En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesImmeuble : Tour sans Fins

Tour sans Fins22

© Jean Nouvel
Identifiant PSS #23
Nom Tour sans Fins
Quartier La Défense
Adresse(s)
  • Triangle de la Folie
Statut

Annulé

Livraison prévisionnelle 2000
Fonction(s) Bureaux
Style architectural Architecture contemporaine

Données techniques

Niveaux R+99
Hauteur totale

425,00 m

Hauteur du toit

425,00 m

SHON 100 000 m²

Liens associés

À propos de cette fiche

Ajoutée par Phil le 02/11/2006
Dernière mise à jour par monmix le 08/06/2012
Nombre de vues : 6 903
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre

Au début des années 90 était prévue une tour de 425m et 100 étages à La Défense : La Tour sans fins.

Elle aurait été la plus haute tour d'Europe (et le serait encore aujourd'hui) et l'une des plus hautes au monde ; elle aurait de plus été la plus haute tour du monde construite en béton. Sa forme (un cylindre), était pensée pour compléter le CNIT (triangle) et l'Arche (cube) dont elle aurait été voisine proche.

Le nom de la tour provient des couleurs des vitres, sombres à la base et s'éclaircissant au fur et à mesure que la tour s'élevait, jusqu'à devenir presque transparente au sommet, afin de donner une impression de hauteur plus forte (pour imager, la tour s'enfonce dans le sol et dans les cieux). On remarque là une certaine audace et un changement d'attitude par rapport à l'époque de la tour Fiat (aujourd'hui tour Areva), dont les vitres s'élargissent au fur et à mesure que la tour s'élève afin de réduire l'impression de hauteur

À l'emplacement prévue pour la construction, appelé pendant un temps le « triangle de la folie », se dressent aujourd'hui les immeubles du Triangle de l'Arche, dont on peut apprécier l'architecture, mais qui laissent immanquablement un goût amer, surtout par comparaison à ce qu'aurait pu être la Tour sans fins pour Paris. Le projet fut en effet annulé pour des raisons économiques alors que la désignation des entrepreneurs pour la structure, la façade, les ascenseurs et les installations mécaniques avait été effectuée. C'est de loin la fois où La Défense est passé le plus proche de la réalisation.

Elle aurait été la première (et pour l'instant la seule) œuvre de Jean Nouvel, architecte français de renommée internationale, à La Défense.

La Tour sans fins aurait fait figure de nouveau phare de Paris : dominant le quartier de La Défense, elle aurait aussi sans aucun doute permis l'érection de projets moins patauds, tant sa verticalité était impressionnante (rapport d'élancement de 10, exceptionnel !).


Pied de page du site

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact