En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

1, rue Foch

© tertiaire
Identifiant PSS #15942
Nom 1, rue Foch
Adresse(s)
  • 1, rue Foch
  • rue de la Coquille
  • rue Eugène Lisbonne
Statut

Construit

Construction 1879
Fonction(s) Bureaux, Commerces et activités, Logements
Style architectural Haussmannien

Données techniques

Niveaux R+4
Hauteur totale

27,00 m

Hauteur du toit

27,00 m

À propos de cette fiche

Ajoutée par sebtwister le 10/06/2009
Dernière mise à jour par monmix le 01/01/2013

La ville de Montpellier au début du XIXe siècle souffrait d'une mauvaise réputation. Décrite comme insalubre et enfermée dans ses rues étroites et moyennageuses, le maire Jules Pagézy1 décide d'appliquer les transformations Haussmaniennes dans la capitale régionale.

Ainsi sont créées de nombreuses percées hygiénistes à l'image de ce qui se fait dans le même temps sur Paris. Les percées de Montpellier sont les suivantes :
- rue Impériale depuis la promenade du Peyrou jusqu'à l'Hôtel de Ganges (actuelle préfecture2) ;
- rue de la Loge ;
- rue de Maguelone depuis la Comédie jusqu'à la gare de Saint-Roch3 ;
- rue de la République depuis la Gare de Saint-Roch jusqu'aux Halles Laissac4 (actuel Marché Rond5).

Cet immeuble fut ainsi créé en 1879 dans le cadre de la percée de la rue Impériale devenue depuis rue Foch. Nous remarquerons que cet immeuble fut construit avec des combles habillés d'ardoise et de zinc. Ces dispositions architecturales se sont révélées être par la suite une erreur dans une région ou il fait si chaud l'été, nécessitant un toit plus épais. Les immeubles haussmanniens construits par la suite à Montpellier développent ainsi une particularité dans l'aménagement de leur combles6.



Notes et références

  1. Pour plus d'informations sur Jules Pagézy consulter la page Wikipédia dédiée.
  2. Voir à ce sujet sa fiche descriptive sur PSS.
  3. La fiche descriptive de la Gare de Montpellier est aussi disponible sur PSS.
  4. Les Anciennes Halles furent détruites en 1962.
  5. Décrit souvent comme une "verrue" ce parking développe seulement 250 places, dans un style moderne.
  6. La Maison Melon est un bon exemple de cet Haussmanisme montpelliérain

photo
1, rue Foch
© tertiaire
photo
1, rue Foch
© tertiaire
photo
1, rue Foch
© tertiaire
photo
1, rue Foch
© Chrispic

Pied de page du site

Copyright © 2006-2021 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact