En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Tour Perret

Tour Perret2

© Dervieux Sébastien
Identifiant PSS #176
Nom Tour Perret
Adresse(s)
  • 13, place Alphonse Fiquet
Statut

Construit

Construction 1954
Fonction(s) Bureaux, Logements

Données techniques

Niveaux R+29
Hauteur totale

110,00 m

Liens associés

Discussion sur le forum Amiens - Tour Perret - 110m

À propos de cette fiche

Ajoutée par Nekobasu le 25/02/2007
Dernière mise à jour par tertiaire le 14/06/2010
Nombre de vues : 4 436
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre

La Tour Perret fait partie du programme de reconstruction du quartier de la gare d'Amiens, détruit durant la seconde guerre mondiale. Le projet est signé Auguste Perret : il conçoit les plans en 1942, suivant la logique de créer un "beffroi-campanile", une tour-monument.

Les travaux de terrassement et de fondation ont débuté en 1949 tandis que la première pierre fut posée en 1950. En 1951, Auguste Perret double le nombre d'étages, passant de 15 à 29 étages.

Le gros-œuvre fut terminé en mars 1952 par l'entreprise Perret-Frères (Auguste, Gustave et Claude) associée à l'entreprise Bouvet d'Arras. A cette date, la tour Perret est le plus haut « gratte-ciel » d'Europe avec ses 104 mètres et ses 29 étages.

Par ailleurs, cette tour permit à Auguste Perret de tester le béton armé, qui à l'époque représentait une technique de construction tout à fait innovante.

La tour fut financée par les fonds publics du Ministère de la reconstruction et de l'Urbanisme, pour un coût de 225 millions de francs. Cependant, de 1952 à 1959, la tour resta sans fonction précise jusqu'à ce qu'un architecte François Spoerry l'aménage en appartements et bureaux. La tour Perret devint réellement habitable qu'à partir de 1962.

En 2005, en plus d'un ravalement qui redonne au béton une couleur grise et rosée, typique de la reconstruction des années cinquante, la tour Perret a fait l’objet d’un "traitement sommital" et d’une mise en lumière signée par l’architecte Thierry Van de Wyngaert.

A cette occasion, le sommet de la tour a été équipé par la Française du Verre d’un cube de verre. A l'intérieur du cube, une animation lumineuse colorée égrène les heures selon le mode de fonctionnement d'un sablier, permettant ainsi de donner l'heure à toute l'agglomération. Haut de six mètres, le cube rehausse la hauteur de la tour Perret à 110 mètres.



______

A lire également l'article du Moniteur publié à l'occasion de l'exposition 'L'invention de la tour européenne' au Pavillon de l'Arsenal.


photo
Tour Perret
Creative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons License Nekobasu
photo
Tour Perret
Creative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons LicenseCreative Commons License Nekobasu
photo
Tour Perret
© Dervieux Sébastien
photo
Tour Perret
© Dervieux Sébastien
photo
Tour Perret
© Dervieux Sébastien

Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact