligne

 

#17 10-11-2007 17:50:30

Gunty
Tour Montparnasse
Lieu: New York, Bryant Park Tower
Date d'inscription: 02-06-2005
Messages: 1129

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Merci, c'est intéressant. Je sais aussi que certains temples ont une symbolique propres. Par exemple, dans le centre de Seoul, le palais imperial reprend parfois de l'orange et de l'or par référence au Phoenix, symbole d'un de leurs empereur. Toutefois je ne peux garantir que cela a toujours été le cas, car ce temple a été entièrement reconstruit après que les japonnais l'aient reduits en cendre (je ne connais plus la date, mais sans doute pendant le deuxième guerre mondiale).


Personne ne leur avait dit que c'était impossible, alors ils l'ont fait...

Hors ligne

 

#18 13-12-2007 15:13:37

Karakuri
Grande Arche
Date d'inscription: 13-10-2006
Messages: 241

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Très intéressant cet article.
Je pense que les grands ensembles ne sont pas "appréciés" uniquement en Corée, mais également en Chine et au Japon. A vrai dire au Japon il y en a véritablement des quantités. On note d'ailleurs que jamais au grand jamais on n'entend dire que ce sont des clapiers, que les gens sont parqués ou quoi que ce soit. D'ailleurs ces logements ne sont pas forcément des logements sociaux, les tours par exemple sont plutôt chères. Les barres par contre sont une concentration assez impressionante de petits logements de facture plutôt "cheap" (mal insonorisés, portes en carton) et ça ne donne pas envie d'y habiter du tout.
Pour exemple, tout près de mon quartier à Tokyo:

http://img225.imageshack.us/img225/7505/dsc00247et7.jpg

http://img223.imageshack.us/img223/3017/dsc00249zm4.jpg

http://img98.imageshack.us/img98/9933/dsc00254mw9.jpg


リヨン -> 名古屋 -> 神戸 -> 東京
切れてないっすよ!

Hors ligne

 

#19 18-03-2008 19:36:01

yl75
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 18-03-2008
Messages: 88

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Bonjour à tout le monde je suis un petit nouveau sur le forum :)

Article très intéressant ! On repère bien ces "tanjis" sur Google Earth, mais on voit qu'il y a aussi encore beaucoup de maisons ou immeubles de faible hauteur, comme au japon d'ailleurs.

Intéressant aussi de savoir que quasi tous les appartements sont restés traversants, il n'y a donc pas de tanji sur un mode "couloir central et appartements des deux cotés" ? (heureusement si c'est le cas)

A ce propos une (enfin quelques :) ) questions à Karakuri, tu dis qu'au Japon les grands ensemble sont aussi relativement appréciés et en particulier les tours, par rapport aux barres.

Est ce du au fait que les tours sont en général de "meilleur standing" ? Les appartements dans les barres au Japon sont ils aussi traversant avec une colonne escalier/ascenseur déservant 2 apparts par palier ou plutôt à coursives ? Ou à couloir central ?

J'ai toujours un peu de mal à comprendre cette préférence pour les tours vis à vis des barres, certes les barres trop longues font muraille, mais par contre dans une tour aucun appart n'est traversant, ce qui est quand même je trouve un défaut majeur. (quant aux barres à couloir central le pire de toute évidence)

Dernière modification par yl75 (18-03-2008 19:37:53)

Hors ligne

 

#20 18-03-2008 22:57:29

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

yl75 a écrit:

Bonjour à tout le monde je suis un petit nouveau sur le forum :)

Article très intéressant ! On repère bien ces "tanjis" sur Google Earth, mais on voit qu'il y a aussi encore beaucoup de maisons ou immeubles de faible hauteur, comme au japon d'ailleurs.

Intéressant aussi de savoir que quasi tous les appartements sont restés traversants, il n'y a donc pas de tanji sur un mode "couloir central et appartements des deux cotés" ? (heureusement si c'est le cas)

Bienvenue sur le forum  F5

Je n'avais pas pensé à regarder sur Google Earth, en effet les tanjis sont bien visibles. Ainsi à Séoul :

http://img529.imageshack.us/img529/1877/tanjiseoulwy8.png

(http://maps.google.com/maps?f=q&hl= … h&z=15)

Les tanjis que j'ai vus ne semblaient pas avoir de couloirs. Je suppose que tous les appartements ne sont pas traversants car il faut bien des studios ou des petits appartements. Mais c'est sûrement le cas de la majorité. On voit bien sur le toit qu'il y a beaucoup d'ascenseurs.

yl75 a écrit:

J'ai toujours un peu de mal à comprendre cette préférence pour les tours vis à vis des barres, certes les barres trop longues font muraille, mais par contre dans une tour aucun appart n'est traversant, ce qui est quand même je trouve un défaut majeur. (quant aux barres à couloir central le pire de toute évidence)

Ca dépend. Dans ma tour j'ai vue à la fois au nord et à l'est, ce qui fait 270° en se penchant par la fenêtre (cf. ceci). Avec une hauteur que ne peuvent atteindre les barres...  D6

Dernière modification par Thierry (18-03-2008 22:58:05)

Hors ligne

 

#21 19-03-2008 10:38:53

yl75
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 18-03-2008
Messages: 88

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Thierry a écrit:

Ca dépend. Dans ma tour j'ai vue à la fois au nord et à l'est, ce qui fait 270° en se penchant par la fenêtre (cf. ceci). Avec une hauteur que ne peuvent atteindre les barres...  D6

Certes ! ;) Ton appart est dans un angle de la tour ? Il y a combien d'apparts par parlier ?

Hors ligne

 

#22 19-03-2008 11:36:38

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

yl75 a écrit:

Certes ! ;) Ton appart est dans un angle de la tour ? Il y a combien d'apparts par parlier ?

La tour est ovale et je suis à l'endroit où la courbe est la plus prononcée... Il y a une dizaine d'appartements par palier et la vue doit aller de 200 à 270 degrés selon les appartements.

Hors ligne

 

#23 19-03-2008 20:34:41

yl75
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 18-03-2008
Messages: 88

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Thierry a écrit:

yl75 a écrit:

Certes ! ;) Ton appart est dans un angle de la tour ? Il y a combien d'apparts par parlier ?

La tour est ovale et je suis à l'endroit où la courbe est la plus prononcée... Il y a une dizaine d'appartements par palier et la vue doit aller de 200 à 270 degrés selon les appartements.

Une tour ovale un peu comme celle à Puteaux au bord de la Seine (plein ciel je crois) ?

Sans être complètement opposé aux tours d'habitation (même si beaucoup moins efficace que les barres en terme de densité résultante en fait), je trouve que le style de tour "grosse colonne d'ascenseur et une dizaine ou douzaine d'apparts autour" devrait être interdit ! :) (tout comme les barres à couloir central)

D'ailleurs à  Honk Kong ou en Chine par exemple, ce genre de tours n'existe pas, la très grande majorité des apparts restent traversant (ce qui donne le coté "cruciforme" des tours à Hong Kong, mais aussi du aux régulations comme quoi, la cuisine et salle de bain doivent avoir une fenêtre, régulations un peu moins strictes maintenant je crois).

Par contre sur la photo posté par karakuri, au japon ce type de tours ainsi les "barres avec couloir central" existent apparemment

Dernière modification par yl75 (19-03-2008 20:49:12)

Hors ligne

 

#24 19-03-2008 22:50:07

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

yl75 a écrit:

Thierry a écrit:

yl75 a écrit:

Certes ! ;) Ton appart est dans un angle de la tour ? Il y a combien d'apparts par parlier ?

La tour est ovale et je suis à l'endroit où la courbe est la plus prononcée... Il y a une dizaine d'appartements par palier et la vue doit aller de 200 à 270 degrés selon les appartements.

Une tour ovale un peu comme celle à Puteaux au bord de la Seine (plein ciel je crois) ?

Sans être complètement opposé aux tours d'habitation (même si beaucoup moins efficace que les barres en terme de densité résultante en fait), je trouve que le style de tour "grosse colonne d'ascenseur et une dizaine ou douzaine d'apparts autour" devrait être interdit ! :) (tout comme les barres à couloir central)

J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi... Même dans une tour carrée, dix appartements par étage, ça veut dire quatre grands appartements aux angles et six plus petits qui (comme c'est le cas dans beaucoup d'immeubles anciens) donneraient d'un seul côté. Ce qui n'est tout de même pas un drame. Ce n'est pas bien gênant d'avoir une seule vue lorsque cette vue est sublime !

yl75 a écrit:

D'ailleurs à  Honk Kong ou en Chine par exemple, ce genre de tours n'existe pas, la très grande majorité des apparts restent traversant (ce qui donne le coté "cruciforme" des tours à Hong Kong, mais aussi du aux régulations comme quoi, la cuisine et salle de bain doivent avoir une fenêtre, régulations un peu moins strictes maintenant je crois).

Ca donne aussi des quartiers désespérément uniformes, sans horizon autre que la barre d'en face. Je reprends les mots de Portzamparc qui parlaient de ses visites dans les grands ensembles chinois (auxquels il opposait un urbanisme de tours à la new-yorkaise, qui permet de longs points de vue dans les rues entre les gratte-ciels). Il y a une possibilité de lyrisme dans une tour qui est fondamentalement absent des barres.

Une tour, si elle est bien gérée, devient une sorte de village dans lequel les habitants se reconnaissent. C'est le cas de celle où j'habite : les résidents sont plutôt fiers d'habiter dans un immeuble qui se distingue de ceux qui les environnent. Lorsque je dis que j'habite dans une tour ronde sur l'avenue d'Italie, les gens qui passent de temps en temps par là (même s'ils n'habitent pas dans le quartier) savent tout de suite de quoi je parle. Alors que la barre qui est au-dessus du Monoprix, je suis sûr que les habitants du quartier n'ont jamais remarqué son existence (alors que le prix des appartements y est particulièrement élevé.

Cela dit, on peut tout de même s'attacher à une barre. J'ai rencontré à Séoul une dame qui était fière d'habiter dans l'un des premiers tanjis de la ville, un ensemble immobilier un peu légendaire dans l'un des quartiers les plus cotés. Elle nous l'a fait visiter : j'ai été assez étonné de constater que cet ensemble, qui datait des années 60 et compte parmi les tanjis les plus huppés de la capitale, était assez dégradé, les peintures s'écaillaient, la cage d'escalier était triste et sale ; elle s'enorgueillissait des trois arbres qu'elle pouvait voir par sa fenêtre alors qu'elle aurait pu avoir, pour beaucoup moins cher, un immeuble bien meilleur et une vue beaucoup plus agréable dans des tanjis plus récents. Bref, les sentiments jouent pour beaucoup dans l'attachement qu'on peut ressentir pour un immeuble...

Dernière modification par Thierry (19-03-2008 22:56:04)

Hors ligne

 

#25 20-03-2008 10:28:19

Linca
Notre Dame
Date d'inscription: 19-03-2007
Messages: 120

Re: L'espace coréen : du temple aux grands ensembles

Autant en France on a une histoire ancienne d'urbanisme dense, celle ci est plus absente d'un pays comme la Corée, essentiellement rural avant les années 60, non ?

Les barres ont vraiment symbolisé la modernité et continuent de le faire, contrairement aux barres des années 60 en France qui sont maintenant dévalorisées, alors qu'au début ce n'était pas forcément le cas ; je pense par exemple au quartier de l'Arlequin à Grenoble qui a connu quelques belles années avant que les classes moyennes se barrent...

Les barres ne tiennent pas vraiment la comparaison du point de vue du statut avec l'architecture Haussmannienne, certaines tours, si.

Le fait qu'un immeuble soit identifiable n'est pas nécessaire à la fierté d'y habiter : justement, on est souvent fier d'habiter dans du Haussman.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact