En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS
PSSImmeubles & VillesCommune : CergyImmeuble : Tour des Je…

Tour des Jeunes Mariés

© zurban
Identifiant PSS #3219
Nom Tour des Jeunes Mariés
Noms alternatifs Tour Bleue
Quartier Grand Centre
Adresse(s)
  • place des Cerclades
Statut

Construit

Construction 1974
Fonction(s) Logements
Style architectural Mouvement moderne

Données techniques

Niveaux R+16
Hauteur totale

49,00 m

À propos de cette fiche

Ajoutée par tracky le 11/07/2007
Dernière mise à jour par monmix le 21/02/2013
Nombre de vues : 5 133
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre

Trois exemplaires de la "Tour des Jeunes Mariés" furent érigés à l'orée des années 70 dans la région parisienne, à Noisiel1, Villetaneuse2, et ici à Cergy-Pontoise, dans une logique très "Trente Glorieuses" de planification aussi bien familiale que territoriale. Destinées à accompagner l'essor de l'Île-de-France dont on concevait alors le rééquilibrage autour de villes nouvelles, elles devaient à l'origine accueillir de jeunes couples "montant" à Paris, dans une logique d'habitat moderne et transitoire avant d'accéder à un logement familial. Une étape d'un parcours résidentiel balisé tout autant qu'enthousiaste, typique de l'époque.

Comme à leur habitude, les architectes Martine et Philippe Deslandes3 jouent d'ailleurs ici avec cette fraîcheur retrouvée d'une architecture qui n'est pas encore Post-Moderne mais déjà critique vis-à-vis d'un Mouvement Moderne dogmatique et dont la production à coup de chemin de grue durant un quart de siècle a fini de dévitaliser les fondamentaux. À l'instar de Team X (Candilis), de l'atelier de Montrouge (Renaudie et Gailhoustet) ou encore d'Émile Aillaud4 - à qui l'architecture toute en courbes ne peut que faire songer, les architectes s'attaquent de front à la question de la norme sociale et formelle de la "cellule" - nom plaisamment admis pour désigner les appartements dans cette période d'intense recherche sur l'habitabilité. Il en résulte une certaine virtuosité stylistique, une liberté de ton, une douce folie qui donnent à cette réalisation son sel encore aujourd'hui ; point d'orthogonalité dans les pièces des logements ici, mais bien une suite de paramécies qui confèrent toute son organicité à l'architecture.



Notes et références

  1. Voir sa fiche sur PSS.
  2. Voir sa fiche sur PSS.
  3. Plus de réalisations de ces architectes à découvrir sur PSS.
  4. Voir notamment les Tours Nuages à Nanterre.

Pied de page du site

Copyright © 2006-2020 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact