En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Bibliothèque et lectures à propos

#51 19-11-2008 08:49:00

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Nouvelles frontières de l'architecture

http://img528.imageshack.us/img528/6766/aaaaadf5.jpg

Les Émirats arabes unis occupent une petite partie de la péninsule d'Arabie, et la culture islamique y cohabite avec un programme radical de moder - nisation. Le résultat au niveau architectural est la multiplication des bâtiments aux lignes futuristes époustouflantes : depuis les gratte-ciel à la structure aérienne et audacieuse aux édifices publics qui utilisent des solutions architecturales très originales. Cet ouvrage est une invitation à la découverte des chefs-d'oeuvre en verre et acier qui font des Émirats arabes unis le creuset de l'architecture moderne.
Auteur : Laura Deglio

Non, je ne l'ai pas encore lu... D1

P.S. "Paris et le désert français", je ne l'ai jamais lu encore, est-il intéressant?

Dernière modification par archimonde (19-11-2008 08:52:02)

Hors ligne

 

#52 19-11-2008 22:19:25

tertiaire
Real Esthète
Lieu: Paris XI
Date d'inscription: 06-04-2008
Messages: 1906
Immeubles: 8304
Photos: 541

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Merci pour ce topic fort captivant pour les amoureux de la lecture. J'en profite pour vous faire part du livre qui trône sur mon chevet actuellement. Le lieu de l'action est partagé entre le haut d'une des défuntes Twin Towers et la Tour Montparnasse. Donc il plaira certainement aux gens qui frequentent ce forum.

Son auteur le présente ainsi : « Le seul moyen de savoir ce qui s’est passé dans le restaurant situé au 107e étage de la Tour Nord du World Trade Center, le 11 septembre 2001, entre 8 h 30 et 10 h 29, c’est de l’inventer. »

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/c/cf/Windows_on_the_world_window_seats.jpg/300px-Windows_on_the_world_window_seats.jpg
Image de l'ancien restaurant

Il s'agit Windows on the World de Frédéric Beigbeder, aux éditions Grasset. Je viens à peine de le commencer et déjà, je suis impatient de me replonger dedans.


Pourquoi ne pas ajouter votre immeuble préféré ?
Bonne question. En ajoutant un immeuble vous contribuez au développement du site. Un immeuble que vous aimez mais que vous ne trouvez pas sur le site par exemple. Ajouter un immeuble dans PSS ne prend pas plus de 20 secondes !!!
Laissez vous guider, les modérateurs vous aideront : Ajouter un immeuble

Hors ligne

 

#53 20-11-2008 10:17:04

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Moi j'ai deux petit livres de chevet, très différents (quoique) qui se lise très bien et qui changent beaucoup la perception du paysage urbain, à savoir le très savant ET très sensible L'image de la Cité, de K. Lynch, et mon chouchou,Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, de G. Perec. A vos lampes de poches sous la couette  A7 :

http://www.eyrolles.com/Scan/MaxiScan/9782100037162.jpg?xd=168682dcd07ed2871aa57bd3d42b285b

L'image de la Cité, Kevin Lynch
Paris, Dunod, 1969, 222 p. ; Traduction de The image of the city, Cambridge, M.I.T. Press, 1960

> Présentation par l'éditeur

L'apparence visuelle d'une ville n'est pas forcément perçue de la même façon par tous ceux qui y vivent l'abordent ou la traversent : l'image mentale qu'il s'en font peut-être forgée par des sentiments ou des besoins pratiques différents : besoin de se repérer, impératifs esthétiques, désir d'appartenace à un milieu, etc.

Y a-t-il précisement, entre les différentes images que l'homme se fait de sa cité, un fond commun d'éléments et de relations dont l'urbanisme puisse se servir pour modeler ou remodeler un "personnage urbain" plus satisfaisant ?

En s'appuyant sur l'étude de trois cités américaines (Boston Jersey City et Los Angeles), Kevin Lynch recherche les critères de la qualité visuelle d'une cité : structure, identité, signification. Il dégage les éléments composants de cette image et les possibilités d'en jouer pour l'améliorer.

Comparable en importance au célèbre Art de bâtir les villes de Camillo Sitte, ce livre propose de nouveaux principes de composition urbaine et ouvre ainsi à l'urbaniste, à l'architecte et au sociologue des voies de recherche extrêmement fructueuses. Vivant et direct, stimulant l'imagination et acuité de la perception, il s'adresse aux étudiants et finalement à tous les citadins soucieux de vivre "éveillés" dans le cadre de leur vie quotidienne.

> Au sommaire

    * L'image de l'environnement (lisibilité, bâtir l'image, structure et identité, imagibilité)
    * Trois villes (Boston, Jersey City, Los Angeles)
    * L'image de la ville et ses éléments (voies, limites, quartiers, points de repère,...)
    * La forme de la ville.
    * Une nouvelle échelle

http://www.christianbourgois-editeur.com/images/couv/978-2-267-01959-9g.jpg

Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, Georges Perec
Paris, Christian Bourgeois éditeur, écrit en 1974.

Extrait : 
"Il y a beaucoup de choses place Saint-Sulpice, par exemple : une  mairie , un  hôtel des finances , un  commissariat de police  , trois cafés dont un fait tabac, un cinéma, une  église  à laquelle ont travaillé  Le Vau  ,  Gittard  ,  Oppenord  ,  Servandoni  et   Chalgrin  et qui est dédiée à un aumônier de  Clotaire Il  qui fut évêque de  Bourges de 624 à 644 et que l'on fête le 17 janvier, un  éditeur  , une entreprise de pompes funèbres, une agence de voyages, un arrêt d' autobus  , un tailleur, un  hôtel , une fontaine que décorent les statues des quatre grands orateurs chrétiens  (  Bossuet  ,  Fénelon  ,  Fléchier  et   Massillon  ) , un  kiosque  à journaux, un  marchand d'objets de piété , un parking, un institut de beauté, et  bien d'autres choses encore.

    Un grand nombre, sinon la plupart, de ces choses ont été décrites inventoriées, photographiées, racontées ou recensées. Mon propos dans les pages qui suivent a plutôt été de décrire le reste : ce que l'on ne note généralement pas, ce qui ne se remarque pas, ce qui n'a pas d'importance : ce qui se passe quand il ne se passe rien, sinon du temps, des gens, des voitures et des nuages .

     

    1
    La date : 18 octobre 1974
    L'heure   10 h. 30
    Le lieu   Tabac Saint-Sulpice

    Le temps : Froid sec.  Ciel gris.  Quelques éclaircies.
     

    Esquisse d'un inventaire de quelques-unes des choses strictement visibles :
    — Des lettres de l'alphabet, des mots « KLM » (sur la pochette d'un promeneur), un « P » majuscule qui signifie « parking » « Hôtel Récamier », « St-Raphaël », « l'épargne à la dérive », « Taxis tête de station », « Rue du Vieux-Colombier », «Brasserie-bar La Fontaine Saint-Sulpice », « P ELF », «Parc SaintSulpice ».
    — Des symboles conventionnels : des flèches , sous le « P » des parkings, l'une légèrement pointée vers le sol, l'autre orientée en direction de la rue Bonaparte (côté Luxembourg ), au moins quatre panneaux de sens interdit (un cinquième en reflet dans une des glaces du café).
    — Des chiffres : 86 (au sommet d'un autobus de la ligne no 86, surmontant l'indication du lieu où il se rend : S aint-Germain-desPrés ) , 1 (plaque du no 1 de la rue du Vieux-Colombier ), 6 (sur la place indiquant que nous nous trouvons dans le 6e arrondissement de Paris).
    — Des slogans fugitifs : « De l' autobus , je regarde Paris »
    — De la terre : du gravier tassé et du sable.
    — De la pierre : la bordure des trottoirs, une fontaine , une église , des maisons...
    — De l'asphalte
    — Des arbres ( feuilles, souvent jaunissants )
    — Un morceau assez grand de ciel (peut-être 1/6e de mon champ visuel)
    — Une nuée de pigeons qui s'abat soudain sur le terre-plein central, entre l'église et la fontaine
    — Des véhicules (leur inventaire reste à faire)
    — Des êtres humains
    — Une espèce de basset
    — Un pain (baguette)
    — Une salade (frisée ?) débordant partiellement d'un cabas
     

    Trajectoires:

    Le 96 va à la gare Montparnasse
    Le 84 va à la porte de Champerret
    Le 70 va Place du Dr Hayem , Maison de
    l'O.R.T.F.
    Le 86 va à Saint-Germain-desPrés

    Exigez le Roquefort Société le vrai dans son ovale vert


    Aucune eau ne jaillit de la fontaine. Des pigeons se sont posés sur le rebord d'une de ses vasques.
    Sur le terre-plein, il y a des bancs, des bancs doubles avec un dosseret unique.  Je peux, de ma place, en compter jusqu'à six. Quatre sont vides. Trois clochards aux gestes classiques (boire du rouge à la bouteille) sur le sixième.


    Le 63 va à la Porte de la Muette

    Le 86 va à Saint-Germain-des-Prés

    Nettoyer c'est bien ne pas salir c'est mieux

    Un car allemand

    Une fourgonnette Brinks

    Le 87 va au Champ-de-Mars

    Le 84 va à la porte de Champerret
     

    Couleurs :

    rouge ( Fiat, robe, St-Raphaël, sens uniques )
    sac bleu
    chaussures vertes
    imperméable vert
    taxi bleu
    deux-chevaux bleue

    Le 70 va à la Place du Dr Hayem , Maison de l'O.R.T.F.
     

    méhari verte


    Le 86 vaà Saint-Germain-desPrés : Yoghourts et desserts

    Exigez le Roquefort Société le vrai dans son ovale vert
     

    La plupart des gens ont au moins une main occupée : ils tiennent un sac, une petite valise, un cabas, une canne, une laisse au bout de laquelle il y a un chien , la main d'un enfant.


    Un camion livre de la bière en tonneaux de métal ( Kanterbraü , la bière de Maître Kanter)

    Le 86 va à Saint-Germain-desPrés

    Le 63 va à la Porte de la Muette

    Un car « Cityrama » à deux étages

    Un camion bleu de marque mercédès

    Un camion brun Printemps Brummell

    Le 84 va à la porte de Champerret

    Le 87 va au Champ-de-Mars

    Le 70 va Place du Dr Hayem , Maison de l'O.R.T.F.

    Le 96 va à la G are Montparnasse

    Darty Réal

    Le 63 va à la Porte de la Muette

    Casimir maître traiteur.  Transports Charpentier.

    Berth France S.A.R.L.

    Le Goff tirage à bière

    Le 96 va à la G are Montparnasse

    Auto-école

    venant de la rue du Vieux-Colombier , un 84 tourne dans la rue Bonaparte (en direction du Luxembourg )


    Walon déménagements

    Fernand Carrascossa déménagements

    Pommes de terre en gros
     

    D'un car de touristes une Japonaise semble me photographier.

    Un vieil homme avec sa demi-baguette, une dame avec un paquet de gâteaux en forme de petite pyramide


    Le 86 va à Saint-Mandé (il ne tourne pas dans la rue Bonaparte , mais il prend la rue du Vieux-Colombier )

    Le 63 va à la Porte de la Muette

    Le 87 va au Champ-de-Mars

    Le 70 va Place du Dr Hayem , Maison de l'O.R.T.F.
     

    Venant de la rue du Vieux-Colombier , un 84 tourne dans la rue Bonaparte (en direction du Luxembourg )


    Un car, vide.

    D'autres Japonais dans un autre car

    Le 86 va à Saint-Germain-desPrés

    Braun reproductions d'art

    Accalmie (lassitude ?)

    Pause."

Dernière modification par Chéricutz (20-11-2008 10:33:29)


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#54 20-11-2008 15:22:45

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Tentative d'épuisement d'un passage de la « Tentative d'épuisement d'un lieu parisien » (ou : les bus de la RATP n'ont pas beaucoup changé en 30 ans) :

Georges Perec a écrit:

Le 86 va à Saint-Mandé (il ne tourne pas dans la rue Bonaparte , mais il prend la rue du Vieux-Colombier )

Le 86 va toujours à Saint-Mandé, mais j'ai du mal à comprendre comment il peut y arriver en prenant la rue du Vieux-Colombier qui est à l'opposé. Dans le système actuel il va à Saint-Germain des Prés, qui est le terminus. Puis il part vers Saint-Mandé sans repasser par la place Saint-Sulpice. Peut-être Perec veut-il dire qu'on peut le prendre pour aller à Saint-Mandé en attendant ensuite à Saint-Germain des Prés (attente qui peut durer plusieurs minutes).

D'autre part, le 86 prend normalement la rue Bonaparte en sortant de Saint-Sulpice. Sa remarque signifie peut-être, par sa tournure, que c'est à titre exceptionnel qu'il a pris ce jour-là la rue du Vieux-Colombier.

Georges Perec a écrit:

Le 63 va à la Porte de la Muette
Le 87 va au Champ-de-Mars

Oui, M. Perec.

Georges Perec a écrit:

Le 70 va Place du Dr Hayem , Maison de l'O.R.T.F.

En effet, sauf que ce n'est plus l'ORTF...

D6

Hors ligne

 

#55 20-11-2008 15:44:52

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Mmm, les lecteurs de Perec sont de plus en plus nombreux, est-ce leur côté nostalgique qui prendrait le dessus?
Perec est-il le seul à se livrer à ce genre de "tentative", bien qu'ils sont moins connus, il existe plusieurs dans le vaste monde du web mais dont Perec reste le "maître" A5 (Bon livre en tout cas B6 )

Pour le livre que j'ai mis plus haut, après une vite lecture, je ne le conseille qu'aux gens qui ne sont pas inscrits sur ce forum parceque tout ce qu'il a comme contenu on peut le trouver sur nos chères pages intitulées ici même Dubaï et Abu-Dhabi. Vu son prix, conseillez les acheteurs de s'inscrire tout simplement sur le forum, ils en sauront plus.  A5

Hors ligne

 

#56 02-01-2009 07:07:59

Chevalier
Modérateur, oufti!
Lieu: Liège
Date d'inscription: 07-07-2006
Messages: 7823
Immeubles: 154
Photos: 198

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Des gratte-ciel dans Bruxelles

THIERRY DEMEY livre un guide passionnant sur les tours bruxelloises. Une somme impressionnante d'infos.

Depuis les 1920, les tours font partie de l'univers bruxellois. Tours de logements d'abord, puis de bureaux, elles continuent de pousser à un rythme soutenu (la tour Premium en bordure du canal, dans le Quartier-Nord).

Elles ne laissent généralement pas indifférent : elles ont leurs adorateurs et des détracteurs (bien plus nombreux). [...]

http://img234.imageshack.us/img234/9707/grattecielrs2.jpg

http://www.badeaux.be/

Hors ligne

 

Publicité

#57 02-01-2009 10:30:34

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20315
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Bibliothèque et lectures à propos

'faudra que je le trouve, celui-là !  A5


PSS a besoin de vous pour assurer son existence et son développement futur
--> https://fr.tipeee.com/pss-archi

Hors ligne

 

#58 03-01-2009 20:38:24

Stratocumulus
Tour EDF
Lieu: Lorraine Nancy/Metz
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 543

Re: Bibliothèque et lectures à propos

On m'a offert le livre "Géants urbains" pour Noël.

Il présente quelques gratte-ciels majeurs du monde entier. La France est peu représentée avec seulement la tour Edf de la Défense...mais pour chaque tour, on a les dates de construction, la taille, les architectes et les particularités de l'édifice...
Le choix des tours peut-être discutable car certaines selon moi ne devraient pas figurer dans cet ouvrage et d'autres si...

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/5/2/9788861121256.jpg


« La Corrida, ni un art, ni une culture, mais la torture d’une victime désignée et des badauds, qui regardent » (Émile Zola)

Hors ligne

 

#59 08-01-2009 16:15:59

Garbougnat
Mod et nature
Lieu: on the road again
Date d'inscription: 10-10-2006
Messages: 7878
Immeubles: 687
Photos: 1854

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Je me permet de vous recommander un petit livre bien documenté sur l'habitat social dans la Loire du XIXe siècle à nos jours : HLM et patrimoine, l’héritage de l’habitat social dans la Loire.

Dernière modification par Garagnat (08-01-2009 16:18:36)


http://fourina.free.fr/PSS/bann_sem2.png

PSS a besoin de vous pour assurer son existence et son développement futur
--> https://fr.tipeee.com/pss-archi

Hors ligne

 

#60 13-01-2009 17:10:07

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Bibliothèque et lectures à propos

http://img166.imageshack.us/img166/6148/aaatr7.jpg

Heureusement les expositions universelles ont existé sinon Paris serait sans "monuments"  A5

Hors ligne

 

#61 19-01-2009 16:07:50

thoju75
Tour EDF
Date d'inscription: 14-03-2006
Messages: 474

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Je viens de découvrir une librairie à Paris;  la Librairie "Eyrolles", située Boulevard saint Germain (5e).
Une vraie mine d'or pour les fans de BTP et construction, mais il y a aussi de nombreux ouvrages sur l'architecture et l'urbanisme.

Voici le lien; http://www.eyrolles.com/BTP/

Je me suis offert celui ci
http://www.eyrolles.com/Scan/MaxiScan/9782080112699.jpg

Hors ligne

 

#62 02-02-2009 10:47:26

archimonde
Tour Eiffel
Date d'inscription: 22-09-2006
Messages: 4258

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Ce livre ne parle pas de Gratte-ciel ni de tours,, malgré tout, il reste toujours d'actualité...

http://img510.imageshack.us/img510/332/aaavillesinvisiblesnv1.jpg

Edit:
Vous trouverez un extrait et une critique sur la page suivante:
http://pagesperso-orange.fr/calounet/re … villes.htm

Dernière modification par archimonde (02-02-2009 10:53:06)

Hors ligne

 

#63 02-02-2009 20:18:10

plut
Grande Arche
Date d'inscription: 08-06-2007
Messages: 366

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Sans doute l'un des meilleurs livres sur la ville... en tout cas un des rares à méler réflexion et poésie.

Dernière modification par plut (02-02-2009 23:20:55)

Hors ligne

 

#64 25-05-2009 10:10:09

PerfectShoot
Tour Phare
Date d'inscription: 08-10-2006
Messages: 5032
Immeubles: 2461
Photos: 1309

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Je viens de lire un lire très intéressant qui traite de l'histoire de l'urbanisation des villes européennes. L'auteur, Steen Eiler Rasmussen, y parle des "villes temples", des "villes coloniales", de grandes perspectives, de classicisme, de néo-classicisme, des grands boulevards parisiens, de l'histoire de la spéculation immobilière.....

Bref un livre très complet dans un langage très accessible  B6 

Villes et architectures :

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/9782863646465.jpg


Retrouvez mes photos de Tokyo, Kyoto, Osaka, Seoul, Hong-Kong, Singapour, Macau, Canton et bien d'autres villes asiatiques sur mon blog : http://objectif.seoul.over-blog.com/#

Bonne visite !

Hors ligne

 

#65 30-07-2009 10:26:48

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Une très bonne revue qui vaut le détour : Le Visiteur, traitant d'architecture, d'urbanisme et de paysage, sous langle de l'analyse critique et de la revue situant le débat au niveau plus philosophique et conceptuelle que de l'actualité, des techniques et de l'aspect.


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#66 30-07-2009 13:57:47

Diagonal
Exclu
Date d'inscription: 15-12-2006
Messages: 2979

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Chéricutz a écrit:

Une très bonne revue qui vaut le détour : Le Visiteur, traitant d'architecture, d'urbanisme et de paysage, sous langle de l'analyse critique et de la revue situant le débat au niveau plus philosophique et conceptuelle que de l'actualité, des techniques et de l'aspect.

La revue de la SFA s'était interrompue, elle a été reprise en 2007 :


http://www.montpellier.archi.fr/datas/f … siteur.doc


J'ai posté ici un PDF extrait d'un numero ancien sur l'histoire de la Tour Croulebarbe Paris XIII


http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 86#p259586
http://www.jeanlsarf.com/tour_croulebar … ur-392.pdf

Sinon, je vous recommande les articles de Béatrice Jullien en particulier sur Soane publié avant la grande expo à Paris dont elle a été l'architecte scénographe ...

http://www.soane.org/

Hors ligne

 

#67 28-09-2009 09:37:47

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

A lire, l'excellent livre publié par l'École d'Architecture de Toulouse en collaboration avec le CAUE "Toulouse 1920-1940 : la ville et ses architectes" éditions Ombres, 1991.

Très documenté, il propose outre un panorama complet de l'urbanisme toulousain de l'entre-deux-guerre, de nombreuses descriptions d'opérations, une riche iconographie ainsi que des biographies d'architectes de cette période.


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#68 03-11-2009 09:49:07

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Dans le même ordre d'idées, le CAUE 31 (direction Jean-Louis Marfaing) vient de publier "Toulouse 45-75 : la ville mise à jour", éditons Loubatières, 2009.

Construit sur le même principe que le bouquin précédemment cité, il retrace l'histoire de l'urbanisme, de l'architecture et des architectes au cours des Trente Glorieuses. Un ouvrage magistral, pendant de l'exposition qui s'est tenue au Palais des Arts de Toulouse l'été dernier et reprise en ce moment même par le Centre Méridional de l'Architecture et de la Ville (CMAV), mais en nettement plus fouillé. Une somme ! Ne vous étonnez pas donc si je vous abreuve d'infos nouvelles dans la BDD  E3


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#69 30-03-2010 16:50:05

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Pour ceux qui s'intéresse aux villes sous l'angle de la psycho-sociologie de l'espace - dont j'ai vu nommé dans ce livre les chercheurs d'un excellent et et synthétique néologisme de topologues- je ne peux que recommander un bouquin que je suis en train de lire actuellement :

MEGAPOLIS - les derniers pas du flâneur
Régine Robin, Collection Un ordre d'idées , Éditions Stock, Paris, 2009.


Voici la quatrième de couverture :

"J'habite une mégapole depuis ma naissance et depuis ma naissance la ville m'habite; depuis ma naissance la ville me dévore et je dévore la ville. Pour moi, elle n'est pas un objet mais une pratique, un mode d'être, un rythme, une respiration ,une peau, une poétique." Régine Robin nous fait ici partager son amour des grandes villes, ces cités monstres, mutantes, aux contours indécis. Infatigable et passionnée, elles les parcourt, s'y attarde, s'y égare parfois. Dans ses déambulations, tout la fascine, l'authentique et le toc, les néons ou la lumière d'un couchant, le monumental comme l'atmosphère d'un coin de rue, la mélancolie d'un quartier déglingué et les rubans enchevêtrés des échangeurs routiers. Nouvelle flâneuse de la postmodernité, elle nous entraîne ainsi de Tokyo  à New York en passant par Londres, Los Angeles et Buenos Aires, dans des périples improbables et des circuits insolites. A Londres,  la surprise est au bout de chaque ligne de métro, à Los Angeles, Harry Bosch, l'inspecteur de police des romans de Michael Connelly est un guide imprévu, à Buenos Aires, la réalité rejoint la fiction des films de gangsters lors d'une tentative d'enlèvement à main armée,à Tokyo, le virtuel se confond avec le réel, dessinant un paysage fantastique. Car ces balades urbaines sont aussi des voyages entre imaginaire, littérature et cinéma. je suis un travelling permanent, affirme celle qui arpente inlassablement les mégapoles de notre temps. Régine Robin est née à Paris en 1939, est une écrivaine, historienne, traductrice et sociologue québécoise d'origine française. Diplômée de la Sorbonne en géographie (1962) et en histoire (1963).

Bonne lecture  C10


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#70 16-07-2010 14:44:52

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Ce livre a l'avantage d'être téléchargeable gratuitement (j'ai réussi avec Internet Explorer, pas avec Firefox) :
L'abc de l'urbanisme, par l'Institut d'urbanisme de Paris. 175 pages avec une quarantaine de thèmes :
http://img94.imageshack.us/img94/6078/sommaireo.png

Hors ligne

 

#71 16-07-2010 14:51:24

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Belle trouvaille Thierry  C10


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#72 16-07-2010 19:36:46

Piéton
Modérateur
Lieu: Noisy-le-Grand (93)
Date d'inscription: 16-12-2005
Messages: 7361
Immeubles: 684
Photos: 1250
Site web

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Une nouveauté

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782884741859.jpg

Louis Arretche
   
Amouroux, Dominique
Infolio , Gollion (Suisse)
collection Carnets d'architectes , numéro 6
Parution :  mars 2010

Résumé

Cette monographie présente les oeuvres de L. Arretche, de la passerelle des Arts à Paris à l'usine marémotrice de la Rance à l'église Sainte-Jeanne d'Arc à Rouen. Elle permet de découvrir un architecte prolixe, impliqué dans de nombreux chantiers de la seconde moitié du XXe siècle.

Quatrième de couverture

Saint-Malo, le quartier du Marais et la passerelle des Arts à Paris, l'usine marémotrice de la Rance et l'église Sainte-Jeanne d'Arc, à Rouen, ont un point commun : une seule et même signature, celle de Louis Arretche (1905-1991).

Premier ouvrage jamais publié sur son oeuvre, cette monographie convie à la découverte d'un architecte prolixe, impliqué dans tous les grands chantiers de la seconde moitié du XXe siècle : la reconstruction, la rénovation et l'extension des villes, l'édification de campus et d'infrastructures électroniques, la société des loisirs, le renforcement des équipements urbains...

C'est depuis Paris, où il enseignait, qu'il a fait rayonner pleinement son influence en tant qu'architecte et urbaniste sur de nombreuses régions dont la Bretagne.

Fiche technique

    * Famille : Beaux arts
    * Sous famille : Architecture, musique, cinéma, danse ...
    * Sous sous famille : Architecture

    * Reliure : Broché
    * Page : 192 p
    * Format : 21 x 17 cm
    * Poids : 538.00 g
    * ISBN : 978-2-88474-185-9
    * EAN13 : 9782884741859

Hors ligne

 

#73 24-11-2010 14:43:03

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

L’urbanisation du monde
Manière de voir n°114 (décembre 2010 / janvier 2011)
Numéro coordonné par Mona Chollet


"C’est un constat étonnant : l’expérience la plus immédiate de chacun, la façon dont sont agencés les rues et les bâtiments dans lesquels se déroulent nos vies, restent largement impensées. Les médias généralistes ne relaient que très peu les débats sur l’urbanisme, dont les termes et les enjeux demeurent l’affaire des spécialistes. Depuis que, au XIXe siècle, s’est amorcé le grand exode vers les villes, la pensée humaine n’a pas suivi : elle a conservé ses racines et son cadre de référence terriens.

Cela n’empêche pas que les réflexions stimulantes soient légion. Remettre en cause des évidences, comme la propriété privée du sol ; tenter de saisir l’alchimie qui fait qu’un aménagement urbain « prend », et que ses habitants ou ses usagers se l’approprient — ou pas ; souligner la surdité technocratique qui caractérise trop souvent les professionnels du secteur : autant de tâches auxquelles s’attellent architectes, géographes, sociologues et philosophes.

[...]"


http://images4.hiboox.com/images/4710/8cc7d87f74aca70d11cfdbb4e4728812.png
© 2010 - Le Monde diplomatique

Sommaire :

I. L'ère des mégapoles

- La propriété du sol, une aberration (Max Querrien).
- Des cités-Etats à la ville globale (Philip S.Golub).
- Qu’est-ce qu’une ville ? (Agnès Pitrou).
- A Vientiane, « touk-touk », Beerlao et aérobic (Olivier Leduc Stein et Xavier Monthéard).
- Métamorphoses planétaires (Henri Lefebvre).
- Jours tranquilles à Tlemcen la dévote (Jean-Pierre Séréni)
- L’architecte, l’urbaniste et le citoyen (Thierry Paquot).
- La civilisation urbaine remodelée par la flexibilité (Richard Sennett).

II. La relégation des pauvres
- Au bonheur des riches (François Ruffin).
- Quelques années plus tard… (François Ruffin).
- Au Cap, la longue attente des townships (Philippe Rivière).
- Logement social à la parisienne (Anne Clerval).
- A Bruxelles, chacun dans son quartier (Olivier Bailly, Madeleine Guyot, Almos Mihaly et Ahmed Ouamara)
- Detroit, la ville qui rétrécit (Allan Popelard et Paul Vannier).
- L’invention des « quartiers sensibles » (Sylvie Tissot).
- Le squat, un lieu de résistance (Florence Bouillon).
- La conquête inachevée du droit au logement (Roger-Henri Guerrand).

III. Le retour de la biophère
- Plus haute sera la prochaine tour (Thierry Paquot)
- Retrouver le rapport à l’espace (Paul Virilio).
- A Moscou, six mois après (Christian de Brie).
- Le tabou des excréments, péril sanitaire et social (Maggie Black).
- En 1858, la Grande Puanteur de Londres (Maggie Black).
- Détruire la nature par amour de la nature (Augustin Berque).
- Aux origines d’un idéal (Augustin Berque).
- Caracas 1975, du paradis à l’enfer (Juan Liscano).
- Masdar, perle écologique du Golfe (Akram Belkaïd)

[...]


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#74 16-12-2010 12:31:26

Chéricutz
Mode Erratum
Lieu: Chx > Tlse > Gre
Date d'inscription: 18-12-2007
Messages: 6815
Immeubles: 4152
Photos: 2123

Re: Bibliothèque et lectures à propos

En cours de lecture. Me rappelle les bonnes heures d'analyse urbaine à l'école d'archi. Bon rafraîchissement donc :

Projet urbain
David Mangin , Philippe Panerai
Première édition : 1999 ; revue et augmentée en 2009.
Editeur : Parentheses
Collection : Eupalinos

"Le bâti ou plus largement les formes urbaines incluent des tracés, des découpages, des dispositions matérialisées, construites, inscrites sur le soi qui conditionnent les capacités de développement et de renouvellement des activités sur un territoire.
Inscrites dans une longue durée, ces formes échappent rapidement aux conditions de leur création ; de produits elles deviennent contraintes voire causes. Si dans le passé il semble que l'élaboration de formes susceptibles d'accueillir, voire de favoriser le développement de la vie urbaine ait été de soi, tellement était partagée par les techniciens et les habitants une idée de la ville, la question aujourd'hui ne peut plus être résolue d'une manière quasi naturelle.
Trop de ruptures sont intervenues dans les théories et les pratiques de l'urbanisme et la réflexion doit être reprise à la base. L'enjeu est clair : sommes-nous encore capables de contribuer modestement au développement des villes, c'est-à-dire non seulement d'étendre les territoires urbanisés et d'accroître le nombre de bâtiments mais de continuer à proposer aux habitants un cadre susceptible de s'adapter aux changements de modes de vie et aux modifications économiques ? Cet ouvrage qui s'apparente à un manuel où se mêlent constats et analyses de la réalité et propositions renoue consciemment avec les traités d'urbanisme du début du siècle.
Il traite successivement des découpages, parcellaires et de leur ordonnancement en fonction des types bâtis, situe l'espace de la voie dans ses relations avec les terrains desservis et aborde à plus grande échelle la constitution du tissu et l'étude des grands tracés avant de mener une réflexion sur les activités et leur localisation."


Architecte et urbaniste, bref, citoyen !

Hors ligne

 

#75 23-04-2012 17:38:59

Piéton
Modérateur
Lieu: Noisy-le-Grand (93)
Date d'inscription: 16-12-2005
Messages: 7361
Immeubles: 684
Photos: 1250
Site web

Re: Bibliothèque et lectures à propos

Contre l'Architecture

Franco La Cecla - 2008
Traduit de l’italien par Ida Marsiglio

Contre l’architecture est une charge, souvent très virulente, contre l’esprit dans lequel travaillent actuellement les grands architectes. À travers une multitude d’exemples (New York, Tirana, Barcelone, ou encore les banlieues parisiennes), l’auteur stigmatise les fourvoiements d’une profession qui, selon lui, a épuisé sa fonction. L’architecture, affirme-t-il, est devenue un pur jeu formel, où l’on a perdu de vue le bien public, ce qui est désastreux pour la ville et ses habitants.

La Cecla n’hésite pas à dénoncer l’incompétence et la culture superfielle des « archistars », lesquels rejettent toute responsabilité en se réfugiant derrière la composante prétendument artistique de leur travail.

Érigés en « marques », au même titre que n’importe quelle griffe à la mode, ils sont accusés ici de servir les grandes opérations de marketing de leurs puissants clients et d’avoir perdu – vendu – leurs âmes.

Franco La Cecla insiste sur la nécessité urgente de repenser la ville et les pratiques architecturales afin de protéger ou d’améliorer nos conditions de vie. La crise des banlieues, la détérioration de l’environnement, l’épuisement des ressources, tout laisse à penser que, faute de réaction, les villes deviendront inhabitables.

L’architecture n’a jamais été autant à la mode. Elle suscite la curiosité, l’engouement d’un public toujours plus nombreux. Ce livre, qui entend recentrer le débat sur une question essentielle – l’impact social de l’architecture contemporaine –, nous offre un contrepoint salutaire : la voix discordante d’un anthropologue passionné, qui a pris le parti des populations contre les architectes, contre cette architecture-spectacle vidée de sa mission première.

Petit livre qui se lit vite et bien...

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact