En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

#676 28-05-2018 09:51:33

rif75
Tour EDF
Date d'inscription: 29-06-2006
Messages: 550

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Je note qu'il y a 1,1 personne par véhicule et à 1,7 il n'y aurait plus de bouchon c'est dingue.
Une mesure simple, réserver la voie de gauche du périph aux covoiturages et les autoroutes qui y débouchent

Hors ligne

 

#677 28-05-2018 10:40:10

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1226

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

xouxo a écrit:

Je relève cette phrase très juste de JL Missika :

... résoudre cette « aberration économique », selon l’élu, qui consiste à ce que « les autoroutes cessent d’être payantes à l’endroit où elles sont les plus chères à entretenir, dans la zone dense ».

Tellement vrai! Et c'est aussi l'endroit ou les voies rapides sont gratuites qu'elle génèrent les plus de nuisances au riverains et qu'il y a généralement les alternatives en T.C.

Pas idiot. C'est déjà le cas pour les parkings : payants, car cher à construire dans les villes, gratuits ailleurs là où il y a de la place à profusion. Pourquoi pas les routes ?

Hors ligne

 

#678 28-05-2018 17:38:51

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1171

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

^^ Pour les routes, je pense qu'il s'agît surtout d'une limitation technique. Jusqu'à présent, la seule façon de récolter un péage était de construire des barrières et des gares de péage. Or, le nombre de sorties et le manque de place en zone urbaine rendaient impossible d'implanter toutes ces barrières. Aujourd'hui, on dispose d'autres moyens pour récolter ce péage. Ça pourrait donc être intéressant de mettre quelque chose en place.


cmoiromain a aimé ce post.

Hors ligne

 

#679 31-05-2018 23:01:57

xouxo
Tour Total
Date d'inscription: 24-11-2006
Messages: 861
Photos: 1

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Bien vu pour les contraintes des barrières de péage, mais il y aussi autre chose :
- les portions d'autoroutes urbaines et périurbaines urbaine était censées décharger d'autre voies généralement congestionnées à l'époque (et aussi gratuites, bien sûr). La péage aurait donc minimisé le report du trafic vers cette nouvelle route.

Bon, au final ces nouvelles voies induisent au moins autant de trafic d'un coté qu'elle en déchargent de l'autre, mais, au moins la circulation de centre-ville aujourd'hui est-elle plus domestiquée que dans les années 60-70.

Hors ligne

 

#680 01-06-2018 09:58:49

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1226

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

c'es poru ça qu'il ne faut pas faire payer seulement les autoroutes, mais faire un péage urbain général par zone, comme à Londres. Mais aussi mettre çà disposition des parkings gratuits près des gares de banlieue.

Hors ligne

 

#681 01-06-2018 23:00:33

bertrand_cbv
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 10-01-2018
Messages: 90

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

yb a écrit:

c'es poru ça qu'il ne faut pas faire payer seulement les autoroutes, mais faire un péage urbain général par zone, comme à Londres. Mais aussi mettre çà disposition des parkings gratuits près des gares de banlieue.

Attention, on parle facilement de banlieue. Dans le cas de Paris, celle ci commence au delà du périphérique. Ce découpage est un arbitraire politique qui ne s'appuie sur rien de cohérent. Ce n'est pas la limite de l'agglomération, ce n'est pas une rupture en terme de densité ; certaines communes de banlieue sot plus densément peuplée que les arrondissements parisiens qui les jouxte.
Par contre, pour l'essentiel, autant Paris est relativement bien quadrillé par des avenues et des boulevards largement dimensionnés, autant les communes de banlieue n'ont qu'un réseau viaire constituées pour l'essentiel de rues chichement dimensionnées, à l'exception de radiales conçue pour la desserte de Paris intramuros.
Dans ce contexte, envisager de transformer ces communes de proche banlieue en parking pour les habitants de la grande banlieue ne tient pas la route.
Les habitants de ces communes ont autant que les petits parisiens droit à une qualité de la vie minimale (et même maximale), et donc ne pas avoir à subir bruit, pollution, encombrement liée à la circulation.
Ils ont eux aussi droit à des trottoirs correctement dimensionnés, et c'est rare justement dans ces communes, et pas envahi par les bagnoles et les scooters.
Ils méritent eux aussi de pouvoir circuler à pied ou à vélo sans risquer leur vie. La proche banlieue a déjà un retard considérable dans le réaménagement de l'espace public pour le rendre plus humain. Ces territoires sont souvent morcelé par des coupures urbaines majeures (autoroutes, voie ferrées, dalles de bureau ou de logement) ce qui rend les circulations douces pénibles voires impossibles.
Alors n'en rajoutons pas.
Les parkings relais, s'il en faut, c'est au delà de la zone dense, selon les endroits, entre zone 4 et 5 de l'ancien découpage des transports en commun. Ce qui revient à dire que l'essentiel des trajets des automobilistes doit s'effectuer en TC.


Cacahuète et rafledefensien ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#682 04-06-2018 13:55:25

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1226

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

bertrand_cbv a écrit:

yb a écrit:

c'es poru ça qu'il ne faut pas faire payer seulement les autoroutes, mais faire un péage urbain général par zone, comme à Londres. Mais aussi mettre çà disposition des parkings gratuits près des gares de banlieue.

Attention, on parle facilement de banlieue. Dans le cas de Paris, celle ci commence au delà du périphérique. Ce découpage est un arbitraire politique qui ne s'appuie sur rien de cohérent. Ce n'est pas la limite de l'agglomération, ce n'est pas une rupture en terme de densité ; certaines communes de banlieue sot plus densément peuplée que les arrondissements parisiens qui les jouxte....
Les parkings relais, s'il en faut, c'est au delà de la zone dense, selon les endroits, entre zone 4 et 5 de l'ancien découpage des transports en commun. Ce qui revient à dire que l'essentiel des trajets des automobilistes doit s'effectuer en TC.

Oui, tout à fait, c'est exactement ça : par "banlieue", j'entendais la grande couronne. Ivry, Issy, Boulogne etc, c'est déjà le coeur de ville dense.

Hors ligne

 

#683 16-05-2020 10:08:10

djakk
Tour Phare
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 20-08-2007
Messages: 5603
Photos: 1
Site web

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Suite au constat de la non-efficacité des pistes cyclables du boulevard Magenta de Paris intra-muros - qu'il faudra transférer du trottoir à la chaussée en prenant une voie de circulation -, je me suis dit qu'il faudra carrément interdire la circulation générale sur Magenta, d'où un plan de circulation agressif sur l'ensemble de Paris intra-muros que vous pouvez voir sur une carte ici : http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/cir … -ma_458793  A7

Hors ligne

 

#684 16-05-2020 19:39:23

bertrand_cbv
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 10-01-2018
Messages: 90

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Autant la symbolique du rouge est évidente, autant dans ce contexte je ne comprends pas ce que cela signifie de mettre en vert certains axes.

Hors ligne

 

#685 16-05-2020 19:44:54

djakk
Tour Phare
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 20-08-2007
Messages: 5603
Photos: 1
Site web

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Il s'agit des axes ouverts à la circulation automobile "de transit".

Hors ligne

 

#686 12-01-2021 17:19:55

nyc971
Tour EDF
Lieu: Baie-Mahault
Date d'inscription: 28-04-2013
Messages: 442
Immeubles: 1154
Photos: 486

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Voilà que le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, veut mettre en place un système de vidéoverbalisation dans le périmètre de l'A86, afin d'imposer des amendes automatiques aux propriétaires de véhicules jugés polluants (voire très polluants) et d'améliorer la qualité de l'air dans Paris et sa proche banlieue ! On dirait qu'il suit ce que fait Anne Hidalgo !

https://www.leparisien.fr/info-paris-il … sletter_93


Valgirard a aimé ce post.

Hors ligne

 

#687 13-01-2021 08:04:58

nyc971
Tour EDF
Lieu: Baie-Mahault
Date d'inscription: 28-04-2013
Messages: 442
Immeubles: 1154
Photos: 486

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Le palmarès des villes les plus embouteillées de France a été radicalement modifié en 2020 avec la crise du COVID-19, mais sans grande surprise, Paris a été - une fois de plus ! - la ville plus embouteillée de l'Hexagone !

https://www.leparisien.fr/societe/palma … _politique

Hors ligne

 

#688 13-01-2021 08:12:58

hugosbrr
Tour EDF
Date d'inscription: 01-12-2017
Messages: 563

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Pas très étonnant de retrouver Paris à la première place alors que le nombre de voie routière est réduite par la mairie centrale, que les investissements routiers sont faibles et qu’il n’y a aucun grand projet autoroutier en cours pour réduire la congestion.

Tous les espoirs sont mis dans le nouveau métro.

Hors ligne

 

#689 13-01-2021 14:54:50

cb32
Membre
Date d'inscription: 31-08-2013
Messages: 13

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

hugosbrr a écrit:

Pas très étonnant de retrouver Paris à la première place alors que le nombre de voie routière est réduite par la mairie centrale, que les investissements routiers sont faibles et qu’il n’y a aucun grand projet autoroutier en cours pour réduire la congestion.

Tous les espoirs sont mis dans le nouveau métro.

Bien sûr, inciter l'usage de la voiture réduira les embouteillage autoroutières. 

https://i.imgur.com/kyT9I77.gif

https://i1.wp.com/www.theurbanist.org/wp-content/uploads/2017/01/SeattleModeSpace_kw8DaST.gif?resize=696%2C522&ssl=1

https://thumbs.gfycat.com/FemaleDiligentIberiannase-mobile.mp4

https://i1.wp.com/pbs.twimg.com/media/B5QD814CEAIapDP.jpg?resize=481%2C680&ssl=1

In Short: Induced Demand



How highways wrecked American cities



The Interstate Highway System was one of America's most revolutionary infrastructure projects. It also destroyed urban neighborhoods across the nation.

The 48,000 miles of interstate highway that would be paved across the country during the 1950s, '60s, and '70s were a godsend for many rural communities. But those highways also gutted many cities, with whole neighborhoods torn down or isolated by huge interchanges and wide ribbons of asphalt. Wealthier residents fled to the suburbs, using the highways to commute back in by car. That drained the cities' tax bases and hastened their decline. So why did cities help build the expressways that would so profoundly decimate them?


djakk et nyc971 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#690 14-01-2021 17:22:15

djakk
Tour Phare
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 20-08-2007
Messages: 5603
Photos: 1
Site web

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Comme dit cb32, il y aura toujours des bouchons, qu'on agrandisse le réseau routier ou qu'on le diminue :)

Hors ligne

 

#691 15-01-2021 11:17:39

Mo95
Notre Dame
Date d'inscription: 20-08-2014
Messages: 129

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

djakk a écrit:

Comme dit cb32, il y aura toujours des bouchons, qu'on agrandisse le réseau routier ou qu'on le diminue :)

Tous les espoirs sont mis dans le nouveau métro.

J'ajouterai qu'il y aura toujours des bouchons même si on construit des milliers de km de métro. Le GPE n'a pas été crée pour réduire les bouchons.

Hors ligne

 

#692 15-01-2021 11:43:53

hugosbrr
Tour EDF
Date d'inscription: 01-12-2017
Messages: 563

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Le GPE pourrait avoir un effet sur le circulation automobile de manière indirecte selon moi.
Aujourd’hui les mesures prises par la Mairie sont contre-productives puisqu’elle pense qu’en baissant la capacité routière les gens vont se déporter sur les TC, ce qui n’est pas le cas puisque les TC sont déjà surchargés, et on observe donc une augmentation des bouchons à Paris.

Le GPE pourrai décongestionner une partie des TC, et pourra donc donner de la place à des nouveaux automobilistes qui ne les prenaient pas.

Dans le même temps il faudrait investir également massivement dans le réseau autoroutier francilien pour le décongestionner et lui donner une taille raisonnable, semblable au réseau madrilène.

Hors ligne

 

#693 15-01-2021 14:50:26

Mo95
Notre Dame
Date d'inscription: 20-08-2014
Messages: 129

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

hugosbrr a écrit:

Le GPE pourrait avoir un effet sur le circulation automobile de manière indirecte selon moi.
Aujourd’hui les mesures prises par la Mairie sont contre-productives puisqu’elle pense qu’en baissant la capacité routière les gens vont se déporter sur les TC, ce qui n’est pas le cas puisque les TC sont déjà surchargés, et on observe donc une augmentation des bouchons à Paris.

Le GPE pourrai décongestionner une partie des TC, et pourra donc donner de la place à des nouveaux automobilistes qui ne les prenaient pas.

Dans le même temps il faudrait investir également massivement dans le réseau autoroutier francilien pour le décongestionner et lui donner une taille raisonnable, semblable au réseau madrilène.

Chaque automobiliste qui quittera la route pour les GPE, laissera sa place pour un autre il ne faut pas oublier qu'en terme d'efficacité Automobile>TC. La route n'aime pas le vide.

Hors ligne

 

#694 15-01-2021 22:14:00

tanaka59
Tour Gan
Date d'inscription: 16-08-2015
Messages: 792

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

hugosbrr a écrit:

Le GPE pourrait avoir un effet sur le circulation automobile de manière indirecte selon moi.
Aujourd’hui les mesures prises par la Mairie sont contre-productives puisqu’elle pense qu’en baissant la capacité routière les gens vont se déporter sur les TC, ce qui n’est pas le cas puisque les TC sont déjà surchargés, et on observe donc une augmentation des bouchons à Paris.

Le GPE pourrai décongestionner une partie des TC, et pourra donc donner de la place à des nouveaux automobilistes qui ne les prenaient pas.

Dans le même temps il faudrait investir également massivement dans le réseau autoroutier francilien pour le décongestionner et lui donner une taille raisonnable, semblable au réseau madrilène.

Bouclage de la Francilienne ouest et aménagement sur place de l'A86. Si possible en aménageant les axes surplaces ...

Quid aussi du shunt A86 <> N118 ? Histoire ne pas avoir un tronc commun N12/A86 à l'image de l'A4/A86 ?


hugosbrr a aimé ce post.

Hors ligne

 

#695 16-01-2021 11:52:17

technikLEO
Membre
Date d'inscription: 15-07-2020
Messages: 1

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Mo95 a écrit:

hugosbrr a écrit:

Le GPE pourrait avoir un effet sur le circulation automobile de manière indirecte selon moi.
Aujourd’hui les mesures prises par la Mairie sont contre-productives puisqu’elle pense qu’en baissant la capacité routière les gens vont se déporter sur les TC, ce qui n’est pas le cas puisque les TC sont déjà surchargés, et on observe donc une augmentation des bouchons à Paris.

Le GPE pourrai décongestionner une partie des TC, et pourra donc donner de la place à des nouveaux automobilistes qui ne les prenaient pas.

Dans le même temps il faudrait investir également massivement dans le réseau autoroutier francilien pour le décongestionner et lui donner une taille raisonnable, semblable au réseau madrilène.

Chaque automobiliste qui quittera la route pour les GPE, laissera sa place pour un autre il ne faut pas oublier qu'en terme d'efficacité Automobile>TC. La route n'aime pas le vide.

En terme d'efficacité, le GPE, avec ses longues interstations, sa vitesse et fréquence élevée, est clairement supérieur au véhicule individuel, autonome ou non.
Dans ce cas, je pense que ceux qui prendront leur véhicule seront ceux qui préfèrent vraiment leur voiture et ceux qui n'ont pas le choix. Avec la voiture autonome, les TC perdront l'avantage du temps disponible et auront seulement celui de la vitesse, qui sera encore réduit par des ordinateurs qui conduisent mieux que des humains car ils communiquent plus facilement entre eux.


nyc971 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#696 16-01-2021 14:14:39

nyc971
Tour EDF
Lieu: Baie-Mahault
Date d'inscription: 28-04-2013
Messages: 442
Immeubles: 1154
Photos: 486

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Si le GPX finit par être livré, ça décongestionnerait les transports collectifs existants (métro, RER, tramways, Transilien), mais aussi les grands axes routiers et autoroutiers ! Mais avec la crise sanitaire que nous traversons depuis près d'1 an, les gens n'osent pas prendre les transports collectifs pour aller travailler ou emmener les enfants à l'école, de peur d'attraper le Covid ! Et du coup, ils se rabattent sur la voiture pour leurs déplacements, mais avec les normes anti-pollution qui se multiplient en région parisienne pour assainir la qualité atmosphérique, cela pourrait leur mettre des bâtons dans les roues (au sens propre) !


technikLEO a aimé ce post.

Hors ligne

 

#697 Hier 07:28:13

cb32
Membre
Date d'inscription: 31-08-2013
Messages: 13

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

What's Up With That: Building Bigger Roads Actually Makes Traffic Worse
https://www.wired.com/2014/06/wuwt-traf … ed-demand/

https://media.wired.com/photos/593256b42a990b06268a9e21/master/w_2560%2Cc_limit/traffic-jam-getty.jpg

I GREW UP in Los Angeles, the city by the freeway by the sea. And if there’s one thing I’ve known ever since I could sit up in my car seat, it’s that you should expect to run into traffic at any point of the day. Yes, commute hours are the worst, but I’ve run into dead-stop bumper-to-bumper cars on the 405 at 2 a.m.

As a kid, I used to ask my parents why they couldn’t just build more lanes on the freeway. Maybe transform them all into double-decker highways with cars zooming on the upper and lower levels. Except, as it turns out, that wouldn’t work. Because if there’s anything that traffic engineers have discovered in the last few decades it’s that you can’t build your way out of congestion. It’s the roads themselves that cause traffic.

The concept is called induced demand, which is economist-speak for when increasing the supply of something (like roads) makes people want that thing even more. Though some traffic engineers made note of this phenomenon at least as early as the 1960s, it is only in recent years that social scientists have collected enough data to show how this happens pretty much every time we build new roads. These findings imply that the ways we traditionally go about trying to mitigate jams are essentially fruitless, and that we’d all be spending a lot less time in traffic if we could just be a little more rational.

But before we get to the solutions, we have to take a closer look at the problem. In 2009, two economists—Matthew Turner of the University of Toronto and Gilles Duranton of the University of Pennsylvania—decided to compare the amount of new roads and highways built in different U.S. cities between 1980 and 2000, and the total number of miles driven in those cities over the same period.

“We found that there’s this perfect one-to-one relationship,” said Turner.

If a city had increased its road capacity by 10 percent between 1980 and 1990, then the amount of driving in that city went up by 10 percent. If the amount of roads in the same city then went up by 11 percent between 1990 and 2000, the total number of miles driven also went up by 11 percent. It’s like the two figures were moving in perfect lockstep, changing at the same exact rate.

Now, correlation doesn’t mean causation. Maybe traffic engineers in U.S. cities happen to know exactly the right amount of roads to build to satisfy driving demand. But Turner and Duranton think that's unlikely. The modern interstate network mostly follows the plan originally conceived by the federal government in 1947, and it seems incredibly coincidental that road engineers at the time could have successfully predicted driving demand more than half a century in the future.

A more likely explanation, Turner and Duranton argue, is what they call the fundamental law of road congestion: New roads will create new drivers, resulting in the intensity of traffic staying the same.

Intuitively, I would expect the opposite: that expanding a road network works like replacing a small pipe with a bigger one, allowing the water (or cars) to flow better. Instead, it's like the larger pipe is drawing more water into itself. The first thing you wonder here is where all these extra drivers are coming from. I mean, are they just popping out of the asphalt as engineers lay down new roads?

The answer has to do with what roads allow people to do: move around. As it turns out, we humans love moving around. And if you expand people’s ability to travel, they will do it more, living farther away from where they work and therefore being forced to drive into town. Making driving easier also means that people take more trips in the car than they otherwise would. Finally, businesses that rely on roads will swoop into cities with many of them, bringing trucking and shipments. The problem is that all these things together erode any extra capacity you’ve built into your street network, meaning traffic levels stay pretty much constant. As long as driving on the roads remains easy and cheap, people have an almost unlimited desire to use them.

(...)

https://media.wired.com/photos/5b50d6816f38f00b4c39fe0d/master/w_1600%2Cc_limit/LAinterchange-USGS.png

Hors ligne

 

#698 Hier 09:57:03

rafledefensien
Tour Total
Lieu: Paris
Date d'inscription: 19-05-2008
Messages: 911
Immeubles: 3
Photos: 1

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

On est sur un sujet extrêmement "trollable"...
Je sais qu'il y a de nombreuses études très documentées sur le sujet, mais attention aux approches dogmatiques : le nombre de véhicules, sauf véhicules autonomes tournant à vide, est limité par le nombre d'habitants de notre belle planète. Idem dans une agglo.
Toutes ces études sont faites dans des agglo dans lesquelles il n'y a largement pas assez de routes et / ou capacité du métro par rapport à la population, d'où évidemment un trafic toujours maximal dès lors qu'on ajoute un, 2, 3 , 4 voies.
Etonnamment ils ne font pas leur étude dogmatique dans les agglo où le trafic n'est pas congestionné dans des mesures folles et où la population n'est pas en plein boost.


Réunissons notre ville !
Forumers sur Facebook

Hors ligne

 

#699 Hier 12:59:50

tanaka59
Tour Gan
Date d'inscription: 16-08-2015
Messages: 792

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

Les routes sont aussi sujettes à divers phénomènes scientifique :

> goulets d’étranglements et réductions de voies, en parallèle avec le comportement d'une canalisation qui reflue
> le nombre d'utilisateurs d'un réseau informatique (cuivré , fibré ...) et les "alternatives" (clef usb, disque dure, disquette, cd rom) à l'image du report modal de la route vers les TC
> l'aspect gravitationnel d'un périphérique autour d'une ville à l'image d'une ceinture d’astéroïde ou de l’électron (les fameux reports de trafic sur tel ou tel axe )

Hors ligne

 

#700 Hier 15:02:06

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1226

Re: Le trafic automobile et le stationnement en Ile-de-France

rafledefensien a écrit:

On est sur un sujet extrêmement "trollable"...

... et l'objet de nombreux débats récurrents qui tournent en rond, chacun apportant son exemple ad hoc pour argumenter.
Mais qu'y a-t-il de commun entre les problèmes de villes aussi dissemblables que Paris, Londres,  Rome, Los Angeles, Detroit, Tokyo, Lagos, le Caire, Delhi, Istanbul etc ?


monmix a aimé ce post.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2021 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact