En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

PSS Football Club

#501 07-07-2018 14:13:15

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18508
Immeubles: 856
Photos: 1175
Site web

Re: PSS Football Club

Ce sera une finale avant la finale, comme Allemagne-Brésil il-y-a quatre ans. En espérant que la Croatie sorte vainqueur de l'autre partie de tableau, pour que la vraie finale offre un beau match.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 


#503 09-07-2018 21:52:49

Pingouin Toulousain
Notre Dame
Lieu: Toulouse et Castelsarrasin
Date d'inscription: 31-05-2015
Messages: 158

Re: PSS Football Club

le renard a écrit:

Ce sera une finale avant la finale, comme Allemagne-Brésil il-y-a quatre ans. En espérant que la Croatie sorte vainqueur de l'autre partie de tableau, pour que la vraie finale offre un beau match.

Oui enfin il y a quatre ans, ce fut une fausse "finale avant la finale", parce que l'Argentine aurait largement pu gagner si elle avait tenue 5 minutes de plus en prolongations  B6

Hors ligne

 

#504 13-07-2018 18:13:28

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Ca va être super marrant de voir le Mondial, sous les écharpes, doudounes, et possiblement avec des rhumes, grippes, et gastro lors de ce mondial 2022, avec en prime, des écrans géants en plein dans le marché de Noël, ça va être super choueeeeette......  B7
P**ain ! Je detesterai ce mondial ! (Sauf si on gagne en 2022 ! A10 )

On connaît désormais la date du prochain CDM au Qatar :

ça sera du 21 novembre au 18 décembre.

Préparez les moufles… La Coupe du monde 2022 au Qatar aura lieu à la fin de l'automne
Ah qu’il va être bien cet hiver 2022. Entre une bronchite et une sinusite, bonnet et gants dans une poche, on vibrera pour les exploits des Bleus au Qatar. Vous vous préparez déjà sur les fan zones à commander du vin chaud et des marrons grillés ? Nous, oui. Car Gianni Infantino, le président de la formidable académie qu'est la Fifa, a officialisé les dates du Mondial au Qatar : ça sera du 21 novembre au 18 décembre.
« Les championnats [de France, d’Angleterre, d’Espagne…] ont déjà été informés de cette décision, qui est une bonne décision parce qu’on ne peut pas jouer au football en juin et juillet au Qatar »
[...]
Préparez les shorts et les marcels si vous partez au Qatar. Dans le cas, plus probable, où vous soyez obligés de rester dans l’Hexagone, préparez les écharpes et les polaires. De toute façon, vous avez encore le temps : il reste encore quatre ans et quatre mois.

https://www.20minutes.fr/sport/coupe_du … in-automne

Article de l'Equipe à ce sujet :
https://www.lequipe.fr/Football/Actuali … nir/922333

Dates, projet, équipes : Gianni Infantino dévoile les contours du Mondial 2022 au Qatar
Gianni Infantino fait le point. A quelques jours de la finale du Mondial, le président de la FIFA a fait quelques révélations concernant la prochaine Coupe du monde au Qatar. Tout d'abord, sera-t-elle à 32 ou 48 équipes ? "Cela va être discuté dans les mois à venir, avec les Qataris d'abord, et ensuite il y aura la possibilité d'en parler avec toutes les parties intéressées", a détaillé le président de la FIFA lors d'une conférence de presse au stade Loujniki de Moscou, où France et Croatie s'opposeront dimanche en finale du Mondial 2018. Il a aussi indiqué qu'une décision devrait être prise également "dans les mois à venir".
[...]
Mais juste avant le coup d'envoi du Mondial, le conseil de la FIFA s'est "à l'unanimité accordé pour que le sujet soulevé par les associations membres (...) sur la proposition d'une étude de faisabilité sur l'augmentation du nombre d'équipes lors de la Coupe du monde 2022 serait d'abord discutée par la Fifa avec le pays hôte, le Qatar". Interrogé sur la date limite pour qu'une décision soit prise, Gianni Infantino avait alors expliqué qu'elle devrait "être prise avant le début des matches de qualifications" pour ce Mondial-2022.

https://www.eurosport.fr/football/coupe … tory.shtml

Hors ligne

 

#505 15-07-2018 23:09:33

Yoda59
Tour Total
Lieu: Lille
Date d'inscription: 29-10-2017
Messages: 841
Immeubles: 1

Hors ligne

 

#506 16-07-2018 10:24:41

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Notre deuxième étoile ! 20 ans, 3 jours et 20h après le 1er !  E3  B6  H3  F1

Je me permets de le mettre ici la discussion de Le Bruxellois (http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic … 28#p686728)

Le Bruxellois a écrit:

La Libre Belgique :

Et maintenant, que vont devenir les stades hors de prix du Mondial ?

AFP Publié le dimanche 15 juillet 2018 à 21h09 - Mis à jour le dimanche 15 juillet 2018 à 21h13

INTERNATIONAL

Un stade de la Coupe du Monde reconverti en marché aux puces ? Vladimir Poutine l'a dit clairement: c'est un non "catégorique". Et pour les gouverneurs des régions ayant accueilli le tournoi, les ennuis commencent.


Une semaine avant le début du Mondial-2018, le président russe a appelé les autorités locales à utiliser "avec intelligence" les stades flambant neufs construits à grands frais pour la Coupe du Monde. "Je veux prévenir mes collègues tout de suite: il ne faut en aucun cas permettre que ces endroits deviennent des sortes de marchés à ciel ouvert, comme on l'avait vu dans les enceintes sportives de Moscou au milieu des années 1990", a-t-il déclaré lors de sa session annuelle de questions-réponses télévisée. De l'autre côté de l'écran, les gouverneurs des onze villes du Mondial-2018 se sont figés, notamment celui de Saransk, Vladimir Volkov, qui avait proposé de transformer le stade de sa ville en marché.

[...]

Et la question se posera plus encore dans quatre ans, au Qatar.

C'est exactement la même problématique qu'aux Jeux olympiques. À force de surenchérir dans les dépenses, on se retrouve avec des infrastructures sportives démesurées... et finalement inutile. Pour le Mondial, les effets sont généralement limités, grâce à la popularité du football.* Sauf pour cette coupe-ci et la prochaine. Aux J.O., il a fallu de nombreux exemples de sites abandonnés après coup avant que le Comité olympique se décide à encourager les candidats à tenir compte, dans leurs dossiers, de la reconversion des infrastructures.

*Quoique je ne sais pas ce qu'il en est pour l'Afrique du Sud et le Brésil. L'article ci-dessus sous-entend que dans ce dernier, les stades ont également été laissés à l'abandon. Dans un pays où le football est si important, c'est étonnant !

Pour le Bresil, c'est édifiant, le Maracana est à l'abandon, les autres stades sont peu utilisés, y compris pour les championnats nationaux de Foot, dans les villes de Curitiba, Salvador Bahia, Brasilia, et surement d'autres comme Manaus en Amazonie :
https://www.francetvinfo.fr/sports/foot … 94197.html
https://www.lequipe.fr/Football/Actuali … rio/772713

Surprenant de la part du pays qui a le plus de titre mondial en Foot, preuve que les clubs locaux n'ont pas d'importance pour les Bresiliens ? Mais plutôt l'équipe nationale nan ?

Pour l'Afrique du Sud, je crois que les stades sont utilisés, mais il faut vérifier.

Pour la Russie, il y a surement possibilité de les transférer auprès des clubs locaux de foot, il y a de grands clubs, j'ai vu sur wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Championn … _2018-2019
Les stades de Kazan, Spartak Moscou, Iekatéringbourg, Rostov, St Petersbourg ont des clubs en L1 de Russie

Par contre les stades de Samara (L2), Nijni, Kaliningrad, Saransk, Sotchi, Volgograd, Samara, il faut au moins un vrai club de foot là bas, pour developper de futurs talents, et avoir une politique de développement du foot en Russie, notamment via les clubs locaux.

Le stade national de Loujniki, de Moscou, c'est comme nous le stade de France, donc on ne peut pas inclure pour les clubs russes de foot.
Ce qui fait au total 50% des stades qui ont au moins un avenir sûr pour les stades (club locaux).

Le pire est à venir, ce sera Qatar, même si une partie des stades seront démontés, il y aura un vrai problème là dessus, mais le football devient plsu un instrument politique, notamment dans le Sooft Power diplomatique....
Mais pour 2026, ce sera en Amérique du Nord, donc les éléphants blancs ne seront pas de mise !

Dernière modification par greg59 (16-07-2018 10:26:33)

Hors ligne

 

#507 16-07-2018 10:40:47

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 19313
Immeubles: 804
Photos: 1568

Re: PSS Football Club

greg59 a écrit:

Pour la Russie, il y a surement possibilité de les transférer auprès des clubs locaux de foot, il y a de grands clubs, j'ai vu sur wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Championn … _2018-2019
Les stades de Kazan, Spartak Moscou, Iekatéringbourg, Rostov, St Petersbourg ont des clubs en L1 de Russie

Par contre les stades de Samara (L2), Nijni, Kaliningrad, Saransk, Sotchi, Volgograd, Samara, il faut au moins un vrai club de foot là bas, pour developper de futurs talents, et avoir une politique de développement du foot en Russie, notamment via les clubs locaux.

Le stade national de Loujniki, de Moscou, c'est comme nous le stade de France, donc on ne peut pas inclure pour les clubs russes de foot.
Ce qui fait au total 50% des stades qui ont au moins un avenir sûr pour les stades (club locaux).

Tout est écrit dans l'article : les stades du Mondial ont une capacité supérieure à 44 000 places (celui d'Ekaterinbourg sera cependant ramené à 12 000 une fois les tribunes provisoires enlevées). Or la fréquentation des clubs de première division est de 13 000 spectateurs de moyenne par match seulement. C'est encore pire en deuxième division, avec une affluence moyenne de... 2 029 spectateurs !

Le pire est à venir, ce sera Qatar, même si une partie des stades seront démontés, il y aura un vrai problème là dessus, mais le football devient plsu un instrument politique, notamment dans le Sooft Power diplomatique....

Toutes les grandes compétitions sportives relèvent du soft power. Le Mondial de cette année en est un très bel exemple.

Hors ligne

 

#508 16-07-2018 12:16:44

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Qu'il y a du Soft Power, ça ne me dérange pas, on sait tous que le sport rime avec patriotisme, car si le pays gagne, c'est la communion du peuple qui est au rendez vous, et aussi le pays organisateur, de montrer sa puissance diplomatique, économique et sportive aussi !

J'ai lu l'article après avoir posté mon commentaire, mais je pense que la Russie a une culture footbalistique tout de même, et je pense que le gouvernement a prévu de développer ce type de développement du foot dans le pays, le fait que la Russie a été en Quart de Finale va surement donner des ailes aux Russes, et de s'interesser à ce sport.

En France, avant 1998, le foot a eu moins de supporteurs que maintenant, c'est grâce à cette victoire de 1998, que des nouveaux supporters se sont pris au jeu de supporter l'équipe nationale et dans le même temps, l'équipe locale, si elle est à un haut niveau, je sais de quoi je parle, avant 1998 (j'avais 11 ans), je m'en foutais du foot, jusqu'à ce que je m'interesse à ce mondial organisé chez nous, et d'en découper des articles de presse pour les coller sur de l'A4, et de le ranger dans un classeur, j'avais 11 ans, et depuis, le foot, j'aime bien, je suis tous les événements footbalistique en Europe (Ligue des Champions, L1, etc....) et au niveau mondial avec l'Euro et le Mondial, je ne serai pas surpris que les vainqueurs d'hier ont rêvé d'avoir cette nouvelle étoile (entendre parler de 1998, c'est quelque chose pour eux je pense), et ils ont réalisé ce rêve de gosse et maintenant on en parlera encore 10-20 ans de ce mondial pour la France, avec pourquoi pas d'autres étoiles dans le futur, c'est finalement un cercle vertueux pour le développement du foot dans le pays (infrastructure, économie, sport, etc....).

Ce qu'il faut surtout, c'est d'avoir une réelle politique de foot dans le pays, comme ça été le cas chez nous en 1998, ou ailleurs dans le monde, oui, il faut le faire, par contre si c'est pour faire des élephants blancs avec des stades à l'abandon après l'événement, autant ne pas l'accueillir ! C'esr gaspillé stupidement du béton pour construire des infrastructures.

Personnellement, je pense que la Russie réussira après ce mondial, notamment pour le football, il y avait pas mal de monde, notamment des russes dans les fan zones russes ! Ce qui veut dire qu'il y a de l'engouement populaire !

Pour la Qatar, c'est autre chose, ce pays n'a aucune culture du football, et recrute des joueurs extérieurs pour former une équipe pour 2022, ce qui prouve que là bas, c'est purement politique et du soft Power, preuve qu'il s'en foutent royalement, bien plus que la Russie, chez les Russes, il y a la volonté, je pense de développer le foot dans le pays.
Mais je peux me tromper, on l'a bien vu avec le Brésil, le plus titré au niveau mondial, et pourtant.... Des éléphants blancs dans le pays, et pas seulement avec le mondial, mais aussi avec les JO de Rio 2016, là aussi totalement abandonné !
B5

Hors ligne

 

#509 16-07-2018 14:09:25

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Un beau résumé des équipes engagées lors de ce mondial, vu sur Forum Sara dont je permets de partager :
http://forum.sara-infras.fr/viewtopic.p … 01#p284034

eomer a écrit:

Le verdict est tombé à l'issu des 48 premiers matchs et la moitié des équipes en lice ont quitté la Russie. Remarquons qu'une seule rencontre s'est terminée sur un 0-0.

Parmi les 16 éliminés, tentons de dresser un bilan objectif.

Arabie Saoudite
Les compétition se suivent et se ressemblent pour cette équipe qui encaisse beaucoup de buts et en marque très peu. La déculottée reçue lors du match d'ouverture à bien lancé la campagne de la Russie. Les choses se sont ensuite améliorées avec une courte défaite contre l'Uruguay et une victoire pour l'honneur contre le voisin Egyption. Si je ne m'abuse, ce doit être la première victoire depuis 1994.

Egypte
Plus surprenante est la faible prestation de l'Egypte. Les pharaons sont des terreurs sur le continent Africain mais ne possèdent aucun palmares en coupe du monde. Ils ont carrément embrassé Fanny et leur attaquant vedette Mohamed Salah fut particulièrement discret.

Iran
Cette équipe, régulièrement présente dans les grands rendez-vous est en très net progrès. Dans un groupe plutôt relevé comprenant le champion d'Europe et un sérieux candidat à la victoire finale, la mission de la team Meli semblait compliqué. Les Perses ont eu la bonne idée de remporter le match contre le Maroc pour se donner le droit de réver. Après une courte défaite contre l'Espagne, l'Iran y a cru jusqu'au bout face au Portugal. Il faudra compter avec l'Iran à l'avenir: la prochaine coupe du monde aura presque lieu à domicile. Coup de chapeau aux suportrices Iraniennes qui n'ont pas hésité à retirer leurs voiles imposés par les intégristes.

Maroc
Pour leur retour parmi l'élite  du football mondial, les lions de l'Atlas ont hérité d'un groupe particulièrement compliqué. Après la defaite survenue en toute fin de match face à l'Iran, la mission semblait impossible. Elle le fut mais le Maroc a bien failli l'emporter face à l'Espagne et provoquer l'élimination de la Roja.

Pérou
C'est une tradition: à chaque coupe du monde, une équipe sud-américaine passe à la trappe au premier tour. Cette année ce fut le Pérou. Après deux petites défaites face au Danemark et à la France, les Péruviens étaient déja éliminés. LA victoire obtenue face à l'Australie ne peut suffire à contenter de supporters se sont montrés les meilleurs du monde malgré la distance. Ca mérite bien un coup de chapeau sur un air de flûte de pan.

Australie
On comprend pourquoi l'Australie a quitté l'OFC pour l'AFC: cela lui évite un barrage périlleux contre une équipe sud-américaine. Les Australiens pratiquent toujours le même jeu rugueux et insipide. Un match nul contre le Danemark: c'est un point de plus qu'en 2014 mais l'Australie n'y arrive décidement pas depuis 2006.

Nigeria
Le Nigeria y a cru jusqu'au bout...enfin, jusqu'à la 86 eme minute du match contre l'Argentine. Battus d'entrée par la Croatie, les super eagles sont revenus dans la couse à la qualification grace à la défaire de l'Argentine contre la Croatie combinée à leur propre victoire contre l'Islande. Mais comme toutes les équipes Africaines, le Nigeria a été trop naif pour tenir le match face au réaliseme et à la "grinta" de l'Argentine. L'Afrique mérite t'elle plus de places en coupe du monde ? Si l'enthousiame est la passion sont là, les résultats ne plaident pas vraiment en faveur du football Africain dont les stars sont recrutées à prix d'or.

Islande
Pour une première participation, l'Islande à été gatée avec l'Argentine comme premier adversaire. Le nul encourageant laissait augurer d'une possible qualification derrière la Croatie mais les Vikings ont tout simplement raté leur match face au Nigéria. L'Islande est devenue une valeur sure Européenne mais peut être est elle encore un peu tendre pour le niveau mondial.

Serbie
C'est un peu l'inconnue dans la maison Europe. La Serbie a bien lancé sa campagne en s'imposant face à Costa Rica. Mais ensuite, cela s'est sérieusement compliqu" face à la Suisse puis au Brésil. Pas grand chose à dire de la prestation très quelconque de de l'équipe Serbe mais les supporters font parti des pires au monde.

Costa Rica
1/4 de finaliste en 2014, le Costa Rica n'a pas renouvelé son exploit. Battu par la Serbie par la plus courte des marges, le Costa Rica a tenu le Bresil en echec jusqu'à la fin du temps reglementaire avant d'exploser dans les arrets de jeu. Pas grand chose à se mettre sous la dent cette fois.

Corée
Bttue par la Suede puis par le Mexique, la Corée n'avait alors que très peu de chance de se qualifier. Mais les Coréens ont tenu à jouer le jeu face au tenant du titre. Heroiques en défense, ils ont réalisé un véritable exploit en s'imposant dans les arrets de jeu Insuffisant pour atteindre les 16eme de finale mais largement assez pour provoquer l'un des plus gros seismes de l'histoire de la coupe du monde.

Allemagne
Présentée comme LE favori, la Mannschaft se voyait déja conserver son titre et rejoindre le Brésil avec une cinquième étoile. Mais la malédiction du champion sortnat, qui s'abat régulièrement sur les Européens depuis 2002 a encore frappé. Après une première défaite surprise face au Méxique, l'heureuse victoire obtenue contre la Suède à l'ultime seconde des arrêts de jeu laissait croire que la tradition serait respectée et que les Allemands gagneraient à la fin. Mais les hommes de Joakim Low ont désormais 4 ans de plus et cela se voit: plus lourds, plus lents, sans génie, ...cette équipe est tout simplement agée.

Tunisie
Dans un groupe plutôt relevé, la Tunisie a été logiquement dominée par l'Angleterre puis la Belgique mais les sujets de sa gracieuse majesté ont attendu les arrêts de jeu pour arracher la victoire. La Tunisie obtient cependant un succès encourageant face au modeste Panama.

Panama
Les Panameens se sont qualifiés aux dépends des Etats Unis: excusez du peu. Pour sa première participation à cette compétition, cette équipe n'avait que très peu d'ambition et on comprend pourquoi: 3 défaites, 11 buts encaissés pour 2 marqués et un nombre impressionnant de cartons: c'est tout simplement le plus faible bilan d'une équipe en phase finale depuis très longtemps. Bref, une prestations des équipes d'Amérique centrale se suivent et se ressemblent: le Panama est dans la droite ligne du Honduras ou du Salvador. Seul le Costa Rica tient la route.

Senegal
Dernière chance de l'Afrique, le Senegal inaugure, de la manière la plus cruelle qui soit, la nouvelle règle de la FIFA: l'élimination au nombre de cartons reçus.Bon, c'est toujours plus équitable qu'un tirage au sort mais peut être devrait on procéder à une seance de tirs aux buts après chaque match nul: cela permettrait un départage en cas d'égalité parfaite à la fin des mathcs de poule. Après une belle entame face à la Pologne, les Sénégalais ont raté le coche face à un Japon accrocheur qui a égalisé dans les arrêts de jeu. La défaite contre la Colombie n'est pas en soit déshonorante mais elle laisse un gout d'inachevé.

Pologne
Désignée tête de série,enmenée par Lowandoski,  la Pologne est arrivée en Russie avec des ambitions légitime de gros outsider. Mais elle s'est troué face au Senegal et a sombré face à la Colombie. Ce n'est pas la courte victoire contre le Japon qui attenuera l'immense déception: on est loin de l'équipe de 1974 enmenée par Lato ou même de celle de 1982 et de l'emblématique Bonieck. Tout est à refaire.

eomer a écrit:

Les 1/8eme de finale ont tenu toutes leur promesse en matière de suspens. A l'exception peut-être du Bresil, tous les vainqueurs ont souffert pour se qualifier. 4 matchs se sont terminé par un but d'écart et 3 ont nécessitéune seance de tirs au but. Remarquons qu'aucun but n'a été marqué lors des prolongations: à se demander si ses 30' supplémentaires ont encore un interet et s'il ne faut pas simplment passer tout de suite aux choses sérieuses. L'application des anciennes règles comme le but en or n'auraient pas accéléré les fins de match. Maintenant que les 3/4 des équipes ont quitté la Russie, il est temps de saluer celles éliminées à ce stade de la compétition.

Portugal
Les champions d'Europe se voyaient déja réaliser le doublé mais a force de trop compter sur la star C.Ronaldo, ils en ont oublié que le football se jouait à 11. Alors oui, Ronaldo a tenu l'équipe à bout de bras en particulier face à l'Espagne et à l'Iran. Mais c'est très insuffisant lorsque le niveau s'élève. La défaite face à l'Uruguay révèle les failles des Lusitaniens. C'est la fin d'un cycle et il est temps de tourner la page C.Ronaldo: difficile de l'imaginer brandir la coupe de la FiFa à Doha à plus de 37 ans.

Argentine
L'Argentine compte surtout sur sa star Messi : kil a plusieurs fois sauvé la patrie. Le premier tour fut particulièrement calamiteux avec la déculottée infligée par la Croatie et la victoire obtenue aux trippes face aux Nigéria. Face à la France, la défense est apparue lourde et lente. Il est temps pour l'Argentine de tourner la page Messi: ce pays, qui regorge de talents et demeure une valeur sure en coupe du monde, devraient revenir plus fort. Leo Messi ne sera jamais champion du monde et n'égalera donc pas Maradona mais sa carrière mérite respect et admiration.

Espagne
Un choc contre le Portugal largement dominé mais malheureusement pas récompensé que vient compenser une victoire heureuse face à l'Iran. Alors qu'on s'attendait légitimement à une montée en puissance, la Roja a ensuite balbutié son football contre le Maroc et la Russie. Oui, les Russes ont garé un bus devant le but mais ce ne peut être une excuse: une nouvelle génération doit prendre le relais.

Danemark
Les Vikings sont toujours imprévisibles capables du meilleur (Euro 1992) comme du pire (Euro 2000). Cette fois, ils ont surtout défendu et n'ont pas montré grand chose. Berf, rien à dire.

Mexique
Une victoire contre l'Allemagne qui constitue un coup de tonnerre, une confirmation contre la Corée toutefois insuffisante pour assurer la qualification puis....plus rien. Une lourde defaite contre la Suède suivi d'un 1/8eme ou le Bresil s'est baladé. Oh bien sur, Ochoa a réalisé de superbes arrêts mais le Mexique sort à nouveau à ce stade de la compétition: les habitudes sont tenaces.

Japon
La meilleure équipe asiatique depuis une décenie: tout est relatif tellement le niveau général s'avère faible dans cette confédération. Une victoire heureuse contre une Colombie qui a joué à 10 dès la 4eme minute, un match nul aussi heureux contre le Senegal et voila les Nippons qualifiés...au nombre de cartons jaunes.Alors oui, il y a eu ce 1/8eme de finale face à la Belgique où le Japon mena 2-0 en début de seconde mi-temps mais c'est bien trop peu.

Suisse
Une fois de plus, la Suisse s'arrete en 1/8eme. Bon, la Nati a joué comme la Nati: elle a réalisé l'essentiel en prenant 1 point contre le Bresil et en battant la Serbie. Face à la Suède, elle n'a pas montré grand chose. La Suisse, c'est l'équipe que personne n'aime rencontrer au premier tour mais qui montre ses insuffisances en match éliminatoire.

Colombie
MAis où est donc passé la formidable équipe de Colombie de la Coupe du Monde 2014 et qui avait fait tant de mal à l'équipe de France il y a trois mois ? On a vu une equipe défenseive, truqueuse et parfois violente. Bien sur, on ne peut occulter l'absence de Rodriguez mais le comportement de Falcao est franchement inhabituel pour un attaquant. Côté positif, la déculottée infligée à de pauvres Polonais, le retour face à l'Angleterre et les supportrices les plus hot de cette coupe du monde. Côté négatif: tout le reste. Même s'il a fallu les tirs au but, ce mondial est à oublier pour les homes de Pekerman.

eomer a écrit:

L'intensité des 4 quarts de finale fut rarement atteinte lors des coupes du mode précédente. Il est donc temps de rendre hommage aux 4 équipes éliminées à ce stade de la compétition.

Uruguay
La seule équipe sud-américaine a avoir réellement rivalisé avec les grands d'Europe (la Pologne et la Serbie, battues respectivement par la Colombie et le Brésil, n'entrant objectivement pas dans cette catégorie). Un bloc défensif impressionnant et un triangle d'attaque Cavani-Suarez-Caceres particulièrement redoutable lors du premier tour. L'Uruguay est d'ailleurs l'une des trois équipes à avoir marqué 9 point lors du premier tour. Trois but face à la Russie puis un match particulièrement bien géré pour éliminer les champions d'Europe Portugais: C.Ronaldo n'y a vu que du feu. Face à la France, les Uruguayens, privés de Cavani, sont apparus quelques peu émoussés et la boulette du gardien a achéve les derniers espoirs. Pas mal pour un pays de 3 Millions d'habitants. On se retrouve à Montevideo en 2030 pour la finale du centenaire ?

Brésil
Le Brésil était favori et l'objectif était de rattraper la 6eme étoile, envolée quatre ans plus tôt lors du desastre de Belo Horizonte. On n'a franchement pas vu grand chose tant le Bresil est devenue une équipe ordinaire loin du "jugo bonito". Un match nul piteux contre la Suisse, une victoire heureuse obtenue dans le temps additionnel contre le Costa Rica avant deux matchs maitrisés contre la Serbie puis le Mexique: cela ressemblait à une montée en puissance. Oui, mais ensuite il y avait la Belgique de Hasard, Lukaku, Fellani, De Bruyne et du gardien Courtois...et là, c'était du lourd. Bref, ce que l'on retiendra du Brésil, ce sont surtout les roulades de Neymar Jr: déja ridicules au premier tour, elles sont devenus particulièrement agacantes au fur et à mesure de la compétition. Une révélation: celle de Philippe Coutinho Correia, récente recrue du FC Barcelone.

Suède
C'est grace à une boulette de Lloris, reprise de volée à 50 m par le Toulousain Toivonen, que la Suède a devancé les Pays Bas à la différence de buts avant d'éliminer l'Italie en barrage: les Suèdois sont des survivors et c'est un peu à cela que ressemble leur premier tour. Petit vainqueurs de la Corée, ils se sont inclinés à la dernière minute contre le champion sortant Allemand. Les Suèdois devaient donc battre le Mexique pour valider leur ticket pour les huitièmes ce qu'ils firent avec la manière. Une petite victoire face à la Suisse suivie d'une défaite logique contre l'Angleterre: il y a bien longtemps qu'on n'avait pas vu les Suédois à pareil fête. Reste maintenant à transformer l'essai car le potentiel est là.

Russie
Le pays organisateur n'était pas favori et ce ne sont pas les derniers résultats obtenus lors des matchs de préparations qui pouvaient rassurer les supporters et le premier d'entre eux, le président Poutine (franchement, je trouve la Présidente Croate, Kolinda Grabar-Kitarović, bien plus intéressante à regarder) mais l'Arabie Saoudite était le faire-valoir idéal pour un match d'ouverture. Qualifié après une seconde victoire contre l'Egypte, les Russes se voyaient déja champions du monde mais l'Uruguay de Cavani s'est chargé de les ramener à la réalité et de les envoyer dans la partie basse du tableau. Une belle résistance contre l'Espagne en 1/8 eme debouchant sur une qualification aux TaB puis un 1/4 de final épique contre la Croatie terminé là aussi aux TaB: le bilan est plus que satisfaisant.

eomer a écrit:

On a souvent disserté sur l'interet même de la petite finale mais je trouve personnellement que c'est interessant de programmer une rencontre entre les demi-finales et la grande finale: cela permet de terminer la compétition de manière sympathique avec un match qui conserve un certain enjeu. Voici mon impression sur les deux équipes.

4eme-Angleterre
Une coupe du monde mi-figue mi-raisin. Côté positif, on retiendra les nettes victoires contre les faibles Panama et Tunisie puis une autre plus convaincante contre la Suède. L'Angleterre a aussi trouvé un entraîneur, un gardien, un capitaine et une équipe même si les automatismes ne sont pas encore au point. Enfin, l'Angleterre a réussi à remporter une séance de tirs au but. Côté négatif, on retiendra que 3 défaites en 7 matchs et une qualification aux tirs au but ca fait quand même beaucoup. L'Angleterre a égalé son second meilleur résultat en coupe du monde: c'est plutôt pas mal et on peut espérer qu'on ne repartira pas, sous la pression d'une certaine presse, vers un nouveau cycle de deux ans débutant pas le remplacement de l'entraineur. Après tout, l'Euro 2020 c'est dans deux ans et la finale se déroulera à Wembley.

3eme-Belgique
Avec cette médaille de Bronze, la Belgique a obtenu son meilleur résultat en coupe du monde. Impressionnants de facilité, les Diables Rouges ont  survolé leur groupe avant de se faire quelques frayeurs contre le modeste Japon. Il leut fallut bcp de talent et aussi un bon brin de réussite pour renverser la situation et l'emporter à la nonante-quatrième minute. Le 1/4 de finale face au Brésil constitua un match particulièrmeent abouti et la Belgique aurait même pu se hisser en finale avec un peu plus de réussite face à la France. La Belgique devait se racheter de son echec à l'Euro 2016 et sur ce plan, les supporters ne peuvent qu'être satisfaits. On regrettera cependant quelques réactions de mauvais perdants après la défaite face à la France. Bref, la Belgique sera un gros client pour l'Euro 2020.
Avec 16 buts, la Belgique est la meilleure attaque de la compétition:Coucou à la chaine d'electro-menager Krefel qui va rembourser plus de 10 000 téléviseurs !

B5

Hors ligne

 

#510 16-07-2018 17:58:00

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Maintenant que le Mondial s'achève.... Tout les regards se tournent vers Qatar !
Autant dire que ce ne sera pas une mince affaire ce choix, et risque de bien pourrir la FIFA pendant 4 ans, et peut être plus, les clubs européens ne vont pas se laisser moufter (donc UEFA) par la FIFA visiblement ! :

Qatar 2022 : le prochain Mondial bat déjà les records de critiques
[...]
Le Mondial au Qatar se tiendra du 21 novembre au 18 décembre 2022, à la fin de l'automne. Un agenda imposé à l'UEFA et aux grands championnats professionnels européens qui se déroulent habituellement à cette époque. Les grands clubs vont devoir être indemnisés, et les négociations s'annoncent rudes.

Le sujet n'est pas clos, comme ne l'est pas celui du nombre de pays participants. La Fifa a décidé de passer à 48 équipes à partir de 2026. Mais les fédérations sud-américaines demandent ce changement dès 2022. Gianni Infantino n'est pas contre, si les Qataris acceptent et construisent plus de stades...

Reste l'inconnue des spectateurs : le Qatar veut faire venir plus d'un million de visiteurs. Une gageure pour ce pays qui compte 2,5 millions d'habitants...

https://www.lesechos.fr/industrie-servi … 192422.php

Mondial 2022 - A 4 ans de son Mondial, le Qatar déjà en avance
[...]
L'embargo, mis en place depuis le 5 juin 2017, a interrompu l'approvisionnement de matériaux depuis l'Arabie saoudite et les Emirats, mais le Qatar a rapidement  trouvé une solution en important des matériaux de Malaisie et de Chine.

Et lorsqu'il avait été suggéré que l'émirat ne disposerait pas des 60.000 chambres d'hôtels requises par la Fifa, le Qatar a assuré pouvoir accueillir les quelque 1,5 million de fans attendus dans des hôtels, des Airbnb, des tentes et même des bateaux de croisière.

Pour les équipes, on ignore encore si elles pourront toutes être logées dans le pays. Mais pour dépanner, l'Iran a proposé d'accueillir certaines délégations sur l'île de Kish, située en face de l'émirat dans le Golfe. Tout dépendra du nombre de sélections qui participeront au Mondial, 32 ou 48, ce que la Fifa n'a pas encore décidé.

Des fan zones officielles seront mises en place ainsi que des périmètres où les supporteurs pourront boire de l'alcool puisque le Qatar, un pays musulman conservateur, autorise la consommation d'alcool sous certaines conditions.

Pour assurer la sécurité du tournoi et combattre les hooligans, le pays fera appel à des forces de l'ordre de pays étrangers, d'après les organisateurs qui ambitionnent "la Coupe du monde la plus sûre" de l'histoire.

http://www.beinsports.com/fr/football/n … ar-/930571

Coupe du monde: et dans quatre ans, rendez-vous au Qatar !
[...]
Ce tour de passe-passe a causé une déflagration, surtout en Europe, où les compétitions (championnats nationaux et compétitions continentales) vont devoir ajuster leurs calendriers. Si l’on tient compte qu’une semaine de répit puis au minimum deux ou trois semaines de préparation seront nécessaires aux joueurs, les compétitions continentales devront s’arrêter vers la fin octobre pour ne reprendre que la deuxième quinzaine de décembre.

Ce décalage aura donc un impact sur la saison 2021-2022 qui devra commencer plus tôt et finir plus tard, ce qui raccourcira forcément la trêve estivale des saisons 2020-2021 et sans doute 2022-2023 et obligera aussi les pays qui observent traditionnellement une mini-trêve hivernale, comme la France, à la supprimer temporairement. « Il faut regarder le problème à l’aune des relations sans arrêt tendues entre la FIFA d’un côté et l’UEFA de l’autre » observe Dominique Courdier, ancien rédacteur en chef à France Football et directeur de l’information à l’agence d’information numérique News Tank. « La FIFA organise sa Coupe du monde. Que cela embête l’UEFA, poursuit-il, c’est le cadet de ses soucis. Une fois que le principe d’une Coupe du monde en hiver est acté, ils ne peuvent pas aller contre ».
[...]
Tensions régionales
Même si ce passage à 48 équipes ne devrait guère allonger la durée de l’épreuve de plus de deux jours [...] elle risque d’obliger le Qatar à se délester de quelques matches du 1er tour au profit d’un pays associé, par manque de stades. Et cela pose à l’heure actuelle un gros problème car le Qatar été mis au ban par ses principaux voisins depuis un an : l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn pour ne citer que les plus proches. Seuls alliés régionaux à pouvoir apparemment être en mesure de leur venir en aide ponctuellement : Oman, le Koweït et … l’Iran, ce qui ne ferait qu’accroître les tensions dans cette région explosive. Pour l’instant, c’est le statu quo mais la FIFA a promis que la question serait réglée au plus tard en janvier 2019.
[...]
Un jeu de meilleure qualité ?
[...]
Même s’il en fut vaguement question il y a cinq-six ans, il semble maintenant totalement impossible que le Qatar se voie retirer l’organisation de l’épreuve. Cela serait en effet considéré comme un camouflet par l’ensemble du monde arabe (aucune Coupe du monde n’a jamais été organisée dans cette partie du globe) et, de toute façon, la FIFA n’a pas de plan B pour organiser son Mondial ailleurs.

Malgré tous ces désagréments et tous ces soupçons, Dominique Courdier, notre spécialiste de l’agence News Tank, se montre plutôt optimiste. Même s’il y a peu de chances que des masses de touristes occidentaux se ruent forcément dans les stades, d’autant que la consommation d’alcool risque d’être limitée à Doha et alentour (une donnée à prendre aussi en compte), il estime que le jeu va bénéficier de ce Mondial en plein hiver. « Je suis convaincu qu’on va se dire : c’est une Coupe du monde géniale ! », assure-t-il. « À ce moment-là de l’année, poursuit-il, on va avoir des matchs géniaux parce qu’on ne sera pas en fin de saison, parce que les joueurs n’auront pas 65 matchs dans les pattes. Au niveau santé et forme des joueurs, ça ne va pas être une Coupe du monde de fatigués comme on a eu cette année en Russie et comme c’est régulièrement le cas. »
[...]
Dernier argument pour Dominique Courdier : cela créera un précédent. « Ça peut être une idée pour plus tard, lorsque se posera la question de redisputer une Coupe du monde dans l’hémisphère Sud ». Une idée qui risque d’être entendue favorablement du côté de l’Australie, de la Nouvelle Zélande et de l’Amérique du Sud, des régions qui rêvent aussi d’accueillir à leur tour, ou à nouveau, la plus grande compétition planétaire.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20180715 … ifa-climat

Visiblement, on ne peut plus faire machine arrière, impossible de retirer le Qatar de son organisation, même si un pays européen peut très bien accueillir la compétition, et possiblement un ensemble de pays européens pourraient le faire en dernière minute, visiblement la FIFA ne veut pas se faire huer par le monde arabe (et surement devoir payer des pénalités monstre au Qatar). Mais les discussions seront tendues prochainement avec l'UEFA.
Quand à dire que les joueurs joueront mieux à ce mondial, je ne le pense pas, ils se verront obligés par leurs clubs européens à mon avis, de mal joué, pour mieux jouer dans leurs club à leur retour dans les clubs, histoire de tuer le mondial 2022 à leur manière, coup de poker, qui risquera de décevoir les supporteurs européens qui se déplaceront pas en masse, mais quelques uns en tout cas !
H1

Hors ligne

 

#511 16-07-2018 20:33:12

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 19313
Immeubles: 804
Photos: 1568

Re: PSS Football Club

Les supporters ne se déplaceront peut-être pas en masse, mais les audiences télévisées promettent d'être excellentes. Les chaînes de télévision brassent toujours plus de monde en hiver qu'en été.

Hors ligne

 

#512 16-07-2018 21:22:16

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Sous condition que les Nations Européennes réussissent ce mondial 2022...  Si ce sont des matchs pourri, les gens iront faire leurs achats de Noël et faire le tour des animations de fin d'année dans la ville, au grand dam du Qatar qui verrait les audiences TV chuter drastiquement en Europe.
Scénario envisageable à mon sens, car ça permet aux joueurs européens de rentrer vite à la maison, et de reprendre les entraînements avant reprise du championnat.

Et d'ici là, il suffit que les COMMEBAL et CAF demande le passage à 48 équipes d'ici 2022 pour aussi provoquer des tensions au sein de la FIFA et du Qatar, je vois mal le Qatar construire 4 stades en plus qui seront rasés dans la foulée
A7

Hors ligne

 

#513 16-07-2018 23:13:48

Yoda59
Tour Total
Lieu: Lille
Date d'inscription: 29-10-2017
Messages: 841
Immeubles: 1

Re: PSS Football Club

Non mais je n'imagine pas un seul instant les joueurs ne pas jouer une coupe du Monde à fond en espérant revenir dans leurs clubs. Quand on y est, on la joue! Et bien la jouer, c'est aussi un moyen de booster sa carrière en étant vu par toute la planète.
Et je n'ai aucun doute que les audiences seront bonnes, courses de Noël ou pas.


Le Bruxellois et ziegfried ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#514 17-07-2018 17:59:18

ziegfried
Tour First
Date d'inscription: 22-02-2016
Messages: 2374
Immeubles: 18

Re: PSS Football Club

Qatar ou pas, c'est quand même une Coupe du Monde, qui par définition n'arrive que tous les 4 ans, là où les compétitions de clubs nationales et européennes occupent les écrans chaque année presque toute l'année. Y a pas photo ! Si on demande aux joueurs vainqueurs de la Ligue des Champions de cette année, s'ils préfèrent aller jouer dans leur club plutôt que de se donner à fond pour un titre mondial, je ne pense pas que leur hésitation sera longue.

Honnêtement cette édition du mondial est déjà assez bancale comme ça pour qu'on ait pas besoin de lui inventer de nouveaux défauts. C'est comme pour le supposé inconfort du froid, c'est ridicule. La majeure partie des gens regardent les matchs chez eux bien au chaud, et je ne vois pas les gens qui vont aux feux d'artifice du Nouvel An se plaindre du froid et demander à ce que l'évènement passe en été. Accessoirement, cuire au soleil par plus de 30°C sur le Champ de Mars c'est pas plus agréable que d'y être sous un manteau par 5°C (en tout cas par pour tout le monde). Cette Coupe du Monde sera surement spéciale pour les gens qui iront sur place, mais pour les autres ça ne changera rien à priori.

Hors ligne

 

#515 18-07-2018 12:01:53

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Avant l'Euro 2020 et le Qatar 2022, il y a le Mondial 2019 en France, et c'est le mondial féminin, elle aura lieu du 7 juin au 7 juillet 2019, tous les matchs seront retransmis sur TF1 et Canal+ :

Les stades qui accueilleront l'événement sont :
- Parc des Princes (Paris) : Match d'ouverture, + 8 matchts poules, et 1 de 1/8, 1 de 1/4 finale
- Stade Groupama Stadium (Lyon) : 2 Demi et Finale
- Allianz Riviera (Nice) : 3 Matchts Poule, 1 de 1/8, et Petite Finale
- Roazhon Park (Rennes) : 5 Matchs poules, 1 de 1/8 et 1 de 1/4 finale
- Stade Océane (Le Havre) : 4 Matchs poules et 1 de 1/8 et 1 de 1/4 finale
- Stade du Hainaut (Valenciennes) : 4 Matchs poules et 1 de 1/8 et 1 de 1/4 finale
- Stade Delaune (Reims) : 6 Matchs poules, et 1 de 1/8 finale
- Stade des Alpes (Grenoble) : 4 Matchs poules et 1 de 1/8 finale
- Stade Mosson (Montpellier) : 4 Matchs poules et 1 de 1/8 finale
https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_du_ … tball_2019

Si ça vous interesse d'aller voir ces matchs, il y a le site : https://tickets.fwwc19.fr/fr/billetterie

J'espère voir le match du 1/4 de finale à Valenciennes !  A5


ziegfried a aimé ce post.

Hors ligne

 

#516 02-08-2018 20:24:11

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 19313
Immeubles: 804
Photos: 1568

Re: PSS Football Club

La Dernière Heure/Les Sports :

L'Angleterre candidate pour l'organisation de la Coupe du monde 2030 ?

TH. L. Publié le jeudi 02 août 2018 à 15h53 - Mis à jour le jeudi 02 août 2018 à 16h13

FOOTBALL

Après avoir loupé celles de 2006 et de 2018, les Anglais veulent retenter leur chance.


Et si la Coupe du monde revenait en Europe en 2030 ? La concurrence sera rude mais l'Angleterre envisage sérieusement de postuler pour organiser la prestigieuse compétition, selon la BBC.

[...]

Hors ligne

 

#517 02-08-2018 21:38:07

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2006

Re: PSS Football Club

Une Coupe du monde dans le pays qui l'a crée, c'est une bonne chose !
Reste à connaître les candidats pour cette date, je suppose que d'autres pays européens vont se lancer dans la candidature ? Comme l'Allemagne ? Espagne/Portugal, possiblement la France, l'Italie, et les pays Nordiques en commun B5

La Chine mise plutôt 2034

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact