En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
Des modifications proposées sur cette fiche n'ont pas encore été validées.

Reconversion de la Gare du Sud

Identifiant PSS #27583
Nom Reconversion de la Gare du Sud
Quartier Vernier
Adresse(s)
  • avenue Malausséna
  • rue Binet
Statut

Construit

Construction 2019
Fonction(s) Logements, Commerces et activités, Culture, Parking public
Style architectural Architecture contemporaine

Données techniques

Niveaux R+7
Hauteur du toit

24,97 m

SHON 25 619 m²
SHOB 44 097 m²
Surface du terrain 14 837 m²

Liens associés

À propos de cette fiche

Ajoutée par monmix le 01/07/2010
Dernière mise à jour par monmix le 20/01/2019
Modifications en cours par ZeusUpsistos
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Icade
  • SCCV Nice Gare du Sud

Le projet de reconversion de la Gare du Sud1, conçu par l'agence Reichen & Robert et approuvé par la Ville de Nice le 17 juin 2010 à l'issue d'un dialogue compétitif2, prévoit :

- la reconstruction à l'identique de la halle métallique de l'ancienne gare (inscrite MH en 2005 puis démontée pièce par pièce vers 2007 en raison de sa vétusté) pour en faire un marché couvert ;
- la réhabilitation de l'ancien bâtiment voyageurs pour y créer une bibliothèque (sous maîtrise d'ouvrage de la Ville de Nice) ;
- la construction d'un multiplexe de 9 salles de cinéma (1 870 fauteuils) positionné à l'arrière de l'ancien Hôtel Riviera3 mais aussi dans la partie basse du bâtiment ;
- la création de logements sociaux dans les étages supérieurs de l'hôtel Riviera ;
- la construction de trois immeubles de logements (un en R+5 et deux en R+7) à l'arrière de l'ancienne gare, le long de la rue Binet, totalisant 71 logements en accession libre et 144 logements étudiants ;
- des commerces et restaurants, situés au rez-de-chaussée des immeubles neufs ;
- une salle de sports et une salle des associations ;
- la construction d'un parking souterrain de trois niveaux sous l'ensemble logements/multiplexe proposant 754 places de stationnement, dont environ 150 réservés aux maraîchers ;
- l'aménagement des espaces publics autour de la halle, avec notamment la création de deux axes piétonniers de part et d'autre de l'immeuble central de logements, assurant la liaison entre la rue Binet et l'avenue Malausséna4.

À noter que le projet, initialement mené par ING Real Estate Development France, a été repris par la suite par le promoteur Icade (ING REDF ayant cessé son activité en France). Il s'agit d'un projet en PPP - Partenariat Public-Privé.


La bibliothèque municipale a été réalisée indépendamment du PPP, sous maîtrise d'ouvrage directe de la Ville de Nice. Elle fut aménagée dans l'ancien bâtiment voyageurs de la gare par les agences Roubert-Ravaux-Clément et Biancheri, et a ouvert ses portes le 16 janvier 2014 sous le nom de « Bibliothèque Raoul Mille ».

Le reste de ce vaste projet urbain a été bloqué par un recours introduit devant le tribunal administratif en novembre 2010 par André Chauvet, un élu proche de l'ex-maire Jacques Peyrat. Ce dernier a en effet attaqué une délibération du conseil municipal entérinant la vente à l'euro symbolique du terrain pour compenser le surcoût du projet pour l'aménageur, causé notamment par la nécessité de dépolluer les sols. Mi-2011, l'élu rejoint l'équipe municipale et abandonne de fait les poursuites qu'il avait engagées5. Mais un recours similaire est à nouveau déposé en décembre 2011 par le dernier élu de l'époque proche de l'ancien maire, Jean-Claude Mari, à l'encontre d'une délibération là aussi similaire datant du mois d'octobre. Après le rejet de ce recours par le tribunal administratif en mars 2013, le requérant a interjeté appel.

Le 29 septembre 2014, alors que la procédure judiciaire s'éternise et compte tenu de la date de validité du permis de construire d'Icade au 6 décembre suivant, la Ville de Nice annonce renoncer au PPP et relancer le projet sous une toute autre forme, sous maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre directe de la municipalité : remontage de la halle métallique, aménagement d'un vaste jardin public au-dessus d'un parking souterrain légèrement moins capacitaire, et projection d'un parking-silo sur la Binet en seconde phase6.


Mais une fois n'est pas coutume à Nice7, on assiste mi-novembre 2014 à un nouveau rebondissement : M. Mari abandonne son recours, et le projet d'Icade que l'on pensait définitivement annulé revient sur le devant de la scène, car plus aucune procédure judiciaire ne s'oppose désormais à son lancement8 !

Des travaux préparatoires ont commencé dès la fin du mois de novembre, afin d'éviter l'expiration du délai de validité du permis de construire. La livraison du parking souterrain et de la halle métallique restaurée est annoncée pour février 2017, tandis que les logements et le multiplexe devraient être achevés l'année suivante.



Détail des surfaces

- Logements : 11 235 m²
- Halle du marché couvert : 1 677 m²
- Multiplexe : 5 935 m²
- Salle de sports : 1 350 m²
- Salle des associations : 460 m²
- Commerces et restaurants : 4 970 m² (dont l'extension de l'Intermarché existant pour 1 900 m² HON)
- Parking souterrain : 20 140 m²
- Espaces publics : environ 10 700 m²



Dates clés

- Choix du lauréat : 17 juin 2010
- Dépôt du PC de la médiathèque : 3 février 2011
- Dépôt du PC des immeubles de logements + commerces et cinémas : 17 février 2011
- Délivrance du PC des logements, commerces et multiplexe : 9 septembre 2011
- Prorogation d'un an de la validité du PC précédent : 13 juillet 2012
- Démarrage des travaux préparatoires : fin novembre 2014



Notes et références

  1. Voir la fiche du bâtiment d'origine sur PSS.
  2. Les quatre équipes sélectionnées pour la phase finale du dialogue compétitif étaient :
    - ING Real Estate avec Reichen et Robert architectes (projet retenu)
    - CIRMAD avec Rudy Riccioti et Jean-Paul Gomis (BET : Sudéquip)
    - EIFFAGE avec SCAU et In Situ (BET : Coplan / CapTerre)
    - VINCI / ICADE + Côte d’Azur Habitat avec Valode et Pistre et André Biancheri.

  3. Voir la fiche de l'ancien hôtel Riviera sur PSS.
  4. Voir la vidéo de présentation du projet.
  5. Voir l'article publié par Nice-Matin : Gare du Sud : encore un recours sur les rails (09/12/2011).
  6. Pour plus de détails sur ce projet alternatif, consulter notamment les articles de presse suivants :
    - Nice : La gare du Sud va poursuivre sa mue, 20 Minutes, 30/09/2014
    - Remise sur les rails de la gare du Sud à Nice, Nice-Matin, 01/10/2014
  7. Parmi les projets urbains niçois à l'histoire mouvementée, on peut notamment citer le terrain Sulzer, sur le quai des États-Unis !
  8. Voir à ce sujet l'article de Metro : Coup de théâtre : le projet de la gare du Sud ressurgit (17/11/2014).

Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact