En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Cité admini…

Cité administrative3

Creative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons License Nekobasu
Identifiant PSS #5
Nom Cité administrative
Quartier Lille-Centre
Adresse(s)
  • 175, rue Gustave Delory
  • rue Javary
Statut

Construit

Construction 1955, ≈1971
Fonction(s) Administration
Style architectural Mouvement moderne

Données techniques

Niveaux R+23
Hauteur totale

76,00 m

Hauteur du toit

76,00 m

SHON 36 586 m²
Surface du terrain 9 371 m²

À propos de cette fiche

Ajoutée par Nekobasu le 06/11/2006
Dernière mise à jour par Nekobasu le 04/07/2019
Nombre de vues : 9 087
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Ministère d'État chargé des affaires culturelles
  • Ministère de l'Education nationale

La cité administrative de Lille est l'un des nombreux projets de l'après-guerre visant à regrouper les services administratifs des grandes agglomérations dans un seul bâtiment.

Sa réalisation fut confiée à l'architecte Albert Laprade par arrêté du 1er avril 1949.

Le 29 mars 1950, le maire de Lille, René Gaifie, annonce lors de la séance du conseil municipal la cession à l'État d'un terrain d'environ 6000 m² pour la construction d'une cité administrative de 15 étages1.

Ce sont finalement 21 étages de bureaux qui seront construits en deux tranches.

La première, érigée de 1951 à 1955, concerne l'aile est-ouest le long de la rue Gustave Delory et comprend l'entrée principale du bâtiment. Elle fut réalisée avec les architectes Jean Brunot et Georgette Becker pour le compte du Ministère de l'Éducation nationale. Sa surface hors œuvre est de 23 412 m² et sa hauteur de 76 m (hauteur maximale de la tour à l'angle des deux ailes). Cette construction n'a pas fait l'objet d'une demande de permis de construire2.

La seconde, bâtie à partir de 1966, concerne l'aile nord-sud en contrebas du boulevard Émile Dubuisson. Elle fut réalisée par Serge Ménil (sans Albert Laprade) pour le compte du Ministère d'État chargé des affaires culturelles. Sa surface hors œuvre est de 13 174 m² et sa hauteur de 67,50 m. La demande de permis de construire a été déposée le 14 octobre 1965 (PC n° 16837).

La construction d'une rotonde sur deux niveaux située dans l'angle de la tour suivit enfin vers 1970-1971. Elle comprend notamment une salle de conférence et des locaux techniques.

Projet de réhabilitation

Le 11 avril 2019, Gérard Darmanin, Ministre de l’Action et des comptes publics, a annoncé la construction d'une nouvelle cité administrative à la porte des Postes à l'horizon 20223. L'ancienne tour devrait alors être mise en vente et pourrait bénéficier d'une réhabilitation en logements.

Faits notables

• À la livraison de la première aile en 1955, la cité administrative de Lille était le deuxième plus haut « gratte-ciel » de France après la tour Perret d'Amiens.
• Elle est restée la plus haute tour de Lille (hors beffroi) jusqu'à la construction des tours Crédit Lyonnais et Lilleurope en 1995.
• Elle a abrité un restaurant qui a fermé en 19914.

Coûts de construction

• Première aile : 11 606 980 F (25,7 M€ de 2018)
• Deuxième aile : 13 809 740 F (19,2 M€ de 2018)



Notes et références

  1. Le reste de la parcelle, environ 3000 m², était déjà la propriété de l'État (Archives municipales de Lille, cote 1D/2/151).
  2. Le dossier du permis de construire de la deuxième tranche indique que la première aile a été réalisée « en l'absence de tout permis de construire » (Archives départementales du Nord, cote 1584 W 91).
  3. Voir la vidéo et l'article de Grand Lille TV en date du 13/04/2019.
  4. Voir cet article de la Voix du Nord en date du 08/03/2018.

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact