En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Tour Franklin5

© Boris_F
Identifiant PSS #39
Nom Tour Franklin
Noms alternatifs Tour Franklin GFF, PB 3 PB 4
Quartier La Défense
Adresse(s)
  • 24, passage Franklin
Statut

Construit

Construction 1972
Fonction(s) Bureaux

Données techniques

Niveaux R+32
Hauteur totale

120,00 m

Hauteur du toit

120,00 m

SHON 72 500 m²

Liens associés

À propos de cette fiche

Ajoutée par Phil le 02/11/2006
Dernière mise à jour par Fred75 le 23/05/2009
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre

En 1970, la France toujours en forte croissance économique, va connaitre les prémices de la tertiarisation de son économie. Les besoins de surfaces en bureaux vont donc s’accentuer notamment plus manifestement dans les secteurs d’activités comme les assurances et l’automobile.

Pour poursuivre le développement du quartier d’affaires de la La Défense, en février 1970 le RER est lancé, reliant désormais le quartier à la place de l’Etoile.

A partir de là, l’EPAD aménageur du quartier réfléchit à un nouveau plan masse, proposant ainsi d’accroitre les surfaces de bureaux jusqu’à 1,5 millions de m². En 1972, alors que le nouveau plan masse est adopté, les tours de la deuxième génération peuvent se réaliser. Cette génération en plus de la tour Franklin, comprend les réalisations suivantes :
- la Tour ASSUR pour une surface totale de 68000 m² en R+38, devenue Tour UAP, Tour AXA, puis enfin Tour First ;

- la Tour GAN pour une surface de 85000 m² en R+45 devenue Tour CB 21 ;

- la Tour Fiat pour une surface de 90000 m² en R+43 devenue Tour Areva.

C’est dans ce contexte que le projet des tours «siamoises» Franklin appelées aussi PB3 et PB4, va se réaliser.

Situé à Puteaux, en bordure de la départementale 913, l’ensemble immobilier IGH de la tour Franklin consiste en réalité en deux tours imbriquées, l'une de 120 m, l'autre environ de 100 m. Ces tours bénéficiant d’une situation hautement stratégique, sont mitoyennes de réalisations non moins prestigieuses comme la Tour EDF et la Tour Atlantique, pour ne citer que les principales. La Tour Franklin appartient plus précisément au quartier Défense 8 regroupant, la Résidence Louis Pouey, la tour de logements Défense 2000, la Tour Winterthur et enfin la Tour Scor qui sera remplacée par la Tour Foster.

Construite en 1972 sous la maitrise d’œuvre des architectes M. Chesneau, J. R. Delb, B. Lalande, et J. Verola, cette tour s’élève sur 32 étages. Ce projet développe notamment :
- une surface totale de 72500 m² SHON ;

- de larges plateaux de bureaux divisibles de 1000 m² à 2050m² chacun ;

- une batterie importante de 18 ascenseurs ;

- de nombreux emplacements de parkings en sous-sols « Boeldieu »;

- un restaurant club Inter-entreprises, ainsi que de nombreuses cafétérias ;

- un PC de sécurité et gardiennage fonctionnant 24h/24 ;

- de nombreux halls d’accueil.

Gérée par le syndic GFF Icade, cette tour multipropriétaire a subi au fil des années de nombreuses réparations-rénovations mais celles-ci restent dérisoires face à l’ampleur de la tâche. En 1995, les nombreux copropriétaires effectueront une rénovation limitée aux restaurants inter-entreprises. En 2004, on recense une rénovation du 19ième étage.

En effet, les propriétaires sont nombreux : par exemple HSBC détient depuis le 15 février 2005, 2060 m² dans cette tour. En Janvier 2008, Gecina cédait pour le compte du fonds « Encore+ », 8 étages de la Tour Franklin pour un montant estimé à 84 M€.

Cet ensemble caractérisé par une grande modularité et divisibilité de ses espaces de bureaux, regroupe aussi de nombreux locataires. En 2008, on en compte pas moins de 15 comme les entreprise de premier rang : Genworth, Novell, Ernst & Young, Orsyp, etc.

La multitude des acteurs concernés semble être le principal frein à une restructuration majeure qui serait nécessaire. Âgée de plus de 30ans, la tour Franklin est aujourd'hui l'une des moins esthétiques de La Défense. Comme beaucoup de tours de La Défense, elle donne l'impression de donner la réplique à sa voisine de gabarit à peu près identique, la Tour Winterthur.


Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact