En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

ENSTA ParisTech

Aucune photo n'a encore été ajoutée sur cette fiche.

Identifiant PSS #40970
Nom ENSTA ParisTech
Noms alternatifs École Nationale Supérieure des Techniques Avancées
Adresse(s)
  • 828, boulevard des Maréchaux
Statut

Construit

Construction 2012
Fonction(s) Éducation
Style architectural Architecture contemporaine

Données techniques

Niveaux R+2
Hauteur totale estimée

≈10,00 m

Hauteur du toit estimée

≈10,00 m

SHON 24 000 m²

Liens associés

Site officiel ensta-paristech.fr Lien externe

À propos de cette fiche

Ajoutée par lacoudre le 21/04/2013
Dernière mise à jour par monmix le 21/04/2013
Architecte(s) / Maître(s) d'œuvre
Maître(s) d'ouvrage
  • ADIM
  • Sogeprom

Ce programme1, réalisé en PPP (Partenariat Public-Privé) par le groupement Adim / Sogeprom pour le compte du Ministère de la Défense, portait sur la construction d'un bâtiment « École » regroupant :

- l’enseignement général et l’Unité de Mathématiques Appliquées (UMA), comprenant 4 amphithéâtres de 400 et 200 places ;
- l’activité de recherche : le Laboratoire d’Optique Appliquée (LOA), les laboratoires de l’Unité de Mécanique (UME) et de l’Unité de Chimie et Procédés (UCP) ;
- l’administration, la bibliothèque, et la cafétéria ;
- un atrium de 1 500 m².


Coût travaux : 46 M€ H.T.


TEXTE DES ARCHITECTES :


Parti architectural

Un campus au sein d’un parc.
Le nouveau campus de l’ENSTA investit le site de Palaiseau en s’intégrant dans la géométrie des axes structurants de l’École Polytechnique, tout en proposant également une nouvelle identité paysagère au cœur du site.
La qualité du site est mise en valeur par la conservation des alignements d’arbres existants qui encadreront les nouveaux bâtiments, mais aussi par la prolongation des grandes pelouses plantées avec mise en place de nouvelles essences, permettant ainsi de décliner une thématique de jardins arborés au sein du nouveau campus.


L'École

Le projet nait d’une lecture attentive du programme en identifiant :
1. les typologies d’espaces différenciés (des espaces collectifs (amphithéâtres, bibliothèque) et des espaces d’enseignement ou de laboratoires) ;
2. les interactions entre les services ;
3. le tout regroupé autour d’un lieu collectif, le hall appelé également « atrium ».

À cet effet, nous avons donc défini un « plan » qui correspond à l’organisation des interactions entre les différents services tout en exprimant la spécificité des typologies évoquées dans le programme.

L’enjeu de ce programme consiste également en la création d’un « cœur » autour duquel s’articulent les différents « métiers » de l’ENSTA. Pour cela un atrium, « véritable hub » placé au centre du bâtiment, distribue l’ensemble des activités de l’École, tout en permettant les rencontres et les échanges entre les étudiants. Sa dimension est prévue pour recevoir l’ensemble des occupants des amphithéâtres, et son volume de triple hauteur permettra la tenue d’expositions et de manifestations de toutes natures. Des coursives longent les bâtiments, un escalier « ouvert » mène vers la bibliothèque et des balcons surplombent le volume.


Une totale flexibilité des plateaux de l'École

La position des noyaux durs, circulations verticales et sanitaires, alliée à une structure de type poteaux-poutres sur une trame large de 7,50 m offre toutes possibilités de reconfiguration des espaces et d’extension.
Les façades sont conçues pour recevoir les cloisonnements démontables sur une trame d’aménagement de 1,50 m.
Les équipements luminaires, chauffage, ventilation, sont calepinés sur la base de ce module pour permettre une reconfiguration simple des locaux.


Les espaces de convivialité intérieurs

Dans le bâtiment « École », les « espaces de convivialité » ont été placés au centre de chaque département ainsi qu’à l’entrée des services. Cela permettra d’échanger et de se rencontrer de façon informelle, tout en regardant le paysage du parc et des patios plantés.
L’ouverture sur l’extérieur des espaces de détente et les échappées visuelles des extrémités des circulations et passerelles vitrées faciliteront le repérage indispensable pour s’approprier les lieux.



Performance énergétique

Bâtiment très haute performance énergétique, certification « NF bâtiment enseignement – démarche HQE – Certivea » (moins de 70 kWh/m²/an).
Solution utilisant les énergies renouvelables pour le chauffage / rafraîchissement basé sur un champ de sondes géothermiques :
•  performant grâce aux pompes à chaleur PAC ayant un COP 4 à 6 (alors que PAC air/eau : COP 2 à 3) ;
•  pérenne, grâce à la température stable du sous-sol : fonctionnement constant dans le temps ;
•  polyvalent : permet la production d’eau chaude sanitaire (jusqu’à 55 °C) toute l’année, de chauffer et de rafraîchir ;
•  moins polluant : pas de rejet dans l’atmosphère, faible consommation électrique, pas de contact direct avec la nappe (géothermie sur nappe).

Une attention particulière a été portée sur l’efficience énergétique et le recours aux énergies renouvelables.
Ce projet est caractérisé par :
•  Un chauffage des locaux par géothermie basé sur une centaine de puits ;
•  Une production d’eau chaude par capteurs solaires thermiques ;
•  Une isolation par l’extérieur ;
•  Des toitures "végétalisées" ;
•  Une ventilation double flux ;
•  Un rafraichissement par ventilation forcée nocturne ;
•  L’emploi d’une végétation grimpante caduque pour un ombrage de façade sud en été.

Enfin, le traitement des eaux pluviales est basé sur un système de cinq bassins de rétention "végétalisés" avec rejet régulé des eaux.



Notes et références

  1. Voir le site de l'agence Lacoudre.

Pied de page du site

Copyright © 2006-2021 PSS
Mentions légalesÀ propos de PSSContact