PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : ToulouseImmeuble : Ex-siège du…

Ex-siège du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes

Identifiant PSS #26971
Nom Ex-siège du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes
Quartier Quartier 5
Adresse(s)
  • 11, boulevard des Récollets
Statut

Construit

Construction 1967
Fonction(s) Administration, Commerces et activités

Données techniques

Niveaux R+1
Hauteur totale estimée

≈13,50 m

Hauteur du toit estimée

≈6,50 m

Hauteur de la dalle estimée

≈7,00 m

À propos de cette fiche

Ajoutée par Chéricutz le 31/05/2010
Dernière mise à jour par tertiaire le 31/05/2010
Maître(s) d'ouvrage
  • Conseil Régional de l'Ordre des Architectes
  • Groupmts Indus. et Commerciaux de la Hte-Garonne et de Midi-P.

Immeuble de bureau typique du mouvement moderne qui sévissait à Toulouse à l'époque de Candilis, et petit bonheur d'architecture pour les passionnés, Le Belvédère se compose :

- de poteaux-poutres suppléés par des refends internes au bâtiment ;

- d'aucun point porteur en façade, seulement des surfaces vitrées ;

- d'un étagement en gradins avec jardinières intégrées ;

- d'un RDC donnant via une dalle ou parvis sur le boulevard, agrémentée de ce pavillon-objet (enchainement de demis-niveaux ludiques aux couleurs primaires) qu'a longtemps occupé l'Ordre des Architectes ;

- ladite dalle cache dans son ventre un auditorium ouvrant sur un patio excavé ;

- une aile arrière enjeambeant la rue créée par et pour l'immeuble et fonctionnant comme une bretelle de liaison entre le boulevard et les voies sur berges ;

- deux niveaux de parking surplombants le quartier en contrebas, lui-même protégé par la digue que le Belvédère domine ;

- un point de vue phénoménal sur toute la vallée de la Garonne... jusqu'aux Pyrénées.

Bref, le Belvédère est sans doute l'un des immeubles de bureaux les plus spectaculaires, intransigeant et agréables de Toulouse.

Un bémol tout de même, et de taille, vient noircir le tableau. Construit avant le premier choc pétrolier, cet immeuble est un gouffre énergétique et une plaie au niveau du confort thermique. Imaginez-vous : 10 m² de simple vitrage pour 12 m² de bureau, orientés Sud-Est... De quoi travailler dans un four solaire !!!


Pied de page du site

Copyright © 2006-2024 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact