En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : MeauxImmeuble : La Ville Ra…

La Ville Radieuse

Identifiant PSS #22648
Nom La Ville Radieuse
Noms alternatifs Cité Radieuse, Unité d'habitation, ZUP de Beauval
Quartier Beauval
Adresse(s)
  • Zone d'Urbanisation Prioritaire de Beauval
Statut

Annulé

Livraison prévisionnelle 1954
Fonction(s) Logements, Éducation, Commerces et activités, Autre

Données techniques

Hauteur totale estimée

≈70,00 m

Surface du terrain 300 000 m²

À propos de cette fiche

Ajoutée par Chéricutz le 23/12/2009
Dernière mise à jour par micou le 29/05/2010
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Société d'HLM Orly-Parc

A l'exception notable des recherches prospectives qu'il mena pour le Plan Voisin (1), la Ville Radieuse est sans doute le plus important projet d'urbanisme entrepris par Le Corbusier en France ; 10 500 habitants y étaient attendus.

Commencées en 1954, les études pour la réalisation de 2000 logements dans la banlieue de Meaux sont lancées à l'initiative du maître et font suite à l'appel de l'Abbé Pierre réclamant une prise de conscience de la crise du logement qui ronge la France de l'Après-Guerre. Sous l'impulsion du maire radical-socialiste Paul Barennes, le conseil municipal charge la Société d'HLM Orly-Parc de la maîtrise d'ouvrage et apporte 25 à 30 hectares de terrain pour la réalisation du projet qui s'engage (2).


Une première proposition est présentée vers 1956 : elle prévoit la réalisation de 5 unités d'habitations (3) et de 2 tours cylindriques destinées à recevoir des logements pour célibataires - une nouveauté chez Le Corbusier qu'il reproduira par la suite à Strasbourg. Comme toujours les bâtiments sont d'usages mixtes : outre les traditionnelles rues commerçantes en cœur d'immeuble associées aux écoles maternelles et gymnases implantés sur le solarium, on y retrouve notamment des hôtels, des restaurants, des équipements publics et un cinéma. Dans la lignée de ses réflexions sur la Cité Linéaire Industrielle, le projet prévoit également la construction d'une Usine Verte (4) implantée de l'autre côté de la Route Nationale 3 et directement reliée à la Ville Radieuse ; c'est dans cette optique que la Régie Renault sera approchée.

Mais la bureaucratie du Ministère de la Reconstruction et du Logement (MRL) rattrape le projet. Déjà en délicatesse avec les ingénieurs des Ponts et Chaussées au sujet de l'unité d'habitation de Marseille - pour laquelle l'État lui reproche une inflation des coûts de la construction - Le Corbusier se trouve confronté dès 1957 à des interlocuteurs qui, au plus haut niveau hiérarchique, sont de plus en plus structurés et de moins en moins enclins à écouter ses arguties. Il faut dire que la France est devenue en quelques années un immense chantier : le pays est passé de la reconstruction artisanale à une véritable démarche d'industrialisation du secteur du logement d'où sortiront les grands groupes de BTP d'échelle internationale que nous connaissons encore actuellement.

Un deuxième projet (5), plus ample (15 unités d'habitations et 4 tours) est présenté au début de l'année 1958. Une nouvelle fois c'est le manque de maîtrise des coûts de production des logements qui fait l'objet des plus vives critiques, même si des cellules métalliques préfabriquées (surnommées les "casiers à bouteilles") ont remplacé le béton banché. La même année Marcel Lods est nommé urbaniste en chef du plan d'aménagement de la Seine-et-Marne et se retrouve supérieur direct du Corbusier qui, de guerre lasse, finit par abandonner le projet à l'été 1960.


La ZUP de Beauval (6) sera finalement confiée directement à Lods. Ce dernier s'inspirera des unités d'habitations pour les tripodes qui caractérisent le Grand Ensemble finalement réalisé. Par ailleurs une partie des logements seront construits sous la direction de Jean Ginsberg de l'autre côté du Canal de l'Ourcq dans le quartier de la Pierre Collinet (7).




______

(1) Voir la fiche du Plan Voisin sur PSS.

(2) Pour plus d'informations, lire le très complet article de Wikipédia.

(3) Également appelées Cités Radieuses, 4 unités d'habitations furent réalisées un peu partout en France. A découvrir sur PSS.

(4) L'Usine Verte sur PSS.

(5) Une photo de la maquette est visible sur le site de la Fondation Le Corbusier.

(6) La ZUP de Beauval sur PSS.

(7) La Pierre Collinet sur PSS.


Pied de page du site

Copyright © 2006-2022 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact