En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Beaulieu I - Les Hirondelles

© Dernière Volonté
Identifiant PSS #12669
Nom Beaulieu I - Les Hirondelles
Quartier Beaulieu
Adresse(s)
  • 19, boulevard Karl Marx
Statut

Construit

Construction 1956
Fonction(s) Logements

Données techniques

Niveaux R+10
Hauteur totale estimée

≈36,00 m

Hauteur du toit estimée

≈33,00 m

À propos de cette fiche

Ajoutée par Dernière Volonté le 25/04/2009
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • Office HLM de Saint-Etienne

En 1947, Alexandre de Fraissinette, maire nouvellement élu de Saint-Etienne, fixe la construction de logements comme l'une des priorités de son mandat.

Dans cette période d'après-guerre marquée par la pénurie de logements, la ville traîne alors la réputation de "capitale des taudis", et c'est ainsi que, sous l’impulsion de l’Etat, elle va devenir un laboratoire de la rupture architecturale que va connaitre le pays au début des années 1950 avec la réalisation des grands ensembles.

Si le Parc Armeville, la première grande opération d'urbanisme collectif, représente encore dans la disposition des bâtiments un urbanisme de transition, l'ensemble de Beaulieu va pour sa part incarner à merveille l'idée d'ensemble "pur", c'est-à-dire sans constitution d'îlots ou de semi-îlots.

Le site choisi pour son implantation, vierge de toute activité industrielle ou minière et non loin du parc naturel régional du Pilat, répond parfaitement aux préoccupations hygiénistes alors en vogue. Les espaces verts, de très grande qualité, sont confiés aux services municipaux. Et autre particularité remarquable, cet ensemble que l’on pourrait décomposer en quatre parties, va dans la disposition des bâtiments jouer avec la topographie des lieux :

En amont, une série de quatre bâtiments de R+4 à R+6 sont implantés perpendiculairement aux courbes de niveau, comme s’ils étaient enchâssés dans la colline. En contrebas, deux longues barres à R+5 sont au contraire implantées parallèlement aux courbes de niveau et leurs formes courbées épousent l’arrondi de la colline. Encore en contrebas, quatre corps de bâtiment de R+10 à R+12 sont, à l’instar de la première série, implantés perpendiculairement et pour trois d’entre eux, accolés à d’autres bâtiments de façon à former un L. Enfin, une tour à R+22, véritable phare de ce nouveau quartier de 1264 habitants, parachève cet ensemble d'une rare cohérence.

Quelques années plus tard, d’autres grandes ensembles seront construit à proximité, mais sans malheureusement bénéficier de la même qualité architecturale.

A noter que l’ensemble Beaulieu a été labellisé « Patrimoine du XXème siècle » par le Ministère de la Culture.


photo
Beaulieu I - Les Hir…
© Dernière Volonté
photo
Beaulieu I - Les Hir…
© Dernière Volonté

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact