En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Les métros en France

#201 15-04-2018 01:19:36

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18735
Immeubles: 858
Photos: 1177
Site web

Re: Les métros en France

greg59 a écrit:

Dans les années 80 et 90, il y avait ce débat qui faisait rage, entre partisan du métro et partisan du tramway, ceux du tramway disaient que le métro laissera toujours la place à la voiture, et ceux du métro disaient que pour être une métropole il faut un métro de grande capacité, pour pouvoir attirer des usagers de la voiture, le débat fut assez fort surtout sur Strasbourg : (https://www.youtube.com/watch?v=msSsZ1OIC24) et Bordeaux avec Trans'CUB
Ce qui est interessant dans ce débat entre partisan et opposant au métro, c'est que longtemps et stupidement, on opposait les élus de gauche = tramway et de droite = métro (exemple de Strasbourg, et de Toulouse aussi avec Cohen sur le tram).

Moui... "stupidement" comme tu dis, car c'est vraiment un cliché.

Le tramway est choisi par :
- des municipalités de gauche à Nantes, Strasbourg, Montpellier ;
- des municipalités de droite à Grenoble, Rouen (même en l'enterrant partiellement et en l'appelant "métro"), Bordeaux, Nice.

Le VAL est choisi par :
- des municipalités de gauche à Lille et Rennes ;
- une municipalité de droite à Toulouse.

Le tramway est choisi en complément du métro sous des municipalités de gauche (Paris, Toulouse) comme de droite (Lyon, Marseille, Paris, Toulouse).

S'il fallait chercher un clivage entre partisans des deux modes, il serait plutôt entre "technicistes" et "environnementalistes" (en gros). Ces deux écoles de pensées sont présentes à droite comme à gauche, sous des formes différentes. Un exemple récent de ce clivage transpartisan c'est NDDL.

Dernière modification par le renard (15-04-2018 01:54:05)


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

yb et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#202 15-04-2018 01:31:29

Yougo
Notre Dame
Date d'inscription: 25-03-2012
Messages: 190

Re: Les métros en France

le renard a écrit:

Le tramway est choisi en complément du métro sous des municipalités de gauche (Paris, Toulouse) comme de droite (Lyon, Marseille).

(le retour du tramway à Paris, sur les Maréchaux, avait d'ailleurs été amorcé pendant les derniers mois du mandat de Jean Tiberi).


le renard a aimé ce post.

Hors ligne

 

#203 15-04-2018 01:49:35

hugosbrr
Grande Arche
Date d'inscription: 01-12-2017
Messages: 270

Re: Les métros en France

Tout comme le tramway de Toulouse sous l’impulsion de Jean Luc Moudenc.


le renard a aimé ce post.

Hors ligne

 

#204 15-04-2018 10:25:03

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

le renard a écrit:

greg59 a écrit:

Dans les années 80 et 90, il y avait ce débat qui faisait rage, entre partisan du métro et partisan du tramway, ceux du tramway disaient que le métro laissera toujours la place à la voiture, et ceux du métro disaient que pour être une métropole il faut un métro de grande capacité, pour pouvoir attirer des usagers de la voiture, le débat fut assez fort surtout sur Strasbourg : (https://www.youtube.com/watch?v=msSsZ1OIC24) et Bordeaux avec Trans'CUB
Ce qui est interessant dans ce débat entre partisan et opposant au métro, c'est que longtemps et stupidement, on opposait les élus de gauche = tramway et de droite = métro (exemple de Strasbourg, et de Toulouse aussi avec Cohen sur le tram).

Moui... "stupidement" comme tu dis, car c'est vraiment un cliché.

Le tramway est choisi par :
- des municipalités de gauche à Nantes, Strasbourg, Montpellier ;
- des municipalités de droite à Grenoble, Rouen (même en l'enterrant partiellement et en l'appelant "métro"), Bordeaux, Nice.

Le VAL est choisi par :
- des municipalités de gauche à Lille et Rennes ;
- une municipalité de droite à Toulouse.

Le tramway est choisi en complément du métro sous des municipalités de gauche (Paris, Toulouse) comme de droite (Lyon, Marseille, Paris, Toulouse).

S'il fallait chercher un clivage entre partisans des deux modes, il serait plutôt entre "technicistes" et "environnementalistes" (en gros). Ces deux écoles de pensées sont présentes à droite comme à gauche, sous des formes différentes. Un exemple récent de ce clivage transpartisan c'est NDDL.

Quand je dis stupidement, c'est dans le sens infondé, je te rejoins sur ce que tu dis.
Tu as dis le bon mot pour les partisans, je cherchais un terme plus explicite, et tu l'as dis de manière simple et très explicite  A7

Yougo a écrit:

(le retour du tramway à Paris, sur les Maréchaux, avait d'ailleurs été amorcé pendant les derniers mois du mandat de Jean Tiberi).

Il a décidé dans les derniers mois de son mandat le choix de l'implantation de la ligne T3 sur les Maréchaux et non sur la petite ceinture, qui là aussi a été sujet à de nombreuses critiques de la part des partisans de la petite ceinture sur le choix des Maréchaux, et qui continue d'ailleurs !
Le principe du tramway à la place de la ligne PC a été décidé plus tôt dans la mandature de Tibéri.

hugosbrr a écrit:

Tout comme le tramway de Toulouse sous l’impulsion de Jean Luc Moudenc.

Pour mieux saborder après coup ! Car pas très fréquentée lors de son élection, et aussi très critiquée, car le tramway provoqué des bouchons entre Arènes et Palais de Justice (pas encore mis ne service).
Pourtant la ligne manquait dès le départ juste un prolongement vers le centre ville et vers la Gare Matabiau.
La ligne commence à avoir une fréquentation correcte contrairement aux premières années de la mise en service, la ligne fut construite un peu trop tôt je pense, depuis le développement des ZAC autour de la Cartoucherie, et du terminus de Blagnac amène de nouveaux voyageurs sur la ligne et rend la ligne plus fréquentée. B5

Dernière modification par greg59 (15-04-2018 10:25:42)

Hors ligne

 

#205 15-04-2018 11:45:00

paris2012
Grande Arche
Date d'inscription: 22-08-2013
Messages: 394

Re: Les métros en France

Un VAL en tranchée couverte sur les Maréchaux aurait été bien plus efficace que le T3.

Hors ligne

 

#206 15-04-2018 14:04:08

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

paris2012 a écrit:

Un VAL en tranchée couverte sur les Maréchaux aurait été bien plus efficace que le T3.

Je pense que la ligne M15 en entier soulagera en grande partie la ligne T3a et T3b, beaucoup font du cabotage entre les lignes de métro et de RER en prenant le T3a et T3b.
Mais effectivement, au regard des chiffres de fréquentation de la ligne T3a et T3b, le métro à la place n'aurait pas été du luxe, mais passer de 50 000 voy/j sur la ligne bus PC sud (de mémoire PC1) à 160-180 000voy/j sur le T3a n'était peut être pas prévu par les décideurs politique et BE de transports au bout de 10 ans, mais à Paris, la fréquentation a toujours été plus forte que prévue par rapport aux villes de province, et même, elle grimpe beaucoup plus vite, après il y a des cas particuliers en province comme Bordeaux (100 000 voy en plus que prévu sur le réseau Tram, Lyon pareil, bien au delà de ce qui été prévue sur le T1 et T2, etc...) B5


yaga a aimé ce post.

Hors ligne

 

#207 16-04-2018 09:06:29

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2256
Photos: 8

Re: Les métros en France

greg59 a écrit:

Le coût du chantier a été multiplié par 3, passant de 2 à 6Mds€ pour une ligne de 48km
Autant pour moi, j'ignorai la profondeur des stations de la ligne 9, je pensais à moins profond, (plus de 25m, parfois ça descend à plus de 50m et plus (70m)), je connaissais la particularité de cette ligne de métro, mais j'ignorai que l'accès se fait seulement pour par les ascenseurs pour les stations très profondes, car j'ai trouvé une vidéo, ou on peut accéder avec les escalator, par contre, le nombre de fois que tu changes d'escalator pour descendre.... A8  :

Les tchèques sont un peu plus pragmatiques :


Ça vaut le coup d’œil, mais attention aux vertiges A10


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#208 16-04-2018 11:08:19

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1023

Re: Les métros en France

greg59 a écrit:

Dans les années 80 et 90, il y avait ce débat qui faisait rage, entre partisan du métro et partisan du tramway, ceux du tramway disaient que le métro laissera toujours la place à la voiture, et ceux du métro disaient que pour être une métropole il faut un métro de grande capacité, pour pouvoir attirer des usagers de la voiture, le débat fut assez fort surtout sur Strasbourg : (https://www.youtube.com/watch?v=msSsZ1OIC24) et Bordeaux avec Trans'CUB
Ce qui est interessant dans ce débat entre partisan et opposant au métro, c'est que longtemps et stupidement, on opposait les élus de gauche = tramway et de droite = métro (exemple de Strasbourg, et de Toulouse aussi avec Cohen sur le tram).
Les élus qui ont gagnaient la bataille de l'opinion doivent remercier la proche banlieue du centre ville qui ont voté plus facilement pour le tramway (et être sûr d'avoir une station de tram que de ne pas avoir de métro à ses pieds), l'élection de Trautmann a surement joué en sa faveur avec la banlieue populaire de Strasbourg et les villes proches de Strasbourg (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lec … Strasbourg)

Sur Strasbourg :
A confirmer/invalider par mieux informés que moi, car mes souvenirs de cette époque commencent à dater :
Il me semble qu'à Strasbourg, un des argument en faveur du tram contre le métro, est que la ville est construite sur un marécage, avec une nappe phréatique très haute (cf. la cathédrale construite sur des pieux pour qu'elle ne s'enfonce pas). Donc très difficile et coûteux de faire un métro souterrain. Je me souviens de la construction de la 1ere ligne de tram, dont le chantier s'était éternisé car la partie souterraine au niveau de la gare avait été inondée.
Et effectivement,  comme dit plus haut, je crois bien que les promoteurs du tram à Strasbourg prenait Nantes et Grenoble comme exemple à suivre.
A noter : une des raisons du succès du tram à Strasbourg est que dès le début, ils ont pensé un système de parking-relais en bout de ligne très efficace pour les automobilistes venant du périurbain (extrèmement important en Alsace).
J'avais testé ça il y a quelques années : le ticket parking et tram combiné. Venant de région parisienne, ça m'a fait rêver. ;-)

Hors ligne

 

#209 16-04-2018 11:16:12

yb
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 05-06-2007
Messages: 1023

Re: Les métros en France

paris2012 a écrit:

Un VAL en tranchée couverte sur les Maréchaux aurait été bien plus efficace que le T3.

Je ne suis pas sût qu'il soit pertinent  relancer ici l'éternel débat "T3 vs petite ceinture" :
il y a un thread sur ce forum, datant de la construction de cette ligne, où tout a déjà été dit :
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=405


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#210 16-04-2018 13:24:57

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

yb a écrit:

Sur Strasbourg :
A confirmer/invalider par mieux informés que moi, car mes souvenirs de cette époque commencent à dater :
Il me semble qu'à Strasbourg, un des argument en faveur du tram contre le métro, est que la ville est construite sur un marécage, avec une nappe phréatique très haute (cf. la cathédrale construite sur des pieux pour qu'elle ne s'enfonce pas). Donc très difficile et coûteux de faire un métro souterrain. Je me souviens de la construction de la 1ere ligne de tram, dont le chantier s'était éternisé car la partie souterraine au niveau de la gare avait été inondée.
Et effectivement,  comme dit plus haut, je crois bien que les promoteurs du tram à Strasbourg prenait Nantes et Grenoble comme exemple à suivre.
A noter : une des raisons du succès du tram à Strasbourg est que dès le début, ils ont pensé un système de parking-relais en bout de ligne très efficace pour les automobilistes venant du périurbain (extrèmement important en Alsace).
J'avais testé ça il y a quelques années : le ticket parking et tram combiné. Venant de région parisienne, ça m'a fait rêver. ;-)

Visiblement, la problématique de la nappe phréatique a été un prétexte à l'abandon du métro VAL, en plus de la non réduction de la voiture en ville.

Après, pour faire capoter un projet, il suffit de dire que le chien à la rage pour le tuer....  B5

Un site internet d'un pro VAL qui met en lien des documents du projet VAL de Strasbourg de l'époque : https://sites.google.com/site/metrovalstrasbourg/home

Dernière modification par greg59 (16-04-2018 14:08:21)

Hors ligne

 

#211 16-04-2018 14:11:46

Erwann
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 21-05-2016
Messages: 1592

Re: Les métros en France

Pourtant il y bien une portion souterraine à Strasbourg pour le tramway  C7
Le sous-sol gêne peut-être moins quand il y a marquer "tramway" sur la rame !

Dernière modification par Erwann (16-04-2018 14:12:22)


foolquiestcool, greg59 et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#212 16-04-2018 15:29:33

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

Erwann a écrit:

Pourtant il y bien une portion souterraine à Strasbourg pour le tramway  C7

La traversée de la gare impliquait une traversée souterraine, entre les remparts, les glacis, l'autoroute, et le faisceau ferroviaire, très compliqué de passer à l'air libre, d'ou le fait de le faire par le souterrain B5

Hors ligne

 

#213 16-04-2018 15:31:20

paris2012
Grande Arche
Date d'inscription: 22-08-2013
Messages: 394

Re: Les métros en France

yb a écrit:

paris2012 a écrit:

Un VAL en tranchée couverte sur les Maréchaux aurait été bien plus efficace que le T3.

Je ne suis pas sût qu'il soit pertinent  relancer ici l'éternel débat "T3 vs petite ceinture" :
il y a un thread sur ce forum, datant de la construction de cette ligne, où tout a déjà été dit :
http://www.pss-archi.eu/forum/viewtopic.php?id=405

Je ne parle pas de la petite ceinture. Je parle de metro completant ou se substituant aux tramway actuels. C'est ce dont on est en train de discuter pour Nantes et Bordeaux. Je ne vois pas pourquoi la question ne serait pas soulevee pour l'IdF.

Hors ligne

 

#214 16-04-2018 19:24:38

oc311
Tour Gan
Date d'inscription: 07-10-2017
Messages: 728

Re: Les métros en France

greg59 a écrit:

oc311 a écrit:

L'argent coule à flots, c'est merveilleux !

C'est de la bonne dette, je ne vois pas en quoi c'est problématique, il faut arrêter ce délire de ne pas investir car le pays est trop endetté, à force de ne rien faire, on aura l'exact inverse de ce qu'ils voudront faire, l'exemple de l’Allemagne, ou aucun investissement a été fait pour entretienir les autoroute pendant des années, résultat, le coût de la rénovation a explosé, moralité, on emprunte de nouveau ! Elle est belle aussi la rigueur budgétaire ! A10

Bien heureux de vous lire à ce sujet. Je vous remercie de cette précision. Notamment en direction de tous ceux qui critiquent le montant du coût de la 3eme ligne de métro de l'agglomération toulousaine à 2,3 milliards d'€ pour ses 27km (je parle de l'investissement, pas d'une partie du tracé contesté par certains). Je note la bonne dette pour l'investissement en métro pour l'Agglo toulousaine.

Dernière modification par oc311 (16-04-2018 19:25:40)

Hors ligne

 

#215 15-05-2018 13:13:30

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

Ce n'est pas vraiment le bon endroit pour parler de ça, car c'est sur le domaine mondial et non franco-français, mais depuis fin mars, dans le monde, nous avons franchi les 1 000 km de lignes de métro automatique (1 003 km exactement), grâce à la ligne de Pujiang à Shanghaï.

Pour l'heure il y a 63 lignes sur 42 réseaux dans 19 pays.

Il a fallu 29 ans pour faire les 500 km entre 1981 et 2010, puis 8 ans pour faire les 500 km suivantes, la progression est très forte, grâce à l'Asie qui développe des projets de nouvelles lignes de métro, et l'Afrique qui commence à s'engager timidement.

Les plus long réseaux sont à Singapour (116 km), Kuala Lumpur (97 km) et Dubai (80 km).
https://www.ville-rail-transports.com/l … um=twitter

Pour la liste des métros automatique dans le monde : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des … tis%C3%A9s

B5


cmoiromain et rif75 ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#216 07-06-2018 17:47:02

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

Petite parenthèse, sur les records du métro, dans le monde :



Hors ligne

 

#217 08-06-2018 15:21:43

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2256
Photos: 8

Re: Les métros en France

C'est "amusant", impossible de trouver les informations en question sur leur site (qui s'adresse en plus à des gamins de 10 ans...)


greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#218 15-06-2018 10:10:49

RoccatArvo
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 10-12-2011
Messages: 1063
Immeubles: 1

Re: Les métros en France

greg59 a écrit:

paris2012 a écrit:

Un VAL en tranchée couverte sur les Maréchaux aurait été bien plus efficace que le T3.

Je pense que la ligne M15 en entier soulagera en grande partie la ligne T3a et T3b, beaucoup font du cabotage entre les lignes de métro et de RER en prenant le T3a et T3b.
Mais effectivement, au regard des chiffres de fréquentation de la ligne T3a et T3b, le métro à la place n'aurait pas été du luxe, mais passer de 50 000 voy/j sur la ligne bus PC sud (de mémoire PC1) à 160-180 000voy/j sur le T3a n'était peut être pas prévu par les décideurs politique et BE de transports au bout de 10 ans, mais à Paris, la fréquentation a toujours été plus forte que prévue par rapport aux villes de province, et même, elle grimpe beaucoup plus vite, après il y a des cas particuliers en province comme Bordeaux (100 000 voy en plus que prévu sur le réseau Tram, Lyon pareil, bien au delà de ce qui été prévue sur le T1 et T2, etc...) B5

Si le T3 est saturé, c'est aussi parce qu'il n'est pas assez rapide. Par exemple, sur la ligne T3a, la distance moyenne est de 517 mètres entre stations. Avec quelques stations de moins, mais des stations mieux réparties, on aurait moins de temps d'arrêt, ce qui accélèrerait un peu la ligne. Mais l'autre gros problème, c'est clairement le manque de civisme des automobilistes parisiens. Il y a quelques semaines, je devais me rendre au palais des congrès. Et bien dans les deux sens, à plusieurs carrefours, j'ai vu le tramway ralentir pour laisser traverser des piétons... parce que le carrefour était encombré par des bagnoles qui avaient essayé de passer au orange. Du coup, il y avait plusieurs bagnoles au milieu de l'intersection. Mais bon, ça se voit ailleurs dans Paris, y compris dans les coins où il n'y a pas le tramway.  A10  Dans les grandes villes de province, ce genre de comportement est beaucoup moins fréquent. En province, les gens ne font pas ça, parce qu'ils savent qu'ils sont conscients que le tram ne ralentit pas aussi facilement et parce qu'ils n'ont pas envie de se faire défoncer leur bagnole.

Sérieusement, la police municipale devrait faire davantage de contrôles aux intersections du T3 et commencer à verbaliser les automobilistes qui essaient de forcer le passage coûte que coûte. Les automobilistes qui forcent le passage et qui se retrouvent bloqués au milieu de la circulation, non seulement ils mettent en danger les autres usagers de la route, mais en plus ils n'arrangent rien du tout à la circulation, puisqu'ils bloquent les voies perpendiculaires et les voies de tramway, ce qui crée encore plus de bouchons.  G9

Si les Parisiens étaient plus respectueux sur la route, la circulation serait plus fluide, que ce soit pour les automobilistes comme pour le tramway.


greg59 a écrit:

Dans les années 80 et 90, il y avait ce débat qui faisait rage, entre partisan du métro et partisan du tramway, ceux du tramway disaient que le métro laissera toujours la place à la voiture, et ceux du métro disaient que pour être une métropole il faut un métro de grande capacité, pour pouvoir attirer des usagers de la voiture, le débat fut assez fort surtout sur Strasbourg : (https://www.youtube.com/watch?v=msSsZ1OIC24) et Bordeaux avec Trans'CUB
Ce qui est interessant dans ce débat entre partisan et opposant au métro, c'est que longtemps et stupidement, on opposait les élus de gauche = tramway et de droite = métro (exemple de Strasbourg, et de Toulouse aussi avec Cohen sur le tram).
Les élus qui ont gagnaient la bataille de l'opinion doivent remercier la proche banlieue du centre ville qui ont voté plus facilement pour le tramway (et être sûr d'avoir une station de tram que de ne pas avoir de métro à ses pieds), l'élection de Trautmann a surement joué en sa faveur avec la banlieue populaire de Strasbourg et les villes proches de Strasbourg (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lec … Strasbourg)

À vrai dire, certains quartiers de Strasbourg auraient été mieux desservis avec le VAL qu'avec le tram. Si on regarde le projet de VAL, le tracé était quand même assez similaire à celui de la ligne A de l'actuel tramway à ses débuts. Les deux projets devaient desservir des quartiers populaires comme Hautepierre et la Meinau. Pour ce qui est de la finesse de la desserte, le VAL avait l'avantage du passage souterrain, ce qui lui permettait de passer à des endroits où un tram aurait été difficilement insérable. Par exemple, le projet de VAL prévoyait une station "Neudorf Marché", en plein centre du quartier du Neudorf. Aujourd'hui encore, il y a encore des gens qui disent que c'est dommage que le tram ne passe pas par le centre du quartier. Mais il y a une raison à cela. La route du Polygone assez étroite dans sa partie nord-ouest, et c'est un axe traversant important du quartier. Faire passer un tramway à cet endroit, ça aurait impliqué d'avoir un tramway passant à quelques mètres des façades, comme en centre-ville, et donc avec une vitesse réduite. Pour que le tram rejoigne la Meinau, le tracé aurait comporté davantage de virages, et donc au final, un détour par le centre de Neudorf aurait juste trop allongé la durée des trajets vers Baggersee et Illkirch.

Pour ce qui est de la Meinau, le tram actuel passe par l'avenue de Colmar, à l'Ouest. C'est une longue et large avenue qui est quasiment en ligne droite sur toute sa longueur dans le quartier. Sur cette avenue, il était donc facile d'insérer le tram. Comme il n'y a pas de "vrais" virages, comme l'avenue est large et comme les stations sont bien espacées, le tram peut rouler vite.  A6  Le truc, c'est qu'à l'Ouest de l'avenue, il y a surtout des entrepôts, des ateliers et de petits bâtiments de bureaux. Et bien évidemment, comme il y a beaucoup de gens qui viennent des communes de la deuxième couronne de Strasbourg ou de l'extérieur de l'agglomération, beaucoup de salariés viennent en bagnole. Pour ce qui est de la partie "centrale" de la Meinau, celle qui est compte beaucoup de foyers à bas revenus, elle n'est pas desservie par le tram. Faire passer le tram en surface par le centre de Neudorf et le centre de la Meinau, ça aurait rendu les trajets vers Baggersee et Illkirch trop longs. En revanche, avec le VAL, il était prévu de desservir le centre de Neudorf et le centre de la Meinau.

Sur ce plan, on voit que dans l'ensemble, grosso modo, le tracé prévu pour le VAL était assez similaire à celui de la ligne A du tramway actuel. Les grosses différences, c'est qu'il y avait moins de stations et que le VAL pouvait passer par des endroits moins accessibles par le tram.

http://image.noelshack.com/fichiers/2018/24/5/1529048602-mg-6316.jpg


yb a écrit:

Sur Strasbourg :
A confirmer/invalider par mieux informés que moi, car mes souvenirs de cette époque commencent à dater :
Il me semble qu'à Strasbourg, un des argument en faveur du tram contre le métro, est que la ville est construite sur un marécage, avec une nappe phréatique très haute (cf. la cathédrale construite sur des pieux pour qu'elle ne s'enfonce pas). Donc très difficile et coûteux de faire un métro souterrain. Je me souviens de la construction de la 1ere ligne de tram, dont le chantier s'était éternisé car la partie souterraine au niveau de la gare avait été inondée.

Le chantier du tunnel avait été "inondé", mais pour des raisons techniques. Le but, c'était d'équilibrer les pressions, c'est pour ça que le tunnelier travaillait sous l'eau. Ce n'était pas un accident comme l'ont prétendu certains anti-métro.

Après, dis-toi bien que l'argument de la nappe phréatique, on le voit ressortir dans toutes les grandes agglos dès qu'il s'agit de creuser un tunnel pour un tramway ou un métro. Prenons l'exemple de Rennes. À l'époque, les opposants (et notamment les Verts) prétendaient qu'un métro n'était pas possible à cause de la nature du sous-sol. Et pourtant, le métro a été réalisé et il n'y a pas de problème aujourd'hui. Certes, il y a eu quelques imprévus lors du creusement du tunnel de la ligne A, mais les ingénieurs savaient comment résoudre ce problème.

Si on prend la ligne T6 en Île-de-France, les Verts de Châtillon étaient contre le projet. Ils étaient contre le choix du tramway sur pneus, contre le tracé en tunnel et même contre le tramway pour cette ligne (ils proposaient un BHNS sous-capacitaire à la place). Mais la réalité, c'est que le tunnel tient très bien, le T6 fonctionne globalement bien, et il a très vite trouvé son public, ce qui montre qu'un BHNS n'aurait pas été adapté. Certes, il a fallu prendre des précautions supplémentaires pour passer sous les gares de Viroflay, mais les ingénieurs ont résolu le défi technique.  C10

Si on prend la ligne 2 de Nice, le PS et EELV étaient contre le projet proposé. Ils voulaient des stations espacées de 400 mètres en moyenne et ils étaient contre le tunnel. Ils prétendaient que techniquement, il était trop dangereux voire impossible de réaliser un tunnel à cause de la nature du sous-sol et de la proximité avec la mer. Sauf que quand on voit que Marseille, Barcelone, Valence et Naples ont un métro, ça montre bien que l'argument des opposants ne tient pas, d'autant plus que les premières lignes dans ces villes ont été construites il y a des dizaines d'années, quand les tunneliers étaient techniquement moins évolués que maintenant.  A10

Et il y a un truc à ne pas oublier, c'est que vers 1900, il y avait déjà des chantiers de métro à Londres, Budapest, Paris et Berlin. Et si vous connaissez Paris, vous savez bien que le sous-sol est un vrai gruyère. Les opposants aux TCSP souterrains veulent faire croire aux gens qu'il est impossible de surmonter des problèmes techniques avec les moyens modernes alors que ces problèmes étaient déjà surmontables dans une certaine mesure il y a plus d'un siècle. A10


yb a écrit:

A noter : une des raisons du succès du tram à Strasbourg est que dès le début, ils ont pensé un système de parking-relais en bout de ligne très efficace pour les automobilistes venant du périurbain (extrèmement important en Alsace).
J'avais testé ça il y a quelques années : le ticket parking et tram combiné. Venant de région parisienne, ça m'a fait rêver. ;-)

J'ai envie de rajouter d'autres trucs à propos du tramway strasbourgeois. En 1994, c'était le premier tramway à plancher bas intégral en France voire en Europe. Les rames TFS de Nantes avaient une capacité importante grâce à leur longueur, mais elles avaient l'inconvénient d'être à plancher haut, ce qui ralentissait la montée et descente des voyageurs en plus de compliquer l'accès pour les personnes à mobilité réduite. À Grenoble, les rames TFS étaient à plancher bas... mais seulement sur une partie des rames. L'Eurotram avait un plancher bas intégral, ce qui le rendait facilement accessible. En plus, il avait de larges portes vitrées coulissantes. À l'époque, le design faisait plutôt futuriste en comparaison des TFS nantais et surtout des vieux trams qu'on voyait ailleurs en Europe.

Je pense qu'il faut aussi parler de la conception des lignes. Si on regarde la ligne A, elle avait un site propre avec peu de croisements à risque du côté de Cronenbourg et de Hautepierre, un tunnel sous la gare, et des stations bien espacées sur sa branche sud sur l'avenue de Colmar. Du coup, pour le coup, c'était nettement plus rapide que le bus. Si on regarde la ligne B, sur sa branche nord, les stations sont elles aussi pas mal espacées. En revanche, si on regarde la ligne C ou l'extension sud de la A entre Lixenbuhl et Graffenstaden, bah pour le coup c'est un peu lent...


greg59, yaga et yb ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#219 15-06-2018 12:55:06

Minato ku
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 27-08-2006
Messages: 1332

Re: Les métros en France

Après les derniers chiffres que j'ai vu T3a c'est 215 000 voyageurs par jour en semaine, 65 millions par an. C'est plus que la plupart des lignes de métro en France hors Paris et c'est plus que toutes les lignes de tramway.  Les seules qui ont un trafic équivalent sont les T1 et le T2 parisien (plus de 200 000 voyageurs jour), ensuite c'est loin derrière.


すみません
J’aime Paris et je veux des tours !

Hors ligne

 

#220 15-06-2018 13:01:02

RoccatArvo
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 10-12-2011
Messages: 1063
Immeubles: 1

Re: Les métros en France

Minato ku a écrit:

Après les derniers chiffres que j'ai vu T3a c'est 215 000 voyageurs par jour en semaine, 65 millions par an. C'est plus que la plupart des lignes de métro en France hors Paris et c'est plus que toutes les lignes de tramway.  Les seules qui ont un trafic équivalent sont les T1 et le T2 parisien (plus de 200 000 voyageurs jour), ensuite c'est loin derrière.

Heureusement que la ligne circule sur des boulevards larges et que les rames font 2m65 de large ! Si la ligne comportait des points de ralentissement sur sa partie centrale comme c'est le cas dans d'autres villes, là ça bloquerait encore plus !

Hors ligne

 


#222 21-08-2018 20:51:40

RoccatArvo
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 10-12-2011
Messages: 1063
Immeubles: 1

Re: Les métros en France

« Comment s’évalue un « bon TCSP » ? Demande à celui qui l’a fait ! » Le VAL de Rennes et son évaluation

Projet initialement très controversé, la première ligne de métro rennaise s’est avérée a posteriori être un succès auprès de ses utilisateurs, bien plus nombreux que ce qui avait été prévu. Le pari politique qui semblait risqué et le choix technologique qui paraissait démesuré se sont finalement révélés judicieux et payants. Leur bien-fondé est désormais indiscutable et un projet de seconde ligne est sur les rails, dans un contexte quasi-consensuel. Dans cette présentation nous analysons la procédure d’évaluation et ses deux temps, avant et après, au travers de l’étude des deux documents qui caractérisent ces moments, à savoir le dossier de Demande d’Utilité Publique et le bilan LOTI. Pour ce faire, nous mettons à profit notre statut d’ex-insider et notre participation à la rédaction de ce second document. Nous observons les catégories, les indicateurs et les méthodes d’évaluation utilisées avant et après réalisation du projet d’infrastructure. Tout d’abord pour prévoir l’effet attendu de ce dernier, effet qui est censé faire la démonstration de son utilité publique de moyen terme. Ensuite pour vérifier que les prévisions et objectifs ont bien été atteints et justifier de la bonne utilisation du denier public. Ces documents, à travers un langage technique et la mobilisation d’appuis numériques nombreux, réalisent donc une démonstration socio-économique, mais aussi et surtout politique, dont les arguments implicites peuvent se résumer ainsi « voilà pourquoi nous devons le faire » dans un premier temps et « voilà pourquoi nous avons eu raison de le faire » dans un second temps.

https://journals.openedition.org/rge/3560


Artemis Fowl, greg59 et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#223 17-09-2018 13:33:48

greg59
Tour First
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 2416

Re: Les métros en France

Finalement le métro permet de réduire l'usage de la voiture drastiquement sur le corridor du métro, contrairement au idées reçus :

Sur Rennes Métropole, 17 % des ménages ne possèdent pas de voiture. Cette proportion s’élève à 23 % pour le cœur de métropole, et 30 % pour le corridor de la ligne a de métro. La part des ménages possédant au
moins 2 voitures est à l’inverse de 54 % en dehors du cœur de métropole, et de 16 % dans le corridor ligne a.

http://www.presse.metropole.rennes.fr/a … squot-2018

Dernière modification par greg59 (17-09-2018 13:34:11)


Samuel S et yaga ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#224 10-11-2018 12:53:33

Sabrina6
Membre
Date d'inscription: 11-08-2017
Messages: 28

Re: Les métros en France

bonjour !
à partir de quelle taille d'agglomération le métro (enfin le VAL) est-il envisageable ? Est-ce une question de nombre d'habitant ou de densité ?

N'est-il pas envisageable un métro dans des villes moyennes ? Sur des courtes distances, en plein coeur, là où il est difficile d'avoir des espaces en surface pour installer un tramway.
Un métro léger souterrain serait pratique : + rapide, tronçon direct et efficace, et il ne consomme aucune voirie en surface.

Hors ligne

 

#225 10-11-2018 12:58:12

djakk
Tour Phare
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 20-08-2007
Messages: 5295
Photos: 1
Site web

Re: Les métros en France

Bonjour Sabrina6 ! Je me pose la même question ! En effet, nombre de petites villes n'ont pas de voies assez larges pour permettre la cohabitation des bus, des éventuels tramways, des piétons, des vélos et des voitures.
Je verrai bien un VAL pour Saint-Malo et Dinard.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2018 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact