En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêt.     En savoir plus     Fermer

PSS

Francophonie

#51 25-03-2010 16:55:21

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Le Bruxellois a écrit:

Mais bon, ne jettons pas trop de fleurs à la colonisation.

Surtout la colonisation belge, qui a décimé la population congolaise. Heureusement que ce pays a un des plus forts taux de fécondité au monde. Pour l'instant ça les handicape, mais dans l'avenir cela fera du Congo un des pays les plus peuplés de la planète. Le Congo c'est le Brésil de la francophonie. Simplement c'est un Brésil qui est encore dans les années 1890.

Le Bruxellois a écrit:

Je parle bien de pays (dans le sens d'Etat indépendant).  A7

Oui, mais ça n'a pas grand sens de distinguer pays indépendants et entités fédérés. La vérité c'est que la France n'est pas le seul territoire où le français soit la langue officielle unique et la langue majoritaire de la population. Il y a d'autres territoires. Ce n'est pas comme si le français était partout minoritaire sauf en France.

Le Bruxellois a écrit:

(Et puis, en Région wallonne, il y a la Communauté germanophone !  D7 )

Oui, mais à ma connaissance l'allemand n'est pas langue officielle de la Région wallonne.

Le Bruxellois a écrit:

Les régions, provinces et cantons, même s'il s'agit d'entités fédérées et donc relativement autonomes, elles restent membres d'un Etat multilingue, qui plus est où les francophones sont minoritaires. Les autonomies de ces entités fédérées sont limitées (mais pas inexistante) sur une scène internationale ou les Etats continuent de jouer au premier plan.

Il y a du pour et du contre dans ce que tu dis. Dans des cas comme les cantons suisse ou le Québec, franchement il n'y a guère de différence avec l'indépendance. Ces entités ont une présence sur la scène internationale, ont même des ambassades à l'étranger (cas du Québec), et apportent quelque chose à la francophonie mondiale en leur nom propre quasiment comme si elles étaient indépendantes. Pour la Wallonie et Bruxelles, par contre, c'est vrai que c'est différent. Je trouve que la Wallonie et Bruxelles sont de plus en plus étouffés dans un état belge essentiellement flamand, et qui se présente comme flamand sur la scène internationale.

Autant je serais contre l'union de la Suisse romande à la France, parce que je pense qu'une Suisse romande dans une Suisse indépendante apporte plus à la francophonie mondiale que si elle constituait une poignée de départements français supplémentaires, autant ça fait un certain temps que je suis en faveur d'une union de la Wallonie et Bruxelles à la France, parce que la Belgique francophone, qui a jadis apporté beaucoup à la francophonie (Tintin, la BD, Magritte, le Congo, etc.), n'apporte plus grand chose aujourd'hui il faut le dire. Ces deux entités sont de plus en plus étouffées par un état fédéral flamand, la marque Belgique ayant été récupérée par la Flandre, et sont quasi-inconnues à l'étranger. Tu me diras, dans une union avec la France, ça ne les rendrait peut-être pas plus visible au plan international, mais au moins ça renforcerait le poids démographique et économique de la France, donc ça serait bon pour la France, donc bon pour la francophonie, donc bon aussi pour les Bruxellois et les Wallons.

Enfin réponse en mai.  D4

Le Bruxellois a écrit:

Il n'y a pas (encore) de contrepoids à la prédominance française au sein de la francophonie.

Le Congo dans 100 ans.


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#52 25-03-2010 19:16:00

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20193
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Francophonie

wanchun a écrit:

Le Bruxellois a écrit:

Je parle bien de pays (dans le sens d'Etat indépendant).  A7

Oui, mais ça n'a pas grand sens de distinguer pays indépendants et entités fédérés. La vérité c'est que la France n'est pas le seul territoire où le français soit la langue officielle unique et la langue majoritaire de la population. Il y a d'autres territoires. Ce n'est pas comme si le français était partout minoritaire sauf en France.

Je maintiens que le fait de parler d'Etats a son importance, pour les raisons que j'ai expliqué après : un Etat a une image plus importante qu'une région sur la scène internationale. On peut dire ce qu'on veut, mais le Quebec indépendant aurait plus de poids qu'actuellement. Donc oui, cela a du sens.

Oui, mais à ma connaissance l'allemand n'est pas langue officielle de la Région wallonne.

L'allemand est bien une langue officielle de la Région wallonne. Ce dont je suis moins certains, c'est de sa position vis-à-vis du français : il me semble que celui-ci est prépondérant. De facto, bien sûr, mais aussi juridiquement. Enfin, il faudrait que je vérifie. En tout cas, un parlementaire germanophone à la Région wallonne peut demander une traduction simultanée des débats, et une traduction de tous les documents (même si cela ne s'est quasiment jamais fait). En outre, les décrets régionaux wallons et les arrêtés de Gouvernements sont aussi publiés en allemand.
Outre cet aspect juridique, la Région wallonne est bien un territoire où les langues française et allemande se côtoient : la Région n'est pas unilingue.

Autant je serais contre l'union de la Suisse romande à la France, parce que je pense qu'une Suisse romande dans une Suisse indépendante apporte plus à la francophonie mondiale que si elle constituait une poignée de départements français supplémentaires, autant ça fait un certain temps que je suis en faveur d'une union de la Wallonie et Bruxelles à la France, parce que la Belgique francophone, qui a jadis apporté beaucoup à la francophonie (Tintin, la BD, Magritte, le Congo, etc.), n'apporte plus grand chose aujourd'hui il faut le dire. Ces deux entités sont de plus en plus étouffées par un état fédéral flamand, la marque Belgique ayant été récupérée par la Flandre, et sont quasi-inconnues à l'étranger. Tu me diras, dans une union avec la France, ça ne les rendrait peut-être pas plus visible au plan international, mais au moins ça renforcerait le poids démographique et économique de la France, donc ça serait bon pour la France, donc bon pour la francophonie, donc bon aussi pour les Bruxellois et les Wallons.

Je ne suis bien évidemment pas d'accord avec cela. Aujourd'hui, il y a de plus en plus de Belges francophones sur le devant de la scène, surtout en France. Le cinéma belge ne s'est jamais aussi bien porté. Outre ses nombreux prix, les cinéastes et acteurs belges sont plus présents que jamais.
Du point de vue de la BD, la Belgique est loin d'avoir perdu son activité : si, d'un point de vue économique, les principaux éditeurs sont dans des mains françaises, les auteurs belges restent plus nombreux par habitant  en Belgique (francophone) qu'en France. La BD, en général, n'est plus dans sa période d'or, mais c'est aussi valable pour la BD française. La multiplication des auteurs, des maisons d'édition, des genres... a affecté tout le marché, et les Belges l'ont subie d'une manière proportionnelle aux Français.
Au niveau de la littérature, les auteurs belges sont aussi plus nombreux et plus reconnus. Idem en musique.

L'impression d'étouffement de la Belgique francophone par la Flandre est relative. Elle est notamment due aux problèmes communautaires, qui sont de plus en plus connu à l'étranger. Mais aussi à la prise de pouvoir de la majorité flamande. Si, auparavant, les francophones dominaient en Belgique, l'avènement de la démocratie a joué son rôle. De plus, il ne faut pas confondre un développement culturel de la Flandre avec une régression de la culture belge francophone. Bien sûr, les Flamands améliorent leur image et sont de plus en plus présent sur la scène culturel. En "valeur relative", on peut se dire qu'avant la Belgique avait une image majoritairement francophone et que cette donnée a changé (et ce n'est pas anoral qu'une communauté majoritaire occupe une place culturelle proportionnelle à sa démographie). Mais en "valeur absolue", l'image des Belges francophones n'a fait que progresser. D7

Maintenant, la question de l'avenir du pays est tout autre. Personnellement, je ne vois vraiment pas la Belgique francophone se rattacher à la France en cas d'indépendance de la Flandre : il y a bien trop d'obstacle. Et le monde politique belge francophone sera tellement ravi d'enfin pouvoir exercer leur autoritée sans partage sur le nouvel Etat (ou, le cas échéant, les nouveaux Etats) qu'il acceptera difficilement un rattachement.
En outre, ce serait une vraie perte culturelle pour la francophonie. De ce point de vue, les francophones en général, et les Français en particulier, ont tout à gagner d'un nouvel Etat développé et (quasi ?) entièrement francophone.

Enfin, il y a un autre thread pour en discuter.  A7

Le Bruxellois a écrit:

Il n'y a pas (encore) de contrepoids à la prédominance française au sein de la francophonie.

Le Congo dans 100 ans.

Comme tu le dis : dans un siècle !! A5
En attendant, la francophonie reste dans un configuration où la France est prédominante.


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#53 26-03-2010 00:49:18

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Le Bruxellois a écrit:

L'impression d'étouffement de la Belgique francophone par la Flandre est relative. Elle est notamment due aux problèmes communautaires, qui sont de plus en plus connu à l'étranger. Mais aussi à la prise de pouvoir de la majorité flamande. Si, auparavant, les francophones dominaient en Belgique, l'avènement de la démocratie a joué son rôle. De plus, il ne faut pas confondre un développement culturel de la Flandre avec une régression de la culture belge francophone. Bien sûr, les Flamands améliorent leur image et sont de plus en plus présent sur la scène culturel. En "valeur relative", on peut se dire qu'avant la Belgique avait une image majoritairement francophone et que cette donnée a changé (et ce n'est pas anoral qu'une communauté majoritaire occupe une place culturelle proportionnelle à sa démographie). Mais en "valeur absolue", l'image des Belges francophones n'a fait que progresser. D7

Il n'y a qu'à lire les chroniques de Jean Quatremer pour voir à quel point la Belgique (l'Etat belge) est devenue de fait un état flamand, dirigé par les Flamands, et surtout, pour ce qui a trait à ce thread, qui se présente comme un pays flamand sur la scène internationale. Quelque part on peut dire que la Belgique, l'Etat belge, est un pays perdu pour la francophonie. La Belgique en tant qu'état indépendant (puisque tu nous parlais de l'avantage des états indépendants sur les entités fédérées) n'apporte plus rien à la francophonie, elle ne participe plus vraiment à la francophonie, elle n'est plus le moteur de rien dans la francophonie, n'impulse plus rien. C'est logique d'ailleurs, cela fait 30 ans que le premier-ministre belge a été flamand sans discontinuer, et tous les grands ministères régaliens sont maintenant dans les mains de Flamands, donc très logiquement ils ne se sentent pas du tout concernés par la francophonie (tu imagines un Yves Leterme "sac de cailloux" assistant à un sommet de la Francophonie ? ou la tête d'un Geert Bourgeois à une conférence internationale des universités francophones  A10 ).

Pour un poids de 4,5 millions d'habitants, les francophones de Belgique sont remarquablement absents du paysage de la francophonie, parce que rendus complètent invisibles par l'Etat belge dominé par les Flamands, ce qui n'était pas le cas jadis. C'est très différent de la Suisse où les francophones, bien que plus minoritaires encore qu'en Belgique, sont bien plus visibles au plan international. Et pour moi le fond a été atteint quand Google Map a repris l'appellation "Brussel" pour désigner Bruxelles, sous l'influence du gouvernement fédéral belge.

Le Bruxellois a écrit:

Maintenant, la question de l'avenir du pays est tout autre. Personnellement, je ne vois vraiment pas la Belgique francophone se rattacher à la France en cas d'indépendance de la Flandre : il y a bien trop d'obstacle. Et le monde politique belge francophone sera tellement ravi d'enfin pouvoir exercer leur autorité sans partage sur le nouvel Etat (ou, le cas échéant, les nouveaux Etats) qu'il acceptera difficilement un rattachement. En outre, ce serait une vraie perte culturelle pour la francophonie. De ce point de vue, les francophones en général, et les Français en particulier, ont tout à gagner d'un nouvel Etat développé et (quasi ?) entièrement francophone.

Avec quel argent ? Zat is ze question. Si la Belgique disparait, les Wallons et même les Bruxellois n'auront pas d'autre choix que de se rattacher à la France. L'idée d'un rattachement au Luxembourg n'est pas sérieuse (le Grand Duché n'acceptera jamais de se diluer ainsi dans la Wallonie), et l'aventure indépendante solitaire n'est pas à la portée des bourses wallonnes.

L'union fait la force (je crois que tu connais cette expression  B5 ) :
- France + Wallonie + Bruxelles =  70.095.000 habitants (en janv. 2010) et un PIB de 3.079 milliards de dollars (en 2008)


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#54 26-03-2010 03:31:24

Chevalier
Modérateur, oufti!
Lieu: Liège
Date d'inscription: 07-07-2006
Messages: 7801
Immeubles: 154
Photos: 197

Re: Francophonie

Wanchun, je t'incite à te rendre ici-même pour des éléments de réponse.

Hors ligne

 

#55 26-03-2010 12:40:26

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20193
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Francophonie

Je ne répond ici que sur ce qui a trait à la francophonie.  A5

wanchun a écrit:

Quelque part on peut dire que la Belgique, l'Etat belge, est un pays perdu pour la francophonie. La Belgique en tant qu'état indépendant (puisque tu nous parlais de l'avantage des états indépendants sur les entités fédérées) n'apporte plus rien à la francophonie, elle ne participe plus vraiment à la francophonie, elle n'est plus le moteur de rien dans la francophonie, n'impulse plus rien. C'est logique d'ailleurs, cela fait 30 ans que le premier-ministre belge a été flamand sans discontinuer, et tous les grands ministères régaliens sont maintenant dans les mains de Flamands, donc très logiquement ils ne se sentent pas du tout concernés par la francophonie (tu imagines un Yves Leterme "sac de cailloux" assistant à un sommet de la Francophonie ? ou la tête d'un Geert Bourgeois à une conférence internationale des universités francophones  A10 ).

Pour un poids de 4,5 millions d'habitants, les francophones de Belgique sont remarquablement absents du paysage de la francophonie, parce que rendus complètent invisibles par l'Etat belge dominé par les Flamands, ce qui n'était pas le cas jadis. C'est très différent de la Suisse où les francophones, bien que plus minoritaires encore qu'en Belgique, sont bien plus visibles au plan international. Et pour moi le fond a été atteint quand Google Map a repris l'appellation "Brussel" pour désigner Bruxelles, sous l'influence du gouvernement fédéral belge.

La Belgique est loin d'être un Eta perdu pour la francophonie. Il n'y a qu'à voir les divers apports culturels belges francophones, que ce soit en musique, au cinéma, en littérature... Et d'un point de vue plus officiel, la Belgique continue de participer à la francophonie, que ce soit par le biais de l'autorité fédérale elle-même, la Communauté française, ou les régions wallonne et bruxelloise. Ainsi, la RTBF est détentrice d'une partie des parts de TV5Monde (en fait : de toutes les parts "belges"), a créé un partenariat avec Arte pour créer Arte Belgique, et est un membre actif dans la collaboration des radios publiques de la francophonie.
De plus, le premier ministre participe bien aux sommets de la francophonie, en compagnie (notamment) du Ministre-Président de la Communauté française. Quant aux conférences sur les universités francophones : étant donné que l'enseignement (y compris supérieur) est une matière communautaire, ce ne sera jamais un ministre de la Communauté flamande qui représentera la Communauté française.
Pour un poids de 4,5 millions de francophones, la Belgique est donc particulièrement présente sur la scène francophone internationale. Elle est même proportionnellement plus présente que la France : si celle-ci était aussi dynamique que la Belgique francophone, elle serait 14 fois plus active. On est loin du compte !

Maintenant, si tu discrédite la Belgique francophone pour la seule raison d'en rêver le rattachement à la France, c'est autre chose.

Peut-être, au fond, as-tu réellement l'impression que la Belgique francophone est trop absente de la scène internationale que ce qu'elle mérite. C'est encore ton droit d'avoir des impressions, et nous sommes ravis que tu les exprimes... à partir du moment où tu n'en fait pas une "vérité générale" qui s'appliquerait à tous. A7


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#56 26-03-2010 19:24:59

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

J'ai surtout l'impression que les Belges francophones, particulièrement ceux de Bruxelles, se bercent encore de beaucoup d'illusions. Tu devrais relire l'interview d'Yves Leterme par Jean Quatremer.


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

Publicité

#57 26-03-2010 20:20:06

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20193
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Francophonie

Et moi, j'ai l'impression que tu lis trop Jean Quatremer. A7


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#58 26-03-2010 20:43:16

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Je cromprends que ses chroniques lucides puissent vous déranger.  B5


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#59 26-03-2010 20:58:02

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20193
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Francophonie

C'est toujours agréable de connaître des avis (a fortiori) subjectifs sur la question.


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#60 28-03-2010 18:37:47

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Où l'on apprend que le prochain rapport de la Francophonie sortira en septembre, et qu'il montrera, comme on pouvait s'y attendre, une nette progression du nombre de francophones dans le monde. Ils prévoient même 700 millions de francophones en 2050, ce qui est supérieur à la fourchette de 400 à 600 millions que je donnais dans un précédent message.

40 ans de Francophonie : la langue française progresse grâce à l'Afrique

Le Parisien
13 mars 2010

A l'occasion du 40e anniversaire samedi de leur organisation internationale, les francophones gardent le moral: la langue française, dite souvent en déclin, ne se porte pas si mal mais elle le doit principalement à l'essor démographique africain.
"Les chiffres que nous publierons en septembre sur le français dans le monde, à l'occasion du prochain sommet de la Francophonie de Montreux (Suisse) montreront une nette progression par rapport à 2007", a indiqué à l'AFP Alexandre Wolff, responsable de l'observatoire de la langue française au sein de l'Organisation Internationale de la Francophonie (0IF).

Pour le moment, le nombre de personnes parlant le français dans le monde est estimé à 200 millions, ce qui en fait, quantitativement, la 9e langue parlée dans le monde.
Sur ces 200 millions, la moitié (96,2 millions) vit en Afrique et ce continent est, de loin, le principal réservoir de progression.
L'alphabétisation croissante des Africains et leur dynamisme démographique permettent d'envisager 700 millions de francophones dans le monde en 2050, selon les projections.
Cependant, cet essor programmé est fragile, car en Afrique le français est partout seconde langue: les enfants l'apprennent à l'école et non dans leurs familles. Un changement de politique au niveau de l'Etat peut réduire l'expansion du français.
"Le français n'est la langue maternelle que dans quelques pays: la France, la Belgique francophone, la Suisse romande, quelques provinces canadiennes dont le Québec, le Luxembourg, Monaco, soit quelque 75 millions de personnes", note M. Wolff.

[...]

http://www.leparisien.fr/flash-actualit … 855399.php


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#61 28-03-2010 18:47:31

Le Bruxellois
Administrateur
Lieu: Ottignies-Louvain-la-Neuve
Date d'inscription: 22-11-2005
Messages: 20193
Immeubles: 806
Photos: 1592

Re: Francophonie

Voilà une excellente nouvelle.  B6

J'ai lu (je ne sais plus où) que le français était l'une des deux seules langues au monde, avec l'anglais, présente sur les cinq continents. Je suppose qu'on parlait de présence "officielle", parce qu'il y a toujours des locuteurs de diverses langues de par le monde.


Nouvelles photos :
- Bruxelles : Tours Möbius ... Siège de BNP Paribas Fortis ... Manhattan Center

Hors ligne

 

#62 28-03-2010 19:07:58

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Une étude qui remet complètement en cause cette idée que l'espagnol est la langue la plus populaire dans les écoles américaines (USA) ! En fait, surprise surprise, c'est le... français qui est cité en premier par les écoliers et étudiants américains comme la langue qu'ils souhaiteraient le plus apprendre. Ce résultat est d'autant plus impressionnant que quand on regarde l'étude en détail, on voit que la majorité des professeurs à qui les questionnaires ont été envoyés (pour les distribuer à leurs élèves) sont des profs d'espagnol et non de français. Et malgré tout la majorité des élèves indiquent souhaiter apprendre le français. Y aurait-il donc inadéquation entre les enseignements proposés et ce que souhaitent réellement les élèves américains ?

L'étude : http://www.actfl.org/files/public/ACTFL … eteLOW.pdf

A ressortir absolument la prochaine que sur un forum international on vous répétera pour la énième fois que l'espagnol est si populaire aux Etats-Unis !


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#63 12-04-2010 20:35:33

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

De l'art de ne rien comprendre à la puissance des médias dans la diffusion et l'expansion d'une langue... La francophonie est déjà morte au Liban (c'est l'anglais qui domine aujourd'hui) du fait de l'absence totale des médias français dans ce pays (chaînes TV notamment), alors que les Etats-Unis favorisent au contraire la diffusion de chaînes et séries TV américaines en VO là-bas, et maintenant c'est au Maghreb, bastion de la francophonie, que l'on s'apprête à mettre la clé sous la porte en laissant ces pays au marché média anglophone. Je prédis une libanisation en 20-30 ans, avec domination de l'anglais sur le français dans tout le Maghreb. Et après ils vont nous parler du "rayonnement" de la francophonie... Que des discours creux pas suivis d'actes !  D10

PS : Notez aussi que les médias français, chaînes TV notamment, sont complètement absents d'Haïti, alors que les chaînes américaines y sont présentes en force. Résultat, comme vous avez dû vous en rendre compte lors des reportages suite au séisme, les Haïtiens parlent mieux l'anglais que le français. Encore un pays en train de basculer dans le camp anglophone.

La diffusion des chaînes françaises au Maghreb va se restreindre en 2011

Le Monde
12 avril 2010

Les spécialistes appellent cela le "débordement inévitable". Il prendra fin en 2011, et avec lui la réception par satellite des chaînes françaises au Maghreb. Alors que s'est achevée, à Paris, dimanche 11 avril, la 17e  Conférence permanente de l'audiovisuel méditerranéen (Copeam), dont le projet phare réside dans la création d'une chaîne de télévision de la Méditerranée, le paysage se modifie, sur fond de concurrence redoublée.

Jusqu'ici, les grandes chaînes françaises généralistes étaient reçues dans les pays du Maghreb, de Casablanca (Maroc) à Bizerte (Tunisie)... dans la plus parfaite illégalité. Elles utilisent, depuis l'arrivée de M6, un petit satellite dit "AB3" pour alimenter les émetteurs terrestres français, notamment celui du pic du Midi. C'est ce signal qui peut être capté de l'autre côté de la Méditerranée, moyennant une parabole de 2 à 3 mètres - pour le plus grand bienfait de la francophonie.

[...]

En février, dans l'indifférence générale, les sept chaînes hertziennes - TF1, France 2, France 3, Canal+, France 5, M6 et Arte - ont publié un communiqué annonçant l'arrêt définitif de l'utilisation d'AB3 "lors du passage au numérique de la dernière région de France métropolitaine", le Languedoc-Roussillon, en novembre 2011.

[...]

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/ … _3236.html

Dernière modification par wanchun (12-04-2010 20:37:23)


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#64 12-04-2010 21:26:52

Libanophile
Tour Total
Lieu: Beyrouth
Date d'inscription: 10-12-2008
Messages: 872

Re: Francophonie

Il est vrai que l'anglais commence a dominer au Liban, mais de la dire que la francophonie y est morte, je trouve ca rapide comme conclusion.
Si tu veux, tres concretement la ou je pense que ca ne va pas, c'est quand les eleves des lycees francais (majoritaires au Liban) se dirigent apres le bac vers des universites americaines (comme l'American University of Beirut) au leiu de continuer leurs etudes en francais (comme a l'universite Saint Joseph). Et la est le coeur du probleme, l'anglais est plus attractif, plus international. A part la France (et environs), le Quebec et l'Afrique, c'est l'anglais qui est demande' dans le marche' du travail, alors a quoi bon avoir un diplome francais?
Et je sens que beaucoup de francais ont du mal a accepter cette realite. Le francais est un belle langue, riche, complexe, tout ce que vous voulez, mais aujourd'hui, au XXIe siecle, j'ai envie de dire qu'on s'en fou de tout ca.

Bref, le Liban reste un pays francophone, et le restera toujours, pas de doute la-dessus. Cela fait partie de notre heritage, et pour beaucoup savoir parler francais est un must.

Je tiens a vous rappeler que c'est le Liban qui a accueilli les jeux de la Francophonie l'annee derniere  A6
Et qu'apres les saoudiens, les francais sont les plus nombreux a visiter le Liban.

+ Il y a eu dernierement une exposition francaise a Beyrouth - La France au Liban. Voici le site :
http://www.lafranceauliban.com/index.html

http://www.lafranceauliban.com/images/logo.jpg

Et pour finir, moi, j'ai decide' de continuer mes etudes universitaires en francais, et j'en suis fier  D7

Hors ligne

 

#65 12-04-2010 22:38:48

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

LeB.Fr a écrit:

Il est vrai que l'anglais commence a dominer au Liban, mais de la dire que la francophonie y est morte, je trouve ca rapide comme conclusion.

L'affichage commercial à Beyrouth est devenu entièrement unilingue anglais (et quelquefois arabe). On ne voit plus rien d'écrit en français dans les rues, sauf les panneaux routiers de signalisation (mais jusqu'à quand ?). Ça en est à un tel point que récemment j'ai vu que la boutique Louis Vuitton de Beyrouth, en travaux avant ouverture, avait affiché "opening soon" à l'entrée du magasin. Panneau unilingue en anglais... par une entreprise française... au Liban. Là, on touche vraiment le fond !  A8

Autre signe qui ne trompe pas, les pubs commerciales dans le seul quotidien francophone de Beyrouth sont maintenant la plupart du temps en anglais. Le français est considéré plus ou moins comme la langue has-been de la communauté chrétienne, que rejette la majorité musulmane.

LeB.Fr a écrit:

Si tu veux, tres concretement la ou je pense que ca ne va pas, c'est quand les eleves des lycees francais (majoritaires au Liban) se dirigent apres le bac vers des universites americaines (comme l'American University of Beirut) au leiu de continuer leurs etudes en francais (comme a l'universite Saint Joseph). Et la est le coeur du probleme, l'anglais est plus attractif, plus international. A part la France (et environs), le Quebec et l'Afrique, c'est l'anglais qui est demande' dans le marche' du travail, alors a quoi bon avoir un diplome francais?
Et je sens que beaucoup de francais ont du mal a accepter cette realite.

C'est le genre typique d'argument simpliste qui est à côté de la plaque (l'anglais est plus attractif que toute autre langue au monde, pas que vis-à-vis du français, mais ça ne semble pas empêcher les autres grandes langues mondiales de bien se porter et d'attirer à elles). J'ai aussi entendu dire par des Libanais "le monde arabe est anglophone, alors le Liban doit suivre". Ah bon ? Et le Maghreb ? Et la Syrie ? Ils sont anglophones ? Je ne savais pas que l'Egypte (qui n'est d'ailleurs pas toute anglophone) + Jordanie, Irak et péninsule arabique c'était "tout le monde arabe". Ça va faire plaisir aux Maghrébins.

En plus la France vient d'ouvrir une antenne de la Sorbonne à Abou Dhabi qui rencontre un grand succès, dans une zone pour le coup où la présence francophone était nulle. Alors si ça marche en pleine zone non-francophone, je ne vois pas pourquoi une (des) université(s) francophone(s) ne rencontreraient pas leur public au Liban. La vérité c'est que là comme ailleurs on assiste à un lâche renoncement de la part de la France (de ses élites je devrais dire). C'est sûr que vu que ces élites françaises font des pieds et des mains pour envoyer leurs enfants dans les meilleurs universités américaines, on peut comprendre que rien ne les pousse à aller implanter des universités françaises au Liban ou ailleurs. Le poisson pourrit toujours par la tête comme on dit. Enfin ce qui est étonnant c'est que dans ce contexte général de renoncement on ait ouvert une université française à Abou Dhabi. Je me demande si ça a été une demande des autorités d'Abou Dhabi...

LeB.Fr a écrit:

Bref, le Liban reste un pays francophone, et le restera toujours, pas de doute la-dessus.

J'en doute fort. La francophonie au Liban ça va devenir de plus en plus comme la francophonie au Vietnam. Il ne restera plus que les vieilles générations chrétiennes qui sauront encore parler le français, et quand elles seront mortes ce sera fini. Et comme il n'y a aucune prise de conscience du phénomène à Paris, rien ne va être fait pour inverser le cours des choses (comme diffuser les chaînes TV françaises en clair au Liban ou ouvrir des antennes d'universités françaises par exemple). A mon avis ce n'est d'ailleurs plus qu'une question de temps avant que les panneaux de signalisation routière passent à l'anglais.

LeB.Fr a écrit:

Je tiens a vous rappeler que c'est le Liban qui a accueilli les jeux de la Francophonie l'annee derniere

Oui, c'est assez ironique. C'est comme ces sommets de la Francophonie à Hanoï. Tout ça c'est d'un creux... On se gargarise de symboles, mais concrètement on ne fait rien et on laisse la francophonie disparaitre à petit feu dans ces pays. Maintenant je vois que même le Maghreb risque de prendre le même chemin que le Liban. A la fin il ne restera plus que l'Afrique noire francophone, et encore pas tous les pays (c'est déjà un miracle si le Congo-Kinshasa est resté francophone, et on ne le doit pas à Paris, qui n'a jamais rien compris aux enjeux d'un Congo francophone pour la Francophonie mondiale).

Dernière modification par wanchun (12-04-2010 22:42:25)


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#66 12-04-2010 23:42:27

Libanophile
Tour Total
Lieu: Beyrouth
Date d'inscription: 10-12-2008
Messages: 872

Re: Francophonie

Au Liban il n'y a pas que les chretiens qui parlent francais tu sais. Il y a beaucoup de libanais implantes en Afrique depuis des generations. Ceux-ci sont a 90% chiites du Sud Liban, et parlent tous, ainsi que leur decendants, francais. J'ai vu un reportage il n'y a pas longtemps comme que le futur du francais est entre les mains des chiites. 

Et mon premier argument n'est pas du tout a cote de la plaque. Dans le monde arabe, tout le monde parle arabe, cela est evident. Mais contrairement aux pays occidentaux, parler une deuxieme langue, au minimum, est obligatoire, c'est la norme. Nous avons donc le choix entre le francais et l'anglais. Durant une certaine epoque, tout le monde parlait francais au Liban, parce que l'anglais n'etait pas aussi dominant qu'aujourd'hui. Mais quand beaucoup des diplomes libanais iront surement travailler dans le Gulf, en Srabie Saoudite, au Qatar ou a Dubai, je suis desole mais le francais ne leur servira pas a grand chose. Ils travailleront dans un univers anglophone, et c'est donc plus avantageux pour eux d'effectuer leurs etudes en anglais. Donc on laisse le francais de cote. Et crois-moi, on le vit ce probleme. Je suis moi-meme en ce moment confronte' a ce meme dileme.  Bon, les universites francophones au Liban ont bien leur public, et leur nombre est plus que suffisant. Mais beaucoup ont tendance en ce moment a basculer vers l'anglais, parce qu'on a la possibilite de le faire.

Hors ligne

 

#67 13-04-2010 00:07:25

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

LeB.Fr a écrit:

Il y a beaucoup de libanais implantes en Afrique depuis des generations. Ceux-ci sont a 90% chiites du Sud Liban, et parlent tous, ainsi que leur decendants, francais.

Ils représentent quel % de la communauté chiite dans son ensemble ?

LeB.Fr a écrit:

Mais quand beaucoup des diplomes libanais iront surement travailler dans le Gulf, en Srabie Saoudite, au Qatar ou a Dubai, je suis desole mais le francais ne leur servira pas a grand chose. Ils travailleront dans un univers anglophone

Pourquoi des entreprises arabes dans des pays arabes utilisent-elles l'anglais au boulot ? C'est un peu sidérant ce que tu dis. C'est comme si je disais que, en tant que Corse, pour aller travailler en Wallonie il faut que je connaisse l'anglais parce que je travaillerai dans un univers anglophone.

LeB.Fr a écrit:

et c'est donc plus avantageux pour eux d'effectuer leurs etudes en anglais. Donc on laisse le francais de cote.

Une langue n'exclut pas l'autre Les gens sont toujours dans une logique d'exclusion (c'est soit une langue, soit l'autre). C'est ça que je n'arrive pas à comprendre. On peut avoir fait ses études en français et aller travailler ensuite dans un milieu anglophone, parce qu'on aura bien sûr appris l'anglais comme langue étrangère. La réciproque par contre est beaucoup moins vrai, puisque les gens qui auront fait leurs études en anglais auront un niveau de français en général bien trop faible.

PS : Petite info, la France a elle toute seule a un PIB supérieur au PIB de tous les pays arabes réunis du Maroc à Oman. Il faudrait peut-être le rappeler aux Libanais qui ont tendance à l'oublier.  A7


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#68 13-04-2010 00:25:50

Libanophile
Tour Total
Lieu: Beyrouth
Date d'inscription: 10-12-2008
Messages: 872

Re: Francophonie

wanchun a écrit:

Ils représentent quel % de la communauté chiite dans son ensemble ?

Ne devrait-on pas connaitre deja le nombre de chiites? Les statistiques au Liban... D8

Pourquoi des entreprises arabes dans des pays arabes utilisent-elles l'anglais au boulot ? C'est un peu sidérant ce que tu dis. C'est comme si je disais que, en tant que Corse, pour aller travailler en Wallonie il faut que je connaisse l'anglais parce que je travaillerai dans un univers anglophone.

Soyons raisonnables, on ne va quand meme pas utiliser l'arabe au bureau...Enfin si, pour parler si tu veux, mais ca s'arrette la, du moins au Liban. Ca me parait tout a fait normal pourtant. L'arabe a l'ecole on l'apprend en tant que langue. Tout le reste (matieres scientifiques, sciences eco, etc) est soit en francais, soit en anglais.
C'est complexe le Moyen Orient... :P

La réciproque par contre est beaucoup moins vrai, puisque les gens qui auront fait leurs études en anglais auront un niveau de français en général bien trop faible.

Ah si tu savais combien on se vente de ca!

PS : Petite info, la France a elle toute seule a un PIB supérieur au PIB de tous les pays arabes réunis du Maroc à Oman. Il faudrait peut-être le rappeler aux Libanais qui ont tendance à l'oublier.  A7

Et?  D7

Sur ce, bonne nuit.

Hors ligne

 

#69 13-04-2010 00:38:36

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

LeB.Fr a écrit:

Soyons raisonnables, on ne va quand meme pas utiliser l'arabe au bureau...

Nasser doit se retourner dans sa tombe.

LeB.Fr a écrit:

Et?

Voilà les calculs que j'avais fait l'an dernier.

PIB en 2008 :
- pays et régions francophones (les vrais francophones, pas le Vietnam, l'Egypte ou la Roumanie) : 4.097 milliards de dollars
- tous les pays arabes réunis : 1.914 milliards de dollars

A méditer au Liban...


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#70 13-04-2010 20:00:18

nine
Tour Montparnasse
Lieu: Anjou
Date d'inscription: 25-05-2007
Messages: 1184
Photos: 7

Re: Francophonie

Je ne vois pas ce que cette histoire de PIB vient faire dans la discussion.  F9

Hors ligne

 

#71 14-04-2010 15:18:00

wanchun
Tour Montparnasse
Date d'inscription: 18-01-2010
Messages: 1059

Re: Francophonie

Quelques panneaux/affiches/inscriptions murales de la francophonie d'ici et d'ailleurs.

http://farm4.static.flickr.com/3372/3453494043_34677cc16c_b.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3551/3364692643_2672f5c294_o.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3018/2498272743_35336f4c47_o.jpg

http://farm5.static.flickr.com/4059/4365274727_b2e4bce78e_b.jpg

http://img12.imageshack.us/img12/8285/1356175521f4adcf4b9fb.jpg

http://farm5.static.flickr.com/4032/4341034768_cd01ec15d8_b.jpg

Au Québec :
http://farm1.static.flickr.com/61/203280790_3f601f17de_o.jpg

http://farm3.static.flickr.com/2585/4072387292_07b07cd0f4_o.jpg

http://farm1.static.flickr.com/157/411730753_a68d4c76ac_b.jpg

http://img522.imageshack.us/img522/606/mali1vj2.jpg

http://i47.tinypic.com/svi4q8.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3161/3568530545_3dd013ff12_b.jpg

http://i44.tinypic.com/vhu8tv.png

Une offre d'emploi honnête. D4
http://cedric.uing.net/files/post_file_7432.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3172/2727107335_69c79918ee_b.jpg

http://i41.tinypic.com/fohkcp.png

http://farm4.static.flickr.com/3626/337 … d21e_o.jpg

http://i41.tinypic.com/2igg4ns.png

http://farm1.static.flickr.com/230/498477923_e5683d7cb1_b.jpg

En Corse. Authentique !  D6
http://image-photos.linternaute.com/ima … 918932.jpg

A Dakar :
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Yoff-Tonghor.jpg/800px-Yoff-Tonghor.jpg

Au Québec :
http://image-photos.linternaute.com/ima … 919681.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3519/3990504129_91c5047af0_b.jpg

http://farm1.static.flickr.com/15/88595408_aaff33f956_o.jpg

http://img141.imageshack.us/img141/6722/gabontj9.jpg

http://farm4.static.flickr.com/3087/3199976869_6c29fdf4dc_b.jpg

Au Liban :
http://image-photos.linternaute.com/ima … 110280.jpg

D4
http://idata.over-blog.com/0/20/14/42/200802-pelemele/200802-Mayotte-20080226-mayotte--18-.jpg

En Nouvelle-Calédonie :
http://image-photos.linternaute.com/ima … 893367.jpg

Ah, le khat de la Corne de l'Afrique... Photo prise à Djibouti.
http://farm1.static.flickr.com/14/88595325_3942b9fb3c_b.jpg

Même les marines américains doivent se mettre au français.  B5
http://farm5.static.flickr.com/4011/4457218220_e4c6bc1595_b.jpg

Dans les provinces maritimes du Canada :
http://image-photos.linternaute.com/ima … 074230.jpg

Au Maroc :
http://farm1.static.flickr.com/68/168355078_0b3d113245.jpg

A Bruxelles une fois :
http://farm4.static.flickr.com/3291/2615393737_7b1e1a1a0d_o.jpg

D4
http://farm4.static.flickr.com/3408/3559601792_eaba8092ae_b.jpg

A Maurice :
http://farm1.static.flickr.com/163/429584624_080b81b28d_b.jpg

Dans une école rurale de Madagascar :
http://farm4.static.flickr.com/3592/3461483955_a9f1ca67d7_o.jpg

http://farm2.static.flickr.com/1196/858635835_5e30f860e0_o.jpg



Note de modération : j'ai remplacé les photos copyrightées (celle du webzine L'Internaute par exemple) par des liens, merci de faire attention au copyright la prochaine fois ! F8

Dernière modification par le renard (01-05-2010 01:06:36)


"La lectrice excitée éteint l'électricité." -  André Breton

Hors ligne

 

#72 15-04-2010 21:40:05

le renard
Modérateur carnassier
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 17-01-2006
Messages: 18804
Immeubles: 860
Photos: 1177
Site web

Re: Francophonie

Pour compléter cet inventaire, on trouve des exemples cocasses au Japon, pays non francophone mais où le français est à la mode. Introducing le franponais :

http://npu4.free.fr/
http://jon-franponais.blogspot.com/
http://paysfourmidable.canalblog.com/ar … index.html
etc...

Bien-sûr ce genre de collisions arrivent aussi à nos dépens : http://www.presse-citron.net/koleos-de- … es-bourses


*** Skyscraper Spirit Wonder Llama ***

Hors ligne

 

#73 17-04-2010 06:45:40

Thierry
Modérateur
Lieu: Séoul
Date d'inscription: 09-03-2005
Messages: 7034
Immeubles: 73
Photos: 326
Site web

Re: Francophonie

le renard a écrit:

Pour compléter cet inventaire, on trouve des exemples cocasses au Japon, pays non francophone mais où le français est à la mode. Introducing le franponais :

http://npu4.free.fr/
http://jon-franponais.blogspot.com/
http://paysfourmidable.canalblog.com/ar … index.html
etc...

Bien-sûr ce genre de collisions arrivent aussi à nos dépens : http://www.presse-citron.net/koleos-de- … es-bourses

Je ne connaissais pas le mot "franponais", mais cela fait longtemps que je collectionne des photos de ce genre au cours de mes voyages, notamment en Asie. Etant ces jours-ci en Corée, j'enrichis peu à peu ma collection... Il faudra que je la poste quelque part.

Ainsi, en Corée, les pâtisseries qui vendent des produits occidentaux portent pour la plupart des noms français : la franchise la plus courante est "Paris-Baguette", devant "Tous les jours" et d'autres du même genre. Le nom est français, mais les produits sont occidentaux d'une manière générale (quelques croissants nature, mais surtout des muffins et autres gâteaux).

La langue française est aussi synonyme de luxe : j'ai acheté hier (ou plus exactement on m'a offert) une chemise "Louis-Quatorze", marque 100 % coréenne vendue à côté (et presque au même prix, si on ne sait pas marchander) que les marques vraiment européennes. La différence étant un style un peu moins sobre que les chemises occidentales. On ne compte pas le nombre de boutiques de vêtements ou de produits cosmétiques qui portent des noms plus ou moins français ou incluant le nom de Paris, certaines n'hésitant pas à utiliser des noms de grande marque.

Les noms d'immeubles eux-mêmes portent parfois des noms inspirés du français (même si l'anglais est sans doute plus répandu). Ainsi le grand ensemble dénommé "Plusvill" (sic) pas loin d'ici.

Les emballages fantaisie et autres articles de décoration sont aussi couverts de mots ou d'expressions françaises, qui ne signifient parfois rien du tout ou résultent de traductions automatisées.

D'une manière générale, ce qui importe n'est pas le sens exact ; c'est la connotation apportée par la langue française (luxe, charme, séduction, romantisme, exotisme). On ne lit pas ces inscriptions, on les ressent. Cela nous amuse parce que nous analysons ces mots comme un texte alors que cela se rattache plus, à mon avis, à de la décoration, domaine dans lequel le Japon et la Corée ont une tradition particulièrement raffinée.

Dans la plupart de ces domaines (sauf pour les pâtisseries), la langue anglaise occupe la première place et le français la seconde. L'italien vient parfois après (vu hier dans une boutique de Séoul : "La biella vita" (sic)).

Hors ligne

 

#74 17-04-2010 14:36:02

Wikiboy
Grande Arche
Lieu: De retour à Paris
Date d'inscription: 19-12-2006
Messages: 265

Re: Francophonie

wanchun a écrit:

t maintenant c'est au Maghreb, bastion de la francophonie, que l'on s'apprête à mettre la clé sous la porte en laissant ces pays au marché média anglophone. Je prédis une libanisation en 20-30 ans, avec domination de l'anglais sur le français dans tout le Maghreb. Et après ils vont nous parler du "rayonnement" de la francophonie... Que des discours creux pas suivis d'actes !

J'ai lu un article dans Courrier International il y a un mois l'extrait d'un journal Hollandais sur la forte montée du français au Maroc. l'article montrait que de plus en plus de parents marocains utilisaient le français à la maison ce qui en résultait des difficultés pour certains jeunes marocains à écrire l'arabe littéraire. Donc à l'opposée de ce que tu nous dis là. Mais bon Wanchun, les choses ont l'air bien souvent noires ou blanches avec toi!


Le vendeur est passionné, il doit maintenant devenir passionnant!

Hors ligne

 

#75 17-04-2010 14:37:06

Wikiboy
Grande Arche
Lieu: De retour à Paris
Date d'inscription: 19-12-2006
Messages: 265

Re: Francophonie

Et puis on peut indiquer l'Ile Maurice comme contre exemple où la langue officielle est l'anglais mais où le français est de plus en plus utilisé.


Le vendeur est passionné, il doit maintenant devenir passionnant!

Hors ligne

 


Pied de page du Forum

Powered by FluxBB

Copyright © 2006-2019 PSS
Mentions légalesQui sommes-nous ?Contact