En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Tour hertzienne TDF de Romainville5

© Sinha
Identifiant PSS #223
Nom Tour hertzienne TDF de Romainville
Noms alternatifs Tour des Lilas, Tour hertzienne TDF du Fort de Romainville
Quartier Le Fort/L'Avenir
Adresse(s)
  • Fort de Romainville
Statut

Construit

Construction 1984
Fonction(s) Communications
Style architectural Postmodernisme

Données techniques

Niveaux R+3
Hauteur totale

143,00 m

Hauteur du toit estimée

≈123,00 m

À propos de cette fiche

Ajoutée par Phil le 28/04/2007
Dernière mise à jour par Nekobasu le 07/06/2017
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Télédiffusion de France (TDF)

La tour hertzienne TDF du Fort de Romainville (ou Tour TDF de Romainville) est le point de repère principal de la ville des Lilas ainsi qu'un des nombreux points de repère du département de la Seine-Saint-Denis. Elle domine la commune ainsi que la colline de Belleville du haut de ses 143 m. Elle est également appelée la Tour des Lilas par rapport au fait que malgré sa situation dans le fort de Romainville, elle fait partie en réalité du territoire des Lilas tout comme ce dernier1.

Sa construction, d'après les plans de l'architecte Claude Vasconi, ainsi que l'installation de ses équipements a duré plusieurs années. Lorsqu'elle a été construite dans les années 1980, la tour TDF du Fort de Romainville fut appelée à remplacer celle des Buttes-Chaumont, devenue trop peu puissante suite à la multiplication des stations de radio et des chaînes de télévision qui s'est opérée à cette époque-là.

Si l'emplacement du fort de Romainville a été choisi pour cette tour de relais hertzien, c'est par rapport à la sécurité qu'il offre, mais surtout à son altitude.

Le fût, de 10 mètres de diamètre, a d'abord été coulé de manière continue, avec un coffrage glissant. Par la suite, chaque étage constitué d'une plate-forme de plus de 2 000 tonnes de béton a été coulé au sol avant d'être hissé sur la colonne centrale grâce à des vérins prenant appui sur 48 rails verticaux. La plate-forme supérieure est située à une hauteur de 97,95 m. C'est durant l'hiver 1982 que son élévation s'est opérée.

En raison de la nature du sol, les fondations ont nécessité de la même quantité de béton que la structure dans son ensemble.

La construction de la tour s'est achevée en 1984.

Le site du fort de Romainville fut mis en exploitation le 1er juillet 1986, soit deux ans après la fin de la construction du cantilever vertical2.

À l'heure actuelle, TDF, qui gère la tour hertzienne du fort de Romainville, est le leader européen en matière de radiodiffusion, de télédiffusion et de télécommunications, mais aussi dans les services d'information multimédia pour les transports (notamment les autobus de la RATP) et dans la diffusion par Internet.

C'est un site hertzien, mais également un centre d'aiguillage et de traitement des signaux audiovisuels, un centre informatique en connexion avec les réseaux de diffusion ainsi que le cœur de l'exploitation de TDF.

Avec la présence de la tour TDF, le fort de Romainville a été inscrit sur le répertoire national des points sensibles comme "P.S. de catégorie 1", placé sous la tutelle du Premier Ministre3.



Notes et références

  1. Voir la fiche du fort de Romainville sur PSS.
  2. Pour plus d'informations, consulter l'article sur la tour dans ce document de l'Atlas du Patrimoine de la Seine-Saint-Denis : Contribution au diagnostic du patrimoine de la commune des Lilas (PDF).
  3. Pour plus d'informations, consulter la fiche sur la tour TDF publiée dans l'Atlas du Patrimoine de la Seine-Saint-Denis.

photo
Tour TDF
© Sinha
photo
Tour TDF
© Sinha
photo
Tour TDF
© Sinha
photo
Tour TDF
© Sinha

Pied de page du site

Copyright © 2006-2021 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact