En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Infrastructures ferroviaires hors LGV

#1 22-09-2005 23:16:53

Boris_F
Hermitage plaza
Lieu: Boulogne-Billancourt
Date d'inscription: 28-12-2004
Messages: 14742
Immeubles: 219
Photos: 280
Site web

Infrastructures ferroviaires hors LGV

Conseil Régional du Centre     
21/09/2005
Communiqué

Conseil Régional du Centre - Electrification de Tours-Vierzon : Lancement des travaux du plus grand chantier ferroviaire mené actuellement en France, hors TGV, jeudi 22 septembre 2005
Michel SAPIN, Président de la Région Centre, Jean-Michel BODIN, vice-Président chargé des transports et infrastructures, donneront les 1ers coups de pioche et lanceront officiellement les travaux, le jeudi 22 septembre prochain, à 16h30, à Villefranche-sur-Cher, en présence de Richard ROUSSEAU, directeur régional de RFF Centre-Limousin et de Philippe JACOB, directeur régional SNCF.

Rendez-vous à 16h30 en gare de Villefranche/Cher. Transport en autocar TER sur le site de la future station des « Terres noires », à 3km, d'où sera donné le 1er « coup de pioche », et présentation du projet.


UN AXE FERROVIAIRE A MODERNISER : UNE PRIORITE POUR LA REGION CENTRE
Pour se développer, l'axe Nantes-Lyon doit être sur l'ensemble de son trajet électrifié. En région
Centre, 2 « portions » vont l'être : d'abord Tours-Vierzon, puis Bourges-Saincaize.


L'objectif est de moderniser l'ensemble de la ligne Nantes-Lyon et de la développer :

- en offrant de meilleurs services aux voyageurs (avec des automotrices électriques plus silencieuses, plus fiables, plus confortables ; avec un développement des dessertes existantes vers Orléans, Paris, vers Bordeaux, vers Toulouse..., et la création de nouvelles dessertes...)

- en préservant mieux l'environnement (réduire la pollution grâce à la suppression sur cette ligne des automoteurs diesel...)

- en développant le fret ferroviaire.


Cette réalisation d'ampleur va permettre :

- de développer le territoire régional, le désenclaver, et l'aménager durablement

- de renforcer la vocation transeuropéenne de l'axe Nantes-Lyon (cet axe se prolonge vers l'Europe centrale : Lyon, Turin, Milan, Venise, Budapest)

- de promouvoir le transport ferroviaire, tant pour les voyageurs que pour le fret.


LE PLUS GRAND CHANTIER FERROVIAIRE DE FRANCE, HORS TGV
Le coût total des travaux de l'électrification de Tours-Vierzon est de 107 Meuros :

- Région Centre : 60 Meuros

- Etat : 30 Meuros

- Europe : 15,8 Meuros

- RFF : 1 Meuros

Les travaux vont générer entre 1 000 et 2 000 emplois, ce qui en fait le chantier le plus important de France, hors TGV.


Visitez mon blog et mon album photos

Hors ligne

 

#2 16-11-2005 23:08:57

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

LE MONITEUR 14-11-2005 a écrit:

Des crédits supplémentaires pour la ligne SNCF Nice-Tende


La ligne ferroviaire Nice-Tende, récemment désignée parmi les liaisons françaises insuffisamment entretenues, bénéficiera de crédits de modernisation de 8,4 M euros d'ici 2007, soit le doublement de la dotation initialement prévue, a indiqué samedi Christian Estrosi, président du Conseil général des Alpes-Maritimes.

M. Estrosi, ministre délégué à l'Aménagement du territoire, a également souligné que cette ligne de chemin de fer qui relie Nice aux communes de la vallée de la Roya, le long de la frontière italienne, n'est pas menacée de suppression.
Les travaux de modernisation qui seront accomplis d'ici 2007 permettront un gain de temps de trajet de 7 minutes environ.
[...].

http://www.lemoniteur-expert.com/depech … amp;mode=2


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#3 22-05-2006 19:27:31

Stickyesman
Modère-à-tort
Lieu: Paris
Date d'inscription: 25-12-2004
Messages: 10446
Immeubles: 558
Photos: 15
Site web

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

BATIACTU 22-05-2006

Un plan gouvernemental pour rajeunir le réseau ferré français
Face à un réseau ferré vétuste -faute d’investissements suffisants dans la maintenance-, le ministre des Transports Dominique Perben a présenté lundi, à l’occasion d’un déplacement sur le chantier de renouvellement de la ligne Orléans-Vierzon, un plan de renouvellement de réseau ferré français. Un plan qui s’échelonnera de 2007 à 2010.



Le plan de renouvellement de réseau ferré français fait suite à un audit suisse prônant une importante remise à neuf ainsi qu’à des propositions de réseau ferré de France et de la SNCF. Les objectifs de ce plan sont clairs : «moderniser le réseau ferroviaire et assurer sa pérennité, sans fermeture de lignes», garantir la sécurité du trafic et enrayer les ralentissements.

Ces mesures s’accompagnent d’une hausse conséquente des dépenses de maintenance entre 2006 et 2010. D'un montant d'environ 2,7 milliards d'euros en 2005, l'enveloppe gonflerait comme prévu de 110 millions d'euros en 2006, de 150 millions d'euros en 2007 comparé à 2006, de 140 millions en 2008 par rapport à l'année précédente, de 100 millions en 2009 et d'autant en 2010. Elle avoisinerait ainsi les 3,3 milliards d'euros en 2010.
[...]

http://www.batiactu.com/data/22052006/2 … 41250.html


PSS - Architecture, Urbanisme, Aménagement du territoire
City Forum - Ville 3D

~ Ah tu Voi c pour sa ke Seul les pti bonhomme du Baby on ldroi dShooT - Chandler Friends s06-ep06 ~

Hors ligne

 

#4 27-09-2011 23:13:37

artemis
Tour Eiffel
Date d'inscription: 17-03-2008
Messages: 3920

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Les régions demandent la décentralisation des TER

Forts du succès commercial des Trains Express Régionaux et de l'image positive de leur action, les présidents de région lancent aujourd'hui à Nantes une contre-offensive aux projets de libéralisation du gouvernement.

(...)

En tout état de cause, les régions, par la voix de leur association, l'ARF, revendiquent la fonction pleine et entière d'autorité organisatrice. « A l'instar des communautés d'agglomération pour les transports urbains ». Une réforme qui induit d'abord une clarification des responsabilités respectives des collectivités et de l'Etat, actionnaire unique de RFF et de la SNCF, rappellent les élus. Ensuite, pour assurer un véritable rôle de chef de file et de coordonnateur -jusqu'à, par exemple, exercer la gestion directe des gares TER -les régions ont besoin de ressources fiscales correspondantes, « pérennes et dynamiques ». C'est là que le bât blesse car, avec les récentes réformes fiscales, ces collectivités ne disposent plus aujourd'hui de marges de manoeuvre dans ce domaine. Jacques Auxiette se demande d'ailleurs « si les régions vont être en mesure d'honorer leurs engagements contractés dans les conventions avec la SNCF » il y a plusieurs années...

http://www.lesechos.fr/economie-politiq … 225110.php

Hors ligne

 

#5 18-03-2016 18:27:58

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 963

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Une excellente nouvelle pour les trajets Nantes <> Bordeaux : la section La Roche-sur-Yon <> La Rochelle va être complètement refaite d'ici 2019/2020.

SNCF : la ligne Nantes / Bordeaux va être modernisée

Une bonne nouvelle pour tous les usagers du train entre Nantes et Bordeaux. L'Etat a confirmé la modernisation des voies ferrées dans les deux sens. Une enveloppe de 120 millions d'euros doit être débloquée pour une première phase. Les travaux commenceraient en 2019.

France 3 Pays de la Loire 18/03/2016


le renard et postage ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#6 03-01-2018 00:27:28

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18794
Immeubles: 860
Photos: 1177
Site web

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Le port de Nantes pousse le projet d’électrification du rail entre Nevers et Chagny

Publié le 22/12/2017 par Vincent Groizeleau

Membres de Rhône – Alpes – Centre – Océan (RACO), créée en 1995 pour promouvoir le développement des liaisons ferroviaires entre l’estuaire de la Loire et Lyon, le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire accueillait la semaine dernière l’assemblée générale de cette association. L’occasion pour l’autorité portuaire ligérienne et la trentaine de membres de RACO, principalement les collectivités des régions concernées, de pousser une nouvelle fois le projet d’aménagement de la ligne ferroviaire entre Nevers (Nièvre) et Chagny (Saône-et-Loire). Il s’agit en effet du dernier barreau non encore électrifié de l’axe ferré Ouest/Est, qui permettrait de relier l’estuaire de la Loire et les régions du centre de la France au couloir rhodanien.  « Le développement de la ligne Nantes-Lyon constitue pour nous un enjeu majeur en termes d’organisation, et même de réorganisation des territoires traversés, des enjeux économiques, environnementaux mais aussi de mobilité, car on parle à la fois de fret et de voyageurs », souligne Jean-Michel Bodin, ancien vice-président de la région Centre Val de Loire (1998 – 2015), aujourd’hui à la tête de RACO.

...

https://www.meretmarine.com/fr/content/ … -et-chagny


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

Publicité

#7 23-05-2018 10:09:47

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3160

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

La remise en cause de la ligne Lyon-Turin
"Nous nous engageons à suspendre les travaux d'exécution et à rediscuter entièrement le projet" de la ligne de train à haute vitesse entre Lyon et Turin. Simple suspension ou abandon ? Luigi Di Maio a évoqué la fin d'un projet "inutile", signalent Les Echos, ce qui n'enchante guère Matteo Salvini, généralement favorable aux grands projets. Ce dernier botte en touche : "Lisez notre contrat de gouvernement. Il n'est nulle part inscrit que les chantiers seront définitivement bloqués."

https://www.francetvinfo.fr/monde/itali … 64049.html

[...]
Luigi di Maio parle d'abandon du projet après avoir évoqué une simple rediscution. Son allié est resté sur cette... ligne ! « Lisez notre contrat de gouvernement, affirme Matteo Salvini il n'est nulle part inscrit que les chantiers seront définitivement bloqués. » Le texte s'engage en effet à « suspendre les travaux d'exécution » de la ligne ferroviaire et à « rediscuter intégralement le projet ».
[....]
Le projet est électoralement sensible pour le M5S. De nombreux militants sont membres du mouvement NO TAV qui fédère depuis plus de vingt ans les opposants à la ligne Lyon-Turin dans la vallée de Suse (Val d'Aoste). Le parti envisage même de proposer l'une d'elle comme ministre des infrastructures. Pour le M5S le projet est celui du « lobby du ciment » tout en nuisant aux habitants de la vallée et à leur écosystème.

L'exact opposé des arguments des promoteurs français parmi lesquels Stéphane Guggino, délégué général du Comité pour la Transalpine. Tout en respectant les éventuelles décisions du futur gouvernement italien il souligne ses dissensions sur la question et l'incohérence de l'annonce d'un arrêt du projet : « Ses membres ont été élus pour arrêter le gaspillage d'argent public et sa première décision serait d'en gaspiller plus de 2 milliards en envisageant de stopper le Lyon-Turin. Au niveau d'avancement du chantier, il est difficile d'envisager une renégociation. Le principe des engagements pris pour les grandes infrastructures entre des pays est qu'ils survivent aux alternances politiques. Le retrait de l'Italie serait une mauvaise nouvelle pour le développement économique, l'écologie et l'unité européenne. » A cela s'ajoute le dommage causé à la crédibilité du pays, ce qui inquiète en particulier le patronat italien réuni au sein de la Confindustria.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi … 177634.php

Hors ligne

 

#8 28-09-2018 00:46:31

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18794
Immeubles: 860
Photos: 1177
Site web

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

(en réponse à ce post)

breza9 a écrit:

Sinon quand je vois une liaison vers Bordeaux, ca m'interpelle alors que Bordeaux n'est qu'à 350km de Nantes. Ce genre de liaison devrait pour moi être assuré par le ferroviaire. Ecologiquement c'est mieux bien sur pour un temps de parcours qui reste raisonnable, et ca laisserait des créneaux supplémentaires aux liaison plus éloignés impossible en train. Au final outre la liaison historique, la LGV Paris/Poitiers ne passe qu'à 150 km de Nantes, 125km de La Roche sur Yon. Ca pourrait donc être jouable de faire un Nantes-Bordeaux en 2h, sans rajouter de LGV, juste un ligne entre 160-200km/h (qui pourrait aussi prendre des part de marché sur la liaison vers Toulouse)

Oui cette ligne fait partie de celles que l'Etat a laissé tomber depuis plusieurs décennies. Elle va être modernisée pour dans un premier temps... rétablir le temps de parcours initial : j'en parlais ici.

Quant à une ligne nouvelle Nantes - Poitiers se raccordant sur la LGV, elle serait plus longue que la tout aussi hypothétique ligne nouvelle entre Nantes - Rennes, pour transporter probablement moins de passagers/km. Le financement serait encore plus difficile à trouver... bien que ce tronçon soit intéressant dans la perspective d'une Transversale Alpes Auvergne Atlantique (là je n'ose même plus employer le qualificatif hypothétique).

La ligne actuelle traverse des secteurs dynamiques mais mal desservis par le train : le cabotage qu'elle permet (Nantes <> LRSY <> La Rochelle <> Saintes <> Bordeaux) me semble plus à même de pérenniser une liaison Nantes - Bordeaux (trains mieux remplis donc plus de fréquences, etc...) qu'en passant par Poitiers. Le trajet est aussi plus direct : en corrigeant les portions les plus virageuses et en gommant les passages à niveau, il devrait être possible, à plus long terme, de faire le parcours dans un temps similaire au trajet par Poitiers. Mais il va falloir s'armer de patience.


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

yaga et Rajiv ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#9 28-09-2018 09:27:53

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3160

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

La Transversale Alpes Atlantique est plus que enterrée, sauf à long terme peut être A7

Hors ligne

 

#10 28-09-2018 15:58:01

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2524
Photos: 8

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Aujourd'hui, dans notre serie "La vie duraille", un message sorti du sujet sur l’aéroport de Nantes Atlantique concernant la ligne Nantes-Bordeaux, et plus précisément la section La Roche sur yon - La Rochelle

Chiquito a écrit:

Pour la petite histoire et pour dire à quel point la ligne a besoin d'une sévère rénovation. La section La Roche/Yon-Saintes est encore équipé en Block Manuel. Rien de choquant sauf que celui là est l'antique reste du Block Nantes/Bordeaux mise en place par la compagnie de l'ETAT. Soit une mise en service dans les années 1900 (la SNCF est née en 1936) ! C'est un systeme unique en France et un cas particulier pour les agents circulation.
Une rénovation s'impose en tout point...

Dans le même genre, je parlerai de la ligne Bordeaux-Le Verdon, qui dispose encore de nombreux pylônes ogivaux typiques de la compagnie du midi remontant a l’électrification de la ligne, dans les années 30. Ils sont changés au cas par cas, probablement quand ils tombent tout seul.

Meme la ligne Bordeaux-Bayonne-Irun dispose encore de ce type de pylone. La SNCF a quand même eu des scrupule et à ajouté d'autres pylônes plus récents histoire d’éviter de bloquer les TGVs qui circulent la dessus.
(D'un autre coté, ils sont peut être volontairement conservés pour l’esthétisme, allez savoir...)

Il n'y a qu'une seule réaction à avoir dans ces deux cas :
https://media.makeameme.org/created/sa-place-est.jpg

Dernière modification par yaga (28-09-2018 16:00:37)


greg59 et Rajiv ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#11 28-09-2018 16:55:33

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 963

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

yaga a écrit:

Dans le même genre, je parlerai de la ligne Bordeaux-Le Verdon, qui dispose encore de nombreux pylônes ogivaux typiques de la compagnie du midi remontant a l’électrification de la ligne, dans les années 30. Ils sont changés au cas par cas, probablement quand ils tombent tout seul.

Ça me fait curieusement penser aux poteaux de la ligne Portbou <> Perpignan <> Montpellier. Au lieu de remplacer des poteaux prêts à tomber, la SNCF a préféré y ajouter des barres permettant leur maintien, à la façon d'un trépied. C'est du sacré bricolage.  C4

Hors ligne

 

#12 06-01-2019 11:42:01

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 963

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Un avis périodique indicatif a été publié sur le JOUE. Il concerne les travaux de remise en état de la ligne ferroviaire Nantes - Bordeaux, sur la section comprise entre La Rochelle et La Roche-sur-Yon : https://ted.europa.eu/TED/notice/udl?ur … XT:FR:HTML

Les deux infos à retenir sont les suivantes :

103 km de Renouvellement de voie et ballast (RVB) entre la Roche-sur-Yon et La Rochelle. Voie 2 en totalité et voie 1 sur 4 zones (en sortie des gares de La Roche-sur-Yon et La Rochelle, et à Luçon et Marans pour création d’une voie d’évitement);

Les travaux se dérouleront de mars 2020 à mai 2021. [...] La ligne sera fermée de mars 2020 à mai 2021.

La situation aujourd'hui est une voie double très dégradée. On partirait donc sur une voie unique totalement renouvelée, avec deux zones d'évitements entre La Rochelle et La Roche-sur-Yon. Pas optimal, mais ça permet au moins de débloquer la situation. Sur le forum Lineoz (où j'ai trouvé cette info), un contributeur affirme qu'on pourrait descendre à un temps de parcours de 3h35 entre Nantes et Bordeaux. Pour rappel, il est aujourd'hui de 5h14.

Les travaux ne sont pas encore lancés. Mais ça sent plutôt bon.


Rajiv et SiLeVin ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#13 11-02-2019 08:41:30

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1242

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

https://www.usinenouvelle.com/editorial … es.N803185

La Cour des comptes suggère à l'État de se désengager complètement des Intercités
Pour la Cour des comptes, “l’État paraît mal armé pour assurer ce rôle [d’autorité organisatrice de transports (AOT)], en raison de la faiblesse des moyens qu’il peut y consacrer et des difficultés qu’il rencontre pour établir une relation contractuelle équilibrée avec la [SNCF]. Elle suggère donc à l’État d’abandonner son rôle d’AOT en transférant les lignes qu’il gère aux AOT régionales ou en les déconventionnant pour confier leur gestion commerciale à la SNCF ou à l’un de ses futurs concurrents.

lignes intercités:
les trains de nuit Paris -Latour et Paris -Briançon
-> on tendrait vers une suppression
le Nantes-Lyon, le Nantes-Bordeaux et le Toulouse-Henday
-> on donnerait le gâteau aux régions ou sncf. Pas sûr que ça tienne.
Paris-Clermont-Ferrand, le Paris-Orléans-Limoges-Toulouse et le Bordeaux-Toulouse-Marseille
-> la cour des comptes voudrait s’en débarrasser mais les gvnt tempère.


B5

Hors ligne

 

#14 11-02-2019 17:27:18

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 963

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Oh oui. Quelle superbe idée. De cette façon, on accentuera encore plus le besoin de voitures. Ce qui augmentera encore le coût imputé par notre dépendance automobile. Encore plus de déficit à long terme en voulant faire des économies à court terme, je m'en réjouis d'avance.

Il faudrait mieux se demander pourquoi on investit aussi peu dans le ferroviaire. À l'échelle européenne, nous sommes des cancres. Une offre intercités bien pensée reliant les grandes (et voire les moyennes) villes aurait des bénéfices qu'une Cour des Comptes ne peut estimer sur une vision court-termiste.




greg59, Rajiv, Ptiloulou et Bobthebuilder ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#15 11-02-2019 19:54:48

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3160

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Nos élus : La France est un modèle dont tout le monde envie !
Gloups, et Sic.
F3

Hors ligne

 

#16 28-02-2019 20:01:38

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3160

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Après avoir vendu et milité les Cars Macron, et donc libéraliser le réseau de Car entre les villes françaises et européennes au point de siphoner des passagers du Train vers le Car, notamment sur les lignes où les lignes de  train était peu attractif, ou trop cher.

Le président découvre qu'il faut aussi sauver le Soldat Ryan, c'est à dire les petites lignes, il a tapé semble t'il une gueulante lorsqu'il a vu que sa promesse de la ligne Epinal - St Dié na pas été tenu par la SNCF d'être maintenu, il faut dire que la ligne était tellement vetuste qu'il a fallu fermer la ligne ! :

Macron s’emporte contre la direction de la SNCF après la fermeture d’une ligne

La ligne « Saint-Dié - Epinal rouvrira », a assené M. Macron, et « c’est une bonne mesure de santé publique, parce que j’en ai assez que les gens ne se sentent pas concernés par ce qui est dit, y compris quand le président de la République dit des choses ». Et de poursuivre : « Jusqu’à preuve du contraire, c’est le contribuable, l’actionnaire de la SNCF. Et donc les engagements du président de la République sont aussi ceux des dirigeants de la société. »

Pour Emmanuel Macron, l’une des raisons de la colère des « gilets jaunes » tient aussi au fait que les Français ne voient pas le résultat de ce qui est décidé pour eux. L’exécutif cite souvent l’exemple de ces prestations sociales qui ne sont pas réclamées par des citoyens qui y ont droit. Dans ce contexte, le président tient particulièrement à ce que ses promesses se concrétisent. D’où son exaspération contre le groupe ferroviaire. A l’Elysée, on ajoute que le chef de l’Etat va formaliser sa demande de réfection rapide de la ligne dans un courrier à Patrick Jeantet, le PDG de SNCF Réseau, l’établissement de la SNCF qui gère l’ensemble de l’infrastructure ferroviaire française.

L’ire présidentielle a-t-elle été excessive ? Techniquement, la ligne n’est pas fermée, mais suspendue pour raison de sécurité, à cause de la vétusté de la voie et surtout de l’état de délabrement du tunnel de Vanémont (Vosges), qui menace de s’effondrer.

Enfin, il convient de rappeler que, depuis le contrat de performance signé en 2017 entre l’Etat et SNCF Réseau, l’entreprise publique a pour priorité, imposée par sa tutelle, de remettre en état les lignes les plus fréquentées. Saint-Dié - Epinal, avec ses cinq trains par jour, n’entrait pas dans cette catégorie.

https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html
D10


Bobthebuilder a aimé ce post.

Hors ligne

 

#17 05-03-2019 20:03:38

greg59
Tour Eiffel
Lieu: Dunkerque
Date d'inscription: 02-03-2017
Messages: 3160

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV




marco68 et turtle ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#18 05-03-2019 20:37:50

Lambig
Tour Total
Date d'inscription: 24-02-2014
Messages: 963

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Quel dommage d'avoir utilisé le découpage communal pour cette carte. Elle biaise totalement sa lecture.


yaga et cmoiromain ont aimé ce post.

Hors ligne

 

#19 05-03-2019 21:17:09

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1242

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Je suis rarement critique comme ça, mais là, de toute façon, je vois vraiment pas l’intérêt de cette carte.


B5

greg59 a aimé ce post.

Hors ligne

 

#20 06-03-2019 11:38:09

turtle
Grande Arche
Date d'inscription: 02-02-2011
Messages: 386

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Je la trouve intéressante cette carte, elle met en évidence les zones non desservies par le train... Qu'auriez vous modifié pour la rendre plus pertinente ?

Hors ligne

 

#21 06-03-2019 12:13:20

yaga
Tour First
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 2524
Photos: 8

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

La distance réelle autour d'une gare.

L'exemple le plus frappant est sur le sud du bassin d’Arcachon : les communes de La Teste, Gujan et Le Teich semblent mieux desservies avec leurs gares que Paris, vu qu'elles couvrent a elle trois plus de 300 km² (dont 4/5 de pinedes et de tas de sable)

Hors ligne

 

#22 06-03-2019 17:25:59

sdr51
Tour Montparnasse
Lieu: Reims
Date d'inscription: 13-03-2013
Messages: 1547
Immeubles: 1511
Photos: 653

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Et il y a également l'énorme tâche rouge à côté de Marseille qui doit être Arles et ses 758 km2.

Hors ligne

 

#23 06-03-2019 18:08:36

ziegfried
Tour First
Date d'inscription: 22-02-2016
Messages: 2663
Immeubles: 20

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

Concrètement elle montre juste le réseau ferré français. Rien de nouveau...  F8

Hors ligne

 

#24 06-03-2019 18:41:04

rerefr
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 03-01-2009
Messages: 1242

Re: Infrastructures ferroviaires hors LGV

oui, ça montre le réseau français mais de façon pas très net. J’au préféré des symboles ponctuels pour les gares.
Mettre des corridors autour des gares?
déjà, je vois pas l’interet car il y a trop de différence entre une petite gare d’une ligne dessert pas grand chose et un gare grande ligne. Et puis se servir des communes ? un simple facteur de distance aurait été préférable.


B5

Rajiv a aimé ce post.

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact