En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Tour Part-Dieu

Tour Part-Dieu16

© PerfectShoot
Identifiant PSS #84
Nom Tour Part-Dieu
Noms alternatifs Le Crayon, Tour du Crédit Lyonnais, Tour LCL
Quartier La Part-Dieu
Adresse(s)
  • 129, rue Servient
Statut

Construit

Construction 1977
Fonction(s) Bureaux, Hôtel
Style architectural Mouvement moderne

Données techniques

Niveaux R+41
Hauteur totale

165,00 m

Hauteur du toit

165,00 m

Hauteur de la dalle estimée

≈6,00 m

SHON 78 202 m²

Liens associés

Discussion sur le forum Tour Part-Dieu - 165m

À propos de cette fiche

Ajoutée par le renard le 06/11/2006
Dernière mise à jour par le renard le 30/03/2015
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Crédit Lyonnais
  • Société des Centres Commerciaux

La pyramide au sommet se situe presque au même niveau que la basilique de Fourvière. Le Crayon (c'est le surnom qu'ont donné les Lyonnais à cette tour, en raison de sa forme) figure ainsi symboliquement le point culminant de la quatrième colline de Lyon (après celles de Fourvière, la Croix-Rousse et La Duchère), celle du quartier d'affaires de la Part-Dieu : la "colline européenne" selon l'expression de René Provost, architecte en chef du quartier de la Part-Dieu de 1990 à 2002.

Construit de 1973 à 1977 par Araldo Cossutta1, le Crayon est réalisé sur un noyau central en béton armé à l’intérieur duquel passent les circulations (fluides et ascenseurs) et sur 78 poteaux périphériques. La façade est constituée de 3 000 panneaux de béton préfabriqués. La tour elle-même culmine à 142 m (pour un diamètre de 44 m) tandis que la pyramide fait 23 m de haut. Cette dernière fut conçue par l'architecte et ingénieur Stéphane du Château.

L'hôtel Radisson SAS, anciennement "Le Méridien", occupe les huit derniers niveaux de la tour, sous la pyramide.

Le Grand Lyon à installé une webcam au sommet du Crayon, elle est accessible depuis le site de la communauté urbaine.

Après s'être appelé Tour du Crédit Lyonnais puis Tour LCL, l'immeuble a changé de dénomination officielle en 2008 pour le prendre le nom de Tour Part-Dieu. La même année, l'entrée donnant sur la dalle a été reprise. Il est enfin envisagé, pour donner une nouvelle jeunesse à l'édifice bientôt concurrencé dans le ciel lyonnais par la Tour Incity, de rénover la tour en greffant une seconde peau sur la façade2.

En 2012, l'édifice héberge 70 entreprises et 1 500 salariés. Le Crédit Lyonnais n'occupe plus les locaux mais fait toujours partie des six propriétaires bailleurs3.



Notes et références

  1. Selon Charles Delfante, c'est l'architecte Ieoh Ming Pei qui devait initialement construire cette tour signal : « Mais vexé par l’attitude des investisseurs à la Défense et trop occupé il nous délégua Araldo Cossutta, un de ses partners » (lire Le quartier de la Part-Dieu à Lyon, Eléments du patrimoine architectural - Millénaire 3).
  2. Voir cet article sur le site économique du Grand Lyon : Tour Part-Dieu : pour ses 30 ans, la Tour Part-Dieu s’offre un lifting ! (03/10/2008).
  3. Lire l'article paru dans La Tribune de Lyon le 10/09/2012 : Patrimoine. La Tour Part-Dieu-LCL.

photo
Tour Part-Dieu
© Garbougnat
photo
Octobre 2013 - Rose
© Garbougnat

Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact