En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

#1 26-07-2006 19:24:12

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

Canfranc, la gare de la belle au bois dormant    (Extraits)

http://www.news.batiweb.com/uploadimage … nc2007.jpg

Perdue au fin fond des Pyrénées, à la frontière franco-espagnole, gît désormais, seul et isolé, l’un des bâtiments les plus impressionnants de l'architecture du début du XXe siècle : la gare de Canfranc. Salvador Dali ne s'était trompé que de quelques kilomètres le jour où il nous annonça que la gare de Perpignan était le chef d’œuvre absolu.
Une folie architecturale endormie de 241 mètres de long au destin aussi beau que court.

(...)

Plus fort qu'Hannibal
Pour dégager les 18 hectares nécessaires à la gare, il fallut détourner le Rio Aragon, déplacer d’énormes quantités de terre et planter des forêts de pins pour se protéger des avalanches. En 1921, les travaux de la gare internationale purent enfin commencer. Ils ne s’achevèrent qu’en janvier 1925, soit rien de moins que 15 ans après les premiers travaux.

(...)

Une jeune gare endormie
Le monument eut malheureusement une vie courte. Quarante-deux ans plus tard, la France prenait prétexte d’un banal accident pour fermer la ligne et assécher la gare. Cette décision tua aussi le village de Canfranc, né du trafic de voyageurs et nourri par l’économie d’une petite centaine de familles de policiers, douaniers, postiers, cheminots mutés là pour quelques années. Mais l’histoire va-t-elle s’arrêter là ? Non pas. Aux dernières nouvelles, on parle de la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc pour 52 millions d’euros. Ce budget est inscrit au plan du conseil régional d’Aquitaine. Ce transport ferroviaire, qui pourrait atteindre en 2015, 12 trains de voyageurs et 28 convois de marchandises, allégerait le trafic de poids lourds en constante augmentation dans la vallée. La gare endormie devrait alors connaître un réveil triomphant. En attendant, pour les rares randonneurs des sommets pyrénéens, la jeune vieille gare de Canfranc surgit encore, aux détours des chemins déserts et boisés, comme un mirage sorti tout droit des sombres forêts de pins.

Rédactrice en chef: Anne IMBERT

http://www.news.batiweb.com/a.asp?ref=06071703


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#2 26-07-2006 19:35:49

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

http://www.cotebasque.com/loisirs/balad … c/#galerie

La gare de Canfranc
La plus grande gare fantôme du monde !

Pour une fois, nous allons vous proposer de changer de style de balade et de vous éloigner un peu de la côte et des sites aménagés pour aller plus à l'intérieur du pays pour visiter la gare Internationale de Canfranc...

(...)

   

Comment s'y rendre ?
    Deux modes de transport vous permettent de rejoindre Canfranc, la voiture et l'autobus. Quelle que soit votre localité de départ, nous vous invitons à rejoindre Oloron Sainte Marie.

    - En voiture : suivre la route nationale 134 direction "Col du Somport". Après le passage de la frontière espagnole, la route prend l'appellation de Nationale 330 jusqu'à la ville de Canfranc Estacion. La durée du trajet est estimée à une heure.

    - En autobus : Depuis l'interruption de la ligne de chemin de fer, la SNCF assure la relation par autobus au départ de la gare d'Oloron Sainte Marie jusqu'à la gare de Canfranc. La durée du trajet est estimée à 1h40 (consulter les horaires sncf).

Que vous ayez opté pour la voiture ou l'autobus, la route est la même ! Elle longe la voie ferrée et traverse les petits villages nichés dans la vallée. Les plus importants d'entre eux disposent d'une belle petite gare à l'architecture pittoresque en pierres du pays comme par exemple à Estaut où la gare, cédée par la SNCF est à nouveau visitée par le public puisqu'elle abrite la "Maison du Parc National des Pyrénées".

(...)

Après avoir franchi le col du Somport et la frontière espagnole, la route redescend dans la vallée jusqu'à l'arrivée à Canfranc Estacion (le village s'est construit autour de la gare qui lui a donné son nom). Là, impossible d'éviter la gare, c'est un énorme bâtiment de 220 mètres de long qui règle sur un domaine de 18 hectares. Pour vous donner une idée de la taille des installations, voici quelques chiffres :

   

C'est la deuxième plus grande gare d'Europe après la gare de Leipzig en Allemagne. La plate-forme des installations mesure 1200 mètres de long sur 170 de large, elle parcourue par un faisceau de 27km de voies ferrées. Les infrastructures sont composées d'un bâtiment voyageur, de nombreux entrepôts et d'un dépôt à locomotives pour un total de 20 000m² de quais couverts.

Le bâtiment voyageurs est encadrée par des voies, d'un côté espagnoles et de l'autre françaises. En se rapprochant, on constate que l'on est bien dans une gare fantôme : le petit bâtiment qui abrite le passage souterrain permettant autrefois d'accéder directement à l'intérieur de la gare est fermé par un gros cadenas, pour aller sur le quai il faut traverser les rails.

Côté espagnol, une grande partie du quai reste accessible au public, les trains continuant a desservir la gare, mais à part le local permettant aux mécaniciens d'attendre le départ de leur train, les 156 portes et les 365 fenêtres sont closes depuis des années. En se collant aux vitres, on peut admirer l'intérieur du hall principal où d'un magnifique et large escalier en marbre blanc débouche le passage souterrain.

Côté français, un grillage empêche toute circulation des curieux sur le quai, mais la visite n'est pas terminée. Par ailleurs, ce qui surprend un peu, c'est le nombre de curieux qui visitent les installations. Le jour de notre visite, une bonne vingtaine de personnes déambulaient, appareils photo et caméscopes en main.


(...)

Cette visite ne peut laisser insensible, surtout lorsqu'on pense aux efforts nécessaires à la réalisation de cette liaison ferroviaire transpyrénéenne. On se retrouve là, à admirer un héritage laissé par nos grand parents à une génération qui n'a pas su en tirer profit. Mais tout n'est pas perdu : A ce jour, les négociations sont en cours entre la France et l'Espagne en vue de la réouverture de la ligne, les besoins en matière de transport de marchandises entre ces deux pays sont de plus en plus importants et cette liaison permettrait de rapprocher deux grandes villes européennes : Toulouse et Saragosse. Le Conseil Régional d'Aquitaine a débloqué en mars 2000 une enveloppe de 340 millions de francs pour la réouverture de la ligne mais reste à convaincre les acteurs principaux : La SNCF et le RFF (Réseau Ferré de France, organisme qui gère les infrastructures ferroviaires) coté français et la RENFE côté espagnol... A suivre !

Depuis notre visite, les choses ont bougé des deux côtés de la frontière, la réouverture de la ligne est plus que jamais d'actualité mais si la ligne est remise en état, une nouvelle gare de Canfranc sera construite ! La ville de Canfranc ayant déjà pris des engagements pour la reconversion de l'ancienne gare. Une étude a été menée et plusieurs architectes ont proposé différents projets, en définitive, la gare sera transformée en un énorme complexe commercial, hôtelier et résidentiel qui devrait devenir le centre de vie de la ville...



Informations pratiques

    * Distances
      Oloron - Canfranc : 64 km
      Bayonne - Canfranc : 161 km
    * Remarques :
      Nous avons eu l'occasion de visiter la gare de Canfranc à plusieurs reprises en 2001, 2003 et 2005.  La gare et ses installations sont désaffectées et ne sont pas aménagées pour des visites. Pour des raisons évidentes de sécurité, nous déconseillons leur exploration en hiver en raison de l'isolement de la gare et des risques de chutes liés à la neige ou au verglas. De même, nous vous invitons à ne pas visiter l'intérieur des bâtiments ou des wagons en raison de la fragilité des structures...

http://www.cotebasque.com/loisirs/balad … c/#galerie


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#3 26-07-2006 19:49:13

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

http://quierzy.club.fr/canfranc/canfranc1.htm     (Extraits)

Canfranc, une gare monumentale… 

En descendant du col du Somport, au détour d'un virage, apparaît le village de Canfranc et son immense gare internationale. Echouée comme un grand transatlantique, témoin d'une époque révolue, elle semble s'être assoupie. 
Le temps s'est brutalement arrêté en 1970 avec l'interruption du trafic vers la France. Pourtant, en 1928, lors de son inauguration elle était l'orgueil de l'Espagne. Avec un bâtiment de 241 mètres de long, comptant plus de 300 fenêtres, 156 portes doubles, … c'était la plus longue d'Europe après celle de Leipzig.   

(...)

Pour l'aménagement des installations ferroviaires, l'ingénieur Français Lax présenta un premier projet en 1907. Mais en 1918, les compagnies du Midi et du Norte retinrent le projet de l'Espagnol Guillermo Brockmann et du Français Le Cornec basé sur les études précédentes. L'architecte Espagnol Fernando Ramírez de Dampierre réalisa les plans du bâtiment voyageur. Les travaux de terrassement de l'emplacement de la future gare commencèrent en 1910. Pour dégager les 18 hectares nécessaires à la gare, il fallut détourner le río Aragón, déplacer d'énormes quantités de terre, planter des pins pour se protéger des avalanches… En 1921, les travaux de la gare internationale purent débuter pour s'achever en janvier 1925. Le 18 juillet 1928 la ligne sera inaugurée par le roi espagnol Alphonse XIII et le président français Gaston Doumergue.

http://quierzy.club.fr/photo/constru_1923_lit.jpg                  
Les travaux en 1923

http://quierzy.club.fr/photo/tra_1925_lit.jpg

http://quierzy.club.fr/photo/vue.jpg
La gare est terminée, 1928
         
http://quierzy.club.fr/photo/inau_1928_lit.jpg
Inauguration le 18juillet 1928 avec le roi d'Espagne Alphonse XIII et Gaston Doumergue le président français




Architecture

La gare a hérité des principes constructifs modernes mis en œuvre après la première guerre mondiale avec l'emploie du béton armé. Le bâtiment voyageur est construit au centre de l'esplanade parallèlement au voies avec deux faces : le côté français et le côté espagnol rigoureusement identiques. L'édifice a trois étages dont le dernier est mansardé et couvert en ardoise. Une sensation d'immensité se dégage de la longueur du bâtiment rythmé par les nombreuses ouvertures : 75 portes en bas, 75 fenêtres au premier étage et 75 lucarnes sous les toits. Le pavillon central où se trouve le hall de la gare se détache du reste de l'édifice par sa coupole en ardoise. Deux pavillons également à coupole d'ardoise ponctuent les extrémités du bâtiment. Une marquise avec poteaux en fonte moulée habille la façade sur toute sa longueur.

(...)

Avant tout, Canfranc était une gare frontière : elle disposait de services douaniers, d'une immense salle destinée à la visite des bagages ainsi que d'une infirmerie pour des contrôles sanitaires. Pour faire de l'attente (parfois très longue) un moment agréable, les services aux voyageurs étaient multiples, leur permettant de se restaurer, de se distraire et de dormir. On trouvait ainsi un buffet, des salles d'attentes, un bureau de change, les postes françaises et espagnoles ainsi qu'un luxueux hôtel international. Dans le grand hall, on pouvait acheter des billets pour les réseaux du Midi et du Norte. Comme toutes les gares, le bâtiment abritait aussi les différents services techniques à son fonctionnement, les bureaux administratifs des deux compagnies, et des logements de fonction. On dit la décoration intérieure inspirée de celle de la gare de Prague : elle allie boiserie et décor éclectique en staff.

http://quierzy.club.fr/photo/decor_stuc_1998.jpg

http://quierzy.club.fr/photo/lampe_hall_1997.jpg

http://quierzy.club.fr/photo/hall_1999.jpg
                
Décor intérieur. De gauche à droite : plafond du restaurant de l'hôtel international, lampe du hall d'entrée, le hall d'entrée avec ses guichets en bois et son escalier en marbre. Photos Stefan Gregor.

Le site de deux photographes allemands, Matthias Maas et Stefan Gregor, avec des très belles photos. www.canfranc.de

Du fait de son statut international, il y avait deux chefs de gare : un français et un espagnol. Toutes les indications étaient inscrites en français et en espagnol sur des plaques émaillées. Canfranc n' était pas seulement une gare voyageur mais aussi une gare marchandise. Elle disposait d'une importante plate forme de triage, d'un pont transbordeur, de grues et d'entrepôts permettant de transborder les marchandises d'un réseau à l'autre. Une rotonde abritait les locomotives à vapeur espagnoles.
              
Plaques émaillées en espagnol et en français.
http://quierzy.club.fr/photo/plaque_det.jpg

http://quierzy.club.fr/photo/plaque_det(2).jpg




Aujourd'hui : " Canfranc, terminus du train ! "

(...)

http://quierzy.club.fr/photo/im_2003.jpg
L'autorail en provenance de Saragosse le 18 juillet 2002.
La gare de Canfranc est desservie par deux autorails qui font l'aller et le retour avec Saragosse. Le rapide Madrid-Canfranc ne dessert plus la gare depuis 1990. Il est limité à Jaca.

La gare a été déclarée monument national par l'Etat espagnol. Avec l'Europe et la fin des formalités douanières, un tel monument n'est plus nécessaire en cas de réouverture de la ligne. Un projet touristique de grande ampleur va transformer la gare et son emprise de 20 hectares. Le Catalan Oriol Bohigas a été choisi en juin 2001 comme architecte. Le bâtiment voyageur abritera un hôtel de luxe, la rotonde des locomotives sera transformée en auditorium, une patinoire sera édifiée ainsi qu'un hôtel de 20 étages…Les différentes tranches du projet pourront être réalisées indépendamment. Une nouvelle gare, plus modeste, sera construite, dernier témoin d'un illustre passé ferroviaire.
C'est avec un peu de nostalgie que l'on verra les derniers trains s'arrêter devant cet immense édifice. Mais, après tout, le bâtiment va retrouver sa splendeur d'antan et accueillir de nouveaux voyageurs…

PHOTOS DE LA GARE: http://quierzy.club.fr/canfranc/canfranc4.htm#

http://quierzy.club.fr/canfranc/canfranc1.htm


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#4 28-07-2006 00:59:13

invité01
Invité

Re: Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

C'est vrai que c'est une gare impressionnante, digne d'une gare centrale d'une grande ville.
Elle est en plein coeur des Pyrénées, j'espère que l'hôtel de luxe gardera au maximum cette architecture exceptionnelle. 

Elle aurait pu être une super gare internationale si la ligne avait été développée en surplus des lignes le long de l'Atlantique et de la méditerrannée.

La TCP (Traversée Centrale des Pyrénées) a aussi un moment été envisagée ici mais, maintenant c'est sous le Vignemale que les études sont portées.

 


#6 13-08-2006 18:10:11

Urb@com
Notre Dame
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 19-07-2006
Messages: 136

Re: Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

ça fait toujours mal au coeur de voir des choses comme ça  D8  C1


[....] Mais parlons de vous, plutôt!
        Ah non , moi c'est Odile, plutot c'est le chien de mickey je crois [...]
( les nuls )

Hors ligne

 

Publicité

#7 13-08-2006 18:30:42

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20329
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Canfranc (Espagne) - (Ex-)Gare internationale frontalière

Curieusement j'aime ce genre de lieu : des rêves d'empires qui se terminent en ruine... C'est comme les nombreux "travaux inutiles" en Belgique : des stations de métro Bruxelloises en partie inutilisées, des échangeurs autoroutiers qui n'ont jamais servi (et ne serviront jamais), voire même une ligne entière de métro à l'abandon... Je sais pas pq mais ces lieux insolites me fascines un peu...

Aussi non, je trouve que la gare de Canfranc était vraiment "cathédralesque"... Merci pour ce sujet !  B6


PSS a besoin de vous pour assurer son existence et son développement futur
--> https://fr.tipeee.com/pss-archi

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact