En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesEnsemble : Villas d'ar…
Ensemble

Villas d'artistes Mallet-Stevens

Pays
Ville(s)
Construction 1926 - 1927

Cette rue entière porta le nom de son créateur de son vivant. Robert Mallet-Stevens construisit ici son appartement et celui de quelques-uns de ses amis, en faisant le chef d'œuvre de sa vie.

Cet ensemble de six édifices (quatre hôtels particuliers, un immeuble multi-familial et une maison de gardien) est conçu comme un morceau de ville totalement homogène, d'une qualité urbaine inégalée.

Cet architecte ne possède aucune influence corbuséenne et reste insensible à l'argument du logement de masse : il ne conçoit que des hôtels particuliers, guidés uniquement par un souci de plastique et d'esthétique architecturale. Autant dire que Mallet-Stevens n'a aucune préoccupation sociale, ce qui faisait de lui un architecte controversé.

Il ne produit pendant 16 ans que beaucoup d'œuvres éphémères (décors de cinéma, palais d'expositions, aménagements d'appartements ou de magasins).

La rue Mallet-Stevens est un catalogue d'idées. L'architecte joue avec des cubes blancs et lisse pour unifier l'aspect des façades, jouant avec les décrochés, les gradins, les tours, les ouvertures, les auvents comme si la rue devenait une immense sculpture. Les finitions sont très poussées, et étudiées dans chaque détail avec des vitraux de Barillet, des grilles et des portes de Jean Prouvé. Les intérieurs sont conçus par les plus grands noms de l'époque, Guévrékian, Charreau ou Mallet-Stevens lui-même. La rue est vécue comme un espace en creux sculptée par un grand plasticien.

Des surélévations et modifications ultérieures compromirent malheureusement cette harmonie. Les façades ne furent classées au titre des Monuments historiques qu'en 1975.


Principaux maîtres d’ouvrage :

- 3-5 : Mme Hélène Allatini, cinéaste
- 4-6 : Mme Adèle Reifenberg, pianiste
- 7 : Daniel Dreyfus, banquier
- 10 : Jan et Joël Martel, sculpteurs
- 12 : Robert Mallet-Stevens lui-même

Immeubles de l'ensemble

Nom Hauteur Construction
9, rue du Docteur Blanche ≈24,00 m 1927
Villa Reifenberg ≈15,00 m 1926
Villa Allatini ≈15,00 m 1926
Villa Dreyfus ≈12,00 m 1926
Villa-Atelier Martel ≈12,00 m 1926
Maison du gardien ≈7,00 m 1926

Pied de page du site

Copyright © 2006-2023 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact