En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Ce fil de discussion concerne les immeubles suivants :

(Cliquez sur les liens pour consulter et modifier leur fiche)

NomFonction(s)HauteurNiveauxAnnée
Stade Matmut Atlantique Sports, Commerces et activités41.50 m2015
Grand Stade de Bordeaux Sports, Commerces et activités35.00 m2015

Sondage

Quel capacité pour un nouveau stade

35000 places, juste histoire de remettre à neuf --- ---
40000 places, pas la peine de s'enflammer --- ---
45000 places, comme avant ! --- ---
50000 places, avec possibilité d'agrandissement --- ---
60000 places d'entré, tant qu'on y est, on y va ! --- ---
85000 places, pour avoir le plus grand satde de France ! --- ---
Nombre de votants : 250 Seuls les membres peuvent voter et voir le résultat des sondages.

#1576 19-04-2019 17:08:54

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Le nouveau stade va s'habiller aux couleurs des Girondins, il est jugé beau mais loin et froid, je pense plus que le stade est le quartier articificiel du lac (lui  même articifiellement créé dans les années 1960) qui pose souci, mais en même temps on aura jamais un stade en centre-ville comme Lescure car même si le quartier du lac se peuple, ce sera des immeubles neufs et sans histoire (pas comme le domaine de lescure)
https://objectifaquitaine.latribune.fr/ … 14534.html
am


Djayls a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1577 20-04-2019 22:02:32

Djayls
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 04-04-2008
Messages: 2189
Immeubles: 1

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Waow quelle révolution ! C’est quand même le minimum syndical ! Il a fallu attendre l’arrivée des américains. Bien content que M6 et Triaud soient partis au moins pour ça !

Hors ligne

 

#1578 29-05-2019 11:26:48

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Ed Sheeran et Muse au Matmut, çà commence à se réveiller!
https://www.sudouest.fr/2019/05/28/bord … 1-2780.php
43000 personnes, carton plein
https://www.sudouest.fr/2019/05/29/bord … 0-2780.php
am

Dernière modification par amart (30-05-2019 09:32:16)

Hors ligne

 

#1579 05-06-2019 17:19:05

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Bordeaux: Concert, Top 14, Girondins, UBB... Où en est le Matmut Atlantique?

A l’image de son nouveau patron, le Matmut Atlantique a connu un retard à l’allumage depuis son inauguration en 2015. « Je m’excuse pour ce contretemps mais au moins, j’ai pu tester les liaisons avec la gare et elles fonctionnement parfaitement bien. Les supporters peuvent être rassurés pour ce week-end », s’amuse Christophe Pierrel, débarqué fraîchement de Paris ce mercredi matin. Nommé il y a tout juste deux mois président de SBA (Société Bordeaux Atlantique), gestionnaire de l’enceinte, l’ancien chef de cabinet adjoint de François Hollande à l’Elysée s’est exprimé pour la première fois.

Et malgré son jeune âge (34 ans), le nouveau boss du Matmut Atlantique sait déjà y faire en communication. Le déficit de SBA ? « Je n’ai rien à dire. Ça ne regarde que mes actionnaires ». Il faudra donc attendre la fin de l’année et la publication officielle des comptes pour en savoir plus sur la situation financière de l’entreprise. En revanche, il a balayé (parfois en surface), le reste de l’actualité du stade bordelais.

Un objectif de deux ou trois concerts par an
Mercredi dernier, ils étaient 43.000 personnes à remplir l’enceinte des Girondins pour voir le chanteur Ed Sheeran. « Une belle réussite, pour Christophe Pierrel, je crois que l’on a gagné notre pari, celui de devenir la plus grande scène de l’ouest. Aujourd’hui, on nous fait confiance dans la capacité à organiser des grands événements. » Et le 16 juillet prochain, ils seront 42.000 spectateurs pour voir Muse.

Aujourd’hui, l’objectif pour SBA est clairement d’accueillir un, deux ou trois concerts par an pendant l’intersaison de football. « On espère en accueillir un maximum car pour moi on est devenu une place incontournable. On est en discussion pour 2020 et 2021, ajoute son président, il ne faut pas oublier que la route classique pour les productions, c’est Belgique, Paris, Lyon, Marseille et Nice. C’est donc toujours un coût supplémentaire pour elles mais on est à l’affût ! »
Le stade s’apprête en tout cas à accueillir des milliers de personnes samedi et dimanche. La TBM (Transport Bordeaux Métropole) a déjà annoncé le renforcement de son réseau, SBA mettra à disposition de son côté 8.000 places de parking à un euro. Les spectateurs sont invités à réserver celles-ci en avance et à se rendre de bonne heure au Matmut Atlantique

Pas de discussion pour le rachat du stade avec les Girondins
C’est un vieux serpent de mer depuis le rachat des Girondins par les fonds d’investissement GACP et King Street. Le Matmut Atlantique va-t-il lui aussi passer sous pavillon américain ? A plusieurs reprises, les nouveaux dirigeants bordelais ont laissé entendre qu’ils souhaitaient en effet racheter également le stade comme Frank McCourt à Marseille.

Mais, ce serait (très) loin d’être fait selon Christophe Pierrel : « Aujourd’hui, il n’y a aucune discussion sur ce sujet avec les Girondins. Nous n’avons pas été sollicités. » Ça a le mérite d’être clair, net et précis. De toute manière dans ce genre de PPP (partenariat public privé), c’est à Bordeaux Métropole de décider si elle est vendeuse ou non. SBA n’a pas vraiment son mot à dire.

Un match pour l’UBB et d’autres animations
SBA confirme que l’Union Bordeaux-Bègles viendra bien jouer un match la saison prochaine au Matmut Atlantique. Peut-être à l’occasion du match de Noël, le 21 décembre. La société cherche aussi à diversifier un peu ses activités pour que les Bordelais s’approprient enfin ce stade.
Au-delà de l’accueil de séminaires, il y aura à partir du 12 juin, « l’Orange foot park » pour les amateurs du ballon rond. Et enfin, la journée « évasion » organisée par l’association « Premier de cordée » qui donne la possibilité à de nombreux enfants hospitalisés (400 à 500 à Bordeaux) de faire du sport au stade et de rencontrer des sportifs de haut niveau.

https://www.20minutes.fr/bordeaux/25337 … atlantique

Hors ligne

 

#1580 06-06-2019 11:07:14

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Grosse animation de WE au stade avec les 2 demi finales du top  14, et aussi de mémoire un gros concert à l'Arena tandis que le tram C est toujours bloqué au dessus du parking Salinières... çà promet. Après il ya la nouvelle sortie de la rocade en service, mais en contre-partie le chantier de la 2x3 voies sur cette section et aussi la foire de Bordeaux le même jour... bon courage :)
https://www.sudouest.fr/2019/06/05/bord … 4-2780.php
https://objectifaquitaine.latribune.fr/ … 19764.html
am

Dernière modification par amart (07-06-2019 16:00:23)

Hors ligne

 

#1581 06-06-2019 16:32:01

architectronik
Membre
Date d'inscription: 10-02-2015
Messages: 39

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Oui, cette année deux concerts au MATMUT, dont un est déjà passé. Le prochain étant Muse, visiblement ils comptent rester sur le même rythme pour les années à venir.


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

Publicité

#1582 10-06-2019 09:30:57

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Ce WE a été animé au stade et en ville! Il semble que çà a été globalement réussi malgré quelques bouchons aussi liés à la foire du lac?
https://www.sudouest.fr/2019/06/10/top- … 23-773.php
https://www.sudouest.fr/2019/06/09/demi … 8-2780.php
https://www.sudouest.fr/2019/06/09/top- … 9-2780.php
https://www.sudouest.fr/2019/06/10/un-g … 0719-8.php
am

Hors ligne

 

#1583 04-07-2019 10:35:26

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Coupe du monde de rugby 2023 : "quatre matches a minima" à Bordeaux

C’est acté entre le comité d’organisation France 2023 et la société gestionnaire et exploitante du stade, Bordeaux accueillera au moins quatre matches de la compétition en 2023.

À un peu plus de 4 ans de la compétition (du 8 septembre au 21 octobre 2023), le comité d’organisation France 2023 a engagé une tournée des 9 villes hôtes de la coupe du monde de rugby pour contractualiser la mise à disposition des stades lors de cette dixième Coupe du monde de l’histoire du rugby et le nombre de matches accueillis sur chaque site.

Un accord vient donc d’être signé entre le comité d’Organisation France 2023 et la société Stade Bordeaux Atlantique (SBA), la société gestionnaire et exploitante du stade, concernant la mise à disposition de l’enceinte bordelaise pour recevoir la Coupe du monde de Rugby 2023 qui se déroulera en France.

https://www.sudouest.fr/2019/07/02/coup … 5-2780.php

Un quart à Bordeaux ?
La convention devra notamment définir les conditions d’accueil des sélections engagées et des supporters. À ce sujet, un espace de type fan-zone (avec diffusion des rencontres sur écrans géants et des animations) sera ouvert en ville, mais le fonctionnement ne sera pas tout à fait le même que les fameuses fan-zones de l’Euro 2016 de foot, dont la gestion était très strictement encadrée par l’UEFA. Pour cette Coupe du monde 2023, les villes-hôtes devraient être à l’initiative de la gestion de ce que Claude Atcher a préféré nommer un "village rugby".

Pour rappel, Bordeaux accueillera 4 matches de cette compétition. Une interrogation subsiste sur la réception d’une cinquième rencontre, qui serait un quart de finale.

https://www.sudouest.fr/2018/10/05/coup … 5-2780.php


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1584 04-07-2019 14:55:08

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Quand on voit le merdier dans lequel Toulouse s'est mis en rénovant au rabais son stade alors que c'est la grosse ville du rugby, je me dis que le statde Matmut n'est pas si mal que çà...
Si on a les irlandais en ville, l'ambiance va être énorme, je suis pas loin de l'AVIVA (Lansdowne road), l'un des plus beaux stades de Dublin et c'est ambiance garantie.
D'ici là les abords du parc expos, et du lac seront embellis, la rocade en 2x3 voies également, verra-t-on des TCSP améliorés?
am


architectronik et Chrisl ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1585 09-08-2019 11:48:05

dooby59
Tour Phare
Date d'inscription: 19-04-2006
Messages: 5898
Immeubles: 26
Photos: 331

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

amart a écrit:

Quand on voit le merdier dans lequel Toulouse s'est mis en rénovant au rabais son stade alors que c'est la grosse ville du rugby, je me dis que le statde Matmut n'est pas si mal que çà...

C’est ce que beaucoup de gens disaient/pensaient au moment de la vague de constructions/rénovations des stades de l’Euro 2016 : qu’une ville comme Toulouse prendrait un retard considérable en matière de grand stade sur les autres métropoles, mais en fait, le fait d’avoir rénové le Stadium est une chance pour eux.

Ils ont pu laisser les autres métropoles foncer dans un PPP et s’y casser les dents. Les stades de Marseille, Lille, Bordeaux et Nice sont tous déficitaires et pas qu’un peu car ils ont été pensé par des collectivités publiques (Sans avoir la compétence, ni le soucis de la rentabilité), pour des structures privées...

Résultat : les clubs sont pieds et mains liés avec des équipements surdimensionnés par rapport à leurs besoins et dont le loyer représente une charge trop importante, par rapport aux revenus que cela génère... Je ne parle même pas du problème de compétitivité que cela engendre pour les clubs par rapport à d’autres clubs français ou européens qui auraient choisi un autre modèle économique.

Hors ligne

 

#1586 09-08-2019 12:30:32

amart
Hermitage plaza
Date d'inscription: 19-02-2007
Messages: 16020

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

C'est sur que çà coûte un bras, le snouveaux stades sont parfois impresionnels et surtout trop loin des centres, en zones embouteillées ou mal desservies. Celui de Lille, c'est une affaire de corruption car le lauréat a été trafiqué, il n'aurait jamais du gagner, le vélodrime a un toit peu estéhtique je trouve mais a pu être rénové en plein centre. Celui de Nice est très beau mais sur-dimensionné et loin du centre. A Bordeaux le stade est superbe en extérieur mais galère d'accès, l'intérieur est fade. mais le souci principal ce sont les résultats des girondins, et avec le rugby ou les gros concerts, une nouvelle équipe, le stade commence à se remplir hors matches. Après Bordeaux ne sera jamais Marseille ou Paris grosses villes de foot.
Cependant à Toulouse, la rénovation du Stadium a été mal pensée, couteuse et sera à refaire, même si elle a été revue au rabais (pas de toit modifié), des fois un stade neuf a du sens.

https://www.ladepeche.fr/2019/02/19/sta … 024306.php
https://www.ladepeche.fr/article/2015/1 … erait.html
Laurence Arribagé, l'adjointe aux Sports à la mairie de Toulouse, revient sur les couacs du chantier de rénovation du Stadium et notamment sur les bords du terrain trop pentus.

Selon l'élue du Capitole, le coût de reconfiguration des bords de touche de la pelouse du Stadium, dont les travaux devraient commencer pour une première tranche en décembre, sera de 230 000 euros TTC. Nous maintenons néanmoins que cette estimation correspond à la réfection d'un seul côté du terrain et que le coût total, comme nous l'avions annoncé la semaine dernière, sera de près d'un demi-million d'euros. Mais au-delà de cette guéguerre des chiffres, Laurence Arribagé a bien voulu évoquer l'ensemble du dossier de la rénovation du Stadium pour l'Euro 2016, en reconnaissant que «tout n'a pas été parfait» et en assurant que «le budget est totalement maîtrisé».

https://france3-regions.francetvinfo.fr … 02963.html

Hors ligne

 

#1587 10-08-2019 08:03:25

dooby59
Tour Phare
Date d'inscription: 19-04-2006
Messages: 5898
Immeubles: 26
Photos: 331

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

amart a écrit:

C'est sur que çà coûte un bras

Pour la collectivité, mais pas uniquement ! Pour les clubs aussi, qui ne s’y retrouvent pas financièrement.

On a quand même construit ces stades pour les clubs avant tout et quand la France a vue le retard qu’elle avait en matière de stades lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2006.

On a des clubs « pauvres » financièrement en France (Sauf Paris et Lyon), par rapport aux autres grands championnats européens. L’objectif était de permettre de diversifier les revenus des clubs, mais les collectivités publics n’ont pas les compétences pour gérer les besoins des clubs de football. C’était aux clubs de construire des enceintes selon leurs besoins + développer des activités annexes autour des stades afin d’augmenter les revenus des clubs, comme à Lyon. Cela n’a pas été fait et quand ça été fait, ça tombe dans la poche des gestionnaires et non des clubs = aucun intérêt.

amart a écrit:

les nouveaux stades sont parfois impresionnels et surtout trop loin des centres, en zones embouteillées ou mal desservies.

Pour le fait que les nouveaux stades soient impersonnels, c’est un problème qui peut se corriger via un habillement aux couleurs du club, mais faudrait-il encore que les clubs aient la pleine gestion sur les enceintes qu’ils occupent.

Le fait que les stades soient parfois mal implantés, mal desservis est un réel problème. L’urbanisation qui se fera au fil du temps, autour de ces enceintes réglera peut être progressivement la donne, avec une amélioration des dessertes.

amart a écrit:

Celui de Lille, c'est une affaire de corruption car le lauréat a été trafiqué, il n'aurait jamais du gagner

Au delà, du conflit Eiffage/Bouygues, le problème est que le PPP coûte des sommes monstrueuses à la Métropole Européenne de Lille, sans parler que le stade est lourdement déficitaire (10 millions d’euros par an) et que le nombre d’événements annexes a été surestimé.

C’est pareil à Marseille, Bordeaux ou Nice...Voir même Le Mans, Le Havre ou Valenciennes...

amart a écrit:

le vélodrime a un toit peu estéhtique je trouve mais a pu être rénové en plein centre.

Le problème, c’est que le Vélodrome a été agrandi alors que ça n’était pas une nécessité vu les affluences du club, réduire la capacité à 50 000 places aurait permis d’avoir un stade plein continuellement, d’augmenter le prix des places pour augmenter les revenus du club et donc de valoriser la qualité du championnat français. Pareil à Lille, qui n’avait pas besoin d’un stade de 50 000 places (33 000 comme c’était prévu à Grimonprez Jooris, ça aurait été l’idéal par rapport à leurs affluences aujourd’hui).

A Bordeaux, il aurait fallu un stade de 25 000 places, comme à Nice un stade de 20 000 places. Rien aurait empêche de laisser une possibilité d’agrandissement en cas de changement « éventuel » de dimension du club...

amart a écrit:

Celui de Nice est très beau mais sur-dimensionné et loin du centre.

Encore que le club de Nice vient d’être racheté par un milliardaire anglais qui fera passer le club dans une autre strate, comme le PSG ou Monaco. S’ils trustent régulièrement le haut du tableau, ils pourront remplir leur stade, mais il n’y aura pas la possibilité de faire cela dans tout les clubs français...

amart a écrit:

A Bordeaux le stade est superbe en extérieur mais galère d'accès, l'intérieur est fade. mais le souci principal ce sont les résultats des girondins, et avec le rugby ou les gros concerts, une nouvelle équipe, le stade commence à se remplir hors matches. Après Bordeaux ne sera jamais Marseille ou Paris grosses villes de foot.

Le problème, c’est que le Matmut Atlantique est déficitaire, la municipalité réclame au gestionnaire (Vinci) de faire plus d’événements pour enrayer le déficit (A Lille, la MEL demande la même chose à Eiffage), mais il faut bien comprendre une chose, c’est que c’est les villes/métropoles qui ont choisi ces équipements, pas les gestionnaires. S’il n’y a pas plus d’événements, c’est qu’il n’y a pas de demande... Et après, il ne faut pas s’étonner des déficits. Maintenant, pour trouver un modèle économique viable, c’est un casse tête, comme au Stade de France qui est déficitaire depuis 20 ans...

amart a écrit:

Cependant à Toulouse, la rénovation du Stadium a été mal pensée, couteuse et sera à refaire, même si elle a été revue au rabais (pas de toit modifié), des fois un stade neuf a du sens.

https://www.ladepeche.fr/2019/02/19/sta … 024306.php
https://www.ladepeche.fr/article/2015/1 … erait.html
Laurence Arribagé, l'adjointe aux Sports à la mairie de Toulouse, revient sur les couacs du chantier de rénovation du Stadium et notamment sur les bords du terrain trop pentus.

Selon l'élue du Capitole, le coût de reconfiguration des bords de touche de la pelouse du Stadium, dont les travaux devraient commencer pour une première tranche en décembre, sera de 230 000 euros TTC. Nous maintenons néanmoins que cette estimation correspond à la réfection d'un seul côté du terrain et que le coût total, comme nous l'avions annoncé la semaine dernière, sera de près d'un demi-million d'euros. Mais au-delà de cette guéguerre des chiffres, Laurence Arribagé a bien voulu évoquer l'ensemble du dossier de la rénovation du Stadium pour l'Euro 2016, en reconnaissant que «tout n'a pas été parfait» et en assurant que «le budget est totalement maîtrisé».

https://france3-regions.francetvinfo.fr … 02963.html

Encore que ça, c’est des « petites » sommes par rapport aux centaines de millions qui ont été engagés dans les PPP (A Lille, on approche presque du milliard !).

Le modèle pour Toulouse, c’est de rafistoler son Stadium à pas cher et faire construire par le privé un stade pour le TFC et quelques grands matchs du ST. Il faut copier le modèle lyonnais, qui est le seul viable en France dans le développement des clubs et l’équilibre économique des équipements.


yaga et amart ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1588 10-08-2019 09:40:40

Thomas3
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 01-12-2016
Messages: 1292

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Le stade Matmut aura tout de même permis a Bordeaux d’accueillir de grandes pointures internationales.
Bordeaux est devenu une place de choix pour les grands concerts on ne peux le nier même si je vous l’accorde cela ne suffit pas .

Un stade de 25000 places à Bordeaux?  c’est quand même petit pour une métropole dynamique

Dernière modification par Thomas3 (10-08-2019 09:42:17)


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1589 10-08-2019 10:40:54

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Thomas3 a écrit:

Le stade Matmut aura tout de même permis a Bordeaux d’accueillir de grandes pointures internationales.
Bordeaux est devenu une place de choix pour les grands concerts on ne peux le nier même si je vous l’accorde cela ne suffit pas .

Un stade de 25000 places à Bordeaux?  c’est quand même petit pour une métropole dynamique

Non, un stade de 42 000 places est très bien pour cette ville, et métropole.
Le stade est malgré tout desservi par le tramway vers le centre ville, certes assez éloigné de la ville centre, mais je tiens à préciser que l'Allianz Aréna de Munich est bien éloigné du coeur de Munich A7

Pour Lille, en terme d'affluence moyenne sur une saison, on tourne à 34 000 spectateurs, je trouve que le fait d'avoir fait un stade de 50 000 places est bien, il faut aussi un peu regarder sur la durée de vie du stade, je préfère avoir ce type de configuration, un peu plus élevée, que d'être juste, et que l'on refuse du monde car pas de place ! Il suffit de voir les matchs LOSC - PSG pour se rendre compte que le stade est complet, et je pense que la Ligue des Champions, le stade sera aussi complet !

La vraie erreur, c'est la mode de l'époque, de faire des PPP, c'était une manie de Sarkozy (on le retrouve aussi sur les LGV Bordeaux - Tours, Nimes - Montpellier, Rennes - Le Mans).
Il aurait fallu faire comme nos voisins, que les clubs gère les stades, les collectivités, avancent le coût de construction à taux très avantageux, remboursé sur une durée déterminée (50-60ans par exemple), par le club, à la fin du crédit, le club est propriétaire du stade, et gère aussi les annexes (concerts, matchs amicaux, autres).


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1590 10-08-2019 12:34:16

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2944
Photos: 8

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Thomas3 a écrit:

Le stade Matmut aura tout de même permis a Bordeaux d’accueillir de grandes pointures internationales.
Bordeaux est devenu une place de choix pour les grands concerts on ne peux le nier même si je vous l’accorde cela ne suffit pas .

Surtout qu'il y a une acoustique de merde...

greg59 a écrit:

Le stade est malgré tout desservi par le tramway vers le centre ville, certes assez éloigné de la ville centre, mais je tiens à préciser que l'Allianz Aréna de Munich est bien éloigné du coeur de Munich A7

Lors de mon unique passage la bas (pour un concert justement), j'ai été plus vite au retour a prendre la navette bus vers la ligne B du tram, puis le tram B que les amis qui attendaient patiemment à la file d'attente du tram C en face du stade. Tram C qui est en plus limité au citadis 302 de 260 places.

Le stade de Munich, c'est 4 voies et 2 quais distincts, et le matériel roulant est juste entre 3 et 4 fois plus capacitaire que le citadis.

Les TCs a Bordeaux, c'est un vaste sujet...


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1591 10-08-2019 12:46:10

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Je parlais de l'emplacement du stade par rapport au coeur de ville.

C'est sûr que Munich est au top pour la desserte en TC entre stade et coeur de ville, mais on ne peut pas comparer Munich à Bordeaux, déjà en terme de puissance économique et en nombre d'habitants bien plus élevé.
Mais il est clair que le modèle de Munich pour la desserte TC du stade est un exemple à prendre.

Je tiens à signaler que Lille, la desserte se fait en métro ligne 1, à Marseille pareil, par la ligne M2, Rennes avec la future ligne B.
Dommage pour Lyon, un prolongement de 5km du Métro A vers Groupama Stadium aurait eu son utilité, couplé d'un P+R de grande capacité, d'un pôle d'échange bus de l'Est de Lyon, etc.... Il y a des solutions possible
D'ailleurs l'ancien stade de Gerland était très bien desservi par le Métro B, les quais de la station sont bien large, comme les accès, escaliers, escalators notamment bien dimensionné pour l'afflux de supporteurs A7

Dernière modification par greg59 (10-08-2019 12:50:04)


amart a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1592 10-08-2019 15:48:38

dooby59
Tour Phare
Date d'inscription: 19-04-2006
Messages: 5898
Immeubles: 26
Photos: 331

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Thomas3 a écrit:

Le stade Matmut aura tout de même permis a Bordeaux d’accueillir de grandes pointures internationales.
Bordeaux est devenu une place de choix pour les grands concerts on ne peux le nier même si je vous l’accorde cela ne suffit pas .

Un stade privé, dimensionné pour les besoins du club aurait permis cela aussi.

Le stade est largement déficitaire :

Un 'Matmut' déficitaire, trop grand et dont le contrat de PPP pourrait être renégocié voire dénoncé ?

[...]

"Le fait majeur est que l'exploitation du MA a été déficitaire en 2016 pour la deuxième année consécutive avec des pertes de 3,29 millions d'euros (3,6 sur l'exercice précédent)". Les faibles affluences (59.2% de taux de remplissage, l'un des pires de France) sont ensuite, évidemment pointées du doigt, pour accréditer les thèses d'un stade surdimensionné et d'un mauvais choix de l'avoir fait loin de la ville, à un endroit assez peu accessible.

Enfin, il est noté que certains coûts d'exploitation ont été sous-évalués, tandis que les opportunités du naming (négocié à la baisse) et de l'accueil de grands concerts ont, elles, été sur-évaluées. La situation est donc tendue
et les 'Cahiers' écrivent que "le consortium Vinci-Fayat, qui exploite le grand stade, a déjà exprimé des velléités de renégocier le contrat de partenariat public-privé (PPP)", ce à quoi "la ville puis ensuite la métropole ont opposé un refus net en effectuant un rappel au contrat et en incitant le partenaire à se remuer. Mais l'opposition estime que le risque est très élevé que le consortium veuille le dénoncer, rejoignant l'avis de la Cour des comptes". En effet, dans son rapport de décembre, cette dernière annonçait : "Le risque d'une renégociation profonde du contrat, voire d'une dénonciation, ne peut pas être totalement écarté si les groupes actionnaires devaient recapitaliser d'exercice en exercice la société de projet qui porte l'exploitation du stade".

[...]

Source : Girondins33

La situation est exactement similaire à Lille et Nice... La problématique du faible nombre de concerts peut s’expliquer par une demande inexistante, mais aussi par le fait que l’offre est trop éclatée comme sur le territoire de Nice avec l’Acropolis et Nikaïa. C’est pareil à Lille avec le Zénith et d’autres salles comme Gayant Expo.

A Bordeaux, il y a la salle Arkea Arena et il y a peut être d’autres équipements, non ?

Thomas3 a écrit:

Un stade de 25000 places à Bordeaux?  c’est quand même petit pour une métropole dynamique

Petit par rapport à quoi ? Tout les nouveaux stades sont surdimensionnés... Sauf celui de Lyon.

Depuis la saison 1998/1999 (Soit les 20 dernières saisons), les Girondins n’ont dépassés que 11 fois la barre des 25 000 spectateurs :

2018/2019 : 20 849 spectateurs
2017/2018 : 26 048 spectateurs
2016/2017 : 24 217 spectateurs
2015/2016 : 25 089 spectateurs
2014/2015 : 23 456 spectateurs
2013/2014 : 18 807 spectateurs
2012/2013 : 19 410 spectateurs
2011/2012 : 20 712 spectateurs
2010/2011 : 24 931 spectateurs
2009/2010 : 29 267 spectateurs
2008/2009 : 26 953 spectateurs
2007/2008 : 25 490 spectateurs
2006/2007 : 25 006 spectateurs
2005/2006 : 24 250 spectateurs
2004/2005 : 23 509 spectateurs
2003/2004 : 23 491 spectateurs
2002/2003 : 27 023 spectateurs
2001/2002 : 27 870 spectateurs
2000/2001 : 29 372 spectateurs
1999/2000 : 30 085 spectateurs
1998/1999 : 25 724 spectateurs
1997/1998 : 17 434 spectateurs
1996/1997 : 19 684 spectateurs
1995/1996 : 13 712 spectateurs
1994/1995 : 15 834 spectateurs
1993/1994 : 18 216 spectateurs
1992/1993 : 18 416 spectateurs
1990/1991 : 18 032 spectateurs
1989/1990 : 20 954 spectateurs
1988/1989 : 21 256 spectateurs
1987/1988 : 24 116 spectateurs
1986/1987 : 21 919 spectateurs
1985/1986 : 16 268 spectateurs
1984/1985 : 21 982 spectateurs
1980/1981 : 15 821 spectateurs

Source : Transfermarkt

L’avantage d’avoir un stade plein et de refuser du monde, c’est de pouvoir faire monter le prix du billet (Comme ce qui se fait en Angleterre, en Allemagne ou même en Italie (Juventus) et donc de créer un cercle vertueux économique). Quand on sait comme les revenus sont importants dans le budget des clubs et de leur compétitivité européenne.

Les clubs français sont trop dépendants des droits TV (Sauf Paris et Lyon) et il faut qu’ils développent d’autres sources de revenus pour grandir et ne pas être obligés de vendre leurs meilleurs joueurs à chaque mercato (La billetterie est une piste).

L’avantage aussi, c’est d’avoir des stades pleins, c’est de valoriser le championnat français et éliminer l’effet « clairsemé » dans les stades. D’ailleurs, de plus en plus de clubs revoient la capacité de leur stade (Ou de leur projet d’agrandissement) à la baisse : la Juventus est passée d’un stade de 70 000 places à un stade de 40 000 places afin de maximiser ses revenus billetterie et ça marche (Le club est largement revenu sur le devant de la scène économiquement parlant et donc sportivement ! Nîmes lance un stade privé de 13 600 places (Au lieu de son stade des Costières de 18 500 places). Le Standard de Liège (Club le plus populaire de Belgique) prévoyait d’agrandir son stade à 40 000 places et a finalement revu son projet à 32 000 places.

L’inconvénient pour les Girondins, c’est qu’ils disposent d’un stade surdimensionné de 15 000 places, du coup, ça représente un surcoût inutile pour le club. Le loyer de mémoire est de 3,85 millions d’euros, ce qui est beaucoup alors que le club n’a même pas la main sur la diversification des revenus potentielle (Concerts, événements, naming, visite du stade, espaces de réception pour les séminaires annexes, etc). Tout part dans la poche du gestionnaire.

Un stade de 25 000 places, c’est 1 million d’euros le loyer, soit quasiment 3 millions d’euros en moins à sortir pour le club, ce qui est énorme ! Si les Girondins en étaient gestionnaires, ils pourraient le rentabiliser grâce à la billetterie (Augmentation des revenus car rareté de l’offre (Actuellement, les Girondins n’ont pas d’autres choix que de brader leurs places pour désespérément remplir le stade)) mais aussi grâce aux concerts et autres événements.

Donc comment voulez vous que le club se développe à travers le Matmut Atlantique si les charges sont trop lourdes et les recettes inexistantes ? Même le nouveau propriétaire du club se rend compte que c’est un problème car si le gestionnaire n’arrive pas à équilibrer le modèle économique du stade (Mal pensé par rapport aux besoins du club), qui y arrivera ?

Joe DaGrosa au Figaro : « Dans vingt ans, Bordeaux vaudra beaucoup plus d’argent »
Par Guillaume Loisy

[...]

Avec 21.183 spectateurs (pour une capacité de 41.458 places), le Matmut Atlantique affichait l’un des taux de remplissage les plus faibles de la Ligue 1 la saison dernière. Pourquoi selon vous ?

C’est un très beau stade, tout neuf (inauguré en 2015), mais sa localisation pose problème en comparaison avec l’ancienne enceinte (Chaban-Delmas), qui, elle, était en centre-ville. Je n’y ressens pas non plus l’âme du club. Nous avons besoin d’y faire rentrer l’esprit des Girondins, notamment en sollicitant nos anciennes gloires et en nous appuyant encore davantage sur les Ultras, qui font un travail magnifique en tribune. J’adore les regarder. Sans eux, l’ambiance dans le stade serait horrible… Le développement du stade est clairement l’une de nos priorités. Mais son mode de fonctionnement est très complexe (partenariat public-privé). Churchill disait à propos de la Russie : « Ce pays est un rébus enveloppé de mystère au sein d’une énigme. » Le Matmut Atlantique m’a fait le même effet en arrivant à Bordeaux. Mais nous travaillons avec la Mairie à améliorer les choses.

[...]

Source : Le Figaro

La seule façon de corriger toutes ces erreurs, c’est de laisser la gestion au club et sortir le consortium du plan de gestion. L’inconvénient, c’est que ça devra être au club d’éponger les pertes car si le consortium n’arrive pas à équilibrer le modèle économique, pourquoi le club y arriverait ? F9

greg59 a écrit:

Non, un stade de 42 000 places est très bien pour cette ville, et métropole.

En quoi, c’est bien ? Sur quels critères tu te bases pour dire cela ?

greg59 a écrit:

Pour Lille, en terme d'affluence moyenne sur une saison, on tourne à 34 000 spectateurs, je trouve que le fait d'avoir fait un stade de 50 000 places est bien, il faut aussi un peu regarder sur la durée de vie du stade, je préfère avoir ce type de configuration, un peu plus élevée, que d'être juste, et que l'on refuse du monde car pas de place ! Il suffit de voir les matchs LOSC - PSG pour se rendre compte que le stade est complet, et je pense que la Ligue des Champions, le stade sera aussi complet !

Sauf qu’on ne construit pas des stades pour des événements exceptionnels comme l’Euro 2016 ou des matchs de gala. On construit un stade pour qu’il rapporte de l’argent tout au long de l’année et qu’il permette au club de se développer et non le plomber. L’avantage d’avoir un stade plein, c’est de créer de l’inflation sur le prix du billet. Avoir un stade avec des places vides, il faut bien le payer dans le loyer et ça, ça pèse sur les charges du club. D’ailleurs, Lille s’est plaint du montant du loyer du stade et voulait le renégocier...

Je suis très inquiet par rapport à la situation du stade de Lille et même pour la situation financière du LOSC à l’avenir... Il n’y a aucun modèle économique sérieux et pensé sur du long terme, comme à Lyon.

Dernière modification par dooby59 (11-08-2019 11:39:10)


yaga et amart ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1593 11-08-2019 13:10:06

MiKL-One
Tour Eiffel
Date d'inscription: 18-09-2006
Messages: 4028
Immeubles: 1
Photos: 3

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

dooby59 a écrit:

Un stade privé, dimensionné pour les besoins du club aurait permis cela aussi.

Tu crois sérieusement que Bordeaux pourrait accueillir ce qu'elle a accueilli avec un stade de 25.000 places ? On peut prétendre que 42500 c'est trop, mais tous les arguments ne sont pas valables.

A Bordeaux, il y a la salle Arkea Arena et il y a peut être d’autres équipements, non ?

Non. Et ce n'est pas du tout la même jauge.

L’avantage d’avoir un stade plein et de refuser du monde, c’est de pouvoir faire monter le prix du billet

C'est une façon de voir les choses... Ce n'est pas très populaire pour un sport populaire alors que ce qui se joue sur les pelouses n'a déjà plus rien de populaire. Ce cercle que tu dis vertueux ne me semble pas si vertueux que ça !

La divergence vient de la façon de concevoir un stade. Un stade, ce n'est pas simplement une arène sportive ou de spectacles. C'est aussi une vitrine pour la ville. L'entretien du patrimoine c'est aussi un gouffre financier... Et pourtant, c'est une vitrine... C'est exactement la même chose. Moi, je pense que c'est nécessaire au développement de la ville. D'autres non. C'est un choix politique.

Je m'inquiète bien davantage de la localisation de ce stade, qui n'arrange rien : il était par exemple prévu que le stade soit intégré à la ville, avec des commerces, ouverts tous les jours. Un vrai lieu de vie... Autant d'éléments qui aurait permis d'approcher un équilibre économique. Et on a cru qu'on pouvait faire ça là-haut... Bien sûr...


Djayls, greg59, amart et urbanhist' ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1594 11-08-2019 13:31:32

Djayls
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 04-04-2008
Messages: 2189
Immeubles: 1

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Je rajouterai que les clubs français n’ont pas à financer leur stade comme les autres clubs européens dans la mesure où ils ne paient pas les mêmes impôts ni les mêmes charges. Que l’on applique le système fiscal français en Angleterre et on verra si les clubs anglais arrivent à se payer leur stade ! Que la fédération espagnole soit aussi rigoureuse que la française sur l’équilibre financier des clubs et on verra si les clubs espagnols arrivent à financer leur stade ! Et ces exemples sont très nombreux.

Hors ligne

 

#1595 11-08-2019 17:23:03

dooby59
Tour Phare
Date d'inscription: 19-04-2006
Messages: 5898
Immeubles: 26
Photos: 331

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

MiKL-One a écrit:

dooby59 a écrit:

Un stade privé, dimensionné pour les besoins du club aurait permis cela aussi.

Tu crois sérieusement que Bordeaux pourrait accueillir ce qu'elle a accueilli avec un stade de 25.000 places ?

De quels événements tu parles ? De l’Euro 2016 ? De la Coupe du Monde de Rugby ? Des JO 2024 ? Ces sont des évènements exceptionnels. La France ne pourra pas accueillir continuellement ce genre d’événements toutes les décennies.

Pour la partie concerts, le Matmut Atlantique a par exemple accueilli le concert d’Ed Sheeran avec 43 000 spectateurs. Un stade de football de 25 000 places est capable d’accueillir 38 000 spectateurs en mode spectacles (Exemple : MMArena au Mans (Source : MMA).

Pendant ce temps là, le modèle économique du stade est déficitaire chaque année et le club est pris en étau dans son développement... Du coup, il ne faut pas se plaindre que des Bordeaux ou Marseille sont de plus en plus largués en championnat car on leur a fait un sacré cadeau empoisonné. Lille, ça viendra aussi. Nice, à la chance d’avoir un actionnaire puissant qui va pouvoir potentiellement changer son modèle économique.

MiKL-One a écrit:

On peut prétendre que 42500 c'est trop, mais tous les arguments ne sont pas valables.

Qu’en pense les Sud-africains, les Brésiliens d’avoir des éléphants blancs, une fois partie la compétition exceptionnelle que représentait la Coupe du Monde ?

MiKL-One a écrit:

A Bordeaux, il y a la salle Arkea Arena et il y a peut être d’autres équipements, non ?

Non. Et ce n'est pas du tout la même jauge.

C’est sûr, mais elle vient quand même capter des événements qui se déroulent parfois dans les stades (Stars 80, Sting, Suprême NTM, Patrick Bruel, etc).

MiKL-One a écrit:

L’avantage d’avoir un stade plein et de refuser du monde, c’est de pouvoir faire monter le prix du billet

C'est une façon de voir les choses... Ce n'est pas très populaire pour un sport populaire alors que ce qui se joue sur les pelouses n'a déjà plus rien de populaire. Ce cercle que tu dis vertueux ne me semble pas si vertueux que ça !

Ça dépend de quel point de vue, on se positionne.

D’un point de vue des clubs, l’enjeu, c’est la compétitivité et les clubs français sont de plus en plus largués sur la scène européenne. 4 clubs anglais en finale des deux coupes d’Europe la saison dernière ! Le fossé se creuse de plus en plus car le football français ne veut majoritairement pas se réformer au niveau de la diversification de ses revenus (Propriété des stades, développement d’activités annexes, etc) et reste dans un modèle économique du siècle dernier. S’il reste dans son modèle, les championnats étrangers continueront de piller les clubs français et les stades seront de plus en plus désert car toujours moins de spectacle.

D’un point de vue des supporters, si le but est d’avoir une place la moins chère possible, alors il ne faut pas s’étonner d’avoir des clubs pauvres et qui sont largués au niveau européen. Laissons, l’Italie, l’Allemagne lutter avec l’Angleterre et l’Espagne. Heureusement que Lyon, ne pense pas comme cela, ni même Paris.

Et d’ailleurs, faire croître les revenus billetterie n’est pas incompatible avec le fait de proposer des tarifs à prix populaire (Dortmund propose des places à 17€ ! Et c’est un grand club populaire pourtant. C’est juste qu’ils ont augmentés le nombre de loges et de business seats permettant de subventionner des places à tarifs populaires (Comme dans les avions en fait)).

MiKL-One a écrit:

La divergence vient de la façon de concevoir un stade. Un stade, ce n'est pas simplement une arène sportive ou de spectacles. C'est aussi une vitrine pour la ville. L'entretien du patrimoine c'est aussi un gouffre financier... Et pourtant, c'est une vitrine... C'est exactement la même chose. Moi, je pense que c'est nécessaire au développement de la ville. D'autres non. C'est un choix politique.

Il y a une énorme différence pourtant !

Le patrimoine n’est majoritairement pas au service d’une entreprise privée (Sauf quelques cas où il y a un business comme la Tour Eiffel). Un stade l’est puisque c’est l’outil principal d’une entreprise de spectacle soumis à une compétitivité internationale, comme l’est un club de football...

Donc ça n’est pas du tout la même chose. Le stade devient la vitrine de la ville, si son club est performant, pas l’inverse.

MiKL-One a écrit:

Je m'inquiète bien davantage de la localisation de ce stade, qui n'arrange rien : il était par exemple prévu que le stade soit intégré à la ville, avec des commerces, ouverts tous les jours. Un vrai lieu de vie... Autant d'éléments qui aurait permis d'approcher un équilibre économique. Et on a cru qu'on pouvait faire ça là-haut... Bien sûr...

Ça aurait déjà été une avancée significatif, mais il aurait fallu que ça soit le club le gestionnaire car l’objectif, c’est bien de faire croitre les revenus du club pour qu’il reste compétitif face à la concurrence d’un Olympique Lyonnais par exemple.

A titre d’information, les revenus de l’Olympique Lyonnais ont connu une croissance de +270% (Soit 195 millions d’euros supplémentaires en 4 ans) depuis l’entrée dans le Groupama Stadium.

Quel est le bilan pour Marseille, Bordeaux, Lille ou Nice ?

Djayls a écrit:

Je rajouterai que les clubs français n’ont pas à financer leur stade comme les autres clubs européens dans la mesure où ils ne paient pas les mêmes impôts ni les mêmes charges.

A10 Quel rapport entre la volonté de financer un stade privé qui va te faire gagner de l’argent grâce un modèle économique bien prévu (Contrairement à une collectivité publique qui impose un projet, sans aucun modèle économique au service du club ?).

Comment a fait l’Olympique Lyonnais dans ce cas ? Comment fait Nîmes pour son futur stade Nemausus ? Comment compte faire Brest aussi ? A10 Ils paient tous le même niveau de charges, non (Proportionnellement parlant) ?

Djayls a écrit:

Que l’on applique le système fiscal français en Angleterre et on verra si les clubs anglais arrivent à se payer leur stade !

A10

Pourquoi les anglais iraient modifier leur système qui marche très bien et où ils ont une domination presque sans partage, avec des revenus qui n’en finissent plus de s’accroitre, alors que le modèle du championnat français n’est pas performant et est de plus en plus largué, tel qu’il finira par s’effondrer sur lui même, s’il ne se reforme pas majoritairement ?

Djayls a écrit:

Que la fédération espagnole soit aussi rigoureuse que la française sur l’équilibre financier des clubs et on verra si les clubs espagnols arrivent à financer leur stade ! Et ces exemples sont très nombreux.

C’est bien franchouillard comme vision des choses que de vouloir donner des leçons de gestion à ses voisins quand on est soit même, pas capable de faire mieux...

En attendant, ni l’Angleterre, ni l’Espagne n’ont copiées le merveilleux modèle français de la DNCG.
Les clubs étrangers se servent de l’endettement comme d’un levier de croissance pour avoir des clubs toujours plus puissants, alors que la France compte le triste record du nombre de faillites de clubs, et les clubs français sont majoritairement toujours aussi pauvres puisqu’on les empêche de se développer.

Dernière modification par dooby59 (11-08-2019 17:57:21)


yaga et amart ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1596 12-08-2019 09:52:46

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

Les clubs européens, comme l'Angleterre, l'Espagne, et l'Italie, ont des dettes extrêmement élevée, ce n'est pas bon sur la durée, d'ailleurs le montant de la dette n'est pas proportionnel de mémoire par rapport aux capacités financières du club.

Le modèle français se montre plus rigoureux dans la gestion du budget, mais si l'OL a son stade, la DNCG ne s'oppose pas à devenir propriétaire, le système français est différent.
D'ailleurs le PSG a un budget de +600M€ annuel, ce n'est pas ce budget qui a permis au club de gagner la ligue des champions, et même s'il était propriétaire du Parc des Princes, il ne gagnerait pas on plus !

Le soucis du football, c'est un parti pris pour les clubs espagnols, anglais et italien et même allemand de la part de l'UEFA,, on le voit dans le nombre de club apte à la ligue des champions, dont certains veulent créer une ligue fermée entre quelques uns des clubs les plus importants sur la scène européenne, je suis désolé, mais le modèle économique du football, est bien pourri de l'intérieur, et c'est un cercle vicieux, car ça peut devenir une bulle spéculative.

Personnellement, on manque de grands talents dans nos clubs français pour mieux briller sur la scène européenne, d'ailleurs le LOSC s'est très bien faire ce modèle, repéré des jeunes talentueux, le prendre les former, et les voir jouer sur le terrain, on a vu avec Pépé.

A7


amart et MiKL-One ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#1597 12-08-2019 10:51:27

MiKL-One
Tour Eiffel
Date d'inscription: 18-09-2006
Messages: 4028
Immeubles: 1
Photos: 3

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

dooby59 a écrit:

MiKL-One a écrit:

dooby59 a écrit:

Un stade privé, dimensionné pour les besoins du club aurait permis cela aussi.

Tu crois sérieusement que Bordeaux pourrait accueillir ce qu'elle a accueilli avec un stade de 25.000 places ?

De quels événements tu parles ? De l’Euro 2016 ? De la Coupe du Monde de Rugby ? Des JO 2024 ? Ces sont des évènements exceptionnels. La France ne pourra pas accueillir continuellement ce genre d’événements toutes les décennies.

Lescure a été construit à l'occasion de la coupe du monde de foot masculine. Aujourd'hui, il y a l'euro, le foot féminin, le rugby. Il y peut-être plus de pays en situation d'accueillir ce genre d'évènements mais il y a aussi 4 fois plus d'évènements qu'en 1938. On devrait trouver de quoi accueillir à Bordeaux. Et c'est sans compter les artistes internationaux qui ne se produisent que sur quelques dates en France et qui choisissent Bordeaux.

Pour la partie concerts, le Matmut Atlantique a par exemple accueilli le concert d’Ed Sheeran avec 43 000 spectateurs. Un stade de football de 25 000 places est capable d’accueillir 38 000 spectateurs en mode spectacles (Exemple : MMArena au Mans (Source : MMA).

Donc on peut faire exactement le même spectacle dans un stade de 25000 places accueillant 38000 spectateurs que dans un stade de 42500 places qui en accueille 43000 ? On se demande pourquoi ne pas avoir choisi Le Mans finalement, dont la location était sans doute plus rentable en conséquence.

Pendant ce temps là, le modèle économique du stade est déficitaire chaque année et le club est pris en étau dans son développement... Du coup, il ne faut pas se plaindre que des Bordeaux ou Marseille sont de plus en plus largués en championnat car on leur a fait un sacré cadeau empoisonné. Lille, ça viendra aussi. Nice, à la chance d’avoir un actionnaire puissant qui va pouvoir potentiellement changer son modèle économique.

Certains s'en sortent mieux avec moins, d'autres moins bien avec mieux... Difficile de tirer des conclusions.

MiKL-One a écrit:

On peut prétendre que 42500 c'est trop, mais tous les arguments ne sont pas valables.

Qu’en pense les Sud-africains, les Brésiliens d’avoir des éléphants blancs, une fois partie la compétition exceptionnelle que représentait la Coupe du Monde ?

En l'occurrence on est loin d'avoir un stade qui ne sert (qui n'est plein) qu'à une seule occasion et qui est depuis à l'abandon.
Et encore une fois, la localisation est essentielle. Il n'est pas rare que j'entende que l'on ne va pas au stade parce que c'est loin, que c'est pas pratique... Peut-être le spectacle ne permet-il pas de compenser ces inconvénients. Mais il n'y aurait rien à compenser avec d'autres localisations.

MiKL-One a écrit:

L’avantage d’avoir un stade plein et de refuser du monde, c’est de pouvoir faire monter le prix du billet

C'est une façon de voir les choses... Ce n'est pas très populaire pour un sport populaire alors que ce qui se joue sur les pelouses n'a déjà plus rien de populaire. Ce cercle que tu dis vertueux ne me semble pas si vertueux que ça !

Ça dépend de quel point de vue, on se positionne.

D’un point de vue des clubs, l’enjeu, c’est la compétitivité et les clubs français sont de plus en plus largués sur la scène européenne. 4 clubs anglais en finale des deux coupes d’Europe la saison dernière ! Le fossé se creuse de plus en plus car le football français ne veut majoritairement pas se réformer au niveau de la diversification de ses revenus (Propriété des stades, développement d’activités annexes, etc) et reste dans un modèle économique du siècle dernier. S’il reste dans son modèle, les championnats étrangers continueront de piller les clubs français et les stades seront de plus en plus désert car toujours moins de spectacle.

D’un point de vue des supporters, si le but est d’avoir une place la moins chère possible, alors il ne faut pas s’étonner d’avoir des clubs pauvres et qui sont largués au niveau européen. Laissons, l’Italie, l’Allemagne lutter avec l’Angleterre et l’Espagne. Heureusement que Lyon, ne pense pas comme cela, ni même Paris.

J'ai tendance à penser qu'on gagne davantage avec un stade rempli avec des places pas chères qu'avec un stade vide avec des places chères.
En plus, c'est bien gentil d'augmenter le prix des places parce qu'on a un stade de seulement 25000 places. Encore faut-il que ça n'en décourage pas certains dans les rangs de ces 25000 rescapés à spectacle identique. Ils seront remplacés par d'autres ? Peut-être mais peut-être pas. C'est un pari risqué. 19000 places chères, du vide malgré tout, un sport qui n'a plus rien de populaire ni en tribune ni sur le terrain ni en dehors, un stade qui ne permet pas de prétendre à l'accueil de quoi que ce soit d'autre. Mais un stade pas trop cher.

Et d’ailleurs, faire croître les revenus billetterie n’est pas incompatible avec le fait de proposer des tarifs à prix populaire (Dortmund propose des places à 17€ ! Et c’est un grand club populaire pourtant. C’est juste qu’ils ont augmentés le nombre de loges et de business seats permettant de subventionner des places à tarifs populaires (Comme dans les avions en fait)).

Je ne suis pas contre le fait de faire croitre les recettes de billetterie. Mais je ne suis pas certain qu'organiser la pénurie soit le meilleur moyen, et certainement pas le moyen le plus populaire, de le faire.

MiKL-One a écrit:

La divergence vient de la façon de concevoir un stade. Un stade, ce n'est pas simplement une arène sportive ou de spectacles. C'est aussi une vitrine pour la ville. L'entretien du patrimoine c'est aussi un gouffre financier... Et pourtant, c'est une vitrine... C'est exactement la même chose. Moi, je pense que c'est nécessaire au développement de la ville. D'autres non. C'est un choix politique.

Il y a une énorme différence pourtant !

Le patrimoine n’est majoritairement pas au service d’une entreprise privée (Sauf quelques cas où il y a un business comme la Tour Eiffel). Un stade l’est puisque c’est l’outil principal d’une entreprise de spectacle soumis à une compétitivité internationale, comme l’est un club de football...

Donc ça n’est pas du tout la même chose. Le stade devient la vitrine de la ville, si son club est performant, pas l’inverse.

C'est parce que tu ne vois le stade que comme une enceinte exclusivement attachée à un club. Ed Sheeran ou Céline Dion ne portaient pas le maillot des girondins sur scène pourtant, ni les Gallois ou les autres... Je n'ai pas parlé d'un club vitrine de la ville (ça peut évidemment l'être) mais bien d'un stade.
Un stade en coeur de ville, qui permettent à la ville d'accueillir de grands événements (qui sont autant d'occasion de faire parler d'elle et de la situer sur une carte). Oui, c'est une vitrine pour la ville. Quels que soient les performances du club résident.
Effectivement, il y a une différence très nette entre le patrimoine et un stade qui ne sert qu'à un club et qui ne peut servir qu'à ça quand il n'y en a pas entre le patrimoine et un stade qui participe à la notoriété de la ville.

MiKL-One a écrit:

Je m'inquiète bien davantage de la localisation de ce stade, qui n'arrange rien : il était par exemple prévu que le stade soit intégré à la ville, avec des commerces, ouverts tous les jours. Un vrai lieu de vie... Autant d'éléments qui aurait permis d'approcher un équilibre économique. Et on a cru qu'on pouvait faire ça là-haut... Bien sûr...

Ça aurait déjà été une avancée significatif, mais il aurait fallu que ça soit le club le gestionnaire car l’objectif, c’est bien de faire croitre les revenus du club pour qu’il reste compétitif face à la concurrence d’un Olympique Lyonnais par exemple.

Ça n'aurait pas été significatif, ça aurait été déterminant je pense. Pour assurer l'équilibre financier de l'équipement quel que soit le propriétaire. Et je me contrefous du propriétaire dans ma réflexion.

A titre d’information, les revenus de l’Olympique Lyonnais ont connu une croissance de +270% (Soit 195 millions d’euros supplémentaires en 4 ans) depuis l’entrée dans le Groupama Stadium.

Quel est le bilan pour Marseille, Bordeaux, Lille ou Nice ?

Les résultats sportifs sont-ils les mêmes ?
A-t-on les résultats de la satisfaction des commerçants, hôteliers etc à chaque évènement auxquels Bordeaux n'aurait pas pu prétendre sans ce stade ?
Les revenus d'un club c'est une chose (sans rien y connaître, j'ai l'impression quand même que l'OL et les autres ne jouaient déjà pas dans la même catégorie et que le spectacle n'est pas tout à fait le même). Mais il n'y a pas que ça dans la décision de construire un stade. Ou de ne pas en construire : je ne vois pas bien l'intérêt de quitter Chaban pour construire une enceinte neuve de 25.000 places.

Djayls a écrit:

Je rajouterai que les clubs français n’ont pas à financer leur stade comme les autres clubs européens dans la mesure où ils ne paient pas les mêmes impôts ni les mêmes charges.

A10 Quel rapport entre la volonté de financer un stade privé qui va te faire gagner de l’argent grâce un modèle économique bien prévu (Contrairement à une collectivité publique qui impose un projet, sans aucun modèle économique au service du club ?).

Etrangement, je n'ai pas l'impression que les investisseurs se précipitent, y compris pour construire des enceintes de 25.000 places.
L'OL, que tu cites, c'est bien joli. Sauf que les accès ont coûté le prix des stades de Bordeaux ou de Nice je crois... Un peu comme si la collectivité était un porte-feuille dans lequel il suffisait de piocher pour s'assurer de la rentabilité de son équipement. J'ai un peu de mal avec cette conception.

Djayls a écrit:

Que la fédération espagnole soit aussi rigoureuse que la française sur l’équilibre financier des clubs et on verra si les clubs espagnols arrivent à financer leur stade ! Et ces exemples sont très nombreux.

C’est bien franchouillard comme vision des choses que de vouloir donner des leçons de gestion à ses voisins quand on est soit même, pas capable de faire mieux...

Ce n'est pas franchouillard... On parlait de modèle vertueux. Être criblé de dettes, je ne suis pas certain que ce soit un modèle vertueux. L'endettement comme levier de croissance... oui, peut-être. Mais il s'agirait plus de surendettement dans le cas espagnol, non ?

la France compte le triste record du nombre de faillites de clubs, et les clubs français sont majoritairement toujours aussi pauvres puisqu’on les empêche de se développer.

La France souffre peut-être aussi de son modèle un petit peu atypique. Il n'y a que sur le terrain que les règles sont les mêmes.


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#1598 12-08-2019 11:38:21

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 4379

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

MiKL-One a écrit:

Etrangement, je n'ai pas l'impression que les investisseurs se précipitent, y compris pour construire des enceintes de 25.000 places.
L'OL, que tu cites, c'est bien joli. Sauf que les accès ont coûté le prix des stades de Bordeaux ou de Nice je crois... Un peu comme si la collectivité était un porte-feuille dans lequel il suffisait de piocher pour s'assurer de la rentabilité de son équipement. J'ai un peu de mal avec cette conception.

La Métropole de Lyon a payé, le prolongement du tram (SYTRAL notamment), les accès routiers par la métropole aussi, et les aménagements autour du stade de mémoire, seul le stade et les terrains voué à être urbanisé seront payé par l'OL.
Là, je suis comme toi, le privé aime bien avoir le public comme amortisseur financier pour supporter une partie des engagements et des investissements, et là, je ne suis pas tellement fan de ce modèle, le privé ne pense qu'à la rentabilité, tandis que le public paye les choses pas rentable. Ce n'est pas très morale entre nous soit dit !

Les résultats sportifs sont-ils les mêmes ?
A-t-on les résultats de la satisfaction des commerçants, hôteliers etc à chaque évènement auxquels Bordeaux n'aurait pas pu prétendre sans ce stade ?
Les revenus d'un club c'est une chose (sans rien y connaître, j'ai l'impression quand même que l'OL et les autres ne jouaient déjà pas dans la même catégorie et que le spectacle n'est pas tout à fait le même). Mais il n'y a pas que ça dans la décision de construire un stade. Ou de ne pas en construire : je ne vois pas bien l'intérêt de quitter Chaban pour construire une enceinte neuve de 25.000 places.

l'OL est sur la scène européenne depuis pas mal d'années, même le LOSC, a eu une période sur la scène européenne à ses débuts avec le stade Pierre Mauroy.
Je ne pense pas que le fait d'être propriétaire du stade change à ce point l'évolution du club.
Le vrai soucis, c'est le modèle que l'on a construit les stades en France, sous la forme d'un PPP, ce modèle n'était à mon sens pas le bon modèle, il faut que le stade soit payé par la collectivité, et que le club gère la gestion du stade sous forme de délégation de service public A7

Hors ligne

 

#1599 12-08-2019 11:55:54

dooby59
Tour Phare
Date d'inscription: 19-04-2006
Messages: 5898
Immeubles: 26
Photos: 331

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

greg59 a écrit:

Les clubs européens, comme l'Angleterre, l'Espagne, et l'Italie, ont des dettes extrêmement élevée, ce n'est pas bon sur la durée, d'ailleurs le montant de la dette n'est pas proportionnel de mémoire par rapport aux capacités financières du club.

Des dettes extrêmement élevées ? Parce qu’ils ont des revenus extrêmement élevés A9 Le principal, c’est que les recettes couvrent les charges, c’est tout ce qui compte.

Exemple :

Foot Economie
Économie : près d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires pour le FC Barcelone

[...]

« En prenant en compte les dépenses, qui ont été de 973 millions d'euros, cela revient à 17 millions d'euros de bénéfice d'exploitation, et, si l'on parle de bénéfice net après impôts, on arrive à environ 4,5 millions d'euros », a détaillé le responsable du club blaugrana.

[...]

Source : L’Equipe

Et pourquoi, ils ont des dettes ? Car ils font de l’investissement pour générer toujours plus de revenus.

greg59 a écrit:

Le modèle français se montre plus rigoureux dans la gestion du budget, mais si l'OL a son stade, la DNCG ne s'oppose pas à devenir propriétaire, le système français est différent.

L’OL arrive à rassurer la DNCG car il a un modèle d’endettement qui lui sert à investir, dans l’objectif de lever toujours plus de fonds sur le modèle des clubs étrangers.

L’OL a pu aller chercher des fonds car il bénéficiait d’une trésorerie qu’il a pu se constituer lors de ses différents succès sportifs au début des années 2000, ainsi qu’aux transferts joueurs.

Un club qui ne bénéficie pas de trésorerie ne peut pas copier le modèle lyonnais. Il faut forcément un apport quelque part (Investisseur, apportant des capitaux).

greg59 a écrit:

D'ailleurs le PSG a un budget de +600M€ annuel, ce n'est pas ce budget qui a permis au club de gagner la ligue des champions, et même s'il était propriétaire du Parc des Princes, il ne gagnerait pas on plus !

S’il suffisait simplement d’avoir 637 millions d’euros de budget pour gagner la Ligue des Champions... C’est un problème de choix sportif et de compétitivité économique (Oui, vous avez bien lu). Chelsea a mis des années avant de gagner la Ligue des Champions.

Et le PSG a beau avoir 637 millions d’euros de budget, il n’est pas aussi compétitif qu’un club anglais par exemple car il paie plus de charges seul que les clubs espagnols, italiens et allemands réunis, donc le PSG ne peut pas rivaliser réellement avec des clubs comme Liverpool, le Real Madrid, le FC Barcelone ou la Juventus de Turin.

Voir : Les Echos

greg59 a écrit:

Le soucis du football, c'est un parti pris pour les clubs espagnols, anglais et italien et même allemand de la part de l'UEFA,, on le voit dans le nombre de club apte à la ligue des champions, dont certains veulent créer une ligue fermée entre quelques uns des clubs les plus importants sur la scène européenne, je suis désolé, mais le modèle économique du football, est bien pourri de l'intérieur, et c'est un cercle vicieux, car ça peut devenir une bulle spéculative.

C’est ce qu’on appelle la course à la mondialisation.

Les clubs anglais, espagnols, allemands ou italiens ont bénéficiés d’un modèle libéral très tôt (Surtout les clubs anglais qui ont toujours grandi à travers ce modèle). C’est une course où ces pays là ont su faire grossir leurs clubs rapidement pour prendre le contrôle de l’UEFA.

Le modèle français est encore majoritairement socialo-communiste (Sauf le PSG et Lyon) avec des clubs sous emprise des villes/agglomération qui ont été semi-libéralisés assez tardivement (Les clubs privatisés, les stades pas encore). Le club du LOSC à été privatisé il n’y a que 20 ans seulement par exemple ! Et encore, les pouvoirs publics pèsent toujours sur le club vis à vis de la gestion du stade...

greg59 a écrit:

Personnellement, on manque de grands talents dans nos clubs français pour mieux briller sur la scène européenne, d'ailleurs le LOSC s'est très bien faire ce modèle, repéré des jeunes talentueux, le prendre les former, et les voir jouer sur le terrain, on a vu avec Pépé.

A7

Sauf que les clubs français sont sous capitalisés pour pouvoir conserver leurs joueurs. On les empêche développer correctement leurs revenus alors comment tu veux qu’ils grandissent ?

Le LOSC est extrêmement déficitaire, et il est obligé de vendre chaque année pour équilibrer ses comptes. Le loyer du stade pèse largement sur ses finances. J’ai peur que tout cela finisse mal car le LOSC aura du mal à faire gonfler ses recettes (Hormis une bonne campagne en Ligue des Champions, mais ça sera insuffisant et puis je n’y crois pas du tout).

Dernière modification par dooby59 (12-08-2019 12:01:50)

Hors ligne

 

#1600 12-08-2019 12:43:09

Djayls
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 04-04-2008
Messages: 2189
Immeubles: 1

Re: Bordeaux - Stade Matmut Atlantique

greg59 a écrit:

le privé aime bien avoir le public comme amortisseur financier pour supporter une partie des engagements et des investissements, et là, je ne suis pas tellement fan de ce modèle, le privé ne pense qu'à la rentabilité, tandis que le public paye les choses pas rentable. Ce n'est pas très morale entre nous soit dit !

La réciproque est aussi vraie ! Est-ce qu’il est normal que 64% du chiffre d’affaire d’une entreprise française parte en charges sociales et cotisations quand la moyenne européenne est à 44% ? Le public aime bien se servir dans les caisses du privés ! Est-ce plus moral ?


dooby59 et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 



Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact