En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Ralentisseurs - réglementation

#26 17-11-2019 16:09:42

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

Et t'attends quoi de nous ? Qu'on se plaigne parce que tu ne peux pas rouler à vive allure à côté d'enfants ? Si tu veux imiter Jean Ragnotti, il existe des circuits pour ça !  D10

En toute honnêteté, c'est déjà une aberration de laisser une circulation automobile devant les grilles d'une école. Et les rues nantaises sont un vrai danger pour les piétons. Je mets ci-dessous le lien d'une petite vidéo qui te fera peut-être réfléchir à ce sujet :




djakk a aimé ce post.

Hors ligne

 

#27 17-11-2019 20:49:01

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

Un article vient tout juste d'être rédigé à propos du quartier en question ci-dessus :

Nantes. Circulation : les zones 30 ne font pas l’unanimité

Les habitants du quartier enclavé entre les boulevards Américains, Schuman et Longchamp, n’en peuvent plus des voitures et des accidents. Mais les intérêts divergent selon les rues…

Rue des Châtaigniers, la colère s'est exprimée lors du passage des Foulées du tram, mi-octobre. Des riverains ont affiché leur mécontentement.

« La zone 30, ça ne fonctionne pas. Un coup de peinture au sol et deux ou trois panneaux, cela ne suffit pas à créer une zone de circulation apaisée. »

Alors maintenant qu'on a bien compris que vous avez la haine des ralentisseurs, que proposez-vous de concret pour apaiser la colère des familles ? À moins que ces riverains ne soient pour vous que des bobos égoïstes qui se plaignent juste pour embêter le monde ?

Hors ligne

 

#28 18-11-2019 08:30:40

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

En quoi le fait que des zones critiques existent justifie le fait d'installer des équipements illégaux pour contrer des comportements illégaux?
Sans parler que certains maires ont tendance a avoir une vision créative de la finalité des limitations de vitesse.

Hors ligne

 

#29 18-11-2019 12:46:11

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

Toutes les zones habitées sont des zones critiques. J'ai montré l'exemple d'un quartier de Nantes pour répondre à Kercyr. Mais je pourrai trouver le même genre de reportage pour toutes les villes et villages français. À Grenoble par exemple, le maire a récemment demandé à l'État l'installation de radars automatiques pour faire cesser les excès de vitesse. La situation est particulièrement dans les bourges traversés par des départementales avec un fort trafic. Il y a une sorte d'assignation à résidence des riverains les plus fragiles à cause de la dangerosité avérée du trafic. Alors je réitère ma question : que proposez-vous à la place des ralentisseurs pour sécuriser les rues ? La problématique est bien là.

Aussi, il me semble important de souligner que les normes des ralentisseurs ne suffisent pas à faire ralentir les voitures. C'est malheureux, mais c'est ainsi. L'État n'a aucun intérêt à poursuivre des collectivités qui essaient de limiter la violence routière. Et même si une association entamait des poursuites judiciaires, sur quel loi pourrait-elle s'appuyer ? Il n'y a absolument rien. D'ailleurs, les ralentisseurs sont loin d'être la seule norme du CEREMA sur laquelle les collectivités prennent des libertés. Mais curieusement, personne n'est là pour se plaindre du manque de respect (justifié ou non par le contexte local) des autres normes.

NB : je ne comprends pas le problème avec Bègles. Cette commune est-elle obligée de subir un trafic anormal parce que certains automobilistes voudraient rouler à 50 km/h partout en ville pour gagner des poignées de secondes ? J'ai l'impression que pour certains, la circulation automobile est un droit absolu auquel on n'a pas le droit de toucher. Désolé de vous décevoir, mais ce n'est pas le cas.

Dernière modification par Lambig (18-11-2019 12:49:17)


Cacahuète et bertrand_cbv ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#30 18-11-2019 13:45:04

tanaka59
Tour EDF
Date d'inscription: 16-08-2015
Messages: 521

Re: Ralentisseurs - réglementation

Lambig a écrit:

Toutes les zones habitées sont des zones critiques. J'ai montré l'exemple d'un quartier de Nantes pour répondre à Kercyr. Mais je pourrai trouver le même genre de reportage pour toutes les villes et villages français. À Grenoble par exemple, le maire a récemment demandé à l'État l'installation de radars automatiques pour faire cesser les excès de vitesse. La situation est particulièrement dans les bourges traversés par des départementales avec un fort trafic. Il y a une sorte d'assignation à résidence des riverains les plus fragiles à cause de la dangerosité avérée du trafic. Alors je réitère ma question : que proposez-vous à la place des ralentisseurs pour sécuriser les rues ? La problématique est bien là.

Aussi, il me semble important de souligner que les normes des ralentisseurs ne suffisent pas à faire ralentir les voitures. C'est malheureux, mais c'est ainsi. L'État n'a aucun intérêt à poursuivre des collectivités qui essaient de limiter la violence routière. Et même si une association entamait des poursuites judiciaires, sur quel loi pourrait-elle s'appuyer ? Il n'y a absolument rien. D'ailleurs, les ralentisseurs sont loin d'être la seule norme du CEREMA sur laquelle les collectivités prennent des libertés. Mais curieusement, personne n'est là pour se plaindre du manque de respect (justifié ou non par le contexte local) des autres normes.

NB : je ne comprends pas le problème avec Bègles. Cette commune est-elle obligée de subir un trafic anormal parce que certains automobilistes voudraient rouler à 50 km/h partout en ville pour gagner des poignées de secondes ? J'ai l'impression que pour certains, la circulation automobile est un droit absolu auquel on n'a pas le droit de toucher. Désolé de vous décevoir, mais ce n'est pas le cas.

Je vais caricaturer la chose : imaginez un réseau télécom ou le nombre d'utilisateurs croit. Votre câble de Fibre optique sature, vous vous dites bah on va abaisser le débit ou réduire la qualité du réseau. L'axe principal A est touché puis vous touché au B puis cela se propage au C avec du report.

Je suis automobile , j'ai le choix entre une autoroute bouchée, une rue principal merdique avec des feux et des ronds points, une rue résidentiel avec des dos d’ânes sans circulation . Je prend la 3ème option du moment que cela roule ... Quand vous avez une surpression dans un tuyaux une fois que le reflux ne peut plus résister il se passe exactement la même chose sur la route , votre tuyaux "pète". Donc les usagers cherche un passage ailleurs par "gravité" attirés par leur point de chute final. Même chose en essayant de "boucher" les petits passages . Et bien les passages encore plus petits du niveau d'en dessous serviront eux aussi de voie substitution .

En somme au plus on cherche à boucher/brider/réduire au plus l'effet de congestion se propage à l'ensemble du réseau sur des endroits encore plus petit . Il n'y a pas de recette magique pour empêcher l'eau de couler parterre ...


yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#31 18-11-2019 15:52:05

zoreil41
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 26-09-2016
Messages: 74

Re: Ralentisseurs - réglementation

tanaka59 a écrit:

Lambig a écrit:

Toutes les zones habitées sont des zones critiques. J'ai montré l'exemple d'un quartier de Nantes pour répondre à Kercyr. Mais je pourrai trouver le même genre de reportage pour toutes les villes et villages français. À Grenoble par exemple, le maire a récemment demandé à l'État l'installation de radars automatiques pour faire cesser les excès de vitesse. La situation est particulièrement dans les bourges traversés par des départementales avec un fort trafic. Il y a une sorte d'assignation à résidence des riverains les plus fragiles à cause de la dangerosité avérée du trafic. Alors je réitère ma question : que proposez-vous à la place des ralentisseurs pour sécuriser les rues ? La problématique est bien là.

Aussi, il me semble important de souligner que les normes des ralentisseurs ne suffisent pas à faire ralentir les voitures. C'est malheureux, mais c'est ainsi. L'État n'a aucun intérêt à poursuivre des collectivités qui essaient de limiter la violence routière. Et même si une association entamait des poursuites judiciaires, sur quel loi pourrait-elle s'appuyer ? Il n'y a absolument rien. D'ailleurs, les ralentisseurs sont loin d'être la seule norme du CEREMA sur laquelle les collectivités prennent des libertés. Mais curieusement, personne n'est là pour se plaindre du manque de respect (justifié ou non par le contexte local) des autres normes.

NB : je ne comprends pas le problème avec Bègles. Cette commune est-elle obligée de subir un trafic anormal parce que certains automobilistes voudraient rouler à 50 km/h partout en ville pour gagner des poignées de secondes ? J'ai l'impression que pour certains, la circulation automobile est un droit absolu auquel on n'a pas le droit de toucher. Désolé de vous décevoir, mais ce n'est pas le cas.

Je vais caricaturer la chose : imaginez un réseau télécom ou le nombre d'utilisateurs croit. Votre câble de Fibre optique sature, vous vous dites bah on va abaisser le débit ou réduire la qualité du réseau. L'axe principal A est touché puis vous touché au B puis cela se propage au C avec du report.

Je suis automobile , j'ai le choix entre une autoroute bouchée, une rue principal merdique avec des feux et des ronds points, une rue résidentiel avec des dos d’ânes sans circulation . Je prend la 3ème option du moment que cela roule ... Quand vous avez une surpression dans un tuyaux une fois que le reflux ne peut plus résister il se passe exactement la même chose sur la route , votre tuyaux "pète". Donc les usagers cherche un passage ailleurs par "gravité" attirés par leur point de chute final. Même chose en essayant de "boucher" les petits passages . Et bien les passages encore plus petits du niveau d'en dessous serviront eux aussi de voie substitution .

En somme au plus on cherche à boucher/brider/réduire au plus l'effet de congestion se propage à l'ensemble du réseau sur des endroits encore plus petit . Il n'y a pas de recette magique pour empêcher l'eau de couler parterre ...

Sauf que en reprenant cette analogie, il n'y a aucun requis de débit minimum requis pour la circulation automobile, et c'est bien parce qu’il n'y a aucune obligation de résultat (temps de parcours) ou de qualité sur la mise a disposition d'un service d'infrastructure où les différents usagers doivent cohabiter. Il y a des besoin qui sont essentiels : par ex la sécurité (on doit rester en vie si on utilise l'infrastructure), et il ya des besoins qualitatif, ou de débits, mais qui sont secondaires. Donc libre a l'utilisateur de s'adapter et de choisir quelle infrastructure il vas utiliser. Ce n'est pas parce qu’il existe un laxisme sur la sécurité routière par rapport aux autres modes de transport, au profit de la qualité (par ex : pas de ralentisseurs, ça abîme les voitures) ou du débit (par ex : pas de réduction de vitesse, ça empêche d'arriver plus vite, où ça oblige les assistant à passer par d'autres routes), qu'il faut le garder a tout prix (le laxisme hein ...) (et dans l'affaire de Bègles, ce qui es très drôle c'est que pour préserver une qualité d'infrastructure, on a réduit le débit ... et ça râle quand même ....)


Lambig et Cacahuète ont aimé ce post.

Hors ligne

 

Publicité

#32 18-11-2019 19:22:38

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

tanaka59 a écrit:

Je vais caricaturer la chose : imaginez un réseau télécom ou le nombre d'utilisateurs croit. [...]

Ton analogie est hasardeuse. Tu compares un réseau dédié (télécom) à un réseau (rues) qui sert à de multiples usages. Le réseau de télécom a été construit pour et uniquement pour faire transiter de la téléphonie. Le réseau viaire est lui plus ancien que l'invention de l'automobile. L'automobile s'y est imposée de manière brutale au début du XXe siècle au détriment des usages plus anciens*. Comme le dit zoreil41, il n'y a aucune obligation de résultat sur le flux de voitures à absorber par ces rues. D'ailleurs, cette question du nombre de voitures pouvant être absorbées est datée. Aujourd'hui, la question serait plutôt de savoir combien de personnes peuvent passer par cette rue. La nuance est très importante.

Tu évoques à juste titre le rat running** comme responsable de l'insécurité des rues résidentielles. Certaines villes ont en fait déjà résolu ce problème plus ancien que Waze***. Pour ce faire, il suffit de découper la ville en petites quartiers par lesquels il sera impossible de transiter. Seuls peuvent les traverser les vélos et les véhicules de secours. Les voitures sont elles systématiquement renvoyées vers le point de départ si elles y entrent. Ce modèle est en train de s'exporter. À Barcelone, on appelle ça les « super îlots »****. Je ne serai pas étonné que cette façon d'aménager soit évoquée lors des prochaines municipales.

Ces nouveaux plans de déplacement répondent en partie à ma problématique restée encore sans réponse ici : existe-t-il autre chose que les ralentisseurs pour apaiser la circulation. Néanmoins, serait-ce suffisant ? C'est bien en contraignant la voiture a la juste place qu'on lui doit (c'est-à-dire beaucoup moins qu'aujourd'hui) qu'on arrivera à apaiser nos villes et nos bourgs. L'attente est de plus en plus forte à ce sujet.

*Il faut tuer Jay Walker, Sylvain Grisot
**Définition
***How to prevent rat running, Bicycle Dutch
****Les super-îlots de Barcelone: une expérimentation urbanistique radicale, Françoise Ruby


Cacahuète, zoreil41, Rajiv, xouxo et bertrand_cbv ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#33 19-11-2019 08:43:30

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

Lambig a écrit:

Toutes les zones habitées sont des zones critiques.

Il me semble qu'une rue passant a coté d'une école primaire avec des gamins pouvant échapper a la surveillance de leurs parents est plus critique qu'une zone industrielle de banlieue.
Si déjà on ne peut même pas se mettre d'accord sur ce point, pas la peine d'insister. C6

Hors ligne

 

#34 19-11-2019 10:05:19

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

Depuis quand une zone industrielle est une zone habitée ? Même sur les points où on est d'accord, tu cherches des points de discorde.  B9

Hors ligne

 

#35 19-11-2019 10:23:29

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

Lambig a écrit:

Depuis quand une zone industrielle est une zone habitée ? Même sur les points où on est d'accord, tu cherches des points de discorde.  B9

Quelle est la définition exacte d'une "zone habitée"? C'est une question sérieuse, j'arrive pas a la trouver sous Gogole...
Si la ZI de banlieue ne te plait pas, on peut remplacer cela par un boulevard urbain ou une grande avenue dégagée, le principe est le même.

Hors ligne

 

#36 19-11-2019 20:14:30

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

Bonjour à tous,

Je vais préciser ma vision :
Je suis contre les ralentisseurs non-conformes.
Je suis pour les ralentisseurs conformes.
--
Je suis d'avis pour que des ralentisseurs soient devant les écoles, mais je dois pouvoir passer à environ 20 km/h, en 2ème vitesse sur un filet de gaz, et pas obligé de marquer l'arrêt, passer la première vitesse, pour franchir sans mal ces ralentisseurs mal fichus, pour mos dos, les suspensions et pneus de ma voiture !
--
Je viens de faire remplacer une rotule de suspension et 2 pneus déformés par un petit ralentisseur noir et jaune dans une zone mal éclairée, et ralentisseur non annoncé. (-400 € dans ma poche)
--
J'espère que j'ai été très précis, et que la critique de certains se calme à mon sujet.
L'objectif est de signaler,dénoncer, échanger et trouver des moyens d'agir pour que ces ralentisseurs non-conformes soit repris ou retirés.

Cdlt,

Dernière modification par KERCYR (20-11-2019 10:11:57)


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

Lambig et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#37 19-11-2019 20:29:14

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1298

Re: Ralentisseurs - réglementation

Je vous propose un peu de jugement.

Par définition, une zone habitée est une zone où il y a des habitants. Les habitants sont les personnes qui résident habituellement en un lieu déterminé.
La zone habitée doit donc contenir des résidences, ce qui est à peu près la définition des  zones résidentielles (contrairement aux zones industrielles). Sauf si il existe à l’intérieur de ces zones industrielles des résidences dites sauvages. La zone industrielle est alors habitée par des personnes sans domicile précis, mais qui habituellement, résident dans cette zone.

Après, si vous cherchez vraiment à chipoter sur les mots dans ce cas en tant que zone habitée on peut définir la zone ne dépassant pas le périmètre de la route et dans ce cas effectivement la route n’est pas habitée même en plein centre-ville à part si il y a des sans-domicile-fixe qui squattent au même endroit habituellement la route...

Bon courage les amis  A10


B5

Lambig et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#38 19-11-2019 21:16:14

Lambig
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 1055

Re: Ralentisseurs - réglementation

rerefr a écrit:

Je vous propose un peu de jugement.

Par définition, une zone habitée est une zone où il y a des habitants. Les habitants sont les personnes qui résident habituellement en un lieu déterminé.
La zone habitée doit donc contenir des résidences, ce qui est à peu près la définition des  zones résidentielles (contrairement aux zones industrielles). Sauf si il existe à l’intérieur de ces zones industrielles des résidences dites sauvages. La zone industrielle est alors habitée par des personnes sans domicile précis, mais qui habituellement, résident dans cette zone.

Après, si vous cherchez vraiment à chipoter sur les mots dans ce cas en tant que zone habitée on peut définir la zone ne dépassant pas le périmètre de la route et dans ce cas effectivement la route n’est pas habitée même en plein centre-ville à part si il y a des sans-domicile-fixe qui squattent au même endroit habituellement la route...

Bon courage les amis  A10

Merci pour la rigolade. A10

Et c'est finalement très proche de ce que j'entends par « zone habitée ». Dès qu'il y a une maison, il y a toujours une probabilité de voir des enfants. Chaque zone proche d'une maison est donc une zone à risque où un enfant pourrait être écrasé. D'ailleurs, n'avez-vous pas remarqué que les enfants (entre 10 et 14 ans) se déplaçant de façon autonome sont de plus en plus rares ? Personnellement, j'en vois surtout dans les hameaux. Et pourquoi donc? Évidemment, de nombreux facteurs l'expliquent. L'insécurité routière en est une.

KERCYR a écrit:

Bonjour à tous,

Je vais préciser ma vision :
Je suis contre les ralentisseurs non-conformes.
Je suis pour les ralentisseurs conformes.
--
Je suis d'avis pour que des ralentisseurs soient devant les écoles, mais je dois pouvoir passer à environ 20 km/h, en 2ème vitesse sur un filet de gaz, et pas obligé de marquer l'arrêt, passer la première vitesse, pour franchir sans mal ces ralentisseurs mal fichus, pour mos dos, les suspensions et pneus de ma voiture !
--
Je viens de faire remplacer une rotule de suspension et 2 pneus déformés par un petit ralentisseur noir et jaune dans une zone mal éclairées, et ralentisseur non annoncé. (-400 € dans ma poche)
--
J'espère que j'ai été très précis, et que la critique de certains se calme à mon sujet.
L'objectif est de signaler,dénoncer, échanger et trouver des moyens d'agir pour que ces ralentisseurs non-conformes soit repris ou retirés.

Cdlt,

Enfin un message pertinent. Ceci dit, je serai curieux d'avoir des exemples de ralentisseur où l'on ne passe pas à 20 km/h. J'ai déjà roulé sur des ralentisseurs très abrupts, mais jamais jusqu'au point de casser une suspension à cette allure. A7

Hors ligne

 

#39 19-11-2019 23:08:22

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

Si il parle d'un petit ralentisseur noir et jaune, ca me fait penser a ce genre de cochonneries :
https://s1.medias-norauto.fr/images_produits/903318_2/650x650/lot-de-2-ralentisseurs-noir-et-jaune-50-cm-viso-fast60nj--903318.jpg

Certains de ces trucs donnent presque l'impression de monter et descendre d'un trottoir tellement qu'ils sont hauts. A ma connaissance, c'est interdit sur le réseau viaire et vendu seulement pour un usage dans les parking privés.


Lambig et KERCYR ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#40 20-11-2019 10:14:16

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

yaga a écrit:

Si il parle d'un petit ralentisseur noir et jaune, ca me fait penser a ce genre de cochonneries :
https://s1.medias-norauto.fr/images_pro … 903318.jpg

Certains de ces trucs donnent presque l'impression de monter et descendre d'un trottoir tellement qu'ils sont hauts. A ma connaissance, c'est interdit sur le réseau viaire et vendu seulement pour un usage dans les parking privés.

OUI, c'ext exact, interdit sur nos routes publiques ! uniquement sur les routes privées.
Je parle bien de ce type de ralentisseur invisible de nuit et qui a fait des dégâts à 50 km/h.


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

Hors ligne

 

#41 21-11-2019 09:33:07

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

yaga a écrit:

En quoi le fait que des zones critiques existent justifie le fait d'installer des équipements illégaux pour contrer des comportements illégaux?
Sans parler que certains maires ont tendance a avoir une vision créative de la finalité des limitations de vitesse.

---

Revenons sur ce sujet des comportements illégaux : trop vite et trop d'incivilités et non respect du code de la route.
Ces comportements sont probablement à la source du besoin des maires du choix technique des ralentisseurs.
Nous sommes, je crois tous d'accord sur ce point.

Au délà de la mise en oeuvre non conforme de ces ouvrages,
s'ouvre un débat sur pourquoi autant d'automobilistes sont dans cet état d'esprit et causent les pires ennuis.

Quelques pistes de réflexion ?
Tout d'abord, pourquoi aussi peu de transport en commun ?
Les bus sont énormes, peu nombreux, peu de lignes, et avec une fréquence faible.
Les parkings pour les extérieurs à la ville sont trop petits pour accueillir ces voitures extérieures.
(et le sujet pour s'étendre aux TER, trop peu nombreux)

Il faut réaliser les choses dans l'ordre et proproser des alternatives viables et performantes à la voiture.

Mais ce choix de gêner les automobilistes sans autre choix est une stupidité !
gêner = retrait des boulevards en 2x2 voies/ralentisseurs non conformes, routes tortueuse, petits obstacles au sol, ronds-points partout, le busway dont l'arrêt se trouve sur le passage des voitures alors qu'il dispose d'une voie propre, ...et la liste est énorme et s'allonge chaque jour.


Les centres commerciaux à l'extérieur des villes s'agrandissent et les entreprises fuient les grandes villes.
Et les PLU qui autorisent de plus  en plus de construction d'immeubles sur une même ville; entassés les uns sur les autres ...comme les ZUP des années 60 ....mais à l'échelle d'une grande ville ...d'ici 25 ans.

Dernière modification par KERCYR (21-11-2019 09:36:39)


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#42 21-11-2019 10:25:38

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

KERCYR a écrit:

Il faut réaliser les choses dans l'ordre et proproser des alternatives viables et performantes à la voiture.

Mais ce choix de gêner les automobilistes sans autre choix est une stupidité !
gêner = retrait des boulevards en 2x2 voies/ralentisseurs non conformes, routes tortueuse, petits obstacles au sol, ronds-points partout, le busway dont l'arrêt se trouve sur le passage des voitures alors qu'il dispose d'une voie propre, ...et la liste est énorme et s'allonge chaque jour.

Vu mes activités associatives, je ne peux que plussoyer.  A10

Hors ligne

 

#43 23-11-2019 10:10:26

true_cricket
Arc de Triomphe
Date d'inscription: 12-05-2015
Messages: 56

Re: Ralentisseurs - réglementation

yaga a écrit:

En quoi le fait que des zones critiques existent justifie le fait d'installer des équipements illégaux pour contrer des comportements illégaux?
Sans parler que certains maires ont tendance a avoir une vision créative de la finalité des limitations de vitesse.

Ce n'est pas illégal. C'est non réglementaire.

En effet, la description des ralentisseur est faite dans un décret, et non dans la loi. Utilisez le mot juste, merci. Le mot illégal fait peur. Le mot non-réglementaire l'est nettement moins, n'est-ce pas?

Je sais par ailleurs que nul ne peut se prévaloir des turpides d'autrui, et que comparaison n'est pas raison. Mais vous, votre logement répond-il vraiment aux obligations réglementaire de sécurité? Ou bien appliquez-vous le principe du grand-père, en attendant la revente pour le mettre en conformité, la revente étant le seul moment où ladite conformité est vérifiée?

Rappelons enfin que la loi et les règlements sont presque toujours en retard par rapport au besoin. SI le besoin est de réduire les accidents et leurs conséquences causées par une vitesse excessive, un décret peut être modifié par un trait de plume d'un ministres pour en augmenter la pente ou la hauteur autorisées. Toute croisade me semble donc inappropriée.


Lambig a aimé ce post.

Hors ligne

 

#44 23-11-2019 13:12:30

xouxo
Tour Total
Date d'inscription: 24-11-2006
Messages: 833
Photos: 1

Re: Ralentisseurs - réglementation

Les centres commerciaux à l'extérieur des villes s'agrandissent et les entreprises fuient les grandes villes.
Et les PLU qui autorisent de plus  en plus de construction d'immeubles sur une même ville; entassés les uns sur les autres ...comme les ZUP des années 60 ....mais à l'échelle d'une grande ville ...d'ici 25 ans.

Ok donc si je suis bien, c'est la construction d'immeuble trop haut qui a fait fuir les gens en banlieue. Pas le fait d'avoir du terrain bon marché très facilement accessible en voiture (grâce à la motorisation des ménages et la construction/élargissement massif de routes par les pouvoir publics) ?  A5

Enfin les centre commerciaux péri-urbains ne font plus tous recette (voir les remise en cause du modèle de l'hyper qui ne génère plus autant d'argent qu'auparavant), et si les zone tertiaires/industrielles continuent de s'étendre, certaine entreprises ou établissement ont clairement tendance à se relocaliser en centre-ville de manière à séduire les cadres.


Lambig, bertrand_cbv et Cacahuète ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#45 23-11-2019 15:57:24

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

true_cricket a écrit:

yaga a écrit:

En quoi le fait que des zones critiques existent justifie le fait d'installer des équipements illégaux pour contrer des comportements illégaux?
Sans parler que certains maires ont tendance a avoir une vision créative de la finalité des limitations de vitesse.

Ce n'est pas illégal. C'est non réglementaire.

En effet, la description des ralentisseur est faite dans un décret, et non dans la loi. Utilisez le mot juste, merci. Le mot illégal fait peur. Le mot non-réglementaire l'est nettement moins, n'est-ce pas?

Un décret n'est pas une loi, mais il fait partie de la loi.
De plus, le décret en question ne fait pas que réglementer, mais aussi impose la conformité desdits ralentisseurs.
Le mot "condescendant" ne fait pas peur quand a lui.

PS : La baisse de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h fut faite via un décret, un excès de vitesse entre 80 et 90 km/h serait donc "non réglementaire"?

Dernière modification par yaga (23-11-2019 16:09:39)


MiKL-One et KERCYR ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#46 23-11-2019 18:49:06

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1298

Re: Ralentisseurs - réglementation

Si on fait le concours du ralentisseur qui fait le plus peur, le mien se situe à Claye-Souilly, la rue qui va au parc des sports B5
https://www.google.com/maps/place/Avenu … 56c9?hl=fr


B5

KERCYR a aimé ce post.

Hors ligne

 

#47 23-11-2019 22:40:42

yaga
Tour Eiffel
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 3207
Photos: 8

Re: Ralentisseurs - réglementation

Les rainures causées par les frottements sur la peinture font rever...


rerefr et KERCYR ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#48 28-11-2019 18:44:24

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

Pour ceux qui veulent s'indigner, voici un site intéressant :
https://www.activroute.org/


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

Hors ligne

 

#49 28-11-2019 18:53:21

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

true_cricket a écrit:

yaga a écrit:

En quoi le fait que des zones critiques existent justifie le fait d'installer des équipements illégaux pour contrer des comportements illégaux?
Sans parler que certains maires ont tendance a avoir une vision créative de la finalité des limitations de vitesse.

Ce n'est pas illégal. C'est non réglementaire.

En effet, la description des ralentisseur est faite dans un décret, et non dans la loi. Utilisez le mot juste, merci. Le mot illégal fait peur. Le mot non-réglementaire l'est nettement moins, n'est-ce pas?

Je sais par ailleurs que nul ne peut se prévaloir des turpides d'autrui, et que comparaison n'est pas raison. Mais vous, votre logement répond-il vraiment aux obligations réglementaire de sécurité? Ou bien appliquez-vous le principe du grand-père, en attendant la revente pour le mettre en conformité, la revente étant le seul moment où ladite conformité est vérifiée?

Rappelons enfin que la loi et les règlements sont presque toujours en retard par rapport au besoin. SI le besoin est de réduire les accidents et leurs conséquences causées par une vitesse excessive, un décret peut être modifié par un trait de plume d'un ministres pour en augmenter la pente ou la hauteur autorisées. Toute croisade me semble donc inappropriée.

Je crois que Yaga vous a répondu.
-
J'ajoute que sur un moteur de recherche, les mots "gouv.fr ralentisseurs" indiquent bien des décrêts.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe … rieLien=id
--
Le caractère illégal est donc bien approprié.
Le débat est-il clos sur ce terme "illégal" ?
--


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

Hors ligne

 

#50 28-11-2019 19:02:12

KERCYR
Tour Gan
Date d'inscription: 22-04-2014
Messages: 705

Re: Ralentisseurs - réglementation

xouxo a écrit:

Les centres commerciaux à l'extérieur des villes s'agrandissent et les entreprises fuient les grandes villes.
Et les PLU qui autorisent de plus  en plus de construction d'immeubles sur une même ville; entassés les uns sur les autres ...comme les ZUP des années 60 ....mais à l'échelle d'une grande ville ...d'ici 25 ans.

Ok donc si je suis bien, c'est la construction d'immeuble trop haut qui a fait fuir les gens en banlieue. Pas le fait d'avoir du terrain bon marché très facilement accessible en voiture (grâce à la motorisation des ménages et la construction/élargissement massif de routes par les pouvoir publics) ?  A5

Enfin les centre commerciaux péri-urbains ne font plus tous recette (voir les remise en cause du modèle de l'hyper qui ne génère plus autant d'argent qu'auparavant), et si les zone tertiaires/industrielles continuent de s'étendre, certaine entreprises ou établissement ont clairement tendance à se relocaliser en centre-ville de manière à séduire les cadres.

Je vais expliquer longtemps s'il le faut.
--
Sur une même surface, une même zone, plus d'habitants il y a, en France, plus il faut d'infrastuctures jusqu'à un certain point.
De trop nombreuses villes en France sont dans ce cas; la limite est dépassée; et les infrastructures ne suivent pas. (route et ransport en commun)
Il faut de plus de temps pour aller d'un point A à un B. (explication déjà faite)
Cela créé un climat qui se dégrade.
Certains ont tendence à manifester leur ras le bol en roulant trop vite pour essayer de rattraper le temps perdu (encore une connerie); il s'agit d'une minorité comme toujours.
Les maires posent des ralentisseurs; OK, mais qu'ils soient conformes.
--
Est-ce que c'est plus compréhensible ?
-----


L'Etat va-t-il ne plus emprunter pour réduire sa dette ?

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact