En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : NiceImmeuble : Palace Kemp…

Palace Kempinski

© Jean-Paul Gomis
Identifiant PSS #11605
Nom Palace Kempinski
Quartier Vieille Ville
Adresse(s)
  • quai des États-Unis
  • rue Saint-François de Paule
  • rue Sulzer
Statut

Annulé

Livraison prévisionnelle ≈2010
Fonction(s) Hôtel, Commerces et activités
Style architectural Architecture contemporaine

Données techniques

Niveaux R+8
Hauteur totale estimée

≈27,00 m

Hauteur du toit estimée

≈27,00 m

SHON 13 700 m²

À propos de cette fiche

Ajoutée par tertiaire le 22/02/2009
Dernière mise à jour par monmix le 13/11/2013
Nombre de vues : 1 961
Maître(s) d'ouvrage
  • Eiffage Immobilier
  • Generim

Le projet, qui est toujours resté assez confidentiel, prévoyait la construction d'un hôtel 4 étoiles de 175 chambres (sous l'enseigne Kempinski) et 393 places de stationnement sur 3 niveaux de sous-sol, à l'emplacement d'un ancien parking dédié au stationnement des bus de tourisme.

Architectes mandataires : Buffi Associés
Architectes associés : Jean-Paul Gomis et Georges Varnitzky


Le terrain d'assise, communément appelé « terrain Sulzer » (du nom de la rue perpendiculaire au quai des États-Unis le bordant) devait, dans les années 80, accueillir un nouvel hôtel de ville. Mais le projet, porté par le maire de l'époque Jacques Médecin, échoua alors que le terrain avait déjà été débarrassé de ses bâtiments1. En 2008, suite à l'élection de Christian Estrosi à la mairie de Nice, ce projet hôtelier - dont le concours avait été jugé en novembre 20062 - est enterré, et un projet de nouveau palais des congrès est alors annoncé : il restera sans suite.

Finalement, il fut décidé d'implanter sur cet emplacement exceptionnel (dernier terrain libre disponible en front de mer) une œuvre d'art symbolisant les 150 ans du rattachement de Nice à la France, en 1860 : il s'agit d'une sculpture3 créée par Bernar Venet, haute d'une trentaine de mètres, qui fut installée et inaugurée le 31 mai 2010 en présence du chef de l'État Nicolas Sarkozy.

En janvier 2012 ont démarré les travaux du parking Sulzer (455 places sur 6 niveaux souterrains)4, ce qui a nécessité le déplacement de la sculpture sur le terre-plein central du quai des États-Unis. Une fois le parking achevé fin 2013, sa dalle supérieure sera aménagée en une esplanade végétalisée dessinée par le paysagiste Michel Péna - concepteur de la Promenade du Paillon. Ces travaux achèveront enfin le feuilleton du terrain Sulzer, et permettront de créer un lien visuel entre le Vieux-Nice et la mer.



Notes et références

  1. En particulier le bâtiment de la Manufacture des Tabacs, érigé entre 1760 et 1761 : plus d'informations dans cet article de Nice-Matin publié le 30 juin 2010.
  2. Voir les propositions de deux autres agences ayant participé au concours :
    - In Situ
    - AXE Architectes
  3. Voir la fiche PSS de cette sculpture, baptisée « Les Neuf Lignes Obliques ».
  4. Voir la fiche du parking Sulzer sur PSS.

photo
Palace Kempinski
© Buffi Associés

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact